Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Une opportunité [Morticia] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Lun 25 Juin - 23:26

Ses talons claquaient sur les pavés de la belle Londres de manière régulière, comme un métronome réglé à un tempo Adogio. Sa tenue était élégante, comme toujours. Une simple robe noire mais qui étaient embellie par la qualité de son tissu, de la soie pure, constellée de motifs et de petites pierres semi-précieuses sur le col. Sa mère était très regardante sur son allure vestimentaire, jusque dans les uniformes de Pouldard. Il fallait bien représenter la famille, montrer sa fierté, son sang russe et pur. Dans sa main droit se balançait un étui, selon de son violon. Non pas qu'elle partait en tournée mais elle devait allé voir son luthier pour faire quelques ajustements et racheter des cordes. Elle voulait également en profiter pour consulter les partitions pour les solo de violon.

Le temps était idéal pour un mois de juillet, un ciel bleu, peut-être pas azuréen mais suffisamment pour laisser trôner l'astre solaire et caresser sa peau laiteuse de ses rayons. Lorsqu'elle entra dans la boutique, elle inspira profondément. Elle adorait cette odeur de bois mêlé à la poussière. « Dobryï den Miss Vassiliev. » Svetlana laissa un sourire transparaître sur son visage. « Monsieur Taylor, je vous ai déja dit milles fois de m'appeler par mon prénom. » dit-elle avec ce petit accent russe. Cet homme la connaissait depuis ses six ans. Elle venait très régulièrement dans son magasin soit pour réparer son violon, en racheter un autre, des cordes, l'entretenir, consulter les partitions.

Avec un petit air d'enfant impatient, trépignant d'impatience, Lana demanda : « Alors ? Il est prêt ? » Le luthier eut un sourire malicieux. Il partit dans la remise et en revint avec un violon entre les mains, le tenant délicatement tel un cristal précieux. « J'espère qu'il sera à la hauteur de vos espérance. » Svetlana n'en doutait pas. Il avait passé des mois à le travailler, utilisant le bois d'un érable de la forêt de Brocéliance, connue pour sa magie ancestrale. Il lui tendit un archet flambant neuf.

Elle n'avait qu'une hâte. Le luthier disparut dans l'arrière boutique pour continuer d'autres œuvres, laissant la belle russe seule dans la boutique. Sa main droite empoigna délicatement le manche, cala l'instrument dans le creux de son cou, posa l'archet sur les cordes... La musique retentit dans l'atelier, une musique belle et douce, loin d'être triste elle inspirait plutôt la joie et l’allégresse. Lana était dans son monde, coupée de tout. Alors elle n'entendit pas la porte s'ouvrir, ni ne sentit le vent s'engouffrer rapidement et encore moins ce regard perçant dans son dos.


Dernière édition par Svetlana Vassiliev le Lun 6 Aoû - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mar 26 Juin - 20:03


Morticia avait accepté ce poste, elle avait accepté les responsabilités qui allaient avec. Elle faisait la sécurité, le débit de boisson, l’entretien, la publicité, la paperasse… Elle ne manquait pas de rôles et s’y pliait. Il y en avait toujours des plus agréables que d’autres, comme partout.

Pour changer un peu cette fois, c’était en extérieur que son devoir l’appelait. En effet, elle avait pour mission  de faire réparer un accessoire de la maison qui, loin d’être indispensable, était assez pratique dans certains cas.  Ce n’était pas Morty qui avait voulu de cet objet, mais il trônait dans la grande salle depuis quelques années du coup. Il s’agissait d’une harpe qui semblait plutôt de bonne facture (si on en croyait les personnes qui avaient joué dessus) et en tout cas ornée avec une grande finesse. Bon, certains la trouveraient de mauvais goût, mais la colonne surmontée d’une nymphe dans son plus simple appareil, pour le coup, c’était approprié au lieu. Au moins…  Seulement ces petites bêtes-là c’était délicat. Notamment aux température. Alors quand une de ses filles avait fait la remarque qu’une fissure était apparue sur la table d’harmonie, Morticia avait tout de suite voulu la montrer à un spécialiste. Le même depuis des années. Quelqu’un de compétant pour s’occuper de ce cas particulier. Cela allait encore sans doute coûter une petite fortune mais bon, certains clients appréciaient la musique. Il fallait donc faire un effort aussi bien financier que physique dans cette histoire.

Une fois dans Londres avec sa cargaison bien emballée, Morticia avait rapidement rejoint la boutique si convoitée. Et elle n’y était visiblement pas seule. Une jeune fille jouait du violon lorsqu’elle était entrée. Un air joyeux pour le coup. Ne voyant pas l’artisan, Morticia posa doucement l’instrument encombrant à terre et regarda faire la jeune fille en attendant que le propriétaire des lieux ne revienne. Le morceau se termina d’ailleurs avant que qui que ce soit ne revienne. Elle lança donc la conversation.

-Et bien, ils font les démonstrations sur place ici maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mar 26 Juin - 23:27

Par Merlin qu'est-ce qu'elle aimait ce morceau. Il était tout simplement parfait. Ni trop simple, ni trop ardu, le bras se balançait doucement, le corps suivait même parfois le mouvement. Les yeux clos, Svetlana savourait la mélodieuse musique, jouée en allegro. Un souvenir lui revenait en mémoire à chaque fois qu'elle la jouait. C'était la première fois qu'elle jouait devant ses grands-parents en Russie. Elle se souvenait de sa robe hivernale, blanche et ornée de fourrure sombre, de ce temps merveilleux où la neige s'était mise à tomber en mille flocons, pile le jour de Noël, du feu qui craquait dans l'âtre de la cheminée. C'était une belle nuit de Noël. Ce concerto, c'était sa madeleine de Proust.

Elle n'entendit pas la porte s'ouvrir. Rien. Elle était dans sa bulle. Ce n'est que quand la dernière note s'évanouit dans l'atelier qu'elle perçut cette présence. Elle la repéra bien avant qu'elle ne prononce un mot. Lana sentait son regard perçant posé sur elle, et puis il y avait ce parfum, envoûtant, épicé. « Et bien, ils font les démonstrations sur place ici maintenant? » Une voix grave et belle, à l'image de cette femme qui dégageait une incroyable assurance. Elle dégageait un "je ne sais quoi" de fascinant et en même temps malaisant.

Svetlana posa avec délicatesse l'instrument sur le comptoir avoir l'archet. « Un simple test », répondit-elle avec son petit accent slave et un léger haussement d'épaules, le visage fermé, de glace, comme à son habitude face à des personnes inconnues. Elle était tout aussi glaciale avec ses camarades sans affinité particulière. Rare étaient ceux qui bénéficiaient de ses sourires. « J'ai commandé un nouveau violon. Mr Taylor l'a terminé hier, je suis donc venu tester son harmonie. » La belle tendit une main aux doigts longs et fins. « Svetlana Vassiliev. ». Son regard accrocha l'instrument posé à même le planché. « Vous êtes musiciennes également ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mer 4 Juil - 12:17

Qui qu’elle puisse être et quoi que puisse être son histoire avec cette musique, cette jeune fille semblait à fond dedans. Morticia était arrivée depuis plusieurs minutes déjà dans cette boutique, et la jeune blonde jouait passionnément de son violon (qui, il faut bien l’avouer, sonnait pas trop mal). La belle la regardait, de ses yeux soulignés par un maquillage sombre. Il faut avouer que Morticia avait une certaine présence en général. Son léger rictus habituel toujours ancré sur le coin de sa lèvre, elle avait lancé la conversation avec la jeune fille une fois son morceau terminé. Juste comme ça, histoire d’occuper le temps avant le retour de l’artisan…

-Un simple test. J'ai commandé un nouveau violon. Mr Taylor l'a terminé hier, je suis donc venu tester son harmonie.

Et bien… Belle bête. Morticia n’était pas violoniste, elle serait donc plus ou moins infichue de jouer sur cet instrument. Mais il fallait reconnaitre une certaine qualité dans le travail de Mr Taylor. Non pas qu’elle en ait déjà douté mais cela se confirmait.

-J’imagine qu’il est assez satisfaisant, c’est en tout cas ce que semblait signifier votre visage.

Le petit accent slave de la jeune fille ne lui avait pas échappé. Même si en fait cela n’avait pas une grande importance. Un détail, un petit quelque chose qui faisait une particularité. Morty serra cette fine main tendue avec une certaine fermeté. L’habitude.

-Svetlana Vassiliev.

Ce nom lui disait quelque chose. Mais de loin, rien de précis. Morticia ne releva donc pas cette fois, c’était inutile. Elle n’aurait rien de plus à dire.

-Morticia Morrison.

La jeune blonde avait semblé remarquer la harpe posée à ses côtés (qui faisait bien 10cm de plus qu’elle d’ailleurs) bien emballée et soigneusement ficelée.

-Vous êtes musiciennes également ?

Un sourire malicieux avait fait son apparition après qu’elle se soit retourné vers son instrument pour être sûre qu’elles parlaient bien de la même chose. Elle n’était pas musicienne. Ou en tout cas ne l’était plus. Elle avait appris à jouer de la flûte enfant (certains y verraient une occasion de faire une blague vaseuse) mais cela faisait un bon moment qu’elle n’y avait plus touché.

-Moi non, mes employés oui. Enfin, certains…

Mais le luthier refit son apparition à leurs côtés. Sans doute attiré par la conversation.

-Chère Lady, que me vaut le plaisir aujourd’hui? Il s’agit de cette belle demoiselle j’imagine?

Il avait pointé du doigt la harpe qui nécessitait effectivement son attention. Et non, Morticia ne portait pas réellement ce titre de “lady”. Ce n’était qu’une allusion à son nom professionnel de Lady Tiger. Les pseudonymes étaient courants dans une telle profession, elle ne faisait pas exception. Même si c’était quelque chose qui ne lui était pas spécialement utile dans le sens où elle ne cherchait pas à cacher son véritable nom. Morticia sorti l’instrument de son paquetage, dévoilant cette petite merveille finement ouvragée.

-Alors il y a cette fissure sur la table, et avec l’odeur je me demande si un verre n’a pas fini dessus. Normalement elle n’est pas trop accessible mais tu sais que c’est difficile en fin de service…

Le luthier pris le temps d’observer l’instrument alors que Morty retournait son regard vers la jeune Svetlana dans un soupir échappé dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mer 4 Juil - 20:27

Oui le travail était satisfaisant. Bien sûr, il fallait retravailler certaines choses mais Svetlana ne s'en offusquait pas. Elle cherchait l'excellence pour ce violon et cela ne s'atteint pas en une seule fois. La slave apprécia la main ferme de cette Morticia dont le nom de famille lui disait vaguement quelque chose. Lorsqu'elle lui demanda si elle était musicienne, la belle lui répondit « Moi non, mes employés oui. Enfin, certains… ». Ses employés ?? Lana allait continuer la conversation lorsque le luthier fit son entrée dans le jeu.

Le comportement de cet homme avait légèrement changé. Svetlana nota quelques accents charmeurs dans l’intonation de sa voix. Lady... il avait prononcé ce titre avec tellement de rondeur et de sensualité. Serait-il en train de lui faire du charme ? La jeune femme rangea le violon dans son étui, laissant l'homme s'occuper tranquillement de sa nouvelle cliente. Cependant, elle ne put s'empêcher de jeter un œil à l'instrument, dans le travail du bois était absolument remarquable.

Morticia releva le regard sur elle, laissant le luthier analyser les futures réparations. « Une harpe, des verres, un fin de service. Vous tenez un cabaret ? » Svetlana était curieuse mais pas pour le simple plaisir. Si des musiciens travaillaient pour cette femme, peut-être pourrait-elle se joindre à la troupe ? Ici encore, ce n'était pas dans le seul but de jouer de la musique. Avec les récents événements à Poudlard, ses fiançailles, sa rupture, la belle tentait d'envisager son avenir sous toutes les coutures. Et rompre avec sa famille faisait parti des possibilités, mais alors il lui faudrait se débrouiller seule, sans la fortune familiale. Son talent pour la musique pourrait lui servir... « D'après ce que vous avez pu entendre, j'aurai des chances de faire partie de vos employés ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mar 10 Juil - 16:00

Morticia  n'était pas spécialement fière de ce qu'elle faisait professionnellement parlant. Elle l'avait été encore moins à l'époque où elle était encore simple employée de cette maison. En revanche elle ne s'en cachait pas. Elle ne l'avait pas. Si son visage et bien plus étaient régulièrement sur ces magazine appréciés des adolescents en pleine crise hormonale, ce n'était ni masquée ni sous un pseudonyme. Elle assumait parfaitement son nouveau statut et en jouait même souvent. Ce n'était pas pour autant qu'elle le revendiquait dès sa première rencontre avec les personnes. La jeune fille chez le luthier ne faisait pas exception.

En revanche, cela faisait un moment que l'artisan était dans la confidence. Ce qui avait, comme souvent, donné un comportement tout à fait particulier. Il y avait comme un réflexe avec ce genre de professions. Ce qui ne la dérangeait pas plus que cela. Une fois occupé par son petit bijou musical, il retrouva ce sérieux habituel. Morticia redonna donc un peu d'attention à la jeune fille.

-Une harpe, des verres, un fin de service. Vous tenez un cabaret ?

Un cabaret. Tout dépendait. Si on ne prenait en compte qu'une partie de la Red House, on pourrait toujours le dire ainsi. Mais c'était tellement infime... Appuyée contre le comptoir du luthier, bras croisés, sourire malicieux aux lèvres, Morticia ne lui répondrait sans doute pas honnêtement de suite. Elle était assez jeune encore, était-ce réellement indispensable ?

-Plus ou moins... un peu particulier tout de même...

Morty n'irait sans doute pas beaucoup plus dans les détails pour le moment. Mais la jeune fille ne semblait pas vouloir s'arrêter pour autant. Elle avait même l'air intéressée. La belle ne la pousserait pas dans ses vices aussi gratuitement. C'était malgré tout un milieu particulier.

-D'après ce que vous avez pu entendre, j'aurai des chances de faire partie de vos employés ?

La belle eut un rire, un beau rire, bien franc. Elle senti même le luthier lever des yeux amusés quelques instants avant de reprendre son inspection.

-Vous savez Miss, j'ai peur que vous ne soyez un peu jeune. Votre talent seul ne suffira pas chez moi. Soyons claires tout de suite, je tiens une maison de passe, ce n'est pas tellement votre instrument que mes clients viennent voir. Et je vous conseille de commencer par des scènes plus saines. Mais si vous voulez toujours venir vers moi d'ici un an ou deux ma porte n'est jamais totalement fermée. Même si j'avoue être assez difficile en recrutement. Mais que voulez-vous, mes clients attendent une certaine qualité. N'est-ce pas Mr Taylor ?


L'artisan se redressa dans un rire un peu gêné. Il semblait visiblement approuver sans pour autant confirmer oralement le propos. Morticia aimait jouer de ce genre de situations. Un franc sourire sur le visage, les yeux pétillants de malice, elle se retourna vers la jeune fille.

-Quel âge avez-vous pour vouloir vendre votre musique ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mer 18 Juil - 20:44

Il y avait quelque chose chez cette femme, un "je ne sais quoi" qui la rendait énigmatique et particulièrement attirante". C'était peut être impoli mais Svetlana plongea son regard longuement dans le sien, comme pour percer à jour, cherchant à résoudre ce mystère. Lorsqu'une Lana évoqua l'idée d'un potentiel cabaret, un sourire fendit les lèvres fines de son interlocutrice. La jeune femme fonça les sourcils. Avait-elle dit quelque chose de drôle ? "Un peu particulier" dit-elle. Encore une phrase bien équivoque. Du coin de l'oeil, Svetlana vit le luthier relever les yeux. Son instinct ne la trompait pas. Il y avait quelque chose dans cette conversation qui lui échappait. Et cela ne lui plaisait guère. D'ailleurs quand Lana lança un regard froid et incisif en direction de Mr. Taylor , ce dernier replongea derechef dans son travail.

Et l'explication tomba enfin. Une maison de passe. Ha ! Et elle comprenait également le comportement du luthier. Un habitué, cela ne faisait aucun doute. Mais au-delà de la choquer, Svetlana sentit son intérêt grandir envers Morticia. Ce n'était pas un métier glorieux, loin de là et son père pourrait faire un arrêt cardiaque en apprenant cette nouvelle fréquentation. Mais depuis plusieurs semaine, Lana sentait grandir en elle un vent de révoltes. En vérité, cela datait du jour où son père lui avait annoncé ses fiançailles. Si avant, elle était libre de ses fréquentations, de ses gestes, de ses pensées, à présent elle devait "rentrer dans le rang". Finie son histoire avec Swann, il surveillait également scrupuleusement ses liens d'amitié, un sang mêlé pouvait passer mais un sang de bourbe...

« Bientôt dis-sept ans » avoua la slave. « Je n'ai pas l'âge requis pour entrer dans votre qu'équipe. »

L'ironie transperçait dans le ton de sa voix. Rien de meprisant, au contraire. Mais Lana était ainsi, difficilement ouverte, le visage froid et fermé, la voix tout aussi neutre. Le luthier partit un instant dans son atelie, laissant les deux femmes à nouveau seule à seule.

«  Dans votre milieu, je suppose que la discrétion prédomine. Serait-il possible de pratiquer vos activités sous couvert d'anonymat ?  »

A quoi pensait-elle ?

Svetlana avait eu une soudaine idée. Innocente certes mais une idée tout de même. La révolte germait tranquillement dans son esprit et chez les Vassiliev il n'y avait qu'une voie possible : le mariage entre pur-sang, arrangé, et surtout suivre le Lord. Elle ne voulait ni de l'un, ni de l'autre. Alors elle devait mettre de l'argent de côté pour pouvoir se retourner.

Juste jouer de la musique pour l'instant, était-ce seulement possible pour la belle maquerelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Ven 20 Juil - 19:19

Une assurance très développée et un fierté mal placée faisaient que généralement Morticia en imposait. Rajoutez cette provocation presque naturelle et cela donnait un portrait assez… étonnant. La belle n’était pas déstabilisée une seule seconde alors que la jeune fille plongeait son regard dans le sien. Bien au contraire, elle en jouait, prête à l’engloutir dans le sien. Ayant même comme une invitation sur le visage. Voire une pointe de provocation. C’est ainsi que même si la jeune fille menait clairement la conversation, Morticia avait le sentiment d’avoir l’ascendant. Peut-être pas qu’une impression d’ailleurs… En tout cas ce cher Mr Taylor se faisait discret! Puis ce fut à Morty de poser une question. Qui avait ceci dit une certaine importance.

-Bientôt dis-sept ans. Je n'ai pas l'âge requis pour entrer dans votre qu'équipe.

Non, en effet. Mais visiblement elle n’en était ni dégoûtée ni découragée. La jeune fille semblait intriguée par cette activité. Morticia garda donc toute sa contenance, digne représentante de son commerce (qui tournait très bien au passage!). Le luthier finit par embraquer l’instrument et disparu sans se faire remarquer…

-Effectivement. Même si techniquement vous n’en êtes visiblement plus très loin. Mais cela ce n’est que d’un point de vue légal bien entendu…

La belle avait bien entendu décelé ce petit quelque chose dans la voix de son interlocutrice. Elle en jouait donc avec un certain amusement. Il n’était pas courant de voir une jeune fille comme elle s’intéresser de la sorte à son commerce. Elle avait l’air tout droit sortie de l’une de ces familles qui avaient été celle de Morty. Pas du style donc à avoir besoin d’argent. Et pourtant…Sentait-elle pointer le même type d’ennuis qu’elle-même avait connu?

-Dans votre milieu, je suppose que la discrétion prédomine. Serait-il possible de pratiquer vos activités sous couvert d'anonymat ?

Un sourire amusé éclaira le visage de Morticia. C’était très intéressant comme conversation en fait. Très instructif aussi. Levant un peu la tête et croisant les bras sur la poitrine elle la regarda quelques instants avant de répondre.

-Beaucoup d’entre nous ont des pseudonymes. Dans le service nous ne nous appelons pas par nos vrais noms, c’est une sorte de convention. Certains comme moi n’ont rien à cacher au public. D’autres son masqués en toutes circonstances. Mais personne n’a de secret pour moi. Je dois tout savoir, absolument tout. C’est une question de sécurité pour les affaires…

Il serait plus que dangereux pour son commerce que certaines choses ne fuitent ou tout simplement que quelque chose ne vienne stopper toute activité pour n’importe quelle raison. Morticia exigeait donc un droit de regard sur tout, comme l’avait fait celle qui tenait l’endroit avant elle, installant cette réputation de meilleur maison de toute l’Angleterre sorcière.

-Pourquoi ce question Miss, vous comptez réellement rejoindre mon équipe? Vous avez des problèmes d’argents? Avec un instrument comme le votre j’en doute. Quelque chose à prouver? Dans les familles comme la votre c’est courant. Ou une sorte de fascination malsaine? Ce qui en pousse beaucoup à faire des choses peu recommandable. Je ne blâmerait aucune réponse, j’ai assez d’expérience pour avoir un peu tout vu ou entendu. Disons que comme vous, je suis un peu curieuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Dim 29 Juil - 18:58

Cette chère Morrison commençait à l'intéresser. Ainsi, l'illégalité ne semblait pas lui faire peur, si elle lisait entre les lignes. Elle maîtrisait les choses, cela se voyait rien qu'à sa posture. Svetlana garda ses distances et un visage neutre. Ce n'était pas le moment de s'imposer. Elle avait l'opportunité peut-être de travailler et de générer des revenus, ce n'était pas le moment de tout foutre en l'air. L'idée de l’anonymat lui plaisait beaucoup. C'était quelque chose de rassurant pour elle afin de préserver son image. Et plus que tout, pour travailler sans que son père ne s'en rende compte. Cependant, l'idée de parler de ses projets à une pure inconnue, cela l'inquiétait légèrement. "Je comprends", dit-elle.

Pouvait-elle réellement se confier ? "Tout ce que je veux, c'est me faire un peu d'argent sans que ma famille le sache. Jouer du violon en spectacle, je sais faire mais mon père gère mes comptes. L'argent n'est pas un problème pour les Vassiliev. Mais je veux mon propre argent." Est-ce que cela serait suffisant pour Morticia ?

Effectivement, Lana ne manquait pas d'argent. Cela se voyait rien qu'e la regardant. Une tenue élégante de la dernière mode, issue d'une boutique réputée du monde sorcier. Son collier était également particulièrement précieux, on pouvait le contempler sans se lasser et pourtant il restait relativement discret. Non, l'argent n'était définitivement pas un problème dans la forme, mais dans le fond... c'était l'argent de son père. Elle ne pouvait en bénéficier comme elle le voulait. Elle voulait son argent à elle, qu'elle garderait précieusement, dissimulé. Pas de compte à Gringott... son père travaillait dans les finances après tout. "Je voudrais juste apporter un peu de musique d'en votre établissement sans..." Sans coucher.

Elle n'était pas prète à faire ce genre de chose... pour l'instant. "Est-ce que cette réponse vous suffit ?" Elle l'espérait. Sinon... sinon quoi ? Se soumettrait-elle à Morticia ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Lun 30 Juil - 19:58

Morticia avait ce côté parfois assez hypnotisant, ou au contraire un peu trop mystérieux. Mais il semblerait que la jeune fille présente soit encore un peu entre les deux. Elle avait l’air intéressée même si il était visiblement assez difficile pour elle de l’exprimer clairement. Elle était en tout cas clairement intéressée par le concept de discrétion et de l’anonymat qui régnait presque dans ce milieu si particulier.  Pour Morty c’était déjà de gros indices. Et quoi qu’il arrive, pour le moment, c’était clairement elle qui menait la danse. Mais cette rencontre imprévue dans cette boutique ne donnerait sans doute rien de sérieux. Il faudrait encore quelques étapes avant de concrétiser quoi que ce soit. Morticia n’aimait pas se précipiter pour ce genre de choses.

-Tout ce que je veux, c'est me faire un peu d'argent sans que ma famille le sache. Jouer du violon en spectacle, je sais faire mais mon père gère mes comptes. L'argent n'est pas un problème pour les Vassiliev. Mais je veux mon propre argent.Tout ce que je veux, c'est me faire un peu d'argent sans que ma famille le sache. Jouer du violon en spectacle, je sais faire mais mon père gère mes comptes. L'argent n'est pas un problème pour les Vassiliev. Mais je veux mon propre argent.

Si la belle avait déjà bien compris que la jeune fille n’avait pas grandi dans le besoin, cette nouvelle lui fit arquer un sourcil amusé. Le petit oiseau aurait-il dans l’idée de prendre son envol seul? Intéressant une fois encore. Et si son violon apporterait sans doute à ses affaires, Morty préférait ne pas prendre de décision dans la précipitation, ni sans en avoir étudié tous les aspects.

-Oui je me doute que vous ne manquez pas de moyens, ou en tout cas votre famille. Auriez-vous dans l’idée de faire un escapade seule ou en tout cas prendre part à un projet que vos chers parents n’approuveraient pas?

La conversation suivait son cours, mais Morticia ne résistait pas à sa curiosité. Difficile avec un cas pareil. Elle était intriguée et terriblement curieuse.

-Je voudrais juste apporter un peu de musique d'en votre établissement sans...

La belle eut un rire à cette fin de phrase abrupte. Elle savait très bien ce qui devait se trouver derrière. C’est le plus naturellement du monde et toujours à moitié dans son rire qu’elle répondit à la jeune Svetlana.

-Il va falloir entrer certains mots dans ton vocabulaire si tu veux travailler pour moi chérie. Je ne tiens pas une boutique souvenir. Je préfère te prévenir, même juste pour jouer il faudra adapter ta tenue…

Morticia avait jeté un regard de haut en bas sur elle, détaillant rapidement tout ce qu’il faudrait changer. Et il y avait du boulot. Mais il n’était pas rare qu’elle s’en occupe pour les nouveaux venus. On ne se faisait pas toujours à cet univers très rapidement…

-Est-ce que cette réponse vous suffit ?

La brune se détacha du comptoir pour s’approcher de la jeune fille, passant derrière elle sans la lâcher du regard.

-Et bien plus ou moins. Naturellement il faudra m’en dire plus, et moi-même j’aurais des choses à t’apprendre. Mais tu vas avoir du travail, je préfère que tu sois prévenue…

Sans vraiment prévenir, Morty place ses mains sur les hanches de la jeune fille alors qu’elle se trouve toujours dans son dos. Juste pour voir sa réaction, pour mieux évaluer la situation. Et puis un peu aussi pour s’amuser, ce genre de gestes étant si peu courants qu’une réaction franche, peu importe sa nature, est toujours amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Lun 30 Juil - 21:21

La belle semblait imperturbable. Il y avait pourtant une embauche à la clé. Svetlana garda un visage impassible afin de ne pas trahir son envie de rentrer dans son commerce. "Auriez-vous dans l’idée de faire un escapade seule ou en tout cas prendre part à un projet que vos chers parents n’approuveraient pas?" Le teint de porcelaine de Svetlana perdit le peu de couleur qu'il avait. Si cela se savait... Son regard fila vers la porte de la réserve. Le luthier était encore dans son atelier. D'après les coups de marteau et les étincelles de magie, Mr Taylor était tout à son ouvrage et avec le bruit martelant, il ne pouvait écouter leur conversation.

Son regard d'un bleu si clair qu'il tirait sur le gris plongea avec violence dans celui de son interlocutrice. Incisant. Glacial. "Peut-être bien... est-ce pour protéger votre commerce ou satisfaire votre curiosité que vous demandez cela ?" Sa voix était tout aussi froide que les plaines de Sibérie. Svetlana représentait bien son pays. Néanmoins, elle se détendit rapidement. "Je veux bien vous en dire davantage à la seule condition que tout cela reste entre nous. Ni vos clients, ni vos employés ne doivent savoir.". Lana ne voulait courir aucun risque.

Morticia éclata de rire, un rire clair, cristallin. Svetlana pesta contre elle-même. Elle savait très bien ce qui faisait rire la belle maquerelle. Vocabulaire ? Ca elle n'en doutait pas. Svetlana avait des choses à apprendre sur ce monde là. Si elle tiqua légèrement au soudain tutoiement, la slave ne laissa rien transparaître hormis un imperceptible froncement de sourcils. C'était un test... cela ne faisait aucun doute. Morticia avait changé d'attitude. Changer de tenue ? Lana regarda sa robe. Il est vrai qu'elle était on ne peut plus simple, rien de sexy. Élégante. Digne de son rang. "Je comprends" dit-elle posément.

Morticia lui tourna autour tel un vautour et sans prévenir, ses mains se posèrent sur ses hanches. Svetlana ne put réprimer un sursaut de surprise, néanmoins, elle ne bougea pas d'un pouce. "Cela fait-il partie des choses que je dois apprendre ?" Ironie, douce amie. Les doigts longs et fins de Lana se posèrent sur les mains de Morticia et elle les détacha doucement de sa taille. Sa tête se tourna légèrement pour lui présenter son profil, ne la regardant que du coin de l'oeil. "Je m'en remet à vous. Je vous dirais tout lorsque nous aurons signé un contrat."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Mer 1 Aoû - 13:26

Si jusqu’à maintenant la jeune fille s’était avéré plutôt sereine et pleine d’un contrôle qu’on avait du lui enseigner des années durant, il semblerait que Morticia ait fini par trouver la petite fissure dans son masque. Soudainement devenue presque blanche, la jeune fille avait pris la peine de vérifier où en était l’artisan dans son atelier. Morticia loin d’être inquiète s’amusait un peu de voir ses réactions. Réactions plutôt prévisibles même. Il y a quelques temps elle aurait pu avoir un peu les mêmes.

-Peut-être bien... est-ce pour protéger votre commerce ou satisfaire votre curiosité que vous demandez cela ?


Elle avait du caractère la petite demoiselle. C’était bien, il en fallait dans le monde d’aujourd’hui. Et puis elle avait du répondant aussi, ce qui était tout aussi nécessaire.

-Un peu des deux, je l’avoue. Mais il est plus que nécessaire pour moi de protéger mes arrières. Je dois savoir avec qui je travaille. Et si vous envisagez quelques entreprises risquées, il est possible que cela ne tourne pas à mon avantage…

Morticia n’avait pas grand chose à cacher. Elle était claire sur ses affaires et ce que cela pouvait entrainer. Et ce n’était pas le ton froid de la petite femme qui l’intimiderait. Loin de là.

-Je veux bien vous en dire davantage à la seule condition que tout cela reste entre nous. Ni vos clients, ni vos employés ne doivent savoir.

Visiblement la jeune fille tenait lui aussi à protéger ses arrières. Soit, la belle n’avait rien contre. Et sans aller jusqu’à parler de secret professionnel, Morty savait qu’il ne fallait pas tout mélanger non plus dans les affaires.

-Me croyez-vous assez stupide pour ne pas cloisonner un minimum mes affaires?

La belle fit ensuite passer le jeu à un autre niveau. Elle mit doucement en place quelques petites différences, à commencer par changer son appellation de la jeune fille. Ce qui la fit visiblement tiquer. Mais elle ne dit rien pour autant. Elle s’était sagement contenté de répondre qu’elle comprenait cette remarque et son but. Morty avait ensuite été plus directe en se permettant un contact bien plus physique. Là encore, à part un sursaut, son interlocutrice resta de marbre. Si il était évident qu’elle aurait une réaction physique, son silence suivant était assez éclairant aussi.

-Cela fait-il partie des choses que je dois apprendre ?

Svet’ avait passé ses doigts le long des siens pour retirer ses mains. Morticia n’avait opposé aucune résistance et son sourire malicieux restait accroché à son visage.

-Entre autres choses chérie. Je ne vis pas dans le monde de la classe et de l’élégance. Mais ne t’en fais pas… je vais t’aider…


La jeune fille s’était ensuite légèrement tourné vers elle, lui présentant un profil assez harmonieux il fallait le reconnaitre.

-Je m'en remet à vous. Je vous dirais tout lorsque nous aurons signé un contrat

Morty se détacha complètement d’elle dans un mouvement rapide, reprenant sa place contre le comptoir du commerçant, joignant ses mains d’un air un peu plus sérieux, comme au départ.

-Alors-là Miss il faudra attendre un peu. Je ne te ferai rien signer tant que tu n’auras pas atteint ta majorité. Question de règlementation, blablabla…

Puis passant les mains dans son dos et tournant à nouveau doucement autour d’elle, elle avait retrouvé ce petit regard en coin en approchant d’elle.

-En revanche j’imagine que les stagiaires ne sont pas tenus d’être majeures, simplement de ne rien faire d’illégal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Jeu 2 Aoû - 20:58

Ces passages du tutoiement au vouvoiement commençaient à lui donner le tournis. Et ce terme "Chérie" était plus qu'agaçant. Mais il fallait s'y habituer, n'est-ce pas ? Autant parce qu'elle allait potentiellement travailler dans une maison close mais aussi parce que Morticia allait être sa patronne. Svetlana était néanmoins rassurée. L’anonymat était clairement possible. Elle ne tenait pas à ce que les autres filles la fassent chanter et que les clients la reconnaissent. Sa réputation serait ternie et avec elle celle de sa famille. Au fond, si Svetlana cherchait à rompre avec elle, pour autant elle ne pouvait cesser de l'aimer et de la respecter. Et puis, la belle succube allait également l'aider... Cela n'allait pas être très glorieux mais au moins cela lui permettra de commencer à amasser de l'argent sans que son père ne mette la main dessus.

En parlant du contrat, Morticia adopta une fois encore une posture, plus sérieuse, plus... professionnelle aussi. Bien, les choses allaient pouvoir se décider. Pas de contrat ? Règlement. Cela la fit légèrement sourire, courbure discrète et furtive, à peine perceptible. Ce genre d'établissement suivait donc des règles. Étonnant, et en même temps pas tant que cela. En Russie, ce genre d'établissement étaient plus... libre. Plus glauque aussi. Le fait que cette belle maquerelle en parle aussi librement avait un coté également rassurant. Pas classe certes, mais moins inquiétant que dans d'autres pays.

Et enfin, le mot stagiaire fut prononcé. Svetlana se redressa. Enfin, une perspective intéressante et concrète dans cette conversation. "Evidemment". La slave faisait en sorte de toujours faire face à Morticia. "Qu'attendez-vous de moi et surtout...quand puis-je commencer ?" Le plus tôt serait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Sophia Bush
| SANG : Pur bien entendu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Un panthère des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Sam 4 Aoû - 12:14

Les choses se faisaient plu sérieuses. Et si Morticia ne boudait jamais son plaisir pour ce qui était de déstabiliser son interlocuteur, il fallait parfois se montrer un peu plus sérieuse au moment où cela commençait à impliquer sa maison. Ce qui donnait ce léger changement d’attitude que la jeune Svetlana avait le loisir d’observer depuis un moment maintenant.  L’idée de cette jeune fille était intéressante. Avoir un peu de musique était toujours une bonne chose pour les affaires, c’était entrainant et cela attirait aussi bien l’attention que cela pouvait accompagner une conversation. Alors plutôt dans l’optique d’accepter cette proposition, Morty commençait à en parler un peu plus sérieusement.

-Evidemment. Qu'attendez-vous de moi et surtout...quand puis-je commencer ?

Morticia la regarda un moment, une main sur son menton, soi doigt caressant ses lèvres. Elle détaillait la jeune fille, réfléchissant visiblement. Et puis d’un coup elle repris une posture plus ouverte, un léger sourire sur les lèvres.

-Oui, disons lundi. Lundi à 10h directement à la Red House, ça vous va? Nous verrons ce que nous pourrons faire pour démarrer. D’ici-là trouvez-vous un pseudonyme. Autrement je devrais choisir pour vous.

Morticia siffla un coup pour attirer l’attention du luthier en plein travail pour lui signaler qu’elle partait. Il savait ce qu’il avait à faire, ce n’était pas la première fois qu’elle faisait appel à lui. Puis elle pris la direction de la porte avant de revenir rapidement vers Svetlana.

-Prenez votre instrument surtout et ne vous occupez pas de la tenue, je m’en charge…  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé] Sam 4 Aoû - 19:55

Enfin !!!!! Il fallait saisir cette opportunité. Svetlana hocha la tête quand la belle lui donna rendez-vous dès Lundi dans son établissement. C’était parait. Tout simplement parfait. De plus, sa famille passait l'été en France. Il fallait juste convaincre son frère qu'elle allait faire les magasins. Il ne pouvait que la croire, férue de mode qu'elle était. Morticia lui offrait une porte de sortie, mais elle ne le savait pas encore. C'était sa nouvelle lumière dans le couloir sombre de sa vie. "J'y serai", déclara Svetlana d'un ton solennel. Et elle y sera. Lana ne trahit jamais ses promesses à moins d'y être forcée.

Miss Morrison s’apprêtait à partir lorsqu'elle revint à nouveau vers elle. Prendre son violon ? Cela lui paraissait évident. Mais elle ne releva pas. Pour la tenue, par contre, elle eut un moment de doute. Est-ce qu'elle faisait réellement le bon choix ? Malgré tout, elle opina du chef. "Très bien." Maintenant, une nouvelle tâche s'offrait à elle. Trouver un surnom. Elle regarda la belle s'en aller, pensive jusqu'à ce que le luthier, quelque peu mal à l'aise, revienne vers elle. "Ne parlez pas de cette rencontre à mon père. Je ne veux pas qu'il se méprenne. Je n'ai fait que discuter, par pure politesse." "Bien sûr Mademoiselle, alors qu'en pensez-vous ?" demanda-t-il en désignant le violon. "Il faudrait réajuster quelques cordes et accentuer la courbure, ici. Pour demain ce sera bon ?" Mr Taylor hocha la tête. "Très bien, à demain Mr Taylor."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une opportunité [Morticia] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une opportunité [Morticia] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» accepteras-tu un jour de me pardonner ? ㄨ Sarah & Xander (terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-