GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 500 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs) Mer 27 Déc - 22:57

Kalia était bien tranquillement en train de se balader dans le parc du château. Le soleil était à son zénith, nous étions en début d'après midi et il faisait doux. On approchait les 20 degrés alors que l'on était qu'en mars. Elle sentait qu'ils auraient un très bel été cette année. Alors qu'elle révisait pour son cours de potions, (d'ailleurs les débuts n'avaient été pas évidents, ni par la matière, ni par le professeur), elle croisa un attroupement d'élèves qui étaient un peu trop bruyants a son goût. Elle n'arrivait pas à se concentrer, ce n'était pourtant pas faute d'essayer. Elle continua son chemin bien tranquillement lorsque les éclats de voix se firent de plus en plus violents et les mots agressifs.

Elle se retourna et dévisagea les deux élèves responsables de cette cohue. Cela semblait être deux serpentards, elle ne sut le dire que grâce à leurs écussons car les visages lui étaient totalement inconnus. Le premier était un colosse qui semblait préférer le conflit aux mots. Il semblait agressif, et manquait cruellement de repartie. A l'inverse, sa camarade était de petite taille, elle avait de beaux cheveux et un joli nez. Ses mots étaient claquants et bien qu'elle ne soit pas en position de supériorité, elle ne semblait pas vouloir se laisser faire. Kalia trouvait que les conflits étaient une des choses les plus idiotes au monde, et seul les imbéciles y avaient recours. La jeune fille semblait très bien se débrouiller seule. Mais le colosse avait de toute évidence de se servir de ses poings.

Elle voulut continuer son chemin mais la jeune fille n'irait pas très loin si cela tournait en bagarre. Alors, bien qu'elle n'avait rien à voir avec toute cette histoire et qu'elle ne connaissait aucun des jeunes sorciers, elle s'interposa entre les deux verts et argents et leur intima "Pourriez-vous vous calmer je vous prie. Les bagarres sont inutiles et elles ne résolvent rien, il semble que nous sommes tous bien plus évolués que nos ancêtres. Nous sommes des sorciers, pas des hommes de Cro-Magnon. De plus, vous perturbez la quiétude de ce lieu!" Dans l'assemblée autour d'elle, elle lut dans les regards l'incrédulité et la colère de ses camarades sorciers. Qui était elle, pour intervenir ainsi auprès d'inconnus en plein milieu d'une confrontation après tout.

Après ce petit imprévu dans ses révisions, la jeune fille reprit sa route tranquillement, laissant les serpentards a leur désarroi. En espérant que ce petit épisode incongru les stoppe dans cet élan de violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs) Jeu 28 Déc - 21:58


La chaleur. Le soleil. Le temps libre. Le moment idéal pour se prendre la tête avec un abruti de première classe pour une fille comme Thaïs apparemment. Elle pourrait étudier tranquillement, rester aux côtés de ses amis mais pourquoi faire quelque chose de constructif pour tout le monde quand on peut gaspiller sa salive avec une brute. Ouais. Elle l’avait bien trouvé celui-là, un élève de sa maison qui aurait mieux fait de finir ailleurs que chez les Serpents. Tout dans les muscles, rien dans la tête. Et ça parvenait encore à faire son malin, à assommer son monde autour de lui en se faisant un peu trop remarquer. Une remarque gentille et polie, ça ne passe pas. Alors, la chaleur jouant son rôle, la jeune fille avait rapidement perdu patience, agacée avec cette voix désagréable qui s’était mêlée à l’air presque étouffant en cette période de révisions qui créait une grande anxiété chez les élèves. Il l’avait mal prit, le bourrin, de se faire remettre à rien par une fille frêle et plus petite que lui par-dessus le marché. Une fille s’il vous plait :  c’était ça qui l’offensait le plus. Quel imbécile lui, il avait donné une raison de plus à Thaïs d’en rajouter une couche, de le rabaisser d’autant plus. C’en était presque amusant pour la brune qui prenait  un malin plaisir à jouer avec sa colère, à le mener  la baguette…Jusqu’à ce qu’il  ne trouve plus rien à redire, si on estime qu’il avait trouvé à dire, et il ne lui reste plus qu’une arme : sa force. Mais ce ne fut pas une option envisageable, car à peine avait-il menacer de jouer les lâches faibles d’esprits qu’une rouquine venait de s’interposer, faisant arquer un sourcil à Thaïs qui la regardait d’un air incrédule.

"Ouais bon, pas des hommes de Cro-Magnon ça reste à voir." Dit-elle en croisant les bras et en fixant le jeune garçon d’un air provocateur et agacé en même temps.

Mais aussi tôt, son regard s’était posé sur la jeune fille, un air sévère sur le visage. De quoi elle se mêlait celle-là ? La verte et argent ne la connaissait même pas, ne se souvenait même pas l’avoir déjà vu. Et elle se permet de venir se mêler de ce qui ne la regardait pas avec son air de sainte, chose qui avait fortement énervé Thaïs.

"Va jouer les moralisatrices ailleurs, là où l’on a besoin de ta pureté et de ta niaiserie chérie, tu seras gentille." Dit-elle  sèchement accompagnée d’un geste dédaigneux  de la main comme pour lui dire « oust ».

Il ne fallut pas longtemps pour la rouge et or de dégager, comme si rien ne s’était passé. Thaïs ne perdit toutefois plus trop de temps, coupant net la conversation qu’elle avait avec ce garçon, si on pouvait appeler ça une conversation… peut-être de bas-niveau. Puis, d’un pas nonchalant, elle s’éloigna un peu après avoir reprit ses affaires, bien trop énervée par rapport à ce qu’il venait de se passer. Elle avait marché un bon moment, avant de retomber sur cette fille qui s’était incrustée entre elle et son « grand ami ». Roulant les yeux , elle finit par s’en rapprocher, l’air amusé mais pas forcément de la première façon dont on pourrait le penser. Non, elle avait ce petit dédain dans son sourire, bien qu’on ait déjà vu pire.

"T’as gâché la fête, bravos."
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs) Jeu 28 Déc - 23:37

Elle n'appréciait pas trop les Serpentards et leurs manies de se battre en permanence. Ce qui est sur, c'est que les affrontements verbaux étaient loin d'être plus enviables que ceux physiques. Après son petit discours, la petite brune lança une nouvelle pique, ce qui lui valut un regard noir lourd de reproches de la part de la jeune rouge et or. Cela ne semblait que renforcer les réactions négatives de la brune envers la visiteure inconnue.

Kalia eut la désagréable surprise de recevoir une phrase moralisatrice de la serpy "Va jouer les moralisatrices ailleurs, là où l’on a besoin de ta pureté et de ta niaiserie chérie, tu seras gentille." mais elle ne sembla pas s'en offusquer plus que ça. Elle reprit son chemin comme à son intention initiale. Les paroles d'une personne qu'elle ne connaissait pas et dont elle n'avait rien à faire ne lui fit ni chaud ni froid.

Un des examens le plus important de la période approchait à grands pas et elle ne se sentait pas du tout prête, autant dire que l'incident avait été vite oublié. Elle était concentré plus que tout, après tout le but d'une école n'était-il pas de réussir ses examens. Elle se retrouva à nouveau dans le parc moins d'une heure après les faits. Une voix la sortit des ses livres, décidément, elle n'arriverait pas à réviser aujourd'hui, il valait mieux abandonner. "Ta gaché la fête, bravo". C'était une petite brune, qui était-elle et que pouvait-elle bien vouloir? "Exuse-moi, mais est ce qu'on se connaît ? Qui es tu ? et que veux-tu dire?" Bien que Kalia avait croisé la jeune fille quelques heures plus tôt mais elle était complètement sorti de son esprit, elle ne la reconnaissait pas après tout, elle ne l'avait vu que quelques secondes et la rencontre ne l'avait pas vraiment marqué. "Est ce que l'on se serait déjà rencontré ? Serions-nous en cours ensemble ou avons-nous un ami commun ?" Peu importe, ses efforts, il paraissait évident que la séance de révision de la journée serait avortée. Tant pis, elle demanderai à Lily si elle pouvait l'aider plus tard ou Bertha, après tout elle l'avait déjà passé ce fichu examen. C'était bien beau de partir dans ses pensées mais la jeune fille à ses côtés ne semblait pas vouloir partir, il faudrait bien écouter ce qu'elle souhaitait lui dire. "Pardon, j'en oublie toutes les règles de politesse, je m'appelle Kalia, Kalia Lumpik, cinquième année, que puis-je faire pour toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs)

Revenir en haut Aller en bas

Un bel après-midi de mars pour instaurer la paix FLASHBACK (Thaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Après-midi de détente [PV Cherise]
» Après le level 140 pour une witch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur-