GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyMer 1 Aoû 2018 - 10:02

Bertha, bien que majeure et vaccinée, devait encore passer son permis de transplanage et, par conséquent, dépendait encore des transports en commun sorcier. Le bonheur. Au moins elle pouvait toujours se servir de sa baguette pour optimiser au maximum ses déplacements. Elle avait réussi à réduire toutes ses affaires en un minuscule sac et, devait l'avouer, n'était pas peu fière de son sortilège. C'est ainsi qu'elle se retrouva devant la demeure des Rozen après un trajet fort intéressant dans la MagicoBus. Elle trouvait aux conducteurs un bon caractère mais les services d'hygiène étaient-ils tant aveugles pour ne pas condamner la zone pour ces conditions sanitaires plus que désastreuses ? Elle eut presque des frissons en se remémorant les tâches suspectes sur la banquette qui lui avait fait face. Elle chassa cette idée en frappant trois petits coups à la porte d'entrée. "J'ai piqué du vin d'ortie dans la réserve de mon père, dit-elle en guise de bonjour alors qu'elle avait récupéré la bouteille dans son mini sac et qu'elle se retrouvait devant le garçon, je sais pas trop ce que ça donne je t'avoue !" Elle aurait pu l'ouvrir et en boire directement une gorgée pour goûter mais la dernière soirée qu'elle avait fait avec de l'alcool lui laissait un amer souvenir. "C'est vraiment top que tes parents soient pas là, ils sont au courant que je viens ?" Elle savait que son père, frère et sœur n'étaient pas là et tant qu'à faire ne voulait pas subir les foudres du mère surprise et rentrée plus tôt que prévu. "Eh beh alors, tu me fais pas rentrer ?" Demanda-t-elle en lui souriant malicieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyMer 1 Aoû 2018 - 18:54


Qu'est-ce qu'Alexandre aimait avoir la maison pour lui tout seul ! Personne pour venir perturber sa tranquillité. Son père, sa soeur et son frère se trouvaient à la Coupe du Monde de Quidditch. Quant à sa mère, infirmière dans un hôpital moldu, elle faisait le service de nuit ce jour là. Dans ce genre de situation, il en profitait régulièrement pour inviter à dormir ses amis habitant à Londres ou dans la banlieue. Parmi ces amis, les plus accoutumés étaient Njal Laensen et Bertha Jorkins. Ce fut cette dernière qu'il invita cette fois-ci. C'était la première fois qu'il la revoyait depuis la fin des cours à Poudlard.
Alexandre avait sorti par conséquent de quoi grignoter (des chips et des dragées surprises de Berty Crochue, notamment) ainsi que des verres avec une bouteille de jus de citrouille -il valait mieux être sage- qu'il avait posé sur la table basse. Les Rozen habitaient dans un pavillon dans une zone résidentielle moldue où l'on retrouvé beaucoup de famille relativement aisée. Un quartier bien tranquille. On sonna à la porte. Alexandre vint ouvrir et découvrit son amie Bertha sur le palier avec une bouteille d'ortie. La jeune femme avoua alors ne pas être sûre du goût de cette substance.
« Au pire ce qu'on va faire... Tu bois en première, et si t'es pas morte d'ici trente minutes, je bois à mon tour. »
Ils ne s'embarrassaient pas de politesse basique et pompeuse. Pas de ça entre eux. Gerda Rozen ne fixait pas beaucoup d'interdits à ses enfants. Elle partait du principe que plus on interdisait des choses aux adolescents, plus ils allaient avoir envie de transgresser, ayant été elle-même comme ça dans sa jeunesse. C'était une femme très ouverte. Cependant monstrueuse quand elle s'énervait sérieusement.
« Ma mère sera pas surprise de ta présence. » répondit simplement Alexandre avec détachement.
Tandis que Bertha lui faisait la remarque, le Serpentard l'invita à entrer. La demeure avait tout d'une maison familiale, surtout beaucoup de photos de famille qui néanmoins n'envahissaient pas l'espace pour autant. « Fais comme chez toi ! » dit-il en allant se poser sur le canapé.
Il faisait comme si de rien n'était mais il était surexcité. Il avait tellement de choses à dire à Bertha concernant son séjour en Norvège -il n'y avait d'ailleurs pas bronzé des masses-. Et puis il lui semblait que elle aussi avait des choses à lui dire.
« Alors, quoi de neuf ? »
Il savait parfaitement de quoi il voulait parler: de la relation de son amie avec Peter Pettigrow. Quand il avait appris la nouvelle, il s'était farouchement révolté et opposé à cette relation. Il avait trouvé tout les défauts du monde au pauvre Gryffondor et n'avait pas utilisé des mots tendres. Brosser dans le sens du poil, il ne savait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyJeu 2 Aoû 2018 - 11:56

Goûter la première ? Jamais de la vie ! Elle ne savait même pas depuis quand la bouteille traînait dans les fins fonds des placards des Jorkins. "Ah non non non ! T'as l'estomac moins fragile, tu bois le premier et on voit ce que ça donne !" Le fameux "honneur aux dames" ne marchait pas dans ce genre de situation, malheureux. Elle avait déjà vu sa prude de mère tremper ses lèvres dans un verre de vin d'ortie, ça ne devait donc pas être si fort que ça en avait l'air.

Bertha aimait plus que tout le côté famille des Rozen. Jamais son père n'aurait, par exemple, eut l'idée de l'emmener à la Coupe du Monde. Fille unique, elle regrettait souvent de n'avoir aucune anecdote à raconter tandis que ses copines en avaient à foison. Elle sourit à Alexandre. Sa mère à elle aurait eu du mal avec la présence d'un garçon, adolescent et mignon, dans son salon. Bertha lui avait déjà parlé du serpentard mais sa maternelle et surtout son esprit vieux jeu avait dû s'imaginer trop de choses incongrues. Elle pénétra dans la maison et fut une nouvelle fois enrobée de cette atmosphère familiale si particulière. "J'adoooore cette photo !" Dit-elle en pointant du doigt l'un des cadres accrochés au mur.

Elle finit bien vite par le rejoindre sur le canapé. "Est-ce que t'es sûr de vouloir que je commence ?" Demanda-t-elle en sachant pertinemment où il voulait en venir. Parce que des choses à dire, pfiou, elle en avait ! Si sa relation avec Peter avait mis quelques temps avant de devenir concrète, elle avait pris une drôle de direction depuis la fameuse soirée d'anniversaire de Dowey et Wilda. L'heure allait être à la confession. Et elle était certaine qu'Alexandre avait aussi deux trois petits trucs bien croustillants à lui mettre sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptySam 11 Aoû 2018 - 12:31


« Mais je vais pas boire ça en premier, t'es folle ! Qu'est-ce qu'on fait alors ? On va pas le faire goûter à l'un des chats ou aux hiboux ! »
Les Rozen avaient quatre chats et deux hiboux. Il était fréquent qu'un félin vienne s'installer sur les genoux d'une personne qui venait de s'asseoir sur le canapé ou qu'on les entende miauler pour entrer ou sortir. Ils avaient un hibou mâle, Herr Eule, et un hibou femelle, Frau Eule. Cette dernière était du genre agressive et Bertha l'avait sûrement remarqué quand Alexandre lui envoyait des lettres avec cette dernière: elle pinçait.

De l'extérieur, la famille Rozen apparaissait comme étant très soudée. Ce qui n'était bien sûr pas totalement vrai car elle regorgeait de tensions internes. La plus forte et la plus récente en date était bien sûr le litige entre le père et Alexandre depuis que ce premier avait appris que son fils, via une lettre du directeur de Poudlard, avait participé à l'agression d'un autre élève, qui s'était retrouvé à Ste-Mangouste, au sein de l'école. Et dire qu'Hans commençait à peine à digérer la répartition de son cadet à Serpentard et son changement d'option complètement imprévu. Pourtant fut une période où les deux vivaient facilement sans accrochage, avant qu'Alexandre n'entre à Poudlard.
Bertha désigna une photographie justement d'Hans et d'Alexandre. Ce dernier ne devait pas avoir plus de cinq ans et son père le portait sur ses épaules au cours certainement d'une sorte de fête foraine. Ils avaient l'air heureux sur cette photo.
« Ouais c'était quand j'étais encore mignon. » plaisanta le jeune homme en allant s'installer sur le canapé.
Bertha vint le rejoindre. Tout de suite, il entra dans le vif du sujet tandis qu'elle semblait hésiter. Ce n'était pas un sujet facile pour elle. En même temps, il l'avait directement dit que c'était une mauvaise idée de sortir avec Peter Pettigrow.
« Oui, tu commences. J'ai envie de t'entendre dire que j'avais raison. » confirma-t-il avec un sourire de peste.
Plus le temps passait, plus Alexandre avait l'impression que les filles avaient mauvais goût en terme de garçon. Gardenia avec Moran au bal de Noël. Toutes les filles avec Sirius Black. Bertha avec Pettigrow. Anciennement Maïa avec lui-même. Et il était sûr qu'il n'était pas encore au courant de certaines choses. Pourquoi toujours sortir avec des mauvais garçons ? Il n'aurait plus que manquer que Kalia sorte avec Mulciber et c'était le pompon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyDim 18 Nov 2018 - 17:38

Bertha sourit malicieusement au serpentard. Elle n'était pas gaga des animaux comme beaucoup trop de personne sur cette planète pouvaient l'être. – Va pour un chat. Les hiboux avaient au moins le mérite de servir de pigeons voyageurs et, même si l'un des Rozen était capricieux et laissait de petites cicatrices sur les doigts, elle se dit qu'ils pourraient toujours être d'une nécessité quelconque.

L'herbe était toujours plus verte ailleurs comme l'on disait souvent. Pourtant Bertha avait du mal à imaginer comment sa vie pouvait être meilleure que celle d'Alexandre de n'importe quelle manière. Elle rêvait de frères et soeurs, de cadres photos, d'anecdotes à raconter, de tout sauf de l'atmosphère pesante et hypocrite qui régnait chez elle. Vivement qu'elle quitte le domicile familial, elle n'était même pas certaine de vouloir garder de réels liens avec ses parents. Elle mourrait seule de toute façon et sans que personne ne s'en inquiète. – Ça c'est sûr, on peut plus trop dire la même chose maintenant. Le taquina-t-elle avant de lui tirer la langue.

Elle s'installa sur le canapé, prête à avouer ses pêchés. – OK, tu avais PEUT-ÊTRE raison. Elle lui grimaça un espèce de sourire, dégoûtée d'avoir à l'avouer. Etait-elle encore amoureuse de Peter ? L'avait-elle vraiment été, finalement ? Ou n'était-ce pas qu'une simple erreur de parcours qu'elle avait pris pour de l'amour. – J'ai embrassé Gabin Ollivander à la soirée de Wilda et Dowey. Lâcha-t-elle comme si elle avait parlé du mauvais temps à un passant dans la rue. Elle était partagée entre son confort d'avoir Peter sous la main et celui de lui avouer pour mettre fin à ce couple un peu trop foireux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyVen 23 Nov 2018 - 23:17


Alexandre adorait les chats. C'était plus indépendant que les chiens et moins bruyants. Et ils étaient mignons, pardi ! Et même s'ils faisaient leurs griffes sur le canapé et les rideaux et miaulaient à la mort pour avoir à manger. « Même pas en rêve. » interdit-il à Bertha quand elle suggéra de faire goûter à l'un d'eux ce vin d'ortie suspect.
La boutade de son amie le fit rire. A vrai dire, il ne se trouvait pas si mignon que ça sur ses photos de quand il était petit. Il pensait qu'il avait une tête à claque qui ne l'avait pas quitté en grandissant. Il faisait la gueule sur beaucoup de photo quand même. Dès que son frère apparaissait en même temps sur la photo, en fait. Est-ce qu'il était plus souriant, à l'heure actuelle ? « Bah oui maintenant j'suis devenu sexy. Contrairement à certaine qui garde leur tête d'enfant. » répondit-il avec auto-dérision en lui tirant la langue en retour.
Ils s'installèrent sur le canapé. Il était temps de passer aux sujets sérieux. Alexandre voulait tout savoir. Même si quelques informations étaient déjà venues jusqu'à lui. Il se montrait tout ouï. Il sourit avec satisfaction quand Bertha reconnut qu'il avait peut-être raison. Bien sûr qu'il avait raison ! Sortir avec Pettigrow ne pouvait amener rien de bon. La Gryffondor avait beaucoup baisser dans son estime quand il avait appris qu'elle sortait avec ce rat. Il remerciait le ciel chaque jour de ne pas les avoir vus se rouler un patin. Il aurait très certainement été dégueuler quelque part son dernier repas. Et traumatisé à vie, obligé de voir un psychomage jusqu'à sa mort parce que cette image l'aurait hanté jour et nuit. Puis, ce fut avec le plus grand détachement du monde que la jeune femme l'informa avoir embrassé Gabin Ollivander. Donc d'avoir trompé Pettigrow. Parce qu'embrasser, c'est tromper.
« Tu sais que tu remontes vachement dans mon estime ? Bon ok, c'est pas parfait. Ollivander est un peu niais dans son genre. Mais au moins, il est loin d'être vilain physiquement. Et il semble avoir une hygiène bucco dentaire plus qu'acceptable, lui. » concéda Alexandre en regardant son amie avec la fierté similaire à celle d'un parent voyant son enfant réussir. « Et du coup, qu'est-ce que tu vas faire de l'autre ? Tu vas le larguer ? Pitié, dis-moi que tu le feras. Votre couple est un fiasco affligeant et dégoûtant. »
Il prit la boîte de dragées surprises de Bertie Crochue en piocha dedans en prenant garde à prendre un dont la couleur lui inspirait confiance avant de le mettre dans sa bouche. Saumon. Les préférés de Njal, étrangement. Il ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire à cette anecdote saugrenue qui lui rappelait encore son séjour en Norvège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyLun 26 Nov 2018 - 14:53

Bertha haussa les épaules. Tant pis pour Alexandre, si ce n'était pas un chat, ce serait lui.
Elle ne put que grimacer quand elle entendit son ami se qualifier de sexy. Elle ouvrit grand la bouche quand ce petit imbécile appuya là où ça faisait mal. Des années qu'elle luttait pour essayer de faire à peu près son âge et voilà qu'il réduisait ses efforts en miettes en une phrase à peine. – M'en fiche quand j'aurai 50 ans - elle ne les aurait jamais, morte bien avant - j'en paraîtrais 30 et tous les autres ressembleront à des vieillards hors compétition. Marmonna-t-elle dans sa barbe tout en rejoignant le canapé, la mine désormais boudeuse. Cette dernière ne persista pas longtemps sur le visage de la commère qui, à l'idée de manier l'art du ragot avec Alexandre, oublia bien vite les raisons de son infime rancoeur.

Quel soulagement d'en parler enfin à quelqu'un ! La gryffondor, pourtant plutôt du genre à assumer toutes ces actions et mieux encore à les revendiquer, avait passé de longues nuits blanches à se remettre en question quant à ce baiser. Ce fut d'un grand rire qu'elle répondit au garçon qui était plus de son côté à elle qu'à celui du trompé. Le poids dans son estomac s'envola pour venir se déposer en partie sur les épaules du serpentard. Elle n'aurait rien pu demander de mieux que le support actuel qu'il lui apportait. – Ce n'est même pas son plus grand problème, l'hygiène bucco dentaire... Soupira Bertha avant de pouffer, ce qu'elle était odieuse !

Elle fronça les sourcils, avait-elle envie de quitter Peter oui ou non ? Elle-même était un peu perdue, il représentait plusieurs mois de sa vie à Poudlard ainsi qu'une certaine zone de confort. – Je... euhm... Je sais pas trop, tu sais pour l'instant il ne se doute de rien alors peut-être que je peux attendre la rentrée et voir ce que ça donne... Et garder ça secret pour toujours, pensa-t-elle alors même qu'elle réclamait une transparence totale de la part de ses petits camarades. Bizarrement, il m'apporte un peu de vie sociale aussi, c'est pratique. Continua-t-elle avec un argument plus, en plus d'être douteux, n'était vraiment pas sympa pour celui qu'elle nommait petit copain. Et même si je lui dis, c'est fort possible qu'il... Hé ! Pourquoi tu souris comme ça ? L'apostropha-t-elle en lui jetant un regard soupçonneux, elle ne croyait pas une seconde que seul un dragée puisse avoir un impact sur le garçon au point de le faire sourire. Tu penses à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyMar 11 Déc 2018 - 23:19


Alexandre ne s'était jamais considéré comme étant particulièrement sexy ou tout simplement beau. Il savait néanmoins qu'il ne faisait pas nécessairement parti des plus moches. Il était dans le milieu. Pas assez beau pour être mannequin à Sorcière Hebdo mais pas assez repoussant pour qu'on le compare à un dindon. Il était extrêmement complexé quand il passait par la période la plus ingrate de l'adolescence. Il se trouvait tout simplement hideux. Heureusement, le temps avait fait son effet et il se sentait de jour en jour mieux dans sa peau. Maintenant, il avait surtout peur de vieillir après avoir fini sa croissance. Les pattes d'oie au coin des yeux, il pouvait accepter. Mais le jour où il allait commencer à ne plus pouvoir se déplacer avec un minimum d'aisance, il voulait qu'on l'achève directement.
« Parce qu'à 50 ans, tu prévois d'être célibataire ? Ta vie est tellement triste. Tu parles, tu vas faire de l'ombre à personne. Tu vas devenir la vieille folle qui épie les passants au parc en nourrissant les pigeons. Celle à qui les gosses ont envie de jeter des petits cailloux. »
Alexandre était une langue de vipère, ce n'était pas nouveau. Et Bertha était une sacrée commère. Manifestement, ces deux âmes étaient faites pour s'entendre. Même si ce qu'avait fait son amie n'était pas moral aux yeux du jeune homme, il la soutenait au lieu de la blâmer — comme il l'aurait peut-être fait dans d'autres circonstances —. Pour la simple et "bonne" raison qu'il ne pouvait pas encadrer Peter Pettigrow et qu'il n'approuvait pas ce couple. Cela s'appelait la relativité de la morale. C'était tout à fait légitime de tromper son petit-copain moche à l'hygiène douteuse avec un beau gosse. Alexandre pouffa légèrement de rire en entendant la remarque de Bertha par rapport aux problèmes du pauvre Gryffondors avant de tirer une mine mi-amusée mi-dégoûtée.
« M'en dis pas plus, je t'en prie ! Je veux rien savoir des problèmes de Pettigrow ! Ca me regarde pas et j'ai pas envie de faire des cauchemars cette nuit. »
Le Serpentard était sûr que le concerné ne se lavait pas les mains après être allé aux toilettes. Il le savait. Il l'avait vu faire une fois. Il demanda par ailleurs à la jeune fille si elle comptait quitter ce malotru. Ah, il avait un poil refroidi l'ambiance. Elle hésitait. Elle hésitait, fichtre ! Il n'en revenait pas. Pour lui, il n'y avait aucune hésitation à avoir.
« C'est vrai qu'à part lui, tu n'as pas d'amis. » fit-il remarquer avec ironie.
Il prit la boîte de Bertie Crochu et prit une dragée qui le fit esquisser un sourire, cassant son masque d'ironie, que ne manqua pas de remarquer Bertha qui fut soudain soupçonneuse. Et qu'elle le voit le fit encore plus sourire. Il ne pouvait absolument pas lui cacher ce qui était arriver de nouveau dans sa vie. Il reposa la boîte de friandise sur la table basse.
« Je t'avais dit que Njal m'avait invité pour quelques jours en Norvège... »
La Gryffondore n'était absolument pas au courant de ce qui s'était passé avant les vacances. Juste de la réconciliation des deux garçons suite à une dispute. Mais peut-être avait-elle senti quelque chose... De façon peu surprenante, les propos semblaient avoir du mal à sortir de la bouche du jeune garçon.
« Je sais pas comment dire... De toute façon ça sert à rien que je le dise, t'as probablement deviné. J'suis une vraie passoire. Njal et moi sortons ensemble. »
Voilà, c'était lâché. Libération. Il était prêt à recevoir les questions de la commère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyVen 14 Déc 2018 - 14:40

Bertha se fichait pas mal d'être célibataire à 50 ans. Si elle avait pu profité de sa jeunesse et de tout ce qu'elle comportait avant, pourquoi s'embêter avec un homme ? Elle n'était pas assez stupide pour se marier, surtout si cela signifiait avoir une union telle que celle de ses parents. Elle en était à se demander s'il y avait même eu déjà de l'amour dans leur couple. De toute manière la question d'une vie amoureuse et familiale ne se poserait pas, elle n'aurait pas le temps avant que la mort ne la frappe. – C'est moi qui vais leur jeter des cailloux aux sales gosses ! Préféra-t-elle ricaner de la situation. Elle ne put pourtant nier qu'il n'avait pas tord sur ces points. La grande tante Suzie de Bertha avait vieillie et était morte seule, tout comme elle le serait. Les Jorkins semblaient suivre une drôle ligne de vie.

Ils en vinrent à parler du sujet. Bien que coupable de son acte, Bertha n'arrivait pas à se sortir de la tête qu'elle avait agi pour une bonne raison. Poussée par l'alcool, elle n'avait fait que dessiner une vérité qu'elle n'arrivait pas à s'avouer étant sobre. L'idée de quitter Peter ne lui sautait pas aux yeux non plus... Elle était plus que perdue dans cette relation qui ne mènerait à rien. L'échéance était proche et, même si elle le savait, elle ne pouvait s'y résoudre. – C'est toi qui as mis le sujet sur le tapis ! S'exclama-t-elle avant de lui bousculer gentiment l'épaule. Elle non plus n'avait pas envie d'en discuter de toute façon. – Vie sociale ne se résume pas qu'aux amis, commenta-t-elle l'ironie du serpentard, t'es bien placé pour le savoir en plus, parce qu'avec la Maïa, il fallait presque prendre rendez-vous pour espérer te parler. Bertha grimaça, elle n'avait pas un très bon souvenir de l'ancienne petite amie du garçon. Ils n'avaient décidément pas fait les meilleurs choix du monde en matière amoureuse. La gryffondor allait se lancer dans l'un de ses monologues centrés sur sa petite personne quand elle capta le sourire d'Alexandre. Par Merlin, il s'était passé un truc ! Avec Njal ? Elle sentit son coeur s'animer d'excitation. – Oui ? Alors ? S'empressa-t-elle de le couper pour mieux le lancer dans ses confidences. Elle n'eut pas besoin de plus et, lorsqu'il prononça enfin les mots qu'elle attendait, elle se laissa tomber à la renverse sur le canapé. Vivement elle se redressa en tapant dans ses mains et en battant des pieds. – JE LE SAVAIS ! S'écria-t-elle. C'était comment ? Vous allez vous afficher ouvertement ? Est-ce qu'il va assumer à la rentrée ? Ça devait être si romantique ! T'as déjà rencontré sa famille, alors ? Ils savent que vous êtes... Elle chercha ses mots sans les trouver. La tête que va faire Maïa en l'apprenant, j'aimerai bien être une petite souris rien que pour me glisser chez elle et voir ça. Bertha ricana. Elle se demandait comment les choses se passeraient à la rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyLun 17 Déc 2018 - 0:10


« C'est toi qui as mis le sujet sur le tapis ! » rit Bertha en le poussant amicalement.
« Ouais bah c'est pas pour autant que j'ai envie d'entendre parler de certaines choses le concernant ! T'vois, j'ose même pas donner des exemples. Faut l'faire ! »
Alexandre, habituellement, ne tarissait pas de paroles pour décrire ce que personne n'avait envie d'entendre d'une façon merveilleusement ciblée. De la précision deutsch qualität. Pour contrer l'ironie du Serpentard, la Bertha évoqua sa relation passée avec une certaine Maïa. Il leva les yeux au ciel. C'était même pas vrai, ça ! Même s'il était un peu vrai que la Serdaigle était un poil collante et un poil jalouse. Et il avait eu l'impression qu'elle n'appréciait pas tellement Bertha et encore moins Njal.
« Bah j'vois pas ce qui t'empêchais de venir me parler même si elle était là. Tu chipotes, là ! » argumenta Alexandre avec mauvaise foi.
Maïa jetait un regard mauvais à la moindre fille qui venait parler à son petit-copain quand elle était dans ses bras. C'est-à-dire à peu près tout le temps. C'était à se demander pourquoi il ne la quittait pas rien que pour ça. Mais bon. Elle était jolie. Et bien faite.

Cependant, cette période de sa vie sentimentale était révolue. Et Alexandre ne regrettait rien, présentement. C'était l'une des meilleures choses qui lui étaient arrivés. Comment il aurait pu faire pour ne pas en parler à Bertha ? Celle-ci sautilla sur le canapé en apprenant la nouvelle comme si on lui avait annoncé qu'elle avait gagné un abonnement à vie à Sorcière Hebdo. Elle posa beaucoup de question. Celles qui firent particulièrement tiquer le jeune homme furent celles à propos de la question s'il voulait que son couple soit connu de tous. Il en était tout simplement hors de question. Faire cela aurait été complètement inconscient.
« Ecoute moi bien, si tu le répètes à qui que ce soit, je te jure sur mon honneur. Tu entends, MON HONNEUR, que je balance tout à Pettigrow concernant ton petit échange de salive avec Ollivander. » clarifia-t-il, connaissant parfaitement son amie. « On compte garder ça secret avec Njal. Ce serait pas une bonne idée du tout de s'afficher en public. J'sais même pas si sa famille est au courant ou quoi... Ma mère le sait. Et c'est tout. »
Il marqua une pause pour laisser le temps à Bertha d'assimiler. Il avait assez confiance en elle pour savoir qu'elle n'allait pas balancer de rumeur sur cette relation. Et de toute façon, elle savait ce qu'elle risquait s'il lui venait à l'idée de le faire. Il était temps de passer aux choses plus intéressantes maintenant que les choses étaient claires.
« C'était génial ! » commença-t-il avec un grand sourire. « Vraiment, la plupart du temps on n'était que tous les deux. Et je m'attendais tellement pas à ce que Njal soit... Comme ça. Enfin je ne sais pas comment expliquer. D'ailleurs, la Norvège est un pays magnifique. Genre le cadre romantique parfait. »
Si le cadre était assez romantique, Alexandre ne disait cependant pas non plus que tout était au summum du romantisme de A à Z. Cela aurait été mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyMar 18 Déc 2018 - 13:59

Bertha tira puérilement la langue au serpentard. Au moins elle savait quoi faire la prochaine fois qu'il l'embêterait avec un sujet fâcheux : lui lâcher quelques détails peu croustillants sur les attributs masculins de Peter. Il y avait là de quoi le calmer pour plusieurs heures, elle en était sûre. – Bah j'vois pas ce qui t'empêchais de venir me parler même si elle était là. Tu chipotes, là ! HAN ! Bertha écarquilla les yeux devant un tel affront. – JE chipote ? ELLE chipotait ! C'était une folle à lier ta nana ! Elle était partout, tout le temps, prête à incendier la moindre personne osant s'approcher un peu trop près d'Alexandre, il était complètement dépendant de cette fille qui lui avait offert bien plus de mal que de bien. Grand merci Merlin de leur avoir donné l'idée de se séparer. Peut-être faudrait-il également qu'il passe faire un coup de ménage dans le couple de la commère...

Une chose était certaine, elle validait Njal plus que tous/tes les exs d'Alexandre réunis. Bertha se réjouissait déjà d'être l'une des seules au courant quand elle subit des remontrances qu'elle jugeait non-méritées. – Tu me fais du chantage ? A moi ? Moi qui t'écoute, te conseille, t'approuve dans chacun de tes choix (ou pas mais elle ne le mentionna pas) ? Si je n'étais pas Bertha Jorkins je pense que ça m'aurait vexé. Pas un mot sur Ollivander, pas un mot sur Njal. Hocha-t-elle la tête. Bizarrement j'ai moins peur pour vous de la réaction de vos familles plutôt que de celles de vos camarades de maison... Je dis ça comme ça. Ils étaient les rois dans le jugement de la différence chez les serpentards. Bon alors ? Insista-t-elle tout de même pour avoir quelques détails... il ne lui offrit pas ceux qu'elle attendait visiblement. On s'en fiche de la Norvège ! Est-ce que vous avez... ? Bertha marchait sur des oeufs, des oeufs qu'elle comptait écrabouiller jusqu'au dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptySam 29 Déc 2018 - 1:09


Qui se ressemblent s'assemblent. Ce proverbe illustrait toute sa pertinence en l'amitié entre Bertha et Alexandre. Si les commères et vipères étaient souvent amis, c'était pour une bonne raison. Il y avait entre ces types de personne une loyauté motivée par la déloyauté de l'autre. Bertha et Alexandre connaissaient trop de choses croustillantes sur l'autre pour prendre le risque de briser sa confiance. Une trahison équivalait à une rupture d'amitié.
« Mais t'abuses ! Tu penses juste ça d'elle parce que tu l'aimais pas. »
Ce n'était pas beau de se voiler la face.

On ne pouvait pas dire que la vie sentimentale d'Alexandre avait été reluisante. Premier amour non réciproque. Première petite amie avec qui il était sorti pour oublier ce premier amour. Premier petit-ami test d'un été qu'il a quitté d'une façon abjecte (un beau gosse pas forcément très fut-fut). Deuxième petite amie jalouse et possessive. Njal était définitivement la meilleure chose qui lui était arrivée à ce niveau là. Et Bertha semblait d'accord avec ça. Elle fut très curieuse.... Particulièrement curieuse. Fidèle à elle-même, elle voulait des détails croustillants. Alexandre se sentit rougir.
« Ecoute... On va pas en Norvège sans manger de saumon, ok ? »
Cette métaphore semblait assez univoque. « Même sans être en Norvège, le saumon c'est bon... » marmonna-t-il tout bas. Il se doutait bien de ce qu'elle allait demander ensuite. Il n'était pas stupide.
« Et si tu veux savoir, oui c'était plutôt cool et oui j'en ai mangé plusieurs fois. » lui coupa-t-il l'herbe sous le pied.
Le jeune homme paraissait tout de même un peu pudique à ce sujet. Assez pudique pour avoir recourt à une métaphore alors que s'il s'était s'agit d'une femme, il aurait certainement été plus explicite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptySam 5 Jan 2019 - 21:54

Bertha roula des yeux. – Bien sûr. Il n’avait pourtant pas tord, elle ne pouvait pas voir Maïa en peinture, c’était un fait. Et il n’y avait rien eu de mieux dans leur relation à Alexandre et elle que le moment où ils avaient rompus. Alexandre était redevenu lui-même et avait pu, à nouveau, respirer sans être épier par une petite copine psychopathe.
Bertha ne connaissait personne d’autre dans la situation d’Alexandre et Njal. Elle avait envie et besoin d’en savoir plus. Ce n’était même pas pour les commérages au fond, c’était surtout de la curiosité. Les amis étaient là pour apporter des expériences de la vie aux autres, non ? Si elle ne partageait pas les détails de sa vie amoureuse, c’était à la demande du serpentard qui ne voulait pas être au courant mais elle… elle, elle n’avait pas dit non ! – Est-ce que tu viens de comparer Njal à du… saumon ? Elle éclata franchement de rire, Alexandre qui rougissait, Alexandre qui était gêné, Alexandre qui prenait des pincettes, où était donc passé Alexandre ? – D’habitude tu passes pas par quatre chemins, hein ! Elle écarquilla les yeux aux mots du garçon. Il avait mangé plusieurs fois du saumon ! – Dis donc ! Elle n’était pas certaine de vouloir plus de détails. Il s’était confié à elle, déjà et elle était ravie de faire partie des peu d’élus à savoir une chose aussi importante. Il fallait maintenant qu’elle réussisse à le garder pour elle. – Tu sais… commença-t-elle, je crois que je m’en doutais au fond. Enfin non, ou peut-être que si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre O. Rozen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 980
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( bigbadwolf )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyDim 6 Jan 2019 - 14:02


Bertha ne put s'empêcher d'éclater de rire à la métaphore du saumon. Alexandre rougit de plus belle. Ce n'était pas drôle ! La jeune fille prit un malin plaisir à lui faire remarquer sa gêne. Bien sûr qu'il était gêné ! C'était sa vie intime avec ce qui avait été son meilleur ami ! L'expérience était toute nouvelle pour lui.
« Te moque pas ! » râla Alexandre en la tapant sur le bras, l'air réprobateur. « Je t'y verrais bien, toi ! »
La gryffondor devint un peu plus sérieuse. Le cœur du Serpentard s'accéléra quand elle avoua qu'elle s'en doutait un peu. Comment ça ? Est-ce que ça se voyait qu'il y avait quelque chose entre eux ? Est-ce qu'à la rentrée, tout le monde allait être au courant ? Il sentait la panique monter monter monter. Il espérait que ce n'était que elle qui avait remarqué. Il priait pour ça.
« Qu'est-ce que tu veux dire ? Est-ce que tu savais qu'il allait se passer quelque chose quand je t'ai dit que j'allais en Norvège ou même bien avant ? » s'enquit-il, inquiet.
Il ne fallait pas lui dire des choses comme ça ! Alexandre se faisait facilement des coups de flippe tout seul.
« Est-ce que tu crois qu'à Poudlard je devrais me trouver une copine pour essayer de me faire une couverture ? »
Ah, ça ne risquait pas de plaire au Saumon, ça. Mais après tout, l'idée n'était pas si bête que ça. Si on pensait qu'il était en couple avec une fille, on n'allait pas penser qu'il partage en réalité une relation avec son meilleur ami.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre EmptyDim 6 Jan 2019 - 20:45

Alexandre frappa le bras de Bertha pour seule défense et elle ricana de plus belle. Elle le trouvait bien mignon et bien gêné, tout le contraire de ce qu'il lui avait offert depuis qu'ils se connaissaient. – Je te promets Alexandre, de ne plus me moquer de toi et de tes délicates manières de parler de l'amour. Dit-elle en levant la main comme si elle prêtait un serment.

Elle se calma ensuite pour aborder le sujet sous un autre angle et fut surprise de le voir... paniquer ? Parce qu'elle avait admis qu'elle s'en doutait. Elle sentit qu'il perdait le fil, qu'il était stressé et elle s'empressa de le rassurer. – Quoi ? Bien sûr que non ! Alex tout va bien, c'est juste que... maintenant que tu le dis, ça me paraît évident. Non, elle n'aurait pas du le formuler comme ça, elle ne savait pas quelles pincettes prendre avec lui. Parce que je te connais. Ça ne se voit pas, d'accord ? On ne peut pas le deviner. Elle était certainement l'une des rares personnes à le connaître assez bien pour remarquer quelque chose de ce genre. – Une couverture ? Qu'est-ce que tu racontes ! Ca risque déjà d'être compliqué de gérer ton couple, te rajoute pas du travail inutile. Elle rit à nouveau, n'avait-il pas encore compris que les filles étaient de monstrueux problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty
MessageSujet: Re: Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Une commère peut en cacher une autre | Alexandre Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une commère peut en cacher une autre | Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]
» Une bouteille peut en cacher une autre.
» Un poisson peut en cacher un autre ! [Fe]
» Un trésor peut en cacher un autre
» Un trans peut en cacher un autre [PV Lawliet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-