GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 64
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins Sam 3 Mar - 23:37


L'agitation était à son comble dans la grande salle de Poudlard alors que tous les élèves profitaient d'un bon repas bien mérité après une journée particulièrement chargée. En temps normal, Nina aurait certainement été ravie de ce genre d'ambiance, absolument séduite par toute cette agitation dont elle avait l'habitude. Habituellement, elle aurait aimé ça, beaucoup même. Sauf que là, non. En ce moment, ce bruit lui est particulièrement assourdissant et surtout insupportable et tant bien que mal, elle tente de ne pas se mettre à hurler à tout le monde de la fermer. Non, elle ne supporte pas, elle ne supporte plus, pas pour le moment.

Pendant un instant, elle trouve le courage de relever la tête, regardant en directement de son frère qu'elle avait cherché du regard pendant un bref instant. Mais le simple fait de le voir, mêlée de loin, provoque en elle un profond mal-être, elle qui espérait justement ressentir un certain réconfort comme elle l'avait toujours ressenti quand il était là. Sauf que là, il ne l'est plus du moins, pas comme elle le voudrait. Depuis leur dispute, quelques jours plus tôt, la jeune Lænsen ressent un profond vide, un sentiment de culpabilité mêlé à une immense colère qu'elle ne peut laisser allée.

Certainement à bout rien qu'à cette idée, la jeune fille se redresse d'un geste vif et finit par sortir de la grande salle sans demander son reste, sans même prêter attention aux regards surpris des autres. Qu'importe ? Elle s'en moque royalement Après tout. Elle n'en a jamais eut rien à faire. Et puis la seule chose qui traite importante pour elle en ce moment même, c'était de se calmer, trouver enfin la paix. Mais elle n'y parvenait pas.

Pendant un bon moment, la jeune fille était restée dans son coin, les bras croisés et positionnée contre un mur. Même le passage des autres élèves après le repas ne l'avait pas fait bougé de ne serait-ce qu'un millimètre. Puis, un nom se mit à résonner dans ses oreille, la faisant passer un bout de tête de derrière le mur pour apercevoir de loin le jeune homme qui portait le nom qu'elle venait d'entendre : Alexandre. Elle ne le connaît que trop bien ce nom et il est à l'origine même de son état d'âme actuel. Mais ce qui attira vraiment l'attention de Nina, c'était la présence de son amie Bertha à ses côtés. Peut-être que ça tombait bien.

Nina mit un moment à se décider. Les couloirs étaient devenus déserts ou presque, les derniers élèves retournant doucement à leur dortoir. La blonde en faisait partie, rejoignant la salle commune des Gryffondor où elle tomba de suite sur Bertha qui devait déjà être revenue depuis un moment. Résilier, elle s'en approcha, mais sans son sourire quotidien sur le visage ; celui-ci était définitivement forcé. Non pas pour la brune, mais plutôt à cause de l'état d'âme actuel de la blonde.

"Salut Bertha, comment tu vas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 272
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : PUR


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins Dim 11 Mar - 11:59

Quelque chose ne tournait pas rond chez Bertha Jorkins. Son humeur était étrangement bonne et, dans un élan de gentillesse intense, elle n’avait pas hésité à sourire et envoyer des gestes de la main à beaucoup d’élèves qu’elle ignorait en règle générale. Non, il y avait un truc qui clochait et quiconque croisait son chemin aurait été capable de le dire. Elle n’était pas du tout ce genre de personne à rependre le bonheur dans les chaumières, ce qu’elle aimait par-dessus tout c’était savoir, savoir quel était le dernier potin, la dernière embrouille, la dernière rupture, le dernier bruit de couloir. D’ailleurs, elle comprenait parfaitement les regards intrigués qu’elle pouvait recevoir. La nouvelle Bertha était pourtant là depuis quelques mois, depuis Peter, en fait. Il avait réussi à faire en sorte qu’elle ait d’autres centres d’intérêt, tel que l’amour, et cela semblait fonctionner à merveille.

Elle devait rejoindre Alexandre après le repas, une bonne raison d’avoir la joie de vivre, cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vu en tête à tête et, bien qu’elle suive ces petites histoires de loin, n’était qu’impatience à l’idée qu’il lui raconte. Elle allait l’accompagner sur un bout de sa ronde puis malheureusement, devrait retourner à sa salle commune pour terminer un devoir de potions qu’elle avait tenté jusqu’au bout de repousser à une date ultérieure. Coupable de passer si peu de temps avec son frère de coeur, Bertha ne pouvait pourtant prendre le risque d’avoir une mauvaise note, son entrée et son avenir au Ministère dépendaient de ce genre de petits détails, elle en était certaine. Et, bien qu’elle trouve son excuse un peu légère, ne put y renoncer. « Je te promets que je vais me rattraper ! Je te réserve un samedi tout entier à Pré-Au-Lard si tu veux ! » dit-elle à Alexandre en faisant la moue alors qu’ils étaient déjà au niveau de la tour sud, son terminus. Ils avaient parcourus les couloirs plus vite qu’elle ne l’aurait cru alors qu’ils avaient essayé de ralentir la cadence au maximum.

Elle s’installa à une table de la salle commune avec une volonté quasi inexistante. Surtout qu’elle entendait tout à fait l’animation des élèves de sa maison et se serait volontiers joint à eux pour papoter et digérer en toute tranquillité. Elle aurait pu tout aussi bien grimper dans son dortoir et travailler sur son lit mais non, elle n’aimait pas être seule et, pour tout avouer, attendait simplement un prétexte pour cesser son activité. Ce dernier arriva plus vite qu’elle n’aurait pu l’imaginé et bénit Nina Laensen de se retrouver à ses côtés. « Nina ! S’exclama-t-elle heureuse de n’avoir plus à se concentrer, je vais bien et toi ? » Elle se leva naturellement pour rejoindre l’un des rares canapés libres près de la cheminée, accompagnée de sa camarade. Bertha devina aisément qu’il se passait un truc et elle était tout à fait prête à y être mêlée. Malgré Peter, il était temps qu’elle reprenne du service. Oh que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 64
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins Lun 2 Avr - 23:46


Bertha. Toujours là quand il ne faut pas selon de nombreuses personnes mais pour Nina, elle tombait parfaitement bien, beaucoup trop bien pour que ça lui paraisse vrai. Pourtant, elle était bien là, plongée devant un cours qui la lassait déjà. Nina la connaissait assez pour pouvoir le dire : Bertha n'a jamais été très portée sur les études, elle avait du mal à restée concentrée bien longtemps . C'est donc sans grande surprise qu'elle accueillit avec joie la blonde, l'obligeant à la suivre jusqu'au premier canapé encore libre qui se trouvait près de la cheminée. Nina s'était exécutée sans prononcer un mot, attendant d'être confortablement installée avant de donner réponse à la brune.

"J'ai connu mieux mais pire aussi" dit-elle dans un petit sourire forcé.

Il n'y avait rien à dire. Quand il s'agissait de son frère, Nina ne pouvait absolument rien cacher ; elle avait trop de mal à cacher ses émotions. Cette récente dispute qu'elle avait eut avec Njal l'avait bien plus bouleversée qu'elle ne l'aurait voulu et ça se faisait ressentir. Ca se faisait ressentir parce que la jeune fille ne parvenait pas à cacher sa préoccupation. Danger lorsqu'il s'agit de Bertha ? Ca le serait certainement... Si les deux jeunes filles ne s'entendaient pas, si Nina n'avait pas besoin d'elle. Et pour aller la trouver directement, il fallait déjà y aller.

"Je- Je le suis disputée avec mon frère et -"

Elle ne savait pas comment aborder le sujet. Elle ne savait pas comment expliquer les choses : elle n'allait pas directement dire à Bertha « hé en faite, mon frère aime ton meilleur ami. Genre aimer-aimer hein ! ». Non, elle se voyait mal dire les choses ainsi. La lionne était-elle seulement au courant de quelque chose ? Elle n'en savait rien, absolument rien. Alors, il fallait qu'elle trouve un moyen d'aborder tout doucement la chose, d'en savoir davantage sans trop attirer l'attention de la brune. Le défi de l'année !

"Je pense que j'ai juste besoin de me distraire un peu. Et je comptais sur moi pour m'y aider !" dit-elle avec sarcasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 272
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : PUR


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins Ven 13 Avr - 9:20

Bertha se mit à l’aise dans le canapé. C’était la première étape pour qu’une confidence se passe bien et elle était la mieux placée pour le savoir. Elle invita Nina à faire de même puis, une fois que ce fut le cas, reçut sa réponse avec un sérieux que peu lui connaissait. Elle était certes ce qu’elle était mais n’en restait pas moins une amie fidèle qui savait, quand il le fallait, être à l’écoute et ce de manière confidentielle. La preuve, elle n’avait parlé à personne de l’amitié secrète qu’entretenait Moran et Hestia, et ne comptait pas le faire. « Oh, hocha-t-elle la tête en direction de la lionne en signe de compassion, qu’est-ce qui se passe ? » Elle avait bien conscience de ne pas avoir assez de tact mais il n’en avait jamais été ainsi et tout le monde le savait. Bertha partait du principe que si Nina était venue la chercher il y avait une bonne raison et tourner autour du pot ne les aurait aucunement aidé.

Elle fronça les sourcils lorsque son amie lui confia s’être disputé avec son frère. « Njal ? » Ne put-elle s’empêcher de demander alors qu’elle savait pertinemment qu’il ne pouvait pas là s’agir de Sven. D’ailleurs, si elle trouvait en Njal quelque chose de spécial et qu’elle l’appréciait assez bien (sans savoir que ce n’était pas vraiment réciproque), Sven avait une capacité sociale en plus qui était inexplicable et inespéré lorsque l’on connaissait l’aîné Laensen.  

Elle observa longuement Nina, elle avait besoin de se distraire ? Très bien, Bertha avait une tonne de distractions en stock mais pourtant sa curiosité était piquée et elle comptait bien terminer cette conversation en ayant une idée du sujet de la dispute. « Tu veux te distraire de quelle manière ? En parlant ? Physiquement ? T’es énervé ? La questionna-t-elle, tu veux qu’on aille en cuisine casser des assiettes ? C'était à quel propose, au fait ? » tenta-t-elle de glisser plus ou moins subtilement dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 64
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins Mer 16 Mai - 21:29


Nina hoche la tête, l'air lointain durant un instant. C'était presque dur à entendre mais aussi à prononcer.

«Oui, Njal. » dit-elle dans un soupire. «Ça fait déjà un bon moment mais je gère juste pas.»

Mince alors ! Pourquoi avait-il fallu qu'elle se sente aussi mal, tout cela à cause d'un simple quiproquos au final. C'était décidément compliqué les relations entre frères et soeurs et autant la blonde populaire adorer son frère, autant elle pouvait en effet bien se chamailler avec lui. On ne fait pas exception à la règle hein ? Bertha était soudainement devenir une bouée de secours, une façon pour Nina de mieux comprendre. Mais comment aborder le sujet de sa dispute avec son frère ? C'était là une question qui tournait en boucle dans son esprit. Se distraire. C'était tout ce qu'elle avait trouvé pour prolonger son temps de réflexion : lamentable.

«Ne me tente pas ! Je pense que tout défoncer me défoulerait que trop bien !» dit-elle tout naturellement alors qu'elle souriait à son amie.

Et puis zut, aucune ne lâchera l'affaire. Alors Nina laissa échapper un sourire de ses lèvres, cherchant son légendaire courage de lionne. Sauf que là, c'était vraiment plus compliqué que ce à quoi elle avait dû faire face jusqu'ici.

«Bertha...Tu connais Alexandre Rozen, non ?» elle marque une pause. «Je voudrais que tu m'en parles un peu. Quel genre de type c'est ?»

C'était lancé. Nouvelle réflexion : comment lui expliquer pourrait elle posait ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins

Revenir en haut Aller en bas

Une alliée dans sa solitude | Feat. Bertha Jorkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: La tour sud :: La salle commune de Gryffondor-