Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Mer 18 Juil - 15:44

How much you wanna risk?
ϟ Audrey & Yrian
••••

'Vous êtes suspendu!' Ces trois mots raisonnèrent dans la pièce, laissant le norvégien pantois. Le couperet était tombé. Une sanction qu'il jugea disproportionnée. Soit, il allait trinqué pour les erreurs qu'il avait commis, son insubordination. Il trinquait pour cette institution qui aurait échoué sans l'intervention des deux comparses. Payé les pots cassés d'un ministère trop faible pour faire face à la menace qui régnait dans l'ombre. Le scandinave avait cependant évité plus de casse en endossant exclusivement le costume de fautif. Ainsi il épargnait à celle qui avait été sa compagne de galère, toute sanction disciplinaire. Le pas léger, la démarche nonchalante, le nordiste rejoignit le Quartier général des Oubliators. Jamais le trajet jusqu'au troisième étage de la bâtisse ne parut si solitaire. Les couloirs et ascenseurs vidés de leur fourmillement.

Dans un cliquetis perdu dans l'immensité du corridor, l'oubliator - bras en écharpe, s'esquiva de l'élévateur et se traîna dans une grande salle chargée de bureaux uniformément alignés au millimètre prêt, séparés de cloison opaque garantissant un semblant d'intimité. Le sorcier erra dans cette uniformité et marqua un temps d'arrêt devant la troisième rangée, pivota sur ses appuis et se porta sur le seuil d'un écran fumé portant les initiales du norvégien. Le meuble qu'il dissimulait, un désordre sans nom, pile de dossiers en bataille, crayons en vrac, photos animées placardées. L'ancien kostein se massa le visage, comprenant la dur réalité à laquelle il faisait désormais face. Dans un geste désespéré emprunt de colère, il envoya ce capharnaüm voler au travers de l'allée.  Son séant posé sur le coin de son mobilier, son regard se perdit dans la profondeur de la pièce. Qu'allait-il bien pouvoir faire dorénavant? Était-il sûr qu'Audrey ne risquait rien? Reviendrait-il un jour à son poste? Était-ce une simple mise à pied ou un remerciement définitif? 'Le temps de l'enquête.' avaient-ils dit afin de clôturer l'audience.

••••

by Wiise


Citation :
— Ouvrir un sujet


Dernière édition par Yrian R. Skagen le Lun 13 Aoû - 5:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Mer 18 Juil - 19:34

- Voilà mon rapport    !! Dit-elle à son père en lui tendant le dossier.

- Skagen nous a déjà donné le sien pendant que tu étais à Sainte Mangouste. Répondit Robert Worthington III, auror et supérieur d'un ton tout à fait neutre.

Un peu surprise car n'étant restée finalement que deux jours en observation, la jeune femme ne répondit rien. Son père, repérant son air circonspect, farfouilla sur son bureau puis lui tendit la version de l'oubliator." -Regarde par toi-même …" La jeune femme saisit le document, sortit du bureau de son paternel et commença à le feuilleter. Au fur et à mesure qu'elle parcourait l'écrit du norvégien, ses yeux s'écarquillaient.. Mais qu'est-ce qu'il avait pondu ? Monsieur avait menti ! Et sur un document officiel !! Skagen la mettait hors de cause et endossait toutes les erreurs qu'elle-même avait commise. Contrariée, elle fronça les sourcils en guise de désapprobation tout en finissant la lecture. Mentir était passible de mois de suspension, voire de la mise à la porte d'un fonctionnaire se rendant coupable de cette pratique, et ce, quelle que soit la raison. Qu'est-ce qui avait bien poussé Yrian à écrire ces trolleries   ? Voulant en avoir le cœur net, Audrey décida d'aller le consulter, armée de la preuve de son délit. Quittant l'étage de la justice magique, elle se rendit au niveau 3, au quartier des oubliators, maugréant dans sa tête. Une fois arrivée dans la grande salle, la jeune femme s'aida de son doigt pour trouver le bureau du scandinave sur le plan affiché contre le mur puis se rendit à la bonne rangée. Dans l'allée, elle repéra un bazar éparpillé au sol à l'endroit même où était sensé se trouver son binôme de l'autre soir. Audrey avança avec un peu moins de détermination, sans doute un peu anxieuse de voir dans quel état il se trouvait. La magie faisait des miracles en médecine, mais le temps de cicatrisation des plaies, que l'on soit moldu ou sorcier, était toujours le même. Juste avant d'avoir atteint le bon box, elle ramassa une lettre à ses pieds et quelques stylos  puis se rapprocha. Face au visage de l'oubliator, elle marqua un temps d'arrêt. Elle l'observa de longues secondes, un peu décontenancée, puis son regard brun se posa sur le sol jonché de feuilles et de matériels divers. L'ancienne gryffondor tenta de décrypter ce qui s'était passé puis s'avança un peu plus près : - Qu'est-ce qui t'as pris d'écrire ça … ? chuchota-t-elle pour ne pas être entendue tout en tendant son rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Mer 18 Juil - 21:13

How much you wanna risk?
ϟ Audrey & Yrian
••••

Son regard naviguant sur la salle toujours aussi muette - quelques têtes osèrent surplomber les brise-vues de leur îlot -, à l'exception de la masse d'objets hétéroclites qui se brisa se la sol éparpillant la bande de bibelots et autres dans une pluie chaotique. Le norvégien rumina une flopée d'injures à l'adresse de ses charmants employeurs dans sa langue natale, caractéristique d'une patience bien entamée. Il n'arrivait plus à se sortir les trois mots fatidiques de la tête. 'Suspendu' pour avoir été au mauvais endroit au mauvaise moment. 'Suspendu' pour avoir mis hors d'état de nuire des enfants de banshee - menace probable pour le bon déroulé du match final de la coupe du monde Quidditch. Mis à pied pour s'être sorti les doigts du chaudron pendant que certains s'astiquaient le manche à de l'essence de Murlap. Certes il avait commis des impairs au même titre que miss Worthington, mais cela avait-il réellement nécessité une suspension? La patrouille avait en effet souffert de cette rencontre malencontreuse. Le ministère aurait dû leur remettre une médaille. Le scandinave lâcha un soupire résigné tout en passant sa main sur sa barbe blonde.

Mille milliards de gargouilles malfaisantes, en parlant du dragon, il venait de pointer le bout de sa queue. 'Dritt' laissa-t-il lui échapper. L'ancien kostein n'eut aucune envie de faire face à la belle brune, qui de prime abord semblait arborer une mine d'hippogriffe que l'on venait tout juste d'insulter. Il accompagna cependant du regard l'auror le long de l'allée, détaillant chacune de ses mimiques. Il n'aurait pu s'éclipser par aucune issus de secours sans qu'elle ne s'en aperçoive. L'oubliator ne put s'empêcher de se mordre la lèvre lorsque cette dernière ramassa une lettre bien trop personnelle. Il détourna son attention sur son bureau -vide- et remarqua que le parchemin en provenance de Norvège ne s'y trouvait plus. Un léger courant d'air lui balaya la nuque signifiant bien malgré lui qu'elle n'était pas seulement de passage. Un fragile moment de malaise s'instaura avant qu'elle ne le chasse de ces paroles froides. Elle assortit sa question cinglante d'une main tendue prise d'un dossier que le scandinave ne put que reconnaître. Elle venait jouer au petit Croupton avec lui en cette radieuse journée. Il venait tout juste d'échapper de justesse d'être envoyé au bureau de Centaures et le voilà qu'il devait se justifier à nouveau. De sa main valide il agrippa le document et le posa délicatement sur son bureau. «Vois ça comme des excuses!» soupira-t-il dans un murmure accompagné d'un clin d'œil malvenu. De simples remerciements auraient amplement été suffisant, mais Audrey ne l'entendait pas de cette oreille.  

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Mer 18 Juil - 22:26

Lorsqu'il récupéra le document, Audrey ne put s'empêcher de remarquer les vestiges de sa blessure lui rappelant la rudesse de leur soirée. Puis le norvégien lui répondit sans donner davantage d'explications : clin d’œil, soupir, ironie ? Les signaux contradictoires qu'il lui lança la perturbèrent.

- .. Des excuses de quoi ? Rétorqua-t-elle sur la défensive. Tu te rends compte de ce que tu risques .. Si on apprend que tu as … Elle hésita sur le terme à employer...  déformé la vérité...

Audrey avait du mal à garder son chuchotement sans crier et elle continua son discours un  peu culpabilisant :

- Ils ont vérifié le timing des sorts de ma baguette, et probablement ceux de la tienne... Si ça ne correspond pas à ton récit de la soirée.....

Inquiète, l'auror commençait à perdre un peu pied face au calme apparent de son interlocuteur. Oui elle était en colère contre lui, en colère et complètement frustrée qu'il ne lui permette pas d'assumer ses erreurs.

- Tu aurais du me prévenir … qu'on accorde nos violons sur la version à adopter .. Au lieu de ça … Tu fais encore cavalier seul... Tu écris tout sans me concerter … Tu endosses tout dans un élan chevaleresque ….  

Ouch, une pluie de reproches étaient en train de s'abattre sur lui sans qu'elle ne put arrêter son flot, alors que peut-être il avait eu au départ une bonne intention. Sans doute, déversait-elle des mois de rancœur à son égard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Mer 18 Juil - 23:51

How much you wanna risk?
ϟ Audrey & Yrian
••••

L'auror perdit complètement son sang-froid, laissant un oubliator passablement mitigé. Le norvégien affichait une mine totalement impassible, d'une décontraction quasi insultante envers la belle brune, une façade imperméable, insensible à toutes les attaques de sa cavalière de bal macabre. Il semblait même amusé face à ce déversement d’amertume. Elle lui rappelait la jeune et charmante poursuiveuse qui, de l'époque de Poudlard défendait bec et ongle son équipe en vociférant et criant au manque de fair-play des joueurs de Durmstrang. Sauf qu'en ce jour, il avait bien mérité chaque assaut verbal de miss Worthington. Et derrière cette façade étanche - qui ne laissait rien paraître, une vague de remords plus douloureuse et amère l'envahit. Il avait encore une fois voulut se montrer trop entreprenant. Patientant qu'elle eusse finit son monologue, il hocha horizontalement la tête. «Ne crois pas que je sois totalement insouciant des risques que j'encours. Mentir devant une audience disciplinaire pleine à craquée de gargouilles qui n'attendent qu'une chose... une erreur de ma part pour m'envoyer directement signer au bureau des Centaures.» annonça-t-il un sourire pincé aux lèvres dans un murmure aimable qu'eux seuls eurent put entendre. Cependant, d'un geste lent il ouvrit le rapport qu'elle lui avait rendu. Coincé entre son avant bras et son biceps, il plia son coude et le document fut aussi stable que possible. Son index parcourut la page et s'arrêta net sur un paragraphe du procès verbal. « Pour ma baguette tu auras sûrement remarqué que, je cite 'malgré les efforts entrepris par les membres du ministère présent le soir des faits, la baguette magique dudit accusé - je n'arriverais toujours pas à m'y faire. » lâcha-t-il d'une tonalité détachée. Il s'éclaircit la gorge et reprit. « 'La baguette magique dudit accusé n'a pu être recouvrée.' Pas de quoi en faire tout un chaudron, ils ne trouveront aucune incohérence dans ce dossier.»  affirma-t-il dans un calme olympien tout en refermant le dossier. Elle croyait vraiment qu'il était né cracmol. Maintenant que la potion fut tirée, il fallait la boire. L'auror n'y pouvait rien, il avait fait son choix, la protéger des retombées de leur folle soirée, quoi qu'il put lui en coûter. Le norvégien ne sut quoi répondre aux flots d'adjectifs à la connotation péjorative dont l'affabulait la jolie brune. Lui qui pensait une nouvelle fois bien faire en lui épargnant de revivre les événements de la Finale, le traumatisme d'avoir frôler de peur un destin funeste. Lui qui lui avait laissé le temps nécessaire pour qu'elle se remette des blessures de l'affrontement, reprendre ses esprits. L'ancien kostein avait dû, de son côté, essuyé le harcèlement de toute une hiérarchie aussi avide que des vampires. Il n'allait certainement pas s'excuser de l'avoir laissé souffler pendant qu'il encaissait les conséquences administratives de leur fâcheuse aventure et tout ce que cela incluaient. Elle avait définitivement la délicatesse d'un coup de genou mal placé. «Le Ministère souhaitait tirer cette affaire au clair le plus rapidement possible. Alors je suis monté sur mon balai rutilent et je leur ai donné MA version de l'histoire. » ajouta-t-il avec une certaine assurance. Il se pencha vers le sol et se mit à ramassa un à un les papiers officiels -qu'il avait rageusement envoyé valser, dans une tentative désespérée d'échapper à ce regard accusateur. «Et puisque tu tiens sûrement à savoir la raison de ma mise à pied, ça n'a pas plus à voir avec notre petit duel improvisé de l'autre soir qu'avec mon manque de tact avec le gratin ministériel. Mon insubordination n'avait nul besoin d'être accordée.» l'informa-t-il sarcastiquement toujours affairé à faire place nette dans l'allée.

••••

by Wiise


Citation :
— 645 mots


Dernière édition par Yrian R. Skagen le Lun 13 Aoû - 5:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Jeu 19 Juil - 10:44

Skagen l'écouta jusqu'à la fin sans l'interrompre arborant un visage parfaitement impassible. Cela ne lui faisait-il rien d'entendre ses vérités ? Pourquoi ne se mettait-il pas en colère ? Ou au moins montrer de la lassitude, du mépris … Non rien... Le Norvégien restait imperturbable, tel les gens du pays dont il était natif. A l'inverse, les expressions du visage et la voix d'Audrey avaient toujours été un livre ouvert facile à décrypter. Dans un murmure, il commença par lui confirmer qu'il avait bien saisi la portée de son acte. - Bien sur qu'ils n'hésiteraient pas …. Lâcha-t-elle. Alors pourquoi l'avait-il fait ? Ne tenait-il pas assez à son travail pour risquer de le perdre ? Le nordiste continua ses explications, en citant tout à fait calmement le rapport bancal – au sens propre comme au figuré. Bon l'anglaise avait zappé cette partie là et elle s'exclama un peu trop fort : -Quoi ? Puis reprit plus discrètement – Tu n'as plus ta baguette ? Elle n'a pas été retrouvée ? Encore mieux !! Son arme était dans la nature !!! Merlin seul savait où !!! Cogitant à toute allure, la brune posa ce qu'elle tenait en main (la lettre et les stylos) sur le bureau et y appuya ses poings, bras tendu, yeux dans le vague. Elle ferma ses yeux, massa ses tempes et écouta le reste du discours. - Il fallait les faire patienter .. Ou alors tu aurais pu venir me voir à Sainte Mangouste pour qu'on s'occupe de cela à deux … Suggéra-t-elle plus calmement comprenant un peu mieux son geste, mais y cherchant une alternative plus acceptable à ses yeux. L'oubliator fit une pause, commençant à ramasser son bazar au sol. Il ne reprit la parole que pour l'informer de sa : - Comment ? Ta mise à pied ? Lâcha-t-elle dans une nouvelle exclamation. C'était le pompon !! La cerise sur le kouglof !! La myrtille sur le kouign-aman !! La gelée sur le pudding !! L'auror s'accroupit pour se retrouver à sa hauteur, grimaçant dans son mouvement à cause de sa blessure à la jambe, et lui saisit le bras pour l'arrêter dans son rangement. - Qu'est-ce qui s'est passé .. ? Elle chercha ses yeux clairs et l'interpella pour qu'il la regarde – Hey !!! Yrian !! Pour quelles raisons ? Et combien de temps … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Jeu 19 Juil - 17:12

How much you wanna risk?
ϟ Audrey & Yrian
••••

L'auror n'avait pas encore saisi la portée de la totalité des actions commises par le Scandinave. La signification même de ce rapport, ce tissu de mensonges brodé de quelques vérités, dont le seul et unique but était de la préservée d'une mise dans l'embarras devant l'intégralité de son département, y compris son paternel. A contrario, miss Worthington avait bien assimilé le fait que le norvégien la mette sur le touche le temps des délibérés de cette audience disciplinaire. Mais quitte à ce que le nordiste soit suspendu, ne valait-il pas mieux qu'il le soit pour avoir volé un dragon plutôt qu’un mouton ? Cependant, l'ancien kostein avait longuement peser le pour et le contre, délibérer solitairement avant de rendre ce torchon aux autorités compétentes. Il passa donc outre les risques qu'il encourait si jamais le magenmagot découvrait le poteau rose. L'exclamation de l'ancienne rouge et or fit sortir la tête de quelques sorciers aux mines de harpies. L'oubliator posa son index sur les lèvres de sa collègue, l'intimant de baisser son ton. Sa baguette, l'œuvre de Gregorovitch avait en effet disparut ce fameux soir, du moins c'est le doute qu'il avait volontairement laissé planer. En réalité l'explosion l'avait réduite en un simple bout de bois fendu en plusieurs endroits, relique que le norvégien s'était empressé d'envoyer au pays. «Perdue ou non, cela ne changera rien, le cœur de ma baguette a rompu, mais ce que le Ministère ne sait pas ne pourra pas lui faire de torts.» déclara-t-il d'une moue abusée. Un soupir de soulagement accompagna la précieuse lettre de son patriarche glissant sur le bureau du nordiste. 'Les faire patienter', 'aller la voir à Sainte-Mangouste', 'gérer tout cela à deux'. Avait-elle idée de la pression dont il avait été la victime ? Reconduire des sorciers atteint de Crouptonite chronique à longueur de journée, voilà ce qui avait été son quotidien pendant qu'elle récupérait à l'hôpital magique. Evidemment qu'il avait essayé de prendre contact avec elle, ne serait-ce que pour s'enquérir de ses nouvelles. Ainsi chacune de ses tentatives furent vaines, les enquêteurs lui étaient tombés dessus comme des Botrucs sur des œufs de Doxys «Faire patienter une bande d'inferi en mal de chair fraîche, un loisir peu accommodant. Ils leur fallait de quoi se rassasier leur appétit, je me suis offert en pâture.» lui répondit-il toujours aussi impassible. La belle brune le saisit alors de son bras encore valide -mais pour combien de temps encore?, avec une poigne de troll des montagnes -les os du scandinave ne serait tarder à rompre. Et ce que l'oubliator cherchait volontairement à éviter -son regard, il ne put y échapper plus longtemps. Ses yeux clairs croisèrent la noirceur des siens. Un léger frisson le parcourut. «Officiellement, pour le grabuge de la Finale, nos éminents collègues n'ont pas encore réussit à identifier les auteurs de l'attaque. Je les aurais bien aiguillé sur la question, mais tu connais ces gobelins, toujours en quête d'impartialité. » lâcha-t-il la mine renfrognée à l'égard de ces lutins malins. Les deux membres du ministère présent sur place la nuit des événements avaient tout deux été témoins de la noirceur de leurs adversaires. Les jurés n'avaient guère tenu compte du sortilège impardonnable lancé par le défunt, chose qui avait eut raison de la patience vagabonde du garçon des fjords. «Officieusement, j'ai peut-être perdu mon sang-froid durant l'audience et manqué à quelques obligations le soir des faits.» s'empressa-t-il d'ajouter de sa voix posée et parfaitement placide. Il n'avait pas seulement échoué à conserver son impartialité. Le jeune homme avait explosé aussi harmonieusement que le croupion d'un scrout-à-pétard, affabulant le responsable de cette mascarade de nom peu abordable devant une assemblée respectable. Quand à la durée de cette suspension administrative, Merlin à lui seul pouvait réellement en connaitre la réelle signification. «Le temps que l'enquête suive son cours!» répliqua-t-il d'une voix emprunté au maître d'audience qui lui arracha un éclat de rire silencieux.  

••••

by Wiise


Citation :
— 697 mots


Dernière édition par Yrian R. Skagen le Lun 13 Aoû - 5:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Ven 20 Juil - 11:32

Cela faisait beaucoup trop d'informations à ingurgiter d'un seul trait. Ainsi, l'auror tenta de tout remettre au clair. Tout d'abord, cette histoire de baguette ! L'anglaise acquiesça au commentaire de son collègue. Cela ne pouvait pas faire de tort au Ministère d'ignorer ce qu'il était advenu du fameux bout de bois. Elle offrit néanmoins une moue compatissante au nordiste qui avait tout de même perdu sa précieuse alliée dans ce combat. Qu'est un sorcier sans sa baguette ? Si peu de chose, songea-t-elle en se mettant à sa place. La brune écouta la suite de son discours et elle comprit alors ce à quoi l'oubliator avait du faire face pendant que les médecins prenaient tranquillement soin d'elle. Le parallèle avec les inferi était assez parlant et elle ne put rien articuler. Les hauts fonctionnaires pouvaient se montrer vraiment ingrats envers leurs employés sur le terrain. Soumis à la pression de la hiérarchie, les pions d'en bas étaient ceux qui prenaient pour tous les autres. Et cela avait empiré depuis que Croupton dirigeait le Département de la Justice. Les sanctions pleuvaient, les erreurs étaient plus fréquentes et plus sévèrement punies. Tandis qu'il expliquait à présent les raisons de sa mise à pieds, Audrey posa un œil un peu accusateur sur lui. « Perdu son sang froid ». Le Norvégien pouvait parfois exploser en plein vol, c'était rare mais lorsque cela arrivait, c'était .. exponentiel ? Elle ne douta pas du nombre de vilains mots prononcés dans sa langue maternelle et de l'effet que cela eut sur l'assemblée de culs bénis probablement outrés. L'ancien Kostein clôtura ses paroles en imitant bien piètrement  un maître d'audience et cela arracha un léger sourire à la jeune femme. Yrian était resté serein durant la totalité de ses explications, et dans un sens cela l'avait apaisée. La jeune femme avait tendance à s'enflammer et si en face, on lui répondait en miroir, elle s’embrasait davantage. En adoptant la position inverse, l'oubliator avait le mérite de calmer ses ardeurs et de désamorcer une conversation qui aurait pu dégénérer. Elle se releva,  déposant des documents ramassés sur le bureau puis de nouveau fit face à son interlocuteur :

- Écoute .. Je suis désolée … chuchota-t-elle doucement avec la plus grande sincérité.

- Ça ne durera pas éternellement .. Ajouta-t-elle ses yeux plongés dans les siens, davantage pour se convaincre que pour le rassurer. Je vais essayer de voir ce que je peux faire …

L'auror allait suivre l'affaire de près et demanderait des comptes à son père, défendant son binôme accusé de tous les maux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Sam 21 Juil - 13:18

How much you wanna risk?
ϟ  Audrey & Yrian
••••

La belle brune fut plus apaisée. L'ancien Kostein ne put que saluer la désescalade de son comportement. Il gratifia sa collègue d'un hochement de tête amical joint d'une sourire prévenant. Derrière cette façade impassible, la colère et le remord qui coulèrent dans ses veines en cette journée, ne demandaient qu'à se déverser. Le sorcier ne souhaitait guère qu'elle fasse les frais de ses pulsions. Il n'aspirait que peu à se donner en spectacle dans une salle pleine de ses homologues. Se conduire comme un hippogriffe mal léché, ne plaiderait nullement sa cause - perdue au ministère. «Pas autant que je ne le suis...» souffla-t-il dans un murmure à peine audible. Le norvégien -bien que remonté comme une baguette, savait qu'il avait trop longtemps joué avec le feu, en somme qu'il méritait tout ce qui lui tombait sur le coin du chaudron. Le perte de l'œuvre de Gregorovitch, cette blessure à l'épaule, sa sanction disciplinaire, rien n'était le fruit du hasard. - A croire qu'il avait été mordu par un malagrif tacheté. - S'il avait juste su rester à la place qui lui appartenait ce fameux soir; les événements n'auraient certainement pas pris une tournure aussi dramatique et le Karma s'était chargé de le lui rappeler. Oh bien sûr, ses œuvres de mauvaise fortune n'était rien comparé à sa tentative restée vaine d'explication sur les sentiments indéniables qu'il éprouvait envers la lionne -et qui les rongeaient. Son regard clair toujours accroché au sien, suspendu à ses lèvres, l'intervention de l'auror lui arracha un léger froncement de sourcil. Evidemment que l'enquête ne durerait pas éternellement. Le Ministère ferait le lien bien assez tôt, s'assurerait de la véracité des déclarations du jeune homme quant au sortilège impardonnable dont il avait été la cible, identifierait les suspects et parviendrait sans nul doute à les rattacher au mage noir qui sévissait à travers le pays. Il fallait avoir le quotient intellectuel d'un géant pour nier l'irréfutable. Du moins se fut ce à quoi il aspirait. «Ne fais rien qui pourrait d'attirer des ennuis. Ils ont réussi à m'écarter, ne leur donne aucune raison de t'atteindre.» l'interrompit-il en lui prenant la main avec la douceur d'un boursouf. Ce ne fut pas moins une requête qu'un ordre. Le norvégien n'était pas né d'un troll, il savait qu'elle pouvait tirer quelques ficelles, arrondir les angles. Ou même pire, partager les torts, idée à laquelle le sorcier se refusait catégoriquement. «Tu m'entends, le chat est entré dans la cage aux lutins*, et tu ne peux rien y changer.» lui chuchota-t-il. D'un geste maladroit, l'oubliator chercha à dissimuler la lettre de son paternel sous une pile de dossiers dépoussiérée par leur baptême de l'air.

••••

by Wiise


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Sam 21 Juil - 23:08

A sa suggestion, le norvégien l'interrompit d'un geste tendre qu'elle accepta de recevoir. Après ce qu'ils avaient traversé sur le champ de bataille et la proximité partagée avant que les renforts n'arrivent, la brune ne ressentit plus aucune gène à son égard. Cela lui semblait même tout naturel.

- Non bien sur tu me connais ...Mentit-elle simplement en se laissant faire.

L'oubliator pouvait bien dire ce qu'il voulait, la conseiller ou simplement la mettre en garde, il ne serait pas là pour la surveiller. Déterminée à raccourcir le temps de la sanction qu'elle jugeait disproportionnée par rapport au service qu'ils avaient rendu, Audrey irait défendre la cause de son binôme sans pour autant remettre en cause son témoignage, qui serait bien évidemment pire pour tous les deux. Sans doute l'ancien Kostein se douta de ses intentions si bien qu'il renouvela ses recommandations. A moins qu'il ne cherche à détourner son attention sur le document qu'elle avait ramassé quelques minutes auparavant. Que cherchait-il à cacher qu'elle ne devait absolument pas voir ? Étaient-ce d'autres mensonges couchés sur le papier ? Étaient-ce des éléments de l'enquête qu'il ne souhaitait pas qu'elle apprenne ? Une lettre secrète d'une amoureuse éconduite -ou non d'ailleurs ? Un abonnement à PureBlood magazine ? Ou s'agissait-il simplement d'un courrier familial qu'il jugeait trop personnel pour le partager avec elle ? Tant de possibilités réduites en quelques phrases manuscrites.... Et cette dissimulation rendait l'objet plus désirable encore. Souhaitant se rapprocher du  parchemin, l'ancienne poursuiveuse s'avança plus près de lui, faufila sa tête jusqu'à son oreille droite tandis que sa main libre se glissait sur le bureau :

- Je ne peux rien te promettre .. lui chuchota-t-elle souhaitant ralentir ses réflexes.

Puis d'un mouvement rapide, l'auror saisit la lettre à pleine main, la mis dans son dos et recula d'un pas :

- Tu n'es pas très discret … Dit-elle sur un ton faussement victorieux.

L'attitude du nordiste avait attisé sa curiosité, lui d'ordinaire si mystérieux, ne parlant que très rarement de lui et de son passé, mais elle respecterait l'intimité de l'oubliator si il le lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Dim 22 Juil - 0:54

How much you wanna risk?
ϟ Audrey & Yrian
••••

L'oubliator eut une moue de troll. Bien sûr qu'il la connaissait, il savait pertinemment qu'elle n'irait dans son sens. Lorsqu'il s'agissait d'une injustice, la belle brune remontait toujours sur son cerbère et se lançait corps et âme dans la bataille, quitte à y laisser quelques poils. Le norvégien n'était pas du genre à prendre un chaudron pour un dragon. Quoi qu'il puisse ajouter, l'auror s'était faite à l'idée de faire tout ce qui était en son pouvoir pour interférer contre la sanction disciplinaire du bleu et or. L'ancienne lionne fit alors un pas dans la direction du scandinave. Le regard du nordiste ne sut où se poser. Son souffle, ce murmure, elle cherchait à lui faire perdre pied, ce à quoi elle excellait. Le garçon des fjords ne sut que trop tard que cette manœuvre ne fut qu'une diversion. La sorcière saisit le souaflle en plein vol et amorça une retraite. En effet miss Worthington s'était emparée du parchemin que le nordiste avait vainement réussi à dissimuler. L'oubliator ne put que lâcher un soupir amusé et emprunt d'amertume. La discretion fut son talon d'achilles et sa tentive manquée le démontrait assez bien. Tandis que la britannique fanfaronnait de son triomphe, le norvégien ne broncha pas, ne scillant pas d'un pouce. Peut-être se lassera-t-elle de ce parchemin lorsqu'elle se rendrait compte qu'il ne portait pas plus attention à ce petit emprunt ? Il espérait de tout son être qu'elle ne s'attarde sur la lettre de Lars Skagen. «Tu ne devrais pas...» balbutia-t-il de peur d'attiser la curiosité - déjà bien piquée au vif de sa collègue. Sa main valide passa sur sa barbe, cachant le désarroi qui fut le sien. Si jamais, il venait à l'auror de parcourir les quelques lignes griffonnées sur ce vieux papier, elle ne lui lâcherait pas la baguette de sitôt. «Ce n'est qu'un vieux rapport sans importance, tu peux l'examiner si l'envie te dit, mais tu ne trouvera rien de bien croustillant.» lui lâcha-t-il dans un faible effort de noyé le strangulot. Le norvégien leva son séant de son bureau et toisa la jeune brune d'un air supplicateur. Il ne souhaitait guère compromettre son intimité pour un parchemin.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Dim 22 Juil - 11:37

Skagen ne se donnerait pas autant de mal pour dissimuler un « vieux rapport sans importance ». Si la discrétion n'était pas son fort, lui mentir ne l'était pas non plus. Voyant son air de supplication, l'auror fut alors prise entre deux feux. D'un côté, l'envie irrésistible de découvrir l'objet de cette lettre et d'un autre, la crainte de le blesser. En silence elle détailla le visage de son interlocuteur y cherchant de quoi l'aider à prendre sa décision. Le norvégien était un homme secret, il plaisantait souvent, avait toujours un mot taquin à son adresse, mais dès qu'il s'agissait de réellement parler de soi, il évitait, déviait, restait vague. Voilà de nombreuses années qu'ils se connaissaient, dans différentes configurations, amis, collègues, et plus intimement, mais jamais il ne se livrait. Avait-il déjà évoqué son enfance ? Sa famille ? Son pays ? Son parcours amoureux ? Ses émotions ? Non rien. Une aura flou demeurait autour de lui. Un léger sentiment de vexation se mêla alors entre la curiosité et la retenue. Ne l'estimait-il pas digne de recevoir ses confidences ?

- Rien de bien croustillant … S'amusa-t-elle à dire en écho.

Audrey n'allait quand même pas utiliser les techniques de mentaliste sur lui, apprises durant sa formation. Mais lui laissait-il le choix ? Toujours la main derrière son dos, elle tenta : - C'est en lien avec le travail …. l'argent …. l'amour ….. la santé ….. L'observation des mimiques de l'oubliator la fit conclure sur : Oui la santé ….. Commençant à imaginer tout un tas de scénario en lien avec son bras invalide, elle chercha à y voir plus clair, mais les shhhhhhh de plusieurs collègues par dessus les claustras la sortirent de sa réflexion. L'ancienne lionne leur lança un regard noir, tout en se disant qu'effectivement ce n'était peut-être pas le lieu pour poursuivre cette entrevue. Doucement, Audrey lui saisit le bras, l’entraîna par delà les allées symétriques des bureaux jusqu'à un couloir vide et étroit.

- S'agit-il de ta santé … Elle patienta, observa son visage puis continua …. la santé d'un proche …. ?

Sentant qu'elle se rapprochait, la jeune femme se tut, anxieuse et formula doucement en lui prenant délicatement la main..... un parent ...Devait-elle continuer ? Voulait-elle en savoir plus ? Voulait-il qu'elle le découvre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Dim 22 Juil - 13:56

How much you wanna risk?
ϟ  Audrey & Yrian
••••

Il fut peu probable que ce mensonge décousu n'ait eut un quelconque effet sur la belle brune. Le kostein n'avait jamais su manier l'art du mensonge envers ses pairs. Il lui était plus aisé de parjurer devant une assemblée de harpies en pyjama que de cacher la vérité aux yeux de ses proches. Ironique n'est-il pas? L'écho amusé de l'auror à ses mots, lui indiqua clairement qu'elle l'avait pris la main dans le chaudron. - En ayant fait main basse sur ce parchemin, la lionne le tenait par la panier à dragées. Dos au mur, le scandinave ne pouvait échapper à ce petit interrogateur digne d'un apprenti Croupton. Le sujet finirait tôt ou tard par atterrir sur la table, mais l'oubliator ne comptait pas lâcher le morceau aussi facilement. Le sorcier fit un ultime pas vers sa collègue. Le visage aussi impassible et imprévisible qu'un demiguise, le nordiste ne cilla guère lorsqu'elle égraina toute les possibilités qu'offrait ce vieux papier. Toutefois sa moue embarrassée le trahit à l'évocation de l’élément détaillé sur ledit parchemin. Les clameurs de la foule besogneuse les tirèrent de leur petit jeu dangereux. L'auror les gratifia d'un regard sombre, de ceux qui vous arrachaient volontiers la chair de dirico. Sans même qu'il n'eut pu lui en toucher un mot, la brune le tira gentiment à l'abri d'oreilles indiscrètes. Les deux comparses finirent dans le couloir désert qui desservait le troisième étage du ministère. A cette heure, elle s'assura ainsi qu'aucun employé ne viendrait à les déranger. Était-ce une bonne nouvelle pour le scandinave? Clairement pas. A peine furent-ils de nouveau en tête à tête que la poursuiveuse l'asséna d'une nouvelle question. En plein dans le chaudron. Le nordiste sentit littéralement son cœur bondir contre les parois de sa poitrine. Elle venait de toucher la corde sensible. Jusque là, d'un calme sans nul pareil, le norvégien n'avait pipé mot, de peur de vendre la mèche. Avait-elle réellement eut besoin qu'il n'en vienne au mot? Elle le profilait, cherchait les failles comportementales de son interlocuteur. «La prochaine fois, sois plus directe. Tu n'as pas utilité de mettre à profit tes talents d'auror avec moi. » lâcha-t-il entre écœurement et mauvaise foi. Elle n'allait pas apprendre au vieux gobelin à compter les mornilles, l'oubliator savait pertinemment ce qu'elle essayait de faire. Le scandinave n'avait jamais été quelqu'un de très ouvert, qu'il en soit professionnellement ou personnellement parlant. Et le pousser dans ses derniers retranchements ne fut peut-être pas la tactique la plus adéquat pour aborder un thème aussi délicat.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 318
| AVATARS / CRÉDITS : Natalie Portman
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une panthère noire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Dim 22 Juil - 16:29

Il était vrai qu'utiliser ses talents à cette fin personnelle n'était pas la meilleure façon d'obtenir des confidences. Ces techniques avaient été créées principalement pour extorquer des aveux, mettre des coupables face à leur responsabilité, sans utiliser ni magie, ni veritaserum. Néanmoins le mal était fait et l'auror s'était arrêtée avant que la totalité de ses déductions aboutissent....Le visage de l'oubliator s'éclaira enfin d'une véritable émotion, pas forcément celle qu'elle aurait aimé qu'il ait, mais c'était assez intense pour le remarquer.

- Je n'aurais pas à les utiliser si tu me parlais .. Répondit-elle en prenant la mouche. Qu'est-ce qui t’empêche de le faire ?

L'auror enleva sa main compatissante et lui jeta un regard vexé et déçu. Pourquoi s'évertuait-il toujours à la garder à distance, le norvégien lui envoyait toujours des signaux contradictoires, une œillade, une main affectueuse et l'instant d'après, il l'ignorait, affichant un visage impassible, refusant de se donner aveuglement.

- Je vais être plus directe. Dit-elle plus du tout amusée. Je ne lirais pas cette lettre. Elle lui tendit l'objet de la discorde dans un mouvement peut-être un peu plus brusque qu'elle ne l'aurait voulu et continua : Si tu as des soucis, quels qu'ils soient, mon oreille te sera toujours attentive …. Mais je ne te les soutirerais jamais contre ton gré.

Son regard sombre se perdit dans le vague, au travers du nordiste, vadrouillant de gauche à droite. Il s’arrêta près de l'élévator sur Mr et Mme Teacup (Smile), deux fonctionnaires du Ministère qui avaient fêté leur noce de rubis le mois dernier....

- Tu sais, il va bien falloir qu'on l'ait un jour cette discussion …. Songea-t-elle en l'exprimant à voix haute en reportant son attention sur son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Hunnam - © LY52 (avatar) - code signature par XynPapple.
| SANG : Sang-Mêlé, les puristes en douteraient aisément.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos Dim 22 Juil - 17:50

How much you wanna risk?
ϟ  Audrey & Yrian
••••

Le norvégien avait su conserver un ton impassible jusque là, d'une humeur plus légère en sa présence. L'attitude de la britannique venait tout de même de le piquer au vif. Une voix trop autoritaire à son goût, une curiosité trop poussée, l'usage de ses talents de profiler pour lui tirer les veracrasses du nez. C'était la goutte de dictame qui faisait déborder la potion. Pour qui le prenait-elle? Il n'était pas son ennemi, loin de là. - Cette colère qu'il avait brillamment su contenir ne demandait plus qu'à se déverser bien malgré lui sur la lionne. Ses joues et oreilles s'empourprèrent d'un rouge écarlate chaleureux, ce qui ne présageait rien de bon. Il ne fallait pas pousser mamie dans les mandragores non plus. «Te parler?» lâcha-t-il tout en faisant les cents pas, trépignant d'agressivité. «Men jævla, jeg prøvde å gjøre det i flere måneder!*» se surprit-il à l'incendier dans un norvégien insolant. Le chaudron iimplosait sous ce surplus de pression. Le fait qu'elle se croyait sortit tout droit de la baguette de Merlin, qu'elle était en droit d'en savoir plus à son égard, l'embrasait. Et même si la rouge et or n'avait entièrement tort, son comportement d'hippogriffe fier le faisait bouillir intérieurement. Dans un geste qu'il prêta à l'énervement, l'enfant de Norvège arracha le parchemin, qui se déchira net.  «Des soucis ? Vois-tu ma vie n'est qu'un amas de problèmes.» lui répondit-il tout en lui empruntant ce même ton agité. Le couple de théières, vigoureux amants aux noces de rubis et fidèles fonctionnaires au service du ministère firent irruption au détour de l'élévateur, ce que le nordiste, perdu dans son agacement, ne put remarquer. «Ma mise à pied n'est que le paroxysme d'un calvaire qui n'en finit pas.» reprit-t-il toujours en proie à l'irritation. Toutefois sa voix perdit en intensité, brisée par la simple pensée d'un mal plus profond, plus destructeur. Dans les éclats d'une conversation agitée, l'auror sut attirer l'attention de son collègue. «Cette discussion?» l'interrompit-il avec étonnement. La fameuse discussion, celle là-même qui leur avait valu à tout deux de finir sur une civière. Ce sujet aussi épineux, qu'aucun d'eux n'avait jamais su comment l'aborder. Et quand bien même le kostein s'y était prêté, le résultat ne fut que peu probant. Soit, elle voulait en parler dans un couloir aussi raisonnant que le l'orifice d'un géant. Le regard sombre du scandinave vagabondant de carreau en carreaux, se perdant dans les reflets des murs récurés se posa sur la belle brune. «Ça crève les yeux pourtant non.» affirma-t-il calmé de ses excès tandis que le couple de grabataires rasait les murs pour se frayer un chemin sans encombres.

••••

by Wiise


Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos

Revenir en haut Aller en bas

How much you wanna risk? ϟ FT. Audrey | Clos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Tournoi de risk à mtl
» Liens pour le Tournoi De Risk Avec Humains & Photos des Prix
» Tournoi De Risk avec Humains
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» Présentation d'Audrey Hepburn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
-