Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Commérages // [Icarus + Vespyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Arnold (pas le footballer, l'acteur!)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nain de jardin
| PATRONUS : Âne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Commérages // [Icarus + Vespyr] Mar 27 Mar - 17:46

Un bloc de feuilles blanc cassé sur les genoux, Icarus s’exerçait au dessin d’imagination recroquevillé sur une marche du Grand Escalier du château. Derrière lui, Circé scrutait le moindre de ses faits et gestes. Icarus grattait frénétiquement sa plume sur le papier, croquant ce que son imagination lui dictait. Il avait représenté une femme à tête de serpent, et était en train de griffer les valeurs de sa plume. À côté du dessin, il avait inscrit le nom de « Vespyr ». Ç’aurait été mentir de dire que Icarus ne nourrissait pas des sentiments de rancune à l’encontre de la jeune fille, une forme de rancune somme toute. Mais il avait appris à passer outre, et son ego brisé s’était reconstitué. Une erreur de jeunesse: la fougue juvénile est souvent l’auteure des pires travers. Sa flamme passagère pour la jeune fille en était un, et il regrettait beaucoup ce temps perdu à tenter de faire la cour à une jeune fille qui n'avait de beau que la façade. Il s'était laissé duper et était tombé dans le piège. Car pour Icarus, la beauté parfaite relevait de la pureté, et si il y avait bien un adjectif qui, pour le jeune homme, ne s'appliquait pas à Vespyr, c'était bien celui-ci.
Circé était ébahie par le dessin d’Icarus. « C’est vraiment à couper le souffle! Tu es bon en caricature! » Elle était bavarde, mais Icarus appréciait sa compagnie. C’était une grande dame distinguée d’une beauté raffinée qu’admirait le jeune homme. Elle était bienveillante à son égard, peut-être parce qu’ils rivalisaient d’arrogance tous les deux. Après tout, les semblables se vouaient souvent respect mutuel, c’était une sorte de règle. « En parlant de Mlle Wikes, tu ne sais pas la dernière? » Circé était une vraie commère. Elle adorait les ragots, mais par-dessus tout, elle adorait les créer. C’était une vraie artiste sur ce point-là, sans aucun doute. Icarus lâcha à voix basse: « Dites-moi tout » en haussant le sourcil, essayant d’avoir l’air le plus désintéressé possible.« Elle a encore tenté quelque chose avec M. Avery, je les ai vus au troisième étage. » Icarus soupira. Son semblant de camarade était fixée sur le même garçon depuis trois ans, ça relevait presque du harcèlement à ce niveau-là. Quelque part, il admirait son courage et sa persévérance, même si c'était, en un sens, pathétique à souhait. Après tout, les plus grands héros de la littérature étaient rarement mariés et heureux pour toujours avec beaucoup d'enfants. « Enfin je pense qu’elle te racontera cela elle-même » dit Circé avant de se figer, coupant le jeune homme dans sa réponse. Icarus releva la tête et vit la jeune fille pénétrer dans le couloir. Il eut juste le temps de rabattre la couverture de son carnet sur le dessin qu’il faisait d’un geste sec et salua Vespyr. Il était certain qu'allait s'ensuivre une heure au moins de ragots perfides qui ne prendraient fin que lorsqu'Icarus déciderait de quitter dramatiquement la pièce pour prétendre vouloir se concentrer sur des activités plus élevées. Icarus ne se l'avouait pas, mais il était ravi que toutes ces dames veuillent discuter avec lui, car les secrets les plus croustillants du château rythmaient sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 144
| AVATARS / CRÉDITS : © Cranberry
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur jardinier cracmol
| PATRONUS : Un caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr] Mar 27 Mar - 21:50

Le besoin obsessionnel d’obtenir ce qui lui échappait, Vespyr l’appelait amour et ses affres étaient cruels. Elle se promenait depuis la rentrée avec une boule de cristal qu’elle astiquait de manière compulsive dans l’espoir d’y lire son brillant futur de Mrs Avery. Mais le contenu de la boule était nébuleux tandis que les regards et sourires que s’échangeaient Thomas et Lys étaient sans équivoque. Dénier le vif intérêt de l’héritier pour la jeune femme en même temps que sa morne indifférence à son égard à elle devenait de plus en plus compliqué. Sa naïveté s’était laissée berner une dernière fois, pleurnichait-elle pour le centième fois. L’adolescent de tous ses désirs lui avait demandé un service qu’elle avait honoré avec une grande diligence (et au prix de trois jours à l’infirmerie, babillait-elle sans compassion auprès de son complice qui lui avait perdu un œil dans l’affaire). Leur directeur de maison avait laissé entendre à la fin de la dernière classe qu’il aurait adoré pouvoir tester les propriétés de la sève du saule cogneur de leur école, le vieux renard avait même laissé entendre aussi subtilement qu’il en était capable que l’étudiant qui pourrait l’y aider mériterait une invitation à sa prochaine soirée. La ténacité de la troisième année la rendait capable de tout et ce miracle, elle l’avait accompli.

Alors pourquoi, pourquoi diable, Thomas Avery ne l’avait-il pas invité à la soirée méritée ?

Il avait débarrassé le bras en écharpe de la troisième année de la fiole durement obtenu avant de lui briser le coeur en lui annonçant qu’il se rendrait à la prétentieuse petite soirée avec sa toute aussi prétentieuse blonde. Madame Pomfresh avait dû ajouter à la prescription de sa patiente en pleine crise de nerfs un philtre calmant avant qu’elle ne rejoigne le reste de ses camarades. Et c’était sûrement une heureuse chose, faute d’être un superbe prétexte pour ne pas prendre de notes en métamorphoses. La troisième année excédée claqua la porte de sa dernière classe après avoir bénéficié de devoirs supplémentaires. Elle marchait dans les couloirs en appuyant bien les talons de ses souliers vernis pour prévenir de son énervement quiconque aurait souhaité l’approcher et se trouva bientôt nez à nez avec Icarus. Le garçon était seul, comme à son habitude, et confortablement installé sur une marche d’escaliers, ce qui ne la surprit pas. Le saluer ou l’ignorer ? Un coup d’œil derrière son épaule lui indiqua que sa clique habituelle de « copines » n’était pas présente. Cela lui ferait du bien, ne pensait-elle qu’à sa personne, de parler avec un garçon dont le nom de famille était aussi peu glorieux que le sien. Cela noircissait son humeur jour après jour de traîner avec des filles qu’elle admirait autant qu’elle jalousait. Et puis, comme elle avait mis un râteau au garçon, cela confortait son égo de lui parler. « Salut ! » cessa-t-elle enfin de se mordre l’intérieur de la joue pour l’aviser sous ses paupières blasées. « J’en ai marre de l’école - commença-t-elle tout naturellement à cracher sa bile après avoir posé ses fesses sur la marche comme s’il s’agissait d’un trône - C’est quoi l’obsession de tous ces crétins à vouloir rentrer dans le Club de Slug ? J’hésite à envoyer un hibou à père pour lui raconter qu’il a voulu me peloter, je suis sûre qu’il se ferait virer, et on arrêterait enfin de m’emmerder avec ces soirées … ».

dragées:
 


Dernière édition par Vespyr Wilkes le Mar 10 Avr - 11:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Arnold (pas le footballer, l'acteur!)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nain de jardin
| PATRONUS : Âne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr] Jeu 29 Mar - 13:58

Sans relever la tête, Icarus répondit du tac au tac d'une voix volontairement aiguë et idiote: « Oh Vespyr, c'est quoi le problème avec le club de Slug? Raconte tout à tonton Icarus. » Il ouvrit une page de son carnet au hasard et entreprit un nouvel ouvrage de manière automatique pendant qu'il parlait à la jeune fille. Cette fois-ci, ce seront des araignées déferlant sur Thomas Avery dans la forêt interdite. Vespyr avait sûrement eu un problème avec lui; ce crétin ne jurait que par ce non moins crétin Club de Slug. Icarus, excessivement mauvais (et encore, c'était lui faire une fleur que de dire qu'il était mauvais) en potion, avait adopté la stratégie qui consiste à dire: "de toute manière, c'est nul". Comme ça, son échec ne lui paraissait pas aussi cuisant qu'il l'était. En vérité, il était terrifié par cette matière et son professeur, qui prenait un malin plaisir à afficher de temps en temps les mauvais travaux du jeune homme devant la classe, expérience humiliante et traumatisante pour lui. Un frisson parcourut l'échine d'Icarus alors qu'il se remémorait sa dernière infusion de Mandragore, qui avait viré carrément au rouge carmin au lieu du bleu -couleurs pourtant opposées sur le cercle chromatique-. Icarus était toutefois une légende en divination et encore plus en astronomie. Il reporta son attention sur Vespyr.« Plus sérieusement, je t'écoute. Qu'est-ce que ces idiots t'ont encore fait?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 144
| AVATARS / CRÉDITS : © Cranberry
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur jardinier cracmol
| PATRONUS : Un caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr] Ven 30 Mar - 9:52

Les élèves qui avaient un problème avec le Club de Slug étaient généralement les jaloux qui n’y étaient pas conviés et la gamine avait décidé ce jour de rejoindre cette triste catégorie. « Tout ça c’est à cause de Slughorn » bougonna-t-elle naturellement poussée dans sa nature capricieuse par le paternalisme pourtant singé de son camarade. « Il a dit qu’il rêvait de tester les propriétés de la sève du saule cogneur en classe avant d’enchaîner comme par hasard sur le sujet de sa prochaine soirée ! La subtilité d’un troll de sécurité ! ». La tristesse contracta les poings de la troisième année autour du tissu de belle qualité de sa robe. Elle s’en fichait comme de la guerre des géants, elle, de rejoindre ce stupide cercle, ou du moins elle s’en était fichue jusqu’à ce que le fantasme de s’y pavaner au bras de Thomas Avery ne la tourmente. « J’ai pas pu dire non quand il m’a demandé ! - ne pouvait-elle prononcer le nom de son aimé sans s’étrangler d’une nouvelle crise de larmes - Et tu sais qui il emmène à ma place à la prochaine soirée ? ». Elle extirpa un mouchoir de sa poche pour l’apposer sous ses cils maintenant bien secs mais l’ulcère provoqué par ses sentiments non réciproques restait vif. Prendre le temps de s’arrêter sur son exploit et puis quoi encore ? Vespyr ne savait s’enorgueillir que du regard des êtres qu’elle jugeait supérieurs en raison de leur pureté qui rimait dans leur maison avec popularité. « J’ai passé trois jours à l’infirmerie, c’était une expérience terriblement traumatisante - j’ai failli gober l’œil de Dave Goujon, je ne pourrais plus jamais manger de raisins ! - et lui a pris la sève récoltée au presque prix de ma vie pour y emmener Lys Malefoy ! » hurla-t-elle dans les couloirs le prénom de la blonde qu’elle haïssait plus violemment que jamais. L’esquisse en cours l’apaisa d’un soupir séduit quand elle y reconnut les traits de son aimé mais elle fronça des sourcils intrigués par l’air affolé dont Icarus l’habilla de deux coups de plumes. Circé n’avait pas perdu un seul mot du récit et le groin de son cochon de compagnie avait discrètement quitté sa toile pour s’en aller renifler la détresse du garçon éborgné et autrement plus traumatisé qui n’avait toujours pas quitté son lit d’infirmerie depuis toutes ces mésaventures.


Dernière édition par Vespyr Wilkes le Lun 9 Avr - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Arnold (pas le footballer, l'acteur!)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nain de jardin
| PATRONUS : Âne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr] Mer 4 Avr - 12:52

Icarus dut retenir un rire pour ne pas froisser sa camarade lorsqu'elle évoqua les raisins secs. Il lui offrirait donc des litchis pour son anniversaire, c'était décidé. Il affubla le portrait de Thomas d'une mine effrayée, caricaturale, et le dessin prêtait vraiment à rire. Icarus resta pensif un moment devant son ouvrage. « Ah Vespyr, Vespyr, tu t'es encore fait salement bananner. Quand est-ce que tu comprendras? Ma pauvre Vespyr. » Icarus avait bien un semblant d'idée en tête, à laquelle Circé et sa science des ragots de l'école pouvait bien être la pièce maîtresse. Une idée machiavélique digne du plus perfide des Serpentrards. Il est vrai que l'honneur d'un serpent ne peut être lavé qu'en infligeant une punition équivalente en réponse à une provocation telle. Il avait de l'empathie pour sa camarade, même s'il ne le montrait pas forcément, et chacun savait que lorsque l'on touchait à un membre du clan d'un Serpentard, il fallait s'attendre à des représailles. Même si cela ne le touchait pas directement, Icarus se sentait de plonger la tête la première dans cette histoire, juste pour y trouver un peu d'amusement; cela lui suffisait.  « Ma chère, que proposez-vous pour régler cet affront? Nous ne pouvons pas laisser passez ça, il faut qu'il y ait revanche. » Il arracha son dessin de son carnet et le tendit à la jeune fille en souriant. « Cadeau en preuve de ma dévotion. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 144
| AVATARS / CRÉDITS : © Cranberry
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur jardinier cracmol
| PATRONUS : Un caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr] Lun 9 Avr - 10:59

L’amour, non content d’aveugler nombre de ses victimes, paraissait également boucher les oreilles et bâillonner les lèvres de Vespyr. Dans un geste qui était chez elle démonstratif d’une profonde gêne, elle fit tinter les breloques qu’elle portait au poignet pour replacer d’un mouvement vif et maniéré une mèche de cheveux derrière son épaule. Mais le geste fut tout aussi vain à lui rendre l’audition que l’usage de sa langue fourchue. Elle ne souhaitait pas comprendre ce qui lui était intolérable et sa carapace semblait toujours se fissurer sans ne jamais se briser. « C’est cette sale goule qui l’aveugle ! » pesta-t-elle encore vulgairement en évitant soigneusement le regard de son interlocuteur. Celui-ci ne retrouva pleinement son attention que lorsqu’il la flatta d’une apostrophe qui la séduisait certes plus que le qualificatif de pauvre, et elle s’accouda sur une marche supérieure pour pivoter vers lui et écouter toute ouïe ses propos avec un sourire malin (tant pis pour son port altier et son apparente impassibilité de toute façon si mal jouée). « Tu m’aiderais à la faire tomber de son piédestal ? ». Car pensez bien que de son point de vue dégénéré le mangemort en herbe était autant victime de sa blonde prétendante que des pattes velues des araignées sur la caricature. « Parce que j’ai un tas, mais alors un tas d’idées, pour se faire ! - confessa-t-elle à voix basse après jeté un rapide coup d’œil autour d’eux. - Mais j’ai jamais osé encore ». Le bras de la famille Malefoy était réputé aussi long que le courage de la Wilkes était réputé court. Elle serra niaisement contre son coeur la caricature comme pour s’insuffler la force de lancer une croisade pour son aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commérages // [Icarus + Vespyr]

Revenir en haut Aller en bas

Commérages // [Icarus + Vespyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les commérages des commères [Evy]
» Zone de commérages
» Commémoration du 8 mai (2015)
» Commémoration du 8 mai (2016)
» Commémoration du 16 août 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-