GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lindsay Talbott



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Danielle Campbell – DANDELION
| SANG : Sang-pur évidement, comment pourrait-il en être autrement ?


Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty
MessageSujet: Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE EmptyVen 3 Aoû - 23:19

Tu étais dans une intense réfléxion depuis plusieurs minutes déjà. C'est que c'était important quand même et tu ne voulais pas manquer ton coup. Il fallait que ça marche sans blesser personne et en même temps que cela soit assez fort pour rester dans les mémoires.
Alors tu analysais la porte de ta chambre puis un livre de sortilège avancé, puis ta porte et ainsi de suite.
La chambre est rangé à la perfection, rien ne dépasse. Tu n'es pas bordélique mais pas spécialement maniaque non plus. Mais la il fallait que cela soit parfait.
Dans moins d'une semaine le manoir Talbott allait recevoir des invités. Si il s'était agit de grande personne civilisé, et bien élevé,  tu ne te serais pas tant inquiéter, mais nan, vous recevez des camarades de poudlard de Lindsay. Des pro sang-pur qui avait "étudier" avec toi en Transylvannie sous l'égide de ta propre mère, Elise Lerouge.
Cette année, c'était en Angleterre que les jeunes se retrouvaient pour continuer leur apprentissage des valeurs pro sang-purs. Et c'est parce qu'ils allaient passés plusieurs jours au manoir que tu avais décidé d'ensorceler la porte de chambre pour être sur que personne n'entrerai sans ta permission.

Tu te concentres. Tu ne va pas avoir beaucoup de chance non plus. En tant que mineur tu n'es pas censé pouvoir pratiquer la magie. Chez toi, entourée de sorcier confirmé, tu peux te permettre un sort ou deux.
Tu mémorise le geste et la formule, t'entraine dans le vide et finalement tu te lances.
Tu lance le sort "Protego furonclas" en direction de ta porte mais rien ne se passe. Même pas une petite lueur, pas un son, rien. Cela n'a pas marché. Et pourtant quand tu poses ta main sur la porte tu sens le bois vibré. La porte te reconnais. Mais il te faut quand même une preuve que ça fonctionne. Tu pourrais tester sur les elfes de maison mais bon, non seulement cela est risquer et tu préfère ne pas causer de problème. C'est en entendant un bruit de pas dans l'escalier inférieur que l'idée te viens.
Tu te campes sur le seuil de ta chambre, les poings sérrés le long de ton corps, la porte grande ouverte et prends une grande inspiration.
-"AMAURYY !" tu cries avant de rentrer précipitamment dans ta chambre et de fermer la porte. Tu entends ton frère, montés les escaliers d'un pas rapide et ouvrir la porte en la faisant rebondir contre le mur. Il te regard avec des grands yeux, et un regard un peu surpris et inquiet. "Ca va ?" Et soudain... des pustules et des plaques rouges apparaissent sur le visage de ton frères qui commencent à le démanger. Tu pousses une exclamation de triomphe.  "Yes ! ça à marché !"  fière de toi tu offres un grands sourire à ton frère...mais tu t'arrêtes immédiatement. Ton frère te lance un regard à faire froid dans le dos. Même toi tu as un peu peur. Alors tu fait la seule chose que tu peux faire pour éviter de te faire écharper et tu tente de fuir par la porte grande ouverte.
-"Je vais te tuer sale petite peste !"

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise Lerouge



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 259
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty
MessageSujet: Re: Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE EmptyDim 5 Aoû - 22:30

Elise était comme montée sur ressorts. Il y avait encore tellement à faire en si peu de temps. Comme l’année précédente, les jeunes sorciers de sang pur allaient recevoir un enseignement un peu plus personnalisé. Rien que l’on pourrait apprendre dans l’école qu’ils fréquentaient. Non, il s’agissait d’un art bien plus précis et sombre qui les attendait dans les prochains jours. Mais contrairement à l’année dernière, cela ne se passerait pas en Transylvanie. Non, cette année c’était le Manoir Talbott qui accueillerait cette réunion si particulière. Il fallait donc adapter les lieux à recevoir une telle activité. Préparer les pièces qui serviraient pour les entrainements, de quoi permettre à tout le monde de dormir, mais aussi de se restaurer. Sans compter que certaines pièces devraient être protégées pour garder un minimum de vie privée durant ce séjour. Il y aurait les jeune sorciers, mais sans doute aussi quelques mangemorts confirmés.

La belle avait donc pris les choses en main avec les elfes de la maison, donnant ses ordres en les ponctuant souvent d’un coup de canne sur le sol, une nouvelle habitude qu’elle avait prise malgré elle depuis qu’elle devait faire avec la présence de cet accessoire. Certains meubles précieux étaient ainsi déplacés dans des pièces qui seraient scellées sous peu. Elle s’occupait donc de coordonner les différents mouvements. Heureusement elle n’était pas seule pour s’occuper de tout cela. Amaury qui devrait se joindre à eux pour cette leçon collective était arrivé en avance pour soulager un peu sa mère. Et à l’étage Lindsay était chargée de s’occuper de sa chambre. Tout prenait donc forme, doucement mais sûrement… Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’un imprévu se passe à l’étage.

-AMAURYY !

Le jeune homme qui était alors en train de rejoindre sa mère fit demi-tour pour rejoindre sa soeur qui semblait avoir des ennuis. Elise arquant un sourcil décida d’arrêter son activité pour aller jeter un oeil aussi. Qu’est-ce qui pouvait bien justifier un tel cri? La belle ne se pressait pas pour autant, peinant même un peu dans les escaliers.

-Je vais te tuer sale petite peste !

Ah, il semblerait que ce soit une nouvelle fois un différent fraternel. Restait à en connaître la cause. Arrivant dans le haut de l’escalier elle vit Lindsay sortir en courant de la chambre pour fuir son frère qui… comment dire… avait gagné quelques décorations sur le visage? Il avait en tout cas l’air d’avoir subi un mauvais sort et d’être donc assez énervé.

-Stop stop stop, on arrête tout!

La belle fit quelques pas supplémentaires (tant bien que mal) pour arriver à la hauteur de sa fille qui s’était arrêté dans sa course. En même temps, si Lindsay avait poursuivi dans son élan elle lui serait passé dessus. Visiblement toujours aussi énervé Amaury avait ralenti mais ne semblait pas vouloir totalement s’arrêter. Elise pris donc sa canne par l’autre bout pour l’arrêter en plançant le pommeau contre son torse. Il ne résista pas trop.

-Bon… Maintenant je veux des explications et…

La brune n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’Amaury pris la parole, un agaçant plus que fort dans la voix.

-Cette goule a piégé sa porte pour que je l’ouvre!

Son fils au bout de la canne et sa fille dans l’autre main Elise soupira légèrement.

-Amaury ton langage s’il te plaît… D’où vient ce sort et pourquoi était-il là?

La première réponse Amaury lui avait déjà donnée. La seconde… il semblerait que ce soit à sa fille de la donner. Elle lui adressa donc ce regard sérieux qu’elle leur adressait toujours dans ce cas. Ce regard qui ne laissait aucune échappatoire ni la moindre chance d’espérer une certaine indulgence. Car après tout, si elle n’était jamais d’une grande cruauté en terme de corrections, elle n’en restait pas moins sévère lorsqu’il le fallait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindsay Talbott



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 112
| AVATARS / CRÉDITS : Danielle Campbell – DANDELION
| SANG : Sang-pur évidement, comment pourrait-il en être autrement ?


Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty
MessageSujet: Re: Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE EmptyMer 8 Aoû - 17:35

"Je vais te tuer sale petite peste !"
Le regard meurtrier de ton frère t'indiques que si il ne va pas réellement te tuer, il va en tout cas te faire passer un sale quart d'heure. Les yeux grand ouverts, tu le contournes prestement, ta stature nettement inférieure à celle de ton frère te conférant souplesse et rapidité. Tu parviens à sortir de la chambre sans te faire attraper et tu cours dans le couloir pour te diriger vers les escaliers.
En entendant la voix de ta mère, tu pousse un soupire de soulagement. Tu t'arrêtes à sa hauteur et jette un oeil derrière toi. Ton frère à ralenti mais continue à avancer. Tu te rapproche encore de ta mère. tu sais que de toute façon il n'osera pas t'attaquer maintenant qu'elle est là, mais tu te sens quand même plus en sécurité encore plus près - et donc plus loin de Amaury- d'elle.

Quand elle commence à demander des explications tu n'as pas le temps de répondre que Amaury lui répond. Tu lui lance un regard outrée. Toi une goule ? Nan mais les pustules lui avait dévoré les yeux y'avait pas d'autres explications.
-"C'est toi la face de goule !" Tu es stoppée par la poigne de ta mère. "C'est pas vrai ! Je l'ai pas fait exprès pour te piéger." Tu t'exclames. "Pas cette fois en tout cas" tu continue en bougonnant. Bon d'accord tu l'avais appeler volontairement pour qu'il teste le sort mais l'intention POUR UNE FOIS n'était pas de lui tendre un piège ou de lui faire un sale coup.
Finalement ta mère demande ce que le sort faisait la et tu baisses les yeux. Elle a ce regard sérieux qui indiquait parfaitement que de toute façon, tu allais être punis.
Il était rare que Elise hausse le ton. Elle n'en avait pas besoin. Pas avec ses enfants en tout cas. Chacun savait que si jamais il s'avisait de désobéir alors qu'elle avait cet air sérieux, serait sévèrement puni, et si la correction ne serait pas douloureuse, il y'avait quand même de forte chance pour qu'elle désagréable. Et la, tu est parfaitement consciente que tu ne vas pas y échapper. Tu pourrais presque imaginer déjà le sourire carnassier de ton frère Amaury qui pour une fois aura réussi à te faire punir.
-"Je-voulais-pas-que-les-serpents-entre-dans-ma-chambre-sans-permissions" tu lances d'une seule traite et d'une voix ou on peut sentir la colère et de l'agacement. Parce que oui voir arriver les S.E.R.P.E.N.T.S chez toi te gêne un peu. Si tu sais que certain sont clairement de ton côté d'autres en revanche te mène la vie dure à Poudard. "Je l'ai trouvé dans le livre de sortilège "Comment se défendre et se venger sans se faire prendre" de Thuma Pavu. Je l'ai acheter la dernière fois que je suis aller à Pré-au-lard !"

Tu n'avais pas hésité longtemps avant de faire cet achat. Il correspondait parfaitement à ce que tu recherchais. Evidement tu avais en plus acheté un livre de sortilège de défense appliqué. Tu n'étais pas qu'une sorcière qui faisait des tours de passes-passes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise Lerouge



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 259
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty
MessageSujet: Re: Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE EmptyVen 10 Aoû - 11:41

Dans une famille, beaucoup disaient qu’avoir des frères ou soeurs était une grande joie, un plaisir partagé durant de longues années. Un avis qu’Elise avait partagé étant enfant, mais dans une certaine limite tout de même. Ils avaient grandi à cinq, elle n’appréciait que son frère le pus proche, Daniel. Mais cet amour qu’elle avait pour lui était sans doute proportionnel au dégout que lui inspiraient les trois autres. Pour ses enfants, heureusement, il semblerait que cela soit différent. Ils étaient assez proches tous les trois, il s’appréciaient beaucoup. Ils avaient réussi à faire bloc tous les trois, malgré tout ce qui avait pu leur tomber dessus. Elise avait tout fait pour. Mais malgré ses efforts, il y avait toujours eu quelques accrochages. Rien de réellement méchant, c’était même assez inévitable. Mais la mère de famille se devait très souvent d’intervenir.

Ce jour-là encore, il y avait eu un problème. D’abord Lindsay avait crié et appelé son frère. Puis ce dernier l’avait menacé. Forcément il y avait eu quelque chose. Et effectivement, en arrivant près d’eux, il était préférable qu’elle s’interpose.  Comme souvent, les premières insultes avaient fusé. Si elle avait coupé court avec son fils, sa fille semblait encore très hargneuse…

-C'est toi la face de goule !

Bon… dire que ce genre de situations étaient rares serait mentir. Cela arrivait. Même si cela n’allait jamais bien loin, il était bien entendu mieux de ne pas laisser les choses se poursuivre. Sans hausser le ton mais fermement, elle avait donc repris sa fille, prenant son bras dans le même temps.

-Lindsay, c’est aussi valable pour toi, utilise un langage approprié s’il te plaît.

Elise ne s’était jamais présenté comme une sainte aux yeux de ses enfants. Ils savaient qu’elle était également capable de proférer des insultes ou de piquer des colères carabinées. En revanche elle était l’autorité de cette maison. Ils avaient donc tout intérêt à respecter ses règles.

- C'est pas vrai ! Je l'ai pas fait exprès pour te piéger…Pas cette fois en tout cas…

Voilà qui n’expliquait pas grand chose au final. Mais en revanche cela motivait son frère à reprendre les hostilités. Il avait fait un mouvement en avant, poussant sur la canne de sa mère qui du la reposer au sol pour se rattraper. Sachant très bien qu’il n’irait pas plus loin, cela montrait cela dit une certaine dose de colère.

-Tu m’as bien appelé pourtant! C’est bien mon nom que tu as crié avant de fermer ta porte!

Toujours assez calme, Elise leva la main vers lui pour lui indiquer gentiment de baisser le ton. Il serra les dents mais il obéit. Se tournant ensuite vers sa fille, elle attendait de connaitre la réponse, la raison de la présence de ce sort sur sa porte. La française ne tenait pas spécialement à respecter cette règle de l’interdiction d’utiliser la magie avant la majorité, mais elle souhaitait néanmoins connaitre la raison d’un tel piège…

-Je-voulais-pas-que-les-serpents-entre-dans-ma-chambre-sans-permissions

Elise eut un soupir alors qu’elle comprenait déjà beaucoup mieux de quoi il s’agissait. Elle ne considérait pas cette raison comme suffisante, étant donné qu’elle préparait déjà toute la maison pour ce séjour. Il était donc tout à fait possible qu’elle sécurise également la chambre de ses enfants. En fait cela semblait même logique, tout simplement pas encore fait ou proposé.

-Je l'ai trouvé dans le livre de sortilège "Comment se défendre et se venger sans se faire prendre" de Thuma Pavu. Je l'ai acheter la dernière fois que je suis aller à Pré-au-lard !

Elise porta une main à ses yeux, quelque peu affligée par cette réaction face à ces jeunes gens qui auraient sans doute rapidement répété toute cette histoire à leurs parents et eux-mêmes se seraient précipité vers elle pour lui faire savoir qu’ils étaient mécontents. Et en même temps sa fille était… comment dire… c’était tellement… Elise eut un petit rire, c’était sorti tout seul. Sa fille lui ressemblait tellement. Au même âge elle aurait été tellement capable de faire la même chose. Elle se repris assez vite mais c’était tellement évident dans ce genre de moments.

-Bon, Amaury vas dans ma chambre et vas chercher mon coffre avec les potions de Lyssa. Tu verras, il y a de quoi t’enlever tout ça.

Le jeune homme s’exécuta, lançant un regard à la fois encore rancunier et un peu satisfait à sa soeur. Elise entraina ensuite doucement sa fille jusqu’à la fameuse porte de sa chambre, posant une mains douce dans son dos, son pas toujours clopinant. Elle observa quelques secondes avec prudence avant de lever le sort pourtant posé avec tellement de soin.

-Bien, maintenant que c’est réglé… Tu iras bien entendu commencer par aller présenter tes excuses à ton frère. Tu t’engagera ensuite à n’utiliser aucun sort qui pourrait nuire à l’un de nos invités durant ce séjour. Tu seras même chargée de leur accueil avec toute la courtoisie possible comme tu sais si bien le faire… Et pour être sûre que rien qui te tiens à coeur ne soit à leur porté tu passeras le reste de la journée avec moi à tout ranger.

Son ton avait beau être doux, tout ne devait pas sonner si agréable aux oreilles de la jeune fille. Oh ce n’était pas une grosse punition, car après tout, la bêtise n’était pas si grande. D’ici quelques minutes Amaury n’aurait plus rien sur le visage et le sort n’était plus sur la porte. Elise entra ensuite dans la chambre en faisant signe à sa fille de la rejoindre. S’asseyant sur le lit, elle préférait tout de même mettre les choses au clair. Ce séjour serait sans doute assez éprouvant pour tout le monde et elle préférait être un minimum rassurant avec sa petite chérie.

-Pourquoi poser ce sort toute seule? Tu sais qu’il était prévu de protéger certaines pièces, pourquoi ne pas simplement me dire de faire pareil sur ta chambre? Tu pense vraiment qu’ils ne sauraient pas respecter ton espace?

Si Elise avait déjà côtoyé ces jeunes gens, elle ne connaissait cependant bien évidemment pas le détail des relations que sa fille pouvait entretenir avec eux. Et elle savait bien qu’il pouvait exister quelques tensions… elle en avait elle-même quelques unes avec certains parents de ces adolescents.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty
MessageSujet: Re: Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE Empty

Revenir en haut Aller en bas

Quand nettoyage de printemps rime avec piéger sa chambre. #ELISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» La presse haïtienne mal formée et affamée
» Medusia ♥ La folie rime avec ironie...
» Quand chat rime avec Humain, invisibilité et capacité à voler...
» Quand Métro rime avec Microbes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-