GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Animagi, jamais de la vie ! [NIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1120
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Animagi, jamais de la vie ! [NIA] Ven 20 Avr - 12:08

Le carnet sur les genoux, James feuilletait les pages noircies de dessins et de notes griffonnées. Il parvenait à comprendre leur sens et à remettre dans l'ordre les consignes auxquelles étaient jointes des remarques personnelles, seulement parce qu'il avait en quelque sorte déjà suivi la recette. Mais Remus avait dû mettre des semaines à déchiffrer ce carnet.
Il retrouva toutes les étapes du processus, ce qui le ramena des mois auparavant, quand Remus leur avait expliqué comment les maraudeurs allaient devenir animagi. Là, la feuille de mandragore à garder presque un mois dans la bouche : elle avait mis à rude épreuve leur patience, surtout quand il avait fallu recommencer. Les notes donnaient des astuces sur la manière de conserver au mieux cette feuille, sur ce qui faisait que ça ne marcherait pas et sur ce qui la rendait moins désagréable...
Mais ce n'était rien à côté de la douleur lors de la première transformation. Il n'en était pas encore mention : apparemment, l'auteur de ce carnet ne l'avait pas encore vécue. Il n'était pas arrivé au bout du processus, pas encore. Ou bien n'avait pas eu le temps de le marquer ?
Ou plutôt, elle. James avait reconnu les dessins avant de s'intéresser aux notes. Il ne faisait aucun doute que c'était l’œuvre de sa cousine : après tout, il avait vécu un été avec elle et connaissait son style graphique. Sur le coup, il avait pensé que c'était Peter qui avait volé le carnet, mais pourquoi ? Essayer de la draguer ? Puis quand il lui avait demandé des comptes, Remus était intervenu. C'était lui qui avait récupéré le carnet l'été dernier. Il lui avait alors montré qu'au-delà des dessins, le carnet renfermait de précieuses informations. Informations qu'il avait utilisées pendant toute la première partie de l'année pour guider Sirius, Peter et James à devenir Patmol, Queudver et Cornedrue. Ils avaient économisé un temps incroyable grâce à ce carnet.
Depuis combien de temps Nia travaillait-elle dessus ? Pensait-elle vraiment pouvoir devenir animagus seule ? James lui-même, certes doué en métamorphose, ne s'y serait sûrement pas risqué seul, sans Sirius et surtout sans Remus.

* - * - *

« Je vais voir Nia ! » fit-il soudainement en se levant.

Il lança le carnet sur les genoux de Remus et ne lui laissa pas le temps de protester que déjà il avait passé le tableau de la Grosse Dame. A grandes enjambées, il rejoignit le bas de la tour des Serdaigles et n'eut pas à attendre bien longtemps pour tomber sur un élève qui en sortait.

« Gardenia Ollivander, elle est dans la salle commune ? »

« Qui ? » fit le jeune deuxième année, quelque peu brusqué et impressionné par la présence de James.

« Ollivander, grande blonde, capitaine de l'équipe, septième année... » décrivit James sur un ton agacé avant de marmonner. « Pas tous des lumières, chez Serdaigle... »

« Ha euh si bien sûr... Non elle est pas là, elle est à la bibliothèque. » couina le deuxième année.

Sans un mot, James tourna les talons pour se diriger vers la bibliothèque. Madame Pince lui jeta un regard noir quand il entra sans aucune discrétion dans son temple du livre. Jetant d'abord un regard circulaire sur les tables, il ne trouva sa cousine qu'en longeant les étagères de livres, installée à une table en retrait. Sans hésitation, il tira la chaise face à elle, faisant froncer un peu plus les sourcils de la bibliothécaire quand les pieds raclèrent le sol, et s'installa à son tour.

« Salut, cousine. Je te dérange. Dis, tu aurais pas quelque chose à me dire, par hasard ? Sur certains projets... » commença-t-il à voix basse en se penchant vers elle.


Spoiler:
 

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 578
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Class Whore Staff
| SANG : Pur !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Animagi, jamais de la vie ! [NIA] Sam 28 Avr - 16:46




Animagi, jamais de la vie


Les livres dispersés sur l'ensemble de la table donnait peut-être l'impression aux autres qu'elle travaillait d'arrache pieds pour les ASPICs qu'elle passerait d'ici peu, mais la réalité était tout autre. Gardenia travaillait sur un projet qui avait démarré par sa soif de curiosité et par le besoin d'avoir une solution de replis par les temps sombres qui s'annonçaient depuis lamentée en puissance de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Ce projet avait occupé la majorité de son temps et encore plus depuis qu'elle avait perdu ses notes alors qu'elle n'était qu'à quelques pas de la réussite. Elle avait passé des heures à chercher son carnet à dessins sur le bateau de croisière, elle avait à tout pris besoin de ses notes et avait du repousser l'avancement de son projet. Un carnet à dessin ? Plutôt une couverture pour ses agissements, en effet, la bleue avait dissimulé ses notes dans ses nombreux croquis dans l'espoir qu'elles soient plus en sûreté que sous son matelas, leur emplacement d'origine.
Suite à la perte de ses recherches, bien que les démarches aient été déjà effectuées pour celles décrites dans son carnet. Elle avait passées de nombreuses heures à décrire tout ses ressentis, les façons de mieux faire telle ou telle chose, des conseils... À vrai dire elle ne savait plus vraiment comment elle en était venu à consigner l'état de ses travaux, certainement son instinct de Serdaigle, c'était-elle dit. Le perdre signifiait la perte totale de tout ce qu'elle avait fait jusqu'à présent, d'où sa présence à la bibliothèque, elle avait commencé à tout remettre en ordre dans un nouveau cahier, sur lequel elle avait lancé un sort de Traçage pour pouvoir le retrouver en cas de perte, où qu'il soit. Elle s'était d'abord maudite ne pas l'avoir fait sur l'autre alors que cela lui paraissait évident aujourd'hui.
Alors qu'elle avait presque terminé après six mois à redessiner et camoufler chaque étape, elle avait presque fini, il ne lui restait plus qu'une seule et unique étape de son parcours à dessiner et elle aurait enfin terminé de retranscrire pour pouvoir continuer sur sa lancée, enfin c'est qu'elle pensait avant que James ne débarque comme une furie dans la bibliothèque, essuyant un regard noir de Mrs. Pince lorsqu'il tira bruyamment la chaise, lui faisait serre les dents.
— Je t'en prie. dit-il alors qu'il prenait place en face d'elle ce qui sembla lui rappeler que la politesse existait encore sur Terre. Elle fronça les sourcils lorsqu'il se mit à chuchoter. Chuchoter n'était pas son genre et encore moins quand il pouvait énerver la bibliothécaire, après tout c'était un des Maraudeur. Projet ? Elle sentait une pointe de sous-entendus dans le regard de son cousin, savait-il ? Était-ce lui qui...? La jeune fille ferma le cahier qu'elle était en train de rédiger.
— Si tu parles de mon projet d'Histoire de la Magie, je l'ai presque terminé, mais je doute que cela t'intéresse. commença-t-elle sur un ton presque trop naturel. De quoi parles-tu ? C'était impossible, même si James avait eu ce carnet dans les mains, il n'aurait pas du pouvoir le déchiffrer ainsi sans avoir une idée de ce qui se cachait dans les pages. Le doute s'emparait d'elle au fur et à mesure qu'elle réfléchissait.

panic!attack


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1120
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Animagi, jamais de la vie ! [NIA] Jeu 10 Mai - 21:19

James n’était pas un des élèves que Mrs Pince prenait plaisir à voir venir dans sa bibliothèque. Même s’il pouvait avoir de très bonnes raisons parfois, elle savait qu’il était loin des élèves studieux et calmes qu’elle aimait accueillir dans son antre. Mais s’il voulait pouvoir confronter sa cousine sans attendre un moment plus adapté (à Poudlard, avec une personne d’une autre maison et d’une autre année, ça pouvait toujours être compliqué de trouver le bon moment...), il allait lui falloir se plier aux règles de la maîtresse des lieux. Il opta donc pour le chuchotement, une fois installé face à sa cousine. Il fronça les sourcils en la voyant refermer le carnet dans lequel elle écrivait lorsqu’il avait débarqué à l’improviste.
Il n’était pas le meilleur pour sous-entendre des choses. Ou plutôt, il n’avait pas vraiment envie de perdre du temps à lui faire deviner ou avouer ce qu’il voulait. Alors il décida d’être frontal.

« Je parle du fait de devenir animagus ! » s’exclama-t-il presque.

Il avait peut-être parlé un peu plus fort que prévu car Mrs Pince qui rangeait des livres à quelques rangées de la table où ils étaient installés, passa la tête au bout de la leur en fronçant les sourcils. Il baissa encore plus le ton en enchaînant, mais en étant légèrement énervé, c’était assez compliqué…

« Dis-moi que tu as oublié cette très mauvaise idée… tu es inconsciente ! »

Il savait que devenir animagus était très dangereux et il ne tenait pas vraiment à voir sa cousine vivre une des choses terribles qu’il était arrivé à certaines des personnes qui avaient tenté de devenir animagus en vain. Il imaginait déjà Gardenia coincée avec les bois qu’il se trimballait lui-même à chaque pleine lune de Remus… Ou même la tête entière d’un cerf (était-ce seulement possible pour une fille de se transformer en cerf ?) sur un corps humain… Il pensa également à Peter, qui avait légèrement paniqué en se transformant en rat et avait bien failli rester ainsi si ses amis n’avaient pas réussi à l’appâter avec une chocogrenouille…

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animagi, jamais de la vie ! [NIA]

Revenir en haut Aller en bas

Animagi, jamais de la vie ! [NIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le premier étage :: La bibliothèque, sa salle d'étude et sa réserve-