GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Lavinia l'amie des serpents | LAVINIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 436
| AVATARS / CRÉDITS : © BONNIE
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Lavinia l'amie des serpents | LAVINIA Lun 26 Mar - 12:33

Evan s’était selon ses habitudes levé avant l’aube pour plonger dans la Severn qui serpentait jusque sur les terres de sa famille. Il avait toujours autant aimé nager que voler. Il n’avait pas, contrairement au reste de ses cousins, bénéficier de l’éducation classique d’une famille sorcière. Il ne parlait aucun autre langage que celui vernaculaire du pays dans lequel il avait grandi, son âme n’avait été élevée par aucun art, et il souffrait d’un manque de culture qui l’avait longtemps embarrassé. Il dissimulait aujourd’hui fort bien ses failles à travers l’art de la rhétorique qu’il avait emprunté à ses ascendants au cours des nombreux évènements qui les rassemblaient. C’était bien là son seul acquis Rosier pensait-il d’une manière bien prétentieuse. Concernant le reste il s’était construit seul à travers les disciplines sportives aussi populaires que vulgaires - entendez à la portée de tout un chacun - dont il ne parvenait à tirer aucune prétention.

Il s’était séché et avait enfilé sa tenue du dimanche par-dessus son maillot de bain et traversait maintenant la Forêt de Dean pour retrouver Offa’s Dyke Path que la matinée ensoleillait doucement pour retourner dans le manoir familial. Il espérait que son père ait déjà quitté les pièces à vivre pour retrouver l’obscurité mortuaire de ses appartements. Quelle ne fut pas sa surprise de trouver sur son chemin un elfe de maison - leur elfe plus exactement - en train d’assembler un bouquet de fleurs plus large que sa tête. « Pour Miss Cassiopeia Yaxley » répondit la chose à son regard circonspect en se courbant suffisamment bas pour écraser son nez contre le sol. « Pour ? - Rosier n’avait de jardinier que le nom et n’avait jamais donné un tel ordre à l’elfe ! - Mêle toi de ce qui te regarde ! » lui flanqua-t-il un coup de pied. « Et dégage de là ! ». L’elfe au nez maintenant sanguinolent s’exécuta dans un tremblement. « Cassiopeia l’amie des elfes - accola-t-il dans un soupir blasé un titre volontairement insultant au prénom de sa fiancée - pourquoi elle ne peut rien faire comme tout le monde ? ». Il avait cet hiver trompé la confiance de la jeune femme en séduisant une jeune fille de son école et la froideur de sa fiancée n’avait pas fondu en même temps que le givre sur la forêt. Il s’était platement excusé et sa patience éreintée ne comprenait pas que sa douce ne lui ait pas encore accordé son pardon.

Cet évènement expliqua que, quelques heures plus tard, un magnifique bouquet de fleurs des bois bloque l’épaisse porte d’un autre manoir qu’un elfe moins hardi que le sien entendait lui fermer au nez. « Ma maîtresse n’est pas là, je ne peux pas vous laisser entrer - couina l’elfe de la famille Yaxley avant que ses yeux humides ne s’agrandissent à la vue de la baguette du sorcier - Oh non Monsieur Rosier, s’il vous plaît, il serait fâcheux d’en arriver là ». Il n’y avait pas de situation plus délicate pour un elfe de maison de leur famille que de devoir employer sa magie contre un sorcier pour protéger le vœu de ses maîtres. « Tu mens, je l’ai vue en arrivant ! Laisse moi entrer avant que je ne suggère à ta maîtresse de t’ordonner de t’arracher ta langue fallacieuse ! » le menaça-t-il les yeux brillants de rage. « CASSIE ! » hurla-t-il dans l’entrebâillement de la porte que deux autres elfes étaient venus aider le premier à pousser alors qu’il avait aperçu, pour la deuxième fois, la silhouette gracile de sa fiancée traverser pieds nus l’étage auquel menaient les escaliers d’honneur. « C’EST ABSURDE CASSIE, LAISSE-MOI ENTRER ! ».


dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 339
| AVATARS / CRÉDITS : Keira Knightley
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Geôlier
| PATRONUS : Chat Manx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lavinia l'amie des serpents | LAVINIA Jeu 14 Juin - 22:52

Le printemps était venu égailler les plaines de Northumbrie, et les environs du manoir Yaxley s'était couvert d'une multitude de joyeuses couleurs, et de nombreuses fleurs. Ces forêts qui tout l'hiver durant avaient semblé endormies et presque mortes dans leurs ternes teintes, revenaient désormais à la vie. Et comme toute la nature autour d'elle qui faisait son renouveau et reprenait goût à l'existence, la jeune héritière Yaxley fleurissait à nouveau. Tout les signes qui en hiver auraient paru de mauvais augure, étaient désormais devenu des phénomènes qui réjouissaient son cœur. Elle souriait de nouveau, elle riait de nouveau, tout allait pour le mieux. Aussi, ce matin là, Cassiopeia avait pris grand soin de peigner ses cheveux, et pour une fois de les laisser libres. Après tout, ce n'est pas comme si elle allait croiser quelqu'un.
Après sa toilette, elle décida qu'aller se ressourcer en extérieur ne pourrait lui faire que le plus grand bien. Elle revêtit une robe toute simple, blanche avec quelques motifs discrets, et attrapa un chapeau à large bord en paille.

Une fois le tour du domaine fait, la jeune fille se mit en quête de mûres et de fraise des bois. Celles si ce trouvaient dans les bosquets en marge du bois. Alors qu'elle ramassait quelques fraises des bois d'une main gracile, elle entendit de lointains cris. Sans doute des oies sauvages qui s’encanaillaient dans les fourrés pensa-t-elle, jusqu'à ce que distinctement, elle put entendre son prénom répété deux fois. Les oies sauvages ne parlaient pas anglais, et connaissaient encore moins son prénom. Rapidement, elle attrapa son panier d'une main, rabattit son chapeau en paille, et dévala la forêt en direction de l'entrée du manoir. Qui cela pouvait-il être ?
Arrivée à l'orée du bois, et alors qu'elle courrait vers la porte, elle ralentit son pas en discernant l'envahisseur. Un soupire las s'échappa de ses lèvres alors qu'elle approchait de la scène. « Hum » Laissa-t-elle échapper en déposant sur le sol son panier en osier, pour capter l'attention d'Evan. « Quel étrange voleur que voici. » lâcha-t-elle en croisant ses bras, déposant un regard désapprobateur sur le jeune homme. En haussant un sourcil raffiné, elle tourna son visage vers la porte à demi-enfoncée de sa demeure. Ciel, c'est qu'il avait de la force ce Rosier. Malgré tout, elle se sentit un peu flattée de la volonté que l'héritier avait mis en œuvre pour obtenir son attention, néanmoins maintenant qu'il l'avait, il avait intérêt à ne pas lui faire perdre son temps. « Dispersez-vous » murmura-t-elle d'une voix calme aux elfes, en joignant à sa parole un geste de main souverain, avant de dévisager sans retenu l'intrus. Son visage lui avait manqué, elle ne pouvait pas le nier, mais elle ressentait encore assez de fierté pour ne pas lui faciliter les choses.

« Bonjour, Evan. Que venais-tu chercher en ces lieux ? » demanda-t-elle finalement d'un ton poli, concis, et terriblement plat. Dire qu'elle ne lui avait pas encore pardonné était un euphémisme, et torturer la petite sotte espagnole ne lui avait pas procuré assez de soulagement pour qu'elle puisse tourner la page. D'une main, alors qu'elle attendait qu'il réponde, elle enleva son chapeau de paille et le rangea dans son panier en osier. Elle réarrangea quelques mèches avant de reporter finalement son attention sur Evan d'un air las. Tout ses gestes étaient contrôlés à la perfection car derrière son air désapprobateur, elle se réjouissait intérieurement de revoir enfin son Rosier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lavinia l'amie des serpents | LAVINIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand une vipère crache son venin...♣ Lavinia, Anne & Andrew
» recherche amie
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]
» Gardes serpents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-