GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Jus de citrouille et café latte • ft. Artus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jus de citrouille et café latte • ft. Artus Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 EmptyMer 12 Sep 2018 - 17:57

 
Il m’avait alors demandé ou j’habitais exactement suite à notre discussion sur les paysages de la Norvège. Je lui avais expliqué où se trouvait la petite île ou j’habitais, enfin la presqu’île de Portland, nous n’étions pas non plus perdus en plein milieu de la mer. Je n'aurais pas tant aimer vivre isolé du monde. C’était un endroit vraiment sympa qui me manquait un peu durant l’école mais disons que Poudlard était quand même un lieu plus magique. Nous habitions tout de même à des endroits très différent mais je l'enviais beaucoup d'habiter en Norvège. Il devait avoir l'habitude maintenant, mais moi je trouve ces paysages fascinants.

« La fraicheur est une question d’habitude. Et de volonté aussi,ceci dit, je suis quand même certain que l’eau doit être meilleure chez toi, » répondit-il suite à ce que j’avais dit.

J’imaginais bien que l’eau en Norvège devait être plus froide, je ne pouvais pas me plaindre de la température de notre mer. J'étais quand même assez frileux comparé à lui, mais comme il disait, c'était aussi une question d'habitude.

« J’en suis sûr aussi ! Il faudra que je m'entraîne si je veux devenir nageur pro » ajoutais-je en rigolant.

Je me rappelais à cet instant de la fois ou mon frère m’avait poussé dans l’eau gelée en plein hiver, cette fois, elle était bien froide ! Je m'en souviens très bien et c'est peut-être depuis là que j'ai de la peine à rentrer dans l'eau.

« Ça a dû vraiment te changer en arrivant à Poudlard, non ? »

J’eus l’impression qu’il avait deviné parfaitement ce que j’avais ressenti la première fois que je m’étais rendu en Ecosse. Au début, c’était étrange de voir ces montagnes et ces hauteurs mais je n’ai pas eu le mal du pays et j’ai su m’adapter à tout cela.

« Ouais t’a raison, les premières fois c’était un peu dérangeant de voir ces montagnes mais à force je me suis quand même habitué, et tant mieux ! »

Il aurait été dur de passer 7 ans dans un pays où j'avais du mal à m'adapter, je me demandais si d'autres élèves avaient aussi ressenti cela.
Cela faisait un bon bout de temps que nous discutions et j'allais sûrement bientôt rentrer chez moi, raconter en détails mon après-midi à ma mère, pour éviter qu'elle ne se fasse du soucis. Elle était assez inquiète et n'aimais pas lorsque je n'étais pas à la maison. C'était pesant parfois.



spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Njal H. Lænsen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 378
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jus de citrouille et café latte • ft. Artus Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018 - 22:47


A en croire la description que faisait Artus de son île, il était facile de s’imaginer à quel point, pour un jeune garçon de onze ans, prendre le train pour partir en Écosse avait dû être dépaysant. C’est d’ailleurs ce qu’il te confirma. « Ouais t’a raison, les premières fois c’était un peu dérangeant de voir ces montagnes mais à force je me suis quand même habitué, et tant mieux ! » Tu souris d’un air compréhensif. Le contraste devait être saisissant entre les montagnes brumeuses du nord de la Grande-Bretagne et les plages blanche et les falaises de calcaire du sud. Pour toi, ce fut totalement différent. Le choc, ce fut lorsque, de Bergen, tu arrivas à Londres. La Capitale britannique était autrement plus grande et fourmillante que ta chère ville portuaire et les gens étaient différents. A vrai dire, tout, que ce soit dans le paysage ou dans le peuplement, t’avait semblé différent et étranger. Ton arrivée à Poudlard, au contraire, avait sonné comme un certain retour aux sources. Les temps géologiques avaient façonné la Calédonie et la Scandinavie d’une même manière et bon nombre de leurs paysages se faisaient écho. Aussi en découvrant ce château perdu dans les highlands, ce fut comme si, d’une certaine manière, tu étais retourné dans ce pays si cher à ton cœur. « Les montagnes, comme l’océan, sont peut-être la chose la plus majestueuse que la Nature ait à nous offrir, » déclaras-tu d’un ton philosophique et rêveur. Comme détaché de la réalité, pris dans le flot des émotions et des souvenirs qui remontait en toi, tu portas ta paille à la bouche mais comme ton gobelet était déjà vide, tu ne produisis qu’un tonitruant bruit d’aspiration qui eut tôt fait de te sortir de tes pensées. Tu secouas alors le contenant d’un air dépité. Tu pris alors conscience que cela faisait un bon bout de temps que vous discutiez, Artus et toi, et, pour t’en assurer, jetas un coup d’œil à ta montre. Oui, il était peut-être temps de rentrer. Même si elle ne faisait que rarement la cuisine, Moïra Lænsen n’était guère une femme à apprécier que l’on arrive en retard pour le diner. « Je vais devoir rentrer, » lâchas-tu assez brusquement alors qu’un silence s’était installé entre vous-deux. « Faut que je voie comment se porte Sven. Je lui dirai que je t’ai croisé. Il aura certainement envie de te donner de ses nouvelles. » Tu te levas alors et tendis une main vers Artus. « Ravi d’avoir discuté avec toi. Et d’avoir remplacé Sven ! J’espère que t’es pas trop déçu. On se revoie à Poudlard ! »


Citation :
Pour moi, c'est fini ! Si tu veux poster encore une réponse, ne te prive pas ! Very Happy

  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité

Invité


Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jus de citrouille et café latte • ft. Artus Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 EmptyJeu 20 Sep 2018 - 20:07

 
La discussion semblait alors toucher à sa fin. Cela faisait un bon bout de temps que j’avais fini mon verre et je sentais que nous avions fait le tour. Nous avions discuté de tout et de rien mais c'était plutôt sympa. Au moins, je n'avais pas dû rentrer chez moi, bredouille. J’allais devoir reprendre le Magicobus pour rentrer à la maison, décidément, c’était un moyen de transport très pratique. Ce fut Njal qui se leva en premier.

« Je vais devoir rentrer, » dit-il après un silence « Faut que je voie comment se porte Sven. Je lui dirai que je t’ai croisé. Il aura certainement envie de te donner de ses nouvelles. Ravi d’avoir discuté avec toi. Et d’avoir remplacé Sven ! J’espère que t’es pas trop déçu. On se revoie à Poudlard ! »

« Oui dit lui bonjour de ma part et c’était sympa de discuter avec toi. » dis-je alors que je me préparai moi aussi.

Même si certains Serpentard n'étaient pas forcément cordiaux avec moi, Njal semblait être comme son frère. J'avais eu tord de me dire que tous les gens de cette maison étaient pareils.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jus de citrouille et café latte • ft. Artus Jus de citrouille et café latte • ft. Artus - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Jus de citrouille et café latte • ft. Artus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Soupe de citrouille servie en son carosse...
» [Foot en Herbe] Le café du mercato en herbe
» Socles : technique de flocage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Le chemin de traverse :: 
Tsarducks Coffee
-