GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

{Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 232
| AVATARS / CRÉDITS : Iga Wysocka / Elsy (c)
| SANG : Née-moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un couloir sans fin et très sombre
| PATRONUS : Un Mau Egyptien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Jeu 19 Avr - 21:11




Renewal is a destiny


Une nouvelle année et un énième bal. Poudlard avait repris ses couleurs de fêtes et son atmosphère de romantisme et d'amitié. Après six années d'esquive intensive, la jeune fille avait réussi à se faire attraper, les excuses ne marchaient plus. Une fille de son dortoir dont elle oubliait toujours le nom lui avait fait enfiler une robe avec la complicité d'une de ses amies Poufsouffle. En deux ou trois mouvements elle s'était retrouvée coiffée, maquillée et vêtue d'une superbe robe qu'elle n'aurait jamais eu les moyens de se payer avec le salaire de ses parents. C'était dons à reculons et sous l'oeil observateur des deux conspiratrices qu'elle descendit les escaliers jusqu'à la Grande Salle où les couples se formaient, ses "amies" l'abandonnèrent rapidement pour aller retrouver leurs cavaliers respectifs. La bleue ne se sentait pas à l'aise au milieu de tout ces gens, vêtue d'une robe vert d'eau et or, ce n'était pas sa place. Absolument pas. Dix minutes. C'était le temps qu'elle avait tenu dans la Grande Salle. Un esclandre retînt pourtant son attention tandis qu'elle traversait le Hall en direction des escaliers, curieuse de nature elle s'approcha doucement.
— Alex... est-ce que tu... enfin... Bertram tu me... je... ? entendit-elle. Bertram ? Elle avait souvent entendu ce nom auparavant, il s'agissait d'un troisième année de Serdaigle. Ainsi donc, il avait invité une septième année au bal et elle avait tout compris de travers ? La bleu se sentait mal pour lui, réellement, elle était certaine que cela ferait la une des ragot du lendemain et pour un certain temps.
— Hey. Ça va ? Tu passes une bonne soirée ? entendit-elle à nouveau. Outch. La bleue préféra partir avant de voir ou entendre la suite, elle était déjà mal à l'aise avant cela, mais à ce stade elle se sentait mal, vraiment. Autant à cause de la foule que du creux qui s'était formé dans sa poitrine. Elle était trop sensible, Adrian le lui avait dit de nombreuses fois, mais elle n'arrivait pas à faire autrement.
La remontée des escaliers fut certainement la plus rapide qu'elle n'ai jamais faite, elle eut presque un sentiment de culpabilité envers celles qui avaient fait tant d'efforts pour le faire descendre, se disant qu'elle aurait peut-être du faire une photographie... Peut-être.

La salle commune était déserte. Complètement déserte. Elle s'était pourtant attendue à voir Saul qui fuyait généralement ces évènement comme on fuirait la dragoncelle. Soit. Elle récupéra son matériel à dessin qu'elle avait caché sous le divan avant de partir, se doutant qu'elle remontrait plus vite qu'elle n'était descendue et s'installa dans un divan pour dessiner l'âtre qu'elle avait commencé dans l'après-midi. La bleue perdu la notion du temps et ne fut ramener à la réalité que lorsque quelqu'un se jeta à ses côtés sur le canapé et ne semblant pas l'avoir vu. — Euhm... tenta-t-elle, sa robe (cette saleté de robe à quatre-vingt dix gallions) étant coincée entre la personne venant de s'asseoir de manière fort élégante et le divan. La soirée commençait définitivement bien.

panic!attack


La demoiselle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 374
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Ven 20 Avr - 14:31

Bertram venait de passer une soirée des plus singulière : à la fois la plus terrifiante, la plus audacieuse et la plus humiliante, et malgré tout pas la plus horrible du fait de l'intervention salutaire de Marlene McKinnon, qui était parvenue à lui changer les idées et même à le faire rire grâce à une danse. Le Serdaigle ne saisissait toujours pas la raison pour laquelle la Gryffondor avait ainsi décidé de sauver sa soirée et sa réputation, mais il lui en était éternellement reconnaissant. Malgré cela, il avait immédiatement saisi la chance de s'éclipser une fois cette danse terminée, après s'être confondu en excuses et en promettant à maintes reprises qu'il allait bien : il était fatigué, il était chamboulé, il voulait à présent aller se coucher. De toute façon, de nombreux élèves autour de lui paraissaient subitement malades, et Bertram ne tenait pas à attraper de microbes. Marlene lui avait finalement souhaité une bonne nuit, et le Serdaigle s'était carapaté sans demander son reste vers la plus haute tour de Poudlard, celle qui servait de nichoirs aux Aiglons. Sur le chemin il n'avait croisé ni rattrapé personne, si bien que lorsqu'il eut trouvé la réponse à la devinette que lui posa le tableau masquant l'entrée, il ne s'étonna pas de trouver la salle commune vide. Tous ses amis se trouvaient encore dans la Grande Salle à s'amuser. Mais Bertram ne voulait plus s'amuser — d'ailleurs son amusement avait été très limité ce soir. Pour autant il ne voulait pas dormir non plus, bien trop alerte pour parvenir à trouver le sommeil, si bien que le garçon se dirigea par automatisme vers son canapé préféré, celui qui faisait face à l'âtre de la salle commune et qui par conséquent était rarement libre, et se laissa tomber dessus les yeux fermés... Avant de bondir une seconde plus tard, complètement paniqué par le soupir de désapprobation que venait de pousser ledit divan. Ou plutôt la jeune fille qui était assise dessus, et que Bertram tout d'abord même n'avait pas vue.
— Nom d'une goule ! s'exclama-t-il en trébuchant contre un autre fauteuil derrière lequel il eut le réflexe de se cacher, oh je suis désolé, tu m'as fait peur. J'ai abîmé ta robe ? s'inquiéta-t-il en réalisant qu'il avait dû tirer sur la robe de la jeune fille en s'asseyant sur son canapé comme un gnome de jardin se jette dans son terrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 232
| AVATARS / CRÉDITS : Iga Wysocka / Elsy (c)
| SANG : Née-moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un couloir sans fin et très sombre
| PATRONUS : Un Mau Egyptien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Dim 22 Avr - 11:52




Renewal is a destiny


Si elle s'y était attendu ? Pas le moins du monde. Comment prévoir le fait qu'on la prenne pour un canapé parlant ou qu'on lui fasse comprendre par un cri très significatif qu'elle faisait peur ? Le premier point était moins prévisible que le premier, elle s'était attendu à faire peur, elle ne mettait jamais de robe et commençait à penser qu'elle n'en mettrait plus jamais. Honnêtement elle commençait à douter du "Ne t'en fais pas tu es superbe" que les conspiratrices lui avait tant répété en descendant les marches. La bleue regarda le jeune homme venant d'arriver avec perplexité, d'une part il venait de lui briser les tympans et deux deux il avait ruiné son dessin. Elle hésitait sur la sentence jusqu'à ce qu'elle se rende compte de l'identité de la personne se cachant actuellement derrière un fauteuil : Bertram Aubrey. Devait-elle réellement lui en vouloir ? Devait-elle mettre cela sur le compte de circonstances atténuantes ?

— Ce n'est pas grave commença-t-elle avant de tiquer, paniquée, et de baisser frénétiquement les yeux sur la robe qu'elle portait. Il n'y a rien, heureusement. finit-elle par lâcher après tout les efforts du monde pour ne pas fuir en courant vers son dortoir lorsqu'il se rassit à ses côtés, plus calmement cette fois-ci. La demoiselle ramena ses genoux vers elle et regarda le feu, laissant un moment de silence avant d'oser quelques mots. — Tu peux pleurer si tu veux. Tu en as le droit, ce serait normal. Après tout avec la soirée qu'il devait avoir vécu et de ce qu'elle en avait vu cela serait tout à fait légitime. La sensibilité était certainement l'un de ses plus grands défauts, elle se mettait trop souvent à la place des autres. Elle s'était en quelque sorte vue il y a quelques mois lorsqu'il lui avait jeté toute sorte d'horreur en pleine face, lorsqu'il s'était rendu compte qu'elle était une née-mordu, tout simplement. Alors oui, elle se voyait à travers Bertram qui venait de faire face à une humiliation publique.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 374
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Dim 6 Mai - 15:33

Bertram reprit un peu ses esprits en réalisant que l'horrible péril qu'il s'était imaginé courir quelques secondes plus tôt n'était en fait qu'une jeune Serdaigle qui avait eu la même idée que lui. Une élève plus âgée que lui, dont il ne se souvenait plus exactement du prénom, mais qu'il voyait souvent dessiner dans un coin de la salle commune mais à laquelle il n'avait jamais vraiment parlé. Violette, c'est ça.
— Tant mieux, répondit-il avec un grand soulagement lorsque la jeune fille lui assura qu'il n'avait pas abîmé sa robe. Il aurait été très mortifié d'être responsable du moindre accroc ! Tant mieux, car elle est jolie... Ta robe. Enfin ça m'aurait embêté... Il s'interrompit, un peu gêné d'être intervenu comme ça, de l'avoir dérangée, et d'avoir failli lui ruiner sa jolie robe... Et presque plus encore de lui avoir fait un compliment ! Il venait déjà de se voir ridiculisé par Maïa, il n'avait pas envie que Violette pense qu'il cherchait à présent à la draguer. De plus, sans doute désirait-elle comme lui rester seule, réalisa-t-il soudain en réalisant que la jeune fille était en train de dessiner quand il était entré.
— Tu veux que je..., débuta-t-il avant de s'interrompre face à la sortie de Violette. Pleurer ? Elle l'autorisait à pleurer ? Bertram resta un instant interdit, encore plus gêné par la situation. Il avait immédiatement compris ce à quoi la Serdaigle faisait allusion, et rougit furieusement en réalisant qu'à cette heure, tout le Château devait déjà être au courant de sa mésaventure.
— Je n'ai pas envie de pleurer, se défendit-il d'un air un peu buté, vexé que Violette ait pu croire de lui qu'il irait pleurer comme une fillette dans sa chambre. Il avait déjà treize ans, bouse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 232
| AVATARS / CRÉDITS : Iga Wysocka / Elsy (c)
| SANG : Née-moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un couloir sans fin et très sombre
| PATRONUS : Un Mau Egyptien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Dim 6 Mai - 17:04




Renewal is a destiny


En toute honnêteté, elle s'imaginait que le jeune homme ce serait déjà volatilisé dans son dortoir avant même sa venue. Après tout, Maya l'avait complètement anéanti. Le jour où cela lui était arrivée, elle avait couru dans un coin perdu du parc, complètement morte de honte et de regrets. Mais il fallait c pire que chacun était diffèrent face à une telle situation, elle devait certainement être aussi rouge qu’une tomate, il fallait avouer qu’il s’agissait peut-être de sa plus longue conversation de la semaine avec quelqu’un d’autre qu’Adrian. Parler ce n'était pas vraiment quelque chose qui la mettait à l’aise.
— Merci. dit-elle quelque peu gênée, la robe n’était pas vraiment à elle, mais cela lui faisait plaisir que quelqu’un la complimente sur sa tenue. Adrian ne la considérait pas vraiment comme une meilleure amie, mais plutôt comme un meilleur ami ce qui lui faisait un peu de peine au final. Même si elle ne lui avait jamais dit. Après quelques minutes, elle l’interrompit sans vraiment faire exprès. Elle voulait juste lui dire que si il y avait la moindre chose, elle pouvait comprendre, mais visiblement le jeune homme fut victime de son égo. Il n’avait pas envie ? Ou il voulait être seul pour le faire ? Elle n’osait pas lui poser la question, ce n’était peut-être pas le bon moment et elle n’etait peut-être pas la personne adéquate. Je suis désolée de t’avoir véxé. s’excusa-t-elle. Au fond elle sentait bien qu’elle avait eu tord de lui dire cela. Elle n'était pas dans son droit. La Serdaigle se faisait qu’il avait très certainement besoin de se changer les idées et attrapa son carnet à dessin qui était tombé au sol quelques minutes plus tôt. Hésitante et particulièrement gênée par ce qu’elle s’apprêtait à dire, elle se mit à fixer une page blanche tout en triturant son crayon.— T-tu veux bien m-me servir de modèle ? fit-elle rapidement avant de se rattraper, de peur qu’il interprète mal ses dires. — Enfin... euh... je... ça te changerait les idées ? Donc euh... dit-elle en étant plus intéressée par ses mains et son crayon sûelle ne l’avait jamais été.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 374
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram Jeu 17 Mai - 9:40

Pour sa défense, la Serdaigle avait l'air quasiment aussi gênée que lui, ce qui tranquillisa un peu Bertram. Il n'y avait pas une once de moquerie dans sa proposition, mais plutôt une bienveillante invitation à laisser tomber son masque et exprimer sa détresse. En somme, c'était plutôt sympa. Mais le jeune Aubrey ne ressentait pas à cet instant le besoin de pleurer — il était encore trop sonné pour ça. Anesthésié. Abruti. Il ne réalisait pas totalement ce qui venait de se passer, mais les bribes de compréhension qu'il avait de la situation ne provoquaient pas chez lui d'afflux de tristesse, plutôt le sentiment d'une honte cuisante qui le suivrait probablement pendant de longues semaines. Il n'était pas effondré de chagrin, il s'estimait juste trahi et humilié par Maïa.
— C'est rien t'en fais pas, lui répondit-il un peu plus gentiment lorsque la jeune fille s'excusa de l'avoir vexé. Toujours debout derrière son siège, Bertram commençait à se dire en dévisageant la Serdaigle morte de honte qu'il ferait mieux de la laisser pour retourner dans son dortoir, lorsque cette dernière lui proposa en bégayant de dessiner son portrait. Il fixa sur elle de grands yeux étonnés, n'ayant jamais été sollicité de la sorte de sa vie. Le dessiner, comme un modèle ? Avec son gros nez et ses oreilles décollées ? Bertram avait une assez basse opinion de son propre physique, et ne voyait pas bien les raisons qui motivaient la demande de sa compatriote.
— Euh ben si tu veux, bégaya-t-il en n'osant pas dire non, j'ai jamais fait ça donc je sais pas trop... Comment tu... Je peux m'asseoir ? s'enquit-il finalement, tout confus, en rougissant de plus belle. Tu es Violette, c'est ça non ? Si elle tenait à faire son portrait, la moindre des choses était quand même de demander le nom de l'artiste, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram

Revenir en haut Aller en bas

{Bal 1976} Le renouveau est une destinée — Bertram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Duvalier: Je vous donne la garantie formelle ...(1976)
» Prise en main de sa destinée!
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'aile est :: La salle commune de Serdaigle-