Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Dim 7 Jan - 19:54

Aujourd’hui était une parfaite journée pour aller se balader dans sa ville natale. Harold aimait bien prendre des pauses régulièrement lorsque son travail était terminé, surtout le weekend. Non pas qu’il négligeait son devoir de Ministre, absolument pas, mais l’on était plus efficace lorsqu’on avait la tête reposée, selon lui. Si certains plongeaient dans ce qu’ils avaient à faire, ce n’était pas le cas du Ministre qui préférait s’aérer la tête. Etre un ministre ne signifiait pas ne pas prendre de repos un peu. C’était un travail robuste sans pourtant être un forcené. Harold Minchum avait trouvé son équilibre et comptait le conserver aussi longtemps que possible pour ne pas péter un câble au bout de six mois de fonction. C’était qu’il avait du pain sur la planche. Malheureusement pour lui, ces petites balades en ville se faisaient de plus en plus rares au fur et à mesure que le Mage Noir montait en puissance. Ça courrait de partout, au Ministère. Les gens devenaient presque fous. Mais là, il fallait qu’il pense à autre-chose, le temps d’une heure. Ainsi, puisque les temps étaient trop risqués, son conseiller Mr. Malefoy avait mis à sa protection un Auror. Ne savait-on jamais ce qui pouvait arriver. Il suffisait d’un sortilège informulé, et terminé. Plus de Ministre. La communauté sorcière n’avait pas vraiment d’un tel assassinat en ces temps sombres. Ils marchaient donc tous deux dans les rues de Birmingham. Il n’y avait pas trop monde mais assez pour que le Ministre et son garde du corps fassent attention. C’était une très mauvaise idée que de se promener tranquillement tandis qu’un Mangemort pouvait débarquer subitement. Mais Minchum avait insisté. « Belle journée n’est-ce pas, Mr. Johannson ? » L’Auror hocha la tête avant de répondre à l’affirmative. Alors qu’il regardait un peu au ciel, le Ministre esquiva de justesse une jeune fille qui, visiblement, ne regardait pas où elle mettait les pieds.

Citation :
• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 253
| AVATARS / CRÉDITS : © ana de armas
| SANG : moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : les lutins
| PATRONUS : un lévrier whippet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Jeu 11 Jan - 18:48

Greta ne se souvenait plus la dernière fois où elle avait été aussi heureuse ! Généralement le temps qu’elle passait en dehors de Poudlard n’était pas vraiment propice aux rencontres. A moins que l’on considère les nouvelles recrues de volailles ou le veau fraîchement né comme tels. Alors quand Kalia lui avait proposé de rendre visite à l’une de ses amies anciennement poudlarienne qui vivait à Londres, enfin quelque chose du genre elle n’avait plus écouté qu’à moitié ensuite bien trop contente de voir du pays, elle avait immédiatement accepté. Lorsqu’elle avait rencontré Melody, son cœur s’était mis à battre tellement fort qu’elle avait cru mourir d’admiration. "Ce que vous êtes jolie madame Melody ! Oh la la madame Melody ! Vos chaussures ! On voit tout de suite que vous êtes une dame de la grande ville madame Melody ! Comment vous entretenez vos cheveux ? Quoi vous ne leur faites rien ? C’est fou la chance que vous avez madame Melody !" Elle s'était rendu compte qu'elle parlait beaucoup et posa les mains sur ses joues qu’elle avait senti s’empourprer. "J’ai hâte d’être grande pour être comme vous !" Et avant qu’elle n’ait le temps de rajouter un enième "Madame Melody", la principale concernée décida d’emmener les deux pipelettes dans la ville de Birmingham que ni l’une ni l’autre n'avait eu la chance de visiter.

Transplaner n’avait pas couper l’envie à Greta de dire tout ce qui lui passait par la tête. Elle était le genre de personnage un peu trop expansif qui donnait l’impression de redécouvrir sans cesse ce qu’il connaissait déjà. Elle n’arrivait pas à s’empêcher de parler et se demandait même comment Melody avait réussi à garder son calme alors qu’avec Kalia elles ne lui laissaient quasiment pas de temps de parole. Les rues n’étaient pas bondées mais Greta ne connaissait rien d’autre que la campagne. Elle préférait largement tenir la main de Kalia et passer pour un bébé plutôt que de se perdre dans ce tourbillon de personne dont elle n’arrivait pas aux épaules. Pourtant, ce qui devait arriver arriva. "Oh mais ça ressemble à une pièce ce truc-là !" Et comme Greta n’était pas quelqu’un qui laissait passer l’argent comme ça, elle lâcha sans peine la main de son amie pour récupérer la pièce de monnaie. Elle fonçait tête baissée avec un unique objectif en tête : ne pas quitter des yeux ce qui payerait peut-être son très proche goûter. Mais alors qu’il ne lui restait plus que quelques mètres à parcourir, elle frôla par mégarde quelqu’un sur le point de l’esquiver. Bien que faible, le choc la fit revenir sur terre et vivement elle se tourna vers sa victime dans le but de s’excuser. Face à l’homme, elle ne put s’empêcher de lui trouver quelque chose de familier. Elle était sûre de le connaître mais impossible de dire d’où. Puis une illumination lui vint soudain et tandis qu’elle écarquillait les yeux de surprise, elle s’entendit crier : "MAIS VOUS ETES MONSIEUR LE MINISTRE !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Jeu 11 Jan - 23:18

Harold n’avait jamais été de nature extrovertie, se pliant souvent aux règles qui, pour lui, étaient essentielles afin de garder une société apaisée. L’enfreint de ces lois avaient mené la communauté à sa perte quelques années en arrière lorsque les mesures prises n’avaient pas été efficaces contre la montée en puissance de ce mystérieux Mage Noir que beaucoup avaient l’occasion – bonne ou mauvaise – de rencontrer en chair et en os lors de l’attaque au Musée d’Arts et Objets Moldus. Bien évidemment, cela avait eu des conséquences et pas des moins graves. D’autres sorciers avaient suivi cette cause sombre qui était celle de la préservation du sang-pur, sûrement une noble cause mais salie par le sang d’innocent qui avaient été pris dans les filets du Diable. Si Minchum avait décidé de se porter candidat lors de ces élections, c’était tout simplement pour faire en sorte que chaque personne respecte les lois qui étaient en vigueur, que cela leur plaise ou non. Il ne travaillait pas au Département de la Justice, mais en tant que Ministre il se devait de prendre les mesures nécessaires afin de sanctionner ceux qui allaient trop loin, tout comme il se devait d’être un exemple pour cette communauté en respectant lui-même les règles du jeu. Plutôt élève discret et travailleur dans sa jeunesse, les professeurs avaient été en revanche surpris de le voir prendre la parole avec autant d’aisance et de le voir diriger un groupe avec une facilité déconcertante. Harold avait eu ce talent d’orateur assez tôt, il aurait été dommage de le gâcher. Pour beaucoup de sorciers, le Ministre était ainsi un exemple : durant sa campagne, il n’avait pas caché la nature de son sang et cela ne l’avait pas empêché d’être élu. Preuve que même un né-moldu pouvait s’élever au rang le plus haut d’une société. Sa figure avait ainsi fait rapidement le tour dans la Gazette et dans Poudlard Mag, il était donc facilement reconnaissable – même si passer inaperçu en-dehors de son travail lui plaisait plutôt bien.

Et alors qu’il se baladait tranquillement avec une tenue civile – ce qui voulait dire pour lui tout de même une chemise et une cravate ainsi qu’un manteau noir – avec un Auror à ses côtés comme protection, le Ministre Minchum n’aurait jamais pu imaginer être découvert dans cet endroit loin de Londres comme Birmingham. Quelques personnes se retournèrent suite à l’exclamation de la jeune fille avant de poursuivre leur chemin et Harold tourna vivement la tête. Rapidement, Lukkas Johannson, l’Auror, attrapa l’épaule de l’enfant qui protesta à demi avant que le sorcier la coupe d’un autoritaire. « Ne tentez pas de vous débattre, je ne veux pas vous faire de mal. » Il regarda alors le Ministre qui, d’un signe de tête, l’emmena dans un cul-de-sac un peu plus loin où personne n’allait les déranger. Celui-ci enleva son chapeau melon, le regard sévère. Mais avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, son garde du corps sortit sa baguette et lui demanda rudement « Déclinez votre identité. » Ne voulant pas que la jeune fille prenne peur, Harold posa sa main sur le bras de l’Auror d’un geste qui se voulait rassurant. « Tout va bien Lukkas. Vous voyez bien que ce n’est qu’une enfant. Son regard se porta alors sur l’inconnue. Qu’est-ce qui vous fait dire que je suis un ministre ? » Harold voulait bien s’assurer que ce soit une sorcière, sinon quoi il faudrait l’oublietter.

Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 253
| AVATARS / CRÉDITS : © ana de armas
| SANG : moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : les lutins
| PATRONUS : un lévrier whippet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Mar 16 Jan - 13:52

Wahou ! Greta avait l’impression de rêver ! Quelle était la chance qu’elle tombe sur le Ministre de la Magie alors qu’elle ne sortait en ville qu’à peu près une fois à l’année ? Quasiment aucune ! Et pourtant elle était là, devant lui, et ses yeux ne cessaient de faire des allers retours entre ce personnage célèbre et son… garde du corps ? Si elle avait pu douter une seule seconde de son identité, le fait qu’il se balade accompagné dans cette rue qui n’avait, pour elle, rien de dangereux voulait tout dire ! Mais, alors qu’elle s’extasiait sur la beauté mais surtout l’existence d’une telle créature, son gorille de garde la saisit par l’épaule. Face à l’incompréhension de la situation elle ne put retenir des plaintes. La fermeté de sa prise sur son épaule lui provoquait une petite douleur et Greta voulait lui faire savoir. "Aie ! Mais ouille ! Ça va pas bien la tête ! s’exclama-t-elle, Lâchez moi, vous êtes méchant !" Pire encore, alors qu’elle venait de se faire bahuter comme un poirier, voilà qu’elle se faisait maintenant embarquer dans une ruelle par le Ministre et ça ne lui plaisait pas du tout. Elle tira de toutes ses forces pour s’échapper de là mais il la tenait assez fermement pour qu’elle n’ait d’autres choix que de les suivre. "Madame Melody au secours ! Madame Melody ! Kalia ! Aaaaaaah ! On me kidnappe !" Peut-être que la dame et sa meilleure copine avaient remarqué sa disparition et l’entendraient ? Certains avaient l’ouïe fine ne savait-on jamais ! Elle était un peu embêtée d’autant de remue-ménage. Pourtant, elle avait déjà rencontré une star et pas des moindres : Mister Fermier 1970 ! Qui avait reçu son titre après avoir attrapé 18 poulets en moins de 2 minutes, un record toujours imbattu à ce jour ! et elle n’avait pas été agressé de la sorte même après avoir essayé de lui soutirer un bisou. Greta allait faire part de son mécontentement -n’était-il pas censé être accessible et ouvert à tous ce Ministre moldu ?- mais sur elle fut pointée une baguette et elle écarquilla les yeux face à cette dernière. Elle douta même une seconde de sa non-culpabilité. Elle ne comprenait pas ce qu’elle avait fait de mal, au départ excitée de tomber sur une telle personnalité, elle ne savait plus vraiment qu’elle serait l’issue de cette rencontre. Mais, elle eut le malheur de croiser le regard du Ministre Minchum et son cœur se mit à battre à la chamade, adieu les plaintes, elle pouvait lui donner tout ce qu’il demandait, tout ce qu’il désirait, elle n’aurait plus la force de dire non. Justement, ce dernier voulait savoir pourquoi elle pensait qu’il était le Ministre. N’était-ce pas assez flagrant ? Elle roula des yeux. "Parce que je vous connais, quelle idée. Enfin je veux dire je suis comme… vous, elle désigna l’homme gorille, le Ministre puis elle de la tête avant de reprendre, on est des sorciers." Elle avait baissé d'une octave pour prononcer le dernier mot. Pour preuve, elle sortit sa baguette de sa poche, heureusement qu’elle l’avait sur elle, au moins elle gagnerait peut-être en crédibilité ! Mais elle eut bizarrement peur qu’ils pensent qu’elle voulait les attaquer alors Greta la rangea tout aussi vite qu’elle l’avait sorti. "Entre nous Monsieur le Ministre, des hommes comme vous on n’en croise pas souvent. Lui dit-elle sur le ton de la confidence. Et alors quand c’est le cas je vous assure qu’on s’en souvient." Elle osa un regard vers son interlocuteur et lorsque leurs pupilles entrèrent en contact, elle souffla d’émerveillement. Ah, elle était de nouveau amoureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Dim 21 Jan - 18:44

Ce n’est que lorsque la jeune dévoila sa baguette magique que l’Auror baissa la sienne. Le Ministre lui lança un regard pour lui signifier que tout allait bien. Après tout, c’était une jeune fille et Harold ne sentait en elle aucun signe d’agressivité quelconque. Depuis son élection, sa popularité était montée en flèche, il était quelque peu normal qu’une personne de sa communauté le reconnaisse et en soit émerveillé. En toute modestie, bien entendu. Minchum se rendait compte, en analysant la situation, qu’ils étaient deux hommes en compagnie d’une jeune fille dans une rue en cul-de-sac. Si quelqu’un venait à passer par là, il trouverait la situation bien étrange… Mais auquel cas, son garde du corps se verrait dans l’obligation de l’oublietter. Après tout, il valait mieux qu’ils soient là où ils étaient plutôt que de parler librement entourés de moldus. Harold ne tenait pas à ce que quoi que ce soit les trahisse. La petite s’empressa vivement de ranger sa baguette et il se gratta la barbe, pensif. Que faire ? Elle devait être probablement perdue, or cela tombait bien puisque le sorcier connaissait cette ville comme sa poche. « Quel est votre nom ? » s’enquit le Ministre. Avant de décider quoi que ce soit comme par exemple, prévenir ses parents, il était important qu’ils sachent qui se trouvaient devant eux. « Vos parents savent où vous vous trouvez ? » C’est que sa nature altruiste et généreuse l’empêchait de s’en aller comme un vaurien, d’autant plus qu’il n’était pas n’importe qui. Monsieur le Ministre devait garder une image positive auprès de la population car il s’agissait là de futurs électeurs pouvant très largement contribuer à un éventuel deuxième mandat. En simple prévision, et vu le caractère que semblait avoir l’étudiante, il était préférable que le politicien choisisse ses mots avec soin.


Citation :
Désolé c'est pas ouf No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 253
| AVATARS / CRÉDITS : © ana de armas
| SANG : moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : les lutins
| PATRONUS : un lévrier whippet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Mer 31 Jan - 10:18

Si Greta Catchlove avait bien conscience d’une chose c’était bien qu’elle n’avait pas de chance. En général, elle avait un don particulier pour passer à côté de trucs improbables sans même s'en rendre compte. Elle avait appris à vivre avec ça et surtout à dédramatiser ce qui composait aujourd’hui l’un de ses traits de caractère les plus attachants -voire saoulant quand on était de nature râleuse puisqu’elle ne laissait que quelques rares occasions à quelqu’un de se plaindre. Au lieu de ça, elle adorait trouver des solutions et des alternatives aux problèmes. Par exemple, le fait d’être perdue dans une ville qu’elle ne connaissait pas n’était pas si grave ! Cela lui avait permis de rencontre le Ministre de la Magie en personne et elle était convaincu que le lendemain de cette journée ne serait pas la veille d’une nouvelle rencontre de ce genre. Peut-être le vent était-il en train de tourner ? En vue de ce qui lui arrivait actuellement, elle avait toutes les raisons d’y croire.

Puis là, il se passa quelque chose dans la vie de la Poufsouffle qu’elle n’allait pas oublier de sitôt, le Ministre voulait connaître son nom ! Une montée de fierté vint se loger dans le cœur de Greta qui n’en revenait pas. C’est qu’elle devait avoir une importance particulière pour qu’il daigne s’intéresser à elle et si, quelques secondes auparavant elle n’était pas encore sûre et certaine de ses sentiments, voilà que désormais elle était convaincue qu’il était celui qu’elle attendait désespérément. Et leur écart d’âge ne triompherait pas."Greta Catchlove monsieur le Ministre, se présenta-t-elle, enfin techniquement c’est Margareta mais je me souviens plus vraiment de la dernière fois où on m’a appelé comme ça, merci bien ! Comme elle n’avait pas envie qu’il l’appelle par ce prénom qu’elle n’assumait pas trop, elle s’empressa de continuer, vous pouvez m’appeler Grety ou Gret, en fait tout ce que vous voulez je vous assure que ça m’ira parfaitement." Elle lui sourit de toutes ses dents dans une vaine tentative de séduction.

Elle avait conscience d'avoir un débit de parole assez conséquent mais elle ne pouvait pas se retenir, c'était bien plus fort qu'elle. "Mes parents ? Oulala non ! s’horrifia-t-elle, Heureusement d’ailleurs parce que sinon je me ferai sacrément tirer les oreilles ! Je suis venue ici avec mon amie Kalia et une dame super gentille et vraiment très très jolie, c’est madame Melody. Vous la connaissez ? Le monde était si petit qu’on ne savait jamais. Vous êtes marié monsieur le Ministre ? J’ai pas trop eu l’occasion de suivre votre vie sentimentale mais maintenant que vous êtes en face de moi j’avoue que je suis un peu curieuse de savoir… Vous savez dans 2 ans je serai majeure…" Elle avait lâché cette phrase avec une telle innocence que c'en était déconcertant.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Jeu 22 Fév - 11:28

Il arrivait de ces rencontres dans la vie que l’on ne pouvait pas prévoir parfois et le Ministre, en bon politicien, se devait de garder une allure d’homme de la haute société face à une étudiante. Son image était extrêmement importante, et si le sorcier n’y avait pas vraiment fait attention lorsqu’il était petit, dès lors qu’il s’était mis en tête de devenir Ministre il avait pris grand soin de son apparence et de ce qu’il dégageait auprès des autres. En se portant candidat, Harold voulait faire partie de cette catégorie de ministres à la fois chaleureux et sympathiques mais intransigeants lorsqu’il s’agissait de prendre des décisions. Derrière ce sourire se cachait une personnalité qui savait ce qu’elle voulait, un professionnel en négociations et en consensus, un orateur hors pair. Minchum n’avait pas fait tout ce parcours pour rien, il méritait très largement sa place.
Le sorcier pencha légèrement sa tête sur le côté, signifiant qu’il avait compris le message même si, à ses yeux, se souvenir du prénom d’une étudiante qu’il n’allait jamais revoir et qui n’allait certainement pas envisager une carrière dans le monde politique, n’était pas important. Mais encore une fois, il fallait faire bonne figure. Cette jeune fille avait l’air d’avoir la langue bien pendue, il suffisait qu’elle fasse divulguer une mauvaise appréciation de sa personne et c’en était fini du prochain mandat qu’espérait le politicien. Les étudiants de Poudlard n’étaient pas à ignorer, au contraire. Ils étaient le futur de toute une génération de sorciers et il fallait que la majorité reste dans le droit chemin.
« Madame Melody… répéta pensivement le Ministre. Non, cela ne lui disait rien et pourtant il connaissait tous les dossiers de ses employés – quelle mémoire me direz-vous. Peut-être s’agissait-il de la juriste ? Des Melody, il n’y en avait pas de partout. Mais il ne préférait pas s’aventurer sur un terrain qu’il ne maîtrisait pas. Quelqu’un doit se nommer ainsi au Ministère, en effet, répondit-il néanmoins. Mais la question qui suivit le gêna un petit peu. Ce n’était pas le genre de personne à s’étaler sur sa vie amoureuse, après tout ce domaine ne le concernait que lui et sa famille. Peut-être connaissait-elle son fils, Abraham, en troisième année à Serdaigle. Ce dernier portait le nom de sa femme afin qu’il n’ait pas trop d’ennuis. Etre le fils du chef de la communauté pouvait parfois apporter plus d’inconvénients que d’avantages malheureusement. Votre question est assez indiscrète, miss Catchlove, préféra-t-il la prévenir sans une once d’agressivité dans sa voix, mais je suis en effet marié, si cela peut satisfaire votre curiosité. Le Ministre tourna la tête derrière lui afin de capter le regard de l’Auror qui lui assura qu’il n’y avait personne en vue. Soulagé, il se retourna face à l’élève et se redressa. Le Ministre était un homme assez imposant, grand, très charismatique. Il y avait de quoi lui trouver un petit quelque chose… Il se passa les doigts dans sa barbe et lui demanda pensivement. Bien, à quoi ressemble votre madame Melody ? Afin que nous puissions vous laisser entre de bonnes mains. » Car ce qui était certain, c’était que le Ministre n’allait pas traînasser ici. L’heure tournait et il avait fort à faire au Ministère. Les affaires n’attendaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 253
| AVATARS / CRÉDITS : © ana de armas
| SANG : moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : les lutins
| PATRONUS : un lévrier whippet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Dim 11 Mar - 20:03

Greta n’était pas ce genre de personne méchante, juste un peu lourde. Mais elle en avait conscience et c’était déjà quelque chose de bien, non ? Parfois, elle faisait des exercices pour s’empêcher de trop parler ou au moins de ralentir son flot de paroles mais rien ne fonctionnait. Elle avait besoin d’exprimer immédiatement et sous forme de phrases parfois plutôt gênantes ce qu’elle avait sur le coeur. Depuis qu’elle était à Poudlard, elle s’était liée amicalement ou non à bon nombre de personnes et quand elle sentait l’agacement dans l’air, changeait tout bonnement d’interlocuteur. C’était rapide, efficace et, elle en était sûre, lui avait épargnée pas mal de reproches voire même de gestes déplacés. Oh oui, Greta n’était pas aussi stupide qu’elle en avait l’air et jouer sur l’image du Ministre, bien que cela soit légèrement fourbe, ne la dérangeait pas. Il devait être à l'écoute, n'était-ce pas l'une de ses nombreuses qualifications ? Peut-être même pourrait-elle récupérer les sujets des prochains BUSE ? Il avait l’air fortement sympathique en tout cas. Plus que le gorille qui lui servait de compagnon.

Le nom de Melody parut le marquer, ou alors faisait-il semblant de la connaître pour oser effleurer l’espoir de se débarrasser d’un boulet pareil ? Greta n’y vit que du feu et hocha vivement la tête alors même qu’elle n’était pas certaine que la dame ait vraiment une fonction au Ministère. « Si vous l’avez déjà croisé vous devez vous en souvenir, dit-elle avec une voix pleine d’admiration, en tout cas moi je ne l’oublierai jamais. Comme vous. ». Elle avait vu dans Melody un modèle pour sa vie future et, même si Hestia Jones restait de loin son inspiration favorite, lui vouait déjà un culte. Pareil pour le Ministre.

Greta ouvrit grand les yeux, moins par crainte de se faire réprimander que par déception qu’il ait été marié. Envisageait-il de divorcer ? Ce n’était pas vraiment à la mode mais ne savait-on jamais. « Ma curiosité est entièrement satisfaite monsieur le Ministre, commença-t-elle, et je tiens à ce que vous sachiez que je ne suis absolument pas jalouse. » Après tout, ils venaient à peine de se rencontrer et les sentiments nouveaux qu’elle éprouvait pour ce si bel homme n’étaient pas encore arriver à un stade si avancé.

« Ah oui madame Melody ! S’exclama-t-elle alors que le Ministre ne devait plus qu’espérer s’échapper de là et qu’elle n’y voyait que du feu. Elle est à peu près grande comme ça, dit-elle tout en montrant la taille approximative de la concernée, puis large comme ça, elle dessina des hanches plus larges que les siennes sur sa propre silhouette, ses cheveux sont blonds et courts au niveau des épaules, cette fois-ci elle mima une coupe au carré, et… euh… plutôt ondulés. Je ne me souviens plus si elle portait un chapeau ou pas, fit-elle en posant un doigt sur son menton signe d’une grande réflexion. Ou alors c’était un noeud qu’elle avait dans ses cheveux ? Ou un béret ? Ou un truc là, vous voyez ? C’est comme un chapeau mais tout plat ? Le questionna-t-elle en imageant son idée avec des signes incompréhensibles. Ah oui une tarte ! Mais finalement je crois que ce n’était pas ça. Elle fit une moue contrariée.  En revanche, ce n’est pas certain que ses mains soient plus bonnes que les vôtres. » Après tout, il se déplaçait avec une garde rapprochée, lui, alors qu’à l’heure actuelle Madame Melody ne s’était peut-être même pas rendue compte de son absence.  

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Ven 16 Mar - 17:51

Le Ministre était un homme de tout ce qu'il y avait de plus bon à l'intérieur de lui. Enfin, en apparence. La politique ne l'épargnait pas des vices qui l'assaillaient comme ces abeilles qui ne veulent jamais lâcher leur ruche et lui laissait peu de repos. Il sentait qu'il y avait quelque chose de louche avec ces familles puissantes au nom plus connu que certains dont leur mérite était – à ses yeux – bien plus grand que la richesse de certains. Il n'était pas aveugle pour autant, quand bien même Harold provenait de Poufsouffle. Par ailleurs, ce n'était pas pour sa gentillesse qu'il avait été envoyé là-bas, mais bien pour sa capacité à travailler et son assiduité constante.
Mais Harold Minchum était doux et gentil – tout comme il pouvait être sec et cassant lorsqu'il sentait que quelqu'un dépassait les bornes.
Aussi ne fit-il rien remarquer à la jeune demoiselle, ni ses questions indiscrètes, ni son regard bizarre, ni son flot de paroles incessants. Après tout, il n'allait plus jamais la revoir, sauf si elle restait traîner dans les rues de Birmingham pour guetter son arrivée. Dans ce cas-là, ce n'était plus de l'admiration. C'était plus que ça.
Et cette idée le rendait extrêmement mal à l'aise.
Il se contenta de sourire lorsqu'elle lui confia qu'elle ne l'oublierait jamais. C'était vraiment une situation gênante, et malgré son âge avancé et donc sa grande expérience en terme de relations humaines, il lui arrivait toutefois qu'il fut surpris par une personne. Et là en revanche, il aurait préféré éviter cette surprise... Être victime des pulsions amoureuses d'une élève, voilà qui était chose étrange.
Mais son sourire se figea en une imperceptible grimace de malaise. La jalousie. Mmh. Il ne préférait rien répondre à cela. La situation était assez particulière comme ça.

La description que lui fit miss Catchlove – bien que pleine des fioritures de gestes incompréhensibles – lui rappela quelqu'un qui, en effet, s'appelait bien Melody. Melody Fawkes, si ses souvenirs étaient bon. Juriste depuis ses débuts, bon élément d'ailleurs d'après ce qu'on lui avait rapporté.
« Il me semble la connaître, en effet, » fit le Ministre, pensif.
Il entendit alors des bruits de voix s'élever derrière lui et se retourna pour découvrir son auror, Lukkas Joahnson, en pleine discussion avec une belle jeune femme qui correspondait parfaitement aux descriptions faites par l'élève.
« Monsieur, déclara Lukkas en venant à eux accompagné de la juriste, Melody Fawkes. » entreprit-il de la présenter au cas où il ne la connaissait pas. Ces deux-là semblaient se connaître.
Harold leur fit totalement face et tendit la main vers la sorcière, un sourire aux lèvres.
« Miss Fawkes. C'est un plaisir de vous voir ici. »
La juriste semblait être imperméable au temps qui s'écoulait.

Citation :
Yes, come on Melody ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Jeu 12 Avr - 22:17

Kalia Lumpik et Greta Cathlove avait décidé de venir rendre visite à Melody et celle-ci avait donc dû organiser un programme de sortie afin de ne pas passer l'après midi à boire du thé et grignoter des petits gâteaux secs, mais cela n'était pas vraiment une activité intéressante pour des toutes jeunes filles comme les deux sorcières de Poudlard. La juriste décida donc de leur faire visiter Birmingham. Malheureusement, rien ne s'était passé comme prévu... En effet, la jeune Catchlove avait disparue ! Alors que Kalia discutait avec Melody d'une robe vue dans une vitrine, Greta s'était tout simplement envolée. La juriste avait alors ordonné à la rouquine d'aller dans le café d'une petite rue commerçante que Melody retrouverait facilement et de l'attendre là.
Melody courait partout, appelant encore et encore la jeune fille disparue sans pour autant l’apercevoir, quand soudain elle reconnue sa longue chevelure. "GRETA !" appela Malody en courant pour la rejoindre. Arrivée à quelques mètres, la juriste reconnu le Ministre Minchum. Elle blêmit quelque peu, ne s'attendant pas à voir quelqu'un d'aussi important ici. "Je dois récupérer cette jeune fille !" déclara timidement Melody à un jeune homme qui la regardait de travers. Son garde du corps mena la blondinette alors auprès du duo improbable que formaient le ministre et Greta. Melody serra alors la main du ministre avec un grand sourire et lui répondit "Plaisir partagé, monsieur le Ministre !". Tout deux s'étaient déjà rencontrés quelques fois au Ministère, mais cela n'empêchait pas a jeune femme d'être encore intimidée devant cet homme au charme incontestable. "Je vois que vous avez déjà fait la connaissance de Miss Catchlove..." déclara-t-elle avec un léger sourire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 253
| AVATARS / CRÉDITS : © ana de armas
| SANG : moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : les lutins
| PATRONUS : un lévrier whippet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Dim 15 Avr - 11:25

Pas une seule seconde Greta n'imagina la panique de Melody à l'idée d'avoir perdue une enfant mineure dans des rues qu'elle ne connaissait pas. En vue de la rencontre qu'elle venait faire, elle devait avouer que ça ne lui avait même pas traversé l'esprit. Même lorsqu'elle entreprit de décrire la juriste, elle ne s'inquiéta pas de ne plus être avec elle depuis un bon moment. Lorsque le Ministre lui confirma qu'ils se connaissaient lui et Melody, elle n'en crut pas ses oreilles ! Cela signifiait qu'elle aurait l'occasion de recroiser ce grand homme puisqu'ils avaient maintenant une connaissance en commun ! Alors qu'elle allait confier une nouvelle fois à Monsieur le Ministre qu'elle lui trouvait un charme tout à fait particulier, elle fut interrompu par l'appel de son nom. Elle se tourna et surprise, accueillit Melody d'un grand geste de la main bien que cette dernière ne soit interceptée par l'homme-gorille. « Vous voyez quand on parle du loup ! » souria-t-elle en croyant sincèrement que toute cette situation n'était que le fruit d'une coïncidence.

Après que le Ministre et Melody aient échangés leurs banalités -Greta avait envie de revenir sur le vif du sujet, à savoir la vie sentimentale de Monsieur Minchum, peut-être avait-il un fils tout aussi séduisant ?- elle se glissa près de la nouvelle venue. « Eh oui c'est moi ! » ajouta-t-elle pour que personne n'oublie que la Catchlove en question était là. Quand les adultes commençaient leurs discussions, elle avait tendance à ne plus réussir à suivre et, cette fois-ci, refusait d'être laisser sur le bas côté. « J'en ai de la chance hein madame Melody ? » tenta-t-elle de glisser tout sourire et discrètement à la blonde. D'ailleurs, si jamais cette dernière voulait le Ministre, Greta était prête à laisser sa place mais uniquement parce que les 28 ans de différence qu'elle avait avec lui pourrait poser un problème politiquement parlant. Uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA || Dim 15 Avr - 22:40

Le Ministre eut un sourire compatissant pour la juriste affolée. C’était quelque chose que d’être responsable d’une enfant. Il fallait tout le temps s’en occuper, Harold était bien placé pour le savoir, lui qui avait un fils. De plus, la jeune fille qui l’avait accompagnée, Greta de son prénom, semblait être un peu tête en l’air ; le défi était donc encore plus difficile à relever. Le sorcier avait cette chance d’avoir un garçon plutôt calme tout en ayant son petit caractère. Le fils du Ministre n’avait pas été éduqué n’importe comment, c’était assez important de le mentionner.
« Nous avons fait connaissance, effectivement, répondit Harold en se tournant légèrement vers l’élève avec un fin sourire avant de reporter son attention sur la juriste, une vraie pile électrique ! » ajouta-t-il en rigolant, oubliant un instant que la pile n’existait que chez les moldus.
Ses parents biologiques étant des moldus, Minchum s’était assez bien intéressé à leur monde et au milieu dans lequel il avait vécu plus jeune. De ce fait, il lui arrivait parfois d’utiliser certains objets dans ses expressions inconnus des sorciers. Mais ce n’était qu’un détail.
Derrière la juriste, Lukkas semblait lui faire des gros yeux. Harold fronça les sourcils. Qu’est-ce que… Oh. L’heure.
« Veuillez m’excuser… bougonna l’homme en regardant sa montre, par Merlin, il est déjà si tard… »
Le Ministre releva la tête et tendit la main vers la juriste. Il ne voulait surtout pas paraître impoli.
« Je suis dans l’obligation de vous laisser, ne perdez pas miss Catchlove au retour, » fit le Ministre en serrant la main de Melody Fawkes.
Le sorcier se tourna alors vers l’étudiante et inclina la tête en guise de salut. Il ne se permettait pas de contact physique avec des sorciers de premier cycle, surtout après les questions gênantes que la jeune fille lui avait posé quelques minutes auparavant.
« En vous souhaitant une belle fin de journée, conclut-il en direction de Greta. Lukkas, ordonna-t-il à l’auror sans quitter la jeune fille du regard.
– Monsieur le Ministre, » répondit solennellement son garde du corps.
Et ils transplanèrent. Direction le Ministère.

Citation :
Bon, conclusion pas terrible mais j'espère que ça vous convient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA ||

Revenir en haut Aller en bas

Tu me croiras jamais ! J'ai vu le Ministre ! || GRETA ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres-