C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran Mar 31 Juil - 20:12

Melody, dès sa première rencontre avec Kierán, avait été interloquée. En effet, son nom de famille, Graves, lui disait quelque chose sans pour autant qu’elle s’en souvienne. Le jeune homme avait également fait mention du fait qu’il connaissait Raven Fawkes, la grande sœur de la juriste, expliquant que son père avait été son chef. C’était alors qu’elle se souvient vaguement de quelque chose, une sensation de tristesse et de gratitude, sans savoir ce qu’il en retournait vraiment. Oui, les Graves et les Fawkes se connaissaient, du moins le père Graves et l’aînée Fawkes, puis le fils connut l’aînée pour ensuite connaître la cadette. Mais quelque chose clochait, et cela avait travaillé l’esprit de la juriste durant des jours, que dire, des semaines ! Elle n’arrivait pas à mettre la main dessus, mais quelque chose de grave était arrivé, elle en était certaine. Melody avait une bonne mémoire, généralement, mais le jeune homme changeait beaucoup de choses en elle, suscitant des réactions tout à fait étranges et incontrôlables, du genre qu’aucun autre homme n’avait suscité en elle.
Les jours passèrent, les sorties se réitérèrent, et la blondinette ne parvenait toujours pas à s’enlever cette idée de la tête : il lui manquait une pièce du puzzle, quelque chose d’important, quelque chose qu’elle n’aurait jamais dû oublier. Graves. Qui était Graves, à part ce beau Kierán ? Si elle se souvenait bien du soir où ils s’étaient rencontrés – et oui elle s’en souvenait très bien ! – la Langue-de-Plomb avait semblé étrange lorsqu’il avait demandé si Melody était la sœur de Raven Fawkes. Pourquoi avait-il eu cette réaction ? Que lui cachait-il à son propos ?
Un jour, alors qu’elle avait fini une audience en avance et qu’elle ne devait pas se dépêcher pour aller voir son beau brun, elle chercha dans ses dossiers concernant les Graves. Puis, elle le trouva. Le père de Kierán avait en effet été le chef de Raven, et celui-ci était mort durant une mission. Le dossier expliquait qu’il avait sacrifié sa vie pour sauver celle de qui il était chargé : Raven. Tout revint alors en mémoire de Melody. Sa sœur avait été si troublée par ce qu’il s’était passé, se culpabilisant sans cesse, pleurant parfois, quoique rarement vu son caractère. Cela avait été une épreuve pour elle, la juriste s’en souvenait. Elle avait entendu quelque chose, à propos de cette affaire, des bruits de couloir bien sûr, disant que le fils de Graves était très remonté contre l’Auror qu’il pensait responsable de la mort de son père. Etait-ce pour cela que Kierán… ?
Une semaine après, peut-être deux, et quelques jours avant son arrestation, Kierán Graves était chez Melody, il avait passé la nuit chez elle. Nous étions samedi après-midi, il faisait beau et ils venaient de prendre un bon brunch préparé avec son par la maîtresse des lieux. Ils s’étaient ensuite installés dans le salon, sur le canapé. Melody souhaitait aborder le sujet depuis longtemps déjà, mais n’avait pas encore osé le faire. Alors qu’elle caressait doucement le bras de l’homme avec qui elle était maintenant en couple – enfin elle le pensait sans pour autant que ce soit clairement dit – elle prit la parole. « Dis-moi, Kierán, tu connais bien ma sœur ? » demanda-t-elle, l’air de rien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 343
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - blue comet
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran Mer 1 Aoû - 11:15

Kierán Graves était peut-être un esprit éminemment intelligent, il n'en demeurait pas moins un sérieux partisan de l'oisiveté. Ne rien faire était son sport préféré, car bien que ses muscles ne s'activaient pas, ses neurones, eux, ne se gênaient pas. Il était sur tous les fronts en règle générale et bien qu'il puisse regretter ne pas avoir le même genre de conversation avec Melody qu'avec Cassiopeia, il aimait ne rien faire avec elle. C'était d'ailleurs ce qu'ils faisaient ce jour-là : rien. Le jeune homme aimait ces silences qui lui permettaient de réfléchir, et c'était sans doute pour cela qu'il n'était guère un homme très bavard en générale. Le Département des Mystères en était un pour tous ceux qui n'y avaient jamais mis un pied, mais c'était en réalité, un endroit très banal, et bien qu'il regorgeât de certains trésors, il restait un lieux froid, glacial et silencieux. Les langue-de-pombs travaillaient dans le silence et s'interpellaient bien peu. Si la joie de vivre pouvait ressortir des autres Départements par quelques ragots de bureau, ou quelques blagues douteuses sur le nouveau ou les anciens Ministres, il n'y avait rien de tout cela dans le lieux de travail de l'Irlandais. Sans doute qu'il y passait tellement de temps qu'il était influencé dans tout son être par cela. On lui avait bien souvent reproché sa froideur, ainsi que son côté distant voire même, son léger problème à ne pas comprendre l'espèce humaine. Certains s'y accoutumaient et d'autres non. Melody Fawkes avait fini par s'y faire, et bien qu'il lui arriva de penser qu'elle faisait une grossière erreur en le fréquentant, il ne disait trop rien. Il aimait bien Melody. C'était un fait, il se sentait attaché à elle. Il fallait souvent du temps à Kierán pour remarquer la réelle valeur des gens, à ses yeux - et malheureusement, il était déjà trop tard. La présence de la juriste à côté de lui l'apaisait d'une manière invraisemblable. "Pas personnellement" répondit-il de sa voix grave couronnée d'un accent du comté de Galway, flegmatique à la question de la juriste, "pourquoi cette question ?". Physiquement, il n'avait eut aucune réaction.

Mentalement, et comme d'habitude, son esprit s'activait. Pour être honnête, il la trouvait très étrange, cette question posée de but en blanc, et il redoutait d'avance une suite qu'il n'allait pas apprécier. Amener Raven Fawkes sur le tapis était une chose qui pouvait le rendre particulièrement irritable, car il se rappelait ce qu'elle avait fais. Son père, qui valait mieux que lui, qui valait mieux qu'elle, était mort par son incompétence. Et quelle avait été sa punition ? Rien du tout. Elle l'avait mis à mort, d'une certaine manière, tout ça pour continuer à exercer son métier de manière tout à fait paisible, jusqu'à devenir sous-chef aujourd'hui. Cette injustice lui tailladait le ventre. Outre qu'il ait perdu son dernier parent, Kierán avait ressenti un violent choc émotionnel à sa mort, tout comme Oona, qui avait finalement pété les plombs pour fuguer, alors qu'elle était sous sa responsabilité. Raven avait fais plus que de simplement laisser mourir Callaghan Graves. Elle avait pris un malin plaisir à marcher sur les dernier morceaux de verre pour les briser une dernière fois. Il la détestait.

(567)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran Jeu 2 Aoû - 13:04

Lorsque Kierán répondit à Melody qu’il ne connaissait pas personnellement sa sœur, celle-ci arqua un sourcil. Bon, d’accord, il était en effet possible que les deux ne se connaissaient pas personnellement, puisque ce mot signifiait qu’ils étaient tout de même un minimum proches. Malgré cela, une chose était sûre, ils se connaissaient. Après tout, le père du jeune homme était mort pour sauver Raven Fawkes, ils s’étaient donc déjà forcément rencontrés, tout du moins à l’enterrement si ce n’était pas au bureau de Callaghan Graves un soir alors que Kierán et sa sœur, Oona, allaient chercher leur père ou quelque chose du genre, non ? De plus, si les rumeurs étaient vraies, la Langue-de-Plombe en voulait à l’Auror, et connaissant maintenant suffisamment le jeune homme, Melody savait pertinemment qu’il serait allé la voir pour lui dire ce qu’il pensait. Kierán était comme ça. Quand quelque chose le tracassait trop, quand il en voulait vraiment beaucoup à quelque, il le disait, simplement. Melody imaginait donc parfaitement bien le jeune Graves venir affronter l’aînée Fawkes, ce que celle-ci n’aurait donc surement pas apprécié.
« J’ai appris dans quelles circonstances tu avais perdu du père… » murmura la juriste en continuant de caresser le bras du jeune homme délicatement. Ils n’avaient jamais vraiment discuté ensemble de leur passé, de leurs parents à tout deux disparus, des circonstances de leur disparition, de leur sœur, de leur enfance… Le jeune couple n’avait encore pas abordé ces sujets, et il n’était même pas certain qu’ils le fassent un jour tant cela était plus sérieux qu’ils ne voulaient l’être. Non pas qu’ils ne voulaient pas avoir une relation sérieuse, mais ils venaient de commencer à se fréquenter. Leur sentiment n’avait pas encore été révélé et, même s’il était sûr que Melody en éprouvait, rien n’était dit qu’ils s’étaient développés. Ce genre de sujets venaient normalement plus tard, mais la blondinette désirait ardemment savoir si le lien entre Kierán et Raven était en, d’une quelconque façon, à l’origine de leur relation.
Melody, après avoir pris une grande inspiration, continua « Etant donné les circonstances, je me disais que vous vous connaissiez forcément, au final… » dit-elle. Le sujet avait été mis sur la table, il suffisait maintenant de dire les choses, simplement. Kierán allait-il tout dévoiler ? Melody devrait-elle lui tirer les vers du nez ? Et qui avait-il vraiment, entre lui et Raven ? Après tout, peut-être que les rumeurs étaient fausses, peut-être qu’ils s’étaient déjà vu sans pour autant qu’un lien se crée ? Melody était du genre à se faire des films très facilement, mais elle savait bien qu’elle en faisait parfois trop. Etait-ce le cas ? Elle n’en savait rien. Malheureusement, une mauvaise idée s’était insinuée en elle, et il fallait qu’elle tire les choses au clair. Si le jeune Graves en voulait vraiment à l’Auror, serait-il allé jusqu’à charmer sa sœur pour la faire enrager, peut-être même pour se venger en brisant le cœur de la cadette Fawkes… ? Melody ne pensait pas Kierán comme cela, mais sa réaction, le premier soir, à l’évocation de sa sœur lui été resté en tête et la perturbait quelque peu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 343
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - blue comet
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran Sam 4 Aoû - 19:27

Kierán Graves n'était pas, d'ordinaire, un garçon irascible. Il était fait d'un calme que lui avait transmis, de toute évidence, son père Callaghan. Enfant simple, adolescent complexe, Kierán était finalement devenu un adulte entre les deux. Il se démarquait par sa simplicité apparente et la complexité de son esprit de Serdaigle, au service du Ministère de la Magie. En bien des domaines, le fils ressemblait à son père. Physiquement, mentalement, peut-être que le langue-de-plomb avait moins de volonté que son paternel, et moins de scrupules que lui. Il faisait, disait-il toujours, ce qu'il devait faire pour assurer sa sécurité et celle de sa frangine. Car après avoir perdu sa mère, après avoir perdu son père, il ne sentait pas non plus prêt à perdre sa soeur. S'il fallait qu'il risque la prison pour cela, il était prêt  à le faire, et il l'avait déjà prouvé. Donner des informations à un certain Lucius Malefoy, leur assurait au moins de ne pas faire parti de la pile de victimes s'ils venaient à gagner. Il était inutile de préciser que son père avait été un homme bien trop droit pour faire la même chose, s'il avait dû faire la même chose. Kierán gardait un souvenir de son père comme étant quelqu'un de juste, et il savait bien qu'il ne valait pas aussi bien que lui. Personne ne parlait jamais de son père à l'Irlandais. Que ce soit sa soeur, ou ses rares amis. Le nom de Callaghan était tut comme s'il était une malédiction. Et c'était mieux ainsi, car le jeune homme pouvait s'avérer irascible si on l'évoquait. Aussi n'était-ce pas une bonne idée que Melody en parle. "Tu l'as appris ou tu l'as cherché ?" demanda-t-il, circonspect, "je n'ai pas envie d'en parler". Comme tout ce qui le touchait dans sa vie privée, Kierán n'aimait pas s'étaler dessus.

La juriste pourtant, préféra continuer sur sa lancée. Quand à lui, il préféra ne rien dire. Il ne connaissait pas Raven personnellement, c'était un fait, il ne mentait pas. Si elle espérait qu'il lui dise qu'ils avaient eu une discussion très animée quelques temps après l'accident, elle pouvait courir. Melody et lui se fréquentaient peut-être, il y avait des choses dont il ne désirait pas encore parler. Et il ne voyait pas pourquoi elle amenait ainsi le sujet, si tôt. Cette période de sa vie, Kierán préférait la refouler loin de lui. La mort de son père avait été l'élément déclencheur à beaucoup trop de problèmes dont il préférait ne pas se souvenir. Il avait hérité du titre merveilleux de tuteur comme sa soeur n'était pas majeure au moment des faits, à seulement vingt ans. S'occuper d'une adolescente en étant jeune adulte et étudiant, ce n'était pas formidable. Mais s'occuper d'Oona, c'était pire, parce qu'elle était une rafale ambulante. "Je ne vais pas non plus te dire que je l'adore" se contenta-t-il de répondre comme si cette réponse était amplement suffisante pour qu'elle ne cherche pas plus loin, et qu'elle arrête de lui poser des questions sur Raven, sur ce qu'il pensait d'elle, et sur Callaghan Graves.


(554)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran

Revenir en haut Aller en bas

Flashback - Please, say me the truth. Why me ? - Kieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-