Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Ven 23 Mar - 23:17

PARTIE 1 : The day the world collapsed
Artemis

   
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée »
Rouge. Bleu. Jaune. Ce sont là les couleurs primaires qui permettent aux autres couleurs d'exister.
Le Noir, c'est l'absence de couleur, l'absence de lumière.
Le Blanc, c'est toutes les couleurs, c'est la lumière.
Les couleurs et le dessin sont l'expression brut des sentiments et des sensations tels qu'on les ressent.  L'Art c'est la sensibilité que l'on transmet à travers des formes, des courbes et des teintes.
Artemis était petite, et elle dessinait dans l'herbe. Elle tenait entre ses doigts, sa toute première mallette de crayons. Et ça, il y en avait, des crayons. Toutes les couleurs que son esprit pouvait imaginer, elles y étaient. A leur place, comme si elles l'avaient attendus. Il lui semblait qu'elles l'appelait. La petite rouquine ne s'était pas faite prier pour se saisir d'un crayon au hasard afin de dessiner ce qu'elle voyait en face d'elle. Son travail n'était pas fameux. Certainement pas celui d'un grand peintre ni d'un grand architecte. Mais pour une enfant, ce n'était pas trop mal. C'était même plutôt le contraire. Il n'était pas compliqué de comprendre qu'elle avait essayé de dessiner une forêt. La masse informe aux diverses nuances de vert, était assez équivoque. Il fallait qu'elle trouve ses repères, qu'elle se forge ses habitudes, qu'elle découvre les associations de couleurs. Mais Artemis n'était pas très contente d'elle, même pas du tout. Vexée de son oeuvre, elle laissa tomber son carnet et rebroussa chemin pour rentrer chez elle, ses deux bras collés contre sa poitrine dans un geste boudeur.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Artemis Croupton le Sam 24 Mar - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 24 Mar - 23:23

The day the world collapsed
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée »
Deux saules pleureurs. Quelques bambous. Un petit étang qui ressemblait plus à une grande flaque dans laquelle se prélassaient quelques canards à col vert. Et deux petites filles qui jouaient avec des bâtons. "Tu verras quand j'aurai ma baguette" prévînt l'une d'elle, "je te règlerai ton compte" s'exclama l'autre en faisant mine de viser la deuxième. Et elles passaient leurs après midi ainsi épiées par les piverts. Qu'elle est belle la vie de l'enfant innocent qui ne sait rien de ce qui devra lui arriver un jour. Parfois malheureusement, dans le feu de l'action, l'une faisait mal à l'autre. Soit elle se vengeait, soit elle allait pleurer dans la cape de sa maman. Et ça reprenait, ça repartait comme cela, tous les jours de beau temps. Ces deux enfants n'étaient pas encore happées par le terrible tourbillon de l'existence qui prend toujours soin de détruire la plus pure des créatures.  
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Artemis Croupton le Sam 24 Mar - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 24 Mar - 23:31

The day the world collapsed
prénom & prénom

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Pourtant quelques jours après la scène du dessus, il pleuvait, au grand désespoir des deux petites Potter qui ne pouvaient pas aller jouer sous les deux saules pleureurs. Qu'ils devaient être tristes de ne pas les voir avec eux ! Celle qui s'appelait Artemis balançait pensivement ses petites jambes sur une chaise trop grande pour elle, tandis que sa soeur l'observait de l'air un peu passif du plus âgé. "Tu m'as fais mal, hier" confia brutalement la rouquine en plantant ses yeux verts dans ceux de sa soeur. Elle ne lui faisait pas un reproche, elle disait simplement la vérité. Mais son esprit volubile d'enfant de cinq ans ne pouvait rester focaliser trop longtemps sur la même chose. Aussi sauta-t-elle de sa chaise pour se diriger vers la porte : "Et si on cherchait des pièces secrètes dans la maison ?" proposa-t-elle naturellement ce jeu simple mais qui leur permettrait quand même de passer le temps. Les deux petites filles partirent en courant en direction du salon où elles s'arrêtèrent dans un dérapage violent. La plus jeune percuta la plus grande. La première se prit le coude et la deuxième, le mur. "Aïe ! Tu m'as fait mal !" l'accusa injustement la plus jeune, "Et toi aussi, tu m'as fait mal !" continua la deuxième. "Menteuse ! Je vais le dire à maman !" provoqua la rouquine en partant en courant, suivie de prêt par la plus âgée. Finalement, leurs journées étaient les mêmes. Elles passaient mais se ressemblaient toutes. Les deux soeurs grandissaient ensemble, se ressemblaient de moins en moins, mais se chamaillaient toujours. Les parents n'avaient plus le courage d'arbitrer inutilement des guerres infantiles depuis bien longtemps.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 24 Mar - 23:46

FIN PARTIE 1: The day the world collapsed
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Ah, ce fameux jour. C'était un jour au temps mitigé, ceux de cette atmosphère lourde qui ne présage jamais rien de bon. C'était un peu avant son sixième anniversaire, le 10 Août. Ce jour-là, elle ne s'était pas réveillée d'humeur à jouer avec sa soeur. Elle s'était plutôt sentie d'humeur solitaire et avait bien signifiée à son aînée qu'elle voulait rester seule. Ce dix Août, Artemis été particulièrement mal-lunée. Elle avait répondu injustement à ses parents, avait été punit. Et elle était partie bouder ailleurs. "Ne mets pas un pieds aux saules toute seule" l'avait très justement prévenu son père. Ah la prévention sur un enfant braqué n'est jamais celle qui a le plus d'effet. Comme dans une folie provocatrice, la petite Artemis avait gentiment acquiescé et s'était réfugiée dans sa chambre, la mine toujours boudeuse. Elle avait attendu avec la patience du renard qui caractérisait si bien le patronus qu'elle allait un jour produire, que son père s'en aille. Puis elle était sortie. Elle était allée aux deux saules, avait joué dans l'herbe. Mais elle était grasse, mouillée, souillée par la pluie diluvienne qui s'était abattue sur la campagne anglaise. Et la petite Potter était tombée à l'eau. Cette eau vaseuse, verte et infestée de tétards avait envahi ses poumons. Et elle remuait dans l'eau, elle remuait. Elle essayait de remonter à la surface pour respirer dans cet espoir fou et instinctif de vivre. Mais ce n'était pas possible. Cela ne se passait pas ainsi. La noyade était quelque chose de cruel et vif, qui emportait parfois, même les plus aguerris. Et elle coulait Artemis elle coulait. Elle perdait l'air, ne voyait rien. La petite fille si vive sentait ses gestes se ralentir, son pouls disparaître. Jusqu'à ce qu'elle crève la surface de l'eau, comme attirée par une force phénoménale. Elle s'effondra par terre, recracha tout ce qu'elle avait ingurgité au point de s'en faire vomir. Artemis pleurait, elle pleurait beaucoup. C'était là, la première manifestation de ses pouvoirs.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 31 Mar - 0:04

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Qu'il est dur de se remettre de cette sensation de partir et de mourir. Qu'il est dur d'oublier les terribles doigts de la mort refermés sur son poignet pour nous entraîner dans les méandres de l'enfer. Artemis était longtemps restée dans sa chambre après ce désastre. Personne n'avait rien vu, personne n'avait rien su, pas même Eden. A pas de loup, elle était rentrée chez elle, s'était douchée. Tandis que l'eau ruisselait contre ses membres gelés, Artemis pleurait. Elle pleurait en comprenant ce qui avait faillis arriver, elle pleurait d'avoir désobéit. Et puis, la petite fille était sortie, avant de se mettre au lit. Et puis les jours avaient passé, elle n'y avait plus pensé. Les tristesses d'enfants s'oubliaient, même si les peurs demeuraient vives. Eden ne savait pas pourquoi elle ne voulait plus aller aux deux saules. Eden ne comprenait pas.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Dim 1 Avr - 19:54

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Un an plus tard, toute trace de l'accident avait disparu. Physiquement, la petite Artemis n'avait rien eu de particulier, le problème était maintenant  psychologique et la gamine avait bien du mal à s'approcher de l'étang avec sa sœur qui bien entendu, ne voyait pas où était le problème. La petite rouquine préférait largement se promener maintenant dans le champ derrière chez elle, plutôt que d'aller près de l'eau. "Non, je n'irai pas près de l'étang !" s'exclamait Artemis pour la cinquième fois de la journée, en croisant les bras pour fixer sa soeur d'un oeil ennuyé. "Je n'ai pas envie" prétexta-t-elle à nouveau avant de s'enfuir à toute hâte pour ne pas entendre la remarque d'Eden. En réalité, sa soeur n'aimait pas le champ et Artemis fut un temps, ne l'aimait pas non plus. Son petit accident dans l'étang lui avait permit de rencontrer un petit garçon moldu, avec lequel elle s'amusait bien. Le champ était finalement devenu un jardin secret dont jamais Eden n'entendra parler.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Mar 3 Avr - 16:51

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Il y avait du vent, ce jour-là. Les branches étaient balayées par les souffles chauds venus du Sud du pays. Les cheveux de la petite Artemis Potter semblaient encore plus flamboyants avec ce soleil si fort. Elle courrait dans le champ rejoindre son ami. Trevor était un garçon un peu plus grand qu'elle, avec des cheveux aussi noirs que ceux d'Artemis étaient roux. Ses joues rouges ne l'étaient habituellement pas au soleil, et ses boucles semblaient luire comme si la lumière n'avait illuminé qu'elles. "Avant l'année dernière, je ne t'avais jamais vu ici" lui fit-il justement remarquer alors qu'il traçait avec un bâton de bois, des formes au sol, "pourquoi tu viens maintenant ?". Artemis le contourna pour s'asseoir sous un grand chêne, à l'ombre duquel elle pouvait voir tout le champ : "Avant, j'allais avec ma soeur aux étangs un peu plus haut, tu sais" commença-t-elle à déblatérer à toute vitesse, "mais je suis tombée dedans et je ne veux plus m'en approcher". L'autre gamin ne semblait guère prit d'état d'âme, puisqu'il n'était pas capable de comprendre la gravité des mots de son amie qui venait de parler, "Ah, d'accord. Dis, mon cousin m'a ramené un jeu de carte de chez lui, tu sais il habite dans le Gloucestershire je t'avais dis, tu veux qu'on y joue ?".
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Mar 3 Avr - 18:09

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
"TREVOR ! YOUHOU ! TREVOOOOOR" s'exclamait à tue-tête une petite rouquine de maintenant neuf ans dans un champ, de toute évidence vidé de tout autre âme qu'elle. La gamine était persuadée que son ami moldu allait être dans le coin, mais elle s'était fourvoyée. Depuis qu'ils s'étaient disputés - sur une sombre histoire de triche à un jeu de carte moldu - les deux enfants ne s'étaient plus vu ni reparlés. A dire vrai, Artemis avait sans le vouloir triché à cause de ses pouvoirs et bien évidemment, le gamin n'avait rien comprit. Elle bien sûr, n'avait pas eu besoin de réfléchir bien longtemps pour savoir pourquoi elle avait les quatre as dans sa manche. Mais comment expliquer les choses à un enfant moldu ? La petite Potter se retrouva bien vite sous le chêne où ils allaient habituellement tous les deux, mais il n'y avait personne. Abattue et défaite, elle s'assit en croisant ses jambes pâles exposée à la douce lumière du printemps. Elle arracha machinalement l'herbe qui se trouvait autour d'elle, l'air accablé par ses préoccupations enfantines. Les mots violents de son ami Trevor tournait encore dans sa petite tête - car Artemis à cet âge-là déjà, n'aimait pas être traitée de menteuse ! - et elle fut bientôt interrompue par un toussotement gêné. La petite fille se retourna pour apercevoir le garçon, les mains dans le dos, qui se dandinait timidement d'un pied sur l'autre. "Bah où tu étais ?" demanda-t-elle à brûle-pourpoint. "J'avais pas envie de te voir" répondit machinalement le garçon, sans aucun tact. Les joues de la rouquine devinrent aussi rouges que ses cheveux de feu, et elle tourna la tête, vexée. "Si c'est pour dire ça tu peux repartir !" lui conseilla-t-elle d'un air mauvais. Pour s'occuper les mains et ne pas montrer son stress, la gamine continuait d'arracher l'herbe par touffes, si bien que bientôt, elle n'en eut plus à arracher. Trevor quand à lui, s'était assit à côté d'elle depuis quelques minutes. "Admets que tu as triché et on oublie tout !" proposa-t-il naturellement. Pour seule réponse, il eut droit à un regard courroucé de la sorcière. Elle n'allait quand même pas s'excuser pour quelque chose qui n'était pas de son ressort, non ?! Pourtant, le regard avec lequel le garçon la couvait lui laissait entendre que cela était sa seule chance de pouvoir à nouveau passer ses après-midi avec lui. "Pardon..."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Mer 4 Avr - 20:34

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
C'était une journée pluvieuse pendant laquelle la petite rouquine de Potter avait décidé de mettre un pied dehors, sur invitation de son ami Trevor. Elle ne comprenait pas bien quel lutin de Cornouailles l'avait mordu, mais elle avait accepté sans hésiter. La "grande nouvelle" qu'il avait à lui annoncer, avait été un élément déterminent pour la faire sortir de son lit douillet. L'hiver approchait déjà, les arbres s'étaient délestés de leurs dernières feuilles, et le vent balayait le pays. Artemis arriva au champ où le garçon l'attendait déjà. Elle s'élança pour arriver plus vite, mais trébucha et finit la tête la première dans une flaque de boue. Elle avala de la terre et recracha le tout dans l'eau, les cheveux maintenant plus sales que jamais. "Beurk !" s'exclama-t-elle en se relevant pour regarder son pull rouge maintenant marron, d'un air défait. Trevor, non loin, riait à gorge déployée. "Ca va me manquer, tu sais" confia-t-il un peu plus tard alors qu'elle était adossée au tronc d'arbre renversé tandis qu'il était assit dessus : "De ne plus venir ici". La petite fille toute sale, regardait l'horizon d'un air absent : "Moi aussi. Je ne comprends pas pourquoi vous partez" lui dit-elle, déconfite à l'idée de perdre son seul ami moldu. Le gamin haussa les épaule à sa manière impertinente : "Bah ! Mes parents en ont marre de ce coin !". La Potter avait bien envie de lui répondre que ce n'était pas son problème, mais elle se voyait mal le dire à voix haute en lui manquant de respect. "Comment on fera pour se parler ?" lui demanda-t-elle tristement. Trevor enfonça le clou sans aucun tact : "On ne se parlera plus."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Jeu 5 Avr - 22:57

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Le lendemain, Artemis revint.
Rien n'avait changé.
Le temps était le même, le champ identique. Mais la petite sorcière était toute seule. Elle qui ne venait jamais sans son ami, se retrouvait dans le même champ, à cela près qu'il n'y avait personne pour accompagner sa solitude et son ennui. Elle fit comme ils faisaient d'habitude : elle s'approcha du chêne, s'assit sur le sol en appuyant son dos sur le tronc déraciné. Et elle attendit. La rouquine était là, fixait l'horizon. Elle attendait. Comme si Trevor allait apparaître alors qu'il avait déménagé. Il lui semblait qu'une dague avait poignardé violemment son cœur. Elle ressentait la même sensation de solitude que lorsque ses poumons s'étaient emplis d'eau. Elle resta longtemps dans le champ. Si longtemps que le temps changea, les nuages apparurent et déversèrent leur pluie. Artemis fut tôt trempée mais elle ne bougea pas, comme s'il allait arrivait. Elle n'avait plus aucun moyen de le contacter, elle se sentait abandonnée.
Dix ans plus tard pourtant, elle le reverrait, le recroiserait. Mais ça malheureusement, elle ne le savait pas encore.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 7 Avr - 15:39

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Artemis avait grandis. Elle était diplômée de l'Ecole de Sorcellerie Poudlard, bientôt étudiante en psychomagie. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de retourner dans les lieux qui l'avaient construite. Elle avait été une enfant enjouée qui avait risqué sa vie à jouer trop près d'un étang, bafouant l'autorité de son père. Elle avait été une enfant agréable dans un champ avec un autre petit garçon de son âge. Maintenant adulte, elle revenait dans ces deux lieux qui avaient coulé les fondements de son enfance. Artemis était restée quelques minutes à fixer l'étang dont elle avait avalé violemment l'eau boueuse, en étant enfant. Puis elle était partie. Ce n'était pas pour rien que son épouvantard la représentait en train de s'étouffer. Ce jour avait marqué le début de sa plus grande peur et elle n'était pas prête de l'oublier. La rouquine ce jour-là, était toute seule. Ses parents n'étaient pas encore rentrés, sa soeur vagabondait ailleurs avec un certain Ollivander à ce que l'on disait. Maintenant dans le champ, Artemis réalisa que les épis de blé avaient bien grandit. Elle s'avança un peu, ne regardait pas le chêne sous lequel elle allait toujours, fut un temps. Le regarder serait faire face à son passé, et... "Artemis ?" l'interpella une voix mature de garçon adulte. les cheveux roux de la Potter volèrent quelques instants lorsqu'elle se retourna vers le propriétaire de la voix : "Trevor ? Ca alors !". Elle s'approcha de lui, en affichant un joli sourire sur les lèvres. Elle ne l'avait pas vu pendant dix ans, et ne lui avait pas plus parlé pendant cette période. Quel était le destin qui ramenait ce moldu vers elle, maintenant ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 7 Avr - 16:46

PARTIE 2 : Recovery
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Là, assis sur le tronc déraciné depuis plusieurs décennies, les deux jeunes adultes rattrapaient le temps perdu. Un sourire sincère flottait sur les lèvres d'Artemis tandis qu'un regard joyeux habitait les iris clairs de son ami Trevor. Il était beaucoup plus grand que la dernière fois qu'elle l'avait vu, plus affirmé, aussi. On voyait qu'il avait vécu, grandi et mûri. "Tu as changé" lui confia-t-elle d'un ton agréable, "comme toi, je te rassure" lui répondit-il. Il n'avait pas perdu son sens de la répartie, par contre. Artemis réfléchit. Avait-elle tant changé que cela ? Il lui semblait que les journées qu'ils partageaient ensemble ne dataient que d'hier. Devait-elle être surprise dès lors, de savoir qu'elle avait changé ? Pas tant que cela. "Je pensais souvent à toi, tu sais" confia-t-elle, les joues rouges de honte, "tu m'avais manqué !". Elle s'était faite à son absence, au silence. "J'ai longtemps regretté d'être parti aussi sèchement, tu sais" lui dit-il en étendant ses longues jambes cachées sous un jean. "Je n'ai pas été très gentil". Ce à quoi elle répondit : "C'est le passé".  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 7 Avr - 17:09

PARTIE 3 : I'm given knowledge
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
"Crac". Une plume de cassée, une. Les joues d'Artemis devinrent si rouges que quiconque aurait pu voir là une extension de ses cheveux. La gamine de 9 ans avait encore réussi à casser une plume. Depuis que ses parents lui avaient appris à écrire trois ans plus tôt, il n'y avait rien à faire, elle cassait toute ses plumes. Ses petites mains encore potelées s’agrippaient à l'objet cassé, qu'elle fixait désormais avec désarroi. "Je n'y arrive pas ! s'exclama-t-elle en jetant sa plume en face d'elle. Les larmes vinrent assez tôt inonder ses yeux devant l'aveu de son échec. Elle détestait ne pas y arriver. Ça la rongeait. Agacée, elle descendit de sa chaise et partit dans le bureau de son père qui lisait dans une autre pièce de la maison. Elle s'infiltra doucement dans la pièce, s'approcha de son bureau et... Oublia ce qu'elle faisait là. Elle fronça les sourcils d'un air étrange. "J'ai jeté un sortilège au bureau pour que tu oublies ce que tu es venu y faire, lorsque que tu y entres" claironna son père, visiblement fier de lui. "Mais vu la plume que j'ai trouvé en bas, je considère que tu dois en chercher une autre, non ?".
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 7 Avr - 17:20

PARTIE 3 : I'm given knowledge
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Artemis se trouvait sur les genoux de son père, qui avait ouvert un livre devant eux, qu'il lui lisait en expliquant les différents termes. "Mais un rappeltout ne sert à rien si on ne sait pas ce qu'on a oublié ! " persistait-elle pour une énième fois, devant le soupir de son père. "Oui, mais logiquement, si tu te concentres un peu, tu devrais retrouver de quoi il s'agit" répéta-t-il encore devant l'air sceptique de sa dernière fille. Elle ne répondit rien et se contenta de fixer d'un oeil vide le dessin de l'objet dans le livre. De lui-même, le Potter décida de passer à autre chose pour ne pas la frustrer davantage. Elle pointa un doigt fier sur le schéma : "Ca, je sais ce que c'est ! C'est un scrutoscope !" s'exclama-t-elle en se rêvant d'en avoir un entre les mains. Elle ne savait cependant pas à quoi cela servait. L'ironie de la chose était qu'elle savait déjà ce qu'était un scrutoscope sans savoir ce qu'était un rappeltout. Comme quoi, elle commençait bien la vie : "Cela détecte la magie noire. Puisses-tu n'en avoir jamais besoin" murmura son père en tournant la page pour passer à autre chose.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Chastain | Schizophrenic
| SANG : Pur. Potter d'origine.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : De la fumée qui l'étouffe.
| PATRONUS : Un renard des neiges.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone Sam 7 Avr - 17:39

PARTIE 3 : I'm given knowledge
Artemis

 
« Une occasion manquée se retrouve, mais on ne revient jamais d'une démarche précipitée And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
"Atchoum !". Artemis soupira devant un bouquin que lui avait demandé de lire son père. Il traitait de branchiflore ou quelque autre plante dans le genre. Artemis préférait travailler sur les sortilèges alors qu'elle n'avait même pas encore de baguette. Elle se rêvait en duelliste, ou en Auror. Son esprit d'enfant, allait même jusqu'à la voir Ministre de la Magie. Le visage posé contre sa main, elle lisait un paragraphe détaillé sur les bienfaits de la chose dans l'eau. Selon elle, ces connaissances étaient futiles si elle ne pouvait pas essayer par elle-même. Elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'avec un peu de branchiflore, elle n'aurait pas frôlé la mort le jour où elle était tombée dans l'étang. Son père entre-temps, était sortit de son bureau qu'il avait fermé à clé. "Bon, tu as finis ce que je t'ai demandé ? la questionna-t-il en s'approchant d'elle, "Oui, et je n'ai pas trouvé ça très intéressant" répondit la fière petite Potter en regardant son père d'un œil totalement ennuyé. Il croisa les bras pour regarder sa fille, et étendit un gentil sourire sur ses lèvres : "J'ai de la branchiflore dans mon atelier, tu veux aller voir ?" lui proposa-t-il en retroussant les manches de sa chemise. Il n'en fallut pas plus pour la petite fille de se lever à la vitesse de l'éclair pour suivre son père. Il ouvrit délicatement une porte derrière laquelle la jeune fille était rarement passée. Son père était était un homme secret qui n'aimait pas savoir ses activités connues de tous. Aussi fabulait-elle la plupart du temps sur ce qu'effectuait réellement son paternel. Il plongea son bras dans un bocal pour en ressortir une plante gluante, qu'il présenta à sa fille. Artemis déglutit et recula : "C'est horrible" décréta-t-elle.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone

Revenir en haut Aller en bas

A R T E M I S • In restless dreams I walk alone, narrow streets of cobblestone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» How I found my mum in Haiti's streets.
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» California Dream !
» Décors officiels!
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: Ecrivez votre histoire :: 
Vos biographies
-