Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : arthur gosse, ASTRA
| SANG : sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une corde.Celle qu'on lui a passé autour du cou.
| PATRONUS : Un ocelot, félin paresseux et nocturne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Ven 20 Avr - 22:02

Il devait être sur les coups des cinq heures, et le Casino Flint était vide, à l'exception de ses gérants et de trois jeunes sorciers concentrés autour d'une table de velours vert.
Seul le bruit des queues tapant contre les boules de billard et des ronronnements de Nox, le Fléreur de compagnie de l'héritier Flint, troublait le silence, ponctué de temps à autre par quelques échanges entre les trois amis.
Avant que le Royal Flint Casino n'ouvre ses portes et que ce qui se faisait de mieux comme de pire dans la sphère sorcière ne s'engouffre entre ses murs, Christian Travers, Evan Talbott et Demetrius Flint s'adonnaient aux plaisirs simples de l'oisiveté et du jeu. Voilà ce qu'aimait le plus âgé des enfants de Devilius ; l'amusement, la paresse, les amis. Et un bon bourbon.
Vidant d'un trait son Wizzard's Reserve au goût boisé de fût de chêne, il se saisit du petit cube de craie bleue qui traînait sur un coin de la table pour en astiquer le bout de sa queue. Son prochain coup, il l'espérait, allait être un carambolage particulièrement efficace. Car jusqu'à présent, le jeune homme n'avait pas particulièrement brillé. Lui d’ordinaire joueur émérite, s'illustrait en cette fin d'après-midi par un manque indéniable d'habileté, et multipliait les fauchages. Demetrius n'était pas un mauvais perdant. Ce qu'il n'aimait pas perdre, en revanche, c'était la face, et surtout pas devant ses amis de toujours.
Se penchant sur la table, il appuya sa main sur le tapis en écartant ses doigts, et posa le long bout de bois en équilibre sur son pouce et la jointure de son index. Il ferma un œil, visa.
De là où il était, et même avec un œil en moins, le point de vue qu'il embrassait lui permettait d'apprécier toute l'étendue du Casino en un regard. C'était pour cela qu'il avait précisément choisi cette table et pas une autre ; de là où il se situait, il voyait tout, sans être au centre de l'attention. Chez les Flint, tout avait été savamment étudié pour avoir les clients à l’œil, et certains postes stratégiques étaient les plus prisés de la noble famille.
Pour autant, le Casino était pour l'heure totalement vide, et ce que Demetrius admirait, ce n'était non pas la foule de badauds venus se divertir et remplir leurs poches de galions plus ou moins honnêtement gagnés, mais plutôt l'héritage qu'il recevrait un jour, empire de la débauche amoureusement bâti par Devilius Flint.
Le sorcier revint à son jeu. Il visa, mais à nouveau son coup manqua d'énergie, et la boule dans son collimateur rebondit mollement contre deux bandes.
— Décidément ! Grogna-t-il en tapant du plat de la main contre la table, faisant feuler Nox, qui fila entre ses jambes se réfugier sous la table, seule sa queue de lion dépassant et battant l'air sous son nez pour montrer son agacement à être sorti de sa torpeur par les sautes d'humeur de son maître. Si seulement je réussissais à faire des nuits complètes, aussi... Maugréa-t-il, alors que Marcus, son nouveau-né, hurlait à la lune chaque soir et l'empêchait de fermer l’œil jusqu'au petit matin. Evan, c'est à ton tour, l'ami...

______________________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| AVATARS / CRÉDITS : Sam Heughan
| SANG : Pur, bien sûr


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une une de journal précise...
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Lun 23 Avr - 16:48

Evan avait réussi à sortir plus tôt du travail, en arrivant deux heures plus tôt le matin... Le principal était qu'il fasse les heures nécessaires, la tranche horaire sur laquelle il effectuait ses missions importait peu, voire pas du tout. Même si sont temps de sommeil avait donc quelque peu chuté cette nuit, il était plutôt content d'avoir fait ce choix, car celui-ci lui permettait de se rendre au Royal Flint Casino rejoindre ses deux meilleurs amis, Demetrius Flint, futur digne héritier de l'entreprise très lucrative de la famille Flint, et Christian Tavers, un jeune sang-pur très doué en musique, observateur et intelligent. Ces deux garçons et Evan se connaissaient depuis de nombreuses années maintenant et était devenus très proches au fil des années, jusqu'à devenir le "club des trois", les inséparables garnements toujours prêts à venir dans la salle dédiée au billard avec des verres d'alcool bien remplis, et ce même si le casino n'était pas censé être ouvert. C'était d'ailleurs grâce à Demetrius que la grande et célèbre maison de jeu des Flint était devenue le quartier général des amis. Si jamais les gens s’inquiétaient de ne pas les voir rentrer chez eux, ils venaient au Royal Flint Casino et les trouvait ! En bref, tous les employés de ce lieux de pêchés, comme certains pouvaient le considérer, connaissaient bien les trois compères et étaient très souvent aux petits soins pour eux. Même si Evan n'était pas du genre à jouer, il appréciait beaucoup faire des parties de billard. Par contre, il n'était pas question pour lui de jouer au Poker, au Black Jack ou à la Roulette.  A ses yeux, les jeux d'argent n'étaient pas assez respectables et renvoyaient une mauvaise image, il était donc impensable pour lui de salir le nom des Talbott en jouant encore et encore, même s'il était quasiment sûr de pouvoir gagner au Poker, car Evan était un fin observateur.
Demetrius était le premier à jouer. Le jeune homme savait y faire, avec les boules. Le billard n'avait, après tant d'années, plus de secret pour lui. Pourtant, l'héritier Flint manqua son coup, n'ayant pas mis assez de force dans son tir. Le jeune homme mit alors ça sur le compte de ses nuits tout sauf calmes, car rythmée par les pleurs du dernier né Flint : Marcus. En effet, du haut de ses vingt ans, Demetrius était déjà marié et père d'un petit garçon. Evan, qui était loin d'être seulement en couple, était impressionné par la volonté dont avait fait preuve son ami en s'engageant aussi rapidement avec la femme qu'il aimait, même s'il dormait mal, maintenant... "Marcus est un braillard ?" demanda alors le jeune Talbott avec un petit sourire avant de s'approcher à son tour de la table. Son prédécesseur avait laissé un jeu clair qui permettrait facilement au deuxième joueur de réussir son coup. "Merci, tu m'as quasiment offert cette boule sur un plateau !" dit Evan en se penchant et en visant. Heureusement pour lui, son essai fut concluant, car la boule rejoint aisément le trou. C'était donc encore à lui de jouer, mais cette fois il ne parvint pas à bien placer celle qu'il visait. Tant pis pour lui ! Il s'écarta donc de la table afin de laisser Christian jouer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : › Aneurin Barnard
| SANG : › La question ne se pose même pas


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Sam 5 Mai - 23:03

Il était cinq heures du matin, l’heure à laquelle le monde s’éveille lentement. Le soleil commençait à se lever pour embrasser les murs de la capitale anglaise et quelques boutiques commençaient à lever magiquement leurs rideaux. Une nouvelle journée s’apprêtait à renaître.
Mais au beau milieu de tout ce silence encore présent, il y avait trois jeunes hommes bien debout, depuis une bonne demi-heure déjà. Trois charmants sorciers aux allures d’aristocrate et d’enfant de bonne famille qui passaient du bon temps dans un quartier de Londres mal famé. Le Royal Flint Casino était un endroit que fréquentait Christian depuis l’enfance. Tous ses meilleurs souvenirs se trouvaient probablement dans cette grande salle emplie de jeux d’argent trafiqué, de hasard et débauche. N’était-ce pas la spécialité des Flint, truquer leurs clients ? Il y avait un malin plaisir à prendre ces gens pour des abrutis et de les faire tourner en bourrique. La majorité des habitués n’étaient que des désespérés, des rejetés de la société magique, des informes, des impurs, que sais-je encore. Le jeune homme Travers n’y faisait même pas attention. Il venait là pour se détendre, profiter, et passer du bon temps en compagnie de ses amis.
« Les mômes à cet âge-là aussi… » fit le musicien en soupirant.
Demetrius avait bien du courage – et bien de la malchance – de devoir s’occuper d’un enfant aussi tôt dans sa vie. C’était lorsque l’on devenait parents que les responsabilités nous couraient après et à partir de là, l’innocence s’en allait. Mais Flint n’était pas de cette trempe-là. Il avait bien les gènes de sa famille dans le sang et malgré son devoir de père, le Casino n’était jamais lasse de sa présence. Et aujourd’hui, le billard sorcier semblait leur offrir cette seule et unique chance de vaincre le futur propriétaire de l’endroit à leur passe-temps favori.
Le second Travers se décala pour laisser place à Evan, deuxième personne avec qui il passait ses débuts de journée dans cet endroit. Il tira sur sa fine cigarette et assista avec un battement de cil à la victoire de mister Talbott. Joli coup. Son deuxième jeu, en revanche, fut un peu moins concluant. Un angle un peu trop serré selon lui.
« Travers rentre dans la course, annonça-t-il en glissant le petit rouleau de tabac entre ses lèvres pour se pencher en avant et fermer un œil pour viser, regardez ça, » murmura-t-il avant de taper d’un coup vif.
En plein dans le mille.
« Bingo. »
On ne pouvait pas dire qu’il excellait dans le domaine, mais il n’était pas mauvais non plus. Des années d’entraînement pendant lesquelles Demetrius les battait à plate couture. Son deuxième coup, à l’instar de son ami Evan, ne fut pas aussi brillant que le premier. Christian soupira de lassitude en se tournant vers le fils du propriétaire des lieux.
« Décidément, tu resteras le champion de ce billard mon cher. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : arthur gosse, ASTRA
| SANG : sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une corde.Celle qu'on lui a passé autour du cou.
| PATRONUS : Un ocelot, félin paresseux et nocturne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Dim 13 Mai - 17:13

Marcus, un braillard ? Existait-il plus faible mot, encore ? Demetrius poussa un soupir théâtral à vous fendre l'âme d'un détraqueur.
— Mon fils ne braille pas, il hurle plus fort qu'un orchestre de beuglantes, précisa l'héritier Flint en appuyant sur le dernier mot, faisant passer sa queue de billard d'une main à une autre, tandis que son ami jouait son coup. Talbott mit dans le mille, et Dem lui offrit un grand sourire hypocrite avant de faire la tronche dans son dos. Le fils d'Elise Lerouge le connaissait depuis suffisamment longtemps maintenant pour savoir à quel point le futur repreneur du Casino était mauvais perdant et ne pas s'en formaliser.
Christian entra en piste à son tour, cigarette au bec, et mit dans le mille lui aussi. Demetrius leva les yeux au ciel derrière son verre de bourbon, au fond duquel souhaitait-il noyer toute sa fatigue et son agacement. Ses amis le connaissaient aussi bien, si ce n'était mieux, que sa propre famille, ne voyaient-ils pas à quel point il avait besoin de montrer qui tenait les rennes ?
Depuis quelques temps, tout semblait lui échapper dans sa vie, à commencer par sa liberté et son libre-arbitre, deux principes auxquels il était farouchement accroché et qu'il revendiquait plus que tout au monde. Il n'avait pas choisi d'épouser Orphea, il n'avait pas choisi de devenir père si vite et si jeune. Seulement, maintenant que les deux éléments « phare » de sa vie étaient entré dans la course, que faire ? Urias, bien souvent, lui avait soufflé la réponse, cependant non ; Marcus n'était pas un chaton que l'on noyait dans la rivière, et non, quoi qu'il en croit, beaucoup se rendraient compte d'une soudaine disparition de son épouse Orphea. Quoiqu'il en dise, quoi qu'il en fasse, Dem était coincé.
Christian se loupa sur son deuxième essai, ce qui rendit le sourire au jeune Flint, qui lui adressa une mimique mi-contrite, mi-goguenarde, lui signifiant un « tu feras mieux au prochain tour » fort ironique. Non, décidément, il ne fallait jamais se lancer dans une compétition avec l'aîné de Devilius.
— J'y compte bien, Chris, j'y compte bien. Il posa son verre vide sur le rebord de la table et se positionna de manière à taper dans sa prochaine boule. Un coup sec et nerveux l'envoya rebondir sur deux bandes, avant de filer droit dans un trou. Enfin, la vigueur reprenait possession de son corps ! En fait, ce n'est pas « les mômes à cet âge-là », fit-il en se redressant et changeant d'angle d'attaque. C'est mon môme, en l'occurrence... Il plissa les yeux, et calcula les options qui se présentaient à lui. Nonobstant les nuits sans sommeil qu'il nous fait vivre au Manoir, les seules marques d'affection qu'il me témoigne sont des jets d'urine en plein visage chaque fois qu'Orphea me demande de changer ses langes... Paraissait-il selon son épouse que cela renforçait le socle de l'amour que se portaient mutuellement un père et un fils. Il renifla sèchement et dédaigneusement, avant de frapper une seconde fois sa boule qui fila un peu plus mollement vers un trou, mais y alla tout de même. À croire qu'il cherche déjà à s'imposer au sein de la famille, ou bien à marquer son territoire... Il rit d'un rire jaune. Mon fils est pire que mon fléreur, imaginez-vous ! Fit-il en coulant un regard vers les deux yeux jaunes et brillants de Nox, tapi sous l'un des tabourets hauts du bar, qui les observait. Seuls les mères et le Professeur Flitwick partageaient désormais avec lui le secret du miracle magique du Récurvite.

______________________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| AVATARS / CRÉDITS : Sam Heughan
| SANG : Pur, bien sûr


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une une de journal précise...
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Sam 14 Juil - 12:21

La comparaison du fils Flint avec un orchestre de beuglante arracha un sourire à Evan qui imaginait bien la scène. Demetrius aurait surement du fil à retordre avec son fils, c’était sûr et certain, mais le jeune Talbott pouvait également mettre sa main à couper que le couple s’en sortirait très bien. Après tout, ils semblaient tout à fait pouvoir assumer leur rôle de parents.
Le sourire faux de mauvais perdant de son ami fit rire Talbott, qui lui rendit avec plaisir. Avec ces deux-là, il se sentait bien. Ses amis lui faisaient oublier tous ses soucis, quand il en avait, et le faisait rire, ce qui n’était pas vraiment dans les habitudes du jeune sang-pur…
Le coup, réussit bien sûr, de Christian finit d’agacer le jeune Flint, qui semblait vouloir tuer ses deux amis simplement pour gagner. Pour lui, la victoire était plus importante que le jeu, et Evan le savait très bien. Cela faisait bien longtemps qu’il ne se formalisait plus du comportement assez enfantin de son ami, qu’il faisait parfois exprès de laisser gagner pour éviter qu’il ne boude comme un gosse en promettant que, non absolument pas, il ne boudait pas… En bref, il valait parfois mieux, pour l’ambiance, que Dem gagne la partie. Evan montra à Christian leur ami, et surtout ses réactions, avec un petit sourire compatissant aux lèvres.
Enfin, Dem réussit à marquer des points, deux même. Le sourire du jeune homme réapparut comme par magie. Il expliqua alors que son enfant tentait déjà de prendre la place dans la famille en marquant son territoire, comme les animaux, par l’urine. Evan leva les yeux au ciel en souriant. « Tous les enfants font ça, tu sais » dit-il en se préparant à tirer de nouveau. Un petit rire sorti de la gorge du beau brun lorsque son ami compara son fils, son pauvre fils, à son fléreur. Etait-il aussi horrible que cela ? Evan ne l’avait vu qu’une fois ou deux, et il avait trouvé qu’il ressemblait beaucoup à ses parents, mais jamais il n’avait songé à un fléreur en le regardant. Avoir des enfants était-il aussi horrible que cela ? Non pas que le jeune Talbott y pensait, après tout il fallait déjà trouver une jeune femme acceptant de sortir avec lui, mais il s’intéressait à tout et était désireux de tout comprendre. Il se pencha enfin sur la table de billard, ferma un œil pour viser, et tira. La boule rouge toucha une bande, puis une seconde, et se positionna juste devant le trou, sans pour autant y tomber. « Tant pis… » murmura-t-il en haussant les épaules. Après tout, gagner n’était pas son but.

HORS RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : › Aneurin Barnard
| SANG : › La question ne se pose même pas


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Lun 16 Juil - 23:17

Christian avait déjà eu l’occasion de rencontrer le jeune Marcus et sa maman Orphea. C’est vrai que le petit bébé faisait beaucoup trop de caprices pour son âge et le musicien était sûr qu’en cela, il ne tenait pas de son père. Quoique. Il ne savait pas comment avait été Demetrius tout petit, mais les héritiers avaient toujours de sales caractères. En toute amitié. Il rit en soufflant du nez à la remarque de son ami et extériorisa la fumée hors de ses poumons d’une discrète ouverture de bouche.
— Tu crois qu’il tient ça de qui ? lui demanda-t-il en toute franchise.
Travers assista à la réussite puis à l’échec d’Evan fit malheureusement le même score que lui au plus grand bonheur du fils du proprio très certainement. Chris le connaissait suffisamment pour savoir comment il pouvait réagir dans certaines situations. Mais jamais violemment envers ses amis, ça aussi il le savait. Cet endroit, c’était un peu leur monde, là où ils pouvaient être tranquilles sans toutes ces histoires de Mangemort et de Lord, là où ils pouvaient discuter librement de leurs idées sans se faire huer. En somme, là ils pouvaient être eux-mêmes sans jugement.
S’ensuivit alors une description peu avantageuse du bambin Flint et le sorcier ne put s’empêcher de se dire qu’il avait échappé à tout ça pour le moment. Ne manquait plus que son père veuille avoir un héritier – car c’était plutôt mal parti entre Niclas et Fluvia – et c’était parti pour un tour. Il n’était pas sûr de vouloir un enfant tout de suite, même jamais tout compte fait. Et puis, avec qui ? Cette traitresse d’Aliénor ? Plutôt mourir que de lui faire un enfant. Ne serait-ce que partager sa couche le répugnait et il ne savait pas comment Demetrius faisait en n’ayant pas le moindre sentiment pour sa femme. Surtout, il ne voulait pas devenir père aussi vite, du moins pas comme Flint l’avait été. Vingt ans et déjà le rôle paternel. Cela enlevait les années de jeunesse, les années de jeu et de fantaisie. Qu’est-ce qu’ils gonflaient avec leurs mariages et leurs héritages. Christian n’était pas mécontent de posséder une telle fortune et un tel pouvoir de commandement pour son âge, mais si l’on pouvait enlever tout ce penchant extrémiste inutile, tout cela serait d’une pure perfection. Il haïssait autant que les siens tout ce qui n’était pas de sang pur, pas la peine non plus de sacrifier sa vie en la faveur d’un inconnu instable. Le monde marchait sur la tête.
—À croire qu'il cherche déjà à s'imposer au sein de la famille, ou bien à marquer son territoire...
— Ou peut-être les deux, surenchérit le fils Travers avec un brin d’humour.
Demetrius marqua deux fois son coup avant qu’Evan reprenne la main. Mais la victoire n’était pas encore dans son camp. Attrapant sa queue de billard de la main gauche et pinçant sa cigarette entre ses lèvres, Christian dégagea de sa montre la manche de sa veste de costume noir corbeau pour en apercevoir le cadran.
— Mes amis, il est bientôt l’heure. Si nous voulons éviter les nouveaux arrivants, je propose que nous passions à la salle d’à côté. Puis, en jetant un regard vers le co-propriétaire des lieux. Avec ton accord, bien entendu.
Christian avait ce respect qu’on lui avait inculqué depuis tout petit, celui de s’adresser avec politesse envers ses pairs et surtout envers les propriétaires du lieu dans lequel il se trouvait.


Citation :
Désolée pour cette piètre réponse No
Je me suis permis d'avancer un peu le sujet, mais si ça ne vous convient pas je peux éditer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : arthur gosse, ASTRA
| SANG : sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une corde.Celle qu'on lui a passé autour du cou.
| PATRONUS : Un ocelot, félin paresseux et nocturne.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Dim 19 Aoû - 0:35

Chacun des trois amis y allait de son petit commentaire quant à l'éducation des enfants et leurs étranges meurs de petits animaux en devenir, et Demetrius ne pouvait qu'envier la flagrante liberté dont jouissaient encore ses deux acolytes de toujours. S'il ne les aimait pas autant, il les aurait jalousés au point de ne plus souhaiter les voir. Mais impossible, leur amitié était plus forte que cela. Et d'ailleurs, heureusement qu'ils étaient là, Talbott et Travers ; ils lui rappelaient celui qu'il était « avant », et qu'il se démenait à rester, malgré ses nouvelles obligations familiales.
Les trois héritiers continuèrent leur partie à tour de rôle tout en continuant de bavarder, fumer, et siroter leurs cocktails, jusqu'à ce que le sage Christian n'ait l'idée de surveiller sa montre. Machinalement, Dem se tourna pour observer dans le fond de la salle qu'ils occupaient la lourde horloge murale toute décorée de dorures ostentatoires pour constater qu'effectivement, tel que le disait son ami, la clientèle coutumière de l'établissement allait affluer sous peu. L'aîné des Flint posa sa queue et envoya son verre vide derrière le comptoir, avant d'étirer ses bras et de faire craquer ses doigts.
— Tu as raison, comme toujours, bientôt nous n'aurons plus le Casino pour nous trois et devrons le partager... D'un coup de baguette, son verre revint plein, faisant teinter les glaçons contre la paroi dans un bruit qui lui réchauffa le cœur. Et puis mieux vaut-il s'arrêter là, c'était perdu d'avance pour vous mes amis, j'étais en train d'effectuer une spectaculaire remontée en selle... Poursuivit-il d'un air goguenard, pas modeste pour deux sous. Enfin, le vrai Demetrius Flint refaisait surface et retrouvait de sa splendeur.
Les trois sorciers ramassèrent leurs effets, et passèrent dans la seconde salle, celle des machines à sous, dans laquelle Dem jeta un regard circulaire avant de désigner d'un signe de tête deux sièges face à un Boursouf-Manchot. Il s'en approcha et invita ses deux compères à s'asseoir, d'un geste théâtral et d'une révérence fort élégante.
— Avant que la pègre n'arrive, une dernière partie, gentlemen ? Ou bien préférez-vous que l'on se retire au calme dans la Private Room ? Dans les deux cas, les Trolls de sécurité s'occuperaient de trier les entrées sur le volet. Une tâche au moins dont l'héritier était dispensé dans l'établissement.

HJ:
 

______________________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| AVATARS / CRÉDITS : Sam Heughan
| SANG : Pur, bien sûr


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une une de journal précise...
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN Jeu 30 Aoû - 14:54

Les heures passaient toujours très rapidement lorsqu'Evan était avec ses deux amis. Leur relation était comme marquée dans le marbre, depuis qu'ils étaient enfants jusqu'à maintenant ils n'avaient jamais cessé de traîner ensemble, de rire et de jouer au billard. Ils étaient tous les trois assez différents, il fallait bien l'admettre, mais l'alchimie présente entre eux existait bel et bien. Heureusement pour le jeune Talbott, les trois compères ne discutaient jamais de politique, ou que très rarement en tout cas, et durant ces courts moments, Evan ne disait pas grand chose. Le sang-pur savait bien que ses deux amis étaient bien plus extrémistes et convaincus que lui ne le serait surement jamais, mais cela ne changeait rien quant à les sentiments d'amitié qu'il ressentait envers eux, mais il avait de sérieux doutes quant à la réaction de ses amis s'ils comprenaient ce qu'il pensait, ou plutôt ce qu'il ne pensait pas... Heureusement, cette question ne se posait pas, ou pas encore ! Le jeune Talbott leva les yeux au cel avec un regard moqueur lorsque Demetrius se senti presque obligé de rappeler qu'il était en train de gagner au billard et qu'il valait mieux pour Christian et Evan qu'ils arrêtent là. "Il a intérêt à marquer son territoire ton petit, vu la modestie du père" déclara-t-il en riant.
Christian eut la bonne idée de laisser le billard avant que la troupe de joueurs affamés et attirés par l'appât du gain n'entre dans le grand Casino Flint. L'héritier de cette mine d'or proposa alors deux alternatives : jouer encore un petit moment aux machines à sous, ou se retirer dans un salle privée, rien que pour eux ! Evan n'était pas un grand amateur de ce genre de jeux. Il était assez responsable quant il s'agissait d'argent, savant pertinemment qu'il fallait apprendre à la gérer et s'autorisant rarement quelques jeux pouvant mettre ses pièces en danger. Pourtant, connaissant l'attrait de ses camarades pour ce genre de choses, il acceptait bien volontiers de le faire auprès d'eux. Il haussa alors les épaules avant de déclarer "on peut toujours faire quelques parties avant de nous retirer, c'est comme vous voulez". En vérité, Evan n'avait aucune préférence pour l'une ou l'autre des propositions, souhaitant simplement continuer de parler de toute et de rien avec ses camarades. Certaines personnes disaient que l'endroit et l'activité ne comptait pas quand nous étions avec de bons amis, c'était exactement ce que ressentait Evan lorsqu'il était avec ces deux jeunes hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN

Revenir en haut Aller en bas

Le Club des trois || CHRISTIAN + EVAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Commentaire sur "Le club des trois"
» Club de medecine
» Les Trois Mousquetaires
» Christian Vs Cena
» Club de Shogi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: L'allée des embrumes :: 
Le Royal Flint Casino
-