GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Les sœurs Fawkes || MELODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Mar 16 Jan - 11:15

Raven avait toujours été une femme forte, du plus loin que Melody s'en souvienne. Cette force s'était d'abord manifestée sous les coups de leur grand mère : la petite brune s'en était toujours sortie, réussissant à avancer malgré tout, ce dont Melody aurait bien été incapable. Puis la détermination dont la brunette avait fait preuve pour devenir auror. Puis, il y a sept ans, lorsque son mari était mort. Eliott avait été tué, et Raven s'était presque effondrée. La tristesse, le désespoir, la colère... Sa petite sœur avait tenté tant bien que mal de la réconforter, mais ce n'était pas spécialité. Elle n'avait pas su quoi dire, quoi faire, pour aider l'auror. Elle avait surement été maladroite, mais toujours avec l'objectif d'aider Raven. Eliott était un homme bien, le genre de ceux qui font de bon mari et de bon père, mais il n'avait pas eu la chance de prouver sa capacité à bien éduquer des enfants, et cela devait faire d'autant plus souffrir sa veuve. Melody était persuadée, peut-être un peu bêtement et niaisement, qu'Eliott avait été l'homme de la vie de sa soeur et qu'elle ne pourrait jamais vraiment s'en remettre, même si elle allait quand même clairement mieux que pendant la première année qui avait suivi le drame. Aujourd'hui encore, la blondinette croisait les doigts pour que la pente soit, un jour, entièrement remontée.
Depuis ce jour-là, et même bien avant, les sourires de l'auror étaient une chose rare, alors Melody était plus qu'heureuse quand elle en déclenchait un, voire plusieurs à la suite. Contrairement à sa cadette, Raven n'exprimait pas beaucoup ses émotions, préférant les garder pour elle. C'était parfois difficile de savoir ce qu'elle pensait et ressentait réellement, mais la blondinette, grâce à l'expérience des années passées à ses côtés, savait maintenant comprendre les sentiments sa grande sœur. Elle savait par exemple voir que, lorsqu'elle lui faisait cadeaux de vêtements de sa création, elle était heureuse et sincèrement touchée, ce qui était présentement le cas.
La jolie blonde arqua un sourcil lorsque Raven dit qu'elle ne faisait pas tourner tant de tête que cela. L'auror ne savait pas à quel point elle était séduisante et c'était bien dommage. "Tu ne t'en rends pas compte, c'est tout, mais crois-moi quand je te dis que beaucoup d'hommes doivent te trouver sublime." déclara Melody, un sourire malicieux aux lèvres. Après tout, c'était vrai : Raven était incroyablement jolie et Melody était prête à parier beaucoup sur le fait qu'elle avait des admirateurs secrets !
Alors que Raven expliquait qu'elle allait mieux, qu'elle le sentait au fond d'elle même, sa cadette posa un regard plein de douceur sur elle. Rien que le fait qu'elle dise qu'elle allait mieux pouvait qu'il y avait une amélioration, ce qui fit très plaisir à Melody. "C'est vraiment bien ça, Raven. Je suis heureuse que tu ailles mieux, tu sais. J'ai eu peur de te perdre, pendant un moment..." avoua la juriste en murmurant. Cette peur avait été réelle. Elles n'étaient plus que deux Fawkes, deux sœurs, et l'une avait vu l'autre sombrer peu à peu sans savoir quoi faire. Melody était alors maintenant soulagée que Raven se sente mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Mer 17 Jan - 22:27

L’Auror leva les yeux au ciel le visage amusé lorsque sa sœur la contredit. La sorcière n’avait jamais été du style à se vanter de quoi que ce soit, pour sa beauté ou pour l’aura qu’elle dégageait ou même pour ses talents de duelliste. Les lèvres closes, ce qu’elle préférait était être dans l’action, dans les faits et gestes. Et même si Raven possédait un bon niveau oratoire, utiliser sa baguette restait sa spécialité avant tout. Ce n’était pas pour rien si elle était devenue Auror envers et contre tout. Mais à ses yeux, les mots ne devaient pas être dits dans le vent. Se vanter était synonyme pour elle de perte de temps et d’énergie, ainsi la sorcière ne se préoccupait pas vraiment de ceux qui ne savaient que parler d’eux-mêmes. Elle était de nature modeste, trop pourraient dire certaines, et pourtant son éducation à la dure ne lui avait pas permis de s’étendre sur ses sentiments. Un démon habitait encore son être, un démon qu’elle n’avait toujours pas réussi à s’en séparer et qui la poursuivait toujours, quoi qu’elle fasse. À présent l’Auror Fawkes s’était simplement habituée à sa présence. Tout en écoutant sa sœur lui répondre dans un murmurement, Raven se coupa une part de brioche et en mâcha un morceau pensivement. Tandis que la petite gourmandise passait dans son gosier, des images lui revenaient en tête. Celle de la mort d’Eliott, qui la hanterait probablement jusqu’à la fin de ses jours, mais aussi toutes ces années qui avaient suivi durant lesquelles son absence lui avait semblée insupportable de jours en jours. Les crises d’angoisse avaient été nombreuses et très souvent, l’Auror les avait vécus seules pour ne pas montrer cette faiblesse aux autres. Depuis toute petite, l’ancienne jaune s’était toujours enfermée dans sa chambre pour laisser ses larmes couler. Face à sa grand-mère, le masque froid était de mise. Cela était devenu un trait de caractère qui l’avait plus renforcée qu’autre-chose. Peut-être aurait-elle dû voir un psychomage ou peut-être pas, le fait était qu’au bout de sept années, l’Auror allait un peu mieux. Cela devait énormément soulager sa sœur cadette qui s’était inquiétée de la voir se murer dans un silence total à propos de ce sujet comme s’il était tabou. En fait, les deux sœurs ne s’étaient pas beaucoup vues ces dernières années, quand bien même elles travaillaient au sein du même Département. Cela était certainement dû aux études de Raven, enchaîné par son acharnement au travail dès l’obtention de son diplôme. La vie était un triangle dans lequel chaque coin renfermait un critère : famille, travail, amour. Le but était de trouver un équilibre entre tous ces points, mais dès que l’on se rapprochait d’un point on s’éloignait des deux autres. Pour Raven, on pouvait dire que sa proximité avec le Bureau l’avait empêchée de développer ses liens familiaux et de s’interdire toute relation amoureuse. La page était-elle enfin tournée ? Elle ne le savait pas elle-même.

« Il y a cependant une chose que je ne t’ai pas dite. En effet, Melody ne savait pas ce que Raven avait découvert lors de l’attaque du Musée. Son assassin est toujours en liberté. » Melody savait bien sûr que les Mangemorts responsables de la mort d’Eliott étaient à présent à Azkaban étant donné qu’elle avait été présente lors de leur jugement au Magenmagot, mais le commanditaire de cet assassinat lui, courait toujours.

Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Sam 20 Jan - 12:14

Melody se resservit, encore une fois, en brioche, étalant généreusement de la confiture sur la tartine et la mangea avec plaisir. Elle était plutôt douée en cuisine et se faisait souvent des bons petits plats, qu'elle mangeait seule dans son grand manoir. La jeune blondinette regardait le couple que formaient Raven et Eliott avec envie. Ils étaient beaux, ils étaient amoureux et ils étaient heureux. Pourquoi n'avait-elle pas droit à cela, elle aussi ? Bien-sûr, elle avait eu des petits copains, mais jamais rien de durable. Les hommes la prenaient souvent pour une femme un peu idiote et donc facile, alors qu'elle ne l'était pas du tout. Les rares sorciers qui s'aventuraient à sortir avec elle lui reprochaient parfois d'être trop maladroite et têtue. Ce qui n'était, il fallait bien l'avouer, pas complètement faux. Mais elle n'était pas un cas désespéré, n'est-ce pas ? En tout cas, elle tentait de s'en persuader. Elle avait quand même des qualités : elle était assez jolie, plutôt intelligente et perspicace, elle était douée en cuisine et pouvait faire à manger pour son compagnon, elle était pleine d'imagination... Tout cela ne suffisait-il pas pour trouver quelqu'un qui tomberait éperdument amoureux d'elle ? Melody se disait parfois qu'elle finirait seule, avec un chat. Peut-être désespérait-elle un peu, mais son travail, heureusement, lui prenait beaucoup de temps et accaparait nombre de ses pensées. Et puis, après tout, si l'amour pouvait provoquer un chagrin aussi intense que celui que Raven avait prouvé après la perte d'Eliott, peut-être que cela n'en valait pas la peine ? A quoi bon offrir son cœur s'il peut être broyé à tout instant, que ce soit par la vie elle-même ou par celui que l'on aime ? En bref, Melody avait décidé de ne pas chercher l'amour, enfin d'essayer de ne pas le chercher, car de toute façon, premièrement elle ne trouvait pas, et deuxièmement elle n'avait pas vraiment envie de souffrir. Elle se contenterai de voir sa soeur, d'aller au travail, de cuisiner, de coudre et de sortir avec ses amies. Cela remplissait déjà pas mal une vie, non ?
Lorsque Raven lui dit que l'assassin d'Eliott était toujours dehors, en liberté, un frisson parcourut Melody. Cela avait déjà été dur de juger les autres, ceux qui étaient responsables de sa mort sans l'avoir commandité. Contenir sa rage durant les audiences avait été une vraie épreuve, mais elle l'avait fait, et maintenant ils croupissaient à Azkaban, pour le plus grand soulagement de la juriste. Mais ce n'était pas finit. Il était toujours dehors. "Comment le sais-tu ?" demanda Melody. Sa soeur allait-elle traqué ce Mangemort ? Surement. "C'est reparti pour la chasse aux gobelins, alors ?" murmura la blondinette presque tristement. Raven allait se jeter à corps perdu dans la traque de cet homme et ce n'était pas forcément une bonne chose. "Tu as des indices, je suppose ? Un nom peut-être ? Est-ce une enquête officielle ou personnelle ?" demanda Melody, la bombardant de questions. Elle avait besoin de savoir dans quoi sa grande soeur se lançait. Est-ce que cela serait risqué ? Surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Sam 20 Jan - 15:54

Comment le savait-elle ? Oh, c’était bien simple. L’attentat au Musée de l’année précédente avait laissé encore des traces dans son être, même physiquement. Un épisode dur qui l’avait endurcie mais qui lui avait fait également prendre conscience du manque de concentration dont elle avait fait preuve durant son enquête. Son supérieur de l’époque, monsieur Worthington à l’époque, lui avait bien dit que c’était une mauvaise idée que de lui confier la charge de ce dossier. Et pourtant, l’Auror avait insisté en y mettant tout le pathos possible. Aveuglée par son amour brisé, elle n’avait pas dû bien étudier toutes les pistes. Elle avait eu une première prise et avait été persuadée qu’elle les tenait tous. En réalité, pas du tout. Même loin de là. Car si elle avait coupé quelques branches, Raven n’avait pas brûlé la racine. Et cette racine se propageait toujours quelque part à Londres. « L’un des deux sorciers qui m’ont blessée à l’attaque du Musée de l’année dernière se trouve être cette personne. C’est un homme, c’est tout ce que je peux te dire là-dessus. Je n’en sais pas plus, pas de nom, rien du tout. Un véritable mystère. » Et même si l’Auror allait beaucoup mieux par rapport à son deuil, la frustration, elle, était toujours là. Cela la mettait hors d’elle de ne pas pouvoir venger la mort d’Eliott. Car il méritait tellement d’être vengé. Il méritait tous les sacrifices du monde. L’Auror soupira, touilla un peu son thé, se reversa de l’eau chaude. En effet. C’était reparti pour une chasse aux gobelins. De toute manière, son travail n’était fait que de cela : de poursuites, d’enquêtes, de filatures et de combats. Cela ne le rendait que plus passionnant, mais cette chasse était encore plus particulière. « Oui, répondit-elle simplement, mais cette fois-ci, je compte mettre la main sur lui. » Bien sûr que son enquête était risquée. Peut-être même énormément dangereuse, Raven ne sachant pas vraiment où elle mettait les pieds. Elle secoua la tête et lui répondit « Aucun indice, je ne trouve pas le temps de me pencher véritablement sur la question. Le Bureau est débordé, tu le sais. » Quant à si c’était une affaire professionnelle ou personnelle… Il fallait s’avouer que Raven avait rouvert ce dossier seule, sans personne d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Lun 22 Jan - 14:35

Melody écouta sa sœur lui parler de l'attaque du musée en se remémorant ce mauvais souvenir. Ce jour-là, toutes les craintes qu'avait la blondinette depuis que son aînée était entrée dans les Aurors s'était réalisées : elle avait été blessée, et plutôt sérieusement. Melody s'était alors fait un sang d'encre pour Raven, se précipitant à St Mangouste et la cherchant partout. Ce moment n’avait été plaisant pour personne… "Ca ne m'étonne pas, les Mangemorts sont doués quand il s’agit d’effacer leurs traces…" dit la blondinette en opinant de la tête, pensant aux nombreuses audiences pendant lesquelles les juristes devaient se décider avec des preuves parfois trop minces. Alors que la brune affirma qu’elle comptait bien attraper cet homme, sa cadette la regarda avec une légère angoisse. Cet homme avait déjà tué Eliott, il était vraisemblable qu’il n’hésiterait pas un instant à prendre la vie d’une autre personne, surtout si celle-ci s’évertue à le trouver et à le faire comparaître devant un tribunal pour que justice soit faite. C'était surement le genre de personne à tuer à tour de bras.
"Comptes-tu le chercher toute seule, Raven, cet homme ? Il t'a déjà blessée une fois..." l’interrogea la juriste. Ce n’est pas qu’elle ne croyait pas en ses capacités d’enquêtrice ou même sa capacité à se défendre, mais si elle était seule contre cet homme et ses acolytes, elle risquerait gros. Melody pouvait comprendre l’envie, voire le besoin, que ressentait la veuve de venger la mort de son mari, c’était tout à fait normal et compréhensible, mais peut-être devait-elle au moins lui dire de se faire aider, de ne pas tout faire toute seule, de demander des renforts. Elle connaissait évidemment la fierté de sa sœur et devait donc trouver une façon différente de le lui dire, et ce n’était pas une mince à faire. "Peut-être qu’un ou plusieurs de tes collègues pourraient se pencher sur cette affaire avec toi, non ?" proposa-t-elle presque innocemment, souhaitant sincèrement que sa sœur réponde par la positive, qu’elle lui dise que oui bien sûr elle se ferait aider. Elle ponctua sa phrase en lui lançant un sourire et un regard doux, espérant apaiser son esprit, même l’espace d’un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Ven 26 Jan - 22:51

Doués pour effacer leurs traces ? Oh ça oui. Il y avait dans cette capacité quelque chose d’assez éblouissant mais surtout de très lâche. Enfin, Raven retenait surtout la dernière idée et était persuadée qu’elle n’était pas la seule à penser ainsi. Déjà juste le fait qu’ils portent des masques était à ses yeux inutile puisque le Ministère allait finir par les avoir d’une manière ou d’une autre. Les cellules d’Azkaban se remplissaient déjà, certes pas assez rapidement pour elle, mais le Bureau ne comptait pas baisser les bras aussi vite. Après tout, c’était son rôle que de mettre la main sur ces mages noirs. Chaque membre mettait en danger sa propre vie pour préserver celle des autres, si ce n’était pas un acte héroïque… Enfin, c’était surtout ce que pensait la majorité de la population. L’Auror Fawkes se disait simplement que c’était son boulot, rien de plus. Un boulot avec beaucoup de responsabilités, surtout depuis que Bartemius lui avait confiée la tâche d’enquêter sur chaque membre du Ministère ici réuni. Une mission qu’elle n’évoqua pas à sa sœur pour secret professionnel. Ce qui appartenait au travail restait au travail. « Peu importe, commenta-t-elle, ils finiront tous par croupir au fond d’une cellule à Azkaban. Raven était beaucoup plus radicale que sa sœur. Mais après tout, chacun son boulot. Elle était chargée de lui amener des suspects, Melody se devait de rétablir la vérité. Point final.
L’Auror garda un petit moment le silence qui planait avant de finalement lui répondre. Elle ne pouvait pas lui mentir, pas sur ce sujet. Melody restait sa sœur. Raven hocha silencieusement la tête, porta la tasse à ses lèvres et la reposa. Il m’a blessée une fois, pas deux. Je mettrai la main sur lui et je refuse qu’un autre membre du Bureau mette sa vie en danger pour régler mes petites histoires personnelles, fit-elle d’un ton autoritaire malgré elle qui ne demandait pas d’objection. Ce qui était sûr, c’était que lorsque l’Auror était sûre d’une chose, rien ni même sa sœur n’allait l’en dévier. Raven était certaine de ce qu’elle faisait et ne voulait pas arrêter en si bon chemin. Néanmoins, elle lui sourit. L’aînée était consciente que sa cadette s’inquiétait pour elle, c’était tout à fait normal. Mais contrairement à d’habitude où elle aimait être en groupe, Raven voulait ici mener cette bataille seule.
Elle soupira et touilla distraitement son thé. Et toi alors ? Les amours ? Comment ça se passe ? » Depuis le temps qu’elles ne s’étaient pas vu, Raven voulait tout de même avoir des nouvelles de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Lun 29 Jan - 11:12

Les Mangemorts… Melody en avait déjà croisé nombreuses de ces personnes au Magenmagot. Bien sûr, ces sorciers avaient des idées affreuses, très sectaires et qui menaient peu à peu à la destruction, voire la guerre. Bien que nombre de personnes détestaient ces gens, la juriste ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine pitié envers quelque uns d’entre eux. Il fallait bien avouer que certains Mangemorts n’avaient pas eu le choix : ils étaient éduqués comme cela depuis leur plus tendre enfance, ayant des parents aux paroles vils et néfastes. Ceux-ci n’avaient alors pas eu le choix, ils baignaient dans ce climat depuis tout jeune, ne pouvant pas décider par eux-mêmes du chemin qu’ils voudraient emprunter. D’autres n’étaient que des sorciers perdus, qui avaient suivi quelqu’un sans vraiment réfléchir au pourquoi du comment. Il était difficile de juger ces personnes sans ressentir un pincement au cœur, sans se demander ce qu’ils auraient fait s’ils avaient grandi dans une famille moins extrême… Azkaban n’était pas toujours la meilleure solution, empirant parfois les choses. Personne ne ressortait de là indemne, même les personnes fortes mentalement. Mais là encore, Raven et Melody ne voyaient surement pas les choses de la même manière, donc la cadette garda ses réfléxions pour elle, préférant ne pas partir dans un débat sans fin. Les Aurors avaient souvent un avis assez radical, et c’était tout à fait normal au vu de leur métier qui était clairement sur le terrain. Ils étaient souvent blessés par les adeptes des mages noirs, et la blessure faisait autant de mal si c’était un enfant obligé de suivre ses parents ou si c’était un Mangemort endurci qui avait lui-même choisi sa voie en connaissance de cause. Melody comprenait parfaitement cela, mais avait choisi son métier justement pour tenter aussi de comprendre les accusés, ceux qui avaient fautés… Deux métiers différents entraînaient deux façons de penser différentes. Melody se contenta de reprendre un bout de brioche avec de la confiture, sans rien ajouter aux paroles de sa sœur.
Raven assura qu’elle ne courrait pas de risque, que cet homme ne la blesserait pas une seconde fois, et qu’elle tenait à se débrouiller seule pour l’attraper, ce qui ne rassura pas du tout la blondinette. Elle ne doutait pas des capacités physiques de sa sœur, pas le moins du monde, mais les Mangemorts étaient très puissants. La magie noire permettait plus de chose que la blanche, tout bon sorcier savait cela. Ce dossier n’était pas seulement celui de l’aînée Fawkes après tout, un meurtre restait un meurtre, que la victime soit le marin d’une Auror ou non ! Ils étaient tous concernés finalement. Mais, encore une fois, Melody garda cela pour elle, préférant insister sur un autre point "Essayes quand même de ne pas mettre ta vie en danger…" dit-elle avant de croquer dans sa tartine comme si elle parlait de la pluie et du beau temps.  
Lorsque sa sœur lui demanda ce qu’il en était de ses amours, la juriste s’assit bien au fond de sa chaise et but une grosse gorgée de thé. Les hommes… Cela faisait quelque temps déjà qu’elle n’en avait pas fréquenté, ou en tout cas pas de manière sérieuse. "Oh tu sais, de mon côté aussi c’est le calme plat… Je commence à croire que les hommes me fuient..." déclara-t-elle en soufflant. La blondinette ne savait pas encore que, quelques jours après cette visite chez sa sœur, elle rencontrerait un jeune homme qui changerait bien des choses dans sa vie…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Mar 30 Jan - 23:30

« Ne t’en fais pas pour moi. Tout ira bien, répondit l’Auror sur un ton qui se voulait rassurant. Ce n’était pas comme si elle n’avait pas l’habitude. Ici, le terrain et les pentes glissantes, les retournements de situations, les périples sous la pluie, la neige et dans le vent, les risques et les dangers, tout cela faisait partie de son quotidien. Ce n’était plus qu’une question de formalité, à présent. Mais l’Auror pouvait comprendre que sa sœur puisse s’inquiéter. Faisant partie de son entourage et probablement la seule famille qui lui restait, il y avait toujours cette peur que Raven meurt sur le front. Les chances pour que cela soit le cas étaient variables. Cela dépendait de la situation et de la mission confiée. Mais le travail des Aurors n’était jamais sans risque et Melody le savait pertinemment. La sorcière eut un sourire compatissant face à la réponse de sa sœur. Les sœurs Fawkes étaient plutôt belles et si l’une envoyait du charisme, l’autre pétillait par son charme et sa bonne humeur. Il était donc plutôt étonnant qu’elles n’aient encore trouvé personne, l’une sortant à peine de son deuil et l’autre ne s’intéressant peut-être pas encore aux hommes. Raven suivit le chemin de sa sœur et porta sa tasse de thé aux lèvres avant de la reposer délicatement sur la table. Puis, elle la regarda les yeux empreints d’une grande chaleur, un sourire au coin des lèvres. « Je te fais le pari que tu vas rencontrer quelqu’un d’ici deux jours. Elle s’approcha d’elle et lui souffla la voix espiègle. Et tu auras intérêt à me dire de qu’il il s’agit, que je valide ou non. » Avant de se redresser sur son dossier. Cela lui faisait plaisir de revoir sa sœur. Mais malgré tout, il y avait toujours cette gêne qui planait entre elle, comme une ombre au-dessus de leur tête qui leur rappelait sans cesse leur passé. Car Raven n’en voulait pas à sa sœur, elle ne lui en avait jamais voulu. Melody était la seule famille qui lui restait, on ne pouvait pas vraiment compter sur Carrow qu’elle ne considérait même pas comme un ami de base. Mais malgré tout, elle avait encore des souvenirs de cette petite sœur épargnée de tous ces coups, de ces regards d’incompréhension… La Raven d’aujourd’hui ne comprenait toujours pas pourquoi cette injustice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Mer 31 Jan - 22:34

Tout ira bien. Ces mots, elle les avait déjà entendus. Cette phrase, elle y avait déjà crue. Il y avait des années de cela, quand les sœurs Fawkes étaient enfants, et quand on voulait encore leur faire croire que leur vie, même en changeant du tout au tout, resterait aussi bien qu’elle l’avait été lorsque leurs parents étaient encore là. Mais rien n’allait jamais bien, Melody le savait. Comment croire à ces mots ? Comment croire que, même si Raven pourrait courir tous les risques possibles et imaginables pour venger son mari, elle s’en sortait parfaitement indemne. Comment croire que Raven n’allait pas risquer sa vie ? Comment Melody pouvait-elle se rassurer quand la peur de perdre la dernière famille qui lui restait lui tenaillait le ventre ? Tout cela bien sûr, elle le garderait pour elle. Sa sœur pourrait-elle comprendre ? Peut-être pas. Peut-être même qu’elle ne savait pas à quel point elle comptait pour la juriste, à quel point elle l’aimait, à quel point elle aurait aimé qu’elles soient plus proches. Aurait-elle un jour le cran de le lu dire ? Tant de questions se bousculaient… Pourtant, elle se contenta d’hocher la tête. Oui, tout irait bien. Elle devait y croire.
"D’ici deux jours ?" répéta Melody en riant. Sa sœur dit cela d’une manière si sure d’elle que s’en était drôle. "M’as-tu caché des talents de divination ?" demanda-t-elle toujours sur le ton de la plaisanterie. Deux jours, c’était totalement invraisemblable ! Et puis, après tout, comment Raven pouvait-elle assurer cela ? Cela faisait si longtemps que la blondinette n’avait pas rencontré d’hommes, pourquoi maintenant ? "Mais d’accord, partons du principe que tu es sûre de ça. L’espoir fait vivre dit-on !" déclara-t-elle en tentant de retrouver son sérieux.
Lorsque sa grande sœur lui dit alors qu’il faudrait absolument qu’elle lui transmette l’identité de ce supposé heureux élu qui devait arriver sous peu afin qu’elle l’approuve ou non, Melody eut un petit rire nerveux. Pouvaient-elles vraiment exiger ce genre de choses l’une de l’autre ? "Raven… Sommes-nous assez proches pour agir comme ça ? Pour parler de nos rencontres amoureuses et pour en juger ?" demanda-t-elle en rivant son regard presque triste à cela de l’auror. Cela n’était pas méchant et n’était pas fait pour être pris mal. C’était une vraie question. Généralement, les sœurs faisaient ça entre elles : parlaient de leurs petits amis, se donnaient des conseils, écoutaient les malheurs ou les confessions des unes ou des autres. Mais Raven et Melody étaient-elles des sœurs comme ça ? N’étaient-elles pas trop distantes de la vie de l’autre pour agir comme cela ? Peut-être était-il temps de remédier à ça, et pour se faire, il fallait d’abord qu’elles crèvent l’abcès. Melody sentait que c’était le bon moment : elles discutaient toutes deux de choses et d’autres autour d’une bonne tasse de thé et de tranches de brioches avec de la confiture et elles étaient de bonne humeur. Il fallait que ce soit maintenant, sinon ça ne se passerait jamais.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Mer 21 Fév - 18:33

L’Auror esquissa un faible sourire. Elle n’avait pas pris divination à Poudlard et Merlin savait que ses notes auraient été médiocres. Si la sorcière possédait bien une qualité, c’était sûrement celle d’avoir les pieds sur terre et elle ne croyait pas en des choses abstraites comme le sang-pur ou autres choses n’ayant jamais été démontrées. Raven aimait le concret, réellement. Et pour elle, la divination était tout sauf du concret, s’appuyant surtout sur les interprétations et les ressentis. Seulement, à ses yeux, une interprétation était propre à chacun selon le vécu de l’un et de l’autre. L’interprétation n’était pas universelle, au grand jamais. C’était sûrement son côté Auror voulant des preuves qui reprenaient le dessus. L’Auror prit une gorgée de thé tandis que sa sœur s’exclamait que l’espoir faisait vivre. S’il faisait vivre, de cela Raven n’en état pas si sûr. Il maintenant surtout dans une espèce d’illusion dans lequel tout le monde échouait. Et quelle belle illusion… Raven avait vécu des mois, des années, dans l’espoir que le décès d’Elliot n’était qu’une blague destinée à lui faire du mal. Se rendre que tout était réel lui avait fait comme un coup de massue sur le cœur. C’est pourquoi, de l’espoir Raven en avait présent très peu et ne se projetait jamais, se contentait de vivre au jour le jour. Car à force de planifier le futur, on finissait toujours par être déçu. Alors mieux valait ne pas faire des plans sur la comète au risque de finir avec le cœur broyé.
Et alors que la sorcière lui chuchota le regard pétillant qu’il fallait que sa sœur lui présente son futur heureux élu afin qu’elle puisse valider ou non, Melody eut une réaction que Raven craignait. Son sourire s’effaça aussitôt, son regard peiné répondit à celui de la blonde et elle se contenta de plonger à nouveau ses lèvres dans l’eau chaude parfumée. Elle se les humecta, se les essuya à l’aide d’un papier et entoura son verre de ses mains, ses yeux se perdant dans son thé. « Proches ou pas, mon rôle de grande sœur se doit de veiller sur toi. Raven releva la tête et la fixa de son regard perçant. Tu es la seule famille qu’il me reste, Melody. S’il t’arrivait quoi que ce soit à cause d’un homme… Je ne me le pardonnerais jamais. » L’Auror espérait que sa sœur ne rentre pas dans les détails de leur passé commun. C’était un point sensible qu’elle s’était promis d’oublier et qui lui rappelait trop de mauvais souvenirs dont elle avait encore les séquelles aujourd’hui. Mais malheureusement, elle sentait que sa sœur, en bonne juriste, n’allait pas rester à ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Ven 2 Mar - 21:53

Melody était une jeune femme douce, agréable à regarder, gentille et particulièrement bienveillante envers les gens. Elle cuisinait très bien et savait faire de très jolis vêtements. Pourtant, derrière cette façade lisse et sans problème se cachait quelque chose de plus sombre qu’elle s’était toujours débrouillée pour enfuir bien cacher aux yeux de tous : la culpabilité. Tout cela datait de l’époque de Poudlard, pendant laquelle les deux sœurs Fawkes s’étaient retrouvées réparties dans deux maisons, bien plus que différentes, ennemies. Alors que Melody ne subissait plus vraiment les coups de leur grand-mère, Raven se faisait toujours battre, les coups pleuvant de plus en plus. Qu’avait-elle alors fait ? Rien. Melody s’était contentée, pendant des années, de se cacher dans sa chambre, de se boucher les oreilles et de fermer les yeux. Mais il n’y avait pas que ça… Les Gryffondor et les Serpentard se détestaient, c’était bien connu. Raven avait été victime de nombreuses brimades de la part des serpents, les camarades de maison de la jeune Melody. Evidemment, la blondinette aussi avait eu de nombreux problèmes avec eux, notamment avec Rodolphus Lestrange, qui avait fait d’elle son souffre-douleur favoris… En bref, pendant de longues années, Melody n’avait pas aidé sa grande sœur. Depuis, elle portait cette culpabilité comme un poids attaché à la cheville. Les Fawkes n’en avaient jamais parlé, préférant ne pas aborder le sujet, mais la juriste était bien décidée à le mettre sur la table, ne pouvant plus garder ses sentiments pour elle. Elle avait besoin de parler avec sa sœur, de s’excuser et de tenter de se rapprocher à nouveau de Raven, avec qui elle était depuis longtemps quelque peu distante pour deux sœurs.
Elle écouta sa sœur en la regardant droit dans les yeux. Il était vrai que le rôle d’une grande sœur était de prendre soin de la plus jeune, mais cela dépassait cette vérité universelle. Elles étaient seules, l’une comme l’autre. Il ne restait plus qu’elles deux, et personne d’autre. Même si l’Auror avait découvert un vieil oncle éloigné, cela ne changeait rien à leur cas. Avant de parler, la juriste pris une grande gorgée de thé et un morceau de brioche car oui, pour avoir cette conversation qu’elle attendait depuis longtemps, il lui fallait prendre des forces et chercher du courage dans les goûts délicats se présentant devant elle. "Je sais tout cela, Raven. Et je suis vraiment touchée que tu veuilles faire attention à moi" déclara-t-elle avec un très léger sourire franc. "Mais…" car, évidemment, il y avait un mais. "Tu seras d’accord avec moi pour dire que, à un moment assez précis dans notre passé, nous avons cessé d’être aussi proches que nous l’étions, n’est-ce pas ?" demanda-t-elle, cherchant à savoir si Raven ressentait la même chose qu’elle ou si, de son point de vu, tout était on ne peut plus normal. Melody était le genre de jeune femme à accorder beaucoup d’importance à la famille, même si, paradoxalement, elle n’en avait jamais vraiment eu à part sa chère grande sœur.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Dim 11 Mar - 11:16

L’auror n’avait jamais voulu de cet éloignement avec sa sœur. Ou peut-être que si, elle n’en savait trop rien. Le fossé qui s’était creusé entre elles au fur et à mesure des années s’était élargi sans que Raven ne s’en rende compte – à contrario de sa sœur qui, elle, s’en était peut-être aperçue – et il était triste de constater que cela ne faisait rien à l’auror. Depuis bien longtemps, l’aînée Fawkes n’était plus très famille. Cette notion n’avait plus eu de sens pour elle dès lors que les châtiments corporels avaient plu sur son petit corps frêle d’enfant tandis que sa sœur ne pouvait que regarder. Raven avait grandi dans la honte. Melody n’avait pas été éduquée dans une forme d’amour – car ce mot était tellement inconnu de Kathleen – mais n’avait pas été punie pour autant. Ou alors quelques claques par ci par là. Rien de bien méchant. Rien n’égalait ce que l’auror avait pu vivre. Melody n’en avait aucune idée, quand bien même elle avait assisté à toutes les scènes. Un traumatisme qui était enfoui au fond d’elle-même et qui, même après les dizaines et dizaines de séances avec Artemis Croupton, ne partait pas. Comme si… Son inconscience refusait d’oublier les incidents de l’époque.
Aussi, ce sujet était devenu absolument tabou chez elle et elle refusait d’en parler. Elliot, du temps de son vivant, l’avait bien compris et évitait d’aborder cela. Ou seulement à de rares occasions. Mais c’était catégorique pour Raven.
Ne pas parler de ça. Point
Seulement, Melody semblait être décidé à jouer cartes sur table et à débroussailler leur passé obscur. Pour elle, c’était nécessaire. Pas pour l’auror qui, de son point de vue, se concentrait sur le présent et l’avenir. À quoi bon se pencher sur le passé ? Le passé était passé. Point final. Il n’y avait rien à redire, l’on ne pouvait pas changer l’ordre des choses.
« Tu seras d’accord avec moi pour dire que, à un moment assez précis dans notre passé, nous avons cessé d’être aussi proches que nous l’étions, n’est-ce pas ? »
La question était simple. Claire. Limpide. Sa petite sœur lui demandait son avis et il était clair qu’elle avait raison. Raven la rejoignait là-dessus. Mais elle ne pouvait pas. L’auror posa doucement sa tasse sur la table, les yeux perdus dans le vide.
Elle n’avait plus faim.
Elle se leva doucement, reprit sa tasse et la passa sous un jet d’eau, le tout sans prononcer le moindre mot. La sorcière ne savait pas quoi dire en réalité, aborder tout ça la prenait au dépourvu – et s’il y avait bien une chose qui pouvait la faire sortir de ses gonds, c’était bien celui-là. Une fois que sa tasse fut rincée, elle la posa sur le côté et plaça ses mains de part et d’autre du lavabo, la tête basse en fermant les yeux. Même après plus de vingt, les images étaient encore présentes.

Elle petite, enfermée dans sa chambre sans eau ni nourriture, ne comprenant pas pourquoi ce châtiment inhumain, ne comprenant pas pourquoi elle n’était pas aimée, ce qu’elle avait fait pour en arriver là. Elle petite, hurlant dans son oreiller, la tête enfouie au milieu de ses cheveux noirs, n’arrivant même pas à pleurer car les larmes ayant quitté son corps.
Elle petite, qui ne comprenait pas cette injustice.


Raven se retourna et s’adossa au plan de travail, les bras croisés et fixant sa sœur d’un air autoritaire qu’elle arborait souvent au Bureau. Ce regard charismatique qui lui avait donné cette aura forte.
« Le passé reste le passé, Melody. Nous ne pouvons rien y changer, » répondit-elle d’une voix plus sèche qu’elle ne l’aurait voulu.
Si, en temps normal, Raven était ouverte aux discussions et aux débats, il était ici difficile de lui faire changer d’avis sur ce qu’il s’était passé. Elle avait tellement souffert de sa condition plus jeune que les séquelles en étaient d’autant plus accentuées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Lun 12 Mar - 9:59

La douce Melody avait lâché sa petite bombe sans ciller, en restant calme et sans détourner les yeux de sa sœur. La cadette Fawkes savait très bien que ce sujet n’était jamais le bienvenu, voire qu’il était carrément tabou, c’était d’ailleurs pour cela qu’elle ne l’avait jamais évoqué. Pourtant, aujourd’hui, elle était bien décidée à le mettre sur le tapis, il le fallait, elle en avait besoin. Elle était persuadée que cela aiderait les deux sœurs à mieux s’entendre, à lâcher ce qu’elles ressentaient vis-à-vis de cela une bonne fois pour toute afin d’enfin avancer. La blondinette regarda la brune se figer quelque peu, regarder dans le vide, puis poser sa tasse et se lever. Elle observa tous ces gestes, cherchant à comprendre ce qui se passait en elle, ce qu’elle pensait. Mais, comme bien souvent, Raven restait impénétrable. Elle était peu à l’aise, ça c’était plus visible qu’un balai dans les airs, mais que pensait-elle de cette question ? Elle n’avait pas envie d’en parler, Melody le savait bien. Et même si c’était douloureux pour elle de quelque peu mettre sa sœur dos au mur, elle croyait dur comme fer que c’était nécessaire. Soudain, l’Auror se retourna vers sa petite sœur avec un regard plus qu’autoritaire, comme si elle n’attendait aucune réponse, aucune protestation, et lâcha sa phrase. Le passé ne pouvait pas être changé, et Melody le savait pertinemment, sinon elle l’aurait modifié depuis bien longtemps déjà. « Je sais bien cela », déclara la jeune femme blonde en plantant son regard bleu clair dans celui bleu foncé de sa grande sœur. A son tour, elle posa sa tasse sur sa soucoupe, avec douceur, en faisant le moins de bruit possible. « Je ne cherche pas à le changer, mais simplement à le comprendre, Raven » murmura-t-elle comme un souhait. En effet, la juriste désirait simplement comment, pourquoi et à quel moment les deux sœurs avaient cessé d’être aussi proches, mais aussi ce qu’en pensait son aînée. Telle une enfant cherchant du réconfort, elle désirait simplement entendre que oui, cela chagrinait la brune qu’elles se soient éloignées et que oui, elle voulait elle aussi que cela change, qu’elles se rapprochent de nouveau. Pensait-elle cela ? Melody n’en savait rien, et elle tentait, peut-être vainement, de le découvrir.
« Quand a-t-on cessé d’être proches, Raven ? Et pourquoi ? » dit-elle en énumérant les questions qu’elle-même se posait, espérant pouvoir trouver des réponses auprès de celle qu’elle admirait depuis tant d’années. Raven était sa grande sœur, elle avait toujours su et comprit les choses avant sa cadette, ce qui était tout à fait normal, alors elle devait avoir conscience de tout cela et en connaître les raisons, non ? Tout cela allait-il enfin se débloquer ? Pourraient-elles redevenir comme avant ? Peut-être pas vraiment, mais Melody espérait au moins pouvoir redevenir proche de sa sœur, comme l’on peut l’être dans une fratrie. La blondinette hésita à se lever aussi et à s’approcher de l’Auror, qui la regardait toujours avec cet air de chef, afin de lui montrer qu’elle voulait seulement être proche d’elle, retrouver une complicité… Mais elle n’en fit rien. Elle resta sur sa chaise, les yeux tournés vers sa sœur, et attendit.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 605
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Sam 17 Mar - 17:12

Elle soupira en baissant la tête, gardant ses yeux rivés sur l’un des pieds de la table de la cuisine. Raven n’aimait pas aborder leur passé commun, Melody savait bien cela, et pourtant elle persistait. Soit. L’auror ne répondit rien face à la réaction de sa cadette – que pouvait-elle bien répondre face à cela, de toute façon ? – et se contenta de rester silencieuse, attendant la suite. Déjà qu’elle n’était pas du genre très bavarde, mais lorsqu’elle était contrariée elle l’était encore moins. Même si leur histoire était assez semblable, les sœurs Fawkes n’avaient cependant pas eu le même point de vue par rapport à l’intrigue principale. Raven avait subi, Melody avait regardé. Point final. La sorcière savait que ce n’était pas de la faute de sa sœur, qu’elle ne devait pas lui en vouloir, que la seule fautive dans l’histoire restait leur grand-mère, mais… Raven n’y pouvait rien. C’était contre son gré, une espèce de rancœur planait en elle. Une rancœur contre sa sœur. Tout cela était bien justifié et l’aînée Fawkes ne savait même pas si la juriste pouvait comprendre cela – alors que si, mais elle se persuadait du contraire. Toute sa vie, elle avait été habituée à vivre en solitaire en quelque sorte – du moins, sans sa famille – et redevenir proche avec la blonde lui semblait quasiment impossible. Et puis, elle n’en avait pas spécialement envie non plus. C’était triste à dire, mais Raven avait été habituée à n’avoir aucun lien de proximité avec sa sœur. En créer aurait été chambouler ses valeurs et ses principes. C’était très fort, c’était pourtant vrai.
« Je ne sais pas Melody, mais c’est comme ça, lâcha l’auror au bout d’un moment en relevant le regard. Nous aurions pu être proches, il est vrai, nous ne le sommes pas, tant pis. » Elle employait des mots durs et des mots crus qui allaient sûrement atteindre le cœur de la blondinette, mais Raven ne faisait plus vraiment attention à la manière dont elle s’exprimait. Elle était véritablement irritée.
Cependant, Raven sembla prendre conscience du ton ferme qu’elle employait, aussi essaya-t-elle tant bien que mal à se détendre.
« Tu te souviens lorsque Kathleen m’enfermait dans le sous-sol à double tour, sans rien pour manger et que l’obscurité était ma seule compagnie ? Elle laissa planer un lourd silence avant de reprendre. Voilà pourquoi nous ne sommes pas proches, Melody. Notre passé n’a rien de commun. »
L’auror était rigide dans ses propos, mais après tout, la rigidité n’était-elle pas ce qui la caractérisait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY Ven 6 Avr - 22:56

Les mots de sa sœur furent tels des poignards dans le cœur de la douce et tendre Melody, qui tenait pourtant tant à son aînée. Tant pis. Était-ce seulement ça pour elle ? Juste un petit tant pis, comme si ce n'était pas important, comme si une relation importante avec sa sœur ne l’intéressait pas. La blondinette la regarda un long moment en silence. "Tant pis", répéta-t-elle doucement, comme si les mots étaient lourds. "C'est tout ce que tu as à dire sur ça ?" demanda-t-elle sans vraiment attendre de réponse. La jeune juriste se leva de sa chaise et fit quelques pas. Elle espérait se réveiller d'un cauchemar. Elle avait enfin réussi à ouvrir son cœur à sa grande sœur, et tout cela pour ça. Qu'espérait-elle, après tout ? Peut-être de l'amour, quelque chose de plus, une relation plus profonde, des liens plus forts... Et finalement, qu'avait-elle gagné à exprimer ce qu'elle ressentait ? Rien. Ou plutôt, si. Une déception, et beaucoup de tristesse. Oui, Melody avait espéré beaucoup plus.
Les explications de Raven finirent d'achever la juriste du Magenmagot. Elle tourna son visage, déformé par la tristesse, vers son hôte. "Je m'en souviens, Raven. Je me souviens du sentiment de culpabilité que je ressentais, et que je ressens toujours. Je me souviens des cris. Je me souviens de la peur que je ressentais, et de l'envie que j'avais d'aller t'aider. Je me souviens de tout." déclara-t-elle d'une voix égale, se battant contre la vive émotion qui menaçait de briser sa voix. La culpabilité qui rongeait la blondinette depuis tant d'année remontait à la surface, la giflant de toute ses forces, si tant est qu'elle puisse avoir de la force. "Une fois, j'ai essayé d'ouvrir la porte derrière laquelle elle t'enfermait, Raven. Mais, bien sûr, elle m'en a empêché, et elle a menacé de te faire subir bien pire pour que je ne touche plus à cette maudite poignée de porte." dit-elle dans un murmure, se souvenant de cette journée comme si elle avait eut lieu hier. Jamais Melody n'avait était aussi courageuse que sa sœur, elle en avait toujours eut conscience, mais pourtant elle avait vraiment essayé une fois. Alors qu'une larme, silencieuse et passant presque innaperçu, coulait sur sa joue droite, Melody murmura "Je suis désolée. Désolée de ne pas avoir été assez forte pour te sortir de là. Désolée d'avoir essayé une seule et unique fois. Désolée de ne pas avoir été à ta place, car si je l'avais pu, je l'aurais fait. Pardon, Raven...". Le poids de cette culpabilité était bien trop lourd à porter, Melody n'en pouvait plus, cela faisait bien trop d'années maintenant qu'elle se rongeait à cause de ça.
Melody s'appuya sur le dos d'une chaise, se penchant légèrement, et, en regardant les vestiges de leur goûter, déclara "Si tu pense que notre passé n'a rien de commun, alors soit. Je pensais seulement que nous pouvions faire de notre présent et de notre avenir quelque chose de plus commun.". Melody n'était évidemment pas du même avis que sa sœur. Dire que leur passé n'avait rien de commun était trop exagéré pour elle, mais elle ne pouvait pas changer le ressenti de Raven.

Spoiler:
 
HORS RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sœurs Fawkes || MELODY

Revenir en haut Aller en bas

Les sœurs Fawkes || MELODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-