Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Mer 2 Mai - 23:06


Moran croisa ses bras sur son torse en l'observant nettoyer la douche. Il était presque ravi de l'accompagner, jusqu'au moment où elle précisa qu'il devait être asculté. Hmpf. Il détestait les médecins, et plus particulièrement Sainte-Mangouste d'autant plus que... Merlin, sa mère y travaillait. Les traumatismes liés à cet hôpital étaient trop nombreux pour qu'il ne les compte, et il se contenta d'un air affable en lui répondant : "Aye, grouille toi". Autant que le supplice soit vite fait. Entre l'homme qui s'était saisit de son tee-shirt à six ans, les mains pleines de sang, et le vieil homme qui l'avait prit pour son fils, il avait bien envie de vomir rien qu'à l'idée d'y aller. Il suffisait de voir le visage du garçon juste en entendant sa propre mère évoquer ses terribles journées dans l'hôpital des sorciers. Il soupira et partit s'habiller. Il se saisit de sa veste, se l'enfila et revînt chercher la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Mer 2 Mai - 23:21

Une fois Moran sorti de la salle de bon elle enfila son jean et un pull qu’elle avait préparé la veille pour être opérationnelle au levé, elle n’aurai jamais pensé les mettre pour se rendre à l’hopital accompagné du brun. Hôpital ? Gardenia se maudit presque aussitôt de ne pas avoir pensé à ce que lui avait raconté son ami des années auparavant sur sa... peur dira-t-on, des cliniques et endroits similaires. Quelle belle botruc elle faisait ! « Désolée de t’infliger le retour de mauvais souvenirs, Moran. » lui dit-elle lorsqu’il revînt la chercher quelques minutes plus tard. Elle lui attrapa Le Bras et ils transplanèrent aussitôt devant le lieu tant redouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Mer 2 Mai - 23:36


Pour un ou une ami(e), cela ne dérangeait pas Moran de retourner à Sainte-Mangouste, quand bien même ses crises d'angoisses étaient violentes lorsqu'il était enfant. A tel point qu'à la fin, fatiguée de devoir s'occuper d'un gosse réfractaire et de ses patients, la mère Powell le laissait à son oncle. Et c'était mieux ainsi. Mais il était maintenant jeune étudiant, adulte, il était capable de se gérer pensait-il naïvement. Dans un claquement de doigt, ils transplanèrent ensemble pour arriver dans l'endroit froid, impersonnel et plein de patients de l'hôpital. Rien que de sentir l'odeur caractéristique de l'endroit lui donnait envie de s'évanouir mais il accompagna tranquillement la jeune femme à l'accueil pour qu'elle explique son cas. Il en profita pour observer silencieusement et avec méfiance, tous les patients réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Jeu 3 Mai - 17:45

Sainte-Mangouste grouillait de malades en tout genre, d'infirmières et médicomages dans chaque coins possibles et inimaginables. Les murs blancs l'avait fait frissonné au possible, se disant qu'un hôpital se devait peut-être d'être plus chaleureux. Lorsque Gardenia sentit Moran se contracter, elle resserra son bras autour du sien en guise de quelconque soutient avant de se mettre à avancer doucement vers l'accueil où se trouvait une femme à l'allure hautaine. « Bonjour, que puis-je pour vous ? » dit-elle en les regardant tout deux de haut. « Une consultation en Virus et Microbes Magiques, s'il vous plait. » dit-elle légèrement agacée par l'attitude de la brune revêche. « Deuxième étage. Médicomage Clarkson, salle 5. » fit-elle avec un sourire hypocrite qu'elle lui rendit avec un plaisir non dissimulé en se tenant l'estomac. Après un bref merci, elle jeta un regard inquisiteur à Moran tandis qu'ils se dirigeaient vers l'ascenseur. « Ca va aller ? » lui dit-elle en espérant qu'il n'ait pas de syntômes similaires aux siens ou que sa... peur ? Des hôpitaux ne prenne trop le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Jeu 3 Mai - 23:39

Dix-huit ans, c'était un beau chiffre. Il n'en avait plus cinq ni sept. Il devait pouvoir faire face à son stress de l'hôpital, non ? Apparemment non, puisque croisant le regard d'un pépé qui se liquéfiait à partir du genou gauche, le jeune homme se raidit. Il ne se sentait pas bien du tout. Pendant un instant, il fut à nouveau le petit garçon à la touffe énorme qui cherchait sa maman des yeux pour se cacher dans sa blouse. Il eut espoir de l'apercevoir, mais Gardenia interrompit ses pensées en lui demandant si ça allait. Le jeune Ecossais avait déjà perdu une teinte, mais il était toujours vivant : "Bien entendu" lui répondit-il, piqué dans sa virilité. Il rangea ses mains dans les poches arrières de son jean pour cacher son léger malaise. "Allons-y, plus vite ce sera fait, plus vite on pourra aller en cours" enchaîna-t-il en commençant à slalomer entre les patients qui attendaient leur heure dans la salle d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 7:53

Gardenia n'était tout à fait à son aise dans un hôpital ne pouvant lui rappeler que de souvenirs plus froids les uns que les autres, mais elle allait toujours mieux que Moran, supposait-elle à le voir brusqué par sa question. Les hommes décidément... Gardenia soupira en grimpant à la suite de l'ex-capitaine dans l'ascenseur. Deuxième étage, porte 5, se mirent-ils à chercher une fois arrivé au à la hauteur désirée, elle voulait sortir de là et retourner en cours le plus vite possible, de peur que ses professeurs ne pensent q'elle lâche ses cours. "Medicomage Clarkson" lu-t-elle sur la plaque dorée ornant la porte. Elle toqua attendant une réponse positive. « Tu préfères rester là ? » fit-elle en désignant une chaise à l'écart des patients, ayant des doutes sur le fait qu'il l'accompagne. La réponse audible du médecin la priant d'entrer, elle s'exécuta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 13:24


L'ascenseur de Sainte-Mangouste était si lugubre qu'il lui rappelait celui du Ministère - ou peut-être les trouvait-il lugubre tous les deux parce qu'il n'aimait pas les deux institutions - aussi se senti-t-il terriblement à l'étroit en compagnie de la jeune fille. Les mains croisées devant lui, il se contentait d'attendre patiemment en priant pour que leur étage soit plus gai... Douce utopie. L'étage était aussi horrible que le reste, ou peut-être le voyait-il ainsi à cause de tous les désagréables souvenirs qui y étaient liés. Cyniquement, le jeune homme se dit que la prochaine fois qu'il viendra ici, ce sera sous un drap blanc. Gardenia avait beaucoup plus d'entrain pour chercher la salle, aussi la laissa-t-il faire. Moran préférait surveiller du coin de l'oeil les patients atteint de terribles maladies plutôt que de se faire surprendre. Mais ce fut l'ancienne Serdaigle qui le surprit en lui parlant. "Euh ouais, je t'attends là, c'est très bien, ici" marmonna-t-il en posant ses fesses sur une chaise à côté de laquelle un homme avait tout l'air d'avoir une peau d'ours sur le dos... A moins que ce ne soit sa vraie peau ? Misère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 14:06

Gardenia eut un sourire d'excuse pour le jeune homme et entra dans la salle où elle découvrit le médicomage Clarkson, ou plutôt "la". En face d'elle se trouvait une femme ayant très certainement attaient la quarantaine à la chevelure brune parsemée de gris. Elle avait l'air chaleureuse. L'auscultation se passa très rapidement, après avoir répondu à une suite de question aussi farfelues les une que les autres et mis un cheveux dans une potion dont elle ignorait tout qui pris une légère teinte verte, la médicomage lui posa une question étrange. « Êtes-vous accompagnée par votre... partenaire ? » Gardenia plissa les yeux, elle ne comprenait pas l'intérêt de la chose et répondu positivement, s'attendant à un diagnostic elle fut surprise par la question suivante. « Vous devriez le faire entrer. » lui dit-elle avec un sourire bien trop bienveillant à son goût. L'ancienne bleue se leva, la tête emplie de questions en tout genre, et ouvrit la porte blanche qui grinça d'un air presque sinistre. « Moran ? Tu es demandé à l'intérieur. » lui chochota-t-elle en observant étrangement l'homme à la fourrure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 14:19


Une odeur pestilentielle envahissait les narines de Moran qui avait envie de dégobiller comme Gardenia ce matin. La chose n'avait pas seulement la fourrure d'un ours mais aussi l'odeur, et le jeune homme se sentit défaillir lorsque la jeune femme lui demanda d'entrer. Il se leva d'un bond si spectaculaire qu'une infirmière trébucha et s'écrasa par terre en faisant rouler un lot de seringues. Il entra dans la pièce comme si sa vie en dépendait sans guère jeter un regard derrière lui pour examiner les dégâts ou s'excuser. De la sueur froide coulait dans le bas de son dos, mais son visage blême reprit quelques petites couleurs devant la médicomage qui les attendait. "Bonjour" salua-t-il presque joyeusement, "Alors, c'était la bierraubeurre périmée ou t'as juste attrapée froid ?" lui demanda-t-il tout naturellement, sans s'imaginer qu'il allait perdre à nouveau toutes ses couleurs devant l'annonce de la médicomage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 16:59

Gardenia commençait à se poser de sérieuses questions sur son état que lui dissimulait toujours la Médicomage, mais encore plus sur l'odeur qui lui avait pris les narines lorsqu'elle avait ouvert la porte. Portant la main devant sa bouche, un haut-le-coeur lui prenant l'estomac, elle ferma rapidement la porte, non surprise par la réaction de Moran qu'elle trouvait tout à fait normale et compréhensible. Elle s'assit à ses côtés, devant le bureau, triturant nerveusement la manche droite de son pull. « Bonjour, Monsieur... ? » dit la médicomage en quête du nom de son interloccuteur. « Je pencherai sur le froid, mais aucune idée ! » répondit-elle amusée avant de se tourner en quête d'une réponse, ne se doutant pas que sa vie allait être quelque peu chambouler par ce qu'elle croyait être un simple coup de froid. « Miss Ollivander, Monsieur Powell, félicitations, vous attendez un heureux évènement. » dit-elle tout sourire tandis que Gardenia blanchissait à une vitesse folle, ne sachant pas quoi en penser. Etait-elle réellement...? C'était forcément une blague, forcément. Ou alors elle nageait en plein cauchemar et en tel cas, elle se réveillerait bientôt. Du moins elle l'espérait. La bleue n'osait pas regarder Moran ayant peur de sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 22:33

Le bureau était lumineux et détonnait par rapport au reste de l'établissement. Le jeune homme s'était toujours demandé comment sa mère pouvait venir travailler ici tous les jours, et aimer son métier en même temps. Il tendit la main vers la médico et se présenta : "Powell !. Le regard de la femme s'illumina comme si elle avait une révélation : "Oh ! Mais vous êtes le fils d'Honora ?". Moran acquiesça en se sentant assez mal-à-l'aise. Et cela allait de mal en pis. La doc trouvait ça merveilleux et cela se lisait sur son visage au fur et à mesure qu'elle déblatérait ce qu'elle avait à dire. Sur le coup, le jeune homme n'eut aucune réaction. Son sourire se figea comme s'il n'allait jamais plus fixer son visage, jusqu'à se décomposer lentement. Il était aussi blanc qu'une paire de fesse d'Ecossais qui n'avait jamais vu le soleil. "Vous avez un sacré sens de l'humour, m'dame !" lui fit-il en ponctuant sa phrase d'un geste comme si elle était débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Ven 4 Mai - 22:56

Un cauchemar ou l’an pire blague qu'elle n’ait jamais entendu ? Elle hésitait encore tandis que Moran semblait avoir fait son propre choix. Ils était aussi blanc l’un que l’autre, elle avait l’impression qu’on venait de lui annoncer qu’elle vivrait dans un cimetière de goules jusqu’à la fin de sa vie. « Ce n’est malheureusement pas une blague, Mr. Powell. fit la medicomage tandis que l’ancienne Serdaigle vit sa vie éclater en morceaux. Enceinte ? Comment était-ce possible ? Ils avaient toujours pris leurs précaut... Oh non d’un anus d’éruptif ! Le premier soir. Le total black-out. Gardenia jeta un coup d’oeil discret vers l’ancien Serpentard, terrifiée avant de se racler la gorge difficilement. «C-combien de temps ? » Même si elle se doutait de la réponse, elle voulait avoir confirmation que l’imbecilité qu’elle avait commise en se réveillant aux côtés de Moran plus de trois semaines plus tôt était la cause de leurs problèmes. «Presque quatre semaines. Mais Monsieur Powell, Miss, vous me paraissez quelque peu... pâles ? Un peu ? Quel euphémisme. Dans quel merdier est-ce qu’ils s’étaient fourrés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Sam 5 Mai - 14:31


Depuis que Moran sortait festoyer dans les pubs dans le fin fond de son pays, il faisait toujours attention de ne pas laisser de traces. En soit, un bébé en était un. Mais il n'était pas suffisamment idiot pour ignorer que justement, il s'était loupé un beau soir avec Gardenia. Un rire ironique sortit de la gorge du garçon lorsque l'ancienne Serdaigle demanda le nombre de semaines. Comme si ne pas se rappeler de leur partie fine ne suffisait pas, il fallait en plus qu'ils aient oublié de se protéger ! Les semaines, elles ne se comptaient même pas sur les doigts d'une main. Il avait de quoi se sentir coupable, pour le coup, et il commençait vraiment à se sentir mal. Le jeune homme finit par se lever lorsque la médicomage leur confia qu'ils étaient pâles. "Euh, hum, je reviens tout de suite" lança-t-il en quittant la pièce à toute vitesse. Ca y est, il avait envie de dégobiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 694
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Bett Rickards ღ Lux Aeterna
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Sam 5 Mai - 15:54

Gardenia se massait les tempes, tout prenait une tournure inattendue. Elle allait être... maman ? Une seule fois. Elle n'avait fauté qu'une seule et unique fois et elle ne s'en souvenait même plus... Comment était-ce possible ? Le rire de Moran la fit frissonner. C'était un triste coup du sort, lorsque Moran sortit de la pièce, la jeune fille se redressa le plus possible, tentant de reprendre confiance en soi et fixa la médicomage qui avait l'air de comprendre que l'évènement n'était pas des plus heureux. Elle hésita à courir après l'écossais, mais il avait certainement besoin d'être seul, elle le sentait. Nia prit une profonde inspiration : « J'aimerai avorter. » Elle savait pertinemment qu'il lui fallait l'accord de deux médicomages et des raisons de santé justifiant cet acte selon la loi anglaise, mais elle se devait d'essayer. Elle ne pouvait pas avoir cet enfant, elle ne voulait pas voir un enfant grandir avec l'idée que ses parents ne s'aimaient pas, du moins pas dans ce sens-là. « Je suis désolée, Miss Ollivander. » commença-t-elle. « Même si j'aimerai vous aider, votre dossier médical vous éloigne définitivement de cette procédure. ». La jeune fille éclata en sanglots. C'était trop. Les mains sur le visage, elle se sentait mal pour l'enfant, mal pour Moran qui avait surement d'autres projets pour le futur que celui d'élever un enfant. « Désolée, désolée... » répétait-elle en boucle, à voix basse. Tandis que la médicomage visiblement touchée par la situation s'était levée pour tenter de la calmer, elle se sentait désolée pour ces deux jeunes enfants qui n'avaient rien demandé et qui devraient supporter cela ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1119
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | weaslove.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76) Sam 5 Mai - 18:14


Moran était en train de rendre à la nature ce qui était à la nature, comprenez par-là qu'il était en train de dégobiller de tout son soul dans les toilettes au fond d'un couloir. Il y avait plongé dans les toilettes non seulement parce qu'il se sentait mal, mais aussi parce qu'il avait aperçu les cheveux blonds de sa mère à qui il ne voulait pas apprendre qu'elle allait être grand-mère - déjà ! Le jeune homme tira la chasse et se regarda dans le miroir. Il avait un air tout à fait piteux, si bien qu'il donnait l'impression d'avoir une dizaine de plus. Il allait être papa. A dix-huit ans, tout juste diplômé, tout juste étudiant. Tout ça parce qu'il avait trop bu ! La culpabilité inondait son corps, il n'en pouvait plus. Il allait être le père d'un gosse qu'il ne voulait pas, avec une fille qui était sa meilleure amie et depuis peu sa partenaire sexuelle mais hélas pour qui, il n'éprouvait aucun sentiment. Quelle injustice pour elle, quelle injustice pour lui. Il se rinça la bouche avec l'eau du robinet qui ne semblait même pas traitée, et sortit des toilettes. Il n'osait pas rentrer à nouveau dans le bureau et faire face à la médicomage qui s'imaginait qu'ils étaient heureux. Comme s'ils pouvaient l'être !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76)

Revenir en haut Aller en bas

Futur choc en perspective | GARDENIA (SEPTEMBRE 76)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» liste partielle du futur gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Le chemin de traverse-