GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 500 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 59
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen Jeu 12 Avr - 2:57


Mal. Très mal. Le temps avait beau passer, les jours avaient beau défiler, tout empirait. Tout empirait pour Nina qui commençait à ne plus bien gérer l'éloignement avec son frère . Il lui manquait, Njal, mais elle était trop fière pour faire le premier pas, trop ignorante vis-à-vis du problème pour aller s'excuser. De quoi était-elle censée s'excuser au juste ? D'avoir été surprise ? De s'être demandée comment ses parents réagiraient s'ils venaient à apprendre le secret de leur fils aîné ? Ou de s'être énerve, car elle était vexée, parce que Njal ne lui avait pas parlé de ses sentiments plus tôt ? Tout se mélangeait et elle avait beau y réfléchir, elle voyait de moins en moins où était le soucis. Elle a pourtant envie de retourner vers son frère, énormément mais en même temps, elle n'y arrive pas. La simple idée d'aller le trouver la mettait dans un état d'anxiété impossible. Sans oublier que, quelque chose la dérange avec Holden et ça ne l'aide pas à oublier cette histoire. Nina Lænsen, elle d'habitude si pétillante avait l'impression d'être devenu un zombi ces derniers temps.

Même en cette instant précis, alors qu'elle descend vers les couloirs des cachots de l'école, la jeune fille se font dans le paysage terme des lieux. Elle est venue tout naturellement ici, comme si ses jambes savaient parfaitement de quoi elle avait besoin ou plutôt de qui... Cela semblait lui faire trop de temps qu'elle n'était plus tombée sur son jumeau : elle avait besoin de le voir. Elle espérait juste qu'il ne tarderait pas trop. Alors, elle se place contre un mur, un peu plus loin des cuisines où se trouve l'entrée de la salle commune des jaunes et noirs et, quand elle aperçoit l'un d'eux passer, elle l'intercepte afin de lui demander d'appeler Sven pour elle.

Au moins c'était fait, le message était transmit et elle pouvait le confirmer quand elle a vu sa moitié arriver. La mine abattue, la jeune sorcière s'empara du jeune garçon dès qu'il fit juste à côté d'elle, l'entourant de ses bras tout en restant silencieuse. Elle en profite un moment, plonge son visage dans son cou comme si elle cherchait à le cacher, comme si elle y était bien... Et c'était certainement le cas. Elle se sentait déjà mieux, un peu, mais c'était déjà ça de gagner. Un bon pas. Enfin, elle se retira légèrement, restant toutefois proche de son jumeau comme si elle avait peur qu'il s'en aille tout suite.

"Dis donc, t'aurais pas encore grandi toi ?" dit-elle comme pour ne pas s'attarder sur ce qu'elle venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 131
| AVATARS / CRÉDITS : › Froy Gutierrez | thanks Ben ♥
| SANG : › Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen Jeu 12 Avr - 16:54

La botanique, la botanique. Sven était un élève studieux et travailleur, mais là… Chourave leur avait donné une consigne incompréhensible, il avait beau demander autour de lui, personne n’était en mesure de l’éclairer. Ça devait être la matière où il était le plus nul, et pourtant Merlin savait qu’il faisait des efforts. Ils avaient les BUSES à la fin de l’année, il avait tout intérêt à se bouger. En plus, la date buttoir approchait. Génial. Il soupira en se laissant tomber sur le dossier de sa chaise. La Salle Commune était vide mais plus pour très longtemps. Ça sonnait bientôt seize heures, soit la fin des cours pour beaucoup d’élèves. Sven, quant à lui, finissait à quinze heures ce jour-là. C’était donc assez tranquille. Bon. Il fallait qu’il replanche là-dessus avant d’être embêté par les futurs nouveaux arrivants. La Salle Commune était top pour travailler, mais seulement lorsqu’il n’y avait pas de bruit. Il s’y sentait en sécurité et il faut dire que les tons chaleureux de la pièce y étaient pour quelque chose. Posant sa joue dans le creux de sa main, il mâchouilla le bout de son crayon les sourcils froncés, lisant une énième fois la consigne écrite sur son parchemin. Ouais, non. Toujours pas mieux que quelques minutes auparavant.
Tandis qu’il se grattait la tête à la recherche d’une vaine illumination, il entendit des pas puis des bruits de voix. La fin des cours. Ça y était. Il soupira, ferma son parchemin et rengaina sa plume. C’était terminé pour aujourd’hui. Peut-être après le repas, si la bibliothèque était ouverte. Et encore, ce n’était même pas sûr. Mrs. Pince n’aimait pas trop ouvrir le soir. Bon, tant pis.
« Hé, Sven ! Y’a ta sœur qui t’appelle devant la Salle Commune ! » lui lança John, un élève un peu plus âgé que lui.
Sa sœur ? Nina ? Mais ? Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Ce n’était pas dans ses habitudes de venir frapper à la porte des Blaireaux… Ça devait être urgent.
« Merci mec ! Je pose mes affaires là, personne n’y touche ok ? »
Les Poufsouffle présents dans la salle lui firent un signe affirmatif, et c’est le pas rapide que Sven déboucha hors de leur repaire avant de tourner la tête à droite et à gauche pour… Oh. Nina. Celle-ci accourut dans sa direction et lui fit un câlin tout en le serrant contre elle. Sven le lui rendit et ils restèrent comme ça pendant quelques secondes. Sa sœur se dégagea un peu de lui et Sven rit à sa remarque.
« Peut-être bien ! Mes manches commencent à être trop courtes, regarde, » lui fit-il en lui montrant lesdites manches qui remontaient un peu plus haut que son poignet.
Le Poufsouffle lui jeta alors un air soucieux. Il la connaissait trop bien pour savoir lorsque quelque chose n’allait pas.
« Oula, je connais ce regard. Y’a quelque chose qui va pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 59
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen Hier à 21:13


Sven était bien mal barré avec sa sœur et son frère quand on y pensait : toujours positionné entre les deux individus qui peuvent se prendre la tête à tout moment, les choses n'étaient pas toujours simples à gérer pour lui. Du moins, c'est ce à quoi pense souvent Nina lorsqu'elle le voit tout faire pour calmer le jeu et arranger les choses. Mais cette fois, il n'y a que Nina, en partie. La jeune fille avait besoin de discuter avec son jumeau, de le voir, de passer un petit moment avec lui : sa présence lui avait toujours été d'un certain réconfort. C'est pourquoi elle était venue jusque dans les sous-sol, c'est pourquoi elle a demandé à le voir et qu'elle l'a attendu pour le serrer ensuite dans ses bras, geste que le jeune homme n'a pas refusé... Ce n'est pas aussi inhabituel qu'on pourrait le croire ; ils n'ont jamais vraiment eus besoin de parler pour se faire comprendre. Il parait que c'est ça être jumeaux même si ça va bien au-delà encore.

Nina jette un regard aux bras de sa moitié, souriant face à la réaction de Sven. Même si la remarque de la blonde était seulement un moyen de faire oublier ce qu'il venait de se passer, le brun avait visiblement joué le jeu mais malheureusement, il n'est pas si dupe que ça, et même pas du tout à vrai dire surtout lorsqu'il s'agit de sa sœur. Cette dernière, bien qu'ayant tenté de pas montrer son mal-être du moment, avait lamentablement échoué face à celui qui avait grandi à ses côtés.

"Je ne peux rien te cacher hein ? "

Elle lui adresse un sourire, parvient même à laisser un petit rire lui échapper. Puis elle reprend son sérieux, ne se décidant pas à s'éloigner de son frère par la même occasion.

"Je...Je voulais te parler. C'est au sujet de ma dispute avec Njal. Je sais pas quoi faire."

C'était clairement sa façon d'appeler son jumeau au secours. En temps normal, Nina ne lui demande rien lorsqu'elle se prend la tête avec son aîné, jamais, c'est lui qui décide de se mêler aux festivités. Sauf que cette fois c'est différent : cette fois, la jeune fille avait besoin de demander comment faire, avait besoin d'être écoutée et peut-être conseillée.

"Je voudrais bien arranger les choses mais je sais pas comment m'y prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de soi, besoin de l'autre <> Feat. Sven Lænsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» besoin d'amour, besoin de tendresse.
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol :: Les couloirs des cachots-