C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

the morning after ♦ thelilah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: the morning after ♦ thelilah Jeu 15 Mar - 22:04




the morning after

Thelilah


Wish we could turn back time, to the good old days
When our mamas sang us to sleep but now we're stressed out.

Elle aurait dut passer la soirée la plus magique de sa vie. Elle était supposée danser, rire, s’amuser, enlacer Theo, et profiter de son premier et dernier bal avec un cavalier… Mais à la place, deux heures à peine après le début du bal, son cavalier et elle avaient commencé à vomir leurs tripes, tout comme beaucoup de personnes dans la foule. Un par un, ils passaient à l’infirmerie, qui se remplissait à grands pas. Lorsque les tourtereaux en détresse arrivèrent pour se faire soigner, il ne restait plus que deux lits, à deux côtés opposés de la salle, pour les accueillir. C’est avec peine qu’elle se sépara de son petit ami, mais cela était nécessaire pour qu’ils puissent tous les deux arrêter de vomir et se remettre de leurs états.

Lilah avait trouvé cela étrange. A peu près au même moment de la soirée, tant d’élèves avaient commencé à être malade, à suer, vomir, tousser etc… Cela ne pouvait simplement pas être une coïncidence, mais elle n’avait aucune idée, pour le moment, de ce qui pouvait bien se cacher derrière tout cela. Lorsque l’infirmière vint lui parler, elle lui dit qu’elle devrait rester coucher pendant un moment, et que la cause de sa maladie était sûrement due à une sorte de poison qu’elle aurait but. Et les autres aussi. Et que le meilleur moyen de s’en débarrasser était de boire une potion qui sentait le fumier, et de rester allongée pendant plusieurs heures.

Et voilà sa soirée qui finissait d’être gâchée. Elle pensait avoir méritée sa petite part de rêve le temps d’une nuit, mais elle avait eu tort. Elle ne pouvait même pas avoir cela. Triste et fatiguée physiquement d’avoir tant vomi et sué, la blairelle finit par s’endormir, d’un sommeil agité et inconfortable à cause du bruit autours d’elle. A son réveil, elle remarqua avec un certain plaisir qu’un change avait été apporté pour elle, ainsi que sa brosse à dents et quelques trucs à grignoter. Sûrement un de ses amis qui était passé la voir pendant la nuit. Elle se dirigea vers la petite salle de bain de l’infirmerie et prit une douche rapide, se changea et se lava les dents. Elle se sentait bien mieux à présent. Son estomac, en revanche, semblait être toujours contracté à cause de l’effort de la veille, et le fait qu’il soit complètement vide. Elle retourna dans l’infirmerie et fit son lit, ouvrit les rideaux de son lit, et jeta sa robe de soirée dessus. Elle avait fait tellement d’efforts pour être jolie, et Theo n’avait probablement même pas eu le temps de le remarquer.

En parlait de Theo, elle se demandait s’il était déjà remonté. L’angoisse naquit en elle tout d’un coup. Et si il avait été complètement dégoûté en la voyant vomir et qu’il ne voulait plus jamais la revoir ? Elle se mordit l’intérieur de la joue. Elle devait se faire une raison, elle n’avait probablement aucune raison de s’inquiéter. Elle l’avait vu vomir aussi après tout, et elle n’était pas dégoûtée. Elle demanda à l’infirmière où il se trouvait, et se dirigea ensuite vers son lit. Elle se glissa entre les rideaux et s’assit sur la chaise à côté de lui. Il dormait encore, et elle fut soulagée de voir qu’il ne semblait plus souffrir. Elle n’était pas surprise qu’il soit encore dans le coltard, puisqu’après avoir regardé l’horloge, elle s’était rendu compte qu’il était à peine 5h du matin. Les minutes tournèrent, et Lilah finit par s’endormir à nouveau, la tête posée sur le matelas de son cavalier.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 274
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Mer 2 Mai - 16:23

Peut-être était-ce à cause de la forte dose de potion qui avait été glissée dans son jus de citrouille, ou de la faiblesse de son corps dû à sa maladie, ou peut-être même du fait qu'il n'était pas sang-mêlé mais bel et bien né-moldu... peu importe, quoi qu'il en soit, le poison le terrassa bien plus que les autres et lorsqu'il réussit à atteindre un lit de libre, grâce à l'aide de Mrs Pomfresh et de Delilah qu'il ne percevait que très faiblement, il s'y écroula et s'endormit aussitôt. Il vomit plus d'une fois durant son sommeil et à chaque fois l'infirmière vint nettoyer ses draps d'un coup de baguette, placer un linge humide sur son front, vérifier sa température, lui faire ingurgiter des antidotes... Elle était au petit soin pour son malade -sans pour autant négliger ses autres patients, évidemment- et s'inquiétait que son coeur ne lâche comme il avait failli lâcher lorsqu'il avait été passé à tabac dans les couloirs du château. Theo, imperturbable, dormait profondément d'un sommeil sans rêve et lorsqu'il se réveilla enfin après de longues heures de repos, il tenta de se redresser mais son bras engourdi était coincé sous la joue de Delilah. Reprenant peu à peu ses esprits, il essaya doucement de se défaire de son emprise en tirant délicatement sur son bras pour se dégager mais malgré tous ses efforts pour se libérer discrètement, la jeune Poufsouffle se réveilla.
— Désolé, s'excusa Theo d'une voix très pâteuse, les cheveux en bataille et ses petits yeux étirés en deux fentes que la lumière de l'infirmerie agressait. Ça va ? Quelle heure est-il ?
Il voulut regarder autour de lui mais les rideaux étaient tirés autour de son lit. Il se frotta les yeux de la paume de ses deux mains en se demandant ce qui avait bien pu se passer pour qu'il se réveille dans un des lits de l'infirmerie. Sa gorge lui faisait mal, et sa poitrine aussi.
— Qu'est-ce qui s'est passé ? demanda-t-il en reportant son attention sur Delilah, un peu honteux qu'elle se soit endormie à son chevet à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Jeu 3 Mai - 12:06

La blairelle se réveilla en sentant quelque chose bouger sous sa tête, et quand elle se rendit compte qu’elle s’était assoupie sur un Theo en convalescence, elle se redressa d’un coup, le visage rouge, embarrassée. - Non, c’est moi qui suis désolée, j’aurais pas dû m’endormir, je voulais veiller à ce que tout aille bien pour toi et… Et je me suis assoupie. Admit-elle l’air coupable. - Moi ça va mieux maintenant, même si ma nuit n’était pas très agréable, je me suis assez vite remise après l’antidote et du sommeil. Elle se glissa une main dans les cheveux et bâilla un coup, la main devant la bouche. Elle fourra ensuite la main dans sa poche pour regarder sa montre de poche. - Il est presque midi. La plupart des gens sont rentrés dans leurs dortoirs déjà.

La blairelle servit un verre d’eau de la carafe sur la table de chevet de Theo et lui tendit. - Je ne suis pas sûre de ce qu’il s’est passé non plus, mais y’avait beaucoup trop de gens malades hier soir, et tous à peu près en même temps. L’infirmerie débordait quand on est arrivés, et tout le monde - toi et moi y compris - se plaignait de vomissements et de maux de ventre. C’était le chaos. Expliqua-t-elle d’une petite voix. - On ne sait pas trop ce qui a causé tout ça, mais plusieurs personnes soupçonnent un empoisonnement. L’enquête est ouverte, je suppose. Elle haussa les épaules. - Je me suis réveillée il y a quelques heures à peine à l’infirmerie, comme toi. J’ai eu le temps de me changer et de prendre une douche, puis j’ai décidé d’attendre que tu te réveilles pour voir comment tu allais. Dit-elle un peu timidement en regardant avec grand intérêt ses mains posées sur ses genoux. - Tu veux que j’appelle l’infirmière ? Ou que je te laisse un peu de temps pour toi peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 274
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Sam 5 Mai - 13:59

Theo s'empara du verre d'eau que lui tendit Delilah et la remercia d'un sourire avant d'en avaler d'une traite son contenu. Le liquide glacé lui fit énormément de bien et il soupira d'aise en se laissant retomber contre son oreiller, les yeux rivés sur le plafond. Ainsi avaient-ils été empoisonnés... Après s'être fait tabasser en début d'année, voilà qu'on cherchait à l'éliminer par d'autres moyens et, même s'il n'avait pas été le seul pris pour cible, il ne pouvait s'empêcher d'y voir là une attaque personnelle fomenter par ce connard d'Evan Rosier cherchant à tout prix à l'éloigner de sa cousine, quitte à le tuer pour ça. Un sentiment de culpabilité l'envahit alors qu'il réalisa -à tord- que Delilah, ainsi que d'autres innocents, avaient été mis en danger à cause de lui. Il resta silencieux, gardant son regard sur le plafond, la mâchoire crispée par la colère et les poings fermement agrippés au drap de son lit. A Stirling, sûr qu'il lui aurait fait la peau, à ce Rosier.
Se changer, prendre une douche, ses mots résonnèrent aux oreilles du Poufsouffle qui réalisa soudain à quel point il se sentait sale. Sa bouche était pâteuse et son haleine devait être comparable à celle d'un détraqueur. Redoublant de honte et n'arrivant pas à dissiper l'envie de vengeance qui semblait poindre en lui, il se terra encore davantage dans son oreiller et vint plaquer les paumes de ses mains sur son visage. Il détestait l'image qu'il renvoyait d'un être diminué par la maladie, il détestait le regard qu'avaient parfois certains de ses camarades sur lui à présent qu'ils connaissaient sa condition et, le pire, il se détestait d'avoir inquiété Delilah.
— Tu n'aurais pas du rester ici, gémit-il dans ses couvertures, ça va, tout va bien, je suis désolé que tu te sois fait du souci pour moi.
Il renifla bruyamment et plaqua son avant-bras sur ses yeux.
— Je suis content que tu ailles bien... ajouta-t-il d'une voix plus douce, et non, je ne veux pas que tu partes. Tout ça, c'est de ma faute, et ils ont fait une grave erreur en s'en prenant à toi.
Le petit scottish des bas quartiers en lui semblait vouloir reprendre le dessus sur le gentil Poufsouffle qu'il avait trop longtemps été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Lun 7 Mai - 13:42

Delilah regardait son petit ami l’air curieux. Elle n’arrivait pas à savoir ce qu’il pensait, mais il semblait torturé, et dans ses yeux, elle pouvait voir des milliers de pensées qui se baladaient. Décidément, Rosier était décidé à leur pourrir la vie à tous les deux, et c’était sans compter le moment où il allait torturer Delilah dans les cachots. Il semblerait que Theo et Lilah se soient bien trouvés, étant tous les deux les cibles préférées du futur Mangemort. Alors que la rousse lui racontait les théories sur ce qu’il s’était passé la veille, son interlocuteur semblait faire de son mieux pour contenir sa colère, et la blairelle ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi il semblait si irrité. Cependant elle décida de ne pas lui en parler maintenant - il venait à peine de se réveiller après ce qui avait dut être une nuit horrible, et elle préférait qu’il se sente mieux.

Elle afficha un sourire attendrit lorsqu’il se planqua sous ses couvertures et se pencha sur lui pour lui enlever son bras de sur les yeux doucement et glissa ses pouces sous ses yeux pour tenter d’effacer sa tristesse. - Je sais pas trop pourquoi tu t’excuses Theo, si j’ai décidé de rester, c’est parce que je le voulais. Tu comptes beaucoup pour moi, alors il était hors de question que je parte avant de savoir que tu allais bien. Il faudra t’y faire, parce que je suis comme ça pour les gens que j’aime. Dit-elle d’instinct, puis rougit en réalisant ce qu’elle avait dit et baissa le regard. - Pourquoi ça serait de ta faute ? C’est pas toi qui a empoisonné nos boissons. Elle avait l’air surprise, ne sachant pas vraiment pourquoi Theo semblait vouloir prendre la responsabilité pour ce qu’il s’était passé. - Mais moi aussi je veux trouver qui a fait ça, même si j’ai déjà des soupçons. Mais te blâmer pour ce qu’il s’est passé, et ben ça leur donnerait le sentiment d’avoir gagné. Je vais bien, et toi aussi, et tous les autres personnes qui ont été empoisonnées aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 274
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Dim 20 Mai - 22:12

Theo resta silencieux, même lors de sa maladroite déclaration qui réussit néanmoins à lui extirper un mince sourire que Delilah ne remarqua pas car, gênée, elle baissa la tête au même moment. Alors doucement, à la fin de sa tirade, il s'empara de sa main qu'il serra dans la sienne. C'était vrai qu'ils allaient bien -enfin lui n'était pas en pleine forme mais en l'occurrence le poison n'était pas responsable de son état- et c'était tout aussi vrai qu'il n'avait pas à se blâmer pour quelque chose qu'il n'avait pas commis. Les seuls coupables étaient ceux qui avaient versé la potion dans le jus de citrouille, personne d'autre.
Au bout d'un moment, le né-moldu pouffa et comme il avait toujours un peu la gueule dans le chaudron, il eut l'impression que tout son corps était secoué au ralenti, comme dans du coton. Ses yeux se fixèrent dans ceux de sa toute nouvelle petite-amie -quelle drôle de début de relation, pas vrai ?- et il lui sourit doucement, ses paupières papillonnant tandis qu'il luttait pour les garder ouvertes.
— Alors comme ça je fais partie des gens que tu aimes ? lui dit-il, l'oeil rieur.
Tout ce qu'il voulait, c'était penser à autre chose, détendre l'atmosphère. Il ne devait pas les laisser gagner, Delilah disait vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Lun 21 Mai - 12:28

Le coeur de la métamorphomage se réchauffa au contact de la main du jeune homme. Malgré les circonstances, une teinte de bonheur apparaissait dans le tableau de la vie de la jeune femme. Son sourire lui revenait petit à petit en réalisant que le brun ne semblait pas être revenu sur sa décision de faire d’elle sa petite amie, après la catastrophe qu’avait été le bal. Théo n’était pas aussi superficiel après tout, et elle non plus.

Lorsqu’il posa la question, Delilah rougit un peu plus, ses joues parsemées de taches de rousseurs prenant la couleur rose de la rhubarbe bien mûre. Elle releva ses yeux verts sur lui et prit une longue inspiration pour se donner de l’assurance. - Oui, tu fais partie des gens que j’aime. Mais je te rassure, je t’aime pas de la même façon que j’aime ma mère. Plaisanta-t-elle avec une étincelle d’insolence dans les yeux. Finalement, Delilah redevenait fidèle à elle-même, et retrouvait son énergie qui avait été aspirée par la soirée du bal et la nuit qu’ils avaient passée. - J’espère que moi aussi je fais partie des gens que tu aimes. Parce que j’aimerai bien qu’on s’aime, et qu’on en profite. Les temps devenaient durs, et la guerre se découvrait un peu plus chaque jour. Dans ces moments, seul l’amour pouvait donner la force de ne pas broyer du noir. La blairelle était d’une nature optimiste, et ainsi, elle se concentrait sur les choses positives de la vie pour répandre le bonheur autour d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 274
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Lun 28 Mai - 14:13

— On va en profiter, dit-il en serrant un peu plus fort sa main dans la sienne, mais il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que Mrs Pomfresh s'approchait en ouvrant grand le rideau autour de son lit, éblouissant les pauvres yeux de son patient.
Elle avait des cernes qui témoignaient de la nuit difficile qu'elle avait du passer, elle aussi, à devoir être sur tous les fronts, à tous les chevets dans une organisation tout à fait chaotique. En arrivant près de Theo, elle lui enfonça sans ménagement la baguette dans la tempe et le garçon serra les dents car ça n'arrangeait en rien son mal de crâne.
— 37,6, dit-elle d'un air satisfait, voilà qui est mieux, Mr Wadge. Comment allez-vous ?
— Bien, je crois, marmonna-t-il avant de jeter un coup d'oeil à Lilah.
Il lui sourit les lèvres pincées en haussant les sourcils, l'air de dire « désolé pour tout ça, c'est trop la honte » avant de détourner le regard.
— Vous allez rester en observation le reste de la journée, dit Mrs Pomfresh en versant dans un petit verre une potion jaunâtre et épaisse qui faisait des bulles dans des « plop » sonores.
— Toute la journée ? répéta Theo, incrédule avant de jeter un oeil autour de lui pour remarquer les lits à présent quasiment tous vides. Mais, y'a plus personne, et moi aussi je me sens bien !
— Mr Wadge, il est plus prudent que vous restiez ici, aujourd'hui, dit-elle dans un faux air désolé avant de le forcer à boire la potion -une bulle lui péta au nez au moment où il avalait-, surtout dans... votre condition.
Theo s'essuya le nez et grimaça car le goût du médicament n'était vraiment pas bon. Par « votre condition », il voyait très bien où elle voulait en venir et ça l'agaça qu'on le prenne en pitié au point de le laisser clouer au lit une journée de plus. Et puis les précautions qu'elle prit l'énerva d'autant plus.
— Elle est au courant, lui dit-il en faisant référence à Delilah à côté d'eux, tout le monde est au courant de ma condition, comme vous dites. S'il-vous-plaît, Mrs Pomfresh, laissez-moi sortir, tout va bien !
Elle secoua la tête de droite à gauche, lui intima de se reposer, fit part à Delilah qu'elle pouvait quitter l'infirmerie si elle le souhaitait, puis quitta le lit de Theo pour rejoindre son bureau en refermant le rideau derrière elle. Theo était au trente sixième dessous.
— Il faut que je sorte d'ici... se plaignit-il, le regard rivé sur le plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Jeu 7 Juin - 12:10

Delilah sourit lorsque Theo confirma qu’ils allaient en profiter, tous les deux. Malgré la nuit qu’elle avait passée, et le déroulement dramatique de son premier bal, la métamorphomage était heureuse. Elle était avec son petit ami, et tout se passait bien, bien qu’il soit alité et un peu groggy. L’infirmière ouvrit le rideau, aveuglant les deux jeunes gens temporairement. Elle avait le visage déformé par la fatigue, et Delilah avait de la peine pour elle, qu’elle doive s’occuper de tout, seule, quand le chaos était à son comble au château. La jeune fille s’éloigna un peu du lit pour que Mme Pomfresh puisse faire son diagnostique tranquillement.

Delilah savait que son petit ami avait une santé plus fragile que le mec lambda, mais elle ne s’en souciait pas vraiment, et ne souhaitait pas le traiter différemment pour cette raison. Il n’avait plus de fièvre, et elle en était soulagée. Elle n’aimait pas le savoir mal en point. L’infrimière annonça ensuite à Theo qu’il ne pourrait pas sortir aujourd’hui, et qu’il devrait rester à l’infirmerie, et Delilah pinça les lèvres, mécontente. Elle se doutait que c’était probablement la bonne décision, mais elle savait aussi que Theo n’allais pas être heureux en restant là.


En regardant autours d’elle, Delilah constata qu’il n’y avait plus qu’eux dans l’infirmerie, et que tous les autres lits avaient été nettoyés, changés, et faits. - J’ai une idée ! Dit-elle finalement, son visage s’éclairant d’un seul coup. - Il faut que tu me donnes dix minutes, et je reviens. Ok ? Elle déposa un bisou sur son front. - Je reviens vite.

Elle partit en courant, et réapparu exactement neuf minutes et 47 secondes plus tard, les bras chargés de trucs. - Bon, j’ai ramené des trucs. Dit-elle en posa la plupart des sacs au pied di lit. - J’ai dut harceler un peu les gars de ton dortoir, mais ça valait le coup. Ils m’ont donné un change pour toi, et ta brosse à dents, et quelques bonbons que tu avais sur ta table de chevet. Dit-elle en sortant les affaires du sacs. - Et puis y’a les trucs pour ta douche si tu veux faire ça. Delilah rougit un peu, ne pouvant s’empêcher de penser à Theo sous la douche l’espace d’un instant. Elle secoua sa tête et s’empressa de changer de sujet. - Et j’ai ramené une radio moldue et des jeux aussi, pour s’occuper. Le plan, c’est de montrer à Mme Pomfrey que tu vas assez bien pour sortir, et donc lui montrer que tu peux tout faire normalement. Conclut-elle avec un grand sourire, fière de son plan. - Mais tant que tu dois rester ici, je serais avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 274
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah Lun 2 Juil - 10:37

Theo accueille le baiser que Lilah lui dépose sur le front, puis il la regarde filer. Lorsque sa chevelure rousse disparaît de son champ de vision, le garçon soupire, s'enfonce dans son oreiller, observe le plafond en rongeant son frein.
Il se demande ce que lui réserve la suite, car jusque là, il ne comprend pas très bien sa destinée. Il passe ses journées à risquer sa vie sans qu'il ne lui arrive jamais rien. Et à côté de ça, il se fait défoncer au beau milieu d'un couloir avant de se faire empoisonner... Sa maladie ne lui suffit pas, faut-il qu'en plus on s'acharne sur lui ? Pour autant, il n'a pas l'intention de changer sa ligne de conduite. Son futur est déjà tout tracé, ces gars-là n'y changeront rien.
Sur ses pensées, doucement, sans s'en rendre compte, le garçon s'endort. Le retour de sa petite-amie le fait sursauter.
— C'est quoi ? demande-t-il en se redressant.
Il se passe une main sur les yeux tandis qu'elle déballe son paquetage. Un caleçon propre glisse du lit et tombe sur le plancher. Theo se penche pour le ramasser. Il imagine bien son camarade de dortoir fouiller dans son tiroir à sous-vêtements et ça le fait rigoler. Malheureusement, il ne remarque pas la gêne de Delilah lorsqu'elle évoque sa douche. Dommage.
— C'est gentil à toi, dit-il en tendant la main vers une dragée surprise avant de se rétracter, pas certain de la solidité de son estomac.
Il attrape à la place sa trousse de toilettes. A l'intérieur, un savon au trois quart usé, sa brosse à dents et un tube de dentifrice en fin de vie. Dans le renflement de la poche intérieure, il devine sa boîte de médocs.
— Je pense qu'une bonne douche me ferait du bien, oué, dit-il en bâillant à s'en décrocher la mâchoire avant de sauter à bas de son lit. Il fait beau dehors, tu devrais aller en profiter...
Il est toujours aussi gêné qu'elle le voit dans cet état. Il doit faire pitié et c'est là tout ce qu'il ne veut pas.
Il vient déposer un baiser sur la joue de sa petite amie puis s'éclipse dans une petite salle de bain au fond de l'infirmerie. Il y a de l'eau sur le sol, il n'est pas le premier à l'avoir utilisée aujourd'hui. Alors il se déshabille, saute dans l'étroite cabine de douche et déjà l'eau brûlante lui fait un bien fou. Lorsqu'il ressort, il va déjà un peu mieux.
Lavé, coiffé, les dents brossés et vêtu d'un tee-shirt Pink Floyd et d'un jeans, il quitte la salle de bain et découvre que Delilah n'est pas partie. Il sourit, secoue la tête de droite à gauche en se disant qu'elle est obstinée. Alors il vient s'asseoir sur son lit, juste à côté d'elle, puis il se penche et glisse ses lèvres dans son cou.
— Merci d'être restée, lui murmure-t-il.
Il se recule un peu, se mordille la lèvre en se disant que sa copine est quand même vachement mignonne.
— Alors, qu'est-ce que tu nous as ramené ? dit-il en attrapant sa vieille radio moldue qu'il allume en tournant le bouton sur « On ».
Ça grésille, la radio ne capte pas à Poudlard. Mais la cassette audio qu'il a enfoncé dans le lecteur, si. Il appuie sur « play » et les premiers accords de « Get it on » du groupe T. Rex emplissent l'infirmerie. Déjà le rythme le fait dodeliner de la tête et une idée germe en lui. Il se lève, attrape la main de la septième année et, tout sourire, lui demande :
— Et si on se refaisait le bal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the morning after ♦ thelilah

Revenir en haut Aller en bas

the morning after ♦ thelilah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» EARLY MORNING RAIN - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-