GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

"Ma baguette a dérapé" | MELODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère inconnue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: "Ma baguette a dérapé" | MELODY Jeu 26 Avr - 21:19

L'Eté n'allait pas tarder à arriver. Mais pour l'heure, c'était toujours le printemps. Il y avait au pays de Galles, des coquelicots qui envahissaient les champs. C'était très beau et la petite fille proche de la nature qu'était Jyn, s'y sentait forcément bien. Il y avait derrière sa maison, une grande forêt de sapins dans laquelle elle se promenait toujours depuis qu'elle avait été recueillit par les Dawkins, si bien que maintenant, elle connaissait par coeur ses chemins. La petite fille ne le savait pas encore, mais dans ses gènes coulaient les magies anciennes qui avaient façonnés son pays d'origine, l'Ecosse, et elle si elle se réclamait davantage moldue que sorcière, elle ne tardera bientôt pas à se rendre compte de la bêtise de ses paroles. Sa magie si particulière, si belle, et si pure, ne pouvait qu'être à son apogée dans un lieu tel que cette merveilleuse Forêt de Lys. Elle s'était longtemps questionnée sur le nom bizarre et si peu approprié pour une belle forêt. Jyn pensait notamment à la forêt de Dean qu'elle rêvait de visiter. Petite fille, maintenant jeune adolescente, elle avait toujours été passionnée par les mythes dans lesquels elle avait naturellement grandit. Les histoires druidiques la touchaient plus que tout, comme si elles réveillaient en elle, des forces qu'elle ne se connaissait pas.

Alors qu'elle foulait la terre sèche avec son air naturellement paisible, elle entendit des ricanements non loin. Depuis qu'elle était entrée à Poudlard, elle avait prit l'habitude de sortir avec sa baguette, même chez les moldus, bien qu'être ainsi dépendante de quelque chose de si ridicule lui hérissait particulièrement le poil. Elle détourna ses yeux lagons de ses pieds pour les poser sur un groupe de garçons qui s'approchaient d'elle. Oh, Jyn aurait pu sauter par dessus le bosquet et s'enfuir, car après tout, elle connaissait sans doute mieux qu'eux cette vaste étendue de verdure, mais elle décida de rester. Après tout, rien ne disait qu'ils allaient l'embêter ? Malheureusement, elle n'était pas très bonne en divination. "Eh ! La mioche ! C'est toi qui va dans la clairière, danser comme une idiote ?" lança le leader apparent du groupe de sous-êtres. Jyn l'observa d'un air paisible, avant de hausser les épaules comme une française. "La moindre des choses, c'est de répondre quand on te cause, non ?". "Na" lui répondit-elle de son interjection galloise caractéristique. Elle fronça les sourcils en voyant les trois garçons s'agiter. La petite orpheline recula pour prendre la fuite, mais le leader, lui attrapa le bras d'une manière si violente que la gamine sortit sa baguette pour lancer : "Crache-limace !".

Elle déguerpit avant que la première ne sorte de la bouche du gamin.

Une semaine plus tard, elle se trouvait dans l'Atrium du Ministère, toute seule, les bras croisés, l'air ennuyé. Il y avait là tant de monde et tant de gens pressés. Elle n'aimait pas les gens pressés. Elle, elle aimait la nature et voilà tout. Jyn ne comprenait pas pourquoi on venait l'ennuyer avec une histoire de limaces - pour laquelle elle admettait être coupable, en plus... - alors qu'on pouvait tout simplement la virer de Poudlard et la laisser en paix au Pays de Galles, pour mener une existence moldue tout à fait normale. Elle n'aspirait qu'à cela, et pourtant on venait l'ennuyer avec des incantations stupides et des cours inutiles. Ca la fatiguait. Tout comme les gens autour d'elle, d'ailleurs. L'ennui. Apparemment, ça tue.

(616)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Ma baguette a dérapé" | MELODY Mar 8 Mai - 11:18

Melody avait, il fallait l'avouer, pas mal de relation amicale avec des élèves de Poudlard. Déjà, il y avait Bertha Jorkins, la fille d'une de ses camarades et grandes amies de Poudlard, de qui elle était très proche et qu'elle considérait comme sa filleule. Il y avait aussi Kalia Lumpik, cette jeune rouquine qu'elle avait rencontrée alors qu'elle était perdue dans Londres et qu'elle avait retrouvée des années après. Puis, enfin, pour terminer, il y avait Alexandre Rozen, ce jeune homme qu'elle avait aidé il y avait quelques années de cela alors qu'il avait été convoqué au Magenmagot et qui, maintenant, était un des amis du compagnon de la juriste. En bref, Melody avait une facilité à parler aux enfants et aux adolescents. C'était, d'ailleurs, surement pour cela que cette tâche, plutôt ingrate, lui avait été confiée. Aujourd'hui, Melody devait faire peur à une élève de Poudlard qui avait utilisé la magie hors des murs de l'école et sans autorisation, lui dire qu'elle risquait de se faire renvoyer, faire tout un blabla en parlant des risques afin d'être sûre qu'elle ne recommence pas. La blondinette n'appréciait franchement pas ça, déjà parce qu'elle trouvait ça stupide de vouloir faire peur et qu'elle pensait que c'était mieux d'expliquer pourquoi on ne devait pas utiliser la magie à l'extérieur, et en plus car il y avait beaucoup d'affaires à juger au Magenmagot en ce moment et qu'elle avait l'impression que Bartemius, en lui donnant cette mission aujourd'hui, avait cherché à l'éloigner de son lieu de travail premier... Cela ne lui disait rien qui vaille.
Melody prit donc le dossier de l'élève qui n'avait pas respecté les règles du monde magique et se dirigea vers l’ascenseur, compte lire les informations relatives à l'élève récalcitrante dans celui-ci. Mais, arrivée dans la petite boite métalique, elle croisa Emma, sa collègue et amie, qui avait très envie de savoir comment évoluait la relation entre Kieran et Melody... En bref, lorsque la juriste arriva devant la jeune fille, qui semblait s'ennuyer autant qu'on le pouvait en coure d'Histoire de la Magie, elle n'avait pas pu lire son dossier... Melody servit un beau sourire doux à la jeune fille avant de se souvenir qu'elle était là pour lui faire peur et non pour faire amie-amie avec elle, donc elle se reprit. "Bonjour" dit-elle simplement en tentant de cacher son sourire naturel. "Suis-moi s'il te plait" demanda Melody en partant vers un petit bureau. La juriste s'assit sur une chaise et indiqua à la jeune fille celle d'en face. Elle posa ensuite le dossier sur la bureau en bois qui séparait les deux chaises et le feuilleta. Jeune fille adoptée par un couple de boulanger moldus, chez Poufsouffle, appellée Jyn et ayant utilisée le sortilège de crache-limace sur un moldu. Cette histoire était assez drôle, en fait. Melody réfreina un petit sourire et demande d'une voix douce mais ferme "Pourquoi avoir utilisé la magie sans autorisation devant des moldus ?" car, après tout, elle devait aussi avoir sa version des faits, le dossier nétait pas particulièrement explicatif...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère inconnue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Ma baguette a dérapé" | MELODY Mar 8 Mai - 21:19

Comme Jyn avait tout de l'anti-sorcière, se trouver dans le lieu central de la Magie la dérangeait. Elle ne s'y sentait pas à sa place, ne savait pas où aller, se fichait bien de savoir ce qui allait lui arriver. La farouche petite fille avait tendance à être assez provocante lorsqu'il s'agissait de la plus haute autorité de "leur" monde. Ce n'était pas son monde à ses yeux. Elle, elle faisait partie des gens "normaux" des gens "simples". Tout ce que voulait la petite fille, c'était de reprendre la boulangerie de ses parents... Pas jouer à faire léviter des objets avec un bout de bois. La Poufsouffle par ailleurs, se trouvait profondément torturée par son identité. Elle n'était qu'un vaste point d'interrogation. Ses parents pouvaient être des mécaniciens chez les moldus, comme des fonctionnaires au Ministère, et elle n'en savait rien. Peut-être que, parmi la troupe de gens qui avait été dans l'ascenseur avec elle plus tôt, il y avait son père ou sa mère. Jyn était prête à parier que si elle voyait le visage de son père, elle s'en souviendrait. A défaut de connaître son nom. Et ses yeux, oh ses yeux bleus, elle s'en rappellera toute sa vie. Elle savait au fond d'elle que si elle l'apercevait, elle le reconnaîtrait et elle le poursuivrait. Elle en avait besoin, de cette identité qu'on lui avait grossièrement arrachée. D'ailleurs, ses yeux si semblables justement, à son père, le cherchaient inévitablement dans l'Atrium. Elle arrêtait son regard sur tous les hommes susceptibles de ressembler à son souvenir. La petite orpheline ne l'admettra à personne, mais elle avait espoir au fond de son coeur, de confronter son souvenir à la réalité. S'était-elle faite des illusions, s'était-elle fourvoyé ? Avait-elle inventé le visage de son géniteur pour avoir quelque chose auquel se raccrocher ? Jyn n'avait rien de ses parents. Pas un mot, pas un bibelot, pas un doudou. Le néant semblait les avoir remplacé mais tristement, rien ne pourra les effacer de son cœur. Le bonjour lâché par une employée du Ministère suffit à la faire sortir de son songe et de sa contemplation de tous les employés qui foulaient le sol de l'Atrium.

La femme n'était pas laide. Pas aux yeux de Jyn en tout cas. Trop blonde, peut-être. A l'air un peu sot, sans doute. Mais pas laide. La petite fille demeura silencieuse comme une tombe et la suivit paisiblement. Peut-être que cette femme se trompait de personne, mais ni elle, ni Jyn ne le saura avant qu'elles ne soient assises dans son bureau. Une fois dedans, la petite fille s'assit silencieusement toujours, tandis que la femme feuilletait un dossier, sans doute sur son cas. Sinon, que faisaient-elles là ? La troisième année avait espoir que ce ne soit pas le sien, et qu'elle la fasse partir du bureau, mais malheureusement, sa question éluda cette possibilité. Jyn hésita entre le silence et la provocation. "Parce que" lui répondit-elle simplement. Elle n'allait pas non pus lui faciliter la tâche, non ?

(534)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ma baguette a dérapé" | MELODY

Revenir en haut Aller en bas

"Ma baguette a dérapé" | MELODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Une baguette dans le caniveau (PV Alix)
» [Test] Quelle baguette magique vous aurait choisi ?
» MAG.01. La baguette magique
» Besoin de vous faire mener à la baguette, Alwenn est là pour ça !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
-