GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

VACARESCO > Dear old Romania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 411
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | PHILTATOS.
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: VACARESCO > Dear old Romania VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 EmptySam 21 Déc 2019 - 12:07

VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 W3qbZ

1977
extrait choisi


« Maman... ». Son doigt pointé sur sa silhouette ne fit pas vaciller son arme sorcière alors qu'il incantait : « Incarcerem ». Des cordes s'agrippèrent aux deux victimes de Razvan de manière violente pour les enserrer profondément  et laisser leur marque. Ses sortilèges étaient toujours diablement bien réussis. Ses yeux sombres se portèrent naturellement, non pas sur la victime qu'il devait tuer et qui était sa mission, mais sur l'enfant, à peine plus jeune que sa propre fille sans doute. La vie qu'il allait lui enlever ne connaissait-elle pas ce destin pour sauver celle de son propre enfant ? Tuer ne plaisait pas au roumain, mais tuer des enfants, c'était pire que tout. Sa conscience se trouvait paralysée devant le geste qu'il devait faire, tant et si bien qu'il n'entendait même pas les cris de détresse de la sorcière. Ses pupilles avaient accroché celles étonnamment calmes du petit garçon comme si, figés ainsi, ils se parlaient silencieusement.
Razvan vit dans les yeux de l'enfant un amour de la vie qui ne désirait pas s'arrêter si brusquement. Pas comme cela, pas avec tant de violence. Qui était-il, lui, un homme de trente-deux ans, pour retirer la vie d'un petit garçon de même pas cinq ans ? Si sa baguette ne tremblait pas en visant son visage pour lui ôter brusquement la vie, sans souffrance, tout le corps du mangemort semblait le retenir de faire une chose pareille. Sa conscience pleurait dans son esprit qu'il lui suffisait d'effacer sa mémoire pour le garder en vie. Mais qu'arriverait-il si ses collègues l'apprenaient ? Qu'est-ce qu'ils lui feraient ? Bien pire. Le roumain lui faisait une faveur essayait-il de se convaincre vainement, alors pourquoi se bloquait-il ? Des pas précipités derrière lui l'arrachèrent pourtant de sa contemplation morbide pour se poser fugacement sur un visage qu'il connaissait assez pour l'avoir assez côtoyé. Médusé, Razvan faisait face à un Octavius Martens vraisemblablement fou de rage. Ou peut-être était-ce de la peur dans ses prunelles claires ? Sans doute était-ce un étrange mélange des deux
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 411
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | PHILTATOS.
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: VACARESCO > Dear old Romania VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 EmptySam 8 Fév 2020 - 20:32

VACARESCO > Dear old Romania - Page 2 4YaXX


1er janvier 1976
Haletant comme un asthmatique cherchant désespérément de l'air, Razvan transplana de suite après son meurtre chez lui, dans son appartement à Londres. Il n'avait pas prévu de réagir ainsi. Pourtant, c'était bien prévisible. Il venait d'assassiner un homme, que diable, un être humain en ce premier jour de l'année, qui seulement commencée l'avait déjà fini. La culpabilité ravageait ses membres tremblants alors qu'il laissait tomber sa baguette au sol pour se précipiter jusque dans la salle de bain. L'appartement, silencieux si l'ont excluait ses souffles enragés, semblait être habité du fantôme de cet homme vivant encore dix minutes auparavant. Les oreilles bourdonnantes du roumain se remplirent de ces cries qu'il imaginait venir de la maison qu'il venait d'endeuiller. Les gerbes d'eau qu'il se jetait sur la figure, le visage penché au dessus de son évier, ne pouvaient pas calmer les tremblements énervés de ses mains. Il s'agrippa à son mobilier pour relever la tête et faire face à ses traits. Tout ce qu'il voyait ce soir-là, c'étaient les traits d'un meurtrier. Un meurtrier en regardait un autre dans la glace, yeux noirs contre yeux noirs. Le verre ne pouvait qu'être un pont entre ces deux êtres, l'un plus vivant que l'autre, l'autre plus vivant que le mort laissé par le premier. Razvan avait été d'un calme olympien pendant toute sa mission, probablement que cela expliquait son bon travail. L'adrénaline qu'il avait ressenti en incantant le mortel sortilège redescendait maintenant pour le laisser errer sur les ruines de sa profonde culpabilité. Tout cela en valait-il la peine ? Oh il savait bien que oui, que pour Mihaela, il tuerait n'importe qui, qu'il irait jusque dans les nimbes des enfers pour y trouver Merlin lui-même et réduire à l'état de néant le résidu d'existence qui lui reste. Oui, il ferait tout cela pour sa fille, pour qu'elle, contrairement à lui, ait une vie sans soucis, une vie heureuse de petite sorcière qui n'a pas à payer pour les erreurs idiotes de son père. Mais cela n'enlevait pas le fait qu'il ait tué un homme, dont le visage choqué pesait sur la conscience de son meurtrier. Le roumain ne savait pas combien d'individus il allait être amené à assassiner pour le compte de ce groupuscule de fanatiques. Il préférait même ne pas savoir, mais restait convaincu, d'une manière ou d'une autre, que le regret puissant qu'il ressentirait à chaque instant, il le mériterait d'autant plus.
Revenir en haut Aller en bas

VACARESCO > Dear old Romania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: Ecrivez votre histoire :: 
Vos biographies
-