GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hardy (mélopée)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père et son frère morts.
| PATRONUS : Un raton-laveur.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC || Sam 5 Mai - 18:56

Un court instant, Caradoc eut l'impression que Raven Fawkes allait refuser de le laisser lui payer un verre. C'était après tout une femme indépendante, qui était parvenue à se frayer un chemin à la force de son caractère dans un milieu majoritairement masculin (fallait le dire, quand même, les Aurors étaient en majorité de solides gaillards !), et peut-être susceptible de voir d'un mauvais œil ce qui pouvait apparaître à ses yeux comme l'expression d'une galanterie déplacée. Tel ne fut toutefois pas le cas, et la jeune femme accepta sans broncher son invitation avant de lui glisser que Tom risquait de lui servir un xérès. Caradoc haussa les sourcils, à la fois surpris (en bien !) par cette promiscuité soudaine et cet air espiègle qui ne quittait plus le visage de Raven Fawkes depuis leur cavalcade sous la pluie, et aussi d'apprendre qu'elle avait manifestement ses habitudes dans ce boui-boui. « Okay parfait, répondit-il à Raven Fawkes avant que celle-ci ne l'abandonne pour aller s'installer à une table. eh ben du coup, reprit-il à l'adresse de Tom, je prendrai une Bièraubeurre et la dame prendra comme d'habitude. Il paraît que vous savez. » Et effectivement, Tom paraissait savoir, car quelques instants plus tard Caradoc rejoignait l'Auror, une solide pinte de bière dans une main, et un délicat verre de vin dans l'autre. « Vous venez souvent ici ? » s'enquit-il en rigolant, tout en posant devant elle son verre avant d'ôter sa veste pour la poser sur la chaise à côté de celle sur laquelle il se laissa tomber. « Je ne vous imaginais pas vraiment traîner au Chaudron Baveur, reconnut-il avant de lever sa Bièraubeurre pour trinquer, allez santé ! » Fière combattante à la féminité déconcertante, visiteuse des bars louches, quelle autre surprise pouvait bien réserver cette mystérieuse sorcière qu'il ne parvenait pas à décrocher des yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 604
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC || Sam 5 Mai - 23:35

Le Chaudron Baveur et Raven, c’était toute une histoire. Au début, c’était juste comme ça, pour se détendre avec des collègues après le travail. Lorsqu’elle venait d’avoir son diplôme d’auror, qu’enfin une carrière s’ouvrait à elle. Au décès d’Elliot, cela avait un refuge. Boire pour oublier, en quelque sorte. Puis, la sorcière s’était reprise en main, peu à peu, gravissant marche par marche pour retrouver un semblant de dignité. Après ça, venir ici quelques fois par semaine avait été une habitude. Pour voir du monde. Entendre du bruit. Etre simplement au contact de la population, même si la clientèle du Chaudron était quelque peu douteuse. Assise sur une chaise toute la journée, enfermée entre quatre murs à trier des papiers et retourner des dossiers n’était pas une tâche reposante, surtout pour les nerfs. Et elle qui préférait se lâcher sur le terrain… En réalité, l’auror avait dû passer plus de temps dans son bureau que dehors. Ceux qui se faisaient appeler Mangemorts n’avaient pas renouvelé d’attentats depuis l’année précédente, celui qui avait touché le Musée et qui l’avait touchée, elle aussi. Cet endroit était une sorte de coupure pour elle.
Raven s’empara de son verre un sourire aux lèvres sans quitter le jeune médicomage face à elle. Jeune médicomage. Beaucoup plus jeune qu’elle, effectivement. Mais ils venaient juste ici pour prendre un verre et papoter après une bonne averse, n’est-ce pas ? Rien de plus. Absolument rien de plus.
« Cela m’arrive, après une journée éreintante au Bureau, » répondit-elle. Cela pouvait paraître étrange pour une dame aux allures aussi distinguées que Raven. Comme quoi, la cape ne faisait pas le sorcier. Il fallait se méfier des apparences. Mais Raven n’était pas une alcoolique, loin de là – après, prenez ça comme vous le voulez.
La sorcière leva son verre en même temps que lui pour trinquer toujours en le fixant de ses yeux bleus métalliques avant de porter la coupe de vin à sa bouche. Délicieux. Comme toujours. Raven s’humecta les lèvres un instant avant de lui sourire légèrement. Malgré sa tentative d’aplatir ses cheveux après la pluie, le sorcier avait un charmant épi au milieu de sa chevelure qui lui conférait un air assez comique.
« Vous avez un… Vous savez… » Elle mima son geste à la parole d’un air amusé en lui indiquant l’endroit sur son propre crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hardy (mélopée)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père et son frère morts.
| PATRONUS : Un raton-laveur.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC || Dim 6 Mai - 22:21

Raven reconnut qu'elle venait souvent ici après le travail, et Caradoc se prit à l'imaginer attablée avec ses collègues, peut-être rire à la blague de l'un d'eux comme elle le faisait aux siennes... Ne sois pas ridicule, s’admonesta-t-il lorsqu'il réalisa ce que le caractéristique pincement au cœur qu'il ressentait devait signifier. D'où ça sortait, cet embryon de jalousie ? Le jeune Dearborn n'avait pas la moindre idée, aussi préféra-t-il avaler une nouvelle grande gorgée de Bièraubeurre pour tenter de noyer cette sensation désagréable, avant de reposer sa chope et d'esquisser un sourire. « Je comprends, la tentation est souvent grande aussi pour nous autres Médicomages. Mais à l'issue d'une garde de 24h, j'ai bien souvent plus envie de retrouver mon lit que d'aller faire la tournée des bars ! » reconnut-il avec un rire un peu saccadé. Il n'y avait pas à Sainte-Mangouste cet impératif de cohésion de groupe si importante chez les Aurors. L'esprit d'équipe n'avait pas la même importance, et de fait les Médicomages ne passaient pas forcément beaucoup de temps ensemble en-dehors de leurs heures de travail. « J'ai quoi ? » s'enquit-il en portant la main à sa tête qu'il tapota précautionneusement à la recherche de quelque chose de grave... Avant de passer la main dans ses cheveux pour les décoiffer de nouveau. « Aaah, si vous saviez, les Dearborn et leurs cheveux, c'est une longue et tortueuse histoire. Nous cohabitons depuis des générations, mais n'avons jamais réussi à nous entendre ! » lui confia-t-il malicieusement en cherchant à apercevoir son reflet dans le verre de sa pinte, sans succès malheureusement. Caradoc reposa sa pinte sur la table. « C'est très étrange d'être ici avec vous, reconnut-il avec une grande franchise, je n'aurais pas imaginé. Je crois que vous m'intimidez un peu, en fait ! » Un éclat de rire nerveux lui échappa lorsqu'il réalisa combien ce qu'il venait de dire était un euphémisme. Les yeux qu'elle fixait sur lui avaient tendance à le déconcerter complètement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 604
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC || Dim 6 Mai - 22:41

Si l’auror passait autant de temps au Chaudron, c’était également pour une autre raison que celle de simplement se détendre après une journée de travail. Personne ne l’attendait à la maison, tout simplement. Triste mais vrai. La sorcière s’était accoutumée à un tel rythme de vie et passait bien plus de temps en dehors de son chez soi plutôt qu’à l’intérieur. À quoi bon ? Elle ne faisait rien de spécial là-bas, à part continuer à travailler sur quelques dossiers qu’elle ramenait chez elle parfois. Autant rester au Bureau, dans ces conditions-là. La quarantaine approchait et Raven ne voulait avoir l’air d’une vieille qui se rapprochait peu à peu de sa chaise à balance. Elle avait encore de l’énergie à revendre. La sorcière eut un léger sourire.
« Et pourtant de nous deux, vous devriez être celui qui est le plus en forme. Ce n’est pas vous qui vous approchez de la quarantaine, hélas, » fit-elle avec un petit soupir qui en disant long.
Trente-six ans, ce n’était pas si loin. Déjà trente six années que ses pieds foulaient le sol et qu’elle avait inspiré sa première bouffée d’air. En trente six ans, bien des choses s’étaient passées, et Raven ne doutait pas une seule seconde que d’autres surprises allaient encore arriver.
Mais la coiffure originale du sorcier la fit sourire un peu plus. Les cheveux, c’était toute une histoire. Les sœurs Fawkes avaient bien de la chance de ne pas avoir de soucis de ce côté-là, mais pour les hommes cela devait être un autre monde. Raven eut un petit rire lorsqu’il se décoiffa un peu plus et le regarda avec une certaine tendresse.
« Et pourtant, cela vous va bien. » Il n’y avait pas une once de moquerie dans ses propos. Rien que la vérité. Raven savait se montrer honnête dans ses paroles et exprimait simplement le fond de sa pensée.
L’auror porta son verre de vin à ses lèvres, but un coup avant de le reposer doucement. La remarque du Médicomage la surprit quelque peu et elle rit de bon cœur avec elle.
« Vraiment ? Voyons, il ne faut pas… lui répondit-elle, amusée avant d’avouer, mais c’est vrai que l’on m’a plusieurs fois dit que je donnais cette impression... Raven lui fit un léger clin d’œil. Je ne mords pas, je vous promets. »
La sorcière ne savait pas vraiment d’où lui venait ce petit relâchement et cet humour inattendu, mais il fallait s’avouer que se détendre faisait beaucoup de bien. La présence du jeune homme en face d’elle y était pour quelque chose probablement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hardy (mélopée)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père et son frère morts.
| PATRONUS : Un raton-laveur.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC || Mer 16 Mai - 12:35

Caradoc tiqua légèrement lorsque son interlocutrice lui révéla approcher de la quarantaine d'années, mais cette fois-ci n'exclama pas bruyamment et étourdiment sa surprise : il apprenait de ses erreurs ! « Ohlala vous plaisantez, je n'ai pas votre entraînement sportif ! la détrompa-t-il en roulant des yeux paniqués, quarante ans ou pas, vous devez être en bien meilleure forme que moi. D'ailleurs vous ne les faites pas du tout, et regardez, moi j'ai déjà des rides là, et le dos tout tordu, et ça, ça me va déjà beaucoup moins bien ! » se lamenta-t-il en montrant du doigt le coin de son œil, où apparaissaient effectivement les premières rides d'expression qu'il devait à sa fâcheuse habitude à rire de tout, et en se voûtant volontairement comme un vieillard. Sans doute devenait-il un peu ridicule à faire le bouffon ainsi devant elle, mais c'était plus fort que lui, il trouvait ainsi une contenance, et il entendait son rire qui l'encourageait à continuer. De quel sujet sérieux pouvait-il entretenir Raven Fawkes, alors même qu'ils s'acharnaient à ne se rencontrer qu'autour d'événements eux-mêmes sérieux voire tragiques ? « Oh je n'ai jamais cru de vous que vous mordiez, la rassura-t-il automatiquement, un peu soucieux à l'idée qu'elle ne pense ça de lui. Mais vous avez cette prestance qui... Je sais pas, ça force le respect ! » reconnut-il fort humblement en triturant sa pinte entre ses mains. « Mais ça va me passer, d'ailleurs ça commence déjà, et je vais oser vous poser une question qui me triture la cervelle depuis déjà quelques minutes ! » la prévint-il en retrouvant tout son entrain et un regard malicieux : « Raven Fawkes, puis-je vous tutoyer ? » s'enquit-il tout à fait solennellement, mais le visage barré d'un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC ||

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque deux âmes en peine se rencontrent || CARADOC ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [MdO-10ans][MdO2017] [Lourmel] Lorsque deux soeurs se retrouvent enfin.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
Le cimetière de Abney Park
-