C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 324
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic || Mer 18 Avr - 21:41

Durant ces derniers mois, Hestia Jones avait eut le temps de se rendre compte de ses sentiments qui commençaient à apparaître à l'égard du jeune Spencer. En effet, depuis un moment précis durant lequel il s'était passé quelque chose d’indestructible entre les deux jeunes blaireaux. Depuis ce jour, le cœur d'Hestia battait de plus en plus fort lorsqu'elle voyait Dowey. Le pire, c'était sur le terrain de quidditch, durant le dernier match, celui qui les opposait à l'équipe de Serpentard. Dès le début, Hestia s'était pris un souaffle en plein visage grâce à cet énergumène d'Evan Rosier, ce qui n'avez pas arrangé son état de concentration, puisqu'en plus elle n'arrêtait pas de regarder son cher capitaine... Pour résumer, Dowey empêchait la jeune Jones de se concentrer convenable, c'était alors là qu'elle s'était rendue compte que c'était trop tard pour elle, elle était définitivement tombée sous son charme ! Quel drame c'était, d'ailleurs. Pourquoi un drame ? Tout simplement parce qu'Hestia n'avait pas le droit de tomber amoureuse de Spencer, et elle le savait pertinemment. Luzia, une de ses meilleures amies, était sortie pendant un moment avec le jeune homme, et beaucoup d'élèves de Poudlard voulait les remettre ensemble encore aujourd'hui, notamment Marlène et la cousine de la blairelle, Ophélia... Et puis il y avait Delilah, une autre de ses amies, qui avait longuement été éprise de Dowey, sans jamais pouvoir lui avouer ou tente de sortir avec lui... La règle était implicite, mais connue de toutes les filles de cette terre : on ne touche pas aux exs de ses copines. C'était comme ça et c'était tout. Hestia n'avait pas le droit d'aimer Dowey, et pourtant elle en était raide dingue. Que devait-elle faire ? Que pouvait-elle faire ? Elle n'en savait rien. La jeune fille était perdue, elle s'en voulait à elle-même, mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver ces sentiments...
Dans ces moments-là, ceux pendant lesquels elle avait du mal à y voir clair dans ses sentiments, elle avait deux solutions : aller voir Bertha, sa meilleure amie, et écouter ses conseils plus ou moins intelligents, ou aller parler avec Ludovic autour d'un bon chocolat chaud. Dommage pour Bertha, l'heure tardive du soir empêchait Hestia de sortir de la salle commune des Poufsouffle... La jeune Poufsouffle décida donc de faire apparaître deux grandes tasses de chocolat chaud et d'aller voir son meilleur ami. Ce soir, elle avait besoin de parler... Ludovic Verpey était installé sur un canapé, devant une grande cheminée. Sa chevelure blonde étincelait devant les flammes qui dansaient autour du foyer du feu. Ludo était beau garçon, Hestia se l'était dit dès leur première rencontre. C'était un vrai Dom Juan qui tombait souvent amoureux, il fallait l'admettre. Hestia avait remarqué, depuis son anniversaire, que le jeune homme montrait beaucoup d'intérêt pour Marlène McKinnon. Celui-ci aurait donc surement des choses à raconter, lui aussi. "Un chocolat chaud, ça te dit ?" dit alors Hestia en s'installant à côté de lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Lucky Blue Smith / MDEUX (c)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa batte de Quidditch brisée
| PATRONUS : Un chien des Pyrénées
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic || Mer 25 Avr - 17:40

Il fallait avouer que lorsqu'il avait vu sa meilleure amie débarquer dans la salle commune à cette heure si tardive, il avait été étonné. Après tout, ces derniers temps ils n'avaient pas réellement eu l'occasion de passer un moment "rien que tout les deux". Entre entraînements, réunions avec l'équipe, le fait d'aider Marlene et les devoirs, il n'avait plus eu un seul instant à lui ce qui l'avait quelque peu préoccupé. Hestia était comme une soeur pour lui contrairement à tout ce qu'il avait pu entendre dans le château il y a quelques années de cela, peu de temps après leur rencontre. Ce jour-là, elle s'était trompée de dortoir et avait déboulé dans le sien ce qui avait marqué le début d'une interminable discussion sur le chocolat chaud ainsi que d'une éternelle amitié. Les ragots avaient fusé et la bourde de la jeune fille avait fait le tour de Poufsouffle ce qui avait fait de lui, à onze ans s'il vous plait, un "Dom Juan". Allez chercher pourquoi, c'était comme ça et il ne comprenait toujours pas. Plus aveugle que lui, il n'y avait pas, sauf peut-être Sue Wilson qui l'était réellement ! Des filles qui lui tournent autour ?  Ah bon ? Comment ça ? Il n'en voyait aucune alors que l'on pouvait très certainement en compter plusieurs. Lui ne voyait que celle qui lui avait tapé dans l'oeil, recherchant sans relâche "la femme de sa vie" disait-il et en ce moment ? Il y avait quelqu'un, oui. Marlene McKinnon, sixième année, Gryffondor, blonde, excentrique, abonnées aux clubs. Vous ne voyez toujours pas ? Passez votre chemin sous peine de regards noirs. Marlene, sa douce Marlene ! Un amour à sens unique, bien qu'il espérait très fortement que cela évolue. Ce jour-là, il l'avait vu rayonnante au soleil distribuant des tracts pour une cause qui lui tenait à coeur, les "CAVALiERESS", son sourire l'avait complètement enchanté et son coeur avait commencé à battre encore plus rapidement que d'ordinaire et ne s'était plus jamais arrêté de battre ainsi depuis. Ah ! Qu'est-ce qu'il pouvait l'aimer !

Mais revenons-en au sujet principal : Hestia, 17 ans, Poufsouffle, arborant le statut de meilleure amie depuis leur 11 ans, venait de débarquer avec l'une des Vingt-huit merveilles du Monde Sorcier : un chocolat chaud. “Tu me poses réellement la question ?” dit-il avec un sourire éclatant scotché au visage avant de se rendre compte que quelque chose ne tournait pas rond. Généralement, elle était couché à cette heure-ci et ne partageait (presque) pas sa réserve de cacao en poudre planquée dans l'une des malles de sa chambre. “Qu'est-ce qu'il ne va pas, Honey ?” fit-il inquiet en se rapprochant d'elle le plus possible, c'était devenu un rituel depuis le temps. Ils buvaient du chocolat chaud en se tenant compagnie et s'octroyant le réconfort de l'autre. Honey. Petit surnom affectif qu'il lui avait donné vers le milieu de leur première année après être passé par... beaucoup trop d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 324
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic || Mar 1 Mai - 21:18

Ludovic Verpey connaissait Hestia Jones, sa meilleure amie, par cœur. Il lisait en elle comme dans un livre ouvert, et c'était comme ça pratiquement depuis leur rencontre. Tout deux formaient un duo de choc, tels deux jumeaux séparés à la naissance. Lors de sa deuxième année, et pendant une poignée de secondes, la jeune Jones avait songé au fait qu'il pourrait être un jeune homme parfait pour elle : gentil, drôle, attachant, aimant et généreux. Oui, Ludovic avait tout pour plaire, et Hestia le savait pertinemment. De plus, leur caractère assez semblables permettraient à leur couple de tenir la route et, surtout, d'être stable et heureux. Mais ces pensées, aussi bêtes soient-elles, ne traversèrent son esprit que quelques secondes, car la jeune blondinet représentait bien plus qu'un simple petit ami pour elle : il était son meilleur ami, son pilier, son frère... Si le destin devait faire d'eux deux un couple, il le ferait, mais pour le moment il n'en était pas question et cette idée paraissait totalement folle à l'esprit de la jeune femme, qui était bien trop occupée à penser au jeune Spencer, de toute façon ! Quoi qu'il en était, Ludovic savait déceler la moindre émotion chez son amie Poufsouffle, et, ce soir-là, il avait tout de suite compris que quelque chose n'allait pas. Le surnom, celui qu'elle aimait tant, fut comme une mélodie à ses oreilles. Honey Cela faisait du bien de se sentir en confiance comme ça.
Hestia lui tendit sa tasse avant de rabattre ses jambes devant elle et les entourant de ses bras. La main toujours bien accrochée au mug de chocolat chaud, la jeune fille contempla un long moment les flammes s'agitant devant elle sans rien dire. Qu'est-ce qui n'allait pas ? Par quoi pouvait-elle commencer ? Le fait qu'elle était en train de tomber amoureuse de Dowey, et par la même occasion de trahir ses amies ? Ou alors le fait qu'elle s'interdisait tout simplement de le faire, mais que cela devenait de plus en plus difficile ? Hestia ne savait pas par où commencer, et il fallait avour qu'elle avait peur de ce que lui dirait Ludovic... Et s'il trouvait que, en effet, c'était de la pure trahison ? Et si, au contraire, il approuvait ses sentiments, que ferait-elle ? Hestia ne savait pas s'y prendre avec les garçons, il n'y avait qu'à se remémorer sa relation avec Saul pour s'en rendre compte !
La jeune fille releva finalement les yeux vers son ami. "Ce qui ne va pas, c'est que je suis en train de trahir mes amies et que je n'arrive tout de même pas à m'en empêcher" murmura Hestia Jones. Ludovic allait-il comprendre ce qu'elle ressentait ? Après tout, cette règle implicite de ne pas toucher aux exs de ses copines était peut-être seulement en vigueur dans les groupes de filles, et les garçons ne pourraient donc pas saisir tout les enjeux du problème de l'aînée Jones... Pourtant, en son fort intérieure, Hestia était persuadée que, encore une fois, elle pouvait compter sur son meilleur ami pour la comprendre et l'épauler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic ||

Revenir en haut Aller en bas

Et toi, alors, tu aimes qui ? || Ludovic ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Tu m'aimes ? Tant mieux. Tu ne m'aimes pas, moi non plus.
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03
» Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-