GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

This is the end ... ( Moran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1115
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: This is the end ... ( Moran) Jeu 31 Mai - 15:57

1er Février. Salle commune des serpentards. Là où tout avait commencé.

Daisy était assise contre le mur dans un petit renfoncement et regardait au travers d'une fenêtre dans laquelle une image reconstituait à l'identique la nuit qui tombait au dehors. C'était une nuit sans lune, une nuit noire, où même le scintillement des étoiles ne donnait de l'espoir. Dans la poche de sa cape dépassait une lettre que lui avait envoyée sa mère, les faire-part de son propre mariage avec Augustus Rookwood qui aurait lieu le 2 juillet. Le lendemain de son anniversaire, le lendemain de la fin de sa scolarité. Thyme Blackstone s'était occupée de la quasi-totalité des préparatifs, se jugeant davantage apte que sa propre fille – in extenso de son futur mari. Dans l'autre poche, une boite, ornée d'un papier et d'un ruban doré, contenant un cadeau d'anniversaire. Une porte de sortie sans aucun doute … La serpentard avait fait confectionné ce bijou spécialement pour Moran il y a de cela des semaines et avait hâte de le lui offrir. Malgré le fait que Moran prenait de plus en plus ses distances - pour elle ne savait quelle raison- , son amour à elle ne cessait de croître en dépit du bon sens. Le garçon n'allait pas tarder à arriver, si il avait bien reçu la petite note envoyée quelques heures plus tôt....

______________________________

Daisy Blackstone
17 ans - Septième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 946
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Sam 2 Juin - 13:02

Il se faisait tard sur l’Écosse. Pourtant, rien n’aurait pu faire fermer l’œil à Moran, alors qu’il se tenait étendu sur son lit. Le jeune homme attendait d’être sûr qu’Evan s’était complètement endormit pour rejoindre Daisy dans la salle commune. Son coeur battait fort dans sa poitrine parce qu’il avait peur de ce qu’il allait faire. Il essayait tant bien que mal de se faire changer d’avis, mais tout ce qu’il se disait ne changeait rien à sa décision. Elle était la même depuis des mois sans que jamais il ne prenne son courage à deux mains. Pourtant, ce soir serait LE soir. La jeune femme lui avait demandé de la rejoindre dans la salle commune et Moran trouvait cela terriblement ingrat de casser avec elle alors qu’elle ne lui demandait sans doute pas de venir pour cela. Le jeune homme se tourna dans son lit, encore entièrement habillé. Finalement, lorsqu’il su que Rosier s’était assoupi au son de sa respiration, le jeune homme sortit du lit délicatement pour marcher dans le noir sans faire grincer le parquet. Il se faufila dehors et du petit balconnet, vit sa chère et tendre assise contre un renforcement du mur.

Le jeune homme resta quelques secondes ainsi à la regarder de son perchoir. Il s’était longtemps voilé la face, cachant son attirance sous de la haine. Il leur avait fallu du temps à tous les deux pour qu’ils acceptent la réalité. Maintenant, il se trouvait complètement soumis à des sentiments bien contradictoires : d’un côté il l’aimait - oh il l’aimait sincèrement - et de l’autre il ne pouvait pas se figurer de futur avec elle à cause de son nom et de ses obligations. Dans son pseudo altruisme, le garçon se disait qu’il valait mieux qu’ils arrêtent tout pour qu’elle n’ai jamais à choisir. En réalité, s’il le pensait, il savait que lui même ne serait pas prêt à faire un tel choix. Daisy était plus téméraire que lui, à n’en point douter. Lorsqu’elle bougea, il soupira doucement et descendit les escaliers pour aller la voir. Elle regardait la nuit par delà la vitre, et Moran s’approcha d’elle sans un bruit pour poser doucement sa main sur son épaule : “Tu es pensive ?”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1115
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Ven 8 Juin - 11:27

Sa main tout comme sa voix la firent sursauter. Daisy tourna la tête vers lui et posa délicatement sa main sur la sienne pour la lui saisir. Elle se leva, se mit face à lui et le contempla un instant. Il était beau. Elle enroula ses bras dans son dos et vint enfouir son visage contre lui. Instantanément, elle se sentit enveloppée d'une chaleur réconfortante. La serpentard ferma les yeux pour profiter de chaque seconde, en serrant l'étreinte de ses bras autour de lui comme si c'était la dernière. Comme à chaque rencontre. Moran lui avait dit un soir « de vivre au jour le jour » et c'est ce qu'ils faisaient, mais plus l'année avançait, plus la date fatidique du mariage arrivait, plus il était dur de se quitter.
Après de longues minutes ainsi enlacés, la blonde se détacha et recula légèrement. Elle repéra un léger recul inhabituel de la part du garçon et tenta de déchiffrer le regard qu'il lui lançait. Etait-ce de la crainte ? De l'acceptation ? De l'incertitude ? Elle brisa finalement le silence en lui offrant un sourire :

- Bon anniversaire ..

Elle attendit un instant, puis plongea sa main dans la bonne poche pour en sortir le paquet doré. Elle le lui donna et attendit sa réaction.


(Alors je te laisse choisir :
Moran ouvre, c'est un porte baguette pour la ceinture orné d'une marguerite en or,
Moran ouvre, c'est une broche pour cape, vert et argenté en forme de marguerite
Moran décide de ne pas ouvrir.
;D

______________________________

Daisy Blackstone
17 ans - Septième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 946
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Ven 8 Juin - 23:27

Moran était toujours électrisé par la peau de Daisy et cette fois ne manqua pas à la coutume. Lorsqu’elle posa sa main sur la sienne, il frissonna, et ne pu s’empêcher d’étirer un fin sourire sur ses lèvres. A chaque fois qu’il la voyait, il se rappelait pourquoi il était avec elle, à chaque fois qu’ils ne touchaient il se rappelait pourquoi il l’aimait. La jeune femme avait toujours été celle qui le rendait soit fou de rage soit fou de désespoir, et l’on dit que les gens dont nous sommes amoureux ont cette faculté-là. Malheureusement, entre ses sentiments et ceux de sa chère et tendre il y avait ce mariage, qui approchait et étendait ses ailes. Comme un oiseau de proie qui allait se saisir de la petite souris qui essayait vainement de s’enfuir, Daisy allait se retrouver mariée avec un pygargue qui ne lui laissera pas le choix. Et cela, cela allait aussi être à cause de lui. Le jeune homme se laissa faire lorsqu’elle l’enlaça, et bien qu’un peu distant, il passa ses mains dans son dos comme s’il pouvait s’imprégner une dernière fois des courbes de celui-ci. Ce qu’il ressentait pour elle dépassait la simple attirance charnelle, il l’avait su dès le moment où ils s’étaient mis ensemble. Lui qui avait une vision un peu triviale de l’amour s’était dit que la passion des premiers instants allait s’évanouir bien mollement. Pourtant, les mois passaient et c’était pire. Les mois passaient et il avait encore plus besoin d’elle.

Comment fera-t-il lorsqu’elle ne sera plus là ? Tout ce qui se passait sous ses yeux n’était que le triste prélude de la fin d’une jolie balade. Leur histoire aurait pu être cette chanson chantée à la guitare par un homme perché sur une caisse sur la Piazza dei Signori de Trévise ou Bellini de Naples, s’attirant le regard des curieux et des amoureux. Mais non. Leur histoire n’avait été qu’un secret gardé entre eux, la tête penchée au dessus de laquelle se tenait la douce et tendre épée de Damoclès qui n’attendait que cela de s’abattre sur eux. Lorsque Daisy lui tendit un paquet, il eut l’impression que cette épée venait de lui couper la tête, ou bien était-ce cette étrange impression de s’être prit un seau d’eau glacée ? Il ne savait pas très bien partager. Il déglutit et forma un sourire triste sur ses lèvres lorsqu’elle lui souhaita un bon anniversaire :  « Tu n’as pas oublié, neach-gaoil* » murmurra-t-il malgré tout, touché par l’attention. Il fuyait son regard en le posant sur le paquet, qui était long et il se demandait bien de quoi il s’agissait. S’il avait été dans un meilleur jour, peut-être aurait-il cherché un indice dans ses yeux clairs et peut-être en aurait-il trouvé un. Malheureusement, il se trouvait là bien trop ingrat de la regarder franchement alors qu’elle venait de lui offrir un cadeau pour ce qui allait être, non pas un bon moment, mais une franche rupture. Le paquet était doré il devina que la chose devait être travaillée, et ne résistant pas à sa curiosité légendaire, il l’ouvrit, pour découvrir un porte-baguette de ceinture orné d’une marguerite en or. Il resta pantois pendant de longues secondes, car il s’agissait là d’une attention délicate mais également toute symbolique, car le prénom de la jeune femme désignait bien la fleur qui ornait le cadeau. Ainsi, il s’en rappellera pour la vie. « Il est magnifique » confia-t-il sincèrement, sans oser relever ses pupilles vers la jeune femme qui n’attendait sans doute que ça,  « c’est vraiment… Une très belle attention, merci Daisy ». Après l’avoir regardé sous toutes les coutures, il dû finalement se résoudre à lever les yeux vers elle. Il n’avait pas oublié qu’il s’agissait de son anniversaire mais il avait oublié que la jeune femme bien sûr, avait voulu le voir pour lui offrir son cadeau. D’un geste tendre, il replaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, et se contenta de lui sourire, en essayant de se trouver du courage, qu’il associait pourtant malheureusement et inévitablement à de la lâcheté ce soir-là.


*ma chérie

(683)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1115
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Sam 9 Juin - 23:07

La tristesse se lisait sur son visage lorsque son amour se saisit du paquet. Bien sur qu'elle n'avait pas oublié. Comment aurait-elle pu ? Lui adressant un sourire sincère, elle ne put cacher son excitation. Observant les mains de Moran affairées à ouvrir son cadeau, elle ne remarqua pas qu'il fuyait son regard. En revanche, la jeune fille trouva qu'il mettait étrangement trop de temps à articuler quoi que ce soit. Le cadeau ne lui plaisait pas ? Était-ce trop féminin ? Était-ce trop travaillé ? Pas assez ? Il finit par dire qu'il le trouvait magnifique et elle fut soulagée. Son merci semblait sincère mais son ton semblait lointain. Pas détaché pour autant. Fronçant légèrement les sourcils d'incompréhension, elle lui dit :

- Ça te plaît ? Je l'ai fait fabriquer spécialement pour toi, comme ça tu penseras toujours un peu à moi.

Un sourire s'étira sur ses lèvres lorsqu'il toucha ses cheveux, mais vint s'évanouir inévitablement en tentant de décrypter le visage du garçon. Quelque chose clochait. Moran n'arborait pas sa mine d'ordinaire taquine ou joviale. Il était inhabituellement silencieux. Tout ceci vint nourrir son inquiétude jusqu'alors dormante. Plongeant ses yeux clairs dans ceux de son cher et tendre, elle y sonda les profondeurs à la recherche de réponse.

- Qu'est-ce qui se passe Moran ? Essaya-t-elle. Je vois bien que quelque chose de tracasse ..

Daisy allait probablement regretter sa question. Mais trop tard elle était posée... comme leur destin était depuis le début scellé !

______________________________

Daisy Blackstone
17 ans - Septième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 946
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Lun 11 Juin - 20:04

L’expérience tout comme la vie poussaient les gens à faire de curieuses concessions et des choix surprenants. Certains étaient difficiles, d’autres étaient déjà certains, et finalement tous s’inscrivaient dans ce que l’on appelait destin. N’était-ce pas le destin qui avait amené Daisy et Moran à s’apprécier et à s’aimer ? N’était-ce pas le destin qui forçait le jeune homme à choisir de se séparer d’elle ? Il essayait de se rassurer en se disant que tout était écrit, que tout était logique, mais qu’il n’y était pour rien. Ce qu’il allait faire, était-ce réellement de sa faute ? Pas spécialement, finalement. C’était surtout la faute au père de la jeune femme qui la voyait comme une marchandise. Il aurait pu être l’ancre du navire qui l’empêchait de quitter le port, tout comme il aurait pu être le bateau qui l’aurait emmené loin de chez elle. Il ne se sentait pas prêt à endosser un tel rôle et ne pouvait accepter de faire reposer toute la vie de la jeune fille sur lui. Daisy comptait trop à ses yeux pour qu’il ne risque quoi que ce soit. S’il essayait de la libérer de ses chaînes, qu’est-ce qui lui dirait qu’elle se laisserait faire ?

D’aucun diraient qu’il la connaissait et c’était vrai. Mais face à la domination, la famille et l’adversité, les gens changeaient. Il ne pouvait pas lui demander de faire une croix sur son nom, ou sur ses sœurs, parce qu’il le lui demanderait. Il passerait pour un égoïste, et il en serait un. La jeune femme semblait soulagée qu’il soit satisfait de son cadeau, et son enthousiasme lui aurait en temps normal arraché un rire, voire même un baiser. Mais ce soir, était un soir bien particulier. « En voilà une attention intelligente » sourit-il devant sa gentille explication, « mais comment pourrais-je ne pas penser à toi ? ». Il ne le pouvait pas. Moran était un garçon honnête, qui voyait en la malhonnêteté quelque chose de malsain. Il savait que Daisy allait laisser sur lui une marque indélébile. Hélas, la jeune femme lisait facilement en lui sans qu’il ne sache trop comment. Heureusement qu’il arrivait à conserver un peu son côté énigmatique. Comme à chaque fois qu’il se sentait mal-à-l’aise, il se passa une main dans les cheveux. Comment faire ?
Il y avait longuement réfléchis sans jamais finalement, trouver la bonne tournure de phrase pour faire passer plus délicatement la pilule. « Je me demande toujours si ce qu’on fait est une bonne idée » lui avoua-t-il du mieux qu’il le pu, « nous, je veux dire ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1115
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Mar 12 Juin - 21:50

C'était donc cela. Ce qui le taraudait. Eux. Cela n'avait jamais été une bonne idée. Depuis le début, ils le savaient. Dès l'instant où ils s'étaient avoués leurs sentiments, ils avaient su qu'ils étaient voués à l'échec. Mais l'espoir était apparu, en même temps que cet amour. Inattendu. Le regard de Daisy s'assombrit et le ciel d'été devint orageux. Elle avait toujours cru qu'ici à Poudlard, ils seraient épargnés, qu'ils pourraient vivre leur aventure secrète à l'insu de tous. C'est ce qu'ils avaient fait pendant de longs mois, mais tout avait une fin. Maintenant et ici. La serpentard aurait souhaité que cela n'arriva jamais, mais prétendre qu'elle n'y avait jamais songé aurait été un mensonge. La seule question qui avait toujours demeurée était « quand » ?

- Ça ne l'a jamais été …

Le regard qu'elle lui lança était aussi intense que l'affection qu'elle lui portait. Elle attendit un instant pour voir s'il allait poursuivre. S'il allait avoir le courage de mettre un terme à leur histoire ? En avait-il même l'envie ? Ou était-ce simplement une fuite comme il la fuyait ses derniers jours ? Résignée et un peu amer, Daisy ne put s'empêcher de répondre :

- Je pensais que peut-être tu finirais par te décider … à faire annuler mon mariage … à défier mon père .. Ou bien simplement à nous faire quitter le pays …. Que peut-être tu trouverais quelque chose pour nous sauver tous les deux …

Ne valait-elle pas assez à ses yeux ?

______________________________

Daisy Blackstone
17 ans - Septième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...


Dernière édition par Daisy Blackstone le Mer 13 Juin - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 946
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Mer 13 Juin - 13:12

Moran avait su, dès le moment où ils s’étaient mis ensembles, que ce n’était pas du tout une bonne idée. Mais le garçon qu’il était à ce moment-là, pas encore tout à fait adulte, plus tout à fait un enfant, se trouvait désireux de vivre au jour le jour sans se soucier de ce qui lui semblait lointain. Le temps pourtant, filait, avec toujours un peu plus de rapidité. C’était comme si plus il vieillissait et plus les secondes s’égrainaient vite. Il n’avait pas vu passer l’année avec Daisy. N’était-ce pas elle qui rendait le temps plus court, finalement ? La monotonie de l’existence le faisait s’allonger, mais il avait abandonné cette dite monotonie le jour où ils s’étaient embrassés à l’infirmerie. Est-ce qu’il s’en voulait pour autant d’avoir laissé les choses se faire, est-ce qu’il s’en voulait de s’être laissé faire ? Non, pas vraiment. Parce qu’il aimait la jeune femme, sincèrement et simplement. Sans doute qu’il y avait beaucoup de lâcheté dans ses pensées, dans cette idée de la laisser. Jamais il n’avait eu aussi peu d’estime pour lui-même que ce jour-là. Le jeune homme avait déjà fait des choses douteuses, qu’il aurait pu regretter pendant des années. En règle générale, cela lui passait au dessus de la tête et les remords glissaient sur son doux plumage. Mais là, il s’agissait d’une situation bien bien différente.

Daisy, elle, elle n’avait pas le choix de la vie qu’elle devait mener. Elle était asservie à sa famille, à son fiancé. Lui, il était libre, et il ne voulait pas abandonner cela. C’était terrible à dire, pire encore à penser, d’un égoïsme sans nom, mais c’était tout simplement ça. En plus du fait qu’il n’avait pas le courage de la sortir de là. Il n’était pas un lâche Serpentard pour rien. Finalement, les rumeurs qui disaient qu’il ne fallait jamais leur faire confiance étaient fondées. Il n’avait pas le courage ni la témérité d’un Gryffondor ; et encore moins la générosité sans faille d’un Poufsouffle. Lui, il était un lâche qui n’était même pas capable de soutenir correctement la fille dont il était amoureux. Dire qu’il ne l’était pas serait un mensonge et sans doute que cela rendait la chose plus douloureuse encore. Même pour elle, il n’était pas capable de prendre sur lui. Les paroles de la jeune femme lui donnèrent l’impression d’être un coup de couteau dans le dos. Faute de se trouver le moyen de présenter la chose, Moran n’avait pas pensé à la réaction de Daisy qu’il aurait dû anticiper. Il n’avait pas le droit de lui dire qu’elle exagérait. Il n’avait pas non plus le droit de lui dire qu’il n’y avait pas de solution.
Les solutions, il y en avait des dizaines, il était juste trop couard. « J’y ai déjà pensé » avoua-t-il douloureusement, « mais sois honnête tu penses vraiment qu’on aurait une vie paisible ? ». Il était persuadé - il s’était persuadé - que non, comme pour excuser sa lâcheté. L’Écossais devenait un garçon turpide, incapable d’avoir une bonne conduite morale. Il pensait à lui avant elle, et il en était complètement conscient. Voulait-il quitter l’Écosse ? Non. Voulait-il avoir le père Blackstone aux fesses toute sa vie ? Non. Voulait-il devoir regarder par dessus son épaule à jamais ? Non. « Tu sais aussi bien que moi qu’on ne serait en sécurité nulle part » ajouta-t-il comme si cela résolvait le problème, avant de croiser les bras.

(568)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1115
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Jeu 14 Juin - 10:55

Moran avait raison. Non ils n'auraient pas eu une vie paisible, non ils n'auraient été en sécurité nulle part. Mais ils auraient été ensemble. Ensemble contre le reste du monde. Cette idée les avait toujours séduit, le secret avait toujours été excitant. Et voilà qu'il faisait marche arrière.

- On aurait affronté cela tous les deux … N'est-ce pas suffisant ?

Depuis quelques temps, l'option s'était posée pour elle. Ils avaient vécu et partagé des choses heureuses, s'étaient donnés l'un à l'autre un soir d'été, avaient refait le monde et rêvé à d'autres horizons. Et tout à coup, il changeait d'avis ? Ou bien avait-il retrouvé toute sa lucidité ? Où était passé le Moran qui avait répondu à son père sur le chemin de traverse ? Assez courageux – et fou – pour lui déclamer le fond de sa pensée sur les mariages arrangés ? Ce Moran là qui l'avait vu autrement que de la marchandise, prêt à prendre des risques pour la défendre. Le septième année croisa les bras et elle sentit alors une distance s'installer.

- Tu ne peux pas faire ça Moran … Dit-elle sur le ton de l'incompréhension. Après tout ce qu'il s'est passé... Tout ce qu'on s'est dit ..

L'espoir qui était né en elle avec lui, s'était propagé jusqu'à l'embrasement. Le sentiment de liberté et d'infraction des règles était trop jouissif à présent qu'elle ne voulait plus reculer. Daisy en voulait plus et c'était comme si en un seul souffle, il éteignait tout ? L'incompréhension fit place à la colère qu'elle tenta de contenir en serrant les poings. Le corps en tension, Daisy lui tourna le dos et se dirigea vers la cheminée dans laquelle le feu flamboyait. Cette soirée était un véritable cauchemar. En quelques mots, il anéantissait tout ce qu'ils avaient construits. En quelques mots, il la repoussait vers son échafaud.

______________________________

Daisy Blackstone
17 ans - Septième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 946
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran) Jeu 14 Juin - 20:35

Moran ne savait pas lequel des deux faisait le plus preuve de mauvaise foi. Était-ce elle qui voyait l'impasse mais qui décidait de l'affronter quand même, ou était-ce lui qui clamait qu'il n'y avait aucune solution, alors qu'elle existait en prenant un peu de courage ? Ce qu'il savait par contre, c'était qu'il n'assumait pas du tout sa décision. D'ailleurs, il tournait affreusement et douloureusement autour du pot, si bien que sa chère et tendre avait compris d'elle même avant qu'il ne s'exprime pour faire tomber le couperet. "Affronter quoi ?" répondit-il, piqué dans sa fierté de garçon incapable de prendre les bonnes décisions, "les quatre planches d'un cercueil ?". La vision du jeune homme sur sa vie avec Daisy était un ciel noir de nuages sans aucune éclaircies. Il s'en voulait d'être aussi percutant, mais il voulait qu'elle comprenne ce que leur relation signifiait pour leur futur.  Il ne pourrait pas se le pardonner s'il arrivait quelque chose à la jeune femme à cause de son égoïsme. Finalement, même si elle serait enfermée dans une Tour dorée avec son fiancé, elle serait en sécurité. Lui, qu'est-ce qu'il pouvait lui offrir à part une vie dangereuse ? Rien du tout. "Je ne me le pardonnerais pas s'il t'arrivait quelque chose à cause de moi" lui confia-t-il en toute sincérité. Moran passa une main sur son visage comme pour faire partir ses sombres pensées. Cela marchait moyennement, puisque ses yeux se posaient sur la silhouette de Daisy qui trahissait son incompréhension.
Sa voix, mesurée mais combative malgré tout, lui donnait juste envie de se jeter du haut d'une tour. "Ne pense pas que cela me réjouisse, s'il-te-plaît..." lui demanda-t-il en la suivant du regard. Elle se postait devant la cheminée et il mourrait d'envie de la rejoindre pour l'étreindre. Il fit tomber ses yeux sur son cadeau d'anniversaire, et se promit de ne jamais s'en séparer à la sortie de Poudlard. Moran, avec ce qu'il faisait, prétendait savoir mieux qu'elle ce qui lui irait. Il prétendait penser à sa place et il s'agissait là d'un problème inextricable qui le faisait commettre la plus grosse erreur de sa vie. "Je t'aime Daisy, et c'est peut-être ça le problème".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is the end ... ( Moran)

Revenir en haut Aller en bas

This is the end ... ( Moran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé]Alex Moran
» Debrief Orléans
» Sebastian Moran - Ami/ennemi
» Après- midi enuyeuse en perspective [Crystal & Moran]
» Quand l'élève se détourne du maître | MORAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol :: La salle commune de Serpentard-