Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 398
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • STCK
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Dim 10 Juin - 17:51


Tu n'étais pas du genre à extérioriser tes émotions, néanmoins lorsque le professeur Slughorn accorda cinq points à Serpentard pour ta bonne réponse, tu ne pus réprimer un léger sourire en coin que le potionniste ne put heureusement pas remarquer, trop occupé à rebondir sur ta petite remarque.
Les essais concernant les autres potions s'enchainèrent pour que finalement, Ollivander fasse gagner quinze points à Serdaigle pour sa bonne réponse. Quelques palabres encore de la part de Slughorn et voilà que vous vous lanciez dans la préparation d'un philtre de mort vivante, potion aussi puissante que délicate à préparer. Si le professeur recherchait un brin de compétition entre vous, tu ne te laissas pas pour autant faire et pris ton temps pour réaliser avec minutie les étapes exigeantes de la préparation. Les chaudrons avaient beau exploser autour de toi, tu ne te déconcentrais que lorsqu'une odeur prenante de chair de décomposition emplit la pièce. Un murmure dégoûté parcourut la salle et tu levas le nez de ton chaudron pour finalement croiser le regard d'Alexandre, comprenant qu'il était le responsable de cette odeur de charnier. Sans lui adresser ni un sourire compatissant ni un regard désapprobateur, tu retournas à ton chaudron. S'il avait eu la bonne idée de venir à tes côtés, peut-être aurais-tu pu essayer de rattraper sa mixture avant la catastrophe. Maintenant, tu ne pouvais rien pour lui.
Après plusieurs dizaines de minutes d'un travail consciencieux, tu jugeas au vu de la couleur pâle de ton mélange dont le fumet était masqué par celui, toujours aussi persistant de la potion d'Alexandre, qu'il était temps de couper le feu sous ton chaudron. A côté de toi, Bartemius semblait dépité de sa potion que tu trouvais pourtant acceptable. Il ne restait plus qu'à savoir si tu avais fait mieux que lui.

(compétence : 5/6)
3 - La potion n'est vraisemblablement pas du goût de Slughorn. Bah va savoir pourquoi !
Le reste - Parfaite ! Le professeur esquisse une petite mine satisfaite. Cela semble bien se présenter pour tes ASPICs l'année prochaine.


Dernière édition par Njal H. Lænsen le Dim 10 Juin - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5417
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Dim 10 Juin - 17:51

Le membre 'Njal H. Lænsen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 333
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Jeu 14 Juin - 3:19

Penser avant de parler. Penser avant de parler. Penser avant de parler. Wilda avait eu envie de se cacher en dessous de sa chaise lorsqu’elle s’était aperçue, trop tard, qu’elle n’avait aucune idée du nom de la foutue potion et que nommer nom et prénom de chacun des joueurs de l’équipe de Chine n’allait pas rapporter des points à sa maison. Comme si ce n’était pas suffisant de s’être si publiquement fourvoyée, le Professeur Slughorn en ajouta une couche, histoire de bien attirer l’attention sur sa bêtise.

Décidée à se faire plus discrète pour la fin du cours, la sorcière se concentra sur son manuel de potion et sur les délicates quantités qu’elle devait ajouter à la mixture, dans le bon ordre. Soudainement, une odeur infecte chatouilla les narines de la sorcière et alors qu’elle s’approchait pour sentir sa potion afin de vérifier si elle était la cause de cette puanteur, elle vit son voisin serpentard balayer frénétiquement l’air. « Mec …» s’exclama Wilda, à court de mots pour décrire l’odeur. Essayant tant bien que mal de continuer son mélange, la serdaigle déboucha la fiole de liquide violet et tendit le bras pour en verser, lorsque plusieurs évènements se suivirent : la potion de Jyn explosa, la robe du professeur pris feu, la puanteur tripla, Jyn vomis sur ses pieds. Jyn vomis sur ses pieds. Elle pouvait sentir l’humide et chaude bile de sa collègue pénétrer sournoisement dans ses souliers pour venir imbiber ses bas. C’en fut trop, la jeune femme laissa tomber la fiole qui percuta les côtés du chaudron et y versa un peu de son contenu, pris appuie sur la table, un bras de chaque côté de sa potion, lutta contre un puissant haut le cœur qui la força à serrer les dents et à avaler. C’est alors, qu’entre les larmes qui embuaient ses yeux, elle réalisa que sa potion bouillonnait et changeait de couleur …

3/6

1-2-3 Évidemment, en tombant la fiole de liquide violet n’avait pas versé la bonne quantité et ce qui devait arriver, arriva : la potion explosa. Wilda, qui avait le visage juste au-dessus de son chaudron fût aspergée d’une épaisse mixture verte. Le détonation la secoua, la salle se mis à tourner dangereusement et sa peau lui démangeait. « P-professeur? » dit-elle d’une petite voix avant de s’effondrer au sol dans la flaque de vomis. « Oups ».

4-5  La potion s’agitait et se mis à monter dangereusement vers les rebords du chaudron. D’un geste brusque, la sorcière fit un pas en arrière pour se distancer du débordement toxique qu’elle sentait venir. Évidemment, se pied glissa dans la marre vomis et elle se retrouva au sol, sur les coudes, le dos et les fesses trempées par le rejet gastrique de la poufsouffle. « Merlin me fait une mauvaise blague » murmura-t-elle en fermant les yeux et en se protégeant le visage, attendant l’explosion. Sa potion, quant-à-elle, n’avait ni débordée, ni explosée et brillait d’un sombre violet.

6- Sous ses yeux ébahis, sa potion pris une parfaite teinte lilac. « Eh beh ! Professeur ! Je crois que j’ai réussie ! » s’exclama-t-elle en oubliant momentanément l’état de ses pieds.


Dernière édition par Wilda Griffiths le Jeu 14 Juin - 3:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5417
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Jeu 14 Juin - 3:19

Le membre 'Wilda Griffiths' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Timothé Chalamet | loudsilence.
| SANG : Sang-mêlé


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Jeu 14 Juin - 10:05

Pour le plus grand plaisir de Dave, très vite après son arrivée son grand copain Holden s'installa à sa paillasse en cancanant sur l'air survolté de leur Professeur. Le jeune Goujon darda un regard aiguisé sur le Directeur de Poudlard comme pour mieux discerner les effets des feuilles de mandragore (dont visiblement il était sensé connaître les effets, ce qui n'était pas du tout le cas vu qu'en Botanique il ne savait rien faire d'autre que lancer des poignées de terre sur ses voisins !).
— Mandragore, ou alors il a encore abusé de ses ananas, répondit-il en hochant de la tête d'un air mystérieux. Tout en se promettant, dans les prochaines semaines, de s'intéresser un peu plus au quotidien de Slughorn dont il ne savait rien et qui, en fait, devait être assez marrant vu la teneur du personnage... Tant et si bien que tout entier à l'élaboration d'un plan machiavélique destiné à découvrir les secrets les plus intimes du Professeur de Potions, Dave n'écouta rien ni des questions de ce dernier, ni des réponses de ses camarades. Quand Jyn se tourna vers lui pour le foudroyer du regard (pourquoi elle faisait ça l'autre, il était sage pour une fois !), le jeune Goujon lui renvoya une épouvantable grimace à faire frémir un sombral, et se leva avec plusieurs secondes de retard lorsque ses camarades commencèrent à se diriger vers les étals prendre les ingrédients d'il ne savait même pas quelle potion. Un léger coup d'oeil sur le grimoire de Rozen ouvert à la page du Philtre de Mort Vivante le renseigna, et sans perdre un instant Dave retourna vers son propre livre pour arracher la page correspondante qu'il déchiffra sur le chemin : asphodèle, mucus de veracrasse... Quelques minutes plus tard, Dave était de retour devant son chaudron et entreprit la confection de sa petite potion.

2, 3, 4 : Nom d'une goule, ce que le jeune Goujon avait pris pour une infusion d'armoise est en fait du sirop d'ellébore ! En quelques instants, la potion du Gryffondor est prise de convulsions et noircit avant de se figer au fond de son chaudron comme un caramel brûlé. Échec complet, mais au moins n'est-il pas blessé !  
5, 6 : C'est pas complètement ça, mais c'est pas si mal, la couleur correspond à peu près, et la potion ne fait pas mine d'exploser. Un petit pas pour le monde des potions, un grand pas pour Goujon !
1 : Mais enfin, sa potion correspond mot pour mot à la description du bouquin, c'est une blague ? Aurait-il réussi ? Dave, abasourdi, se laisse tomber sur son tabouret.

Potions : 3/6


Dernière édition par Dave Goujon le Jeu 14 Juin - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5417
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Jeu 14 Juin - 10:05

Le membre 'Dave Goujon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 414
| AVATARS / CRÉDITS : Asa Butterfield. holdy.
| SANG : Mêlé, mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père, Tobias Rogue
| PATRONUS : Une biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Lun 18 Juin - 19:54

Rogue s'installa en ignorant royalement ses camarades. Il laissa les autres faire leurs beaux à deviner les potions, il se fichait bien des points ou de son professeur, il voulait simplement commencer la potion, il regarda Lily qui, comme bonne élève, sortit des réflexions appropriées et ignora sciemment la remarque de son professeur.
Lorsqu'il eut finir de bavasser en montrant toutes ses CONNAISSANCE (quelle surprise il était professeur) il laissa enfin ses élèves travailler ! Rogue avait déjà entrepris plusieurs fois cette préparation et commença donc serein. Il ignora les instructions du livre et se focalisa sur ses propres conseils. Plusieurs dizaines de minutes, la potion était finalisée et il était fière de lui tout en ne pouvant retenir une moue dedaigneuse face aux couleurs et aux fumeys étranges qui émanaient des autres chaudron.
5/6
1,2,3,4,5 : la potion avait une couleur Lilac parfaite, il ne douta pas une seule de la perfection du breuvage car il la connaissait tout comme ses effets et il la savait réussi. (La perfection ou rien !)
6: il avait du touiller la préparation 30 secondes de trop car elle était à présent d'un violet profond qui n'avait rien de normale mais il avait au moins l'intelligence de reconnaître lui même son erreur.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5417
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Lun 18 Juin - 19:54

Le membre 'Severus Rogue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Lun 18 Juin - 20:23

Sans surprise, la potion de Monsieur Lænsen se trouva également réussie. La couleur de celle de Miss Griffiths - quoi que moins rose et moins claire - suscita davantage l’émerveillement du Professeur. La potion, et non l’élève, sembla pour une fois retenir son attention. « Il y a du progrès Miss Griffiths, pour la potion, pas pour les chaussures. Un recurvit et cinq points pour Serdaigle ! » finit-il en nettoyant d’un coup de baguette le petit-déjeuner régurgité par la malheureuse blairelle qui avait déjà pris la fuite. Le contenu du chaudron de Monsieur Goujon sembla d’ailleurs mériter le même sortilège après un rapide coup d’œil. « Moui … bon … ». Horace retourna à son bureau en félicitant les derniers potionistes du tiercé gagnant. « Et encore vingt points pour Serpentard grâce aux potions de Messieurs Lænsen et Powell ». Ce dernier nom ne le convainquait toujours pas et il regarda davantage la brillante amie de ce dernier, Miss Ollivander, en le prononçant.

1, 2 : Moran Powell
3, 4 : Njal H. Lænsen
5, 6 : Adrian T. Owen

Professeur Slughorn ouvrit tranquillement le tiroir de son bureau dans lequel il avait isolé la fiole dorée et brillante de chance liquide en ignorant la terrible contrefaçon. « Et comme votre potion est un peu au-dessus des autres, Monsieur Owen, vous remportez cette rare fiole de Felix Felicis ! » tendit-il joyeusement la potion au premier compétiteur. Bien évidemment, les effets de la potion ne s’étaient pas vu dédoublés par le sortilège de Miss Ollivander. Boire cette potion ne devait résolument pas être une bonne idée. « Merlin vous garde de l’utiliser pendant vos examens, vous avez brillamment prouver que vous n’en avez nul besoin ! Écoutez les conseils d’un vieux fou et consacrez plutôt son utilisation à une journée avec votre moitié ou vos amis, cette chance liquide vous promet une journée que vous n’oublierez pas ! ». Le son d’une chaise bruyamment tirée indiqua au maître des potions, plus précisément encore que sa montre à gousset, la fin de sa dernière classe de l’année. « La classe est terminée ! - annonça-t-il tandis que les élèves rangeaient leurs affaires pour s’en aller chacun à leur rythme - Vous ne ressentez peut-être pas encore la pression des ASPIC Monsieur Rozen mais je vous recommande fortement de profiter des vacances d’été pour rattraper notre niveau » profita-t-il néanmoins de la lenteur de ce dernier pour lui glisser une recommandation en aparté. « Je vous souhaite d'excellentes vacances et nous souhaite à tous une grandiose et victorieuse coupe du monde ! » conclut-il à l’égard de tous les autres en les regardant partir avec une pointe d'émotion.

Quel sentimental ce vieil, Horace ! Il évoluait dans la classe qui se vidait des jeunes élèves en même temps que de leurs rires pour nettoyer les différents chaudrons. « Oh ! » ravala-t-il sa baguette au-dessus de l'un de ceux-ci oubliés. La robe de la potion était d'un rose pâle qu'il n'avait jamais observé encore (pas même dans ses propres concoctions). Avec sa baguette, il en souleva un fin filet dans les airs pour l'observer couler de plus près. La potion était évanescente et douce comme une rosée matinale. « C'est ... c'est une magnifique potion, Monsieur Rogue » parvint-il à souffler admiratif. Et pour la première fois, Horace se rendit compte que se tenait devant lui non pas un élève timoré de cinquième année ... mais un grand maître de potions. Il n'adressa aucun autre mot au maître comme son sourire, même bref et fébrile, eut ce pouvoir rare d'en dire pour une fois davantage.

Conclusion partie pratique et classe:
 

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain


Dernière édition par Professeur Slughorn le Lun 18 Juin - 21:31, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5417
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante Lun 18 Juin - 20:23

Le membre 'Professeur Slughorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante

Revenir en haut Aller en bas

CLASSE DE MAI 1976 (SUJET CLOS) | Philtre de Mort Vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» Programme de potions.
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» [Sujet clos] Le dernier recours en situation désespérément désespérée est resté, reste et restera toujours l'appel au secours. [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-