GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nina F. Lænsen

Nina F. Lænsen


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 118
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyDim 26 Aoû 2018 - 20:11


Des vacances. C'était ce dont Nina avait le plus besoin : être loin de l'école, des cours, de certains élèves, être avec sa famille et retourner à ses origines. C'était certainement la meilleure façon pour elle de se remettre de ces émotions de fin d'année scolaire, prendre un bon bol d'air frais et revenir en Angleterre telle une guerrière, bien dans sa peau. Il faut dire qu'elle n'avait pas reçu de cadeaux, ces derniers temps. Elle s'était même éloignée des personnes dont elle était le plus proche sans même s'en rendre compte…
Du moins, pas au début. Forcément, quand son père leurs avaient annoncé, à Nina et à ses frères, la date de départ de la petite famille pour leur retour en Norvège, la jeune fille ne pu s'empêcher de se sentir soulagée.


L'air frais du pays était et bien tombé en cette soirée d'été. Les grands-parents étaient dans leur canapé, occupés à diverses petites activités quotidienne dont ils ne se lassaient pas comme lire ou encore préféré de jolies petites cadeaux pour leurs petits enfants. Les parents de la fratrie, eux, s'occupaient de mettre un peu d'ordre en cuisine suite au repas alors que Sven était déjà dans sa chambre, attendant que Njal sorte de la douche pour s'y rendre. Nina, elle, était partie profiter du grand air à l'extérieur. Une bonne petite promenade de soirée qui ne pouvait que lui faire le plus grand bien. D'habitude, personne ne remarque son retour avant qu'elle ne le signal mais cette fois, quelqu'un était bien là pour l'accueillir. Enfin, peut-on dire ça ainsi ; il était juste là, dehors, pour elle ne sait quelle raison. C'est vrai que Njal l'avait invité et maintenant que Nina était au courant de ce que ressentait son frère pour le jeune homme, elle comprenait bien que sa présence n'avait rien d'un hasard, d'une simple envie de passer du temps avec un ami.


Nina passa juste à côté du brun, ouvrant la porte afin de prévenir qu'elle était rentrée et qu'elle était devant. Puis, d'un geste délicat, elle referma la porte avant de se tourner vers Alexandre à qui elle adressa un sourire amicale.


"Tout va comme tu veux ?"


Doucement, elle s'assoit sur une chaise située juste à côté de celle où était assis l'invité. Le ciel était étoilé, les arbres formaient d'imposante ombres à l'horizon, la lune éclairait les lieux les plus exposés… Une vision que la jeune fille adorait et cela depuis toute petite.


"T'as pas trop froid ? En général les gens qui n'ont pas l'habitude de ce genre d'endroit ont facilement des frissons ici."

Fallait bien commencer par quelque chose et comme Nina ne parle quasi jamais Alex, c'était une occasion à ne pas manquer.

Revenir en haut Aller en bas
Alexandre O. Rozen

Alexandre O. Rozen


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 986
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( Beeen )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 20:32


Cela faisait déjà quelques jours qu'Alexandre était en Norvège en compagnie de son meilleur ami -si on pouvait continuer à les considérer ainsi- et de sa famille. C'était un grand dépaysement pour le jeune homme. Depuis tout petit, il était habitué à vivre en ville. Et quelle ville ! Nulle autre que Londres. Cela avait fait de lui un parfait citadin connaissant les lignes de l'Underground sur le bout des doigts ainsi que les bons plans qu'offraient la capitale. Habituellement, il passait beaucoup de ses vacances dans la campagne allemande au manoir familial des Rozen, à Blankensee -et encore, il passait beaucoup de temps à Berlin-. Un village dans un écrin de verdure, une plaine. Bergen était une ville d'un type nouveau pour lui. A mi-chemin entre la ville et la campagne, la ville lui offrait un panorama à couper le souffle plein de forêts, de roches et de hauteurs.
Profitant de l'absence de Njal qui était parti sous la douche, Alexandre en avait profité pour aller se poser -avec un pull, il ne faisait pas très chaud le soir en Norvège, même en été- dehors sur la table avec un morceau de parchemin et une plume. Il fallait bien qu'il donne des nouvelles de lui à sa famille. Il commençait déjà à faire sombre alors il s'éclairait grâce à un faible lumos -de toute façon, avec ou sans lumière, son écriture restait toujours négligée-. Puis il entendit quelqu'un passer.
- Bonsoir, dit-il poliment et détachement sans lever son nez de son parchemin.
Et il l'entendit revenir. Il leva son regard vers la personne: il s'agissait de Nina, la petite soeur de Njal. Elle vint s'installer à ses côtés sous son regard interrogatif. Depuis leur arrivée, ils n'avaient pas échangé beaucoup de mots. Pourtant, le Serpentard n'avait rien contre la demoiselle. Ils n'en avaient pas simplement eu l'occasion. En même temps, le jeune homme passait tout son temps avec son grand-frère. A passer autant de temps ensemble, on se demandait ce qu'ils pouvaient bien avoir encore se raconter. Comme si cela ne suffisait pas d'être vingt quatre heures sur vingt quatre ensemble pendant la période scolaire, ils l'étaient aussi en vacance !
- Parfaitement et toi ? répondit-il en toute franchise à Nina.
Ca, pour bien se passer, tout se passait bien. En fait, il passait peut-être l'un des meilleurs séjours de son existences. Il était sur un petit nuage. Il n'avait jamais ressenti quelque chose comme cela envers quelqu'un, il en avait presque du mal à le croire. Il avait l'impression d'être tellement niais que cela en devenait écoeurant. Même pour lui-même. Mais tant que ce n'était que sa propre personne que ça finissait par écoeurer, il l'acceptait. De toute façon, à qui d'autre avait-il dans l'idée de faire part de cela, ici ?
- C'est vrai qu'il fait plutôt frais. Je crois que j'ai bien fait de ramener quelques pulls. J'ai eu raison de ne pas faire confiance à ton frère. S'il le pouvait, il mettrait des shorts en hiver à Poudlard.
Selon Alexandre, ceux qui disaient qu'il n'était pas frileux pour une mornille n'avaient jamais rencontré Njal.
Revenir en haut Aller en bas
Nina F. Lænsen

Nina F. Lænsen


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 118
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyDim 2 Sep 2018 - 1:42


En dépit du fait qu'Alexandre était le meilleur ami de Njal, Nina n'avait jamais été proche du jeune homme pour autant, et n'avait jamais réellement eut l'occasion de lui parler. La plupart du temps, c'était plutôt des politesses, comme quand elle venait parler avec son frère et que ce dernier était justement accompagné de son camarade Serpentard. C'était bien triste quand on y pensait. La blonde connaissait si peu celui qui faisait battre le cœur de son aîné qu'elle avait même été jusqu'à s'adresser à Bertha pour en apprendre davantage, c'est pour ainsi dire. En même temps comment aurait-elle pu demander à Njal ? Ils s'étaient disputer à ce sujet, faute de malentendu. Et elle se voyait mal aller directement lui poser des questions. Mais maintenant qu'elle s'était excusée auprès de son frère qui avait fait de même, Nina pouvait se permettre d'aller discuter avec celui qui attire sa curiosité, d'autant plus que c'était le moment idéal. Il était venu en vacances avec les Lænsen après tout : elle ne pouvait pas l'ignorer. Et puis, il était seul pour le moment, enfin ! Quoi de mieux que la question la plus basique qui puisse exister pour introduire, elle l'espérait, une conversation ? Et la réponse positive du jeune homme fit sourire la blonde.


"Ca va toujours quand je suis ici."


Après tout, elle était née sur le sol norvégien, avait évolué en ce lieu, y avait passé sa plus tendre enfance. Son départ pour l'Angleterre avait été un véritable chamboulement au début, même si elle s'y est finalement très vite faite. Au final, elle ne regrette pas : en même temps, comment refuser un peu de changement, surtout quand on est un enfant avide d'aventure et de nouveauté, ce qu'à toujours été Nina.


"Imagine en été, là où il fait plus chaud, l'effort pour ne pas se balader nu alors. Tu fais bien de ne pas suivre ses conseils… Je n'aurais pas voulu te retrouver malade. dit-elle sur un ton amusé.


Et puis qu'est-ce que sa famille aurait dit à ses parents s'ils leurs ramenaient leur fils malade comme un chien ? Quand on est habitués à ce genre de températures, c'est très facile de porter des vêtements légers sans difficultés… Forcément, ça paraitrait tout normal à l'ainé de la fratrie Lænsen de se promener en t-shirt par un temps pareil !


"Alors, ce séjour dans notre petit univers ? Njal t'a fait découvrir nos étendues d'eau je parie : n'est-ce pas l'un des plus beaux endroits du monde ? Ne dis pas le contraire ou tu vas me vexer !" met-elle faussement en garde.


Enfin, pour elle s'était vraiment l'un des plus beau endroit sur Terre. Comment ne pas être hypnotisé par le magnifique eux des fjords ? Même elle qui était pourtant clairement dans son élément, ayant passé son enfance dans ce genre d'endroit, était toujours émerveillée par la beauté des lieux. Il faut dire qu'elle adore la nature en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre O. Rozen

Alexandre O. Rozen


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 986
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( Beeen )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyMar 4 Sep 2018 - 22:18


L'été n'était pas une période de l'année qu'Alexandre affectionnait particulièrement. Déjà, c'était souvent annonciateur de mauvaise nouvelle pour lui. Et les chaleurs parfois caniculaires de Blankensee et même de Londres lui étaient très pénibles. Il n'aimait pas la chaleur, en règle général. Il préférait mille fois passer un mois en Sibérie qu'au Maroc. Donc grosse préférence pour la saison hivernale pour diverses raisons. C'était la période de Noël, du Nouvel An, de son anniversaire, -de la Saint Valentin- et du patinage sur glace. Alexandre aimait à priori la Norvège en la saison estivale en partie car le mercure ne montait pas trop haut. C'était tout à fait appréciable. Il jugeait préférable d'avoir trop froid que trop chaud.
- Je ne pense pas que je serai tombé malade pour autant. J'aurais volé des pulls à Njal dans le pire des cas. En admettant qu'il en ai. Sinon y'avait toujours Sven aussi.
Alexandre était à peu près certain qu'il aurait su rentrer dans les vêtements des deux. Et il devait s'avouer que porter les vêtements de Njal n'était pas déplaisant -et cela devait l'être encore moins depuis le début du séjour-. Oui, il l'avait déjà fait. Parfois sans que le concerné ne soit nécessairement au courant. Une disparition temporaire de t-shirt, ça ne se remarquait pas !

Nina voulut ensuite savoir comment il trouvait son séjour parmi eux. A vrai dire, il ne trouvait pas grand chose à critiquer quant aux paysages, la manière dont il était accueilli et les activités. Il était peut-être un petit peu sceptique quant à la gastronomie à base de poisson avec certains plats qui lui avaient paru assez douteux dans leur processeur de préparation. Mais il allait garder cette pensée pour lui.
- C'est magnifique, je ne vais pas dire le contraire. Mais Njal m'a dit que les fjord ne gelaient pas ici. Tu ne trouves pas ça dommage ? Je pense que ça doit être beau quand même, en hiver.
Alexandre était plutôt rassuré que Nina ne parle pas plus de son frère aîné que cela -pour l'instant-. Ca le mettait à l'abri de toute fuite d'informations qu'il n'aurait pas communiqué -tout du moins volontairement-. Il avait un peu peur que la Gryffondore réagisse assez mal, qu'elle ait que cette vision de lui. Il ne savait que Njal lui avait parlé de ses penchants. L'ancien préfet n'était pas sûr d'être capable de garder ce secret bien longtemps si la jeune fille le soumettait à un interrogatoire, surtout si c'était des questions particulièrement ciblées. Il ne se méfiait pas assez d'elle pour avoir un total contrôle sur sa communication non-verbale. Après tout, c'était la soeur de Njal, pas Amycus Carrow.
Revenir en haut Aller en bas
Nina F. Lænsen

Nina F. Lænsen


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 118
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyVen 7 Sep 2018 - 0:58


Nina était de bonne humeur. Elle commençait à bien récupérer, à se remettre de la fin de son année. Oubliez Holden devenait une priorité pour elle et plus les jours passaient, plus cela lui paraissait simple surtout depuis qu'elle s'était rabibochée avec Njal. C'est d'ailleurs très certainement pour cette raison qu'elle s'intéressait davantage à Alexandre, mais d'une autre façon qu'au début, lorsqu'elle venait d'apprendre les sentiments que son frère avait pour ce dernier. D'abord, elle l'avait mal vécu à cause d'un simple malentendu avec son aîné, puis elle avait voulu s'assurer qu'il était une assez bonne personne pour lui et maintenant, elle veut juste apprendre à le connaitre, lui parler comme si de rien n'était … Enfin, après à savoir combien de temps cette conversation allait rester innocente. Avec Nina, ce n'est pas toujours facile à savoir ce genre de chose.

Quoi qu'il en soit, la jeune fille s'était retrouvée. La dernière fois qu'elle s'est sentie aussi bien semble remonter à une éternité. Peut-être est-ce pour cette raison que le paysage norvégien lui semblait encore plus beau que d'habitude et qu'elle ne cachait pas cette impression. Elle était comme une enfant qui venait de découvrir une merveille du monde. Alors, elle ne peut s'empêcher d'être satisfaite en constatant que le paysage semblait également plaire à l'invité du séjour.


"C'est vrai que c'est dommage dans un sens mais en même temps, ça a aussi son charme. Les hivers sont une pure merveille ici, imagine tout ce qui se trouve autour de toi recouvert d'un tapis blanc qui scintille avec les rayons du soleil et l'eau tantôt grise, puis bleue et blanche puis rosée le soir. Faut que tu viennes une fois à cette période de l'année ! Le spectacle en direct est bien plus agréable qu'une simple photo."


Une véritable gamine, impatiente par dessus le marché. Elle se calma toutefois un peu, histoire de ne pas trop effrayer le jeune homme ou encore d'éviter qu'il ne la prenne pour une aérée… Si ce n'est pas déjà fait. Même si au fond, elle s'en fichait pas mal : elle avait toujours été comme ça, passionnée et énergique pour un rien surtout lorsqu'il s'agissait de nature.


"En tout cas t'as de bons goûts toi. C'est bon, je t'autorise à fréquenter mon frère !"
dit-elle d'un air malicieux.

On pourrait se dire qu'elle prévoyait cette remarque et pourtant, ce n'était pas tellement le cas. c'était sorti tout seul et aussitôt , la demoiselle regrettait presque ses paroles. Quoi que… Peut-être pas enfaite. En y pensant, c'était l'occasion de voir sa réaction face à cette phrase à double sens.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre O. Rozen

Alexandre O. Rozen


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 986
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( Beeen )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptySam 15 Sep 2018 - 23:43


Nina était une fille très vive et elle semblait être assez passionnée. Si des fois ce genre de comportement pouvait l'irriter, surtout chez un individu de type féminin, pour le coup, il s'en retrouvait attendri. C'était peut-être parce qu'il s'agissait de la petite soeur de Njal, que cela faussait son jugement habituel. Ce garçon allait faire de lui un bisounours à la longue.
- J'aimerais bien venir à la saison hivernale, c'est vrai.
L'hiver, Alexandre pouvait admirer la neige tomber des heures durant sans sortir du château de Poudlard ou de chez lui de peur d'abîmer ce beau manteau blanc, avec un bon chocolat chaud avec un film Disney comme bruit de fond, emmitouflé dans un plaid. Heureusement qu'à l'école, personne n'avait eu vent d'un tel comportement casanier de sa part, de ce pêché mignon assez peu viril. Néanmoins, c'était partiellement révélateur sur un pan de sa personnalité. Le Serpentard aimait son confort, passer du temps chez soi. Il avait toujours besoin d'un certain temps plus ou moins long avant de s'adapter à un nouvel environnement.  Il n'avait dormi que d'un oeil pendant au moins trois semaines en arrivant pour la première fois à Poudlard. Ce séjour en Norvège, il y avait rêvé pendant des jours et à la fois, il l'appréhendait. C'était pour lui dépaysement total et il s'y était pourtant bien accommodé. Etait-ce la présence de Njal qui y aidait ?

- En tout cas t'as de bons goûts toi. C'est bon, je t'autorise à fréquenter mon frère !
Il tiqua. Les double-sens, qu'est-ce qu'il les détestait quand ils étaient utilisés par les autres ! Il préférait quand on allait droit au but. Comme ça il n'avait pas besoin d'autant réfléchir sur des paroles ambiguës qui en fait ne l'étaient pas. Et de tout les double-sens, il avait fallu choisir celui-là... Alexandre essayait de se résonner en se disant qu'il se faisait des idées, qu'elle n'avait aucune idée précise en tête. Il lâcha un rire nerveux.
- Oh la... Faudrait pas sortir ça de son contexte. J'dis ça j'dis rien.
Il prenait -ou il s'efforçait- ça comme une maladresse.
- Pour ma vieille voisine, fréquenter quelqu'un, c'est flirter avec. Et ça serait bizarre, si Njal et moi on sortait ensemble.
Il essayait de dissimuler sa gêne. Ce qu'il craignait, c'était que Nina soit au courant et qu'elle utilise ces mots dans le but précis de lui faire comprendre. Ou pire: qu'elle soit seulement suspicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Nina F. Lænsen

Nina F. Lænsen


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 118
| AVATARS / CRÉDITS : josefine frida pettersen
| SANG : Pur


A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyLun 24 Sep 2018 - 0:25


Nina ne pu que sourire face à m'envie d'Alexandre de venir en Norvège en plein hivers. Qu'il ait été sincère ou non, la jeune fille était fière de son pays. Bon, pas le genre non plus à se vêtir avec les couleurs de son drapeau et à hurler sur tous les toits qu'elle est norvégienne mais quand il s'agissait de parler du paysage du pays, impossible pour elle de rester indifférente. C'est assez amusant quand on y pense : la plupart des personnes trouvent que tout est tellement… habituel...dans leur pays natal qu'en fin de compte, ça n'a rien d'extraordinaire et ils sont donc bien plus captivé par ce qui se trouve dans les autres pays. Mais ce n'était pas le ca de Nina. Elle avait beau voir et revoir les mêmes endroits situés en pleine nature, à des périodes de l'année différente, elle y trouvait toujours quelque chose de beau.

Mais ce n'était pas la belle nature qui l'entourait qui intéressait la petite Lænsen tout de suite mais bel et bien l'invité du séjour. Trop impulsive mais surtout sans mauvaises intentions, elle avait peut-être fait une remarque qui risquait de faire un peu tiquer son interlocuteur. Pourtant cette fois, elle n'avait vraiment pas prévu de sortir ce genre de phrase. Aucun test n'était prévu, elle voulait juste discuter. Mais sa bouche n'avait pas coopéré sur le coup. Alors face à la réaction du jeune homme, un petit rire nerveux s'échappa d'entre les lèvres de la demoiselle.


"Je suis désolée… Ce n'était pas à ça que je pensais." elle rit encore un peu puis finit par reprendre son calme, sans pour autant perdre son sourire, cela va de soi. "En quoi cela serait bizarre ?

Bien que paraissant fort innocente, cette question avait un côté très sérieux, dissimulé derrière le sourire parfaitement serein et bienveillant de la jeune Lænsen. C'est là qu'il ne fallait peut-être pas gaffé. Njal, c''était son grand-frère après tout et ses sentiments comptaient énormément pour elle. Alors s'ils venaient à prendre un sale coup, elle-même ne sait pas comment elle réagirait. Ce n'est pas qu'elle voulait tester Alexandre, estimant que ce n'était pas son problème. Mais peut-être que son instinct fraternel la poussait à voir cette réplique du brun comme une raison de se demander s'il l'aimait vraiment. Après tout, quand on aime, on se doit d'assumer non. Là, c'était l'allemand qui s'était engagé dans une phrase pouvait paraitre à double sens.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre O. Rozen

Alexandre O. Rozen


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 986
| AVATARS / CRÉDITS : | Dylan O'Brien ( Beeen )
| SANG : | Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] EmptyMer 3 Oct 2018 - 17:59


« En quoi cela serait bizarre ? »
Tout compte fait, il aurait dû fermer sa bouche, ne pas relever cette ambiguïté. Il avait l'air bien, maintenant ! Alexandre resta quelques secondes secondes interdit à regarder silencieusement Nina -il fallait se figurer à quel point ces quelques secondes étaient longues-, ayant un peu perdu son sourire pour afficher un visage avec une expression indéchiffrable. Il cherchait quoi dire. Il ne savait pas quoi répondre. Est-ce que cela aurait été bizarre si Njal et lui sortaient ensemble ?
Mais oui, parce qu'il fallait préciser une chose ! Pour Alexandre, ils n'étaient pas un couple. Ce n'était pas son petit-ami, il n'était pas le sien non plus. Officiellement, ils étaient encore seulement meilleurs amis. Même si dans les faits, dans la plupart des cas, on ne faisait pas ces choses là avec son ami. Mais cela voulait dire que si un jour il venait l'envie à Alexandre d'aller voir ailleurs -ce qui n'était absolument pas dans ses projets-, il s'en réservait le droit en ne tenant aucun crédit de ce que pourrait bien dire Njal qui possédait le même droit en tant que célibataire.
Donc, s'il partait de l'affirmation qu'ils étaient bel et bien un couple... Au final, Alexandre ne trouvait pas cela si "bizarre". Ce n'était même pas nouveau pour lui. Cependant il avait conscience que ce n'était pas le cas de tout le monde et encore moins la norme. Et cela ne le mettait pas dans une position qu'il trouvait confortable. D'autant plus que ce n'était pas vraiment perçu comme quelque chose de positif mais plutôt comme quelque chose d'un peu honteux. Pour cette raison, c'était quelque chose qu'il voulait vraiment cacher, à défaut de ne plus pouvoir se mentir à soi-même. Il n'en avait même jamais parlé à sa famille. Comme quoi, ce n'était pas une chose qu'il assumait véritablement devant les autres.
« Bah c'est que ce n'est pas vraiment ce qu'on a l'habitude de voir, deux garçon en couple... Et puis Njal c'est mon meilleur ami et je l'imagine pas être autre chose pour moi... »
C'était sans doute le plus gros mensonge qu'il pouvait dire à cet instant précis. Et il le disait à la soeur du concerné. N'était-il pas un peu en train de se tirer une balle dans le pied en agissant de la sorte ? En même temps, si Njal voulait garder ça pour lui et ne pas le partager avec le reste de sa famille -comme a fait Alexandre-, il ne pouvait pas le trahir. Mais il n'en savait rien et ça posait problème.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty
MessageSujet: Re: A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen] Empty

Revenir en haut Aller en bas

A la découverte de l'autre [feat. Alexandre Rozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres-