C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 354
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • Mae ♥
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège] Mer 4 Juil - 18:04

Angrer og innløsning



Pourquoi ne dormais-tu pas ?
Cela faisait deux jours maintenant que tu étais revenu chez toi, dans l’endroit qui t’était le plus cher au monde, que tu avais retrouvé un semblant de cette vie qui avait été la tienne plusieurs années auparavant. Tu avais l’impression de revivre, d’être à nouveau toi, aux côtés de ceux que tu aimais et surtout aux côtés d’Alexandre. Tu étais si heureux de pouvoir passer quelques jours, ici, avec lui. Si heureux. Tu aurais dû être comblé et pourtant, tu ressentais un vide, un manque qui, cette nuit-là, t’empêchait de dormir. Tu n’arrivais pas à mettre de mots dessus et de toute façon, tu ne souhaitais que t’endormir et non ressasser des pensées informes jusqu’au petit jour. Exaspéré par la situation et après avoir tourné au moins trente fois dans ton lit, tu avais cessé de lutter avec tes draps et t’étais levé. Sans un bruit, tu avais poussé ta porte et avec une précaution infinie, tu avais descendu le grand escalier. Tu te souvenais des marches qui grinçaient le plus et sur lequel tu posais le pied avec appréhension de peur de réveiller tout le monde. Tu réussis cependant l’exploit d’arriver au rez-de-chaussée dans une relative discrétion. Tu te dirigeas alors vers la cuisine et ouvris doucement la porte du réfrigérateur pour en tirer une bouteille de lait dont tu versas le contenu dans un grand verre. Tu te postas alors devant la fenêtre qui donnait sur l’arrière du manoir. C’était la pleine lune et l’astre nimbait les sapins d’un voile argenté surréaliste. Tu souris à l’idée exubérante que ce puisse être la cause de ton insomnie. Tu étais simplement un adolescent avec des problèmes d’adolescent, certainement pas un loup-garou.

Alors que ton regard se perdait dans la cime des arbres qui se mouvaient sous le léger vent d’été, tu entendis les marches de l’escalier grincer. Tiens ? Quelqu’un venait-il te tenir compagnie ? Tu bus d’un trait ton verre de lait et, poussé par la curiosité, tu observas dans l’ombre. Tu vis une ombre entrer dans le salon jouxtant la cuisine. Nina ? Avais-tu rêvé ? Qu’irait faire ta sœur ici au beau milieu de la nuit ? Sans trop réfléchir, tu t’avanças pour te retrouver dans l’embrasure de la porte du salon. C’était bien elle. Elle était là, tu distinguais sa silhouette.
Une pensée traversa alors ton esprit. Et si c’était à cause d’elle que tu n’arrivais pas à trouver le sommeil ? Enfin, pas à cause de Nina exactement mais à cause de la dispute que vous avez eue il y a des semaines dont les conséquences étaient regrettables. Vous ne vous parliez plus. Ou plus assez du moins, plus avec la spontanéité de toujours. Le voilà peut-être, ce manque que tu ressentais. Tu avais été idiot d’agir comme tu l’avais fait mais peut-être n’était-il pas trop tard ? Tu hésitas un instant avant de pousser la porte et te faire entendre. « Lille søster ? » murmuras-tu sur un ton mal-assuré en t’avançant dans la pièce. « Tu n’arrives pas à dormir ? » Bien sûr. C’était évident. Mais pourquoi ? Cela, tu ne pouvais pas le savoir. Néanmoins, tu espérais pouvoir la faire parler car, à en juger par ses traits qui ne t’apparaissaient pas clairement, elle semblait préoccupée. « Ça ne va pas ? » demandas-tu avec une volonté certaine d’être bienveillant mais avec le tact d’un éruptif.

Citation :
Coeur

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
  • Ouvrir un sujet - 2 dragées
  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparait pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège] Mer 4 Juil - 22:00


La Norvège. Elle était enfin de retour dans son pays d'origine, Nina, et bien contente d'y être. Pas qu'elle n'aimait pas l'Angleterre mais le paysage si naturel de son chez-elle lui manquait toujours terriblement l'air de rien, elle qui aimait tant la nature. Depuis la fin de cette année scolaire, la jeune Lænsen n'avait cessé de se dire qu'elle voulait retourner au pays du Nord, bien trop fatiguée de Poudlard et de tout ce qui s'y est passé au cours de ces derniers mois. Alors quand ses parents lui ont annoncé qu'ils allaient partirent peu de temps après le début des vacances, un grand sentiment de soulagement avait envahi la jeune fille qui savait que c'était le lieu idéal pour se détendre. D'ailleurs, le changement d'air avait déjà fait son effet dès son arrivée : elle avait déjà laissé de côté ses angoissent, son malaise et sa rancune de côté, même si Gabin l'avait déjà pas mal aidé à ce niveau-là. Enfin, il y avait toutefois un petit problème qui persistait ; Njal. C'était parfaitement logique en même temps qu'elle soit mal à l'aise : les deux Lænsen n'avaient toujours pas eus l'occasion de s'expliquer depuis leur dispute et là, ils étaient réunis dans la même demeure, les même pièces, avaient fait voyage côte à côte , etc. Alors même si Nina n'avait tien laissé paraitre face à ses parents, elle avait le cœur serrer : il fallait qu'elle lui parle et elle le sait sinon elle allait explosé en Sven allait lui faire une crise de nerfs pour la première fois de sa vie… Encore fallait-il trouver une occasion de se retrouver seule avec Njal. Entre ses parents qui ne doivent rien savoir et Sven qui n'a pas besoin de se mêler de ça...Enfin, Nina ne voulait pas qu'il s'en mêle, dans le sens où elle estimait qu'elle devait être seul avec de son aîné. De toute façon, le jeune garçon ne comptait pas se mettre en eux, il lui avait bien fait comprendre. Ils étaient sur la même longueur d'ondes au moins. Et en plus… Il y a Alexandre. Ah ben oui, ça risquait d'être encore plus compliqué avec lui dans les parages : au grand jamais l'aîné de la fratrie allait le laisser seul durant la journée, ou du moins, ce serait pour peu de temps. Enfin, la demoiselle n'avait rien contre lui en soit, elle ne le connaissait juste pas vraiment, à peine, de très loin. D'ailleurs, elle s'était même montrée la plus agréable possible avec l'incrusté… Elle avait été naturelle quoi.

Quoi qu'il en soit, la journée était passée assez vite malgré tout, chacun profitant déjà des vacances, presque au grand regret de la mère de famille qui aurait peut-être voulu bénéficier davantage de la présence de sa famille. Vous savez, un peu comme n'importe quelle maman qui diraient à ses enfants "on vient d'arriver. Aidez-nous plutôt à tout arranger dans la maison à la place de jouer, vous aurez le tout temps pour ça après !". Mais elle avait presque parlé dans le vide, chose qui avait fortement amusé son époux, quasi toujours de bonne humeur. Donc ouais, la fin de la journée avait été des plus agréables et détendue.


Mais ce soir, impossible de dormir. Le temps passe, lentement cette fois, et Nina est toujours éveillée à regarder le plafond. Peut-être parce que son anxiété est revenue, peut-être parce qu'elle réfléchit trop maintenant qu'elle n'a plus rien à faire. Inutile donc de perdre son temps dans son lit : le plus discrètement possible, elle sort de sa chambre et se rend dans le salon où elle s'installe dans le canapé, jambe repliées entre sa poitrine. Il faisait calme… Très calme. Seul le son du vent dans le feuillage des arbres résonnait dans la pièce… Puis des bruits de pas et une voix que Nina ne connaissait que trop bien. Même pas besoin de voir correctement Njal pour le reconnaitre.

"Hm ?" se contente-t-elle de répondre, confirmant son identité mais également mais sous-entendant clairement un "qu'est-ce que qu'il y a ?".


Si elle n'arrivait pas à dormir ? C'était évident sinon, elle ne serait pas là, en plein milieu du salon, à une heure si tardive mais bel et bien sur son lit à dormir comme un bébé. Mais ça lui semblait impossible. Quoi que, elle commence à avoir une petite lueur d'espoir que cette nuit, elle allait pouvoir dormir sur ses deux oreilles, le cœur léger.

"Non, tout comme toi on dirait. répond-t-elle d'une voix calme et basse afin de ne pas prendre le risque de réveiller quelqu'un. "Non, ça ne va pas" annonce-t-elle alors dans un soupire après un moment d'hésitation.


Elle se dégage un peu sur le côté, afin de laisser plus de place sur le canapé et y invité son frère à venir la rejoindre, le regard suppliant. Elle savait déjà qu'elle aurait bien plus facile de lui parler s'il acceptait d'être près d'elle, et en plus, c'était plus prudent ; ils étaient sûr de ne pas parler trop fort et donc de ne pas prendre le risque de réveiller quelqu'un.

"Faut que je te parles. Enfaite, ça fait des semaines que j'aurais dû te parler mais je ne savais pas du tout comment procéder…" elle soupire.


Son cœur se sert malgré elle et sans savoir pourquoi, elle a sent que ses yeux brûlent. Nina avait beau être une fille qui savait avouer ses tords et rester juste, s'excuser quand c'est nécessaire, elle ne savait pas comment s'y prendre dans cette situation. Pourtant, elle doit bien le faire, elle veut le faire. Mais elle ne sait juste pas par où commencer.


"Je...Je suis désolée. Tu sais, pour l'autre fois…"

Ca semble être un bon début. Maintenant, il ne restait qu'à espérer que Njal allait se montrer réceptif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 354
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • Mae ♥
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège] Ven 6 Juil - 15:47


« Non, tout comme toi, on dirait. »
« Ouais … » soupiras-tu. « Autant se tenir compagnie, alors. »
Dans le silence de la nuit, tu ne savais pas quoi penser de la présence de ta sœur dans le salon. Pour qu’elle soit toujours éveillée à une heure si tardive, il était évident que quelque chose la travaillait et l’empêchait de dormir. Parce que cette pensée occupait ton esprit, tu t’imaginais que les tracas de ta sœur étaient dus à votre dispute d’il y a plusieurs mois déjà sans que pour autant tu ne puisses l’affirmer avec certitude. Tu n’avais guère parlé à Nina ses dernières semaines. Il pouvait y avoir un millier d’autres raisons et un millier d’autres personnes responsables de son insomnie. Aussi préféras-tu lui demander avec un tact tout relatif si tout allait bien, espérant ainsi qu’elle puisse se confier à toi et que peut-être, tu puisses crever l’abcès qui, depuis trop longtemps, enflait et s’infectait. Que Nina t’avoue, fière comme elle était, qu’elle n’allait pas bien te rassura. Non, tu ne te délectais pas de la souffrance de ta petite sœur ! Cela indiquait simplement que le dialogue allait, peut-être, être possible.
Dans la faible lueur des rayons lunaires, tu vis la chevelure irisée de Nina se mouvoir comme elle te dégageait une place à ses côtés sur le canapé d’un autre âge. Avec prudence et de peur de te cogner un orteil dans le coin assassin d’un meuble, tu t’avanças jusqu’à la place qu’elle t’avait faite. « Faut que je te parle. En fait, ça fait des semaines que j'aurais dû te parler mais je ne savais pas du tout comment procéder … » commença-t-elle avec hésitation et difficulté. Cela te rappela immédiatement une scène que tu avais déjà vécue, où Sven t’avait lui aussi fait une place à ses côtés et avait abordé à demi-mot un sujet que tu avais cerné dans la seconde. Tu avais eu raison. C’était bien votre dispute qui, aujourd’hui encore, tracassait ta sœur à ce point. Et tu ne pouvais l’en blâmer puisque, toi aussi, elle t’empêchait de trouver le repos. « Je...Je suis désolée. Tu sais, pour l'autre fois … » Tu hochas la tête comme preuve de bonne entente sans que pour autant tu ne saches quoi lui dire. Tu savais ô combien elle était désolée. Le fait même qu’elle s’excuse d’elle-même en était la preuve. « Moi aussi … » lâchas-tu finalement sans oser la regarder car il t’était toujours plus facile de parler sans avoir à se confronter au regard de l’autre. « J’aurai dû m’excuser plus tôt. Je m’en veux. Et tu as raison. Désolé de ne pas t’avoir fait confiance et de ne pas t’en avoir parlé plus tôt. J’avais peur que tu le prennes mal et j’ai cru que c’était le cas. » Terriblement gêné non pas de devoir t’excuser auprès de ta sœur mais plutôt d’avoir pu croire de telles choses, tu essayais de tromper ton esprit en croisant et entrecroisant tes doigts. « J’ai compris maintenant que c’était pas le cas. J’suis désolé, » murmuras-tu en relevant finalement le nez pour rechercher le regard et peut-être l’approbation de ta sœur. N’importe, un signe. Juste un signe.

Citation :


  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparait pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège]

Revenir en haut Aller en bas

Angrer og innløsning• ft. Nina [Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un jeune PRODIGE de la norvège de 10 ans
» En Norvège, de la bière coule des robinets...
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» NINA PETITE X FOX F - 2 ANS SPA ETANG BLEU VERDUN 55
» (Terminé)~ Bon, on y va [PV:Nina|Capture] ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres-