Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Lun 30 Juil - 11:05

Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente


J’avais passé ma matinée à siroter du jus d’ananas au bord du lac, observant scrupuleusement les mouvements de l’eau, j’aimais bien observer la nature, c’était fascinant. Pas autant que la magie, mais ça l’était. On avait déniché un petit coin tranquille où personne ne pouvait nous déranger. Il y avait tout de même un pâturage avec des vaches, elles vinrent quelques fois pour boire, j’avais rarement vu des scènes comme celles-là.

Il faisait une chaleur d’enfer et pour y remédier, ou avait piqué une tête avec mon frère, l’eau était très bonne et limpide, c’était un très joli endroit. On avait trouvé toutes sortes de vieux bibelots dans ce lac : de vieilles chaussures, des lunettes rouillés et aussi quelques objets moldus dont je ne comprenais pas l’utilité. Au milieu de l’après-midi, ma tête me fit affreusement mal, j’étais resté un peu trop longtemps exposé au soleil. La seule chose que je voulais en ce moment était de m’allonger dans notre tente et lire un bouquin. Le soleil tapait beaucoup trop fort ici et j’avais l’impression que ma tête allait exploser tel un ballon de baudruche. Je décidai de rentrer et de laisser mon frère et mes parents au lac.

Lorsque j’arrivai vers les emplacements des tentes, je dus réfléchir un petit instant. Il devait au moins y avoir une centaine de tentes. Où pouvait être la nôtre ? Elle était mauve, un peu terne et abîmée, mais ce n’était sûrement pas la seule. Je me remémorai les explications de ma maman ; troisième rangée partant du bac à fleurs, et tout droit jusqu’au petit arbuste. Sauf qu’il y avait plusieurs bacs à fleurs et plusieurs arbustes, comment allais-je m’y retrouver ? Il me semblait que c’était bien cette rangée.

Le chaud et mon mal de crâne troublaient ma vision et j’eus du mal à discerner notre emplacement. Mais ce fut bien celle-là. À peine entré dedans, je me mis en caleçon et me couchai alors sur mon lit, toujours aussi moelleux. J’abandonnai assez vite mon envie de lire un livre et décidai de faire une petite sieste.
Je me réveillai ; mes parents devaient sûrement être-là, car j’entendis des voix dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Lun 30 Juil - 19:52

Gabin avait eu une loooongue journée devant lui, il s’était levé de bonne humeur pour une raison bien étrange mais il aimait être en perpétuelle fête toute la journée plusieurs journées d’affilée. Il était une heure indéterminée lorsqu'il se rendit enfin dans sa tente. La nuit était noire et belle, on voyait les étoiles et la lune et il était éméché sans l’être trop, il avait encore toutes ses capacités, il était simplement très heureux. Il quitta ses camarades du soir devant sa tente de manière plutôt bruyante. Une bande de gars er de filles ivres dans un camping calme on pouvait dire que ça se remarquait ou plutôt ça s'entendait vite. Ils devaient avoir réveillés pas mal de gens mais heureusement, il avait suffisamment bu pour ne pas se soucier de ce genre de détails insignifiants.

Il entra donc dans sa maison de vacances bien trop heureux de pouvoir trouver le confort de son lit douillet. Sauf qu’en allumant toutes les lumières, il aperçut une forme sous la couette, non il devait halluciner. Il s’en souviendrai quand même s'il avait invité quelqu'un dans son lit. Mais non, ça devait être le vent ou la boisson. Bref, il se déshabilla pour rester en caleçon, la meilleure tenue qui soit pour dormir et souleva les couvertures. Et C’est la qu'il s’aperçut qu'il n'avait pas rêvé. Il y avait quelqu'un dans son lit, un mec, et surtout un mec en caleçon. "Hein mais t’es qui toi ? Et tu fais quoi à moitié à poil dans mon lit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Jeu 2 Aoû - 13:29

 
Il commençait à faire un peu plus frais, mais j'avais tout de même du mal à m'endormir. L'air était lourd et j'entendais la musique de fêtards juste à côté, ce qui m'empêchais de fermer l’œil. Quelqu’un était entré dans la tente et la lumière s'alluma, mais je me rendis vite compte que ce n’était ni mes parents, ni mon frère. Qui était entré dans la tente par erreur ? Ou c’était moi qui m’était trompé ? Dans tous les cas, je commençai à trembler. J’aurai vraiment dû faire plus attention et écouter les instructions de ma mère. Le jeune garçon se mit lui aussi à l’aise et se rendit vite compte qu’un inconnu était dans son lit.

« Hein mais t’es qui toi ? Et tu fais quoi à moitié à poil dans mon lit ? » lança-t-il d’une voix qui ne m’était pas familière.

Je restai quelques secondes silencieux, sidéré par la situation dans laquelle j’étais. Comment avais-je pu être autant étourdi pour rentrer dans cette tente qui n'était même pas la mienne ?

« Heum, il se trouve que nos tentes se ressemblent vraiment… » fis-je, confus, en rassemblant mes habits, près à quitter cet endroit. « Je suis désolé, ça n’arrivera plus, je vais m’en aller »

Jamais de ma vie je n’avais été autant gêné, mon visage devait être rouge écarlate et mes jambes tremblaient presque, je me sentais tout patraque. Je me rassurai en me disant que j’aurai pu tomber sur pire, il n’avait pas l’air de quelqu’un de méchant. J'allais voir comment il réagirai à tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Jeu 2 Aoû - 19:38

Gabin avait bu un peu, beaucoup voire beaucoup. Alors que le squatter se leva tout gêné et se confondit en excuse, Gabin avait juste explose de rire mais aucune de ses réactions n’étaient très logiques en cette soirée. "Nos tentes se ressemblent ? Je suis pas le seul a avoir un petit coup dans le nez" Le garçon mis un pantalon à la hâte et se releva brusquement, puis pour une raison (presque) inconnue, il s’effondra dans le lit. Ne parlant plus, ne bougeant plus, ne voulant plus qu’une chose dormir. Il tomba comme une masse avec un gros boum en piquet. Bon il semblerait qu’à avait bu un tout petit plus que ce qu'il présumait.
HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Dim 5 Aoû - 12:35

 
Je fus presque entrain de sortir de la tente lorsqu’il s’écroula sur le lit, inerte, sans dire aucun mot. Je me figeai. Que se passait-il ? J’accourrai vers le garçon en tentant de le réveiller ; je le secouai et lui tapotai le visage. Mais rien n’y fit, il ne bougea pas d’un seul centimètre. Je tentai tout de même de vérifier son pouls ; au moins, son cœur battait. D’après ce que j’avais remarqué, il ne devait pas être très sobre, c'était sûrement pour cela qu'il était dans cet état là. Je me demandai désormais ce que je pouvais bien faire. Sois je restai ici en attendant qu’il se réveille ou je pouvais m’en aller et le laisser là en espérant qu’il ne se passe rien de grave.
Terrassé par l’idée de le laisser seul ici, je décidai de rester un court moment, puis je m’en irai.

Je me réveillai en sursaut et me rendis compte que j’avais passé toute la nuit dans sa tente avec un mince coussin et le sol en guise de lit. La lumière du jour transperçait la fine toile de la tente, donnant un effet tamisé. Je m’étais endormi et j’avais complètement oublié de retourner à mon emplacement. Je me senti un peu mal à l’aise, ce n’était pas quelque chose qui m’arrivait tous les jours

Je le reconnu enfin, c'était Gabin ! Je le connaissais juste de vue car il était aussi à Poufsouffle. Déjà hier soir sa voix me disait quelque chose.
Puis il se retourna dans son lit et lâcha un soupir, mais n'ouvra pas un seul œil.

En bon "samaritain", j’essayai de le réveiller.

«  Eh lève toi ! » lui dis-je en le secouant un peu.

Je me demandai alors comment avais-je été autant stupide pour m'enfoncer dans ce pétrin. Si j'étais entré dans la bonne tente, je ne serais pas ici entrain d'essayer de réveiller un de mes camarades que je connaissais à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Lun 6 Aoû - 20:44

Gabin avait trop bu, il s’était trop amusé, il avait trop parlé, débattu, hurler dans tous les sens des phrases sans nom. Si bien que la soirée, bien que passionnante commençait à lui faire mal. Trop de choses pour trop peu de temps. Son discours n’était plus cohérent depuis bien longtemps, mais dans la mesure où tout le monde était dans le même état que lui, ce n’était pas très grave, loin de là. Il arriva dans sa tente pour s’étaler comme une crêpe en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, positionné en étoile, son sommeil était nécessaire et réparateur. Mais sa nuit fut ponctué de drôles de rêves avec des erreurs de tentes, de garçon dans son lit, d’erreur et de bière. Bref, le discours bien embrouille pour tout homme ayant un peu trop bu. Malgré ses drôles de pensées, le sommeil lui fit du bien, un bien fou !

Ce sont des bruits qui le réveillèrent, des bruits d'un camping qui s’éveille peu à peu avec le soleil. Il ignorait l’heure où même le jour. Il était embrouillé, très embrouille et avait un mal de crâne des lendemains de cuite, ceux que personne ne souhaitent. Du bruit et des voix se rapprochaient de lui. Il se tourna pour placer son oreiller entre sa tête et ne réussit qu’à grogner, il voulait encore dormir, encore un peu. Mais malgré ses désirs, une voix continuait à s’élever tout près de lui et il se sentit bouger bien contre sa volonté. Au bout d'un moment, n’ayant plus le choix, il se releva et comme son dos au semblant de mur derrière lui afin de se soutenir du mieux qu'il pouvait. Un garçon aux cheveux bouclés se tenait en face de lui mais tout était flou, embrouillé, il devait d'un bon jus à la citrouille pour se remettre d'aplomb. "Mais t’es qui toi, qu'est ce que tu fais ici ?" Était-il possible que ses rêves se soient mélangés à la réalité ? Mais il ne comprenait toujours pas pourquoi quelqu'un, enfin plutôt une simple voix pour le moment était ici à une heure si matinale. Parce qu'il était tôt non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Mer 8 Aoû - 18:52

 
Une personne normale se serait enfuie après avoir découvert qu’elle s’était trompée de tente. Surtout si un garçon saoul était entré dedans, puis s'était effondré sur le lit. Mais le côté bienveillant de moi-même n’avait pas décidé de faire ça. J'avais réfléchi sur un coup de tête.

Je tentai de le tirer de son sommeil en le secouant un peu pendant quelques minutes. Mes efforts pour le réveiller ne furent pas vains et il se leva subitement, l’air totalement perdu et fatigué par la soirée qu’il venait de vivre. Il a dû bien s'amuser. Il lâcha une grimace de surprise en me voyant dans sa tente. Le garçon répéta ce qu’il m’avait déjà demandé hier soir.

« Mais t’es qui toi, qu'est ce que tu fais ici ? » me lâcha-t il

Un silence s'installa. Comment allais-je lui raconter tout ça ? C’était tout de même une aventure assez étrange. Ce n'était pas très commun. Je bégayais un peu avant de lui expliquer.

« Je me  suis trompé de tente et étant donné que tu es arrivé dans un sacré état, je suis resté pour m’assurer que t’étais pas trop mal » mon affirmation paraissait ridicule et il allait sûrement me prendre pour un fou, mais autant dire la vérité.

J’allai surement partir désormais, je ne savais pas si j’étais vraiment le bienvenu dans sa tente, je n'allai pas m'incruster trop longtemps. Je regardai l'heure, il était déjà passé midi, je devrai aussi avertir mes parents avant qu'ils ne se fassent trop de soucis. Ma mère serait capable de lancer des recherches pour moi.

« Bref, excuse moi, je me suis endormi sans m'en rendre compte, j'avais prévu de partir hier soir. Je vais pas t'embêter encore.  » avouai-je, les joues rouges de honte.




PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Jeu 9 Aoû - 9:11

!Gabin était encore à moitié embrouillé, le fait de se lever aussi brusquement n'avait pas du arranger les choses. Sa tête n'avait pas du apprécier de faire des pirouettes des le matin sans être habituée au soleil, au jour et surtout à la gueule de bois. Il posa une question mais il n'eut pas la réponse tout de suite. Lorsque le jeune se mit à lui répondre, ses oreilles percevaient le son mais son cerveau ne réagissait donc ses paroles ne restaient qu'un brouillard qui bourdonnait encore et encore dans la tête de l’ivrogne de la veille. Il s’arrêta de parler puis reprit mais Gabin n’enregistrait toujours aucune information. Il attendait que sa tête se décide de traiter et de traduire ce que l'autre disait mais en vain. Lorsque tous les mots se mirent dans l’ordre et qu’il comprit enfin, de vagues souvenirs de la veille apparurent dans son esprit. Le fait de l’avoir vu en « rêve » ou plutôt en message de son cerveau l’aida à reconstituer le puzzle. Le garçon semblait vraiment très gêné, mais c'est vrai que se tromper de tente ne devait pas être une joie intense, encore moins lorsque le propriétaire de celle-ci arrivait, bourré, et dans les vapes. Malgré tout, il était resté pour vérifier qu'il allait bien ce qui était sympa de sa part, peu l’aurait fait. Son coloc de la nuit s’apprêtait à partir, le rouge aux joues toujours aussi fort. " Attend" l’arrêta t-il. "C'est sympa de ta part de t’être inquiété et d'avoir vérifié que je n’était pas inconscient." en plus, le mec avait du dormir par terre à vérifier qu'il n’était pas en train de s’étouffer alors que lui était bien au chaud dans un duvet douillet, bref ça n'a pas du être la meilleure nuit de sa vie. Il préférait ne même pas imaginer dans quel état il se trouvait la veille après avoir bu deux, trois, quatre ? Bref un nombre inconnu de verres " Tu veux boire quelque chose ?" lui proposa t-il. Puis avant qu'il ne croit qu'il lui propose de l'alcool encore, il rajouta. "Je parle d'un truc normal du matin, thé, café, jus de citrouille ?" C’était une manière assez simple de le remercier mais il n'avait pas trop d'autres idées en tête. Dans la mesure où il lui avait proposé, Gabin dut se lever. Il entreprit de poser ses pieds par terre er de se lever avec un lenteur folle mais cela lui permit de voir qu'il tenait sur ses jambes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Jeu 9 Aoû - 18:09

 

Il m’avait l’air un peu lointain et mit un peu de temps avant de comprendre tout ce que je lui disais. Comme si mes paroles arrivaient une minute plus tard à son cerveau. Je lui avais raconté toute l'aventure d'hier, il devait avoir sacrément bu. Il lui fallait surement du temps pour se remettre de tout ça. Mon récit devait être un peu confus et j'eus peur qu'il s’énerve contre moi. Gêné, je l’avais alors salué et j’étais prêt à partir d’ici lorsqu’il me retint.

« Attend ! C'est sympa de ta part de t’être inquiété et d'avoir vérifié que je n’étais pas inconscient. » m’a-t il alors dit

Je le regardai, étonné par ce qu’il venait de me dire, mais rassuré qu’il me remercie tout de même pour ce que j’avais fait. Ce n'était pas tous les jours que ça devait lui arriver, moi non plus. Je lui lançais un regard gratifiant. Je ne trouvai rien d’autre à répondre et il rajouta ensuite :

« Tu veux boire quelque chose ? Je parle d'un truc normal du matin, thé, café, jus de citrouille ? »

Sa précision à la fin me fit légèrement sourire. J’imaginais bien qu’il n’avait pas envie de boire de l’alcool à cette heure-là. Sauf s’il voulait vraiment soigner le mal par le mal. Dans tous les cas je n’en aurais pas bu, encore moins le matin.

« Oui pourquoi pas ! C'est gentil merci. » acceptais-je.

Gabin se leva d’un très grand calme, comme s’il avait peur de casser quelque chose, ses mouvements étaient lents. Je me sentais désormais moins « intrus » ici et surtout moins honteux, mes joues avaient dû revenir comme avant. Il ne m’avait pas pris pour un fou, heureusement.

« Mmh pourquoi pas un jus de citrouille. » fis-je en m’asseyant sur le sofa.

A vrai dire, cette tente n’avait rien avoir avec la nôtre ; enfin surtout à l’intérieur. Tout était aménagé différemment mais c’était tout de même un endroit très agréable. Je me demandais comment j'avais pu me tromper, mais ma fois, ce sont des choses qui arrivent. J'aimais beaucoup le camping, c'était quelque chose qu'on ne faisais pas souvent avec ma famille, c'est plutôt dommage. On rencontre pleins de monde, et surtout de façons assez surprenantes, en voilà la preuve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Jeu 9 Aoû - 19:10

Le brouillard s'evacua lentement, très lentement de l'esprit de Gabin mais le principal Est que chaque seconde qui passait le rendait un peu moins embrumé qu’à l'instant précédent et c’était ça le principal non ? Malgré cela, il réussit quand même à remercier convenablement le garçon. Même si Gabin buvait, il était rare qu’il se mette dans un état pareil et ça ne devait pas être beau à voir pour qu'il s’écroule à ce point. Le seul souvenir ou plutôt non souvenir d'un événement pareil était le soir où il avait appris pour Nina et Holden, il avait tellement bu ce soir là qu'il s’était réveillé le lendemain matin en black out total au milieu du parc en caleçon. Miracle qu'il ne se soit fait voir par personne dans la mesure où il était encore relativement tôt dans la matinée. Comment avait-il atterrit là ? Seul ou avec de l'aide, cela restait un mystère, mais cela faisait une histoire drôle à raconter, c’était déjà ça !
En bref, il arrêta de se perdre dans ses pensées et surprit un regard réellement étonné de la part de la personne en face de lui, avait-il si dingue de remercier quelqu'un ? Bon en même temps vu le cas de la veille, oui, la personne pouvait douter d'un mec pareil. La « commande » prise, il se dirigea, toujours avec lenteur vers le mini frigo de la tente et servit deux verres de jus de citrouille. Il alla s'assoir dans le fauteuil à côté du canapé bien heureux de retrouver un support pour ses jambes et il était sur aunsi de ne pas tomber. Il tendit le verre de jus à ce dernier bien heureux qu'il n'ait pas demandé une bière ou autre chose du même style car il y aurait eu de fortes chances qu'il lui vomisse dessus à l’évocation même d'une goutte d’alcool pour le moment.
Le garçon regarda dans la tente. "Et donc comment as-tu fini ici ? Parce que je ne crois pas avoir vu de tente qui ressemble d'aspect extérieur plus ou moins à la notre dans le coin." A cette remarque, il se rendit compte que Nia n’était pas La ce qui était étrange car ils partageaient leur tente. Et à ce que disait le garçon, elle ne semble pas avoir été presente de la nuit. Il faudrait qu'il la questionne à ce sujet plus tard. Il regarda enfin le garçon en face de lui et fronça les sourcils en réfléchissant. "On ne se connaît pas par hasard ? Ta tête me dit vraiment quelque chose !" Bon Il ne fallait pas trop lui en demander quand même, il avait toujours une énorme gueule de bois alors les souvenirs ce n’était pas trop ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Ven 10 Aoû - 16:48

 
Assis sur le sofa, je scrutai l'intérieur de la tente. Il commençait à faire un peu chaud, le soleil tapait déjà. Gabin alla alors chercher de quoi nous rafraîchir, puis me tendit le verre de jus de citrouille, bien frais, comme je l'aimais. Ce dernier me demanda aussi comment j’avais pu finir ici, dans sa tente, alors qu'il n'en avait pas vu de similaires.

« Disons que notre tente était un peu plus loin et il me semblait qu’elle ressemblait vachement à celle-ci, j’ai vraiment pas fait attention. Et tu sais avec le chaud, le mal de tête, c'est vite arrivé. » avouai-je, ne sachant pas trop comment me justifier.

Ça m’arrivait souvent d’être tête en l’air et cette fois-ci, je n’avais pas raté la gaffe. Il restait plus qu’a raconter ça à mes parents, ils me diront sûrement d’être beaucoup plus attentif et d’être conscient de ce que je fais. Un silence s’installa, comme si Gabin réfléchissait à quelque chose d’important, peut-être un peu sonné par sa soirée et sa gueule de bois, puis il se concentra sur la conversation, fronça les sourcils et me demanda qui j’étais exactement

« Si, tu dois aussi être à Poufsouffle. C’est bien Gabin ? » demandai-je, même si j’étais quasiment sûr que c’était lui.

J’arrivais tout de même à retenir les prénoms des camarades de ma maison, ça coinçait seulement avec les tentes je crois…

Puis, je me rendis compte que je n'avais même pas dis mon prénom, il ne devait pas tellement me connaître. Ou vaguement.

« Oh et moi, c’est Artus. » rajoutai-je

Les gens sont quelquefois étonnés par mon prénom et me demandent si je ne m’appelle pas Arthur, non, moi c’est bien Artus, avec un s. Et disons que ce n’est pas le nom le plus étonnant, j’ai déjà entendu pire. Je m’éloignais un peu du sujet et décidai de briser le silence.

« Et sinon, ça se passe les vacances ? » demandai-je, curieux.

C’était une question un peu basique mais je n’allai pas non plus rester muet et attendre qu’il me cause. Je sirotai mon jus de citrouille, il avait un goût spécial mais n’était pas mauvais, c’était différent de ce que j’avais pu goûter jusqu’à aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Ven 31 Aoû - 18:59

Les deux garçons étaient assis face à face, ils se jaugeaient, réfléchissaient enfin, autant que Gabin en était capable dans son état de lendemain matin de fête. Il lui apporta le jus de citrouille que les Ollivander faisaient toujours eux-mêmes et ce, depuis longtemps, c’était une lubie de Garick, et Gabin sur ce coup là avait pris le relais . Ils racontaient un peu de pamplemousse pour donner un peu d'amertume et de peps au jus qui pouvaient parfois lasser à cause de sa consistance très épaisse. Il écouta l'explication du garçon avec un véritable intérêt mais ne put s’empêcher de retenir un petit rire tant la situation était originale. Avait-il bu ou était-il simplement à l'ouest, peu importe la réponse, la situation était peu banale, ce serait une sacré anecdote à raconter en tout cas. " En bref, tu n’étais pas vraiment dans ton état normal, c'est la défaite des norvégiens qui t'a mis la tête à l'envers ou quoi ?"

La concentration et le fonçage de sourcils eut l'effet de donner encore plus mal à la tête et ceci pour rien car même ainsi, il n'arrivait plus à remettre ce garçon, et pourtant il savait qu'il le connaissait, il avait une très bonne mémoire des visages. Ok, donc lui le connaissait ! En même temps, sans se vanter, notre son père et son caractère, il était connu par la plupart du château même si lui n'avait pas cette même connaissance."Ouais c’est ça !" Artus, Artus mais Artus quoi ? "Mais oui !" dit-il avec une petite ampoule qui s'allumait dans sa tête. "Citrouille ! Je veux dire pumpkin ! Artus Pumpkin, 5eme année Poufpouf !" C'est bon ! Il l'avait remis bien qu'avec un peu de lenteur ! Mais bon, il ne fallait pas trop demander à quelqu’un qui avait encore la gueule de bois. Cette nuit serait à coup sûr à marquer dans ses annales personnelles. Boire à ce point et la petite expérience là n’était pas un truc qui se passait tous les jours ! Ça va, j’ai pas fait grand-chose jusque là et toi ?"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Ven 7 Sep - 13:05

 
Après toutes mes explications, le garçon avait encore des questions à me poser sur la gaffe que j’avais commise. Il avait l'air curieux.

« En bref, tu n’étais pas vraiment dans ton état normal, c'est la défaite des norvégiens qui t'a mis la tête à l'envers ou quoi ? »

Même si le Quidditch était mon sport préféré, je devais avouer que je n’avais pas trop suivi la coupe cette année, disons que j’était plutôt déçu de leur défaite mais sans plus.

« Je ne pense pas que ça soit à cause de ça » dis-je, amusé « Tu sais, je pense plutôt que c'est parce que je suis assez tête en l’air »

Je suis quelqu’un de tête en l’air, effectivement, j’ai certaines fois du mal à me concentrer et je suis dans mes pensées. Il m’avait alors demandé mon prénom. Même si nous étions dans la même maison, ça ne faisait pas de nous des meilleurs amis et vu tout les élèves de Poudlard, je comprenne qu’il aie du mal à me reconnaître. Disons que je n’étais pas non plus la personne la plus populaire de l’école.
Lorsque je lui avais révélé mon prénom, il avait eu l’air de réfléchir un instant puis il s’exclama :

« Citrouille ! Je veux dire pumpkin ! Artus Pumpkin, 5eme année Poufpouf ! »

J’avais lâché un petit rire suite à  son affirmation, les gens me reconnaissaient grâce à mon nom de famille, ça leur restait dans la tête et ne l’oubliaient pas. Ce n'était sûrement pas le seul à me dire ça.

Je lui avais demandé comment se déroulaient ses vacances et il me révéla qu’il n’avait pas fait beaucoup de trucs. Un peu comme moi finalement, cette année, j’étais surtout resté chez moi.

« Ouais moi non plus, j’ai pas trop bougé de chez moi.»

Je ne sus pas trop quoi lui dire à cet instant, de quoi pouvais-je bien lui parler. Lui dire que son jus de citrouille était très bon ? Lui reparler de hier soir ? Je restai muet et continuai de boire mon jus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Mar 11 Sep - 19:09

Gabin était très amusé par cette rencontre car, de un elle était plutôt originale, et de deux, il adorait toujours rencontre des tonnes de nouvelles personnes, encore plus quand elles appartenaient à sa maison et qu'ils ne les connaissaient que de vu. Bien que plutôt sympathique, le garçon qui était en face de lui avait l'air plutôt apeuré comme s'il craignait qu'on lui tape sur les doigts à tout moment. Pourtant, Gabin était plutôt sympathique et toujours ouvert aux discussions. "Maladroit ? Tu me fais vraiment penser à Greta Catchlove de notre maison je ne sais pas si tu connais, toujours à l'ouest et à des endroits plus qu’originaux car elle s'attire pas mal d'ennuis, mais elle est adorable !"

Se souvenir d'un nom à cause d'une image liée à celle-ci pouvait entraîner des types de sentiments : soit les personnes étaient excédés de n’être défini qu’à travers ça, soit il finissait par en rire e sachant plus quoi dire. Heureusement, le jeune jaune semblait être de la seconde catégorie, il ne l'avais donc pas trop vexé. "Désolé ! Mais c'est un bon moyen mnémotechnique." Les deux se turent et Gabin regardait la garçon, plutôt petit, frêle, cheveux courts et bouclés, c'est un peu comme si toute sa personne essayait de se cacher, de s'excuser d’être la. En toute honnêteté, Gabin trouvait cela fort divertissant. "Petit moment gênant" dit-il en explosant de rire. "Allez viens on a assez trainassé !" Il avait dit cela en attrapant le garçon au passage sans vraiment lui demander son avis et ils sortirent tous deux. "Oh ce soleil c’est tellement agréable" Il s’étira en levant ses bras le plus haut possible et laissa le soleil lui caresser le visage ! "Bon je sais pas trop où on va mais on y va" dit-il tout joyeux en marchant d’un pas rapide qui obligeait son colocataire d'une nuit à le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 79
| AVATARS / CRÉDITS : Lucas J. Zumann
| SANG : Rouge citrouille


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Méduse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin) Sam 15 Sep - 9:56

 
Gabin m’avait alors avoué que je lui faisais penser à Greta, qui étais aussi à Poufsouffle. Je ne la connaissais pas personnellement mais d’après ses propos, elle était autant maladroite que moi. Je ne devais pas être le seul, effectivement. Sa remarque me fit sourire et il ajouta que ce n’était qu’un simple mémo technique. Les gens avaient vraiment toutes sortes de techniques pour se rappeler de moi ou de mon nom, c’était assez amusant.

Je remarquai que Gabin avait décelé ma honte que je tentais de cacher suite aux événements de cette nuits mais il avait décidément l’air de ne pas m’en vouloir ou encore de me trouver bizarre. Tant mieux car je ne pense pas que tout le monde aurait réagi de cette manière si un garçon inconnu avait passé la nuit dans votre tente pour s’assurer que tout allait bien.

Puis, prit d’un élan, il m’entraîna dehors et nous commençâmes à marcher tout deux, ne sachant pas vraiment dans quelle direction nous allions. Je m’étirai un peu, ça faisait du bien de pouvoir se dégourdir les jambes, j’avais l’impression d’être bloqué de partout.

« Bon je sais pas trop où on va mais on y va » me dit-il.

Il marchait beaucoup plus vite que moi et j'eus un peu de mal à le rattraper. Il fallait tout de même savoir qu'il faisait au moins 20 centimètres de plus que moi et pendant qu'il faisait un pas, j'en faisais deux ! Ce n'étais pas toujours avantageux d'être petit.

« On pourrait aller manger un morceau au food truck, enfin sauf si ton estomac n’est pas de service.  » dis-je, un sourire aux lèvres en faisant référence à la soirée d’hier soir.

Disons que je n’avais jamais été dans un état pareil et je ne pouvais pas trop savoir comment ça faisait mais j’imaginais bien que ce n’étais pas très agréable. Je n'avais pas encore eu l'occasion de tester et je ne savais pas si j'allais le faire un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin)

Revenir en haut Aller en bas

Règle N°1 de camping : se souvenir de l'emplacement exact de notre tente (ft. Gabin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Règle sur la bataille navale.
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» [IRL Camping - Juillet] Parce que le Sud, c'est coul et il y fait chaud.
» quelques imageries pour ce souvenir......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-