GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le Deal du moment : -29%
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
Voir le deal
199.99 €

Partagez

Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] - Page 2 EmptyJeu 8 Nov 2018 - 15:31

Les volutes de fumée verdâtre finirent de s’évaporer tandis que l’apprenti mangemort, le nez enfoncé dans la manche de sa cape, toussait les âcres effluves qu’il avait inspiré par accident. Le pronostic médicomagical d’Elise, s’il le laissa d’abord coi, se trouva confirmé par le misérable état de sa jambe dont la chaire rose et vive se trouvait toujours exposée. « Le saignement s’est arrêté … c’est tout ce qui compte » s’exprima-t-il sans la moindre trace de compassion. Une partie de sa conscience, sans qu’il ne souhaite se l’expliquer, se trouvait soulagé que sa consœur ait la vie sauve. La guerre pour une même cause créait-elle des liens inaliénables entre soldats ? La culpabilité avait-elle menacé de le guetter ? Rosier souleva toutes ses interrogations en même temps que les grains de poussière du matelas de fortune sur lequel il se laissa tomber las à côté de la blessée. Et il poussa un profond soupir pour chasser les unes comme les autres loin de sa tête. Maintenant qu’il se trouvait allongé sur le dos, loin des détonations de baguettes, des hurlements de victimes, de l’agonie de son acolyte, Evan pouvait sentir toutes les douloureuses tensions qui tordaient chacun de ses membres. Il n’y avait qu’une seule interrogation qu’il ne parvenait pas à chasser de ses pensées à savoir quel récit la femme rapporterait à leur seigneur. « Si je t’avais laissé mourir, tu n’aurais pas pu raconter quoi que ce soit au Lord … » choisit-il de dissimuler sa crainte de l’inconnu sous une affirmation péremptoire. Il tourna la tête vers la farouche guerrière mais ne put déterminer, en l’observant à l’aune des rares raies de lumière filtrant les persiennes, s’il avait bien ou mal agi. Nous sommes peu, trop peu, pour une si grande cause, lui avait-elle soufflé comme une ultime confession, nous dépendons les uns des autres, nous devons pouvoir nous faire une confiance aveugle. Mais pensait-elle seulement ses mots qu’elle lui avait adressé lorsqu’elle s’était trouvée en situation de détresse … « Il semblerait que tu aies à ton tour mon destin entre tes mains » murmura-t-il d’une voix graveleuse. Le constat était grave mais la fatigue physique paraissait l’emporter sur ses pensées. Alors l’héritier ferma les yeux quelques secondes pour sourire. Si la perspective de souffrir le terrifiait, il était heureux de constater que la mort n’opérait pas la même emprise sur lui. Le cauchemar que sa vie était devenue s’achèverait bien d’une manière ou d’une autre. Puisse-t-il emporter le plus d’impurs et de traîtres possibles dans sa chute. Et comme le nom de Lerouge ne se trouvait pas sur la liste de ses ennemis à exterminer, il finit par se relever dans un grognement que lui provoquèrent ses courbatures. « Je vais trouver de quoi faire chauffer de l’eau, ta jambe a besoin d’être nettoyée » disparut-il dans les escaliers. Il lui semblait avoir transplané dans une pièce carrelée qui ressemblait à une cuisine. Sans doute y trouverait-il une théière ou n’importe quel contenant pour faire chauffer de l’eau du bout de sa baguette.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elise Lerouge

Elise Lerouge


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 268
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS] - Page 2 EmptyLun 15 Juil 2019 - 0:40

Quelques larmes avaient roulé sur ses joues blanches alors qu’elle essayait pourtant de garder un minimum de contenance. C’était donc d’un ton parfaitement neutre et sans une émotion dans la voix qu’elle s’était exprimé. Mais Elise était épuisée et la douleur bien que réduite était encore très présente. Elle ne pris donc pas la peine immédiate de venir essuyer ses joues, préférant respirer un peu pour retrouver ses esprits, au moins un peu.

-Le saignement s’est arrêté … c’est tout ce qui compte

Sans la moindre compassion à son égard, il lui avait confirmé ce qu’elle pensait déjà. La belle avait bien senti que la potion n’avait pas tout à fait l’odeur habituelle. Elle n’avait sans doute pas totalement fait effet. Mais il est vrai que la brune était assez soulagée que le saignement se soit calmé. N’osant pas bouger pour le moment, les yeux à moitié clos, elle senti à ses côtés qu’il s’était allongé à son tour, tâchant sans doute sa tenue de son sang à elle qui imbibait une partie du matelas. Maintenant qu’elle pouvait sentir autre chose que cette douleur à la jambe Elise se rendit compte que d’autres coupures devaient parcourir le reste de son corps. Mais pour le coup cela ne l’inquiétait pas du tout. Elles ne saignaient même plus, c’était plus de l’ordre de la griffure en comparaison. La belle finit donc par passer une main sur ses joues pour essuyer le reste de ses larmes… déposant au passage des traces de sang bien plus voyantes… chose dont elle ne se rendit pas forcément compte.

-Si je t’avais laissé mourir, tu n’aurais pas pu raconter quoi que ce soit au Lord …

Un rire nerveux lui échappa, réveillant au passage la douleur. Mais impossible pour elle de réagir autrement à une telle remarque. Il s’inquiétait de ce qu’elle pouvait dire finalement? Une bonne chose, malgré ce qu’il avait été capable de faire.

-Si tu m’avais laissé mourir mon absence aurait tout aussi bien parlé pour moi… Crois-moi, si tu étais revenu et moi non, moi qui ai passé 20 longues années dans les missions les plus saugrenues, moi qui ai passé toutes ses années à éviter les pièges, il aurait su que tu avais fauté quelque part.

Elise tourna à son tour la tête vers lui alors qu’elle le sentait l’observer. Puis perdant ce ton plein de leçons elle revint sur celui du conseil qu’elle lui avait déjà tenu plus tôt.

-Ce n’est pas pour rien que je t’ai accompagné ce soir. Le Seigneur des Ténèbre connais ses troupes, il sait en qui placer sa confiance. Quoi que je dise, cela ne fera de confirmer ou infirmer ce qu’il sait déjà. Si il avait des doutes à ton sujet, c’est à toi qu’il appartient de les dissiper. Le test n’est pas toujours là où on peut le penser avec lui…

Malgré le très profond respect qu’elle avait pour lui, cet homme lui faisait peur. Elle savait qu’il pouvait toujours leur tomber dessus pour à peu près n’importe quoi. Si jusqu’à maintenant elle s’était plutôt maintenu dans ses bonnes grâces, elle commençait un peu à baliser à l’idée que cette blessure idiote ne puisse la faire descendre dans l’estime de son Lord. Mais ça, elle ne l’admettrait pas devant Evan. Non, même dans cette position très délicate elle devait garder ce rôle de supérieur qu’on lui avait confié ce soir.

- Il semblerait que tu aies à ton tour mon destin entre tes mains

Elise sourit un peu alors qu’elle avait finit par fermer les yeux, s’accordant quelques secondes de repos. Il lui avait murmuré ces paroles comme si il n’osait pas vraiment les dire. Après tout, c’était une parole sans doute très juste.

-C’est le cas depuis qu’on t’as confié à moi ce soir…

Techniquement c’était à elle de s’assurer que tout se passe bien pour lui et qu’il fasse son travail. Il était assez humiliant de devoir ainsi se laisser aller entre ses mains.

-Je vais trouver de quoi faire chauffer de l’eau, ta jambe a besoin d’être nettoyée

Si c’était sans doute une très bonne idée, Elise n’était pas à l’aise avec l’idée qu’il en fasse plus. Elle s’était déjà retrouvée à demi nue devant lui et dans cette position d’infériorité très prononcée… non pas qu’elle n’en ait pas l’habitude, mais pas dans de pareilles circonstances dirons-nous! La belle pris donc son courage à deux mains pour se redresser un peu, s’appuyant sur ses avant-bras où le sang commençait à sécher. Définitivement cette blessure avait mauvaise tête. Et c’était très douloureux. Elle savait pour y avoir passé un certain temps qu’il y avait une salle fermée où elle pourrait peut-être de quoi affiner un peu le soin dans cette maison. Elle s’était donc tournée sur le côté dans un gémissement avant de tenter de se redresser un peu sur un genoux. Quelques respirations profondes avant d’essayer de bouger un peu plus. A peine avait-elle fait un mouvement impliquant sa jambe blessée qu’une douleur foudroyante la pris jusque dans le dos, entre le coup de poignard et la brûlure. Le temps de reposer sa jambe la belle s’effondra à nouveau sur le matelas, perdant connaissance.
Revenir en haut Aller en bas

Dans la gueule du loup... [SUJET CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-