C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : © Charlotte
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur cracmol de jardinier
| PATRONUS : Le caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Lun 19 Mar - 20:38

Vespyr n’était pas la plus brillante des sorcières, aussi était-il surprenant de la voir briller dans une matière pour la première fois de sa scolarité. La divination la stimulait comme elle brûlait de connaître son précieux avenir (et sans doute le professeur ne souhaitait-il pas saquer la seule élève enthousiaste de sa classe). La pauvre troisième année pouvait boire du thé jusqu’à s’en faire éclater la vessie, se frotter la paume des mains jusqu’à s’en faire des cloques, elle n’obtenait toujours pas la réponse à l’unique et simplette question qui tournait en rond dans sa tête. « Par l'esprit de Merlin, vais-je ou non épouser Thomas Avery plus tard ? » soufflait-elle entre ses dents en secouant pour la trentième fois d’affilé la boule de cristal que son père lui avait offert à noël (son impatience la poussait à prendre de l’avance sur leur classe). Elle frotta encore dessus avec la manche de sa robe mais ne distingua, au-delà du reflet de ses narines grossies, que de la brume épaisse. La boule fut sagement reposée sur son socle avant que sa capricieuse propriétaire ne l’éclate contre un mur. Celle-ci se retrancha plutôt derrière son épais manuel 'Lever le voile du futur' qu'elle feuilleta sombrement en se demandant si cela n’aurait pas été moins onéreux de demander à son père un hibou dans les viscères duquel elle aurait pu lire. Elle n’avait qu’un chat, et malheureusement (ou heureusement selon le point de vue du vieux félin) aucune page n’indiquait qu’on puisse lire quoi que ce soit dans ses entrailles.

La salle commune déserte, comme les premiers rayons de soleil de mars invitaient les élèves dans le parc, lui garantissait paix et tranquillité. La sorcière n’avait pas envie de sortir dehors avec ses copines comme elle guérissait juste d’un mauvais rhume et préférait s’adonner à sa studieuse étude purement facultative (le parchemin sur le sortilège de lévitation qu’elle devait rendre dès le lendemain lui était complètement passé par-dessus la jambe). « Hé ! » protesta-t-elle vivement en sortant sa baguette sans être capable de faire quoi que ce soit avec lorsque la boule se mit à s’envoler sous son nez. Son précieux bien de cristal flottait déjà en direction du dortoir des garçons et la brunette s’élança à sa poursuite en descendant les marches deux par deux, sûrement une stupide blague de son grand frère ! « T’es vraiment un troll doublé d’un cracmol ! Si tu la casses, je répète tout à … » mais la harpie s’interrompit net, la bouche toujours stupidement ouverte, en se trouvant face au garçon qui occupait tous ses rêves. « Jcroyaisquecétaitjoseph » s’excusa-t-elle précipitamment auprès du meilleur ami de ce dernier, le beau et ténébreux Thomas Avery ! La sorcière sentit sous sa face rougissante un reflux de pimentine agir et replaça rapidement ses cheveux noirs devant ses oreilles pour dissimuler la fumée qui en sortait. Mais des volutes s’échappaient déjà entre ses cheveux et donnaient malheureusement la triste - quoi que véridique - impression qu’elle était en feu.


dragées:
 


Dernière édition par Vespyr Wilkes le Jeu 5 Juil - 10:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 709
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Mer 18 Avr - 21:17

— La sève du Saule-Cogneur est un ingrédient précieux, en potions. Bien sûr, je ne tolérerai jamais qu'un élève se mette en danger pour un cours, quel qu'il soit ! Mais si... par le plus pur des hasards... l'un d'entre vous me rapportait un peu de cette sève... Il est assuré qu'une place de choix se libérerait dans mon modeste club.
Il ne fallait pas en dire plus au Serpentard pour aiguiser sa curiosité, lui qui avait tant de fois espéré rejoindre le club de slug comme son père autrefois mais qui n'avait jamais eu la chance de recevoir un coupon d'invitation. C'était là l'occasion ! Hanté par cette idée, il passa le reste de la journée à tenter de trouver un moyen d'atteindre -sinon que quelqu'un d'autre atteigne à sa place- le Saule Cogneur qui avait déjà fait tant de dégâts parmi les élèves de Poudlard. C'est seulement lorsque Joseph quitta son acolyte au milieu du hall pour rejoindre la volière en expliquant qu'il devait envoyer une lettre à ses parents au sujet de sa petite soeur que la lumière se fit dans le cerveau de l'héritier Avery. Vespyr, mais oui ! Qui d'autre lui léchait assez le chaudron au point d'accepter de se mettre en danger pour trois minutes d'attention de sa part ?
En arrivant dans la salle commune, Thomas repéra sa cible assise seule à une table, visiblement trop concentrée par la contemplation de ses cours de divination pour remarquer la présence du Serpentard. Loin de se vexer, y voyant là une aubaine, il s'engouffra dans son dortoir où il était certain que sa proie serait plus vulnérable s'il réussissait à l'y attirer et, sortant sa baguette de la poche de son pantalon, il lança un « Accio boule de cristal ». Quelques secondes plus tard, la boule pénétra dans le dortoir et Thomas s'en empara juste au moment où Vespyr entrait à son tour, en furie, visiblement.
— Tu répètes quoi à qui ? demanda Thomas assis nonchalamment sur son lit, faisant sauter à intervalles réguliers l'objet mystique dans le creux de sa main.
De la fumée se mit à sortir des oreilles de la troisième année et le sorcier eut bien toutes les peines du monde à se retenir de rire. La lèvre pincée, il pointa son doigt au-dessus de la tête de Vespyr où s'élevaient des volutes blanchâtres.
— Je crois que tu t'enflammes, réussit-il à lui dire d'une voix neutre en se mordant l'intérieur des joues.
L'envie de lui lancer un aquamenti était si forte qu'il dut s'asseoir sur sa baguette pour ne pas être tenté de l'utiliser. Le moment était trop mal choisi pour jouer au con !

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : © Charlotte
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur cracmol de jardinier
| PATRONUS : Le caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Lun 30 Avr - 13:18

Thomas Avery était entouré d’une aura inquiétante - que sa jeune amoureuse aimait appeler mystique - aussi le coeur de Vespyr se serra-t-il de manière désagréable dans sa poitrine quand il s’enquit de ce qu’elle serait susceptible de répéter. Cette manière qu’il avait de s’exprimer laissait constamment deviner une menace flottante et la subjuguait. « Je euh … - bafouilla-t-elle prise de court - Je ne répéterai jamais rien qui te concerne … - affirma-t-elle finalement avec l’aplomb d’une fière défenderesse - à personne ! ». La loyauté n’était certes pas la qualité première des Serpentards. Vespyr aurait pourtant pu sacrifier père, mère et frère sur un autel de magie noire contre l’attention du cinquième année qu’elle déifiait.

Mais béni soit le grand Merlin, aucune goutte de sang n’avait été versée pour la gratifier de ce rare tête à tête. Thomas Avery l’avait faite descendre dans son dortoir et ses émois s’enflammèrent en même temps que sa chevelure, ce qu'il lui fit tôt remarquer en cachant un sourire. « Tu veux dire … par rapport à nous ? » rougit-elle comme un rapeltout de crainte qu’il soit en train d’écarter ses fous sentiments de possession. Son regard rencontra celui de son reflet dans la vitre d’un hublot et elle glapit de honte en constatant que de la fumée lui sortait des oreilles. Elle se plaqua les mains sur les deux oreilles. « Ah non ! Ouf ! J'ai eu peur ! Enfin ... oui je vois ! » gloussa-t-elle carrément gênée en parlant un peu plus fort que d’habitude comme elle s’était ainsi assourdie. N’empêche qu’ils étaient tous les deux dans son dortoir, ça voulait bien dire quelque chose non ? Sois cool Vespyr, s’intima-t-elle ! Elle inspira une grande bouffée d’air frais et relâcha enfin ses oreilles qui fumaient tranquillement et plus comme la locomotive du poudlard express un jour de rentrée ! « Tu t’intéresses à la divination ? » avisa-t-elle sa boule de cristal avec laquelle il jouait dangereusement, elle les imaginait déjà ensemble en train de boire du thé et de manger des petits financiers dans sa chambre rose, de se raconter leurs rêves pour les interpréter en serrant contre leurs ventres ses peluches de boursoufs, de découvrir le fond de sa belle âme, tout ça … Elle se tenait droite comme un balai et entortillait nerveusement ses doigts. Elle n’osait pas bouger, ni respirer trop fort, de peur que ce fragile et précieux instant s’écroule comme un château de cartes de tarot.


Dernière édition par Vespyr Wilkes le Dim 3 Juin - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 709
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Ven 4 Mai - 13:04

Thomas se contenta de sourire doucement à la troisième année lorsque celle-ci se méprit sur ses paroles. Comme elle était goule, se dit-il, pensait-elle réellement qu'un jour il puisse se passer quelque chose entre eux deux ? Le Serpentard appréciait beaucoup Joseph qu'il trouvait plein d'esprit et non sans un certain talent mais il ne comprenait pas comment les Wilkes avaient pu faire deux enfants diamétralement opposés. S'il y avait bien une seule chose que l'héritier Avery appréciait chez la soeur de son ami, c'était le fait qu'elle en pinçait pour lui. Et il fallait lui reconnaître également une certaine beauté... Voilà, deux qualités bien superficielles mais deux qualités tout de même que le serpent garda à l'esprit lorsqu'il se retint de se moquer d'elle pour mieux parvenir à ses fins. Il allait lui falloir assez de patience pour réussir à lui donner confiance en lui, et même si pour cela il devait se lier d'une fausse amitié avec elle.
— Figure-toi que oui, répondit-il en penchant de quelques centimètres sa tête vers la droite, mais comme je n'ai pas cette matière dans mes options, c'est compliqué de s'améliorer... Vois-tu où je veux en venir, petite Vespyr ? Tu voudrais pas me donner des cours, toi ? lui demanda-t-il alors en lui offrant son plus beau sourire. Ça m'aiderait vraiment, tu n'imagines pas.
Et pour lui faire croire que la balle était littéralement dans son camp -alors que clairement, il entendait bien la mener par le bout du nez pour l'emmener là où il voulait qu'elle aille-, il lui lança la boule de cristal par surprise.

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : © Charlotte
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur cracmol de jardinier
| PATRONUS : Le caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Jeu 17 Mai - 11:29

Thomas Avery s’intéressait aussi à la divination alors ils étaient vraiment faits pour être ensemble. Quand il était question de lui, Vespyr était très douée pour ne voir que ce qu’elle voulait voir. Il commença à dérouler le fil de sa toile mais elle ne comprit pas et le regarda de ses deux prunelles claires qui ne dévoilaient, aussi sûrement que le hublot du lac, qu’une vaste étendue aqueuse. Il semblait attendre une réponse et comme à chaque fois qu’un professeur l’interrogeait en classe, elle se contenta de se mordre la lèvre. Jusqu'à ce que la nouvelle, la glorieuse nouvelle, tombe enfin ; et le sourire qu’il lui adressa rendit douloureux les battements de son coeur soucieux de quitter son enveloppe corporelle pour rejoindre le nirvana. « Moi ? Te donner des cours ? » rattrapa-t-elle au vol la boule de cristal avant de se laisser tomber sur le lit qu'elle devinait appartenir à son grand frère. Ses oreilles crachèrent encore de la fumée et elle la dissipa en l’éventant d’un geste vif et coordonné de ses deux mains clinquantes de bracelets. « Ohlalala, j’ai la baguette qui enfle ! » souffla-t-elle encore à deux doigts de défaillir pour signifier innocemment qu’elle était en train de prendre la grosse tête. Et ce ne fut qu’au prix d’une profonde inspiration qu’elle retrouva un peu de son latin. « Oui Thomas, oui, oui, oui, j’adorerais ! » lui répondit-elle enfin avec autant d’émotion qu’à une demande en mariage.

« Tu voudrais qu’on commence par quoi ? » s’enquit-elle les cils battants pour chasser les larmes montantes plus que par désir de séduction (une fois n’est pas coutume car elle s'était assise sur un frisbee à dent de serpent). « La divination est l’art de lire l’avenir dans tout un tas de langages différents, boule de cristal, feuilles de thé, rêves, mains ... - et son coeur marqua une nouvelle embardée rien qu’à l’idée qu’elle puisse lui toucher la main - Alors il ne faut pas hésiter à procéder par affinité ! Toi tu es plutôt terre ou ciel ? ». Elle n’en revenait toujours pas de sa chance, il était tellement beau que ce n'était pas un hématome aux fesses qui gâterait ce moment de félicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 709
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Lun 21 Mai - 22:16

Dans le jargon du Serpentard, avoir la baguette qui enfle signifiait tout autre chose, aussi se couvrit-il le visage de la paume de sa main, exaspéré par la troisième année qui se jetait, quant à elle, lourdement sur le lit de Joseph. Il la laissa reprendre ses esprits tandis qu'il soupirait, les yeux rivés sur le plafond, dépité de devoir en arriver là pour parvenir à décrocher une place dans le Club de Slug. Enfin elle se concentra de nouveau sur ce qui lui était demandé et le Serpent ne l'écouta que d'une oreille, occupé qu'il était à regarder le Calmar Géant lui faire des signes du tentacule au travers du hublot situé juste derrière Vespyr.
— Terre ! dit-il précipitamment comme un marin en mer en reportant sa longue-vue et toute son attention sur la gamine. Clairement, définitivement terre. Et pour te répondre, je crois que je suis plutôt feuille de thé ou marc de café. D'ailleurs, à ce sujet, j'ai lu quelque part -je crois que c'était dans « La cafédomancie ou l'ami du petit-déjeuner » d'Eric Horey- que tu avais de meilleurs résultats avec le marc de café quand tu le sucrais avec de la sève de Saule-Cogneur.
Oh, cette subtilité était de toute beauté, surtout qu'il avait si peu de chance de ne pas se faire griller étant donné que toute l'école devait être au courant du pari fou lancé par le maître es potions. Il misait tout sur la naïveté amoureuse de la jolie brunette et, soyons honnêtes, sur son QI proche de celui d'un troll qui rivalisait -enfin dans sa tête car dans la réalité des choses, cette comparaison était exagérée- avec l'intelligence d'Amycus Carrow.
— Tu crois que tu pourrais t'en procurer ? demanda-t-il de ses beaux yeux innocents. J'aimerais beaucoup essayer, avec toi.
Et se décidant à jouer le tout pour le tout, il se leva de son lit et vint rejoindre Vespyr sur le matelas de son frère. Épaule contre épaule, il s'empara de sa main droite qu'il retourna paume en l'air pour venir en inspecter les sillons creusés dans sa peau.
— En attendant, on peut regarder les lignes de ta main... dit-il d'une voix chaude, un sourire étirant ses lèvres roses. Tu m'apprends ?

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : © Charlotte
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur cracmol de jardinier
| PATRONUS : Le caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Dim 3 Juin - 10:26

Thomas était grand, beau, talentueux … et il lisait des ouvrages de cafédomancie. Merlin en soit témoin, plus le jeune homme parlait, plus l’esprit puéril de son interlocutrice trouvait de nouveaux éléments pour corroborer l’idée profondément enfoncée dans son crâne qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Comment ne pouvait-il pas lire lui cette évidence ? Comment lui ouvrir ses beaux yeux aigue-marine ? « Le Professeur Slughorn a laissé entendre que celui qui lui rapporterait de la sève du saule serait invité à sa prochaine soirée alors … - avança-t-elle prudemment pour conclure avec ses sentiments qui planaient très haut au-dessus de sa raison tandis que la figure de son obsession s’asseyait à côté d’elle - je pourrais peut-être en garder un peu pour que nous y allions tous les deux ensemble après ‘notre exercice’ ? ». Et elle lui adressa un large sourire car sa réponse à l’interrogation du garçon était encore un fier oui de soumission (quoi que naturellement opportuniste comme elle entendait en tirer un nouvel avantage pour conclure leur journée de rêve). L’adolescent était maintenant à côté d’elle et, comme elle ne se souvenait pas s’être jamais trouvée si proche de lui, elle se trouva un peu gênée comme si cela avait été le profaner que de le regarder de si près. « Oh ! Hum oui ! Il faut déjà déterminer quelle main révèle quoi … » détacha-t-elle finalement son regard de ses lèvres attrayantes pour les baisser vers ses mains pieusement jointes sur ses genoux, une fuite qui signa sa fin (prédit-elle sans mal) lorsque la main de Thomas se glissa entre les siennes. Les poils de ses avant-bras se dressèrent à ce contact électrique et ce courant remonta tout le long de son échine pour lui écarquiller les yeux. Elle ne pouvait plus penser qu’à une seule chose : il flirtait avec elle ! « L’une détermine ce que nous avions à la naissance, l’autre ce que nous aurons acquis à la mort - poursuivit-elle son explication d’une voix chevrotante tandis qu’elle pouvait le sentir et le voir caresser délicatement les monts et sillons de sa paume - Confucius disait que deux âmes étaient soeurs lorsque la main droite de l’une et la main gauche de l’autre se complétaient ». Et elle déposa sa main droite plus petite contre sa main gauche à lui toute persuadée qu’elle était, sans lire les signes, que cette grandiose idée des âmes soeurs s’appliquaient à eux. Elle osa finalement relever ses yeux brillants d’émotion vers les siens pour lui demander à bout de souffle en serrant ses doigts entre les siens. « Tu ne trouves pas que c’est … romantique ? ». Et le malaise devint … total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 709
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Jeu 28 Juin - 22:14

A la proposition de Vespyr d'intégrer le Club de Slug avec lui grâce à la sève du Saule Cogneur, Thomas ne répondit que d'un sourire forcé en papillonnant des cils. Ainsi il ne s'engageait pas, ce qui lui permettrait de jouer la carte du « J'ai jamais dit oui » dans le futur.
Lorsque la main du Serpent s'empara de celle de sa camarade, il sentit toute l'émotion gagner la jeune fille et son ego se réjouit de l'effet qu'il pouvait avoir sur elle. Si elle n'avait pas été si creuse et avide d'une popularité qu'elle ne pourrait jamais obtenir -elle n'était après tout qu'une pâle copie d'Azelma que Thomas estimait beaucoup trop pour en apprécier sa version cheap- peut-être aurait-il pu se passer quelque chose entre ces deux-là. Mais lorsqu'elle commença à lui parler d'âmes sœurs... le futur mangemort comprit alors qu'elle était irrécupérable.
Pour autant, il la laissa placer sa main contre la sienne et lorsqu'elle releva son visage pour venir poser ses yeux de biche sur lui, il ne détourna pas la tête, même s'il en fut tenté.
— Tu trouves ? fut tout ce qu'il trouva à répondre à sa question, estimant qu'il était au-dessus de ses forces de lui mentir. Il est difficile de se concentrer avec toi... sourit-il dans une ambiguïté qui laissait entendre à la sorcière qu'elle lui faisait un quelconque effet alors qu'en réalité c'était bien tout l'inverse.
Il retira brusquement sa main de l'emprise de Vespyr et se leva du lit de Joseph avec un tel entrain que cela en fit rebondir la troisième année. Il était conscient qu'il venait de rompre totalement le charme mais il espérait ainsi qu'avec ce petit aperçu de ce que pourrait être la vie de la sorcière auprès de Thomas, elle décide de se donner à fond pour mener à bien la mission qu'il lui avait confié. Il lui avait offert un avant-goût de ce qu'il ne lui accorderait jamais. Mais ça, elle ne s'en doutait pas.
— C'est d'accord, alors ? lui demanda-t-il en s'accotant à son bureau. Tu vas me la rapporter, cette sève ? Qu'on puisse avoir des visions terribles dans les tasses à café...
Saisirait-elle l'ironie de ses paroles ? Pas sûr.
— Si en plus elle peut nous rapporter deux entrées dans le club très sélecte de ce cher Horace... ajouta-t-il dans un sourire dégoulinant d'innocence.

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : © Charlotte
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur cracmol de jardinier
| PATRONUS : Le caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS Jeu 5 Juil - 10:00

Le romantisme de leur échange perça sans doute le coeur tendre de Thomas Avery, rêvait éveillée sa plus farouche prétendante, comme il se trouva bientôt monosyllabique face à elle. Tu trouves ? Elle acquiesça avec douceur de crainte que le moindre mot soufflé trop fort ne fasse fuir sa colombe. Ce n’était sûrement pas facile pour lui qui adoptait si souvent une posture de puissance face aux autres de dévoiler ainsi la sensibilité de ses sentiments. Lorsqu’il admit sa difficulté à se concentrer, la sorcière la partagea instantanément en baissant son regard vers ses lèvres attrayantes. Est-ce qu’il lui volerait ce premier baiser qui lierait leur destin jusque dans la tombe ? La gamine aveuglée par cette lumineuse idée papillonna naturellement des yeux avant de sceller ses paupières. Elle commençait déjà à se pencher vers son aimé mais ne sentit que le matelas rebondir sous ses fesses. « Oh ! » rouvrit-elle les yeux sur la réalité. Il ne lui semblait pas avoir senti ses lèvres sur les siennes, à moins que ? L’aurait-elle imaginé ? La cadette Wilkes se caressa doucement les lèvres comme si elles avaient été chaudes d’un premier baiser.

Son coeur était gonflé de folie pour le bel adolescent et fin prêt à en découdre avec le saule cogneur. Elle se releva à son tour droite comme un soldat et s’avança menaçante vers le bureau sur lequel le talentueux sorcier avait pris la fuite. « Je ferai n’importe quoi pour toi Thomas dussé-je en périr au prix de ma vie ! » s’enfonça-t-elle dans un lourd pléonasme. Elle referma le poing avec puissance comme si elle avait pu y briser le tronc du saule et ses traits délicats se déformèrent subrepticement de rage. « Tu n’as aucune chance ! ». Allez savoir si elle parlait au saule ou à l'adolescent … La jeune fille avait déjà tourné sa cape pour disparaître le souffle court. Les flammes de la honte la pourchassaient à l'idée que le garçon ait pu remarquer à quel point elle l'aimait !

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS

Revenir en haut Aller en bas

Il était ténébreux et avait le regard d'un boutefeu | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Justin ✖ Et si ces ténèbres avaient un nom. Et si ce nom... c’était le votre.
» Il était une fois... Carrefour!
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» je croyais que c'était terminer...
» [Ennemi] Galaad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-