C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

[FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mer 2 Mai - 0:19


Juillet 1983. Pays de Galles.
Clan des Dragonniers.


La guerre a fait des ravages. Ca fait deux ans qu'elle est terminée mais les traces sont encore bien visibles. Les blessures mettent du temps à cicatriser. La vie t'aura pris beaucoup. D'abord ta mère. Puis ton père. Faisant de toi la Chef du Clan des Dragonniers à l'âge de vingt et un an. Tu t'en serais bien passée. Tu pensais avoir plus de temps. Pour apprendre. Pour être formée par ton père. Il a fallu que tu apprennes sur le tas. Du haut de la falaise, les bras croisés, le vent jouant dans tes longs cheveux qui t'arrivent maintenant au creux des reins, tu regardes ton village en contrebas. Tu es leur chef. Avec tes cousines qui sont tes conseillères, cela fait deux ans que tu as repris la direction du Clan. La mer s'écrasant sur les rochers te berce avec délicatesse. Tu fermes les yeux et prends une grande respiration. Tu essayes d'apaiser ton coeur meurtri, refoulant les démons qui menacent de te submerger. Ca fait deux ans que tu te bats pour garder la tête hors de l'eau. Un souffle d'air te fais ouvrir les yeux et tu souris en voyant Saphira voler en cercle au dessus de toi. Tu siffles et prononces des mots dans une autre langue. Une langue inconnue des "extérieurs". La dragonne pose son museau contre ta main et plante son regard enflammé dans le tiens. Tu es la seule capable à maîtriser les dragons comme tu le fais. Leur feu est le tient.

Tu entends une voix t'appeler. Saphira se retourne en grondant prête à enflammer la personne. - Shhht ... tu fais à ta dragonne. Tu lui murmures des mots apaisants et elle s'envole en grognant. Tu t'avances vers ta cousine. Ton bras droit. - Il y a un journaliste. Il paraît qu'il fait un reportage sur le Clan, les dragons et le commerce avec les sorciers. Tu hoches la tête. - C'est une idée de Mircella. Elle dit qu'après les ravages de la guerre il faut renouer avec la communauté des sorciers. Tu fais la moue en adéquation avec celle de ta cousine. La troisième du trio est plus sociable que vous deux réunies. - Par contre ... le journaliste ... tu le ... connais, fais Madeline. Tu arques un sourcil. Il s'agit de Michael Thickey. Tu blêmis. Michael était ton meilleur ami autrefois. Il est aussi ton premier amour. Et on sait parfaitement qu'on n'oublie jamais son premier amour. Je peux me charger de l'interview si tu veux. Tu secoues la tête. - C'est bon je gère. Tu souris à ta cousine et transplane pour arriver devant ta maison, un peu au dessus du reste du village. Quand tu entres, Mircella tiens compagnie à Michael. Elle se lève et vous laisse avec un sourire compatissant. Tu t'approches, le port de tête altier et l'attitude fière. Le regard plus dur qu'à Poudlard. Michael et toi ne vous êtes pas revus depuis des années. Mais ce n'est que maintenant que tu le vois que tu te rends compte à quel point il t'a manqué. Après un long silence tu fais un petit sourire. - Salut. Ca fait un moment ... tu fais doucement.      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mer 2 Mai - 11:07

Le temps avait passé depuis Poudlard, et Mike était un homme différent. Il avait passé le stade de sa vie où il devait se faire remarquer par tout le monde, et était devenu plus sage. Les quelques années après sa scolarité, il avait enchaînées les conquêtes sans lendemain dans l’espoir d’oublier quelque chose qui lui collait à la peau, mais en vain. Il ne savait pas trop ce qu’il s’était passé, mais il regrettait tout. Il regrettait à la fois d’avoir demandé à Moïra d’aller au bal avec lui, brisant leur amitié, et leur séparation après coup. Ils avaient été trop jeunes, et quelque part au fond de lui, Michael Thickey se disait que s’ils avaient été plus mûrs, peut-être que les choses auraient été bien différentes.

Même s’il pensait bien trop souvent à cette histoire, il avait vécu sa vie. Après Poudlard, il s’était engagé dans une école de journalisme sorcier, et avait à présent dégoté un boulot dans un petit journal alternatif qui lui laissait écrire quasiment ce qu’il voulait, et qui le payait très bien. Il avait peu de contraintes au niveau de son emploi du temps, à partir du moment où il rendait ses articles à temps au rédacteur en chef, et qu’il respectait les grandes lignes qui lui avaient été instruites. Cependant, en ce jour ensoleillé, il devait faire quelque chose pour lequel il n’était pas aussi prêt qu’il aimait le croire.

Cela faisait longtemps qu’il se préparait pour aller au Pays de Galle, et cela faisait longtemps qu’il savait qu’il allait devoir écrire cet article sur le Clan des Dragonniers. Il avait préparé ses questions, avait fait ses recherches statistiques, et tout ce qu’il pouvait contrôler. Cependant, cela n’enlevait rien à la boule dans son ventre à l’idée de voir sa première petite amie, et celle qu’il avait aimée le plus - Moïra. Ils ne s’étaient pas vus pendant des années, et la guerre avait eu un impact non discutable sur chacun d’entre eux. Ils étaient adultes maintenant. Il se disait que Moïra devait probablement avoir oublié qui il était. Après tout, comparé à elle, il n’était qu’un jeune homme lambda, ayant modestement réussi dans la vie, avec une vie normale, des amis normaux et … Il soupira. Depuis quand pensait-il ainsi vis-à-vis de la dragonnière ? Il avait, dans le passé, toujours été cette personne qui ne considérait pas Mo’ comme considérablement supérieure aux autres, et c’était pour cela qu’elle l’avait aimé lui plutôt que les autres. Mais elle était chef de Clan à présent et lui était… Journaliste. Peut-être avait-elle tant changé qu’il ne saurait même plus lui parler. Mais au fond de lui, il espérait retrouver la Moïra qu’il avait si bien connue, et qu’il arrivait si bien à comprendre.

L’heure avait sonnée, il devait transplaner. Il arriva sur l’île des dragons, et fut accueilli par un rugissement sonore de dragonne. Il leva les yeux au ciel en voyant une furie volante se diriger vers lui, l’air menaçant. Mais la bête fit demi tour, et Mike reprit sa respiration. Il n’avait pas une peur bleue des dragons, contrairement à beaucoup d’autres gens, mais en voir un presque vous charger dessus était toujours plein de stress et d’émotions. Il fut accueilli dans la maison de Mo’ par sa cousine Mircella avec qui il discuta brièvement avant que la porte ne s’ouvre. Il tourne la tête et son souffle se coupe un court instant. Elle était là, toujours aussi belle, le visage un peu plus âgé et plus dur, les yeux un peu moins pétillants, le regard plus fatigué. Ils sont debout, face à face, et elle lui sourit et lui parle doucement, et les nerfs de Mike lâchent, et il s’élance et la prend dans ses bras et la sert contre lui, fort. Elle avait beau être chef de Clan, il la sentait fragile et vulnérable contre lui, et sentait le besoin de la serrer fort. - J’aurais dut venir te voir plus tôt, Mo’... Je suis désolé. Je crois que j’avais besoin d’une excuse pour venir… Je pensais que tu voudrais pas me voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mer 2 Mai - 15:07

Tout en marchant vers ta maison tu réfléchis. Tu n'as pas vu Michael depuis des années. Jeunes, vous étiez très proches. Rencontrés dans le train, malicieux comme pas deux, meilleurs amis pendant des années, inséparables et complices, vous aviez tentés de passer à un stade supérieur lors de votre cinquième année. Quinze ans. L'âge des premiers amours. Des premières rencontres. Ceux qui ne durent jamais toute une vie. Vous étiez trop jeunes. Trop excentriques. Vous n'étiez pas prêts à être ensemble. Mais cette erreur vous aura coûté très chère puisqu'en plus de vous séparer en tant que couple, elle vous aura aussi séparés en tant qu'amis. Après cette année, vous n'avez cessé de vous éloigner encore et encore jusqu'à ne plus vous parler du tout. Chacun à continué son chemin et la guerre a fini de faire le reste. Tu es allée un peu à la fac histoire de mais tu as surtout appris sur le terrain. Et quand ton père est mort en défendant votre village des mangemorts venus vous recruter, tu as pris sa place, relevant ses manches et la tête malgré ton chagrin pour sauver ce qu'il restait à sauver et reconstruire ce qu'il fallait reconstruire.

Tu as essayé d'oublier. Tu n'as jamais eu trop d'aventures, tu n'est pas une fille volage en général. Les Anciens voudraient que tu te maries, que tu ai des héritiers pour sauvegarder votre héritage mais tu te dis qu'à vingt-trois ans tu as encore le temps. Tu n'as jamais réussi à trouver parmi les dragonniers quelqu'un qui te ferait assez battre le coeur pour retenir ton attention plus de deux minutes. Si tu dois réellement avouer les choses, il n'y a aucun garçon qui n'a jamais plus fait battre ton coeur depuis Michael. Tu as essayé les filles plus jeune. Ca t'a plu et tu as un peu continué dans cette voie mais en vérité pour toi il n'y a que cet homme qui compte. Celui là même qui est en train de te serrer dans ses bras avec force. Tu t'ai raidi au début, pas encore prête à accepter son étreinte puis finalement son parfum t'as enivré. Te laissant aller dans ses bras, tu agrippes son pull et enfouis ton visage dans son cou, tremblante. Les larmes roulent sur tes joues. Voilà trop longtemps que tu les retiens. Trop longtemps que tu te montres forte devant les autres, même devant tes cousines. Trop longtemps que tu endosses toutes les responsabilités et que tu encaisses sans rien lâcher. Trop longtemps que tu cherches à contrôler. Michael lui te connait par coeur. Tu ne peux rien lui cacher. - Pourquoi as-tu mis aussi longtemps ?! C'est une question rhétorique. Tu n'arrives pas à le lâcher.

Après un long moment vous vous séparez et tu sèches tes larmes avec un petit sourire. - Alors comme ça tu es devenu journaliste ? Je ne sais pas pourquoi ça ne m'étonne pas. Tu as toujours été un gros curieux ! tu le taquines, essayant de reprendre contenance et de ne plus te montrer vulnérable.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Jeu 3 Mai - 16:10

Mike n’est en soit pas vraiment un homme volage, il a toujours surtout été un homme qui avait eu besoin d’oublier, ou de se voiler la face. Avant de sortir avec Moïra, il essayait de se convaincre qu’il n’était pas amoureux de sa meilleure amie, et après être sortie avec elle, il voulait se persuader qu’il n’était pas vraiment amoureux d’elle. Et depuis, chaque jour, il vivait dans cette illusion qu’il avait réussi à passer à autre chose, et qu’il l’avait finalement oubliée. Cependant, il avait bien réalisé qu’il s’était mentit lorsque Moïra était apparue devant lui, et le moment où il l’avait prise dans ses bras, il avait décidé qu’il n’allait plus se mentir, et qu’il allait se battre pour la retrouver. Tu n’étais pas un dragonnier, et peut-être que la plupart des membres de son Clan te désigneront comme non méritant de la main de la chef,  mais tu serait prêt à te battre, si Moïra voulait être avec toi. Bien entendu, tout dépendrait d’elle, et réparer le pots cassés prendrait beaucoup de temps. Alors il n’avait pas vraiment à se soucier de cela avant un moment, mais si les choses en arrivaient là, il serait prêt. - Je suis désolé Mo’ … J’étais perdu, je croyais que tu ne voudrais plus me voir… J’ai essayé de me convaincre que t’étais pas la femme pour moi mais j’ai été con. Y’a jamais eu personne d’autre comme toi. Il ne pouvait qu’être honnête. Tout avait changé, et pourtant, ses sentiments étaient restés les même. Ils avaient même grandis, puisqu’il était arrivé à un point où il ne pouvait plus les contrôler.

L’aigle tendit son mouchoir à la jeune femme et lui sourit en retour. - Eh oui, j’me suis rendu compte que je préférais mettre les autres gens au centre de l’attention, plutôt que moi-même. Et puis je m’en sors plutôt pas mal, j’ai eu une très bonne enseignante et mentore pendant mon développement professionnel. Je suis d’autant plus heureux de l’être que c’est ce qui m’a ramené vers toi. C’est marrant ce que peut faire le destin parfois. Mike sourit et s’assit sur une des chaises autours de la table. - Et toi… Chef de Clan. Tout s’est passé tellement vite pour toi… Je suis désolé pour tes parents. C’était vraiment pas juste. J’aurais dut être là quand… Quand ça s’est passé. Mais je t’ai laissée seule. Tu as tous les droits de me détester, et ta dragonne aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Jeu 3 Mai - 23:36

A le voir, là, comme si rien n'avait changé, comme si six ans n'avaient pas passés depuis la dernière fois que vous vous étiez réellement vus, réellement parlés. Voire plus si vous comptiez le fait qu'à Poudlard déjà, la discussion n'était plus la même depuis votre séparation. Trop de temps s'était écoulé depuis aujourd'hui. L'eau avait coulé sous les ponts, emportant rancoeur et chagrin mais le manque dû à l'absence de l'autre persistait. Tu le lisais dans son regard comme il pouvait le lire dans le tiens. Vous vous étiez manqué. Et ce n'est que maintenant qu'il te sert dans ses bras que tu as l'impression de respirer à nouveau. Comme si depuis tout ce temps tu étais restée prisonnière d'une bulle qui te laissais tout juste survivre. Tu le frappes à ses mots. - T'es un abruti Michael Thickey ! Comment oses-tu penser que tu ne me mérite pas ou ... n'importe quelle connerie du genre ! J'suis pas ... C'est moi merde ! J'suis Moïra ! Juste Moïra ! Ta Moïra ... Je l'ai toujours été ... tu fais en le regardant. Ce que ça peut être stupide un mec ! Et toi pendant tout ce temps tu pensais qu'il t'avais oublié, qu'il était passé à autre chose alors que lui ne se pensait juste pas assez bien ? Quelle bouse de dragon !

Tu prends pourtant le mouchoir et essaye de faire de l'humour. De te cacher derrière autre chose que cet élan de vulnérabilité que tu lui a montré. Tu n'aimes pas te montrer fragile. Encore moins maintenant. Mettre les autres en avant. - C'est une bonne chose, tu souffles. Le Destin. Ouais parlons en de celui là. Chef de Clan. J'ai pas eu le choix, tu murmures. Tu ne pouvais laisser ton village à la dérive et même si tu étais très jeune pour reprendre la direction, tu as relevé les manches et soutenue par tes deux cousines, tu as tout reconstruit. Aujourd'hui vous étiez aussi puissants et respectés qu'avant, peut-être plus mais des choses avaient changées. Mircella y était sûrement pour beaucoup, elle était la plus sociale de vous toutes et poussait pour que vous cessiez votre isolement. Ne t'en fais pas ... ça fait deux ans ... Je me dis aujourd'hui que papa a rejoint maman ... il le désirait depuis tant d'années, tu murmures. Tu ne veux pas vraiment y penser. La blessure est encore trop béante, trop vive en toi pour que tu acceptes de t'ouvrir sur ça. Ta dragonne. Tu souris. Saphira est revêche et protectrice mais elle n'est pas vraiment rancunière. Saphira et toi avez un lien particulier. Vous étiez nées la même nuit de pleine lune et quelque chose s'était passé. Quelque chose qui avait fait que tu avais aujourd'hui, le pouvoir du feu. Le même que le leur. Elle était la Reine des Dragons de votre Clan.

Tu lui proposes ensuite quelque chose à boire et profitant de l'occasion tu remets de l'ordre sur ton visage. Quand tu reviens à lui, rien n'indique plus tes larmes ou autre chose qu'un doux sourire et une certaine chaleur. Tu t'assois face à lui. - Alors cet article ... Hum ... Tes questions ? tu lui demandes calmement.

Ta Mo adulte mdr:
 
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Ven 4 Mai - 15:43

Mike le savait, il était un imbécile. Il l’avait toujours su, mais il réalisait à peine aujourd’hui à quel point il l’avait été. S’il avait été plus vivace, et un peu plus à l’image de l’intelligence de sa maison, il n’aurait pas perdu des années à attendre un signe du destin pour reparler à Moïra. Heureusement pour lui, le destin avait quand même fait son boulot, et les avait rejoint, mais il s’en serait probablement toujours voulu si ça n’avait pas été le cas. - Je sais, je sais que ce n’est que toi… Que t’es comme avant, même si on a grandit, même si on est plus complètement pareil. Je suis là maintenant… Et je vais plus t’abandonner. C’est promis. Sur des malentendus et un manque d’efforts, ils s’étaient mal compris, ils s’étaient éloignés, et ils avaient perdu du temps. Mais malgré tout, ils étaient encore jeunes. Vingt-et-un ans, ce n’était pas bien vieux, et ils avaient encore bien du temps devant eux pour vivre leur vie. Ils allaient devoir rattraper ces quelques dernières années, et apprendre les nombreuses choses que chacuns avaient vécu pendant la guerre, mais ensemble ils étaient forts. Ils pouvaient le faire.

Mike savait que Moïra n’avait pas eu le choix. La gazette s’était fait le plaisir de faire un article annonçant la mort de son père, et annonçant le scoop choc - sa fille de 19 ans devait prendre sa place, faisant d’elle la plus jeune chef de Clan de l’histoire des dragonniers. Il avait lu cet article une bonne dizaine de fois avant de pouvoir le croire, et était resté les yeux dans le vide pendant une bonne heure à se demander quoi faire. Devait-il reprendre contact avec son amie d’enfance, lui présenter ses condoléances ? Il avait passé à ce moment-là un après-midi entier à rédiger des brouillons de lettre pour lui demander si elle avait besoin d’aide, pour finalement décider de tout brûler dans un feu de cheminée et de ne rien faire. Il avait eu tort, il s’en rendait compte à présent. - Ils sont tous les deux maintenant. Et je suis certain qu’ils sont fiers de ce que tu as fait pour le village et votre communauté. Les journaux parlent beaucoup de l’évolution du village des dragonniers, et sont intrigués parce qu’on connait pas grand chose.

Elle change de sujet, et propose quelque chose à boire. Mike accepte et lui sourit quand elle revient. Il but un peu d’eau, et commença à poser des questions de journaliste. Pendant une trentaine de minutes, il lui demanda comment se passait la vie au village, comment ils avaient réussi à se remettre sur pieds, pourquoi leur produits était généralement de meilleure qualité que beaucoup d’autres commerce, comment ils fabriquaient certains produits, etc … Puis, après sa dernière véritable question, il se lança. - Ma dernière question concerne très particulièrement la Chef du Clan des Dragonniers. Elle est la suivante : Accepteriez-vous d’accorder un rendez-vous galant à cet imbécile de Mike Thickey ? Il sait que c’est un peu tardif comme invitation, mais il décide de quand même tenter sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Dim 6 Mai - 13:13

Les retrouvailles se passaient mieux que tu ne l'aurais songé quand May était venue t'annoncer que le journaliste était Mike. A ce moment là tu as presque failli envoyer ta cousine faire l'interview à ta place mais premièrement, ce n'est pas ainsi qu'une véritable Chef de Clan agit, et deuxièmement ... Madeline l'aurait bouffé tout cru. Le pauvre, il ne méritait quand même pas ça. Personne ne méritait ça même pas ton pire ennemi. Ta cousine était redoutable. Une véritable guerrière. Mike te promet que maintenant il ne t'abandonnera plus. Tu lui fais un mince sourire sans trop savoir qu'en penser. Tout ça va un peu vite, il te faut un peu de temps pour encaisser. Et ouais. Les journaux s'en étaient donnés à coeur joie au moment de la mort de ton père, ce qui t'as détruit un peu plus et a un peu plus isolé le Clan. Il y a même eu une période où vous avez cessé de commercer avec le monde sorcier. Puis Mircella avait réussi à calmer ta colère et le temps avait apaisé la douleur dans ton coeur et le chagrin dans ton âme. La vie avait peu à peu reprit son cours. Le monde sorcier se reconstruisait suite à la fin de la guerre et vous avec.

Les questions s'enchaînent et se superposent. Tu y réponds sans aucune hésitation. Ce sont des sujets que tu connais par coeur. Commerce, élevage, qualité, vie du clan. Des trucs basiques sensés vous rendre plus abordables et moins effrayants aux yeux des sorciers, effrayés par l'inconnu et ce qu'ils ne comprennent pas. Comme à peu près toute la race humaine d'ailleurs, sorciers ou non sorciers. - Je vais te faire visiter le village si tu veux. Tu pourras voir les choses par toi même, tu proposes après avoir répondu à ses questions. Mais il en gardait encore une en réserve pour toi. Et lorsqu'il la pose tu le regardes, les yeux écarquillés. D'accord, celle là tu ne l'avais pas vu venir. Tu te retrouves comme une conne incapable de dire quoique ce soit. Tu réfléchis et tes yeux tombe sur une photo de tes parents. Enlacés ils semblent plus amoureux que jamais. Tu sais que leur couple n'a pas toujours été simple. Qu'il leur a fallu du temps et beaucoup de courage pour sauter les obstacles sur leur chemin. Ils s'étaient battus pour leur amour. Peut-être qu'il était temps pour toi de leur ressembler un peu plus.

Mais avant de parler tu entends du bruit derrière la porte. Tu fronces les sourcils, te lèves en silence puis ouvre brusquement la porte pour voir tes cousines en train de sautiller derrière tout en écoutant. Tu arques un sourcil en les regardant alors qu'elles font mine de rien. Derrière elles tu remarques ta dragonne et plusieurs membres du Clan qui semblent soudain très intéressés par leurs chaussures. - Quoi ... Sérieusement ? tu t'exclames en sortant les mains sur les hanches suivie de Mike. Retournez au boulot ! tu lances d'un air sévère après avoir remarqué leurs petits sourires. Saphira gronde et approche sa tête de toi. Tu caresses son museau et te tournes vers l'ex Serdaigle. - Michael Thickey je te présente Saphira. On a grandis ensemble elle et moi. C'est l'unique dragonne qu'on laisse réellement en liberté même si les autres le sont aussi de manière plus sécurisée. La dragonne semble pencher la tête vers Mike et le dévisager de ses yeux violets. Tu la laisse décider par elle même. Ta dragonne est protectrice et maternelle mais pas rancunière. Elle fini par lui donner un léger coup de museau comme pour appréciation puis elle se redresse et s'envole. Tu souris à Mike. - Elle t'aime bien. Chose rare avec elle. Tu te rends soudain compte que tu n'as pas répondu à sa question. Oh c'est oui au fait ... Pour le rendez-vous. Tu entends pousser un cri de joie quelque part dans les parages. Tu soupires d'un air exaspérer. Tes cousines sont des cas ... Allons nous balader tu veux ? tu lui proposes en commençant à lui montrer le village.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Dim 6 Mai - 20:28

Pour être honnête, Mike était très impulsif, et contrôlait très mal tout ce qu’il était en train de dire. Il disait tout ce qu’il lui passait par la tête sans se soucier de comment il le disait. Et même s’il était sincère en disant qu’il ne l’abandonnerait plus, il se rendait bien compte qu’il faisait un peu une grosse promesse que probablement aucun des deux n’était prêt à faire. Cependant, avec la dragonnière, il avait toujours eu du mal à contrôler ses émotions, et surtout à lui cacher ce qu’il pensait. Il n’avait jamais réussi à être malhonnête avec elle, et c’était sûrement là une des raisons pour lesquelles ils avaient perdu contact, parce qu’il ne voulait pas lui mentir en lui disant qu’il était passé à autre chose et que tout allait bien. Il n’aimait pas mentir, et encore moins à Moïra. Pour lui, le mensonge était devenu tabou depuis qu’il avait apprit celui de son père.

Alors que Moïra s’apprête à répondre à la question finale de Mike, du bruit se fait entendre derrière la porte, et alors que la dragonnière va ouvrir, l’ancien gardien s'aperçoit qu’ils n’avaient jamais été seuls à discuter, et que la plupart du village était là pour écouter les ragots. D’un côté, Mike trouvait ça vraiment génial que Moïra ait une communauté si proche d’elle, et qui voulait autant son bonheur, mais d’un autre côté, il était un peu embarrassé d’avoir pensé être dans l’intimité et de se retrouver un peu au pied du mur. Cependant; il prit la chose avec beaucoup d’humour et sourit à la petite assemblée devant la porte, et gloussa un peu devant le ton très autoritaire de Mo’ qui leur dit de retourner au travail. La dragonne s’approcha alors de lui, et il eut un petit mouvement de recul lorsqu’elle s’approcha de lui, par instinct. - Salut Saphira. Moi c'est Michael Thickey. Tu peux m'appeller Mike. Il décida cependant de rester immobile après pour laisser la bête se jauger et se faire son avis sur lui. Lorsqu’elle lui donna un petit coup de museau, il trouva l’audace de lui donner une courte caresse sur le dessus du nez, avant qu’elle ne décide de repartir. - Je suis content qu’elle m’apprécie, avoir une dragonne qui ne m’aime pas après moi pourrait poser quelques… Problèmes. Plaisanta-t-il en regardait l’ancienne Gryffondor. Il fit un petit saut de joie quand la jeune femme accepta d’aller en rendez-vous avec lui, et sourit en entendant le cri de joie. - Un point pour Thickey ! Je promets de prendre soin de votre chef. Si elle revient malheureuse j’accepte de mourir par le feu du dragon. Déclara-t-il solennellement, la main sur le coeur. Bon, il s’emportait peut-être un peu, mais c’était pour la bonne cause.

- Oui, j’ai vraiment hâte de visiter et de voir ton environnement. C’est ok si je prends des photos ? Pour l’article, tu sais. Il avait tendance à oublier qu’il était là pour le travail. Tout depuis son arrivée avait été inattendu, mais dans un très bon sens. Il essayait de contenir ses émotions, et espérait que marcher un peu lui rafraîchirait l’esprit et l’empêcherait de dire d’autres trucs un peu ridicules. - Tu sais, dit-il alors qu’ils commençaient à marcher. - J’anticipais beaucoup de venir ici, et de te voir. Mais quand ils ont annoncé au boulot qu’il fallait que quelqu’un s’occupe de cet article, j’ai lourdement insisté pour que ça soit moi. Je savais pas ce que ça allait donner, mais je sentais qu’il fallait que ça soit moi, et que je te revois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Dim 6 Mai - 23:57

C'était une blague ce village. Sérieusement, c'était quoi cette manie de vouloir te caser à tout prix ? Et puis d'écouter aux portes ? Tu n'arrivais pas à croire que tout le monde ici était au courant de ton histoire avec Mike. Tu espérais que ton père ne l'ai pas été autrefois et tu es presque contente qu'il ne soit plus là aujourd'hui. Ca aurait mal fini pour lui le pauvre. Mais le Clan n'est probablement pas au courant du fait qu'il t'a brisé le coeur. Il a sûrement préféré retenir qu'il était ton premier et unique amour et que c'était pour ça que tu ne voulais d'aucun des hommes du Clan. Tu es exaspérée. Ce qui ne t'empêche pas de présenter Saphira et Michael. Une main posée dans le cou de ta dragonne tu la laisses jauger l'homme qu'elle décide d'accepter. Plus ou moins. Disons qu'elle a décidé de lui laisser le bénéfice du doute sans le carboniser immédiatement. Avant de s'envoler elle pose son museau dans ta main. Tu souris et la regarde disparaître avant de te tourner vers Michael et d'accepter son invitation. Tu entends le cri de joie de Mircella. Etonnant tiens ... - Un point pour Thickey ! Je promets de prendre soin de votre chef. Si elle revient malheureuse j’accepte de mourir par le feu du dragon ! lance Mike, super content. Tu te pinces l'arrête du nez l'air exaspéré tout en riant doucement. Il n'a pas changé.

Des photos. Tu réfléchis. - Mircella, Madeline ! tu appelles. Tu te tournes vers tes cousines qui arrivent vers toi. Photos ? tu leur demande. May est contre, évidemment. Miry elle, pense que c'est une bonne idée. Que ça permettrait aux idées préconçues de cesser de penser que votre village contient des monstres ou des secrets bien enfouies. Tu réfléchis un moment puis hoche la tête avant de te tourner vers Mike. - Ok pour les photos jusqu'à un certain point, je te dirais lequel. Tu lui souris puis vous commencez à marcher. Il te dit qu'il a réellement insisté pour être celui qui ferait l'interview. Qu'il voulait te revoir. Tu soupires doucement. - Tu n'avais pas besoin de ça pour venir Michael. Tu remets tes cheveux bruns derrière ton oreille. Je comprend. Laissons ça derrière nous d'accord ? Tu lui souris puis l'entraîne dans ton visage. Tu lui montre le forgeron, la sellerie pour les Chevaucheurs, la clinique vétérinaire, la couveuse pour les oeufs les plus fragiles, ceux qui sont malades ou les nouveaux-nés. Tu lui montres aussi les champs remplis de moutons, nature de prédilection des dragons ainsi que l'immense domaine où ils sont en totale liberté jusqu'à un certain point. Un dôme magique exceptionnellement haut dans le ciel leur permet de voler et d'être libre sans pour autant s'échapper. Il les protège aussi des pires intempéries. Il y a un paquet de dragons. De grandes "écuries" immenses et ignifugées permettent aux dragons de se reposer ou d'avoir leurs petits. - Les dragons sont territoriaux et sauvages mais la plupart ont grandis ensemble et se supportent. Il y a des périodes plus difficiles que d'autres mais en général tout va bien.

Tu lui montres ensuite le terrain de vol, les laboratoires, et pour finir le côté "humain" du village. Le bar si populaire, la "cantina" de Mamma, la meilleure cuisinière du clan, le cabinet du médicomage, l'herboriste, et tout ce qui fait ton village. Le tout avec de jolies maisons typiques d'un village de dragonniers du pays de Galles. Confortables, fonctionnelles ... et ignifugées. Vous sortez ensuite du village jusqu'à la falaise qui surplombe à la fois le clan et la mer agitée. Le vent souffle alors que vous contemplez les landes si majestueuses et si solitaires. On dirait un paysage de carte postale. Tu regardes Michael et lui sourit. - Voilà mon univers ... Seras-tu prêt à l'accepter ? Parce que je ne peux l'abandonner, tu lui demandes si doucement que le vent emporterait presque tes mots pour les garder pour lui.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mer 9 Mai - 15:37

Mike ne les connaissait pas encore, les autochtones, mais ils semblaient avoir beaucoup d’humour, et cela était le plus important pour le brun. S’il y avait encore de l’humour, il y avait encore de l’espoir, et si les gens du village ne le regardaient pas tous de travers, cela voulait dire qu’ils ne lui en voulaient pas. Il avait donc une véritable seconde chance, car si les villageois l’avaient détesté, il n’aurait eu aucune chance de ramasser les pots cassés avec Moïra. Le brun aux yeux bleus avait posé la question des photos sans trop y réfléchir, ne pensant pas que les dragonniers aient des choses à cacher, cependant il réalisa que c’était peut-être le cas lorsque Mo’ consulta ses cousines sur le sujet. D’un côté cela était sensé, ils étaient uniques en leur genre, que ce soit pour leur mode de vie ou pour leur production de produits dans le commerce sorcier. Pour rester uniques, ils devaient bien garder certains secrets pour eux.

Mike prit des photos de ce qu’il savait que je public allait adorer. Des photos de dragons, et de l’architecture du petit village. Quelques photos de personnes dans leur vie quotidienne, pour montrer qu’ils étaient après tout comme les autres, et bien entendu, des photos de paysages, et de Moïra. Alors qu’ils se rendaient dans les différents endroit qui composaient l’île si particulière, Mike en apprenait plus sur son premier amour, sur la façon dont elle avait grandit, et dans quel environnement. Il voyait pourquoi elle avait voulu protéger ça toute sa vie des autres, de l’extérieur. C’était tellement pur, tellement naturel, loin du brouhaha et des ennuis de la ville. Mike aurait voulu répondre à Mo’ en lui disant que si, après tout, il avait eu besoin d’une excuse pour venir. On ne pouvait pas juste transplaner dans l’île des dragons sans risques. C’était surveillé, par des sorciers, et surtout par des dragons, qui comme elle le disait si bien, étaient des bêtes territoriales. Et s’il avait écrit pour lui demander de venir, elle aurait eu tous les droits de refuser. Il s’était sentit bloqué par la vie avec comme seul choix l’attente d’une opportunité, qu’il avait finit par avoir.

Une fois hors du village, le journaliste admire le paysage de loin, et les maisons qui à présent on l’air plus petites, et les montagnes si grandes. Il pose ensuite son regard sur la brune qui lui demande si elle peut accepter la façon dont elle vit. - Mo’, je te demanderai jamais de changer de vie pour moi, tu fais partie de cet endroit, ils ne pourraient vivre sans toi, et toi sans eux. Maintenant, est-ce je peux l’accepter comme mon mode de vie à moi, un jour ? Demanda-t-il en regardant les nombreux dragons voler dans le ciel, paraissant complètement libres. - Tu sais, quand on sait transplaner, au fond, on peut habiter n’importe où. Vivre ici, c’est sûrement mieux que vivre à Londres pour plein de raisons. Et si en plus je peux toujours faire mon travail correctement, je ne vois pas de raison contre. Il fit une mine penseuse. - Après, ça me prendra surement du temps pour m’habituer à comment sont faites les choses ici. Après tout, c’est très différent de comment j’ai vécu toute ma vie, j’aurais beaucoup à apprendre. Mais si toi et tes habitants êtes prêts à vous adapter à moi, le temps que je m’adapte à vous… Alors je pense que c’est possible.

Il se tourne vers elle et lui sourit à nouveau. - Tu as le temps d’y penser, et ton village aussi. D’abord, je dois faire en sorte de réparer notre relation. Ca prendra sans doute du temps, mais si tu me donnes droit de passage dans ton île, je serais tellement présent que tu ne songeras plus jamais à vouloir m’oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mer 9 Mai - 18:26

Tu es fière de ton village, de tes racines. C'est ici, sur la terre de tes ancêtres, que tu es née et que tu as grandis. C'est ici ton refuge, ton îlot de sûreté. Ces gens qui vivent ici, tu les aimes tous autant qu'ils sont. Bien sûr que tout le monde ne s'entend pas, qu'il y a des rivalités, des disputes mais rien qui ne peut diviser cette grande famille que vous êtes. Tu les défendrais tous au péril de ta vie s'il le fallait. D'ailleurs tu as trouvé un ancien sort qui te permet de protéger ton village contre tout. Les deux seuls inconvénients c'est que pour le coup, ton village sera vraiment isolé ... et que ça te coûtera la vie. Mais si un autre Lord Noir devait monter au pouvoir et menacer la sécurité de ton Clan, alors tu le ferais sans aucune hésitation. Car ce sont ces gens qui se sont occupés de toi et qui ont soutenu ton père lorsque, anéanti par la mort de l'amour de sa vie, il s'était totalement effondré, lui le roc, le pilier. Eux qui l'ont remis sur la bonne voie quand il menaçait de s'en écarter et qui t'ont soutenue à chaque étape de ta vie. Tu es si fière aujourd'hui de montrer ces gens, ce Clan si uni et si fort, à celui qui fut ton premier ami, ton premier amour. Et voir Mike s'émerveiller devant tout ça fait battre ton coeur plus fort, te rempli d'une force inouïe.

Lorsque vous vous retrouvez sur les falaises surplombant le village et la mer agitée, le vent s'agitant et faisant s'envoler tes longues mèches brunes, tu demandes à Michael s'il était prêt à accepter ton univers. Parce que même par amour, jamais tu ne pourras l'abandonner. Mais Mike le comprend bien. Il comprend que ces gens font partis de toi comme tu fais partie d'eux. Et ce diadème d'argent forgé au feu des dragons qui ceint ton front en est la preuve car seul un Chef l'ayant mérité peut le porter. Il rend fou qu'importe celui qui essaye de l’usurper. Michael continue en te disant qu'il ne te demanderait jamais de changer de vie. Une partie de toi se relâche de soulagement. Tu n'aurais pas pu choisir une seconde fois. Tu l'avais déjà perdu une fois, vous étiez trop jeune. Le temps a passé et jamais le manque du à son absence dans ta vie ne s'est allégé. Alors le perdre cette fois encore ? Tu ne t'en relèverais jamais. Mais Mike va plus loin dans ses propos. Il te dit que Londres n'est pas loin, que transplaner est simple, qu'il pourrait s'habituer à vivre ici. Que si ton Clan et toi lui laissait le temps, il pourrait s'adapter. Tes yeux s'écarquillent de stupeur. Jamais tu n'aurais cru qu'une heure à peine après vos retrouvailles après six ans de séparation, il te proposerait de changer toute sa vie pour s'adapter à la tienne.

Le souffle court devant une telle proposition, le coeur battant à mille à l'heure dans ta poitrine, il te dit que tu as le temps. Qu'il faut qu'il rattrape ses conneries, que si tu lui offre un laissé passer pour ton île, alors plus jamais tu ne repenseras à ces années où il n'était pas à tes côtés. Tu as toujours été une fille impulsive, tu agis à l'instinct et avec le coeur. Devenir Chef t'as mis du plomb dans la tête, tu es toujours aussi autoritaire et tu es plus dure et plus réfléchie mais ton premier instinct reste l'élan de ton coeur. C'est probablement pour cette raison que soudain, tu poses une main sur la joue de Michael et tes lèvres sur les siennes en suivant. Votre baiser est aussi passionné qu'il est brusque. Tu te blottis dans ses bras, t'accroche à lui. Ce baiser fait passer tout ce que les mots dissimulent. Le manque. L'absence. L'amour. La colère. Le pardon. Il se fait plus douce. Plus tendre. Lorsque vous vous séparez, tu as le souffle court. - Désolée ... il fallait que ... Tu te tais. Recule un peu. Et détache le pendentif avec un symbole ancien orné d'une émeraude au bout d'une fine lanière de cuir qui orne ton cou. Tu le poses dans la main du jeune homme. Voilà ton laissé passer. Le médaillon du chef de clan. Il te permettra de prouver que tu es ici chez toi. Et personne ne t'embêtera. Tu souris doucement avant de lever un doigt en ouvrant la bouche. Par contre il faut que je te préviennes ... Si la plupart vont t'accepter sans trop de problème, il y en a d'autres qui chercheront à te virer. Certains seront de nos âges. Peut-être plus âgés. Mais des garçons qui espérait probablement que je les choisissent et qui auraient voulu finir chef de clan. En grande partie le pourquoi ils n'ont pas été choisis. J'ai horreur des opportunistes, tu fais avec une moue. Et un sourire malicieux. Mais je te connais ... tu les prendras à leur propre jeu. Tu fais un clin d'oeil au jeune homme et t'assois dans l'herbe. Alors parle moi de ta vie depuis Poudlard. Raconte moi tout je veux tout savoir sur la vie dans la grande ville ! tu demandes, curieuse.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mar 15 Mai - 10:53

Alors que Mike, nerveux, attendait une réponse de la part de Moïra - une autorisation de laisser passer - il ne faisait pas trop attention à l’expression du visage de la jeune fille, trop préoccupé par ses doutes. Il ne vit du coup pas du tout venir le baiser qu’elle déposa sur ses lèvres. Il le lui rendit avec autant de passion qu’elle le lui donna. Il la serra tout contre lui, avec une empreinte de possessivité, comme s’il n’allait plus jamais la relâcher après cela. Et de façon figurative, cela était vrai, puisqu’il ne comptait plus jamais l’abandonner, ni la laisser seule. Ce nouveau monde qui s’étalait devant lui était plein de merveilles, mais aussi plein d’énormes animaux inconnus, et de gens qui douteraient sûrement de ses bonnes intentions. Après tout, il n’était pas un dragonnier, et n’en avait pas non plus trop l’étoffe. - Ne t’excuses surtout pas. Lui répondit-il avec un sourire après le baiser.

Il contempla le médaillon et se dit qu’il avait une chance incroyable de porter ce bijou ancestral. Peu de personne pouvait affirmer l’avoir même juste vu de leur vivant, alors le porter, et se le faire offrir par la Chef de Clan ? Thickey se sentait réellement spécial. Moïra confirma ses doutes en lui disant que ses précédents prétendants allaient probablement s’opposer à lui, et essayer de lui rendre la vie impossible. Le brun haussa les épaules. - Ouais, ça ira. Tu sais, déjà à Poudlard, j’en avais déjà écarté plus d’un. Des gars qui pensaient être mieux que moi pour toi, et qui ne comprennaient pas comment tu préférais traîner avec moi qu’avec eux, que je ne te traitais pas assez comme la princesse que tu étais, et BLA BLA BLA. Il roula des yeux et s’assit à côté de sa dulcinée.

- Ma vie après Poudlard ? Oh bah tu sais ça n’a pas grande chose de marquant pour moi. J’veux dire, il s’en est passé des trucs. Genre un de mes meilleurs potes, Theo Wage, est mort de maladie, et beaucoup d’autres connaissances pendant la guerre… Mais Jane va bien, et Maman et Archie aussi. Moi, bah j’ai fait mon école de journalisme, j’ai enchaîné les stages et je me suis noyé dans le travail pour éviter de penser à d’autres trucs. Ca m’a permis de survivre et de digérer tout ce qu’il se passait autours de moi. J’suis content de jamais avoir eu à me battre vraiment dans cette guerre, mais j’me sens un peu coupable d’être resté passif, de ne pas m’être battu pour ce que je pensais être juste. Il regarda le sol, plein de culpabilité. - Pendant longtemps ça m’a vraiment dérangé et je me sentais comme un moins que rien. Mais il faut que je réussisse à repousser ce sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Lun 21 Mai - 14:01

Ce baiser je pense que vous le vouliez autant l'un que l'autre. Et ce n'est qu'une fois dans ses bras que tes blessures commencèrent à se refermer. Il était le seul à pouvoir t'apporter ça. Ce mélange d'équilibre, de sérénité et de paix qui accompagnait votre duo. Le seul à te connaître si bien qu'il peut anticiper tes désirs avant même que tu ne les aient pensés. Il était l'autre moitié de toi même. Et ce n'est qu'aujourd'hui qu'il est là, que tu ne le comprends réellement. Tu te contentais de survivre jusqu'à ce qu'il débarque dans ton village. Et ce médaillon tu le lui confie comme tu lui confie ton coeur. La confiance est une chose rare et précieuse tout comme l'amour. Quand on les brise, il est presque impossible de les restaurer complètement. Mais en cet instant précis tu sais que de toute manière quoiqu'il puisse arriver, tu ne pourras plus vivre sans lui alors autant lui offrir sa chance. Sauter dans le vide vaut mieux que de rester terrorisé au bord de la falaise.

- Vraiment ? tu t'étonnes. Bien sûr que tes cousines et toi n'étiez pas les seules du Clan a être allés à Poudlard mais à l'école tu n'étais pas chef de clan ni même la fille de ... tu n'étais que toi. Presque en tout cas. Et vous n'agissiez pas en clan. Pas trop. Du coup tu n'avais jamais entendu parler du fait que des garçons auraient pu aller voir Mike pour le repousser loin de toi. Et bien, ils avaient du être heureux lorsque vous vous étiez séparés et que votre amitié en avait pâtis ... Premièrement je suis loin d'être une princesse, tu renâcles d'un air méprisant. Pas envers Mike mais envers les propos débiles qu'il a pu entendre. Et deuxièmement ... tu m'as toujours très bien traitée. Mieux que je ne le méritais parfois ... tu termines plus doucement.

Changement de sujet. L'après Poudlard. Les études. La guerre ... Tes yeux brillent de douleur. Cette guerre t'auras pris tellement plus que ton père. Elle t'aura aussi pris des amis. Ta meilleure amie. - Marly aussi est ... tu commences sans arriver à articuler la suite. En apprenant la mort de Marlène survenue peu après la mort de ton père tu as cru que tu n'allais vraiment pas survivre à cet enchaînement de douleur. Ce jour là, tu étais si déchaînée, si malheureuse qu'il a fallu attendre que tu épuises presque toute ton énergie vitale et que tu tombes dans un semi-coma avant de pouvoir t'approcher. Sans parler de ce qui est ensuite arrivé à James et Lily, à Sirius ... tant de gens que tu connais, tant de familles brisées, la guerre a détruit le monde sorcier. Tu te raccroches à une branche. Tu ne veux pas parler de la guerre. Tu sens que Mike a besoin qu'on le rassure mais tu n'es pas encore assez forte pour ça. Tu te contentes de prendre sa main et de la serrer très fort dans la tienne pour apaiser sa douleur et la tienne en même temps. Parfois les mots ne suffisent pas. - Parle de moi de Jany. Qu'est ce qu'elle devient ? Ca fait longtemps que je ne lui ai pas parlé. A Poudlard, la petite soeur de Mike en était une pour toi aussi. Tu l'a protégée et adorée plus que la plupart des gens de l'école. Emmène là avec toi la prochaine fois. Je suis sûre qu'elle rêve de venir ici ! Ta mère et Archie aussi sont les bienvenus. Tu poses ta tête sur son épaule. Alors c'est comment de vivre dans la grande ville ? tu demandes curieuse.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike Mar 22 Mai - 12:32

Cela étonne aussi Mike que Moïra ne se soit pas rendu compte, au château, que tant d’autres mecs lui tournaient autours, et qu’il avait pendant longtemps fait des pieds et des mains pour les garder loin de son amour. Cela avait commencé lorsqu’ils étaient amis, et s’était terminé plusieurs mois après qu’ils aient rompu. A ce moment là, il s’était dit qu’il était injuste pour lui d’éloigner des autres de la dragonnière, et de la protéger d’un éventuel bonheur. Qui sait, peut-être trouverait-elle l’amour de sa vie dans le lit, s’était-il dit à cette époque. Pour les deux jeunes gens, se retrouver maintenant, et se promettre leur amour, était un gros paris. Ils savaient que cela n’avait pas marché lorsqu’ils étaient plus jeunes, mais d’un autre côté, aucun des deux n’avait été capable de passer à autre chose, et plutôt que de laisser ce sentiment s’éloigner avec les vagues du temps, ils avaient malgré eux sortie la bouée de secours et préserver ce sentiment en vie, juste un peu. Maintenant, il semblait que finalement, quelqu’un avait trouvé ce sentiment, accroché à une bouée, et qu’il était en train de faire un sauvetage intensif. Le temps était venu pour leur amour d’entrer en convalescence, et de renaître plus fort.

- Toi aussi, tu m’as traîté mieux que je ne le méritais. Souvent même. Je sais pas comment tu supportais le fait que j’étais un macho. Peut-être parce que t’étais la seule fille, avec ma soeur, que je considérais comme mon égale. Il haussa les épaules. C’était un peu triste à avouer, mais le temps de se repentir était venu. Il avait été un vrai jeune con lors de sa cinquième année, et une partie de sa sixième aussi. Mais à l’aide de sa soeur, et certains de ses amis, il avait appris à devenir plus humble, et moins macho.

Le coeur de l’aigle se gonfla de tristesse à la mention de Marlène. Il n’avait été un secret pour personne que pendant leur scolarité, les deux ne faisaient pas la paire, et que Mike avait même plutôt tendance à mépriser la blonde. Cependant, Marlène avait une des meilleures amies de sa soeur, et malgré ce qu’en disait Thickey, elle n’avait pas eu une mauvaise influence sur elle sur toute la ligne. Et au fond, Mike avait toujours plus ou moins considérée Marlène comme une petite soeur adoptive. La petite soeur chiante, et qui tape sur les nerfs, et qu’on dit qu’on déteste… Mais une petite soeur quand même. Lorsqu’il avait appris sa mort, il avait été tout aussi anéantis. Il avait accompagnée Jane aux funérailles, et avait été en deuil des semaines durant. La douleur de perdre des proches n’avait épargné presque personne dans cette guerre, et à la fin, que restait-il ? Des vivants, meurtris et blessés par la disparition soudaine de personnes qu’ils aimaient. James, Lily,Peter… Tant de gens qu’ils avaient connus, qui n’étaient maintenant plus là. Plus jamais.

- Jane… Va mieux. Commença-t-il doucement. - Comme tu te l’imagines, ça a été dur, pour elle aussi. Mais elle devient une vraie petite femme, elle a du caractère tu sais ! Maintenant, c’est plutôt elle qui m’engueule que l’inverse. Il sourit doucement. - Je l’emmènerai avec plaisir. Je suis sûr qu’elle sera ravie de savoir que tu veux la revoir. J’sais pas trop pour maman, elle est plutôt terrifiée des dragons, mais Archie serait sûrement ravi. Il caressa les cheveux de sa belle alors qu’elle lui demandait à nouveau comment était la ville. - C’est tout le temps en mouvement. Malgré les ravages de la guerre, on voit l’espoir grandir chaque jour dans les rues. Tout le monde est si différent, mais tout le monde se sert les coudes. C’est superbe à voir. Après, c’est souvent fatiguant. Justement parce qu’il y a TOUJOURS du monde, et que ça bourdonne tout le temps, ça peut devenir un peu excessif. Mais moi ça me plaît, j’aime bourdonner aussi, et quand on est journaliste, il faut rester au coeur de l’action. Il sourit un peu. Cependant j’ai acheté une toute petite maison au bord de Londres, dans un petit village tranquille. Si je m’installe ici, je la donnerai sûrement à Jane.

Il la serra plus fort contre lui, comme pour lui prouver qu’il ne comptait plus la laisser lui glisser entre les doigts. L’air se faisait plus frais, et le vent plus sec, et moins aimable. Cependant, la vue d’un paysage si pur lui faisait oublier la morsure du froid. - Et toi, ici ? Comment va le village ? C’est quand la dernière fois que tu es allée en ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike

Revenir en haut Aller en bas

[FORWARD] Si longtemps après ... qu'a t-on fait de nous ? • Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bon retour parmi nous ! [Jaden]
» Après le cinéma... on fait quoi?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres-