Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 30
| AVATARS / CRÉDITS : Zoey Deutch
| SANG : Mêlé


MessageSujet: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Ven 5 Jan - 2:55

La journée avait été longue, éprouvante.  Je ne sais même pas dire pendant combien  de temps on s'est entrainé aujourd'hui, à produire des sortilèges , à voir où nous en étions sur le terrain. Mais une chose est sûre,  ça avait duré assez longtemps pour que je sois tout simplement quasi exténuée et cela malgré les pauses régulières que nous faisions. Il faut dire que j'en fais parfois peut-être un peu trop, un peu, pas trop.  Alors quand nos "professeur" nous à libéré, j'étais juste aux anges. Enfin, j'allais pourvoir souffler, pas pour longtemps mais un minimum quand même. Je devais bien me préparer pour sortir ce soir, avec Arthur. On avait décidé, au beau milieu du cours, d'aller profiter de cette belle soirée pour se détendre un peu de la rude journée que nous étions entrain de traverser et évidemment, je n'avais pas pu refuser : idiote d'Agapia ! Je crois que je me suis répété ça assez de fois ces derniers temps. A la place de me reposer correctement aussi... Pas étonnant que je sois si fatiguée ces derniers temps.  Mais comme il fallait s'en douter, je refusais de passer à côté de ma vie de jeune adulte venant à peine  de sortir de l'adolescence. Ce serait là le comble et pas du tout mon genre. Un cauchemars. Alors, à peine ai-je eus le temps de me remettre de mes esprits et changer de tenue que je suis déjà là, à rejoindre  Arthur qui m'attendait déjà à l'entrée du chemin de traverse.
~Re salut toi !
Sourire aux lèvre, je dépose un baiser sur sa joue  tout en posant ma main sur son épaule. Il semblait avoir plus chaud que moi : sa peau était bien moins froide que la mienne pourtant, je n'ai pas si froid que ça. Enfin je crois. On s'en fiche enfaite.  
~ Alors, on va le prendre ce verre. Je crois que j'ai besoin d'alcool pour me réchauffer et décompresser !
Je le tire presque par le bras, décidée à mettre le pied dans un bar le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Sam 6 Jan - 10:58


Quand on était jeune, que les cours étaient exténuants et qu’il faisait froid dehors, il n’y avait qu’une chose à faire pour décompresser et se réchauffer : se rendre dans un pub bondé pour déguster une bonne bieraubeurre voire même un doigt de Pur-feu si on avait vraiment très froid.
Aujourd’hui était une journée qui se prêtait particulièrement à ce petit rituel de la jeunesse et, avec Agapia, on avait décidé de s’accorder un bon remontant après les cours qui, il fallait bien l’avouer, avaient été exténuants. Depuis notre entrée à l’École Supérieure de Magie, on ne nous ménageait pas. Dès le premier jour, on nous avait fait comprendre qu’ici, on formait la future élite des forces de l’ordre et qu’on attendrait de nous un sérieux et une assiduité sans faille. Ajoutez à cela des cours sans fin, demandant beaucoup de concentration et une masse conséquente de travail de retour chez nous et il était facile de ne plus voir les jours défiler. Mais je ne m’en plaignais pas, loin de là ! J’étudiais des matières intéressantes et de jour en jour, je me rapprochais de mon rêve de devenir Auror. Toutefois, il fallait des fois savoir se déconnecter de cette réalité tourbillonnante. Voilà pourquoi j’attendais Agapia à l’entrée du Chemin de Traverse.

Je n’eus pas à attendre longtemps dans le froid puisqu’elle approchait déjà, le sourire aux lèvres. En la voyant, je me mis à sourire tout seul et lui fis la bise pour la saluer. Il était alors inutile de rester plus longtemps dans le froid et elle me le fit savoir avec enthousiasme, tout en me tirant le bras. « Alors allons-y ! » lançais-je gaiement en prenant la direction d’un petit pub qui ne payait pas de mine mais qui, à côté du très connu Chaudron Baveur avait le mérite d’être calme tout en ayant quand même une bonne ambiance.
Lorsque nous entrâmes, nous fûmes aussitôt pris dans la chaleur du lieu, presque suffocante pour deux personnes emmitouflées comme nous l’étions. Aussi cherchais-je rapidement une place pour nous y installer et enlever mon manteau. Une fois assis, je soupirai de contentement. « Eh bah, j’ai cru que cette journée n’allait jamais finir ! » Et comme il n’y avait pas beaucoup de monde, déjà un serveur s’approchait de nous pour prendre notre commande. « Bieraubeurre ? » demandais-je rapidement à Agapia avant de confirmer au serveur. « Deux bieraubeurres, s’il-vous-plait. »

Citation :

  • Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 30
| AVATARS / CRÉDITS : Zoey Deutch
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Dim 11 Fév - 1:36


Dans il fait aussi froid qu'en se jour, rien de mieux que d'être au chaud. Et quand on a autant travailler, rien de mieux que de boire un bon verre, voir plusieurs. Aussi n'avons-nous pas tardé à entrer dans un petit pub où aussitôt, une grande chaleur nous envahit comme si elle avait deviné que nous étions frigorifié dehors. Mais maintenant il fait trop chaud. J'en ai marre de ces changements de températures ! Enfin bon, j'ai encore ma veste aussi alors je ne tarde pas à l'enlever tout en prenant place à la table que nous avions choisis, Arthur et moi.  
~ A qui le dis-tu ?! C'était épuisant aujourd'hui, genre, beaucoup trop.
Et j'hochais la tête pour confirmer mes propos. Arthur était l'une des personnes qui me connaissait le mieux, le genre de personne avec qui je suis tellement à l'aise que je ne ressens aucun gêne, peut-importe ce que je dis ou ce que je fais.  Enfin, je dois quand même restée calme, au moins le temps de passsage du serveur qui n'a visiblement pas tardé.
~ Oui !
répondis-je à mon ami avec enthousiasme. J'aime tellement les Bieraubeurres, genre beaucoup trop. Il le savait parfaitement. Alors dès que le serveur fut partis pour aller chercher notre commande, je me mets davantage à l'aise, regardant Arthur avec un grand sourire, ce sourire qui ne me quitte quasi jamais quand je suis avec des personnes que j'apprécie et que j'aime surtout.
~ Tu crois qu'on va avoir ce genre d'entrainement encore longtemps ? Genre aussi intensif ? Parce que je ne suivais presque plus à un moment, j'ai l'impression qu'on ne nous laissait pas souffler.
Je râle peut-être un peu mais j'aime beaucoup ce que je fais en même temps, il faut dire ce qui est. Mais voilà, c'est parfois pénible pour être honnête.
Et quand le serveur revient, je le remercie alors qu'il me sert ma boissin, un grand sourire sur les lèvres avant de me concentrer à nouveau sur mon interlocuteur.
~ En tout cas je suis contente que t'ais accepter de venir ce soir. Ca faisait longtemps qu'on ne s'était plus détendu de la sorte ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Ven 9 Mar - 18:43


A peine avait-on passé la porte du bar que tout le poids de cette journée éprouvante sembla s’envoler comme par magie. L’atmosphère y était, comme toujours, chaleureuse et un brouhaha né de discussions passionnés et de quelques éclats de voix mettait dans l’ambiance. J’étais heureux d’être ici. Ce n’était pas un pub très connu mais il avait su gagner mon cœur dès la première fois où j’y avais mis les pieds. Aussi, comme nous nous asseyons à une petite table dans un coin, un sourire béat naquit sur mon visage, pour ne plus le quitter.

Une fois la commande passée, Agapia et moi nous mîmes plus à l’aise et commençâmes à discuter joyeusement de cette folle journée qui, malheureusement, n’avait rien de plus particulier qu’un autre jour de cours.
« Tu crois qu'on va avoir ce genre d'entrainement encore longtemps ? Genre aussi intensif ? Parce que je ne suivais presque plus à un moment, j'ai l'impression qu'on ne nous laissait pas souffler, » se plaignit Agapia, ce que je ne pouvais lui reprocher au vu de la journée éreintante que nous venions de vivre.
« Aucune idée, [/i][/color]» répondis-je en haussant les épaules. « Peut-être qu’ils veulent voir quels sont ceux qui s’en sortent le mieux, les meilleurs en quelque sorte. Ça m’étonnerait que la sélection ne se fasse que sur nos résultats aux ASPICs. Il y a plein de choses qu’ils ne peuvent pas évaluer juste à la sortie de Poudlard, comme la résistance à la pression, la persévérance … » C’était là la conclusion à laquelle j’étais arrivé depuis le début de notre formation. Il était vrai que nos professeurs étaient très exigeants et que la masse de travail était impressionnante mais on ne pouvait pas en attendre moins d’un cursus qui formait l’élite de la justice magique. N’ayant personne dans le métier, il était difficile pour moi de savoir si je me trompais ou pas. Peut-être qu’Agapia en savait plus. « C’était aussi comme ça quand ton père était à notre place ? J’veux dire, aussi intensif ? » Hans, son père, était mon tuteur, aussi, si Agapia ne savait pas, peut-être finirais-je par lui poser moi-même la question.

Le serveur finit par revenir avec nos bieraubeurres et Agapia finit par me faire part de sa joie d’être ici, à partager une bonne bière avec moi. Mon sourire s’agrandit alors et je levais ma chope. « Alors à cette soirée détente ! »

Citation :

  • Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 30
| AVATARS / CRÉDITS : Zoey Deutch
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Lun 2 Avr - 0:34


Le froid avait rapidement laissé à une chaleur des plus conviviales et ce dès l'instant où Arthur et moi sommes rentrés dans le petit bar qui avait élu domicile sur le chemin de traverse. La plupart du temps, je ne fréquente pas les lieux trop médiocres mais cet endroit était plus agréable qu'il n'y paraissait de l'extérieur et c'était donc avec un grand plaisir que j'avais pris place à une table libre, là où je pourrais tranquillement discuter avec mon ami. Je pense bien qu'on l'a mérité ce moment de répit, surtout que mon esprit est pas mal occupé depuis que j'ai quitté Poudlard. J'ai sans cesse peur que quelque chose de mal n'arrive à mon insupportable petit frère pendant que je ne suis pas là et ça, cet anxiété que je ressens à ce sujet, ne fait qu'accentué la complexité de nos entrainements durant notre formation. Peut-être que je m'en fais trop mais dans tous les cas , la fatigue est bel et bien là et comme à mon habitude, je ne peux pas m'empêcher d'exprimer mon ressenti à ce sujet. Je viens de me plaindre là, non ?
~ Ouais, t'as surement raison. Ca parait logique. M'empêche que ça reste fatiguant et que ça fait le temps long parfois tous ces entrainements intensifs.
C'était même très logique en faite. On en peut pas juste se baser sur des résultats noté sur une feuille , surtout en ce qui concerne des études aussi importantes et intenses que celles d'auror. Je soupire mais fini vite par me reprendre, haussant un sourcils face à la question de mon interlocuteur.
~ Je ne lui ai jamais posé la question. Mais il me semble qu'il m'avait déjà dit par le passé que c'était assez compliqué de base mais qu'avec le temps, ils avaient quelque peu augmenté la difficulté des choses à cause de tout ce qu'il se passe. Donc je suppose que c'était sa façon de dire que oui, les entrainements ont toujours été intensifs mais d'une façon encore différente.
Et c'est vrai que ce résonne puisse être logique : il y certes déjà eut une petite guerre par le passé mais pas pour les mêmes raisons qu'une autre qui semble peu à peu se mettre en place. Le taux de mages noirs augmentent énormément ces derniers temps alors normal que le ministère soit de plus en plus exigent quant aux compétences de ceux qui se préparent à les affronter. Mais, de l'aide n'est jamais refusée en même temps. Enfin, la qualité avant la quantité hein !
Je me saisis de mon verre, le lève dans un geste tout à fait synchro à celui d'Arthur sans perdre mon sourire.
~ A cette soirée !
Ce soir, on est juste deux jeunes qui profitons de notre libre, deux jeunes qui ont décidé de laisser leurs responsabilités de côté le temps d'une petite soirée bienvenue.
~ Sinon, tout va bien de ton côté ? Ta famille et tout ça ?
Sale curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane Lun 30 Avr - 18:11


« T’en fais pas, on va y arriver, » rassurais-je Agapia avec un sourire sincère.
Je restais persuadé que ce n’était qu’une période transitoire, un moment où nos formateurs étaient là pour nous tester et nous pousser dans nos retranchements pour voir ce dont nous étions vraiment capables et si, oui ou non, nous étions faits pour devenir des aurors compétents. Néanmoins, d’ici quelques mois, la quantité de travail devrait nous paraître moins élevée autant parce qu’on y sera habitués que parce qu’elle sera en effet plus faible.
Mon amie m’expliqua ensuite ne pas vraiment savoir comment cela se passait du temps de son père bien que cela lui sembla moins sélectif. Cela était fort compréhensible. Par les cours qui courraient, avec l’instabilité qui gagnait tout le pays, le ministère ne pouvait pas se permettre de laisser n’importe qui devenir l’élite de la police magique de demain. La sélection était rude car, dans trois ans, ce serait à nous de nous occuper de ce conflit grandissant dans l’ombre. Enfin … s’il n’avait pas éclaté d’ici-là. Je décidais néanmoins de demander son avis à Hans directement. C’était un sujet qui m’intéressait réellement.

Lorsque le serveur revint avec nos boissons, nous n’attendîmes pas très longtemps avant de lever nos chopes à cette soirée tranquille et heureuse. Et forcément, désireux de s’éloigner le plus possible des études, nous en vînmes à des sujets plus personnels.
« Sinon, tout va bien de ton côté ? Ta famille et tout ça ? »
Je haussais les épaules tout en prenant une grande lampée de bieraubeurre.
« Oh oui tout va bien. Enfin … je m’inquiète souvent pour Elliot maintenant qu’il est seul à Poudlard, lui avouais-je. Mais bon, au fond de moi je sais qu’il n’a pas besoin de moi, même si c’est dur à accepter, conclus-je avec un petit sourire peu convaincant. La simple pensée que mon frère soit seul là-bas, avec sa maladie, sans personne de confiance sur qui se reposer, m’était insupportable. Mais Maman avait eu raison lorsqu’elle m’a fait comprendre que je ne pourrais pas toujours être là pour Elliot et qu’il avait déjà appris à se débrouiller seul. Je savais que je n’avais aucun souci à me faire et pourtant, c’était plus fort que moi. Et la coloc se passe super bien ! Mon père s’attendait à ce que ça ne marche pas parce qu’on était beaucoup trop pour lui mais on lui a prouvé le contraire pour le moment. Cette colocation était vraiment une folie ! Il s’en passait des choses dans l’appartement et on rigolait toujours bien. D’autant plus qu’avec Ange et Lysandre, on pouvait se donner des coups de mains concernant les études d’aurors et on se soutenait toujours de sorte à passer cette première année difficile. Et toi ? » finis-je par demander par pure politesse car son père, qui était mon tuteur, était relativement bavard et les choses dont je n’étais pas au courant concernaient souvent Alexandre, le petit frère bizarre d’Agapia. Autant dire que ça m’était égal comment il allait, celui-là.

Citation :

  • Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane

Revenir en haut Aller en bas

On se lâche, mais pas trop, si ? | feat. Arthur McLane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Un prof un peu trop attirant feat Tristan.
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Milo ; Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter, mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Le chemin de traverse-