C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

La carafe sur ta tête | KALIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 233
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: La carafe sur ta tête | KALIA Ven 4 Mai - 22:54

Parmi la longue liste de choses que Jyn détestait à Poudlard, les repas dans la Grande Salle tenaient une place très haute dans la liste. En effet, la petite fille détestait la magie. Elle l'avait déjà dit aux professeurs, à quelques élèves qui l'ennuyaient, à Wilda, aussi. Elle n'aimait pas ça. Pas plus que les balais. La Poufsouffle était entrée dans l'Equipe de Quidditch parce qu'il leur manquait un joueur, et qu'elle était rapide - parce que toute petite. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle aimait ce sport. Pire même, elle le détestait, parce qu'elle trouvait cela profondément stupide et inutile. Ensuite, bien entendu, elle détestait les règles dans le château, et elle ne les respectait pas vraiment. Sortir le soir pour aller vagabonder à la lisière de la forêt interdite était sa spécialité, tout comme les colles du concierge. Lui aussi, elle le détestait. Sans doute parce qu'elle l'enviait un peu. C'était un cracmol il avait de la chance. Elle, elle devait se coltiner une magie dont elle ne voulait pas, devait rester loin de chez elle, dans un endroit totalement impersonnel et dans lequel elle devait se sociabiliser pour le bien des autres mais pas pour le sien. Vraiment, elle haïssait Poudlard. Profondément et sincèrement. Et la Grande Salle. Par les pantoufles de Merlin.

La Grande Salle était sa hantise et elle devait toujours passer par-là. Jyn, depuis trois ans, avait essayé toutes les stratégies : se lever très tôt pour arriver parmi les premiers alors qu'il n'y avait presque rien à manger (mauvais plan) ; se lever parmi les derniers pour arriver alors qu'il n'y avait presque plus rien à manger (mauvais plan également) ; sauter le repas du matin pour être d'une humeur exécrable ET devoir impérativement s'y rendre à midi pour manger au moins quelque chose dans la journée (troisième mauvais plan) ; et enfin, arriver parmi la foule d'élèves et devoir se sociabiliser (dernier et mauvais plan). En conclusion, rien ne la satisfaisait dès lors qu'il y avait du monde. Maintenant, elle n'y allait plus trop tôt, mais pas trop trop tard non plus. Elle passait après la dernière vague d'élèves, quand il restait encore un minimum de nourriture à sa table. Hélas ce jour-là, toutes les carafes de jus de citrouilles de la table des Poufsouffles étaient vides. Elle avait fait le tour de la longue table, avait sauté par dessus trois sacs d'élèves déjà, et se sentait profondément ennuyée. Jyn n'aimait pas le jus de citrouille, mais elle ne buvait pas de lait, le matin. Son jus de grenade lui manquait terriblement, et elle n'avait pas pu en trouver - trois ans qu'elle en cherchait pourtant dans le château - aussi avait-elle finit par abandonner. La table la plus proche était celle des Gryffondor alors la petite fille ne se fit pas prier pour s'approcher d'un groupe d'élèves et leur prendre la carafe sans leur adresser un mot.

(511)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Ven 4 Mai - 23:35

Kalia était d'une humeur massacrante ce matin, en général, elle était mesurée dans ses propos et ses actions mais ce matin, absolument pas ! La veille, elle avait entendu des Griffons dans leur salle commune se moquer de Saul, à cause de son comportement un peu dans son monde. Bien qu'elle ait été rejetée, elle ne supportait pas qu’on parle mal de lui ou qu'on le critique. Elle avait eu envie de leur foncer dessus pour leur faire savoir le fond de sa pensée mais les filles sont sortis de le salle commune et Kalia s'est pris la porte dans le visage ! Et depuis, elle avait horriblement mal au nez. Elle avait eu énormément de mal à dormir. Lorsqu’elle réussit enfin à s'endormir, quelques dizaines de minutes avant son réveil, la sonnerie ne l'a évidement pas sorti de son sommeil et aucune de ses amies ne l'avaient réveillé. Elle sortit donc en catastrophe de sa chambre, avec sa robe à peu près droite et les cheveux à peu près coiffés. Son nez la faisait toujours horriblement souffrir et elle sentait que ce ne serait pas sa journée ! Elle ne savait pas à quel point.

Heureusement, lorsqu'elle atteint la grande salle, elle retrouva ses amies ce qui améliora un peu l'humeur de la rouge et elle commençait doucement à se détendre. Heureusement, il y avait son jus de citrouille qui lui faisait vraiment du bien le matin, c'est ce qui lançait sa journée. Elle essayait de s’intéresser aux conversations mais une petite fureur gonflant dans le coin de sa tête.

Elle allait se servir son jus quotidien lorsqu’une Pouffsouffle passa devant elle et lui piqua a carafe sans un mot ! Non mais c'est un blague, elle se prenait pour qui elle ! Un silence de mort s'abattit sur la table mais Kalia ne comptait pas se laisser marcher sur les pieds par une mini pouce. "Euh, tu fais quoi la ? On demande et on ne se sert pas comme ça !" La politesse, Mme ne connaissait pas de tout évidence. La jeune fille se permit de l'ignorer complètement et c’était exactement ce qu’il fallait à la rousse pour faire sortit toute la colère qu'elle avait accumulé depuis la veille ! Elle d'habitude pacifiste se transformait en chien enragé. "Tu pourrais me répondre au moins !" cria t-elle ce qui suivit la même indifférence qu’à la première tentative, cette fille avait vraiment choisi son jour. Sans réfléchir, Kalia avanca d'un pas rapide et se positionna devant la voleuse pour la bloquer. Et pendant qu'elle y était, Mme lui arracha la carafe des mains, avec une légère résistance puis le retourna au dessus de la tête de la jaune. "Voilà, tu semblait avoir soif, tu es servi ! Avec plaisir !" Elle insista sur les deux derniers mots pour lui apprendre la politesse ! Mot inconnu du dictionnaire de la jeune fille de toute évidence. Elle retourna vers sa table, bien heureuse d'avoir pu se calmer un peu les nerfs sur une fille comme celle-ci plutôt que sur une de ses amies. Bien fait pour toi, espèce de gourde, tu n'as pas choisi ton jour pour me provoquer toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 233
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Ven 4 Mai - 23:52

Jyn ne se sentait redevable à personne. Elle faisait son chemin seule, se fichait bien du monde. Ce que les gens pouvaient penser d'elle lui passait complètement au dessus de la tête. Après tout, elle ne vivait que pour elle-même, et malgré son insupportable complexe d'infériorité, Jyn ne se laissait pas marcher dessus. En réalité, elle avait ce complexe uniquement par rapport à ses géniteurs, qui l'avaient laissé tombé. Elle cauchemardait souvent, rêvant des traits de son père. Elle se réveillait en pleur, les joues rouges, serrait contre elle son oreiller. La petite orpheline avait bien trop peur d'oublier un jour, les traits du visage de celui qui l'avait amené chez Monsieur et Madame Dawkins. Il était plutôt charmant, de beaux yeux bleus, comme elle. Des cheveux plutôt bruns, de la barbe. Jyn chérissait ce souvenir, c'était le plus ancien qu'elle avait. En cauchemarder, lui faisait du mal et la faisait pleurer, parce qu'elle restait une petite fille perdue, finalement. Mais seuls ses parents étaient capables d'une telle réaction de faiblesse. Même Monsieur et Madame Dawkins ne la faisaient pas pleurer. Jyn était une petite fille au tempérament explosif extrêmement violent. Aussi, lorsque la Gryffondor lui couru après, elle ne la calcula pas. Autant l'ignorer, elle partira d'elle-même, se dit-elle simplement. Mais cette fille, une rouquine totalement inconnue d'elle, se plaça devant elle et lui prit la carafe des mains. Jyn leva vers elle ses yeux bleus désabusés et se prit tout le jus de citrouille sur la tête. Elle n'eut aucune réaction, et resta plantée là, les bras ballants, tandis que la furie repartait. Une vraie Gryffondor. Mais c'était mal connaître la petite Dawkins. Elle sortit vivement sa baguette de sa poche, visa la fille et lâcha : "Crache-Limace !". Le sortilège toucha la rouquine entre les omoplates, ce qui arracha un sourire satisfait à la gamine, qui s'approcha d'elle d'un air tout à fait neutre. Une carafe était ré-apparue à la table de ses amies, et elle s'en saisit, comme si rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Sam 5 Mai - 0:23

Kalia avait tendance à être un peu à l’Ouest, elle était plutôt la médiatrice que la personne qui lançait une dispute. Mais la soirée et la nuit l'avait fait souffrir. Alors qu'elle était en train de se calmer pour redevenir à son état classique. Elle avait remarqué qu'elle était parfois pris d'une bouffée de colère qui lui venait du fond de son cœur. Elle se sentait combattante à ses moment-là, capable de faire ce qu'elle souhaitait, portée par ce sentiment nouveau. Et malgré tous ses efforts, les battements de son cœur ne ralentissaient pas, c’était plutôt l’inverse à vrai dire ! Elle voulait en découdre avec cette parfaite inconnue et lui faire comprendre que ses manières d’enfants gâtés n’était pas acceptable ici. Elle voulait la remettre à sa place et si elle voulait se battre, elle allait être servi ! L’indifférence même aurait pu être associée à cette personne qui semblait ne jamais penser à rien, ne jamais réagir. Elle l'avait interpellé, elle avait parlé et finalement, elle lui avait fait goûter au jus de citrouille d’une manière pour le moins original. Cela lui laissait tout le loisir de réagir mais elle restait stoïque une fois de plus. "A cause de toi, j'ai gâché mon jus de citrouille et en plus pour rien, quelle tristesse. "

Elle ne réagissait pas le moins du monde mais se décida à lancer un sort Crache limace à la rousse. Elle se sentit simplement nauséeuse du au sortilège qu'elle venait de recevoir de plein fouet. Quelques minutes plus tard, l’effet se dissipait. "Ah tu veux jouer à ça petite gourde, très bien !" Il semblerait que les deux jeunes filles avaient laissé la haine l'envahir et avaient complètement oublié qu'elles étaient dans la grande salle devant tous les élèves de l’école et non pas dans la salle de duel comme quelques jours auparavant avec Maya. "On ne tourne jamais le dis à un adversaire je te signale" Elle se souvenait à présent de sa précédente altercation et elle avait récupéré un sort des plus intéressants ! "Furunculus" sa tête était encore pire qu’avant enfin si c’était possible ! "Je ne vais pas te proposer un miroir, ta tête ne change pas tellement d’il y a quelques secondes" fit elle avec un petit ricanement. Alors que la tête de Furoncles voulut relancer un sort, un professeur intervint et il avait un air furieux sur le visage et tout le monde les observait. "Si tu savais être un minimum courtoise, nous n'en serions pas là !" Espèce d'idiote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 233
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Sam 5 Mai - 0:48

Le sortilège du crache-limace était bien le seul sortilège que Jyn maîtrisait à peu près bien. Tout le monde se mettait à cracher limace sur limaces après, et bien entendu, elle était plutôt sûre d'elle. Comme la fille ne crachait rien, la petite fille en vînt à la conclusion qu'elle était elle-même une limace. Elle pensait le conflit clôt à un point partout, et ne comptait pas s'éterniser à la table des rouges et ors. Mais la fille l'insultait à plein poumon, comme si cela eut été efficace. Cela ennuyait Jyn particulièrement, elle n'était pas très sensible aux insultes de toute manière, elle s'en foutait bien. Mais la fille lui lança un autre sortilège et Jyn cette fois-ci, en eut marre. Le sortilège n'était pas très puissant, un minuscule furoncle lui poussa sur la joue tout au plus. La fille l'insultait et essayait de l'humilier, mais il n'y avait finalement pas grand chose à humilier, ici. Jyn était déjà une paria, insultée, et moquée. Qu'était-ce, un peu plus un peu moins ? Elle fit demi-tour, campa ses deux pieds bien dans le sol regarda la rouquine et lui flanqua un grand coup de poing dans le nez, qui fit un "CRAC" insupportable. Elle préférait tant se battre à la moldue ! Les baguettes finalement, c'était pour les lâches, et les faibles. Non pas qu'elle prétende être courageuse et forte, la Poufsouffle avait au contraire, une bien piètre vision d'elle-même, mais tout de même. Qu'on la regarde était le cadet de ses soucis, tout comme elle n'était pas assez superficielle pour s'en faire à cause d'un furoncle. L'air furieux du prof ne dérangeait pas Jyn qui avait l'habitude d'être envoyée dans le bureau du Directeur pour ce genre de frasques, et même, au Ministère de la Magie. Pour Carrow, elle avait également été envoyée chez le professeur Dumbledore. Au Ministère, c'était à cause de ce même sortilège lancé sur des moldus. Oops. "Tu devrais apprendre" commença la petite fille d'une voix bien froide, "que l'on ne s'attaque pas à plus petit que soi. Tu es très lâche" conclut-elle simplement, comme s'il s'agissait-là d'un état de fait. L'orpheline en effet, était bien plus petite qu'elle, sans doute deux bonnes têtes de moins. Elle versa le jus de citrouille dans un verre sur la table et le porta à ses lèvres pour boire, tandis que le prof jurait en essayant de réparer les dégâts, et en faisant office de bouclier entre les deux filles. Jyn se fichait bien de son furoncle, elle en avait déjà eu un, sur le mollet, il avait finit par partir, pas de quoi en faire un drame. "Arrête de parler de courtoisie alors que tu n'en as pas, tu es ridicule" lui notifia-t-elle encore franchement en croisant simplement ses bras sur sa poitrine. Le prof finit par partir non sans leur avoir donné une heure de colle, et Jyn se contenta de la fixer de son air indéchiffrable, toujours trempée jusqu'aux os. Elle se fichait bien d'être mouillée, à dire vrai, se promener sous la pluie était ce qu'elle préférait. Le jus de citrouille collait juste un peu plus finalement.

(555)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Jeu 31 Mai - 22:47

Kalia sentait la rage au fond d'elle, cette pauvre fille n’en était pas particulièrement responsable mais c'est elle qui s’était tout pris. Elle se sentait encore nauséeuse dû au sortilège reçu et espérais que cela passerait vite. Déjà, elle n'avait pas craché de limaces ce qui était un bon début mais c’était plutôt étrange ! Le sortilège n’était peut être pas suffisamment puissant. Elle n'eut pas le temps de s’apesantir sur la question puisqu'elle lança un sortilège tout aussi faible. Elle n'avait peut être pas mis assez de volonté. La fille se retrouva donc avec un simple petit furoncle mais son adversaire semblait le prendre plutôt mal.

Kalia se reprit à ce moment-là, que lui arrivait-il, elle était du genre à résoudre les conflits et non à les créer et il était temps de calmer le jeu parce qu’à cette vitesse ça allait dégénérer. C’était d'ailleurs le cas puisque quelques secondes plus tard, elle se retrouva avec son poing dans le nez et entendit un crac. Elle se prit le nez en se courbant en deux et en jurant ! Mais cette fille était complètement malade ! A ce moment la, les professeurs avaient complètement disparus, les deux jeunes filles étaient dans leur bulle. Les sommations de plus en plus fortes de leurs responsables contrastaient avec le silence de mort qui régnait à présent dans la salle. Elles se regardaient droit dans les yeux mais une douleur lancinante agressait la rousse au niveau du visage, il semblerait que l’arrête du nez soit cassé. C'est bon, elle en était à deux deux, chaque fille s’était reçu deux frasques. La fille d'en face se mit à vociférer. Kalia voulait se calmer mais ce n’était pas non plus une raison pour être courtoise, la douleur dans le nez lui inspirait un florilège d'insultes qu'elle décida d'ignorer.

"Écoute …" elle se rendit compte qu’elle ne connaissait pas son nom. "Écoute, je ne te connais pas donc je n'ai pas la moindre idée de ton âge." Après tout, la fille ne faisait pas vraiment plus jeune qu'elle. "Et à moins que tu ne connaisses le mien, je ne m'avancerai pas. De plus, je te signale que je t'ai attaquée parce que tu as volé notre jus sans nous demander quoi que ce soit, ce n'est pas très courtois ". Elle essaya de rester calme, mais cela n’empêchait son ton d’être froid, voire glacial. A l'inverse d’apaiser la situation, la jaune, à priori vu la couleur de la cravate semblait vouloir envenimer la situation. "Je ne connais rien de ta vie et je suppose que c'est réciproque alors évite de faire des suppositions sur qui je suis. Et j’arrêterai d'en faire sur toi". Sa voix sifflait mais au moins elle restait polie bien que bien loin de la jeune fille agréable et souriante qu'elle était en temps normal. Après tout, elles étaient de parfaites jusqu’à il y a quelques minutes et elles semblaient également qu'elles présentaient un joli spectacle à tous leurs camarades qui étaient présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 233
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Sam 2 Juin - 11:08

Jyn n’était absolument pas du genre à donner des conseils ainsi que des leçons de bonne conduite, se sachant tout à fait insupportable et provocante. En effet, la petite fille ne faisait pas ce que l’on appelait du "politiquement correct". Elle faisait comme bon lui semblait, merci bien. Ce que les gens pensaient d’elle - ils pensaient beaucoup de choses elle en avait déjà entendu de belles sur sa personne - lui passaient généralement au dessus de la tête. Mais elle se réjouissait dans le fait d’être toujours plus alerte et moins loufoque que Lovegood. Ce garçon était l’individu le plus étrange qu’elle n’ait jamais croisé, et elle avait décidé de le détester comme il semblait aimer tout à fait la magie. Cependant, les gens avaient beaucoup de remarques à lui faire et pas mal de leçons à lui donner. C’était d’ailleurs ce qu’avait fait la rouquine qui lui avait renversé une carafe sur la tête, l’humiliant publiquement. Jyn était persuadée qu’elle avait prit du plaisir à la tâche et la catégorisa de fait au même niveau que le plupart des Serpentards.

A dire vrai, la petite orpheline ne faisait pas beaucoup de différences entre les différentes maisons, comme elle ne s’y intéressait pas assez pour voir les réelles différences. A ses yeux, diviser ainsi un seul groupe d’individu - les sorciers - ne faisait pas grand sens. Tout ce que cela changeait, c’était qu’on avait tendance à  se lier aux gens de sa maison et non pas de la maison voisine. Pour eux qui partageaient les cachots avec les Serpentards, il était difficile de s’approcher d’eux. Elle ne comprenait pas très bien pourquoi, mais tant qu’ils la laissaient tranquille, Jyn se fichait bien de leur petite existence. Malheureusement, ils ne la laissaient pas tranquille, Amycus Carrow fut en son temps, le plus fervent représentant. Considérant l’attitude de la Gryffondor en face d’elle, l’orpheline pensa pendant un instant qu’elle allait être encore plus méchante avec elle. Mais il semblait qu’elle venait de mettre du jus de citrouille dans son vin, ce qui décontenança la plus jeune. Elle se contenta de froncer les sourcils en l’écoutant parler. Jyn ne répondait rien, pas même pour se défendre. Après tout, la petite Poufsouffle n’en avait rien à faire, elle allait aller se changer dans sa salle commune et voilà tout. Tout ce qu’elle lui répondit fut un haussement d’épaules lorsqu’elle eut finit sa tirade, avant de la dépasser pour s’en aller de cette grotesque scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Jeu 7 Juin - 21:20

La colère qui montait dans le cœur de Kalia se résorbait grâce à de gros efforts ! Alors qu'elle se calmait, la jeune  fille semblait se moquer royalement de ses efforts. Elle ignorait toujours tout de sa compagne de théâtre du cœur de la salle commune mais ce n’était pas comme si cela avait une grande importance ! Ses copines la rappelaient et elle était donc prête à les rejoindre mais elle voulait résoudre ce problème ou à la limite clore le sujet.  

Cependant, la jeune fille l'ignorait royalement et lui tourna les talons. Très bien, que cette gourde dégage où elle voulait, Kalia en avait marre de faire face à des gens qu'elle n’aimait pas. Premier point négatif de la matinée : elle n’aurait pas son jus de citrouille, ni son déjeuner d'ailleurs car il était déjà l'heure d’aller en cours. Deuxième gros point négatif, elle s’était encore donné en spectacle ! Cela faisait déjà deux fois en une semaine si on compte le duel avec Maya et Hestia en prime. Quelle réputation allait-elle avoir maintenant ? On pouvait dire qu'elle avait tout compris ! Elle tourna les talons à son tour alors qu'un main l'attrapa par la çape et la ramena aux côtés de la Pouffsouffle qui elle aussi semblait être dans l’incapacité de bouger alors qu'elles entendirent une voix forte qui les ramena au moment présent c’est-à-dire dans la salle commune sous les yeux écarquillés de leurs camarades qui se levaient tout en bavardement avidement du moment dont ils avaient été témoins. "Mesdemoiselles, vous allez me faire le plaisir de me suivre de suite." Zut, c’était McGonagall et on ne pouvait pas dire qu'elle ait l'air ravi. C’est à ce moment là que Kalia se souvint qu’elles avaient envoyé pètre un professeur quelques minutes plus tôt dans leur folie ou leur conflit selon le point de vue selon lequel on se basait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 233
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | MITTWOCH
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA Dim 17 Juin - 15:37


Jyn se retourna comme piquée par une guêpe lorsqu'on lui agrippa le bras. Elle pensa pendant un bref instant qu'il s'agissait de la rouquine qui faisait encore des siennes, mais c'était la figure sévère du professeur McGonnagall qui la toisait. La petite Poufsouffle ne se rebiffa pas et se contenta d'envoyer à la fille un regard noir. Si elle n'avait pas fait un scandale dans la grande salle avant, rien ne serait arrivé. L'orpheline pesta silencieusement en suivant la professeure, et en évitant de croiser encore le regard de celle qui avait détruit son petit déjeuné.
Toutes les trois parcoururent quelques couloirs sous les yeux de bien des élèves qui, amusés, se demandaient ce qui c'était passé. Pour ceux qui étaient présents dans la Grande Salle, l'arrivée du professeur de métamorphose était tout à fait logique et banale. En effet, celle qui gérait la maison des rouges et ors faisait aussi bien office de concierge qu'Apollon Picott. Le bureau de la professeure semblait rangé avec un soin particulier, mais la Poufsouffle n'y fit guère attention, et s'assit en silence en croisant ses mains sur ses jambes. Elle avait l'étrange impression d'être observée sans bien savoir par qui - car elle doutait que la rouquine ne la regarde et la professeure avait le nez au dessus de ses papiers. Soudain, un espoir un peu fou s'imposa dans son esprit, et elle sourit sincèrement. Des petites rides d'expressions lui montèrent aux yeux et elle dit d'une toute petite voix ravie : "Vous allez nous renvoyer, Professeur ?". Jyn se fichait bien que cela angoisse ou non sa comparse de la matinée, elle voulait juste rentrer au Pays de Galles vite et sans histoire. Peut-être que ce soir, elle dormira dans son lit ? "Vous pensez être renvoyée pour quelques sortilèges Miss Dawkins ?" lui demanda sévèrement la professeure. Le petit coeur de la gamine se brisa comme s'il avait été du verre et elle baissa la tête, défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La carafe sur ta tête | KALIA

Revenir en haut Aller en bas

La carafe sur ta tête | KALIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TRESORS DE POMPEI
» Kalia T'Surek

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-