C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Flirt en eaux sombres •• Rabastan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaïde Kane by Hypnotic
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une cage. Etre enfermée sans plus d'espoir.
| PATRONUS : Un renard des neiges, malin vif et furtif
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Flirt en eaux sombres •• Rabastan Mer 9 Mai - 16:07

Seule au manoir pour deux ou trois jours suivant le boulot de ton père, tu décide d'en profiter un maximum. Faire du cheval toute la journée, lire à n'en plus pouvoir, danser si le coeur t'en dis, rester dans ton monde et dans tes rêves durant des heures sans personne pour te dire que tout ça est indigne d'une jeune fille de bonne famille. Ras le bol d'être une jeune fille de bonne famille ! Parfois tu aimerais être plus courageuse, élever plus la voix, t'imposer comme la sorcière puissante et intelligente que tu es et que tu dissimules trop souvent au profit d'une jeune femme douce et discrète. Alors que tu peux être dure et impitoyable quand il le faut. Enfin sûrement. Quoiqu'il en soit, en te réveillant ce matin là, tu as passé un pantalon noir moulant glissé dans des bottes souples et hautes t'arrivant au dessus du genou et une chemise blanche un peu longue dont tu avais remonté les manches. De même que tes longs cheveux sombres que tu as négligemment relevés dégageant ton doux visage aux traits fins et altiers. Monter Rossinante, ton bel étalon est l'un de tes plus grands plaisirs dans la vie. Toi qui n'a jamais fait de Quidditch même si tu sais voler, galoper à toute vitesse dans les immenses landes écossaises est ce qui te donne le plus la sensation du vol et de la liberté.

Mais avant que tu ne puisses réaliser ce rêve, alors que tu t'apprêtais à monter sur Rossinante, un elfe apparaît dans un POP! sonore pour t'annoncer que tu avais un visiteur. - Qui est-ce ? tu demandes, surprise. Tu n'attendais personne. - Monsieur Rabastan Lestrange, Miss. Puis-je le faire entrer ? Tu arques un sourcil, encore plus surprise. - Bien sûr. Conduisez le dans le jardin, je vous y retrouve. L'elfe hoche la tête et disparaît. Tu soupires. Dire que tu voulais être tranquille. Tu tapotes l'encolure de ton cheval. Je reviens mon tout beau. Traversant le jardin, tu viens à la rencontre de Rabastan qui sortait justement du Manoir. Tu enlèves tes gants en cuir noir tout en souriant doucement à ton visiteur. - Rabastan. Bonjour, tu fais avec ta douceur habituelle. Vous souhaitiez voir mon père ? Parce qu'il est absent pour quelques jours alors ... tu fais en laissant ta phrase en suspend, dans un espoir poli qu'il te laisse tranquille pour pouvoir monter à cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 185
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Bill Skarsgård • Dandelion
| SANG : ⊰ La pureté même


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Rodolphus, devenu son ennemi
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flirt en eaux sombres •• Rabastan Dim 13 Mai - 11:34


Ayr. Une ville tout à fait agréable, abritant le manoir d’une des familles sorcières les plus respectables d’Écosse, si tant est que l’un puisse considérer, comme cet extravagant Nott l’avait fait, que des brutes en tartan puissent un jour être l’équivalent de familles anglaises à la noblesse incomparable.
Rabastan n’y avait pour ainsi dire jamais mis les pieds. S’il était en bons termes avec Ares, l’ainé Selwyn, il ne l’avait rencontré qu’à Londres ou encore à Leicester, en terres Lestrange. Jamais il ne lui aurait fait l’affront d’oser aborder, en son manoir écossais, le délicat projet de redorer le blason Lestrange, en présence de sa délicate femme et son jeune fils. C’était un sujet sensible que l’on abordait qu’à huis-clos, dans le salon raffiné du principal intéressé, là où les murs n’avaient pas d’oreilles ou du moins pas d’oreilles trop indiscrètes. Ainsi, si Rabastan posait ce jour-là le pied sur la terre écossaise de la famille Selwyn, ce n’était pas pour entretenir le vaillant Ares de ce beau et vital projet mais bien pour une toute autre raison que certains jugeraient bien plus vaniteuse mais qui, cependant, pourrait se révéler d’une importance certaine.

Le cadet Lestrange avait récemment fait la connaissance de la jeune sœur de l’héritier Selwyn, Ysée. Une douce fleur qui ne semblait pas encore avoir pris de parti dans une guerre qui ne tarderait pourtant pas. Il avait néanmoins ressenti en elle un potentiel intéressant, aussi intéressant que puisse être celui d’une femme, cela va de soi. S’il mûrissait déjà l’idée d’accompagner la jeune Ysée à prendre la bonne direction, Rabastan fut saisi d’apprendre que sa belle-sœur, la sauvage Bellatrix, nourrissait la même ambition que lui vis-à-vis de la frêle fleur écossaise. Il ne lui en fallut alors pas plus pour échafauder un plan destiné à l’entrainer vers la clarté de la cause du Seigneur des Ténèbres.
Toutefois, si Ysée avait beau être une femme, elle n’en était pas moins intelligente et se refuserait à la cause du Maître si Lestrange n’était pas assez fin. Mais voilà qui était heureux, comme toute femme, la jeune Selwyn était vaniteuse et se laisserait facilement berner par le jeu de la séduction, un jeu d’ombres et de faux-semblants qui n’avait rien d’étranger pour Rabastan.

Voilà que, sous le perron du Manoir, il attendait patiemment qu’on l’annonce. L’elfe de maison revint quelques instants après pour le mener à la dame. « Madame Selwyn vous attend dans le jardin, » indiqua-t-il d’un ton plus mielleux que celui, caractéristique, de Lucius Malefoy. Irrité par le comportement complaisant de cette créature, Rabastan se laissa conduire à l’arrière du manoir où il découvrit la belle écossaise vêtue d’habits équestre et accompagnée d’un étalon gracieux qu’elle laissa pour venir à la rencontre de l’invité.
D’un signe de tête cordial, il la salua avant de se saisir avec douceur de la main nue de la dame, qu’il baisa dans un geste d’un autre siècle. « Vous souhaitiez voir mon père ? Parce qu'il est absent pour quelques jours alors ... » Non, il n’avait pas planifié de s’entretenir avec le patriarche Selwyn. Pourtant, il trouva là que c’était un bon moyen de ne pas éveiller les soupçons de la jeune fleur. Il afficha une mine légèrement contrite lorsqu’il prit la parole. « Vous m’en voyez navré. Je souhaitais en effet l’entretenir de certaines affaires. Mais passons ! » Il eut alors un sourire mielleux pour la belle Ysée. « C’est un bien bel étalon que vous avez là, » ajouta-t-il en observant le cheval pavoiser à quelques mètres de là.

Citation :
Désolé, je trouve pas ça très fou No

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées



Dernière édition par Rabastan M. Lestrange le Sam 26 Mai - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaïde Kane by Hypnotic
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une cage. Etre enfermée sans plus d'espoir.
| PATRONUS : Un renard des neiges, malin vif et furtif
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flirt en eaux sombres •• Rabastan Jeu 17 Mai - 19:42

Rabastan Lestrange était un homme sombre, discret, froid et diaboliquement attirant comme seules les Ténèbres peuvent l'être. Tu le regardes s'approcher toi, sa démarche légère, presque sauvage comme constamment sur le qui vive. Il est bel homme tu ne peux le nier. Tout comme tu ne peux nier une certaine rancoeur à son égard depuis qu'il a brisé le coeur de l'une de tes meilleures amies. Ni même cette sensation étrange mêlant respect et méfiance quand tu le fréquentes. Tu sais qu'il est proche de ton frère aîné, que la relation entre ta belle-soeur et lui est en dent de scie et qu'il fait des affaires avec ton père mais sorti de ça, tu ne l'a jamais réellement fréquenté. Il fait parti du Cercle des Sang-Purs, c'est à peu près tout ce que tu connais de lui. Quand il s'approche de toi et baise délicatement ta main en un geste désuet et galant qui n'existe que dans votre société de haute lignée, tu hoches la tête en un signe de respect. Evidemment qu'il est venu voir ton père, tu ne vois pas pourquoi il serait venu te voir toi, il n'y a rien entre vous.

Quand il te parle de ton cheval, tu ne peux retenir un véritable sourire qui illumine jusqu'à ton regard. - Merci. Mon père me l'a offert pour mes quinze ans. Il y a une sorte d'innocence qui demeure en toi, une lumière qui fait vibrer cette âme un peu artistique et rêveuse et qui se réveille chaque fois que l'on te parle aussi d'équitation. Un sport que tu affectionnes particulièrement. Tu claques légèrement ta langue comme un appel et l'étalon y répond sans hésitation, trottinant jusqu'à vous. Tu flattes son encolure tout en regardant le jeune Lestrange. Vous montez ? tu lui demandes. Nous pouvons faire une balade dans les Landes si vous voulez. Enfin je ne voudrais pas vous retenir non plus, tu fais doucement. Tu ne comprends toujours pas pourquoi est-ce qu'il est toujours là à discuter avec toi au lieu d'être déjà reparti vers son cercle d'hommes puissants. Le "nous sommes nées femmes" de Milly résonne toujours en toi comme un rappel d'une déchéance et d'un mépris certain parce que tu n'est "qu'une femme". Et ce rappel te fais te demander pourquoi Rabastan est toujours ici alors qu'il n'y a "que toi". Je peux aussi vous offrir quelque chose à boire et appeler mon frère pour savoir s'il peut venir vous tenir compagnie, peut-être qu'il pourra vous aider par rapport à vos affaires avec notre père, tu fais avec une retenue qui dissimule presque totalement l'éclat de rébellion qui passe dans tes beaux yeux à l'idée que toi, tu ne puisses rien faire, ni même être considérée alors que tu es une sorcière aussi brillante et puissante que ton aîné et peut-être même plus que ton propre père.

HJ: J'ai trouvé ça parfait Coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 185
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Bill Skarsgård • Dandelion
| SANG : ⊰ La pureté même


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Rodolphus, devenu son ennemi
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flirt en eaux sombres •• Rabastan Sam 26 Mai - 10:40


A en juger par son sourire mielleux, il était évident que la jeune Selwyn était très attachée à cet étalon gracieux qui paissait calmement dans la lande. Aux yeux de Rabastan, pour qui il ne s’agissait là que d’une bête, certes d’une prestance admirable, mais une bête tout de même, c’était bien là la preuve que les femmes restaient des êtres sensibles et bien trop faibles aux charmes de ce monde.
Le cadet Lestrange acquiesça d’un signe de tête sans faire la moindre remarque. Le patriarche Selwyn était un père attentionné à en juger par les cadeaux faits à ses enfants, chose que Morpheus Lestrange n’avait que très rarement fait, pour ne pas dire jamais. Il avait souhaité apprendre à ses fils la dure loi de la vie. Bien qu’étant né avec des privilèges hérités d’un autre temps, il ne fallait en oublier que rien, ou presque, dans cette vie ne s’acquérait d’un claquement de doigt. Il fallait avoir l’ambition de faire prévaloir ses privilèges et surtout ne se reposer que sur soi-même pour y parvenir. Une maxime que le patriarche Lestrange appliquait à la lettre.

Ysée lui demanda alors s’il montait. Ce à quoi Rabastan répondit d’une voix amusée : « Pour ne rien vous cacher, cela fait une éternité. Je n’étais pas encore majeur la dernière fois que je suis monté sur un cheval. » De fait, cela faisait au moins dix ans qu’il n’avait pas pratiqué. Ceci dit, il ne refusa pas la proposition de la jeune Selwyn car, bien que prétendant le contraire, c’était pour sa compagnie qu’il s’était rendu à Ayr. « Ne dérangez pas votre frère pour si peu. Il doit avoir des obligations bien plus importantes. Ceci dit, je ne serai pas contre un petit rafraichissement, mais après m’avoir fait découvert votre domaine, très chère, » conclut-il d’un air mystérieux, empreint de malice et de ce qui semblait être un brin de bienveillance.

Citation :
Petit post, désolé, j'avais pas trop le temps de développer plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flirt en eaux sombres •• Rabastan

Revenir en haut Aller en bas

Flirt en eaux sombres •• Rabastan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recherche dans les eaux sombres
» Rabastan Lestrange
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Présentation de Rabastan [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
 :: 
Le manoir Selwyn
-