Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 21


MessageSujet: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Dim 7 Jan - 19:24

Le pas alerte, le visage guilleret, Albus Dumbledore revenait vers son bureau après avoir rendu une petite visite à son vieil ami Horace Slughorn, dans les cachots de Poudlard. Sur son passage, les tableaux s'empressaient de le saluer, et le Directeur ne manquait pas de les appeler chacun par leur nom. Il ne fallait pas sous-estimer la puissance du réseau des tableaux du Château, comme beaucoup de ses prédécesseurs avant lui. Si l'on tenait à se tenir informé de tout ce qui pouvait se passer à Poudlard, mieux valait se faire bien voir des hauts dignitaires représentés, même si on ne pouvait pas les voir en peinture... Albus toutefois secouait la main en continuant son chemin à chaque fois qu'un portrait essayait de le retenir quelques instants : "Je regrette mes amis, j'ai un important rendez-vous à honorer, veuillez m'excuser !". Et c'était vrai, Albus Dumbledore, avec la complicité du brave Alastor Maugrey, avait monté un stratagème pour attirer l'Auror Raven Fawkes à Poudlard. Officiellement, cette dernière se rendait pour seconder Maugrey dans une mission secrète de sécurisation de l'école des sorciers. Officieusement, Albus Dumbledore tenait à lui révéler un important secret...

L'Ordre du Phénix grossissait lentement mais sûrement. Ils n'étaient pas encore une dizaine, mais à intervalles réguliers un nouveau nom surgissait au cours de leurs réunions, et de nouvelles têtes rejoignaient les rangs. Dernièrement, Albus Dumbledore avait ainsi rendu visite à Caradoc Dearborn, un jeune Médicomage. Aujourd'hui, à la demande de Maugrey, c'est à Raven Fawkes qu'il allait révéler l'existence de ce groupuscule de lutte contre Lord Voldemort et ses Mangemorts. Raven Fawkes se battait depuis des années aux côtés des agents du Ministère, et avait perdu son mari dans des circonstances affreuses. Sa bravoure et sa droiture n'étaient plus à prouver. Elle ferait une recrue épatante pour l'Ordre du Phénix.

"Pantalonnade !" lança-t-il en direction des gargouilles qui gardaient l'entrée de son bureau. Ces dernières se redressèrent sur leur céans, et l'ignorèrent copieusement, courroucées par ce nouveau mot de passe. Albus Dumbledore l'aimait beaucoup. Visiblement, elles beaucoup moins. Elles s'écartèrent cependant pour le laisser passer, et le vénérable Directeur rejoignit son bureau en sifflotant un air entraînant des croques-mitaines. Maugrey et Fawkes n'allaient plus tarder, l'horloge indiquait presque seize heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Dim 7 Jan - 20:35

« Alastor ! C’est l’heure. » Maugrey grogna dans sa barbe et se leva de son bureau. Raven leva les yeux au ciel. Il n’était pas méchant lorsque l’on apprenait à le connaître. Il était simplement un peu… Grognon. Mais Alastor restait néanmoins un excellent Auror, peut-être l’un des meilleurs que la sorcière pouvait connaître et elle était plutôt fière de faire partie de son équipe. Plus âgé qu’elle, il était l’un de ceux qui avaient accepté la jeune femme au Bureau au tout début de sa carrière, et lui-même ne pouvait s’empêcher d’avoir une petite once de fierté. C’était que Raven était très efficace. Voilà pourquoi il l’avait conseillée à Dumbledore en tant que recrue de l’Ordre. À ses yeux, l’Auror était un très bon élément. L’ancienne Poufsouffle s’était permis de venir le déranger dans son bureau car l’heure tournait et il était temps de partir pour une mission non moins importante. Elle ne le faisait que le seconder, mais la préfète du temps de sa jeunesse aimait bien se présenter en avance. « Ne traînons pas. » fit l’homme à son attention. C’est toi qui dit ça, pensa Raven avec un brin d’ironie. Elle l’appréciait beaucoup et avait énormément d’admiration pour la carrière et la réputation qu’il avait déjà. Les deux sorciers sortirent du Ministère et transplanèrent.

Ils réapparurent non loin du château et marchèrent rapidement en direction du hall d’entrée. Raven voyait déjà où placer certains Aurors pour cette mission de sécurité où elle secondait Alastor. Quel honneur que ce sorcier l’ait choisie ! L’honneur était encore plus grand en sachant que Dumbledore leur avait demandé tous deux de venir le voir à son bureau. Depuis presque un an, la sorcière n’était pas retournée ici. Peut-être allait-elle croiser Asterion… ? Mais non, ils étaient avant toute chose en déplacement professionnel. L’heure n’était pas aux divertissements et aux discussions entre amis. Les deux Aurors pénétrèrent dans le château et gravirent les marches pour finalement se retrouver devant les gargouilles qui protégeaient le bureau du directeur de Poudlard. Une multitude de souvenirs papillonnaient dans l’esprit de Raven qui se revoyait, plus jeune, arpenter les mêmes couloirs et monter ces mêmes escaliers. En revanche, elle n’avait jamais pu accéder à cette salle secrète. « Pantalonnade ! » s’écria le sorcier. Raven tourna la tête vers lui, surprise qu’il connaisse le mot de passe. Ce à quoi Alastor lui répondit en souriant « Et oui, qu’est-ce que tu crois ? » Il devait avoir des liens très forts avec le directeur pour qu’il puisse accéder à ce bureau en toute tranquillité. Les gargouilles s’écartèrent pour les laisser passer et Maugrey, en bon gentleman, l’incita à y aller en première. Raven s’exécuta, arriva devant la porte et toqua, le port de tête haut. Un « entrez » lui fit ouvrir la porte que Maugrey referma derrière eux. Avec un sourire, la sorcière s’avança  vers le directeur et lui échangea une bonne poignée de mains. « Bonjour, monsieur, fit-elle, ravie de vous revoir. » Il lui semblait toujours avoir le même âge. En 16 ans, le directeur avait toujours cette même barbe, ces mêmes yeux bleus pétillants et ces mêmes lunettes en demi-lune. Il était… Épatant. « Albus ! Ça me fait plaisir de te revoir. » Les hommes se saluèrent également et tous prirent place au bureau du directeur. Les choses sérieuses pouvaient enfin commencer.
Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 21


MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Mer 10 Jan - 21:55

A peine Dumbledore eut-il le temps de s'asseoir que les escaliers qui menaient à son bureau s'écartèrent pour laisser passer Alastor Maugrey et Raven Fawkes. Le Directeur de Poudlard se leva pour les accueillir : "Madame Fawkes, le plaisir est partagé !" répondit-il fort galamment lorsque l'Auror lui fit part de sa joie de le revoir en lui rendant sa poignée de main, le regard pétillant. Raven Fawkes dégageait une aura de calme autorité qui n'était pas pour lui déplaire : l'Ordre du Phénix était en majorité composée de jeunes éléments fougueux, nul doute que l'expérience de l'Auror saurait canaliser les tempéraments les plus sanguins. "Bonjour Alastor, comment vas-tu depuis la dernière fois ? J'ai entendu dire que vous aviez procédé à une perquisition chez les Goyle ?" s'enquit le Directeur de Poudlard d'une voix légère démentie par le regard perçant qu'il fixa droit sur son interlocuteur. Face à la grimace que lui opposa Alastor Maugrey, Dumbledore décida de rétropédaler et leva les mains en guise de reddition : "Tu as totalement raison Alastor, tel n'est pas le sujet qui nous occupe aujourd'hui, et nous auront bien du temps pour en parler plus tard. Madame Fawkes, puis-je vous proposer une tasse de thé ? Je manque vraiment à tous mes devoirs, je vous prie de m'excuser." Le vénérable Directeur de Poudlard agita sa baguette et un plateau de thé se matérialisa au milieu du bureau. Dumbledore poussa une tasse en direction de Raven, et ignora délicatement Alastor qui sortait sa flasque de sa poche pour corser un peu sa propre boisson. Une fois que ces invités furent servis, Dumbledore se renfonça dans son siège et joignit ses mains par-dessus les accoudoirs. "Madame Fawkes, Raven, me le permettez-vous ? Raven, nous ne vous avons pas conviée aujourd'hui pour parler de la sécurité de Poudlard. Je vous présente mes excuses pour cet indélicat mensonge, mais nous avions besoin d'un prétexte." Pour une accroche, c'était une accroche assez détonante. Mais Albus Dumbledore n'était pas connu pour faire dans la dentelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Mer 10 Jan - 22:47

Revoir le directeur était un véritable plaisir pour l’Auror qui ne l’avait pas revu depuis presque un an. Il avait été d’un grand soutien pour beaucoup d’élèves et Raven en avait fait partie. Sachant que sa situation familiale n’était pas des plus propices à étudier, il avait été de ceux à la pousser vers cette voie qui s’était révélée à elle dès sa deuxième année : Auror. Elle lui en avait toujours été reconnaissante. Raven suivit l’échange des deux êtres masculins sans vraiment comprendre. Les Goyle ? Elle connaissait ce nom, Alastor devait très certainement se charger d’eux. Albus Dumbledore leva alors les mains au ciel l’air innocent et admit qu’il fallait qu’ils parlent d’un sujet beaucoup plus important. Bien. C’était que le directeur avait tendance à s’éparpiller un peu… « Je veux bien monsieur, merci. » Raven se servit alors et souffla un peu sur la surface de l’eau chaude. Les trois sorciers s’installèrent dans leurs chaises respectives et l’Auror attendit que les deux hommes abordent le sujet, après tout elle n’était là que pour seconder Maugrey et apporter quelques conseils. Cependant, lorsque Dumbledore recommença à parler, ce ne fut pas pour discuter à propos de la sécurité de l’école. Non. C’était pour parler d’elle. Tout ça n’avait été qu’un plan pour l’amener jusqu’ici. Elle s’était faite prendre bêtement au piège comme une débutante… En fronçant les sourcils, Raven reposa sa tasse sur la table et regarda les deux hommes à tour de rôle, puis fixa le directeur sans comprendre. « Un prétexte ? Mais je… Je ne comprends pas. Elle reprit de son sang-froid, se réinstalla sur sa chaise, croisa ses jambes et posa ses mains sur ses genoux, le regard sérieux. Expliquez-moi. » Oh ça oui, elle en attendait des explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 21


MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Ven 19 Jan - 11:10

Albus observa avec une attention accrue la réaction de Raven Fawkes à l'écoute de sa révélation, tout comme Maugrey qui, connaissant mieux l'Auror que lui pour travailler avec elle tous les jours, s'attendait peut-être à ce qu'elle réagisse mal à pareille entrée en matière. Désarçonnée, Raven Fawkes l'était visiblement, et Dumbledore en son for intérieur se félicita d'être toujours à son âge si doué pour piéger ses congénères. La sorcière prit toutefois le temps de reposer sa tasse de thé avant de s'enquérir de la raison de sa présence ici, et un sourire empli de ravissement étira les lèvres du Directeur de Poudlard et fit pétiller son bleu regard. "Ma chère Raven, je ne vais pas éterniser ce suspense intolérable et prétendre que je vous propose de prendre ma suite à la direction de Poudlard, ce cher Alastor ici présent en serait terriblement fâché et je pense moi-même avoir encore des choses à apporter à cette école avant de rendre mon tablier. Toutefois, si par bonheur vous désiriez enseigner ici, sachez que j'ai un poste de Professeur de Défense contre les Forces du Mal à pourvoir pour l'an prochain, et que votre candidature recevrait à coup sûr une réponse favorable." Dumbledore vit Maugrey en face de lui s'agiter, violet de contrariété, les oreilles pratiquement fumantes de rage. "Mais comme je le disais, tel n'est pas le sujet qui nous rassemble aujourd'hui. Alastor prends donc un petit gâteau, ça ira mieux." Le Directeur extirpa du tiroir de son bureau une assiette remplie à ras bord de scones, et la poussa vers l'Auror. "Que diriez-vous plutôt de rejoindre l'Ordre du Phénix ?" s'enquit-il en croisant les doigts sous son menton, pour dévisager avec attention la réaction de Raven par-dessus les verres de ses lunettes. Alastor Maugrey lui avait assuré que contrairement à Caradoc Dearborn, Raven Fawkes n'avait sans doute jamais entendu parler de cette organisation. Mais Kingsley Shacklebolt avait bien prouvé une première fois qu'il était un fin recruteur... Peut-être en avait-il également glissé un mot à sa courageuse collègue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Sam 20 Jan - 15:18

La sorcière voyait avec un amusement dissimulé que le directeur de Poudlard n’avait rien perdu de son grain de malice qui le caractérisait si bien. Mais son amusement céda bien vide à une interrogation bien plus grande, à savoir la raison pour laquelle il lui avait tendu ce traquenard. Pourquoi ne pas l’avoir convoquée en lui indiquant le motif directement ? Raven ne voyait pas bien où l’ancien Gryffondor voulait en venir. Lorsque ce dernier lui sourit, ses yeux bleus s’illuminant d’une lumière de satisfaction, le visage de l’Auror resta de marbre. Peut-être un signe de froideur, mais elle voulait être mise au courant de ce qu’il se trafiquait. Tout ça sentait le piège à plein nez, elle ne savait pas si elle devait se méfier ou bien faire confiance aux deux hommes qui, visiblement, étaient de mèche. Le directeur, en petite introduction, lui démentit alors tout ce qu’elle aurait pu croire. La direction de Poudlard ? Raven n’aspirait pas du tout à ce poste. Quant à l’enseignement, elle y avait déjà songé mais aimait beaucoup ce métier pour rester entourée d’étudiants – non pas qu’elle ne les appréciait pas, elle en rencontrait beaucoup dans son quotidien. Mais ne plus être sur le terrain, pour sûr que ça allait lui manquer. L’ex-Poufsouffle avait besoin de cette action pour ponctuer ses journées. À côté d’elle, l’Auror Fawkes voyait son collègue s’échauffer. Elle ne comprenait rien. Absolument rien.

« L’Ordre du Phénix ? » Un nom classe mais inconnu à ses oreilles. Que signifiait-il ? Était-ce un nom de code ? Une organisation secrète mais dans quel but ? Raven n’en savait trop rien et voulait savoir de quoi il s’agissait. Ou peut-être que si, elle avait déjà dû l’entendre… Mais la sorcière ne se souvenait pas d’où. « Pouvez-vous m’éclairer, Professeur ? » Un réflexe de l’appeler professeur et non pas monsieur le directeur, puisque Raven l’avait eu en tant que professeur de Métamorphoses pendant 5 ans lorsqu’elle à Poudlard. Mais elle ne voulait pas y aller par quatre chemins, cela n’avait jamais été son genre et le directeur le savait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 21


MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Lun 29 Jan - 14:50

Un éclair de déception traversa un court instant le regard électrique de Dumbledore, avant que ce dernier ne se recompose un masque de bonne humeur. Tant pis, il avait perdu son pari avec Alastor, et serait d'ici quelques instants plus léger d'un Gallion. L'incompréhension de Raven Fawkes était évidente, et nul sorcier ne pouvait se vanter de tromper la perspicacité d'Albus Dumbledore. L'Auror ne feignait pas de ne pas connaître l'Ordre, elle n'en avait visiblement jamais entendu parler. C'était à la fois rassurant (preuve que les membres qu'il avait recrutés jusqu'à présent s'étaient révélés dignes de confiance !) et un peu décevant... Car il venait de perdre un Gallion. "Que de questions, que de questions, je ne sais par où commencer." prétendit-il d'une voix théâtrale en séparant ses mains nouées pour les élever à hauteur de sa tête en une posture dramatique. Alastor Maugrey choisit cet instant pour intervenir : "Hum Raven, avant toute chose, faut savoir que si tu laisses cette vieille canaille t'expliquer ce qu'est l'Ordre, tu t'exposeras à des représailles de la part du Ministère. On va dire que hum... Cela va un peu à l'encontre de la loi. Plutôt beaucoup, en fait." Dumbledore hocha gracieusement de la tête, reconnaissant. Effectivement, il avait oublié de préciser ce léger détail. "Tout à fait, tout à fait. Merci Alastor pour cet avertissement de première importance. En effet ma chère Raven, nous sommes désireux de vous parler d'un sujet dont le Ministère de la Magie ne doit sous aucun prétexte jamais entendre parler, ou nous nous exposerions à de sévères poursuites. Alastor, moi, mais aussi vous, maintenant, qui en savez déjà un peu trop. Croyez bien que nous sommes désolés de vous mettre dans cette situation. Maintenant, vous pouvez refuser d'entendre ce que nous avons à vous dire, et retourner au Ministère vaquer à vos occupations. Nous serions cependant dans l'obligation de vous soumettre à un Serment Inviolable, malheureusement. Il en va de notre sécurité. Quoi que vous décidiez maintenant, vous vous engagerez à ne pas en parler autour de vous. Je vous en prie, prenez un scone pour vous aider à réfléchir. Le sucre m'aide toujours à prendre les bonnes décisions."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Mer 31 Jan - 9:38

Alastor Maugrey était un grand sorcier. Ce grincheux pour lequel Raven éprouvait énormément d'affection était probablement l'un des plus grands Aurors que le Ministère ait jamais connu. Il semblait à la fois radical tout en étant très juste. Mais au nom de cette justice, il ne faisait pas de quartier comme tout bon Auror se devait d'exécuter. Le Bureau avait des avis peut-être plus tranchés que leurs collaborateurs mesdames messieurs du Magenmagot, chacun son travail. Si les Aurors se devaient de faire régner la justice dans le pays en capturant tous les fauteurs de troubles, les juristes eux, étaient chargé de chercher la vérité. Maugrey avait, à la seul, rempli nombre de geôles à Azkaban et il était évident qu'il était préférable de se retrouver de son côté qu'en face.
Albus Dumbledore était galelent un grand sorcier, sûrement le plus grand de tous les temps pour qui Raven éprouvait le plus grand des respects. Remarque un peu classique, Dumbledore suicitant souvent ce genre de réactions. Était-ce sa barbe blanche, ses lunettes en demi-lunes, ses yeux pétillants de malice ou bien ses paroles empreintes de sagesse ? Un peu tout à la fois certainement. Personne n'avait jamais su quel âge exactement avait le sorcier et quelque part, maintenir le mystère ne faisait qu'entretenir ce respect que chacun avait pour cet homme.

Et pourtant, pourtant...

Pourtant, Raven avait l'impression de s'être faite prendre au piège par ces deux grands sorciers. Elle qui ne savait pas encore ce qui l'attendait, sa curiosité cependant ne cessait de croître à mesure que la discussion évoluait. C'était une situation assez étrange et particulière, la sorcière tenait à savoir pourquoi elle était ici. Alastor prit alors la parole, Elle tourna la tête vers lui. À l'encontre de la loi ? Ces deux plus grands sorciers de tous les temps étaient des hors la loi ? Difficile à croire. Dans quelle histoire l'emmenaient-ils...? Fawkes fronça les sourcils, affichant une mine inquiète. Elle écouta alors attentivement les paroles du Directeur. Cela sentait le sérieux, même plus que ça. Elle sourit à sa proposition et refusa d'un geste poli de la main et, les yeux fixés sur deux du Directeur, prononça calmement. « Je vous écoute. Je ne dirai pas un traître mot. » Mais dans sa tête, les idées s'entrechoquaient et se faisaient violence. S'ils ne respectaient réellement pas la loi, qu'en était-il de Bartemius Croupton et de la mission qu'il lui avait confiée, elle non plus pas vraiment légale ? S'il s'agissait d'une organisation secrète, il allait falloir qu'elle prenne une décision, envers et contre tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 21


MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Mer 4 Avr - 14:50

Albus Dumbledore eut beau se perdre dans les méandres de son discours, pas un seul instant son regard ne cilla et ne quitta le visage de Raven Fawkes qui ne laissait rien transparaître d'autre qu'une attention polie. Son discours volontairement alarmiste ne parvint même pas à arracher un haussement de sourcil à l'Auror, ce qui désappointa un court instant le Directeur de Poudlard. C'est toutefois lorsque la jeune femme refusa de prendre un scone que le vénérable sorcier acquit la conviction qu'elle dirait non à tout et partirait : que nenni, pas de scone pour Raven Fawkes, mais elle donnait son accord pour qu'Alastor et lui la mettent au parfum ! Albus Dumbledore préférait que les choses se passent dans ce sens, et ses yeux pétillèrent de satisfaction. "Formidable." Devant lui, Maugrey marmonna quelque chose en rapport avec un vieillard sénile qui trouverait formidable une situation dramatique, mais Albus Dumbledore préféra ne pas relever. Personne, pas même son ami Alastor, ne parviendrait à lui faire voir le verre à moitié vide ! "Il n'y pas dû échapper à votre remarquable vigilance que le monde sorcier tel que nous le connaissons va mal. Lord Voldemort, comme il aime à se faire appeler, multiplie les exactions et rassemble des adeptes au-delà de la Grande-Bretagne. Je sais par ailleurs pertinemment, pour avoir été de longues années durant le Professeur de celui qu'on connaissait à l'époque sous le patronyme de Jedusor, que de dramatiques épisodes comme ceux du musée moldu vont se reproduire car rien, à l'heure actuelle, ne l'en empêche. Tom déjà à l'époque de ses premiers sortilèges m'avait frappé par sa détermination et son épatante absence de principes... Nous sommes nombreux à considérer que l'arrestation de cet individu et de ses criminels Mangemorts, avant tout autre sujet, devrait être la priorité de l'ensemble du monde sorcier. Malheureusement, le Ministre Minchum ne conçoit pas la menace immédiate que représente cet individu, et n'est pas de cet avis." Albus Dumbledore décida de faire une pause. Il se revoyait échanger avec le charmant Ministre dans son bureau du Ministère. Il revoyait l'air fort sérieux avec lequel son ancien élève l'avait écouté, avant de tenter de le rassurer avec bienveillance : Voldemort avait-il réitéré son geste de 1974 ? Non, cela signifiait donc que la situation était sous contrôle. Pourquoi donc déclencher une guerre, alors que ce criminel se tenait tranquille ? Pourquoi mettre en danger la sécurité de toute la population pour un sorcier qui faisait profil bas ? Les arguments du Directeur de Poudlard n'avaient pas réussi à contrer le raisonnement borné du Ministre. Les forces armées sorcières continueraient d'assurer la sécurité des habitants de Grande-Bretagne, mais cette action se cantonnerait à des opérations de défense. Toute attaque était exclue. "J'ai donc fondé l'Ordre du Phénix, pour mener à bien la mission que le Ministère refuse de mener : mettre fin aux agissements de Lord Voldemort avant qu'il ne soit trop tard." Albus décida de faire une nouvelle pause, pour laisser le temps à Raven Fawkes de digérer l'information. Ce que Maugrey comprit fort bien, car il décida d'intervenir à cet instant : "Tu peux dire un traître mot, si tu veux." Dumbledore se dépêcha de confirmer l'invitation d'un gracieux sourire.


Dernière édition par Albus Dumbledore le Mar 24 Avr - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN Jeu 5 Avr - 22:14

Le monde sorcier allait mal.
Ce n’était pas quelque chose de nouveau, voilà cinq ans que la guerre était officiellement commencée même si ce Lord Voldemort – car oui, elle faisait partie de ces gens qui n’avaient pas peur de ce patronyme ridicule – s’était fait connaître depuis sa sortie de Poudlard. Ce n’était pas pour rien si le Bureau avait été créé en totale collaboration avec le Département de la Justice magique. Ce n’était pas pour rien s’ils étaient chargés de poursuivre des mages noirs. Et tandis qu’Albus Dumbledore, le sorcier le plus puissant, le plus respecté et le plus sage de tous les temps, Raven se demanda à quoi servaient tous ces aurors si c’était pour que des organisations comme… L’Ordre du Phénix ? Naissent sans même prévenir le Ministère qui aurait été ravi d’avoir un tel soutien de la part de si grands sorciers. Cependant, l’idée du Directeur de Poudlard n’était pas moins intéressante et l’auror était plutôt flattée qu’ils fassent appel à elle.
Raven gardait les sourcils froncés car la situation était grave. Effectivement, des événements comme le musée pouvaient se reproduire et Fawkes ne tenait pas tant que ça à finir avec les mêmes blessures à chaque fois. C’était son travail et elle prenait des risques, mais les étapes de convalescence étaient assez rudes même pour un esprit aussi bien forgé que le sien. La sécurité primait avant tout. Et si elle faillait répliquer en disant que bien sûr que si, le Ministre voyait la sécurité avant tout, la sorcière se rappela qu’il n’était non pas d’attraper les mages noirs en priorité dans son programme, mais d’augmenter le nombre d’aurors et de police magique dans les rues d’Angleterre pour pouvoir protéger la population. Et cela signifiait donc moins d’hommes sur le terrain. Après la dure erreur d’Eugenia Jenkins, Harold Minchum se retrouvait à présent sur la pente glissante lui aussi. Peut-être allait-il finir par sombrer comme son prédécesseur ? Rien n’était moins sûr.
« Tu peux dire un traître mot, si tu veux. » La voix d’Alastor semblait provenir de loin tellement Raven état plongée dans sa réflexion.
L’auror les regarda à tour de rôle et se racla la gorge. Elle était dans une position compliquée ; entre respecter la loi à la lettre ou bien faire quelques grosses exceptions pour protéger la population lorsque le gouvernement était inactif… Le choix était vite fait mais le côté droit de Raven l’empêchait d’accepter tout de suite.
Elle se plaça un peu plus confortablement dans sa chaise.
« Quel est votre mode de fonctionnement ? » demanda-t-elle sans y aller par quatre chemins.
C’était que Raven voulait des détails, en bonne auror qu’elle était. Elle ne s’engageait jamais dans quelque chose sans savoir dans quoi elle s’embarquait – sage décision par ailleurs.
« Ais-je un délai de réponse ? » ajouta la sorcière.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN

Revenir en haut Aller en bas

Une recrue de premier ordre (du phénix évidemment) | RAVEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Février 1755 - Pré-Odyssée] Premier ordre de mission ! Le dieu des rêves à l'épreuve
» [MINI-MISSION] Premier Ordre - Prise d'une Installation Minière
» Le Premier Ordre
» Ordre de repêchage 2014
» Barclays Premier League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-