Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

L'arroseur arrosé || MARLY ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: L'arroseur arrosé || MARLY || Mar 26 Déc - 20:57


La soirée se passe à merveille. Exactement comme les SERPENTS l’avaient prévue. Tout le monde a dansé sans se soucier de ce qui pouvait arriver ; en même temps qui aurait pu se douter un seul instant que des futurs Mangemorts allaient mettre en action leur premier plan contre les impurs et les sang-de-bourbe ? Certainement pas les élèves ou professeurs de Poudlard. Nous avons magnifiquement bien réussi notre coup, tout a été maîtrisé à la perfection. Et maintenant, en compagnie de ma chère cavalière Azelma Travers, nous regardons avec délice les gens se servir et se servir à nouveau de ce délicieux jus de citrouille, que dis-je ce somptueux jus de citrouille qui n’est qu’une épée de Damoclès au-dessus de votre tête avant que vous ne soyez puni par la justice divine. Je retrousse un peu mes manches pour mieux me délecter du spectacle. Vous êtes une troupe de comédiens incroyables, extrêmement divertissants.

Mais oh ? Que vois-je ? Une actrice qui sort de scène ? Il y a un fort manque de professionnalisme dans tout ça. Laisse donc le metteur en scène t’en toucher deux mots. C’est-à-dire moi. « Tu m’excuseras un instant… » Je te montre du visage à ma cavalière qui comprend immédiatement et qui me sourit sans rien dire. Remettant en place ma cravate, je sors discrètement de la Grande Salle. Mais où donc es-tu passée, impure ? Oh, mais te voilà qui te tient au mur, non loin. Je me racle la gorge et m’avance en ta direction avant d’arriver à ta hauteur pour finalement te tapoter délicatement le dos. « Allons, allons… On est un peu barbouillé par le jus de citrouille McKinnon ? » Tu es la première victime de notre plan machiavélique. La première de toute une liste de pécheurs, punis pour ne pas avoir le sang pur. Tant pis pour toi. Il fallait naître dans la bonne famille.


Citation :
• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées ▬ Sans le nom du perso ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Ven 29 Déc - 17:08

Marlene qui profitait comme il se devait de la dernière soirée de l’année avec ses amis commença à se sentir mal en arrivant à la fin du verre de jus de citrouille que lui avait servi Bertha Jorkins. Elle coula un regard suspicieux vers la commère qui riait aux éclats dans les bras de son cavalier. « Ils ont augmenté le son pour nous réveiller ou quoi ? - demanda-t-elle tout d’abord - On crève de chaud, je vais prendre l’air ! » quitta-t-elle finalement la piste en relevant ses cheveux dans un chignon rapide. En entendant l’une de ses amies suggérer qu’elle puisse être bourrée, elle força un rire. « Impossible, je suis écossaise ! » se vanta-t-elle en désavouant tout à fait ses nouvelles origines anglaises (en même temps que sorcières). C’est que Marlene qui pouvait être bien sotte n’avait rien eu le temps d’avaler dans la journée et que l’essentiel de son dîner avait été constitué par sa consommation de petites bulles alors la potion glissée par Amycus Carrow dans le jus de citrouille la frappait de manière immédiate et tout à fait foudroyante.

Elle fut obligée de marquer un arrêt en arrivant dans le hall d’entrée pour déposer son front moite contre la pierre froide et aurait juré la trouver si moelleuse qu’elle aurait pu s’y endormir si l’intéressé n’était pas venu la déranger. Elle fit volte face brusquement en reconnaissant son insupportable voix et planta ses pupilles droit dans les siennes pour suggérer sans détour « Ou par ta vue, face de troll ? - elle ignorait à quel point elle avait pour une fois raison et ne comptait en tout état de cause pas le vérifier - Pas envie d’écouter tes bêtises habituelles Amycus, passe une bonne soirée ! ». Plutôt que de se risquer à se perdre dans le parc en si mauvaise compagnie, elle préféra plutôt se diriger vers les escaliers. Le caisson de basse magique des croque-mitaines qui résonnait jusque dans le hall l’assourdissait et la chassait définitivement hors de cette soirée.


dragées:
 

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Mer 3 Jan - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Lun 1 Jan - 20:11

Qu’est-ce qu’il est amusant de vous voir tous absorber ce doux breuvage, ce doux nectar concocté juste pour l’occasion. Comme un cadeau de Noël, n’est-ce pas merveilleux ? Personnellement, je trouve ça incroyablement gentil et généreux, vous qui disiez que les Serpentard n’étaient que des égoïstes vicieux et d’autres adjectifs tout aussi glorifiants ? Oh, vicieux nous le sommes, je ne remets pas ça en question… Mais égoïstes ? Réellement ? Regardez cette belle surprise que nous vous avons préparé ? Vous devriez nous remercier honnêtement, cela va être le plus beau réveillon de votre vie… Mmh ? Non merci, pas de jus de citrouille pour moi. Il faut dire que le jus de citrouille… Ça empeste, si vous voyez ce que je veux dire. L’haleine, tout ça… Je me préoccupe un minimum de mon apparence, on ne sait jamais si un quelconque hippogriffe s’est soulagé sur l’une d’entres elles. Et visiblement, pas besoin du déchargement d’un hippogriffe pour vous nettoyer les intestins bien comme il faut. Vous serez tout propres après ! Quelle chance vous avez.

Et toi, McKinnon, tu ne m’as pas l’air en grande forme dis-moi. Quoi ? Face de troll ? Le compliment le moins fidèle pour me décrire, très cher. À vrai dire, aucune bête du monde sorcier ne me ressemble. Il faut dire que mon faciès pourrait valoir des millions de Gallions si un portrait de ma personne était fait. Cela se vendrait cher ! Mais je suis bien trop modeste pour faire n’importe quell démarche qu’il soit. Voyons… Je ne me rabaisse pas à cela. « Mais je passe une bonne soirée ma chère… » je te réponds d’un air innocent avant que tu ne prennes la route des escaliers. Oh mais. Tu ne vas t’enfuir si vite ma jolie, le Serpent finit toujours par rattraper le Lion… Puis ce n’est pas plus mal, nous sommes loin du monde, loin de tout, je pourrais presque croire que tu m’attires dans cet endroit sombre afin de me demander des faveurs… Sache que ma réponse sera négative, impure. Alors que tu te raccroches de nouveau au mur – visiblement, il y avait beaucoup de bouse d’hippogriffe dans ton verre McKinnon – je me penche en face de toi pour être à ta hauteur et continue avec une fausse mine inquiète. « Voyons, il serait fâcheux que je te laisse dans ce sale état… Avec toute la dignité qu’un Serpentard peut avoir, je ne peux pas me permettre de t’abandonner. Je pose alors ma main sur ton épaule. Allez, profite de ma gentillesse pour une fois, McKinnon. »

Citation :
• Sans le nom du perso ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Ven 5 Jan - 13:49

Si être digne de sa robe de princesse n’était déjà plus une tâche aisée après trois coupes de champibulle, elle se compliquait encore après un verre de jus de citrouille empoisonné. La tête de Marlene tournait si vite qu’elle commençait à lui donner mal au coeur. Elle entendait les pas de l’héritier Carrow derrière elle et accélérait le pas, quelle sottise de ne pas avoir pris sa baguette, elle ne se trouvait pas en fière position de l’affronter. Le bout de sa ballerine finit par se prendre dans le pan de sa robe qui balayait les marches et elle se retint de justesse à la rambarde pour ne pas finir à plat ventre. Se pouvait-il finalement que ce bal se révèle pire que celui de l’année dernière ? Avait-elle déjà insulté la mémoire de Merlin pour mériter cela ? La préfète n’était pas la plus courageuse de sa maison mais n’était pas non plus la plus sotte et l’étrange sollicitude de son camarade serpentard finit de la déranger. « Tu ne me touches pas ! » dégagea-t-elle violemment sa main de son épaule avant de pointer un doigt menaçant entre ses deux yeux. Le dégoût que le garçon montrait depuis toujours à l’égard des élèves d’affiliation moldue la rendait tout aussi intolérante à son égard qu’il l’était au sien. Il avait beau lui parler d’une voix doucereuse, elle n’était pas aussi naïve qu’on aimait le lui reprocher (ou l’était en tout cas beaucoup moins depuis la grossière dispute avec son ancien petit ami qui avait condamné leur relation en même temps que ses fantasmes adolescents de mixité). « Tu n’as rien à faire là-haut alors tu retournes profiter du bal ou tu retournes te terrer dans tes cachots - comme il ne semblait pas vouloir bouger - Mais tu gardes tes distances ! » ordonna-t-elle de son ton impérieux de préfète. C’est qu’elle avait toujours son badge d’épingler à sa robe pour lui rappeler sa supériorité hiérarchique sinon physique. Encore que elle-même plutôt grande il ne l’aurait pas autant dépassée s’il ne s’était pas posté deux marches au-dessus. Elle se passa une main tremblante sur son front cireux et pressentit qu’elle ne tarderait pas à vomir. Pas de temps à perdre avec ce chafouin têtu comme un botruc. « Oh puis je me fiche à la fin que l'obstruction à personne souhaitant dégobiller ne soit pas vraiment une infraction - délira-t-elle un peu en levant les yeux - Tu seras puni ! » finit-elle de le menacer en haussant les épaules avec nonchalance. Elle releva entre son pouce et son index les pans de sa robe scintillante et le contourna pour continuer la montée des marches la tête haute comme si elle n’avait pas été à deux doigts de répandre le contenu de son estomac sur les marches de marbre avec son allure déjà bien débraillée.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Sam 6 Jan - 22:45

Embêter les autres, cela a toujours été un véritable passe-temps. Enfin, les embêter… Dans une moindre mesure. Disons plutôt leur tenir compagnie ? Après tout, ma présence n’est pas si désagréable que ça, j’en connais certaines qui en rêvent. Qui ne voudrait pas qu’un beau et puissant Sang-Pur se tienne à ses côtés ? Tout bonnement un honneur que je leur fais. Ceux qui prétendent que ça ne leur plaît pas sont des menteurs. Ils n’assument pas leurs réels fantasmes et se cachent derrière une image. Mais bon sang, par Morgane, affirmez-vous. Je ne mords pas, vous savez… Ou peut-être que si. Mais juste un peu. Et puis, je trouve cette activité extrêmement divertissante. Il faut bien s’amuser dans la vie, surtout lorsque l’on s’ennuie dans un château puant les vieux murs comme Poudlard. Les élèves et professeurs sont bien trop sérieux par ici, à mon goût. Il n’y a pas assez de… Piment, d’action. Heureusement que les SERPENTS sont là pour rattraper le coup, je vous jure, ça en devenait presque désespérant. Marlene. Et toi, tu es le premier gong des festivités. Le bal n’était que le décor, que le rideau. Maintenant, le spectacle peut réellement commencer. Mais tu tangues, ma chère Marlene. Quelque chose ne va pas ? Mmh. Je pourrais presque croire que tu me fuis. Allons, ma jolie. Personne ne fuit un joli Serpent comme moi n’est-ce pas ? Accepte mon aide, ça ne coûte rien… Ne fais pas semblant de rejeter mon contact. J’hausse un sourcil, un sourire aux lèvres. « La distance que nous avons là me convient parfaitement, McKinnon. » Mais que vois-je ? Tu as le teint tout pâle. Tu es sûre que ça va ? Ne t’inquiète pas. Je suis là pour te rassurer, déstresse et respire à fond. Quoi moi ? Je serai puni ? J’attends de voir de quoi. Tu me contournes alors pour gravir les marches d’escalier avec détermination. C’est beaucoup trop facile. Je me retourne vivement et, en deux-trois enjambées, te rattrape et te bloque le passage en prenant une mine faussement déconfite. « Pas si vite. Je rapproche alors mon visage à une dizaine de centimètres du tien et te chuchote, montre-moi comment tu veux me punir. » Une provoque ? Oh que oui. Seulement, je ne sais pas encore ce qu’il m’attend…
Citation :
Tu peux envoyer la sauce Laughing

• Sans le nom du perso ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Lun 8 Jan - 22:46

Amycus était plus pénible qu’un maléfice du pot de colle et Marlene avait l’impression d’être dans l’un de ses cauchemars où ses jambes se trouvaient trop cotonneuses pour lui permettre d’échapper à son assaillant. Son front n’était plus uniquement moite à cause du poison mais à cause de la crainte tandis que le serpent persistait à lui bloquer l’accès et qu'elle sentait sans ne plus douter des hauts le coeur l'agiter. « Mais va-t-en ! Tire-toi ! Tu me gonfles ! Je vais … je jure que je vais … - Oh non ! L’horloge sonnait ses douze coups et les autres élèves commençaient à sortir du bal ! - Tire-toi ! TIRE-TOI AMYCUS OU … » fit-elle hystérique comme une harpie en commençant à lui tambouriner la tête du plat des mains comme s’il avait été un instrument de percussion car elle paniquait tout à fait maintenant que des élèves rendus curieux par leur altercation commençaient à se précipiter dans leur direction. Et au moment où il s’empara de ses poignets, son estomac finit de flancher. Punis moi ? Mais il était tombé sur l’horrible livre cinquante nuances de roses cachées dans la bibliothèque de leur école ou quoi ? « BEUARGH ! » lui vomit-elle tout le contenu orangé de son estomac sur son impeccable costume et chemise en souhaitant éviter son visage. La préfète baissa les yeux pour s’essuyer la bouche  avec honte et put constater que le garçon était recouvert de son jus de citrouille avarié jusque sur le bout de ses chaussures vernies. « Qu’est-ce que tu n’as pas compris quand j’ai dit que j’allais dégobiller ?! Soit t’es aussi con qu’un troll sur un balai soit faut vraiment t’enfermer à Sainte-Mangouste ! » s’exclama-t-elle derrière la main encore tremblante qui lui couvrait la bouche et les yeux écarquillés par tant de faiblesse d'esprit. Elle retrouvait déjà des couleurs - ou plutôt celle rouge de la gêne - tandis que des soupirs dégoûtés autant que des rires commençaient à s’élever de la foule qui continuait à sortir de la grande salle. Elle y jeta un bref coup d’œil tracassé de crainte d’y trouver ses amis - ou pire encore le maraudeur sur lequel elle avait flashé ! - mais son regard ne s’arrêta que sur un étudiant qui était prostré en train de vomir lui aussi. Par Merlin, elle était tellement dégoûtante qu’elle faisait même vomir les autres s’effraya-t-elle dans un hoquet indigné. La méga honte ! Elle contourna le serpentard et fuit la foule d’un pas de branle-bas de combat car elle s’était allégée du contenu de son estomac en même temps qu’elle se voyait pourchassée par les flammes de l’humiliation.


dragées:
 

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Mer 10 Jan - 14:27

Les impurs ne sont qu’une erreur de la Nature qui n’auraient même pas dû naître. Il est donc tout à fait juste de les punir comme il se doit et je dois avouer être assez fier d’avoir apporté une telle justice dans ce château. Enfin, moi et les SERPENTS bien entendu. Ainsi, la majorité des élèves se verront atteint de quelques troubles digestifs assez épatants je dois dire ainsi que de belles pustules sur le visage. Tous ces impurs se reconnaîtront et ne devront s’avouer qu’une chose : je suis puni de mon impureté. Oui, c’est cela. Et tandis que le spectacle doit commencer dans la Grande Salle, j’ai la chance de pouvoir assister aux premières loges à une actrice des plus divertissantes. Je m’amuse comme un fou. Mais à force de trop penser que je m’amuse, peut-être ai-je tendance à ne pas prendre les autres au sérieux. Tout n’est qu’un jeu après tout, non ? L’héritier Carrow ne peut pas être rabaissé au même niveau qu’une impure. Cela m’est tout bonnement impensable. Mais alors que je te regarde hurler avec les yeux qui sortent des trous, un peu comme ces créatures qui hantent le Lac, tout s’accélère. L’impensable devient réalité, l’impossible est en train de se produire. Je reste un instant là, sans rien dire, interloqué, ne faisant même pas attention aux élèves qui sortent de la Grande Salle. Mes yeux sont rivés sont mon smoking auparavant impeccable et mes chaussures vernies tâchées d’orange à la texture écœurante. J’entends à peine ce que tu me dis, impure et relève ma tête, abasourdi et me rends compte de toute cette présence autour de moi. C’est un rêve, pas vrai ? Un véritable cauchemar. C’est lorsque j’entends tous vos rires d’imbéciles que je me rends compte que j’ai bel et bien les pieds sur terre. Mes mains tremblent de rage, et avec peine je sors ma baguette et la pointe en ma propre direction. « Recurvite ! » Je prie pour que cela marche. Je n’ai jamais été doué en Sortilège, la matière ne m’intéressant pas vraiment, mais j’espère que mes peu d’efforts seront récompensés.

(Sortilèges : 4/6)

1&6 : Le bout de ma baguette n’émet qu’une faible luminosité avant de s’éteindre. D’autres rires sortent de vos bouches et je vous regarde en fulminant « Qu’est-ce que vous regardez, impurs ? Barrez-vous espèce de crétins ! » Tandis que d’autres se mettent à dégobiller sur le sol poussiéreux du Hall. Heureusement pour moi, un ami SERPENT vient à mon secours et me lance un sortilège de Récurage.
Le reste : Ma baguette effectue le travail nécessaire, je suis à nouveau tout beau tout propre si ce n’est cette vilaine odeur de vomi qui plane encore autour de moi. Ni une ni deux, je tourne la tête et te vois partir en courant. Tu ne vas pas t’enfuir si vite, ma jolie. Tu as des comptes à me rendre. Personne ne m’humilie ainsi sans recevoir de correction en retour. En quelques enjambées, je te rattrape et te plaque contre le mur en mettant ma main au milieu de tes clavicules. « Tu vas me le payer, sale garce » je te siffle.
Citation :
• Détailler une scène particulièrement gênante/humiliante pour votre personnage ▬ 3 dragées ▬ Passer une très mauvaise soirée durant un bal ▬ 2 dragées


Dernière édition par Amycus Carrow le Mer 10 Jan - 14:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5327
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Mer 10 Jan - 14:27

Le membre 'Amycus Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Mer 10 Jan - 21:12

Marlene se rappelait parfaitement avoir pensé quelques heures plus tôt tandis qu’elle descendait ces mêmes escaliers - qu’elle était présentement occupée à remonter au pas de course en sautant une marche sur deux - que ce bal n’aurait su être pire que celui de l’année précédente. Elle portait même des ballerines plates sous sa robe longue et non des talons alors elle avait vraiment mis toutes les chances de son côté pour pouvoir passer une bonne soirée. Mais la préfète commençait à se demander si cette sale peste de Bertha Jorkins n’avait pas versé quelques gouttes de potions de malchance dans le gobelet de jus de citrouille qu’elle lui avait tendue. Elle ralentit le pas en arrivant au détour d’un couloir comme elle avait fini de fuir les rires de ses camarades et sous-estimait l’esprit revanchard - ou sur-estimait l’intelligence ? - du serpentard qui lui était tombé dessus. Aussi poussa-t-elle un cri de surprise quand il la rattrapa pour la plaquer contre un mur. Ignorant la douleur maintenant bien physique qui lui lancinait l’arrière du crâne qui avait heurté la pierre, elle n’eut qu’un réflexe de self défense que les femmes McKinnon se transmettaient de mère en fille génération après génération. Elle leva son genoux pour l’enfoncer dans les parties génitales de son agresseur.

1, 2 : Son genoux s’écrase en plein dans le mille et elle profite de cette diversion hautement satisfaisante pour fuir loin du Carrow.
3, 4, 5, 6 : Rendue groggy par toute cette altercation et forte de son inexpérience - car si elle se vante de savoir comment castrer les garçons elle n’a jamais vraiment eu l’occasion d’appliquer sa technique guerrière avant - Amycus eut le temps d’éviter son coup.

Oh non ! Elle était vraiment mal et son coeur commença à battre d’une frayeur bien plus cuisante que celle de s’humilier devant ses camarades. « Laisse-moi partir Amycus, tout le monde t’as vu me suivre, tu fais quoi que ce soit contre moi et je n’aurais même pas besoin de te punir parce que tu te seras fait virer ! Utilise ton cerveau pour une fois ! » se défendit-elle à toute vitesse sans perdre pour autant son ton farouche. S’il voulait susciter chez elle la peur, et y arrivait très bien, elle n’était pour autant pas de nature à lui offrir cette satisfaction et continua à se débattre vigoureusement pour qu’il la relâche.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Jeu 11 Jan - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5327
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Mer 10 Jan - 21:12

Le membre 'Marlene McKinnon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Sam 13 Jan - 16:24

Tu es surprise hein ? Tu ne t’attendais certainement pas à ça mais tu aurais dû savoir qu’il ne faut jamais, au grand jamais provoquer Amycus Carrow au risque de tâter de mon poing… Tu es pourtant au courant de la réputation que j’ai, tu as eu tort de dégobiller sur mon impeccable smoking comme tu viens de le faire. Te voilà plaquée contre le mur, tu ne peux plus bouger, tu es sous mon emprise. Que vas-tu faire sale impure, que vas-tu faire ? Tu ne peux rien contre moi, je suis bien trop puissant. Tu me regardes avec ces yeux de panique, mais je m’en bats les cognards de tes yeux de biche apeurée. Qui me cherche me trouve. Et là, tu m’as bien trouvé. Mais, dans un geste désespéré sûrement pour ta survie, tu lèves ton genou que j’esquive bien trop facilement. Loupé ma jolie. Trop faible. Vous les impurs, vous êtes trop faibles, il n’y a que des faibles qui votent pour qu’un Sang-de-Bourbe soit à la tête de notre communauté. Cela me laisse un coup toxique dans la bouche, tu ne trouves pas ? Ah non, j’oubliais. Toi, c’est le relent de ton jus de citrouille qui se trouve sur tes papilles. Alors, ça fait quoi de tout régurgiter ? Ça te fait un bien fou non, d’être lavée de ton impureté ? Mais en fait, je pense que ce n’est pas suffisant. Tes péchés sont encore nombreux sur la liste et il va te falloir trois vies pour tous te les faire pardonner. J’approche ma bouche près de ton oreille « Mon père est bien trop important pour que je me fasse virer de quoi que ce soit, petite garce. Je recule un peu mon visage et te souris. Un sourire qui n’a rien de gentil. Un cerveau ? À quoi ça sert quand on a ça ? » J’accompagne mes mots d’une double pression sur tes clavicules. Mon envie à cet instant serait de te les briser, après tout tu le mérites bien. Mais je tiens un minimum à ma réputation et j’entends des pas qui s’approchent.
Citation :
Si un prof ou un ami d'Amycus (voire Alecto) veut intervenir, postez à la suite !
• Expression sorcière ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Jeu 18 Jan - 15:44

La préfète avait envie de se foutre des claques en pensant à sa fidèle alliée et protectrice en bois de houx qui l’attendait sur sa table de chevet. Elle se sentait stupide de ne pas l’avoir prise au bal en la jugeant trop encombrante car elle ne l’était certes pas plus que ce stupide serpentard. Un nombre fantastique de maléfices qu’elle aurait aimé envoyé à son adversaire lui traversait la tête mais il semblait qu’elle n’avait malheureusement que ses bras et ses jambes pour s'en tirer. La proximité avec cet idiot - mais dangereux s’inquiétait-elle - fils de goule la dégoûtait autant que les menaces de fils à papa qu’il formulait à son oreille. Et il avait plutôt intérêt à la relâcher sans toucher à un seul de ses cheveux car si d’aventure il s’y risquait, elle ne se gênerait pas pour le dénoncer. « A moins que ton père soit Dumbledore, ce qui serait triste vu tes capacités magiques, tu ferais mieux de me relâcher ! » lui renvoya-t-elle avec un regard séditieux. Son coeur battait trop de colère et de frayeur pour lui permettre de réfléchir aux propos qui jaillissaient de ses lèvres. Elle n’utilisait finalement pas plus que lui son cerveau car pour l’heure, la situation ne l’avantageait guère et elle était juste enragée par sa propre impotence qu’elle souffrait de constater. Provocante mais plus chanceuse encore, elle n’avait jamais eu le malheur de se retrouver en si fâcheuse posture … jusqu’à aujourd’hui. Les mains qu’il enfonçaient sur ses clavicules avaient beau lui provoquer un mal de chien et l’empêchaient de respirer sans suffoquer, elle ne pouvait que réagir en plantant ses ongles dans la chair de ses mains pour tenter de lui rendre tout le mal qu’il lui faisait. La lionne terrifiée ressemblait certes plus à un chaton. Elle n’entendit pas des pas approcher et tenta, n’ayant pas la force de viser plus haut, de lui flanquer un coup de pied dans l’un de ses genoux pour se dégager.

1, 2, 3 : Ses coups de pieds manquent inlassablement les genoux de son adversaire et à force de se débattre, elle pousse un cri de douleur en sentant une douleur plus aigüe la traverser sur le point de pression.
4, 5, 6 : En plein dans le genoux droit ! Elle tente d’en profiter pour lui voler sa baguette et renverser la situation avant qu’elle ne s’aggrave.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Jeu 18 Jan - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5327
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Jeu 18 Jan - 15:44

Le membre 'Marlene McKinnon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Ven 19 Jan - 22:38

Je ris d’un air cynique. Père est bien plus supérieur à Dumby que tu ne le crois. Directeur des Oubliators et oui, si ce n’est que ça. À côté de ça, le dirlo de Poudlard peut bien aller se faire voir chez les Sombrals. Ce que tu es naïve ma petite, s’il y a bien un mot qui peut bien te décrire, ça serait bien ça. Sombre crétine, tu penses vraiment que tu peux rivaliser avec moi ? Je savais déjà que les lions n’avaient rien dans le crâne, mais à ce point-là… Tu me ferais presque de la peine, après tout tu te démènes pour tes pétitions qui n’intéresse personne, autant d’énergie de perdu que tu pourrais utiliser ailleurs. Mais en fait… Suis-je en train de me soucier de toi ? Voyons Amycus, que se passe-t-il ? Je secoue la tête en fronçant les sourcils. Vite que j’en finisse avec toi. Tu ne mérites même pas mon attention. Si je t’ai rattrapée, c’était juste pour te faire regretter amèrement ton péché précédent. Après ça, je m’en irai mais ne crois pas que je vais te laisser tranquille pour autant. Tu vas m’avoir sur ton dos et tu frémiras rien qu’en entendant mon nom. Oh ça oui, j’aime qu’on me craigne, j’aime lire la peur dans tes petits yeux de belette et ta respiration qui se coupe sous la pression de ma main. Dans la vie, ma chère Marlène, c’est la loi du plus fort qui prime sur tout le reste. Les faiblards se font manger par les puissants, il en est ainsi depuis des siècles et ça ne changera pas tant que le Seigneur des Ténèbres sera sur pieds. Savais-tu qu’il était le sorcier le plus puissant de tous les temps ? Certainement pas, j’oubliais que tu vis dans une autre catégorie sociale. Malheureusement pour toi, tu ne pourras profiter de sa bonté, impure que tu es. Mon sourire s’affaisse alors lorsque tu me donnes un coup dans le genou et tu cherches à me prendre ma baguette… qui ne se trouve pas du tout là où tu palpes de ta main. Je claque la langue, agacé et te replaque à nouveau contre le mur. Je suis très musclé ma petite, tu ne peux rien contre moi. Ce n’est pas ton coup dans le genou qui va me faire hurler de douleur. « Et bien, on se rebelle ? Pour ta gouverne, McKinnon, qui dit rébellion dit répression. »  Je sors alors ma baguette qui était en fait dans ma manche gauche. Mon visage laisse apparaître un sourire sadique et ses dents blanches et, du poids de tout mon corps, je plaque mon épaule contre ton corps afin que tu ne puisses plus bouger et allonge ton bras contre le mur, ta chair étant bien à découvert. Un air satisfait, je pose le bout de ma baguette sur l’intérieur de ton avant-bras et murmure un sortilège. Tu seras marquée à jamais.

2/3/4/5 : Le sortilège fonctionne. Sourire de satisfaction, je vois le mot « Aimpur » apparaître et se graver dans ta chair. Ça te brûle, hein ? C’est ça, grimace douleur, il n’y a rien de plus beau qu’un masque empli de souffrance.
1/6 : Le sortilège fonctionne et… Oh attends. C’est avec grande déception et profonde colère que le mot « Heinpur » apparaît. Tu as mal, ouais d’accord c’est bien, en attendant ce mot ne s’écrit pas comme ça. C’est Aim et pas Hein. La haine emplit mes yeux, j’étais pourtant certain d’avoir bien prononcé…


Dernière édition par Amycus Carrow le Ven 19 Jan - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5327
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY || Ven 19 Jan - 22:38

Le membre 'Amycus Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arroseur arrosé || MARLY ||

Revenir en haut Aller en bas

L'arroseur arrosé || MARLY ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Hadopi dans ta face ou l'arroseur arrosé
» L'arroseur arrosé, version Meidjôôrs du disque
» L'arroseur arrosé
» Epagneul Pékinois très très beau à Val de MARLY
» 2 croisées bichonnes VITE C'EST URGENT - VAL MARLY (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-