C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Rencontre insolite || MILDRED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Rencontre insolite || MILDRED Mer 24 Jan - 23:21

Harold Minchum relisait un rapport officiel du Directeur des Transports Magiques. Quelques incidents à signaler au niveau de certaines cheminées du Ministère, mais rien de bien grave. Ce Département était celui où le Ministre avait le moins de soucis à se faire. Simplement qu’une idée lui venait en tête : il fallait que lui et son homologue de la Justice travaillent en étroite collaboration. En effet, le Ministre pensait depuis le début de sa campagne à sécuriser les transports de leur société pour que même les déplacements des sorciers se fassent sans le moindre incident. Que ce soit le Poudlard Express, le Magicobus ou même l’Office des Portoloins, il voulait un membre du Bureau des Aurors ou de la police magique dans chaque domaine. Harold était conscient que ce n’était pas une tâche plaisante pour ses employés, mais le bien de la population passait avant tout, Minchum s’en préoccupait énormément. Il écrivit une lettre à l’attention du directeur des Transports, la signa et la fit léviter jusqu’au bureau de son secrétaire. « Apposez-y le cachet du Ministère et envoyez-le au directeur des Transports Magiques, Arthur. Je vous remercie. » Le bon vivant ne se fit pas prier et exécuta l’ordre de son supérieur hiérarchique. Les deux hommes s’entendaient bien et Harold était plutôt content de ce lien détendu qu’il possédait avec ses collaborateurs. Il s’étira alors, entremêla ses doigts et tourna ses paumes vers l’extérieur avant de pousser devant lui comme l’on pousse un mur. Entre un ou deux bâillements, le Ministre décida qu’il était temps de faire une pause. Presque six heures qu’il travaillait sans relâche, il avait besoin de se vider un peu la tête. Il fit reculer sa chaise, se leva et sortit de son bureau. Mais à peine fut-il hors de la pièce qu’il tomba nez à nez avec une jeune demoiselle qu’il reconnut instantanément. Comment ne pas connaître l’héritière de la famille Nott, cette famille qui avait eu la prétention de créer un Registre des noms de Sang-Pur britanniques ? « Miss Nott, salua le Ministre chaleureusement en tendant la main, un sourire aux lèvres au milieu de sa barbe parfaitement taillée, que me vaut ce plaisir ? » Il était étrange en effet que la sorcière se retrouve dans le coin de l’administration du Ministère, un secteur qu’il était difficile à trouver en raison de son emplacement reculé.
Citation :
• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Jeu 25 Jan - 20:54


La Panique.
Ce lent et insidieux sentiment paralysait son corps, pénétrait ses veines avec la violence du poison de Mortiflore qu'elle avait étudié quelques heures plus tôt, dans la salle d'étude de sa maison de Leeds. La cause de cette désagréable impression, c'était une lettre. Une toute petite lettre délivrée par une jolie chouette câline que la jeune femme s'était amusée à nourrir avant de la relâcher. Les mains tremblantes, l'ancienne Serpentard fixait les mots de la missive d'un air interdit. On lui proposait un rendez-vous pour un emploi. Mais quel emploi ? La jeune femme n'avait jamais travaillé de sa vie, et elle ne comptait certainement pas commencer ce jour-là. En effet, elle avait été élevée pour se taire et acquiescer aux conversations de personnes plus intelligentes qu'elle, et surtout, elle avait grandit dans l'idée d'épouser un jour un homme qui fera sa renommée par son nom. Voilà, en somme, le plan de l'héritière pour être réellement reconnue dans la société. Cette lettre détruisait tout ce qu'elle avait mit des années à bâtir, envers et contre tout. Cette missive remettait en cause tous les gens qu'elle avait repoussé parce que son éducation le lui dictait. Que pouvait-elle faire pourtant, à part s'y rendre ?
La jeune femme avait, par son nom, des obligations à remplir. Il fallait qu'on la voit, de temps en temps, dans les lieux stratégiques de la vie magique, tel que le Ministère dans lequel pourtant, elle ne comptait pas travailler. Mildred ne savait rien faire de ses mains, et elle ne maniait pas mieux la baguette qu'une plume. Comment pouvait-on penser légitimement qu'elle puisse être utile ? Comment pouvait-on penser qu'elle accepterait n'importe qu'elle tâche ? Si elle avait un franc caractère soumis et une piètre estime d'elle-même, elle considérait son nom comme au dessus de toutes les obligations qui s'imposaient dans la vie morne des plus faibles.
Pourtant, pourtant, elle transplana jusqu'au Ministère.
Elle présenta sa baguette au point de contrôle, rougit devant le regard appuyé d'un beau jeune homme, et continua sa route comme si rien n'était. Après s'être égarée à deux étages différents, elle arriva finalement quelque part. Ce « quelque part » semblait trop lointain pour que quiconque s'y aventure, et la peur étreignait bien plus son cœur que le courage qu'elle n'avait pas. Elle s'avança timidement dans le couloir sombre, dont le marbre au sol projetait d'étranges reflets verts qu'elle se plut pendant un instant, à observer. Ses petites foulées la menèrent devant une série de portes, mais elle n'osait ni toquer ni ouvrir, de peur de déranger. L'héritière ne savait pas où elle était. Elle savait juste qu'elle était « quelque part », dans le Ministère. Elle n'était venu dans ce lieux politique magique qu'une fois ou deux, et elle ne pouvait compter sur ses doigts le nombre d'années qui la séparaient de sa dernière visite. Sous l'administration du nouveau Ministre né-moldu, rien pourtant ne semblait avoir changé. C'est en passant plus près d'une porte qu'une autre, que la jeune fille percuta quelqu'un.
Le Ministre.
Bien sûr.
Comme si elle avait besoin de ça ! Ses joues s'enflammèrent de gêne et elle plaqua sur sa bouche une main épouvantée d'avoir ainsi dérangé la personne la plus influente d'Angleterre. Elle commença à bafouiller furieusement quand il lui demanda ce qu'elle faisait là, et Mildred s'embrouillait dans ses réponses parce qu'elle n'en avait à dire vrai, aucune à donner. « Je...je.... » commença-t-elle péniblement en trifouillant sa poche pour en sortir la lettre, guère victorieuse de sa trouvaille qui avait tout à faire-là. « J'ai reçu ceci, alors je suis venue pour décliner l'offre, Monsieur le Ministre » répondit-elle sans perdre de ses couleurs vives. Elle tendit la lettre vers lui d'un geste tremblant et le sourire qu'elle essaya de lui fournir ressemblait hélas plus à une grimace qu'autre chose. Elle avait tant entendu parler du sang-de-bourbe devenu Ministre qu'elle était devenu curieuse de savoir à quoi il ressemblait. Il était beau, et elle s'en étonnait. Car comment un homme dont le sang était souillé pouvait-il dégager autant de puissance et de charisme ? L'héritière l'ignorait et elle essaya tant bien que mal de se recomposer un masque impassible mais c'était peine perdue. Il lui était impossible maintenant de se remettre de ses émotions, et elle voulait juste filer pour rentrer à Leeds et ne plus sortir de sa chambre.


(730)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Ven 26 Jan - 23:20

L’héritière Nott semblait vraisemblablement perdue. En même temps, qui ne l’était pas au Ministère ? Harold ne comptait plus le nombre de fois où il s’était perdu lors de ses débuts dans cette grand institution magique. Alors pour quelqu’un qui n’y mettait les pieds, l’affaire devait être encore plus délicate. Mais en bon gentleman qu’il était, il ne voulut pas la laisser dans l’embarras. Son caractère chaleureux et jovial faisait qu’il était un homme apprécié de manière générale. Harold ne faisait même pas attention à son image – bon, peut-être un peu en tant qu’homme politique – il était tout simplement ainsi. Naturel. En fronçant les sourcils, le Ministre prit la lettre entre ces mains et en lut le contenu. Les formalités étaient là, le cachet du Ministère était apposé, l’écriture était fluide et sans faute, mais quelque chose clochait. Ce n’était pas la couleur du parchemin, même dans ce détail résidait quelque chose, non c’était autre-chose qui sautait à présent aux yeux de Minchum. L’expéditeur de la lettre. Le nom de la personne. John McNeycart. Il n’existait aucun sorcier qui se prénommait de la sorte au sein du Ministère, et Merlin savait qu’il en avait épluché des dossiers. Il prit une moue plutôt embêtée et tendit à nouveau la lettre à la sorcière. « Je crains que votre employeur ne soit un imposteur, miss Nott. Il n’existe nul McNeycart dans cet établissement. Mais je peux vérifier, si tel est votre souhait. » Et aimable en plus de cela. Bien qu’il ai entendu son désir de décliner cette offre d’emploi, le Ministre pouvait comprendre qu’elle veuille être sûre de ne pas s’être faite berner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 11:47


Mildred était venue comme une tête brûlée pour décliner l’offre gracieuse d’un membre du Ministère. Elle ne pensait pas croiser quelqu’un d’autre que l’auteur de la lettre, et encore moins celui qui désormais, dirigeait leur société. La jeune femme, qui n’était pas un franc modèle de maîtrise de soi, avait envie de se donner des baffes pour avoir percuté le Ministre de la Magie, qui de toute évidence connaissait son nom. Mais ce n’était pourtant pas le fait qu’il sache qui elle était qui la choquait, non non. C’était l’idée que même sortie de Poudlard, des gens prennaient le temps de lui en fait baver. L’héritière malade avait beaucoup souffert de sa différence à l’école de sorcellerie, assez pour développer en elle un réel sentiment d’infériorité, et savoir qu’une fois sortie du collège elle pouvait encore être la victime de mauvaises farces, ça lui donnait envie de dégobiller son petit déjeuner sur les chaussures impeccablement cirées notons-le, d’Harold Minchum. Jamais lui semblait-il, elle n’avait eu les joues aussi rouges depuis des années, et elle peina à se calmer pour livrer au né-moldu, la réponse qu’il attendait. « Je… Non, inutile Monsieur le Ministre, merci » marmonna-t-elle de mauvaise grâce, humiliée devant l’homme le plus important désormais, de leur monde. Elle passa sa main fraîche sur ses joues dans l’espoir qu’elles perdent de leurs couleurs, mais elle savait d’avance sans se l’admettre, que c’était peine perdue. Elle se recula un peu, car même si l’endroit était sombre elle n’avait aucun problème pour voir les ridules aux coins des yeux du Ministre. « Je vais vous laisser, alors, je suis sincèrement désolée pour ce désagrément » ajouta la jeune femme, déconfite et défaite de honte.
Mildred s’en voulait d’être ainsi honteuse devant un homme dont le sang était inférieur au sien. Son père s’il la voyait, la ferait déshériter pour le ridicule de la situation. Elle était une Nott par la barbe de Merlin, et elle devait se montrer en toute puissance devant quelqu’un qui n’avait même pas d’ancêtres sorciers. Mais la jeune et douce héritière ne raisonnait plus comme cela depuis bien des années, et si elle se sentait supérieure grâce à son patronyme, elle ne se sentait pas supérieure en tant que personne. Un homme tel qu’Harold Minchum ne serait pas tombé dans ce piège pour la bonne raison qu’on ne le lui aurait jamais tendu quelque chose d’aussi risible. Elle était naïve, Mildred, et tout le monde au collège s’en amusait déjà des années auparavant. L’auteur de la fausse proposition d’emplois devait se fendre la poire à l’imaginer déambuler au Ministère dans l’idée d’être embauchée alors que ce n’était pas le cas. Elle se détourna du Ministre pour cacher ses yeux brillants de larmes et commença à faire demi-tour, le moral et la fierté au fond des chaussettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 13:59

Son interlocutrice semblait être gênée par la situation. C’était quelque chose de compréhensible, après se faire avoir n’était jamais un sentiment très positif. Elle devait probablement avoir l’envie de s’enterrer à des mètres sous terre. Mais le Ministre ne voulait pas laisser la jeune fille dans ce malaise, aussi prit-il le soin de lui demander s’il voulait qu’il vérifie l’identité de l’expéditeur, proposition qu’elle déclina. « Si tel est votre souhait, répondit Harold. Leur société était assez particulière. Il était le sorcier le plus puissant – en termes de position hiérarchique – de toute la Grande-Bretagne, et pourtant le Ministère entier dépendait principalement des familles les plus riches du pays, des plus renommées aussi. Minchum avait un salaire élevé comme tout homme politique, mais sa petite fortune n’était rien comparé à ce que la famille Nott pouvait avoir. Même s’il était légèrement contre ce principe, l’ancien Poufsouffle ne pouvait passer outre ces personnalités qui l’avaient aidé à financer sa campagne. C’est avec un peu de regrets qu’il se disait qu’il devait son succès en partie grâce à eux. Mais alors que le Ministre aurait voulu continuer leur charmante discussion, la sorcière se détourna de lui et commença à partir. Attendez ! l’interpella le politicien, serait-ce prendre de votre temps que de vous proposer une tasse de thé dans mon bureau ? » Il agissait toujours en grande délicatesse envers les membres de cette communauté. Il était un né-moldu et l’assumait entièrement. Harold se demandait à présent si la jeune fille allait le dénigrer comme grand nombre de ses confrères Sang-Pur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 16:36


La jeune femme était passée tellement de fois par l'humiliation qu'une de plus ou de moins ne devrait pas la choquer outre mesure. Mais généralement et lorsque cela lui arrivait à Poudlard, elle le sentait venir. Rentrer tard de la bibliothèque les bras chargés de livres de potions et de botanique n'était jamais une bonne idée se disait-elle en quittant le lieu d'étude. Cependant, être humiliée dans un lieu qui ne devait justement être arpenté que par des personnes matures lui donnait envie de s'enterrer. Ses yeux pleins de larmes fixaient le sol tandis que penaude, elle faisait demi-tour. Avoir le culot et la politesse aussi de venir pour décliner une offre d'emploi, ça avait été comme lui donner un peu de pouvoir dans un monde où elle n'en avait pas. Effacée et soumise, Mildred n'avait jamais réellement prit de décision par elle-même, jusqu'à aujourd'hui pensait-elle quelques minutes auparavant. Le Ministre pourtant, la sortit de ses pensées en l'alpaguant, et l'héritière se retourna surprise tandis qu'une larme s'était échappée de son œil gauche. Elle s'empressa de la balayer pour que son aîné ne la voit pas. Elle paraissait assez faible, il était inutile que la personne la plus puissante de leur monde la voit aussi ainsi. La proposition d'Harold Minchum eut le don de la surprendre, et comme à chaque fois qu'elle était surprise, la jeune femme le montra. Elle écarquilla ses grands yeux bruns comme si la proposition était outrageusement mal-venue. Mildred était persuadée de refuser jusqu'au moment où elle se dégonfla en ouvrant sa bouche pour lui répondre : « Avec plaisir, Monsieur le Ministre ». Elle se traita de faible et d'idiote silencieusement, mais sourit à l'homme pour lui faire croire qu'elle était tout à fait joyeuse à l'idée de prendre une tasse de thé avec lui. Et Mildred bien entendu, adorait le thé, en plus. La jeune femme toute petite à côté de ce grand homme, s'approcha timidement à petites foulées, comme un enfant viendrait vers son paternel pour se faire gronder. « J'espère quand à moi ne pas prendre non plus de votre temps » fit-elle en s'autorisant un léger gloussement délicat. Mildred ne perdait cependant pas de vu qu'il s'agissait d'un né-moldu, et que si elle était ravie de boire du thé, elle aurait préférée le prendre avec quelqu'un de sa stature et non pas un homme aux gènes si... médiocres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 17:59

Le Ministre eut un sourire lorsque la jeune fille accepta son offre. Il avait bien vu son geste lorsqu’elle avait enlevé sa petite larme et ne voulait pas la peiner davantage. Il ne savait à quel passé la demoiselle appartenait, aussi prit-il le soin de ne rien dire. Simplement, Harold attendit qu’elle le rejoigne et tous deux partirent en direction de son bureau, situé à quelques pas d’ici. « Ne vous en faites pas. Je faisais une pause, répondit-il à son inquiétude. Certains auraient pu dire que ce n’était pas sérieux, un Ministre qui prenait régulièrement des pauses, que ce n’était pas productif et qu’il n’était pas légitime de le laisser à ce poste. Mais Minchum possédait un avis assez différent sur la question. Contrairement à certains de ses employés qui travaillaient sans relâche, sans prendre le temps de se reposer, le Ministre appréciait de se vider un peu la tête pour mieux reprendre le travail après. Depuis Poudlard, l’ancien Poufsouffle avait acquis une méthode de travail qui lui convenait plutôt puisqu’il était beaucoup plus productif par la suite. Il poussa la porte de l’antichambre, là où se trouvait son secrétaire monsieur Powell. « Arthur, pouvez-vous faire en sorte que je ne sois pas dérangé durant mon entrevue avec miss Nott, s’il vous plaît ? lui demanda-t-il avant de lui glisser discrètement, sauf en cas d’urgence, bien évidemment. Un sourire entendu et le Ministre ouvrit la porte donnant accès à son bureau, cette grande pièce spacieuse qui contenait un lustre au plafond. Le Ministère avait donné un décor plutôt luxueux dans le Département administratif, ce qui n’était pas pour déplaire à Harold qui provenait d’une ville modeste. Mais cela ne devait pas vraiment dépayser la sorcière qu’il laissa entrer en première avant de refermer derrière eux.

Le Ministre désigna une chaise placée devant son bureau. Vous pouvez vous asseoir, faites comme bon vous semble, lui proposa-t-il d’un ton chaleureux tandis qu’il s’affairait à préparer le thé. Il prit deux tasses qu’il posa sur deux petites assiettes rondes et plaça la vaisselle entre eux avant qu’il ne s’asseye à son tour, versant l’eau chaude. Ainsi, vous ne serez pas venue pour rien, » glissa gentiment Minchum, un sourire sincère au milieu de sa barbe brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 22:47


Le Ministre faisait une pause.
On se présentait souvent les politiciens comme des hommes qui ne s'arrêtaient jamais, qui continuaient sans relâche à travailler, quitte à ruiner leur vie personnelle et leur santé mentale. Pourtant, ce politicien là semblait fait d'une autre matière que tous les autres, et la jeune héritière ne savait pas encore si elle aimait cela ou non. Elle le suivit poliment, parce qu'elle ne pouvait rien faire d'autre, pour la simple et bonne raison qu'elle ne savait absolument pas où elle était. Ils arrivèrent tous les deux au bureau du Ministre, lequel s'adressa à son secrétaire – qui était, selon la jeune femme un peu vieux pour l'être – qui acquiesça énergétiquement de la tête en reprenant son travail. Il avait l'air d'être un homme passionné et hyperactif, qui lui sourit gentiment lorsqu'elle l'observa de plus près. Le sourire qu'elle lui renvoya était crispé pourtant.
Le bureau du Ministre consistait en une pièce spacieuse. Harold l'invita à prendre place et elle s'assit avec toute délicatesse dont savait faire preuve l'héritière. Son père serait fou de colère de la savoir ici, avec lui, en train de siroter un thé. Il lui dirait sans doute qu'elle n'était pas digne d'être une Nott, pour accepter l'invitation d'un né-moldu. Mais pour une fois, elle avait envie de lui désobéir un peu. Celui qui n'était pas attrapé n'avait jamais rien fait, non ?  Mildred s'autorisa un sourire lorsqu'il lui dit que grâce à cela, elle ne sera pas venue pour rien. « En effet, j'aurai bu mon thé en avance » lui dit-elle en laissant s'épanouir un soupçon de malice dans ses yeux. La jeune femme n'était pas habituée à faire la conversation et ne savait ainsi pas comment s'y prendre. Comment faire la conversation avec un homme, et qui plus est un homme qui n'était pas du monde qu'elle ? Les mains croisées sur ses jambes, le dos droit et le port altier, l'excellente éducation des Nott laissait une signature exceptionnelle sur l'héritière qui aurait assurément pu être le porte-étendard de leur société. L'homme s'assit à son tour et Mildred ressentit un profond malaise, qu'elle tenta de cacher en détournant le regard pour observer la pièce. Comment agir ? Que dire ? Il semblait que son silence soit assez équivoque pour répondre à la question. L'homme n'était pas seulement un homme, c'était aussi le Ministre. « Il est fort intelligent de garder du temps pour votre thé » commença-t-elle en ne sachant pas très bien si elle avait bien tourné son début de phrase, « car on ne peut être efficace qu'en étant en forme ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 27 Jan - 23:47

Il était de ces temps où les gens avaient besoin de se reposer, de penser à autre-chose qu’à la guerre et aux meurtres et aux attentats, autre-chose qu’à la violence, qu’au racisme et autres idioties que l’être humain avait créé. Il était de ces temps où le surmenage ne faisait pas bon ménage avec la santé, avec ses principes personnels, où le travail à plein temps rimait avec repos inexistant. Harold ne voulait pas être de ces personnes-là. Il ne cherchait pas à être un homme original, ou du moins pas consciemment, il cherchait juste à être fidèle aux valeurs qu’il considérait comme juste. Tant de belles phrases et de grands simplement pour dire qu’il prenait une pause contrairement à d’autres collègues, mais oui, pour lui ceci était important voire fondamental s’il voulait mener à bien sa mission de Ministre. Minchum jeta un coup d’œil à la pendule accrochée à l’un des quatre murs et afficha une moue gênée mais amusée. « Effectivement. C’est bien trop tôt. Il est vrai qu’il n’avait pas vraiment fait attention à l’heure. Mais l’invitation lancée, le sorcier n’avait pas pu faire de pas en arrière. Trop tard. Mais ce n’était pas le genre à avoir des remords. Ils étaient dans cette situation, point final. Carpe Diem.

À sa réflexion, le Ministre hocha la tête, prit une gorgée avant de reposer sa tasse. J’estime que le travail est plus efficace lorsque l’on a la tête reposée. Avoir le cerveau rempli de broutilles n’aide pas à la concentration. Il haussa les épaules  avant d’entremêler ses doigts. Après, certains travaillent différemment. Je suis de ceux qui préfèrent ne pas se tuer à la tâche afin de servir au mieux son pays. Sa voix chaude et grave mettait plutôt en confiance, il espérait que l’héritière n’était pas trop mal à l’aise. Qu’en pensez-vous ? » Et il lui demandait sincèrement son avis. Non pas qu’il compte à ses yeux, mais Harold aimait la discussion et aimait faire la discussion. Ce n’était pas un homme politique pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Dim 28 Jan - 12:19


Elle eut un sourire sincère lorsque le Ministre appuya ses propos sur l'heure du thé. En bonne anglaise qu'elle était, l'héritière Nott prenait soin de prendre son thé chaque jour à la même heure, suivant le même rituel morne et cadencé que depuis qu'elle était enfant. Elle descendait à la cuisine, s'occupait elle-même de ses ustensiles après avoir envoyé – gentiment comme toujours – l'elfe familial faire des choses ailleurs. Pendant que le thé se préparait, elle observait d'un œil absent la danse hypnotique des ustensiles et ne sortait de son songe que lorsque la théïère se reposait devant elle, pleine. Elle se versait alors une tasse au quart remplit, tournait sa cuillère deux fois à droite et trois fois à gauche avant de finalement tremper ses lèvres dedans pour évaluer sa propre réussite. C'était la seule raison pour laquelle elle descendait à la cuisine. L'héritière avait davantage apprit à tricoter que cuisiner, quand bien même une telle activité était considérée comme outrageusement vulgaire pour une femme. Mildred avait surtout été formé à l'art et la manière d'ordonner des choses à son elfe, et elle n'appliquait aujourd'hui ces règles qu'en présence de ses parents. Elle préférait largement parler correctement à la petite créature qui était la seule compagnie qu'elle n'aura jamais.
La jeune femme réchauffa ses doigts autour de la tasse et tourna sa cuillère dans son ordre habituel, regarda quelques instant les légères vagues qui se perdaient dans son verre, avant de relever ses yeux sombres vers Harold Minchum. Elle était soulagée qu'il soit homme à faire la discussion, car elle se demandait bien quel type de sujet elle pouvait aborder avec lui. Elle ne pouvait assurément pas parler de ce sujet ennuyant qu'était la politique. Ce sujet était à des années lumières des préoccupations de la jeune femme, qui n'y comprenait pas grand chose en plus de ne pas s'y intéresser particulièrement. Pourtant, l'homme avec lequel elle prenait présentement le thé, en avait fait sa vie et elle était finalement un peu curieuse d'un tel intérêt pour une chose si nébuleuse. « Je pense qu'il s'agit-là de sages paroles » lui dit-elle sincèrement. Elle-même n'avait jamais été quelqu'un de très travailleur, sauf en botanique et en potions. Pour les autres matières, Mildred était une élève médiocre mais avait quand même réussit à être diplômée de Poudlard. « Je suppose que la durée de vos pauses est propotionnelle à votre temps de travail. Me tromperais-je en disant cela ? » supposa-t-elle candidement en trempant enfin ses lèvres dans le thé offert par le Ministre. « Votre thé est excellent » lui dit-elle. C'est qu'il était toujours plaisant de recevoir ce type de compliment, surtout venant d'une jeune femme aux papilles aussi affûtées que celles de l'héritière.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Dim 28 Jan - 21:10

Durant toute sa vie, le Ministre avait eu beaucoup de chance. Enfin, façon de parler. Ses parents biologiques avaient trouvé la mort alors qu’il n’avait été âgé que de trois ans, il n’avait pas beaucoup de souvenirs d’eux. Placé dans un orphelinat pendant deux ans, il avait été ensuite pris en charge par un jeune couple sorcier qui, ne pouvant pas avoir d’enfants, avaient décidé d’adopter. Ils n’étaient pas contre avoir un fils potentiellement moldu, aussi décidèrent-ils de le prendre. Mais contre toute attente, leur petit garçon, vers l’âge de sept ans, eut la première apparition de ses pouvoirs. C’était inespéré, inouï. Dès lors, Harold fut initié au monde de la magie que dont ses parents lui avaient caché l’existence pendant quelques années de son existence. Minchum ne regrettait rien de tout ce qui lui était arrivé avec une certaine absence de nostalgie concernant ses parents biologiques. Il ne reniait pas ses origines et en était plutôt fier, mais ses vrais parents étaient à présent Audric et Dean Minchum, ceux qui lui avaient apporté l’éducation, la culture et tout plein de choses qu’un parent se devait de transmettre à son enfant. Devenir Ministre était la chose la plus incroyable qu’il ait faite jusqu’à maintenant.
Il inclina la tête en signe de remerciement, flatté qu’elle soit de son avis, et sourit face à la réflexion sur son thé. « Je l’ai ramené lors de mes déplacements diplomatiques en Chine. Vous n’en trouverez pas de meilleurs autre part que là-bas, je peux vous l’assurer. Ce pays d’Asie avait créé cette merveilleuse chose que le thé ce qui prouvait une grande influence de cette contrée puisque la majorité des anglais le buvaient. Il porta la tasse à ses lèvres avant de la garder entre ses mains. Pour revenir à votre question, je pense que toute personne a besoin de trouver son rythme de travail. Le mien est celui-ci effectivement, et ce depuis mes débuts à Poudlard. » Réparti à Poufsouffle, le Ministre avait tout pour se faire détester de cette communauté sombre qu’il ne comprenait pas et dont pourtant il devait en défendre les intérêt. Mais il gardait cela pour lui, conservait ce visage chaleureux et naturel. La discussion était tout à fait plaisante avec cette jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Mer 31 Jan - 14:37


Mildred était une rêveuse et une idéaliste. Elle rêvait d'un monde particulier où tous seraient doux et gentils, et où jamais la violence ne l'emporterait. Sa famille pourtant, traditionaliste, ne l'avait pas initiée à ce genre de rêves impossibles. La jeune femme s'était faite sa propre idée seule, influencée pourtant par l'austère point de vue des Nott. Son monde parfait n'était pas celui des autres, mais elle rêvait tant d'y évoluer quelle se perdait parfois dans ses propres pensées à cette idée. Les yeux perdus dans son thé, elle trouvait une certaine poésie aux volutes de fumées qui s'en échappaient pour disparaître sous ses yeux bruns. Elle ne revint à elle que lorsque le  Ministre lui assura qu'elle ne goûtera jamais pareils thés. Mildred lui sourit, parce qu'elle jouissait de l'immense chance d'avoir accès à tout ce qu'elle voulait depuis Leeds. Elle avait ainsi déjà goûté du thé chinois, mais aussi russe et elle préférait ce dernier. « Je vais dès lors vous décevoir et vous dire que j'en ai non seulement déjà bu, mais que j'ai une légère préférence pour le thé russe » lui dit-elle, souriante, guère offensante. Ses dernières pensées s'envolèrent et elle s'en voulut de s'être laissée aller à la rêverie alors que cet homme lui faisait la conversation. L'héritière posa donc ses yeux sur lui en le créditant d'un doux sourire, puis but une nouvelle gorgée de son thé.
La question du rythme de travail ne la concernait pas trop, mais elle acceptait bien poliment de participer à la conversation. La jeune femme vivait dans la plus belle représentation de la prison dorée. Protégée, gâtée, elle avait à peu près tout ce qu'elle demandait. Une nouvelle cape à quelques cent cinquante gallions ? Pourquoi attendre pour se l'acheter ? Une envie de sortie, de voyage dans un autre pays ? Pourquoi pas. Mais pourtant et comme toujours, elle pouvait acheter ce qui lui plaisait, il lui était impossible d'avoir accès à ce qu'elle voulait réellement. Vivre en haillons au fond, ne l'aurait pas tant dérangé si elle avait pu avoir l'homme qu'elle aimait. Mildred n'avait jamais été une enfant orgueilleuse, bien qu'elle fut traité en princesse. « Il est parfois dur de trouver son propre rythme » répondit-elle néanmoins en mettant un bémol à la parole d'Harold, « et certains ne le trouvent jamais réellement ». Elle parlait là en connaissance de cause. Mildred n'avait jamais été très douée à l'école, sauf dans les matières qui la passionnaient – et qui étaient relativement légères dans son cursus. Pour le reste, elle n'avait jamais réussit à réellement s'y mettre et avait néanmoins passé sept années à essayer de trouver une solution. La jeune femme n'était pas étonnée qu'un homme comme Harold s'en sorte. Car après tout, il n'était pas devenu Ministre pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Ven 23 Fév - 1:31

Si le métier d’Harold pouvait bien lui apporter un avantage, c’était bien celui de pouvoir voyager et traverser le monde entier. Ce n’était pas des déplacements de vacances, ça non, des déplacements professionnels uniquement, mais cela ne l’empêchait pas d’observer autour de lui et d’en apprendre toujours plus. Certains n’aimaient pas trop cela et préféraient rester dans leur bureau ou sur le sol britannique. Harold était de ceux qui pensaient l’exact opposé. Tandis qu’il sirotait tranquillement son thé, la réponse de l’héritière fusa sans tarder. Il sourit, calme. Evidemment. Il était évident que l’héritière Nott pouvait s’offrir tous les voyages qu’elle voulait. Sa fortune à elle toute seule dépassait de loin les économies les plus folles de notre homme. Mais ce n’était qu’un échange après tout, se dit-il. Il y avait dans cette discussion aucun enjeu, aucune manipulation. Simplement une conversation cordiale entre deux personnes bien élevées.
« Le thé russe possède bien son caractère, admit le Ministre en lui accordant un petit signe de la tête, tout comme ses habitants, si je puis me permettre, ajouta-t-il un sourire au coin des lèvres. Les russes étaient… Particuliers, il fallait se l’avouer. Mais ce que le Ministre appréciait chez eux était bien cette exigence qui lui-même partageait et il ne voulait pas d’exceptions à la règle au sein de sa communauté. Tout le monde respectait les lois ou finissait à Azkaban. Il y en avait assez de tous ces esprits corrompus.
Leur conversation dériva par la suite sur les différents rythmes de travail que les gens pouvaient avoir et de nouveau, les deux sorciers ne semblèrent pas être sur la même longueur d’onde. Mais un débat était toujours le bienvenu dans son bureau et encore une fois le Ministre ne l’avait pas invitée à entrer afin de la convaincre de quoi que ce soit. Une fois de plus, il hocha la tête et sans se départir de son sourire, lui répondit tranquillement. « Il est vrai. Je dirais que nos concitoyens doivent percevoir les qualités qu’ils possèdent et les utiliser pour compenser cela. Rien n’est jamais perdu, miss Nott. » Constatant que sa tasse était vide, il resservit et, en bon gentleman, proposa également à l’héritière si elle en voulait de nouveau.
« Pendant que nous y sommes, vous remercierez chaleureusement votre père de ma part. Son aide pendant la campagne m’a été d’un grand avantage. » Le Ministre n’était pas dupe, il savait que les Nott n’étaient pas n’importe qui. Mais en temps de guerre, mieux valait s’armer des alliés les plus puissants qui soient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 273
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna-Louise Coleman | Juice
| SANG : Sang-Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents décédés aux côtés de son frère.
| PATRONUS : Une otarie !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Sam 24 Fév - 11:58


Mildred était une femme. En conséquence, on ne lui avait pas tout à fait expliqué l'attitude à avoir si on était en seule compagnie d'un homme puissant. La jeune femme sentait ses peurs de faire un mauvais pas ou de donner de fausses idées d'elle au Ministre. La raideur de son dos ne pouvait pas être remarqué par n'importe qui, aussi, de part le sang souillé de l'homme qui se tenait devant elle, elle pensait qu'il ne verrait rien. Seul un œil de rapace d'une sang-pur ferait attention à ce type de détail. Si l'une de ses congénères avait été là, elle aurait reçu un coup de baguette sur les doigts. Le Ministre enchaîna sur les propriété du thé, et l'héritière se contenta de hocher la tête comme c'était tout ce qu'on lui avait apprit à faire. Elle lui sourit, pour ne pas se donner une apparence austère.
La suite de leur discussion frappa la jeune femme puisqu'il s'agissait de paroles de vrais politiciens. Le mot « concitoyens » frappa ses oreilles comme la cravache sur un cheval, et elle plissa légèrement les yeux. Dans sa famille, les seuls concitoyens valables étaient ceux qui partageaient le même sang qu'eux. Les vingt huit familles sacrées, et quelques autres dont on savait qu'ils n'avaient pas de mauvais sang dans les veines. « Ce sont là de vrais paroles de politicien » souligna-t-elle doucement, sans toutefois essayer d'agacer son interlocuteur – elle ne pointait là que la triste vérité de son discours, pourtant, il n'avait pas à essayer de la convaincre. De part son genre et l'éducation qu'elle avait reçu, Mildred n'avait guère d'avis en politique et se contentait de suivre aveuglément celui de son paternel qui, bien entendu, avait aidé Harold pendant sa campagne.
Aider un homme au sang si pauvre éloignait les preuves et les soupçons d'une famille trop souvent mal-vue à cause du registre de son ancêtre Theodore. Le Ministre d'ailleurs, comme s'il avait lu dans ses pensées, lui demanda de remercier son père et comme prise au piège, Mildred rougit violemment en se réfugiant dans son café. Qu'il était pauvre, l'esprit de cet homme pour penser qu'il l'avait aidé financièrement uniquement parce qu'il le voulait. La jeune femme de prime abord, avait peut-être ressentie un élan de fierté que son père se détache des idéaux familiaux pour aider un tel homme à monter au pouvoir. Si ce n'était pas de la fierté, c'était de l'incompréhension. Jusqu'à ce qu'elle surprenne une discussion entre ses deux parents qui avaient mit à jour le véritable dessein d'une telle générosité. « Je ne l'oublierai pas, Monsieur le Ministre. Il a été très heureux de votre succès et vous souhaite assurément, le meilleur pour la suite » s'autorisa-t-elle à broder franchement, parce qu'Ouranos Nott ne désirait que la déchéance pour un homme souillé.
La jeune femme finit son thé et plissa sa robe. Elle ferait mieux de prendre congé de lui, elle en avait assez fait. Elle se leva doucement, et réalisa qu'elle ne savait pas quoi faire devant lui. Cependant, elle savait qu'elle ne s'abaissera pas à lui faire de révérence. « Je pense devoir y aller, Monsieur le Ministre. Si je m'éclipse trop longtemps, on va s'inquiéter » souffla-t-elle, les joues toujours rouges de honte. Mildred avait peut-être vingt deux ans, elle n'était absolument pas libre de ses gestes lorsqu'elle était chez ses parents. Sa mère, comme un vautour, veillait au grain. « Ce fut un plaisir de vous rencontrer et de boire un de vos thés » ajouta-t-elle en commençant à se détourner. L'air devenait irrespirable et elle se sentait le besoin de rentrer à Leeds pour ne pas défaillir ici, devant l'homme le plus puissant du Royaume-Unis. « Bonne journée, Monsieur Minchum ».
(623)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : › Michael Fassbender
| SANG : › Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le chaos
| PATRONUS : Un Berger allemand
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED Lun 26 Fév - 14:31

Le monde politique était complexe. Plus que complexe. Parfois, même être un expert ne suffisait pas à dénouer tous les nœuds enchaînés les uns aux autres et il fallait s'armer de patience pour pouvoir décoder ce langage énigmatique qu'était la politique. Plus d'un se perdait en route et le labyrinthe était long et fastidieux. Harold se félicitait d'être arrivé jusqu'au bout – et de quel bout s'agissait-il puisqu'il était devenu Ministre après des années de travail – car les élus pour ce poste n'attiraient pas les foules. Autant de responsabilité au sein d'une même personne, voilà qui pouvait effrayer les plus désorganisés. Mais Minchum n'était pas n'importe qui.
Il était à présent l'homme le plus important de la communauté sorcière de Grande-Bretagne.
Et s'il aurait pu se montrer pédant par son poste, il n'en était rien. Le Ministre restait lui-même, en bonne et dûe forme, tel qu'il s'était toujours comporté. Avait-il eu la fibre ministérielle depuis l'enfance ? Des chances. Son talent d'orateur ne datait pas d'hier. Aujourd'hui, il avait simplement plus de responsabilités. Mais il aimait son travail, que demander de plus ? Ce qui l'intéressait n'était pas l'argent – car les politiciens étaient bigrement bien payés, soyons honnêtes – mais la sécurité de son pays, rassembler des compatriotes autour d'une même et unique cause : celui qui se faisait appeler le Seigneur des Ténèbres. Nom plutôt bien trouvé, concédait néanmoins le Ministre. Nombre de sorciers n'avaient que les ténèbres dans leur cœur et leur âme à présent, quoi de mieux qu'un seigneur pour leur montrer le chemin ? Et pour mieux rassembler ceux qui avaient encore le cœur pur, autant accepter le plus d'aide possible. Celle des familles renommées n'étaient pas à négliger, aussi floues leur orientation étaient-elles.
« Et le meilleur arrive, je peux vous l'assurer, » confirma le Ministre d'une voix enjouée. Absolument certain de ses plans il était. Avec l'aide de son ami Bartemius, les sorciers de Grande-Bretagne allaient sentir un vent de renouveau qui allait leur faire faire un bond en avant.
Il la regarda se lever en l'écoutant et se leva à son tour. Évidement. Il lui prenait de son temps. Aussi puissant qu'il soit, l'influence des familles dites de Sang-Pur n'était pas loin d'égale la sienne. Il se devait de choisir ses mots avec soin. Le Ministre tendit sa main pour la lui serrer doucement – c'était une frêle jeune femme après tout.
« Transmettez mes salutations à vos parents. Arthur va vous indiquer le chemin de sortie. »
Le Ministre l'accompagna jusqu'à la porte de son bureau et lui laissa le passage pour qu'elle puisse sortir.
« Arthur, pouvez-vous guider miss Nott jusqu'aux ascenseurs ou aux escaliers, s'il vous plaît ? Vous savez comme le Ministère peut paraître grand.
– Avec plaisir monsieur le Ministre ! » s'engoua le secretaire.
Harold se tourna vers la jeune fille et lui fit, avec un dernier sourire.
« Bien, vous êtes entre de bonnes mains. En vous souhaitant une agréable journée. » L'héritière s'en alla donc en compagnie de Mr. Powell et le Ministre pu retourner dans son bureau en fermant la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre insolite || MILDRED

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre insolite || MILDRED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» un outil insolite
» Le roman de Mildred Pierce.
» Mrs. Mildred Aristide is Scrary!!!
» Visite exclusive d'un Versailles insolite /Votre guide du jour : Aymeric/
» le héros insolite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
-