Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

The last revelations • Gardenia & Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 956
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: The last revelations • Gardenia & Alexandre Ven 29 Juin - 23:58


Alexandre se sentait toujours étrange quand il était dans le Poudlard Express pour rentrer chez lui pour l'été, à la fin de l'année scolaire. Assis contre la fenêtre dans une cabine avec Njal, il regardait pensivement à travers la vitre le train qui démarrait lentement mais sûrement. Distraitement, il faisait tourner entre ses doigts son insigne de préfet. Il tourna la tête vers son meilleur ami qui semblait lui aussi perdu dans ses pensées. Il le regarda quelques longues secondes sans parvenir à détourner son regard dans un grand silence. Il avait tellement hâte d'arriver à Londres puis d'aller en Norvège avec lui. Bientôt.
« Je vais rendre mon insigne de préfet. » finit-il par déclarer en se levant du siège. « Il me semble que je n'en ai et en aurai plus besoin. Je reviens vite. »
Il adressait un sourire à Njal avant de sortir de la cabine. Il traversa tout l'étroit couloir jusqu'à la tête de train où il y déposa son insigne. Cela ne dura pas plus de cinq minutes. Sur le chemin du retour, seule dans un compartiment, il repérait une tête qu'il connaissait. Il s'arrêta. C'était la dernière fois que Gardenia Ollivander prenait le Poudlard Express. Elle n'allait plus fouler le sol du château de Poudlard. Il réfléchit quelques secondes. Elle et lui ne s'étaient pas quittés en de bons termes. Est-ce qu'il voulait vraiment que ça reste ainsi ? Il s'approcha et ouvrit alors la porte du compartiment.
« Je peux entrer ? » demanda-t-il avec un tout petit sourire timide.
Il attendit quelques secondes avant d'entrer en fermant derrière lui et de s'asseoir en face de Gardenia. Il ressentait un léger malaise, par rapport à ce qu'il s'était passé à un an de cela. Ils avaient partagé un moment qui n'aurait jamais dû être alors que la Serdaigle était en couple avec Ewan Forks. Depuis le contact était coupé entre eux. Même presque un an après, Alexandre en gardait des remords. Il voulait mettre les choses au clair, dans le doute de la revoir à jour.
« Désolé de te déranger dans... Tes réflexions ? Mais je pense qu'on doit parler... »
Ce genre de discussion n'était pas forcément la tasse de thé du jeune homme. Mais il arrivait un moment où elles étaient nécessaires. Notamment pour essayer d'atteindre une sorte d'ataraxie même s'il soupçonnait cet état d'esprit impossible à toucher du doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Sam 30 Juin - 1:43

Dernière année, dernier voyage, dernière fois à Poudlard. Elle n'y remettrait plus jamais les pieds, si ce n'était peut-être en tant que parent d'élève, mais elle n'osait y penser. Elle était là, seule dans un wagon, chose miraculeuse en soit, à regarder le paysage défiler à toute allure. La Bleue était encore partagée entre la joie de la majorité et la tristesse de laisser ce qui avait été sa maison ces sept dernières années. Emmitouflée dans sa cape, elle avait quitté quelques minutes plus tôt le wagon d'Ewan qui dormait à point fermé sous la surveillance de Snow, la Main-Cun qui l'avait accompagné à son entrée au château sept ans plus tôt, elle voulait prendre du recul. Que se passerait-il une fois l'été lancé ? Leur couple qui avait tant enduré résisterait-il à un second été ? Elle n'eut pas le temps de réfléchir plus que la porte du wagon s'ouvrit délicatement, la jeune fille se tourna prête à envoyer balader l'inconnu qui la dérangeait dans cette séance "nostalgie et doutes" lorsqu'elle vit une tête qu'elle ne s'attendait pas à voir. Elle fronça les sourcils, ils avaient tout fait pour s'éviter mutuellement pendant presque un an et ils en étaient arrivés là. De nouveau dans un moyen de transport et Ewan à des dizaines de mètres. Mais cette fois-ci, cela ne se passerait pas ainsi.
« Je t'en prie.» fit-elle quelque peu gênée par la situation. Ils n'avaient jamais réellement parlé de sa bévue lors de la croisière, ils n'avaient jamais réellement parlé depuis de toute manière. Elle le regarda s'avancer lentement en direction de la banquette lui faisant face. Le malaise régnait dans la pièce sans que ni l'un ni l'autre ne se décide à ouvrir la bouche pour qu'au final ce soit lui qui fasse le premier pas. Ils devaient parler, définitivement. « Je pense que tu as raison. » finit-elle par lâcher après avoir fixer la vitre pendant quelques secondes. Ils ne pouvaient pas rester ainsi alors qu'ils venaient (à ce moment-là) de recommencer à entretenir leur amitié. Définitivement pas. « J'aimerai... m'excuser pour mon comportement, vraiment.» dit-elle pleine de remords envers Alex qui n'avait rien demandé ce jour-là et son petit-ami qui ne méritait pas un tel manquement aux règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 956
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Sam 30 Juin - 17:20


Que dire ? Que dire ? Un long silence avait suivi après que Gardenia eut répondu à Alexandre. Le sujet été resté délicat. Alors que le temps s'allongeait d'une façon insupportable, le jeune homme commençait à regretter d'être entré dans ce comportement avant que la Serdaigle ne lui donne raison avant de s'excuser. Cela le surprit. Il leva son regard vers elle. Il s'attendait à ce qu'elle le repousse, qu'elle ne veuille pas à en parler. Ça ne le rassura pas pour autant. Il la redoutait, cette conversation. Il lui devait tellement d'explications et pas seulement relative à l'été précédent. Il savait que cela allait être difficile pour lui mais là était sa dernière chance de sauver son amitié avec Gardenia. Il ne pouvait plus mentir, il ne pouvait plus fuir. Mais il était terrifié, son estomac était noué. Il essayait, malgré lui, de trouver des alternatives pour ne pas être obligé de le dire, ces mots qui lui brûlaient la gorge, le coeur, qui ne voulaient pas sortir.
« C'est moi qui suis désolé...  »
Il avala péniblement sa salive. Il parlait particulièrement bas et d'une voix incertaine. Il jeta un coup d'oeil au couloir où des élèves passaient en discutant joyeusement. Les longs discours sur ses états d'âme n'avaient jamais été le fort d'Alexandre. A vrai dire, il les fuyait autant qu'il pouvait car ils le forçaient à faire une introspection sur lui-même qui l'effrayait. Fuir, toujours fuir. Quand on ne pouvait plus fuir, il ne restait plus qu'à ignorer. Ignorer, toujours ignorer. Quand on ne pouvait plus ignorer, il fallait le dissimuler. Dissimuler, toujours dissimuler. Et quand le secret éclatait ou se faisait trop lourd, il fallait assumer. Un long processus, n'est-ce pas ?
« C'était pas ce que je voulais, ce qui s'est passé dans la piscine... J'ai un peu perdu le contrôle de la situation... »
Pour l'avoir perdu, il l'avait bien perdu. C'était lui qui avait embrassé Gardenia en premier. Il ne savait pas pourquoi -enfin si, il savait-, il avait eu envie de poser les lèvres sur les siennes. Le cadre favorisait certainement cette rencontre, la saison également. C'était tellement facile de se trouver des excuses. La raison de ce qui s'était passée était simple: il avait égoïstement écouté ses envies. Voilà était le véritable motif, selon Alexandre. Et il en prenait la totale responsabilité. Toujours nier et rejeter la faute sur les autres n'allaient pas arranger les choses. Si mettre sa fierté de côté pouvait lui permettre de régler un peu ses problèmes et renouer le contact avec Gardenia, il allait le faire même si c'était très difficile pour lui.
« Mais je suis pas seulement désolé pour... ça... Mais pour tout. »
Ce fameux soir, ils avaient enterré la hache de guerre mais l'avait bien vite déterrée. D'autant plus qu'il n'y avait pas vu d'excuses ou d'explications en bonne et due forme. Comment la paix aurait-elle pu durer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Mar 3 Juil - 1:57

Honnêtement ? Elle ne savait pas ce qu'il lui avait pris d'accepter une conversation avec Rozen, mais elle savait pertinemment qu'ils devaient mettre les choses au clair, c'était impératif s'ils voulaient tout les deux pouvoir se regarder dans les yeux sans vouloir fuir en courant. Ils étaient tout les deux fautifs et elle s'en rendait compte, encore plus lorsqu'ils s'excusèrent tout deux. Ni lui, ni elle ne demandait le pardon de l'autre.
Les évènements de la piscine s'étaient produits, c'était un fait. Un fait qui avait réduit à néant l'espoir d'amitié renaissante qui avait existé entre eux, mais aussi la démolition brique par brique de sa relation avec Ewan.
La diplômée lui adressa un sourire triste. « Aucun de nous ne l'a voulu Roz... Alex. J'assume ma part de culpabilité aussi, j'étais pas bien et... j'ai déconné.» L'histoire aurait pu s'arrêter au simple baisé d'Alexandre. Ils auraient pu faire comme si rien ne s'était passé et rester amis. Mais non, il fait fallu qu'elle l'imite. Elle se dégoûtait de sa propre faiblesse. Elle aurait pu mettre ça sur le compte de la dépression, mais il fallait qu'elle voit la vérité en face, elle avait juste déchaîné sa colère par le corps. Et si cela n'était pas été Alexandre dans la piscine ? Et si... c'était allé plus loin ? Son cadet la sortit de ses pensées obscures et la ramena à la réalité. Elle fronça les sourcils. "Pour tout ?". Qu'est-ce que cela signifiait ? Leur relation quelle qu'elle ait été avait commencé il y a 6 ans et beaucoup trop de choses s'était passé entre eux. Elle se souvenait de son changement de comportement, de leur nouvelle rencontre dans la salle de repos, du bal lors de sa sixième année et puis de la rechute. Trop de choses s'étaient passé entre eux, beaucoup trop. « "Tout" ? » fit-elle avec une ébauche de sourire. «C'est large tu sais ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 956
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Mer 4 Juil - 21:08


Gardenia affirmait qu'ils étaient tout les deux fautifs mais Alexandre avait du mal à le concevoir. Mais soit, si elle voulait qu'il en soit ainsi, il n'allait pas encore prendre le risque de la contredire. Ils auraient pu débattre tout le voyage sur cet épisode. Ainsi, il préférait passer au sujet le plus important. Ce fut timidement qu'il l'abordera. Cela ne le ressemblait d'être aussi imprécis. « Tout » voulait à la fois tout dire et rien dire. Lui qui aimait l'exhaustivité et la précision afin de tenir un discours univoque. Enfin, ça c'était quand le sujet abordé ne le mettait pas mal à l'aise et qu'il avait une valeur objective et non subjective. Pour résumer: il n'aimait pas parler de lui et de ses sentiments et préférait de loin parler de sciences occultes, par exemple.
« C'est vrai que je pourrais être plus précis... » admit-il en baissant le regard avec un tout petit sourire timide.
Il aurait voulu qu'elle puisse lire en lui comme dans un livre ouvert. Il aurait été épargné de ces explications. Mais ce n'était pas aussi facile. Et puis, s'il apprenait l'occlumancie, c'était justement pour éviter ça. Une belle dissonance cognitive. Pas un sentiment très agréable.
« Désolé de t'avoir lâché... Au début de ma deuxième année... J'aurais voulu que ça se passe autrement. Mais j'étais dans une situation délicate... Une accumulation de choses... »
Encore une fois, il restait assez vague et n'allait pas droit au but. Il bougeait beaucoup les mains en parlant. Il essayait de trouver une façon d'expliquer ce qu'il ressentait à cette époque là. Le complexe d'infériorité, le deuil, des sentiments indésirés générant de la peur... Un besoin de rentrer dans une catégorie pour parvenir à se définir. Une remise en question totale. Alexandre se revoyait avec le recul de l'âge. Il voyait un garçon n'ayant pas confiance en lui, complètement lâche qui n'avait su faire que des mauvais choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Ven 27 Juil - 21:47

Il y a quelques années, elle n'aurait pas eu ce besoin de lui demander des explications quant à ce qu'il voulait dire. Il y a quelques années, elle aurait lu en lui comme dans un livre ouvert. Il y a quelques années, ils étaient différents, plus jeunes, entrant à Poudlard ou tout du moins y étant depuis peu et aujourd'hui elle le quittait et lui s'en rapprochait pas à pas. "Tout" était un bien grand mot qui signifiait tout autant de choses que le rien le plus idéaliste. «La précision n'a jamais été ton fort de toute manière.» Un sourire discret se peignait sur ses lèvres au souvenirs des années où elle l'avait écouté bégayer en lui parlant d'une demoiselle quelconque. Ces années qui revenaient sur le tapis, elle se retrouvait propulsée dans un flot de souvenirs incessant auquel elle avait tenté d'échapper ou de fortifier.
Elle se décida après quelques minutes à plonger son regard dans le sien, il était mal à l'aise et elle le sentait, après tout, n'était-ce pas normal ? Elle l'avait tout autant, sauf que celui devant plus d'explication que l'autre c'était lui, malheureusement. «Je l'ai mal vécu tu sais ? Ton rejet. Celui que je considérait comme un frère m'a tourné le dos et m'a renié.» fit-elle un soupirant. Elle comptait appuyer sur une plaie béante. Jusqu'au bout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 956
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Lun 30 Juil - 14:25


Dans l'état actuel des choses, si Alexandre aurait pu tout recommencer, il l'aurait fait. Il se serait empêché de commettre toutes ces erreurs. Mais en même temps, sans ces erreurs, il n'en aurait pas été là à ce jour. Sans doute aurait-il été une personne différente. Ce qu'il était devenu était le résultat de sa volonté. Il réfléchissait au fait que l'humain était totalement libre de s'inventer sa propre identité à quelques exceptions près. Certes, on ne décidait pas de sa physionomie, de son sexe ou de qui on allait aimer dans sa vie. Mais nous étions à l'origine de notre personnalité qui se construisait en fonction de nos actes. On pouvait décider de devenir courageux en affrontant nos peurs ou de devenir lâche en les fuyant. Si nous décidions d'aider les autres, nous devenions une personne bienveillante et inversement. Que ce soit inconscient ou non. Et on avait aussi le pouvoir de changer. Une théorie qui titubait encore dans l'esprit d'Alexandre. Mais il y travaillait.
Il comprenait tout à fait le fait que Gardenia tente de le faire culpabiliser. Elle retournait le couteau dans la plaie pour le faire regretter jusqu'au bout. Et ça marchait. Honteux et coupable, il n'osait plus la regarder dans les yeux.
« Ce n'était pas ce que je voulais... Enfin si, je voulais te faire du mal... Mais ça me rendait mal. »
Si, à l'époque, c'était ce qu'il voulait. Il voulait faire assez mal à Gardenia pour qu'elle ne veuille plus lui parler. C'était horrible pour Alexandre d'avoir pensé de la sorte. Même à l'époque, il culpabilisait d'avoir cette volonté. Cela l'avait rendu mal de lui faire du mal alors même que c'était son objectif. C'était très dur de lui avouer ça. Une chose aussi ignoble.
« J'ai juste été lâche. Je voulais fuir. »
Au point où il en était, autant appeler un chat un chat et dire la pure vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Dim 26 Aoû - 12:26

La théorie faisait que généralement, personne ne pouvait pardonner complètement à quelqu'un qui avait détruit une partie de soi. Mais l'amitié qui avait défini leurs années passées ensemble avait détruit toute possibilité de l'existence de la théorie elle-même et il était vite devenu improbable que la vie suive son cours correctement. Ça, la fraichement diplômée l'avait compris, mais malgré tout elle voulait s'acharner à sauver cette amitié et comptait peut-être y mettre du sien. Voir le jeune homme la tête baissée et culpabilisé la faisait se sentir étrangement bien et cela lui faisait peur. Elle avait peur d'elle-même et de ce côté qu'elle avait toujours tenté de dissimuler, ce côté ressortant bien trop depuis son "break" avec le Poufsouffle, ce côté qu'elle voyait aussi chez beaucoup d'autres, la part d'ombre en chacun. Faire mal à l'autre était celle d'Alexandre bien qu'elle l'ait fait souffrir aussi et elle le comprenait, mais ce qu'elle ne comprenait pas c'était cette lâcheté dont il avait fait preuve.
« Mais pourquoi ? Qu'est-ce que tu voulais fuir ? Je ne comprends pas, Xander. Je ne comprends pas plus qu'à l'époque. »
Et c'était vrai. Elle qui avait cru le connaître, elle s'était rendu compte très vite qu'elle ne l'avait jamais compris, jamais connu correctement comme une soeur aurait du comprendre son frère. Elle avait été indigne de son pseudo rôle et s'en voulait plus qu'il ne devait s'en vouloir à lui-même à l'exception qu'elle gardait la tête haute. Elle ne culpabilisait pas, elle s'en voulait, mais ce qui était fait, était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 956
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre Jeu 30 Aoû - 21:56


Alexandre tournait autour du chaudron. Il essayait de formuler mille et une façons d'avouer ce secret honteux à Gardenia dans sa tête sans en trouver une qui le satisfaisait. Ce n'était pourtant que des mots. Des mots, par Merlin ! Ils n'allaient pas le tuer, l'étouffer aussitôt qu'il allait les avoir prononcés. C'était ridicule. Il se sentait comme dans ces moments où l'on devait sauter à l'élastique en se disant: "J'y vais ! Non j'y vais pas !". Le jugement de l'ancienne Serdaigle l'effrayait. La tentation de fuir de nouveau était palpable. Pourtant, elle avait le droit à ses explications. Après tout ce qu'il avait fait.
- Je croyais qu'en te chassant de ma vie, qu'en essayant de changer qui je suis, j'allais pouvoir me sentir mieux avec moi-même.
Ce qui n'avait manifestement pas fonctionné. Il avait pourtant vraiment essayé. De toutes ses tripes. Pendant près de quatre ans, il avait essayé de l'oublier, de s'en éloigner comme d'une chose qui allait causer sa perte. Comme le troisième frère qui fuyait la mort dans le compte des trois frères. Etait-il temps de l'accueillir comme une vieille amie ? On ne pouvait pas fuir notre nature humaine indéfiniment.
- J'aimais quelqu'un, Nia. Ca m'a fait flipper alors j'ai essayé de le fuir...
Le fuir et non pas la fuir. Voilà, c'était dit. Pas explicitement mais dit quand même. Ce n'était pas la norme d'aimer quelqu'un du même sexe. C'était même encore assez mal vu. Pour ne pas dire très. On présentait encore la chose comme quelque chose de négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The last revelations • Gardenia & Alexandre

Revenir en haut Aller en bas

The last revelations • Gardenia & Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dossier Corruption: Alexandre/Latortue
» Bienvenue à Pierre-Alexandre ...
» ITW Alexandre Astier : un film Goldorak ?
» Alexandre Giroux
» Signature de contrat - Alexandre Giroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: Le coeur du village :: 
La gare de Pré-au-Lard
-