Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Alexandra Daddario
| SANG : Pur


MessageSujet: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Mar 27 Fév - 14:17

Il te tournait autours, et tu en avais parfaitement conscience. Cela te plaisait même, tu te sentais flattée, car c’était le premier garçon et homme qui te courtisait. Avec Niclas, c’était différent. Vous vous entendiez à merveille, mais malgré le fait tu te retrouvais parfois dans son lit, il n’y avait jamais l’ambiguïté d’une quelconque relation. Tu savais que tu ne tomberais jamais amoureuse de lui, et lui de toi, et cela était très bien ainsi. A vrai dire, tu ne savais pas vraiment ce que c’était d’aimer d’amour. Tu aimais ton frère, d’un amour fraternel, et tu portais de l’affection à quelques rares personnes, mais tu n’étais jamais tombé amoureuse. Tu pensais sincèrement ne même pas en être capable, de toute façon. De ce que tu en avais entendu, cela n’avait pas l’air très intéressant - passer ses journée à rêvasser ou à penser à une seule personne, à vouloir uniquement être avec eux, les protéger au point de se mettre en danger… Tout cela te semblait être juste un gros désavantage pour les objectifs que tu t’étais fixés.

Pas de temps à perdre avec ce genre de choses. Tu ressentais du désir, et de l’affection, mais tu avais décidé que l’amour n’était pas pour toi, et que cela ne pourrait pas t’apporter quelque chose de bien. Tu ne savais pas vraiment pourquoi Cole Mulciber s’intéressait autant à toi, mais il semblait chercher à te connaître. Il faisait en sorte d’être là où tu étais, et de fréquenter les personnes que tu fréquentais, mais tu ne savais pas pourquoi. Il essayait d’engager la conversation, mais tu te faisais un plaisir de l’ignorer presque à chaque fois. Qu’est-ce qu’il te voulais ?

Oui, tu ne pouvais pas te le cacher, il était beau, et après tout, il était d’une très bonne famille. Il pourrait êtr eun bon parti. Mais tu ne le connaissais pas, et pour le moment, rien ne te prouvais qu’il serait meilleur que Rabastan Lestrange. Tu savais qu’à l’heure actuelle, tu aurais le soutiens de la famille Lestrange pour une union avec Rab, mais tu ne connaissais que mal la famille Mulciber pour le moment. Tu les saluais lorsque tu les voyais, mais cela s’arrêtait là. Alors pourquoi devrais-tu accorder de l’importance à leur rejeton ?

D’un côté tu t’en moquais éperdument, mais d’un autre, quelque chose au fond de toi te titillait. Pourquoi ne faudrait-il pas essayer de le connaître ? Il pourrait s’avérer être un meilleur parti que Rabastan, et peut-être quelqu’un de plus ouvert. Il pourrait ne pas être juste une belle gueule, et sa personnalité pouvait être plus que ce que tu ne pensais. Perdue dans tes pensées, tu ne fais pas très attention à ce qu’il se passe autours de toi, et finis par rentrer dans quelqu’un. - Regardes où tu mets les- T'apprêtes-tu à insulter la personne qui a osé se mettre en travers de ton chemin. Tu t’arrêtes d’un coup en constatant que la personne dans laquelle tu es rentrée est en nulle autre que celle qui occupait te pensées - Cole Mulciber. Cela te prends de court et la surprise se peint sur ton visage avant que tu ne te reprennes en mains pour représenter l’indifférence. - Pourquoi t’es toujours dans mon chemin, Mulciber ?


545 mots


Dernière édition par Alecto Carrow le Mer 25 Avr - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 167
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (cosmic light)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Lun 19 Mar - 19:56

Par Salazar Serpentard, pourquoi fallait-il toujours que ce cracmol de concierge s’occupe de ce qui ne le concernait aucunement ? Ne pouvait-on pas être tranquille un instant dans ce château ? A chaque fois que l’envie prenait à Cole Mulciber de prendre du temps pour se retrouver en solitaire, chaque tentative se changeait en échec. Des échecs qui ne le mettaient guère de bonne humeur. Et pire encore, lorsqu’il croisait cette sale sang-mêlé de Lumpik. Ce qu’elle pouvait l’insupporter celle-là. Etait-ce si difficile de comprendre qu’elle ne lui apportait que des désagréments ? Mais non, cette fille persistait à s’accrocher à lui comme un niffleur à son gallion. Bon sang, le simple fait d’y penser venait de faire chuter son moral et il était parti pour être désagréable toute la journée. Il soupira bruyamment et continua sa route vers les cachots. Il pesta contre le concierge tout du long. Depuis quand le fait d’utiliser une salle de classe vide pouvait donc lui importait ? Ce n’était comme si cet incapable allait s’en servir. 

Au détour d’un couloir, un première année lui fonça dessus avec tous ces ouvrages serrés entre ses petits bras frêles. Le petit se heurta de plein fouet contre le Serpentard, qui l’humeur déjà exécrable n’était pas enclin à laisser le gamin s’en sortir sans séquelle. Les ouvrages éparpillés partout sur le sol du couloir et le gamin étourdi par sa collision, Cole ne bougea pas, laissant sa colère bouillir comme un chaudron sur le feu. En reprenant ses esprits, le garçonnet comprit qu’il se trouvait dans le pétrin. Les mains dans les poches, Mulciber observait avec attention les faits et gestes du garçon qui se trouvait au sol, cherchant naïvement à éviter son regard. Il sentait la panique naître et se propager. Il ne fit rien se délectant de l’emprise qu’il pouvait avoir sur ce garçon. Quand finalement, celui-ci se risqua à croiser son regard, il découvrit un regard empli de haine et de colère. Il ne laissa pas à Mulciber le temps de prononcer la moindre parole et s’enfuit à toutes jambes. Mulciber fixait la silhouette courir et un rictus se dessina sur ses lèvres. D’un geste habile, il dirigea sa baguette sur le dos du garçonnet et marmonna un « Petrificus totalus » qui toucha sa cible. Il rangea ensuite sa baguette alors que le corps de sa victime tombait lourdement sur la pierre. L’esprit plus léger, il reprit allègrement sa marche. En quelques enjambées, il se retrouva au-dessus du garçonnet qu’il l’avait bousculé. Après un regard autour de lui, il s’agenouilla près de son oreille et murmura le sourire aux lèvres. « Tu ne pensais t’en tirer comme ça, j’espère ? J’espère que tu feras plus attention la prochaine fois. » Il se releva et continua son chemin, non sans souhaiter au garçon une bonne journée. Il était peut-être de mauvaise humeur, mais il n’en restait pas moins poli. Cette brève rencontre lui permit le temps de quelques minutes de minutes de penser à autre chose et d’oublier sa mauvaise humeur. S’en prendre aux petits premières années sans défense avait toujours eu cet effet extatique chez lui. C’était enivrant et il était persuadé qu’il ne s’en lasserait jamais. Plus que quelques mètres et il serait arrivé à destination. Cependant, une autre personne croisa son chemin et se heurta à lui. Il secoua la tête les yeux fermés et sentait déjà son exaspération et sa mauvaise humeur revenir à la charge. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il découvrit une personne qui fit fondre comme neige au soleil sa mauvaise humeur naissante. Ainsi, la seconde d’après, il affichait un sourire en coin et fixait l’aînée des Carrow se remettre de sa surprise. « Mais je pourrais te retourner la même question, Alecto. Il semblerait que tu te trouves toujours là où je serais… C’est étrange, tu ne trouves pas ? » Finalement, sa journée allait peut-être prendre un tournant intéressant après tout.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Alexandra Daddario
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Mar 27 Mar - 17:11

Le fait que Mulciber te retourne la question te fis grincer des dents. Comment pouvait-il oser te retourner ainsi la question alors qu’il faisais très clairement exprès de trouver là où tu avais cours afin de pouvoir te barrer la route. Ce n’était pas possible autrement, il n’était qu’en première année, il n’y avait pas moyen qu’il sache toujours où tu es et soit dans les mêmes couloirs que toi aussi souvent. L’air désinvolte, tu lève tes yeux de glace au ciel et soupire. - Me prends pas pour un troll, Mulciber, tu t’trouves toujours dans les couloirs où j’ai cours, tu peux pas me faire croire que ce n’est qu’une coïncidence à chaque fois. Tu croises les bras, l’air satisfaite de ta répartie.

Tu étudias le visage de Cole pendant un moment. Il avait une mince ride au niveau du front, qu’il n’avait pourtant pas habituellement, comme si il avait froncé les sourcils une grande partie de la journée, et qu’une partie de son visage était restée figée dans le temps. Pourtant, devant toi, il souriait, semblait charmant, et même courtois. Toujours les bras croisés, tu arborais une tête de niffleur en colère, et refusais de lui montrer que tu étais, toi aussi, amusée par la situation. - Tu peux m’expliquer pourquoi un cinquième année semble toujours se trouver dans les couloirs où les septième années ont cours ? C’est quand même suspicieux. Tu haussas un sourcil, l’air supérieur. - Mais si tu tiens à me dire que ce n’est qu’une coïncidence, alors je peux continuer ma route et arrêter de perdre mon temps. Tu n’arrivas pas à cacher un sourire en coin. Amusée par la situation, tu avais eu du mal depuis le début à retenir un début de sourire. - Alors ?

HRP : Désolée, c'est un peu court, mais je me suis dit que ça pourrait être pas mal d'enchainer les dialogues pour que ça soit plus dynamique entre eux Redface


Dernière édition par Alecto Carrow le Mer 25 Avr - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 167
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (cosmic light)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Ven 20 Avr - 19:22

Mulciber affichait cet insouciant air satisfait sur son visage, une expression que beaucoup considérait comme exaspérante. Peut-être était-ce pour cela qu’il l’affectionnait tant. Face à Alecto Carrow, cette expression prenait tout son sens. C’était toujours comme ça : le garçon aurait pu combattre un troll, se défouler sur une bande de première année, que son expression face à la jeune fille aurait été la même. Un regard pétillant et un sourire en coin. Le garçon secoua mollement la tête face la réplique. « Oh, Alecto. Je pense que tu t’imagines plus de choses qu’il n’en est réellement. » Néanmoins, malgré ce qu’elle pouvait penser, leur rencontre du jour n’avait absolument pas été prémédité. Quant aux autres… il préférait la laisser dans le doute. C’était bien plus amusant de cette façon. « Ce ne sont peut-être pas des coïncidences après tout… Peut-être que c’est le destin ? J’suis pas Merlin, je ne peux pas savoir. » Tu réponds en lui adressant un clin d’œil.

La voir l’air agacé semblait augmenter l’amusement chez le garçon. Il était difficile de croire que quelques minutes auparavant, il était de mauvaise humeur. « Comment était-il possible que l’on se croise dans les couloirs ? Laisse-moi y réfléchir. » Le garçon croisa les bras et afficha une expression de concentration sur son visage. Après quelques secondes, il reprit. « Et bien, nous sommes de la même maison et aussi étrange que cela puisse paraître, nos chemins sont fait pour se croiser. Ça aurait été d’autant plus bizarre si l’on se croisait jamais, tu ne penses pas ? » Un haussement d’épaules ponctua sa réflexion, apportant une petite touche de naïveté à ses propos. « Continuer ta route ? Pourquoi autant se presser, suis-je de si mauvaise compagnie, mademoiselle ? » Attirer l’attention de la jeune fille était difficile et maintenant qu’il l’avait face à lui, il ne comptait pas la laisser partir de si tôt. Et le sourire qui se dessinait à présent sur ses lèvres était un signe prometteur. Encore un peu et l’objectif serait atteint : il aurait réussi à capter toute son attention. Et puis, il pourrait se vanter d’avoir faire sourire l’inaccessible Alecto Carrow. « Mais je ne voudrais pas te retenir, si tu as plus important à faire… »  

HRP a écrit:
Pardon pardon pour le retard !  Honte
Et c'est une très bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Alexandra Daddario
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Mer 25 Avr - 11:34

Pour dire la vérité, tu avais toujours vu Cole souriant. Tu n’en connaissais pas vraiment la raison, mais cela te poussais à penser qu’il pouvait être une personne plutôt joviale, contrairement à ce que tu entendais des rumeurs dans le château. Tu savais qu’il avait le potentiel d’être cruel et violent avec des moins que rien, mais plutôt que de t’inquiéter, ce trait t’attirait. Parce que tu étais pareille, et qu’il était assez rare de trouver des personnes partageant ton sadisme, et ne te jugeant pas pour être celle que tu étais. Les femmes comme toi étaient rares, même dans le milieu des sang-purs. Beaucoup de femmes se contentaient d’attendre leurs maris à la maison, mais ce ne serait jamais ton cas, même lorsque tu seras mariée. Tu veux être au cœur de l’action, le soldat, et non l’infirmière qui reste à l’abri pour ramasser les morceaux après la guerre. – Peut-être que je m’imagine des choses, oui. Répondis-tu avec un haussement d’épaules nonchalant. – Mais je préfère trop analyser que trop peu. Tu conclus sans quitter ton sourire fier. – Le destin tu dis ? Quand tu parles comme ça, on croirait entendre cette sotte de Trelawney, épargne-moi ça ! Tu laissas échapper un gloussement sarcastique. – Que crois-tu que le destin nous veut, Mulciber ? Tu demandas en t’approchant à présent de lui, l’air prédateur. Tu te penchas à son oreille et murmuras. – Est-ce le destin qui veut nous rapprocher, ou est-ce toi, Cole ?

Tu repris ta distance, amusée à ton tour. S’il voulait jouer au jeu de l’innocence, vous seriew deux à participer. Depuis le départ de Nick, tu étais très peu divertie au château, et il te fallait de façon urgente une nouvelle occupation pour remplir ton emploi du temps. Et si cette occupation était Mulciber, ce n’était pas plus mal. Il était beau et de famille noble, il n’y avait pas de raison de le rejeter. Enfin, tu pouvais toujours prétendre de le rejeter, cela semblait lui plaire. De toute façon, tu n’étais pas si facile à attraper. – Admettons que toute les fois où nous nous sommes retrouvés dans le même couloir n’était que concours de circonstances. Acceptas-tu en rejetant en arrière une de tes mèches ébène. – Et admettons que le destin existe et que nous souhaitions nous prêter à son jeu. Tu adossas ton dos contre le mur, tes yeux bleus perçant le regard du jeune homme en face de toi. – Que devrions-nous faire pour notre prochain tour de jeu ? Quelle est la prochaine étape ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 167
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (cosmic light)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber Jeu 14 Juin - 22:30

Cole s’amusait beaucoup plus qu’il ne le laissait paraître. Et les réponses de sa camarade ne faisaient qu’accentuer son état d’esprit. Intérieurement, il était extatique. Face à lui, l’attitude nonchalante de l’aînée des Carrow provoquait chez le Serpentard une montée d’excitation dans le creux de son estomac. Peu à peu, son sourire en coin tendait à s’agrandir chaque seconde qui défilait. « Ce n’est peut-être pas une mauvaise, qui sait… » De son côté, il était davantage le type de personne à foncer directement dans le tas et d’analyser ensuite ses actes. Bien sûr, la remise en question n’est pas son fort, il laisse le soin aux autres de prendre les torts et d’apparaître aussi doux qu’un agneau — ou un serpent déguisé en agneau prêt à bondir le moment opportun. La suranalyse est alors à l’opposé de ses conceptions de la vie. Mais pour le moment, il n’est pas contre et on pourrait se demander ce qui pourrait faire changer de bord un garçon aussi obstiné.

« C’est vexant. Je suis réellement touché et pas forcément dans le bon sens. C’est petit. » Argh, le comparer à cette allumée de véracrasse était petit, même de la part d’Alecto Carrow et l’égo venait de prendre un sacré coup. Tout Poudlard s’accordait pour dire que la Serdaigle avait dû ingérer quelques mixtures étranges petites pour sortir des idioties à tout bout de champ. N’avait-elle pas un peu de dignité ? Le fil de sa pensée l’entraînait vers des voies infinies et la vision d’Alecto se rapprochant de lui suffit à court-circuiter le tout. Il s’ordonna de ne pas bouger. C’était un duel dans lequel il ne devait pas flancher. Il le savait le jeu était en place et que c’était à son tour d’initier un mouvement. Avant de répondre, il ferma brièvement les yeux pour reprendre consistance. Cole Mulciber ne pouvait pas se montrer faible. « La prochaine fois que je le croiserais, je n’oublierais pas de lui demander. » Puis, en captant le regard de la jeune fille, il ajouta, « je suppose qu’on ne le sera jamais, Mademoiselle Carrow ». Quand enfin elle reprit sa position initiale, Mulciber avait l’impression d’avoir retenu sa respiration durant ces quelques secondes. Face à elle, il plongea ses mains de son pantalon tout en l’observant décrire le chemin de sa réflexion, hochant la tête ici et là. « Ma curiosité est piquée. Tu m’intéresses. Continues. » Alors comme ça, la jeune Carrow était potentiellement partante pour approfondir le lien étrange et particulier qui les unissait. Le jeune homme n’était pas bien sûr des liens qui le relaient à Alecto, mais une chose était certaine, il ne la laisserait pas filer aussi facilement et il était à prêt à beaucoup, par goût du risque. « Tu as l’air d’avoir des idées en tête… je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber

Revenir en haut Aller en bas

move, b*tch, get out the way - Cole Mulciber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» Éric Cole sur le marché des transactions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-