GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Now we are free | ASTORA (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 117
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Kate Winslet .
| SANG : ⊰ Pur Nott.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ⊰ Un cercueil d'enfant
| PATRONUS : ⊰ Une Lionne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback) Mar 3 Avr - 0:03

Astora avait connu des choses qu'une enfant n'aurait jamais dû connaître, et ne jamais savoir. Dans l'esprit de la jeune fille, il ne faisait aucun doute que sa douce mère disparue reposait plusieurs pieds sous-terre, quelque part. Lorsqu'elle avait disparu, elle aurait pu baisser les bras, elle aurait pu se soumettre. Beaucoup de femmes avant elle l'avait fait, beaucoup de femmes s'étaient tues. Mais comme si entrer en rébellion, comme si être indomptable, ranimait un peu le souvenir de sa génitrice courageuse, elle n'avait jamais cessé de s'opposer à son éducation, car se soumettre aurait signifié la mort définitive de sa mère. C'est dans la souffrance et le deuil qu'elle avait appris la plus importante des leçons: Ce qu'elle désirait était diamétralement opposé à ce que sa famille voudrait d'elle, et paradoxalement totalement maîtrisé par la volonté de celle-ci. A l'instant, elle éprouva un sentiment d'empathie profond pour Basil, et elle comprit qu'elle lui en avait demandé beaucoup, alors qu'il n'était sans doute pas tout à fait près. D'une voix tendre, elle lui murmura : « Je peux t'aider à ouvrir les yeux si tu veux. Je peux t'aider à connaître autre chose. »

Derrière ces mots, il n'y avait pas de double sens, et il n'y avait pas de sous-entendu. Elle le pensait très sincèrement, et elle souhaitait réellement montrer à son Carrow qu'autre chose était possible, et qu'autre chose pouvait être attendu de la vie. On avait le droit d'avoir de grandes exigences, et de grandes envies de liberté. Et si elle voulait lui l'enseigner, ce n'était pas tant pour qu'il réponde à ses avances, mais bien pour qu'il puisse être heureux dans sa vie.
D'un mouvement élégant, preuve d'une éducation raffinée qu'elle n'appréciait pas tant, elle descendit à son tour de la ballustrade en s'aidant de la main du garçon. Tout les deux ne pouvaient s'empêcher de prouver l'éducation aristocratique qui était la leur par leurs gestes du quotidien. « Oui, ça serait un bon début. Mais je ne veux pas te brusquer, je veux ton bonheur avant le mien. » lui répondit-elle très sincèrement, sans ciller. « Lorsque nous cessons de repousser des limites, nous commençons à nous enfermer » murmura-t-elle d'une voix songeuse, sans se douter que dix ans plus tard, elle aurait épousé l'archétype de l'homme du sang-pur, qu'elle serait devenue une femme au foyer soumise, et qu'elle subirait les coups et les insultes de son époux violent. Cette lutte n'échappait pas au déterminisme, et elle le présentait déjà, car céder aux injonctions de conformité, pouvait être délicieux et anesthésiant.

« Je ressens pour toi des sentiments que je ne ressens pas pour d'autres garçons. Et je ne vois aucun autre qui puisse ne t'arriver qu'à la taille. » ajouta-t-elle, en rivant ses iris aquatiques dans ceux de Basilius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 511
| AVATARS / CRÉDITS : Christian Bale by Tik Tok
| SANG : Sang-Pur, cela va de soit.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Une panthère
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback) Ven 6 Avr - 16:14

La douceur du garçon contrastait avec la violence qui allait caractériser le Carrow d'ici quelques années. Le malheureux Basilius allait devenir le farouche employé du Ministère, qui faisait des pieds de nez à sa famille en permanence sans jamais prendre un coup de bâton sur les doigts. Lorsqu'elle lui proposa simplement de lui ouvrir les yeux, cela l'agaça. Sa fierté de Gryffondor et de Carrow était touchée de devoir recevoir de l'aide pour comprendre qu'il avait une famille de fous furieux très dangereux. « Je n'ai pas besoin qu'on m'ouvre les yeux, je connais la vérité » répliqua-t-il sombrement en s'écartant d'elle. Très tôt déjà, il était devenu un garçon indépendant,malgré son apparente douceur et sa volonté de bien faire. « Je sais que ma famille est une famille de raciste, qu'il y a autre chose que la simple problématique du sang, dans la vie » lui dit-il simplement, « je sais tout cela et j'en mesure les conséquences à chaque fois que je me regarde dans une glace ». C'est qu'il portait les traumatismes de son éducation dans son dos. Son père était disait-on, un excellent éducateur. Qu'elle lui dise qu'elle voulait son bonheur avant le sien, ne lui plaisait pas mais il préféra ne pas relever. Il avait beau être un garçon égoïste, il ne voulait pas qu'elle gâche sa vie à cause de lui. « Tu as raison » répondit-il aux barrières qu'il créait et l'enfermaient un peu plus. Autant dire la vérité, elle avait raison. Astora représentait maintenant la porte de sortie d'un monde devenu trop sombre pour l'être lumineux qu'il était toujours. Il avait bien envie de prendre sa main et d'envoyer paître tous ceux qui se permettaient de lui donner des ordres.
Basilius lui saisit les mains pour entrelacer ses doigts aux siens tandis qu'elle lui disait qu'aucun autre garçon ne lui arrivait à la taille. Un rire amusé le saisit quelques brefs instants. Il en doutait sérieusement. La piteuse vision qu'il avait de lui-même ne correspondait sans doute pas à celle de la Serpentards.  Est-ce qu'il pouvait si tôt dire qu'il l'aimait ? L'amour était le type de sentiments illusoires auxquels il n'avait jamais pu goûter. Il ne connaissait pas celui qu'un parent devait donner à son enfant, et il ne connaissait pas non plus celui qu'un fils doit vouer à son père. « On pourrait peut-être essayer... D'être ensemble ? Je veux dire, tous les deux, tu vois ? » bafouilla-t-il en baissant ses yeux bruns vers leurs doigts liés, gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 117
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Kate Winslet .
| SANG : ⊰ Pur Nott.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ⊰ Un cercueil d'enfant
| PATRONUS : ⊰ Une Lionne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback) Mer 2 Mai - 20:38

La jeune Astora Nott était encore partagée par une éducation féminine qui voulait qu'elle prenne soin des autres, et une révolte plus intérieure qui la faisait s'affirmer aux dépends de ce qu'elle pouvait apporter à la communauté. Elle pinça ses lèvres délicatement lorsqu'elle comprit que Basil avait pris sa proposition comme une méconsidération. La jeune fille n'était néanmoins pas tout à fait sûre qu'il connaisse l'entièreté de la vérité, et qu'il ne la connaisse jamais. On ne connaissait la vraie oppression la plus arbitraire, qu'en naissant femme. Basil en avait vu une grande part, cela elle ne pouvait le nier, mais cette part restait celle d'un homme, considéré et valorisé comme tel.

Astora acquiesça doucement face aux réponses fermes de Basil. Bien que son tempérament soit affirmé, elle n'en demeurait pas moins encore sensible aux réponses vindicatives. Elle ne continua pas son argumentation, et se contenta d'approuver d'un murmure doux : « Je ne remets pas ça en question, je sais que tu as souffert. »
La réalité était que la jeune Nott était encore façonnée par son attitude de douce jeune fille, et que parfois celle-ci ressurgissait. Le don de soi était resté quelque chose ancré au fonds d'elle, sans qu'elle soit en mesure pour l'instant d'en mesurer la portée malsaine et tragique que cela aurait sur sa vie. Néanmoins, elle considérait que c'était son droit le plus primaire de choisir pourquoi et avec qui elle gâcherait son destin.

Elle baissa ses prunelles d'azur vers le sol alors qu'il approchait pour saisir ses paumes froides. Un frisson remonta le long de ses bras alors qu'il entrecroisait ses doigts aux siens, et ses joues rougirent. La sensation de proximité entre elle et Basil lui apportait une joie et un contentement qu'elle n'avait jusque là qu'effleuré. Il ria lorsqu'elle lui dévoila qu'aucuns garçons ne lui arrivait à la taille. Astora le pensait sincèrement et n'avait pas l'habitude de mentir pour flatter. A ses yeux, et cela depuis plusieurs mois, il n'y avait que Basil. Les autres garçons lui semblaient remplis de tout un tas de défauts plus atroces les uns que les autres, et surtout, tout à fait inférieurs à son Carrow.

Les deux gardèrent leurs yeux fixés sur leurs doigts liés, alors que Basilius formulait une proposition. Les battements de son cœur résonnèrent aux oreilles d'Astora alors que celui-ci se serrait. Toute sa personne voulait être avec lui. La jeune Nott mordilla ses lèvres avant de relever son regard pour le contempler. Quelques secondes passèrent avant qu'il ne remonte son regard, et qu'il ne le plonge dans ses yeux. Elle se rapprocha de lui, de quelques centimètres, la distance entre leurs deux visages n'ayant jamais été aussi dérisoire. D'un souffle, elle lui murmura en réponse d'une voix ravissante : « Je veux bien qu'on essaye. »
Alors qu'il ne restait qu'une distance minime entre eux, Astora avança son visage jusqu'à toucher de ses lèvres celles de Basil. Elle suspendit son geste, avant de finalement déposer sur sa bouche un prude baiser. La jeune Nott détacha ses lèvres des siennes pour relever son regard dans ses prunelles, un grand sourire charmant fleurissant sur ses traits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 511
| AVATARS / CRÉDITS : Christian Bale by Tik Tok
| SANG : Sang-Pur, cela va de soit.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Une panthère
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback) Dim 13 Mai - 14:36

Basil se trouvait être un jeune homme souffrant des crevasses de son passé qu’il ne parvenait pas à éviter. Il avait parfois l’impression de marcher dans le désert pour arriver devant un canyon qu’il ne pouvait traverser. Il se disait parfois avec un certain cynisme que cela était comparable au compte de Beedle le Barde, si ce n’est que son canyon était mental et non physique. Le Gryffondor devait trouver un moyen de le traverser pour s’en sortir et pour arrêter la spirale négative dans laquelle il avait toujours évolué. Il avait souffert, cela était vrai, tant physiquement que mentalement, mais le jeune homme à la fierté de lion ne voulait pas montrer ses blessures à quelqu’un d’autre que Cassandra. Sa réaction froide pourtant, était une triste démonstration de cette impulsivité hérité de son père et qu’il ne parvenait pas à surmonter. Astora était bien entendu au courant de beaucoup plus de choses que prévu, puisqu’il passait beaucoup de son temps en sa charmante compagnie. La jeune femme avait toujours eu une place privilégiée pour lui sans qu’il ne sache vraiment pourquoi.

Peut-être que ce qui suivrait le lui ferait comprendre, si tant est que l’événement outre-passe sa naturelle fierté.  En réalité, il suffisait qu’il soit proche d’elle pour qu’il se sente mieux. C’était un phénomène tout à fait étrange, qu’il saisissait mal. Écouter son cœur est parfois la chose la plus difficile que l’on puisse faire surtout lorsque l’on n’y est pas habitué. Heureusement qu’Astora était là pour prendre les choses en main, il fallait bien le dire. Ses lèvres étaient douces, et le simple fait qu’ils s’embrassent donnait une indescriptible sensation d’apaisement à Basilius. Ce fut pire lorsqu’un sourire vînt fleurir les lèvres de la jeune femme, étirant le sien, également.
     
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 117
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Kate Winslet .
| SANG : ⊰ Pur Nott.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ⊰ Un cercueil d'enfant
| PATRONUS : ⊰ Une Lionne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback) Mer 6 Juin - 18:56

La jeune Nott s'écarta un peu de Basilius, tout en le couvant encore un peu d'un regard séduit. Finalement elle laissa échapper un petit rire distrait, avant de murmurer : « Bon, il faut qu'on rentre dans nos dortoirs avant que le Baron Sanglant ne nous attrape ... » Elle garda son sourire sur ses traits, et s'avança de quelques pas de nouveau pour déposer un baiser sur le front du jeune Carrow. Astora passa ensuite une main sur sa joue, avant de revenir un peu en arrière pour lui murmurer : « Bonne nuit, Basil » Son sourire s'étira en coin, lorsqu'elle ajouta : « A demain ... »

Enfin, la jeune fille tourna des talons, et d'un pas enjoué mais discret, reprit le chemin de son dortoir, elle se retourna sur le seuil de la porte de la tour pour adresser un regard à Basilius, et lui souffla un bisou sur sa paume, avant de partir sans se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Now we are free | ASTORA (flashback)

Revenir en haut Aller en bas

Now we are free | ASTORA (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: La tour sud :: Les tours :: 
La tour d'astronomie
-