Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 876
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly Ven 18 Mai - 14:42

Les lèvres des deux amies se rencontrèrent et c’était à peu près tout, ce n’était pas agréable ni désagréable, mais vide de toute autre chose pour la préfète. Aussi fronça-t-elle un peu des sourcils dérangée lorsque son amie glissa sa main derrière sa nuque, elle articula en réponse un « humao aeué » (ce qui peut se passer quand on essaie de parler avec une autre langue que la sienne dans la bouche). Et l’expérience catastrophique de la blonde en matière de baisers la rattrapa soudainement quand son amie s’écarta. Moïra chercha une échappatoire et Marlene se redressa d’un seul coup, c’était bien sûr, elle devait embrasser comme une vieille goule édentée et parlait en plus au mauvais moment ! « NON ! - s’indigna-t-elle - Non, non, non ! » se précipita-t-elle encore vers son amie acculée. Ce n’était décemment pas possible qu’il y ait autant de fuyards chez les gryffondors ! « Pourquoi tu réagis comme ça ? C’était pas bizarre du tout ! » tomba-t-elle dans l’excès contraire du gros mensonge. Et elle se pinça les lèvres de culpabilité se disant. La vérité était que ça n’avait pas uniquement été complètement bizarre mais tout à fait insensé également. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’un feu d’artifices résonne dans sa cage thoracique mais au moins un pétard, comme avec son tout premier baiser, là si pétard il y'avait eu, c'était un pétard mouillé. Elle n’avait rien ressentie du tout. Et si elle était homophobe ? Quelle horreur ! Il fallait mentir pour cacher qu’elle était intolérante, oui, mentir coûte que coûte. « C’était même super bien ! » affirma-t-elle encore rouge comme une pivoine. « Et puis on est pas obligées de recommencer si tu veux pas hein ? On peut être des gays qui euh … se tiennent juste la main ! » lui prit-elle sa main sauf que cet acte, par quelque vilaine sorcellerie, semblait également être devenu bizarre. « Voilà ». Mais la main de Moïra tremblait et sa figure était bouleversée. Qu’est-ce qui se passait dans sa tête par merlin ? C’était elle qui disait que la virginité n’était pas précieuse, mais un baiser semblait la rendre pourtant … toute chose ?

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly Lun 21 Mai - 14:41

T'as pas le temps de t'enfuir que déjà Marlène te saute dessus. Tu recules contre la porte, acculée et ton regard paniqué cherche une issue, un endroit où te planquer loin de ta propre meilleure amie. Surtout qu'elle est en train de te sortir le plus gros mensonge qu'elle ai jamais dis. - Menteuse ! C'était bizarre ! C'était pas ... Mais elle te coupe encore. De toute manière quand elle est dans cet état il ne sert à rien de discuter avec la Gryffondor, elle cherchera toujours à prouver qu'elle a raison sur tous les fronts et te sortira toutes les excuses capillotractées qui passeront par son esprit étrange et un brin tordu quoique génial. - Arrête Marly ! tu essayes de la supplier. Mais elle insiste. Elle prend même ta main. Des gays qui se tiennent la main, c'est de pire en pire. T'as l'impression d'avoir basculer dans un monde parallèle encore plus bizarre que ton monde actuel. Non ! Non. Tu fais d'abord un peu hystérique puis plus ferme. Tu retires brusquement ta main de celle de ta meilleure amie, tremblante. Parce que tu vois bien qu'elle, n'a rien ressenti de votre baiser, de tout ça alors que toi ça t'a plu. Enfin tu crois. Non c'était vraiment bizarre. Mais c'était cool aussi dans un autre sens. Différent. Et tu ne veux pas lui dire. Ecoute. On a essayé ça n'a rien donné voilà. Une autre hypothèse de vérifiée. On est clairement mieux en tant que meilleures amies. Et là ça devient vraiment trop trop trop bizarre pour moi Marly. Alors on va ... oublier ce passage là ok ? Faire comme si rien ne s'était passé ! Et puis on continuera nos vies ok ? Toi tu vas encore protester contre le monde entier et moi j'vais me rouler en boule dans un coin à pleurer parce que mon autre meilleur ami m'a brisé le coeur. Et que j'ai probablement fait pareil avec le sien. Et que c'est juste trop injuste tout ça, et en plus franchement je n'arrive pas à m'arrêter de parler parce que je sens que si je m'arrête je vais encore exploser en sanglot et je veux plus pleurer et ... tu bafouilles à moitié hystérique, essayant de contenir tes larmes, ton trop plein d'émotions qui commence à te submerger faisant malheureusement surgir tes pouvoirs, les flammes dansant dans tes beaux yeux. Il faut que tu te calmes. Ou qu'on te calme. Vraiment. Genre ... maintenant. Et par n'importe quel moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 876
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly Ven 8 Juin - 16:11

Moïra retira brusquement ses mains et implosa bientôt avec une telle vivacité que la mâchoire de Marlene lui en tomba (ce qui eut au moins le don de la ramener au silence). Pour elle, il ne s’agissait pas du tout d’une ‘expérience réussie ou ratée’ car elle aimait son amie de la plus sincère des manières et souhaitait véritablement que leur rapprochement soit total quelle que soit l’apparence saugrenue de toute cette situation. Qu’est-ce qui les empêchait de s’adonner à un baiser sinon leurs préjugés ? Foi de McKinnon, il était important qu’elles deviennent gays, car elle avait la fausse impression que tous les conflits de la planète s’en trouveraient résolus. « Faire comme si rien ne s’était passé ? - s’étrangla-t-elle encore - Mais je sais pas faire ! ». La préfète était certes mauvaise pour feindre quoi que ce soit y compris son présent malaise trahi par ses deux joues couleur souafle. Et tandis que sa meilleure amie pérorait sur sa relation avec Michael Thickey, son coeur battait plus fort encore … Elle avait peur de se faire rejeter de la même manière que le garçon. « Il faut en parler Moïra, tout le monde dit que la communication est la clé d’une relation ! » l’avisa-t-elle les yeux brillants de panique tandis qu'elle confirmait leur statut proche de celui d'un vieux couple. La blonde n’avait aucune idée de ce qu’elles étaient présentement l’une pour l’autre mais savait qu’elle ne voulait aller nulle part sans la brune. « Oh ! » fit-elle en se jetant dans ses bras pour lui faire un câlin. « Tu ne l’as pas perdu et tu ne me perdras jamais non plus ! - voulut-elle la rassurer tandis que, soudainement, leur tendre contact ne se teintait plus d’aucune gêne - C’est juste que nous changeons tous, que nos relations changent … mais rien ne disparaît … c’est comme en classe de métamorphose ». Elle la relâcha mais laissa les deux mains glissées sur ses bras. « C’est toi qui me l’a dit et tu avais raison ! » lui rappela-t-elle avec un fin sourire quoi que en levant les yeux au plafond. Car assurément, ce n’était pas tous les jours qu’on entendait dire à Marlene McKinnon qu’une autre personne avait raison. Mais Moïra O’Ddraig, ce n’était pas n’importe qui !

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly

Revenir en haut Aller en bas

De l'art d'aimer une âme plutôt qu'un corps • Marly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» Aimer la poésie...
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» De l'amour? Non impossible , personne ne peut m'aimer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-