Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 170
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Ven 21 Sep - 9:29

Horace tourna un visage accorte vers les étudiants qui levaient déjà la main et il se félicita intérieurement que même les agitateurs habituels s’y intéressent suffisamment pour finir d’engloutir leur petit-déjeuner. « Bonne réponse, Monsieur Potter ! Selon la qualité de votre concoction, ces effets peuvent durer entre dix minutes et douze heures ». Les réponses étaient nombreuses à sa question et d’autres élèves intervinrent à leur tour. « Regrettable mais tout à fait juste Miss Vassilev ! » acquiesça-t-il encore. Et son esprit s’évada l’instant d’une courte seconde vers les merveilleux souvenirs que cette potion évoquaient pour lui … « Et encore juste Monsieur Black, pensez néanmoins à lever la main la prochaine fois si vous voulez faire gagner des points à votre maison. Cinq points pour Monsieur Potter et Miss Vassilev ».

Deux élèves avaient déjà bu leur potion mais d’autres demeuraient plus hésitants et se toisaient en sphinx de faïence jusqu’à ce qu’un courageux se révèle. « Un peu de coeur au ventre mes chers, ce n’est pas la potion qui vous boira » encouragea-t-il les derniers groupes avant de poser une fesse sur son bureau qui grinça sous son embonpoint. « Mais puisque vos cerveaux sont davantage réveillés ce matin, l’un de vous pourrait-il encore me dire ce qu’est la troisième loi de Golpalott ? ». Cette question était plus dure que les autres, nombreux étaient les élèves qui ne devaient même jamais en avoir entendu parler, aussi son regard brilla-t-il de curiosité en s’égarant sur les seuls élèves de son club. La bonne réponse jaillirait assurément de la bouche de l’un d’eux. « Miss Vance ? Ou bien Monsieur Owen peut-être ? ». C’est que tous ses espoirs reposaient sur cette table plutôt qu’une autre.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by delreys).
| SANG : Mêlé, lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Ven 21 Sep - 9:55

Saul sembla ne pas remarquer l'arrivée de ses camarades à sa table. En réalité, voilà bien trois fois qu'il relisait la même page. Bien sûr qu'il avait senti Emmeline s'asseoir à ses côtés, bien sûr qu'il avait entendu la remarque d'Adrian qui lui avait comme enfoncé une épine en plein coeur. Cependant, il ne broncha pas. Il ne voulait pas donner à quiconque l'impression qu'il était ouvert à toute éventuelle discussion.
Il ne referma son grimoire que lorsque le Professeur Slughorn prit la parole, expliquant le contenu de ce cours que Saul avait deviné avant même de s'asseoir à sa paillasse. Il avait d'ailleurs déjà analysé les deux potions qui se trouvaient sur leur table et il était à peu près certain de laquelle il aurait choisi s'il avait eu envie de participer. Mais le fait est qu'il n'en avait pas envie. Quoique...
— La troisième loi de Golpalott établit que l'antidote d'un poison composé doit être égal à plus que la somme des antidotes de chacun de ses composants, récita Saul d'une voix monotone et si basse qu'il était quasiment impossible que le Professeur Slughorn ait entendu quoi que ce soit.
Il s'était comme senti obligé de la sortir, cette définition qui lui brûlait la langue.
Le coude sur la table, le front calé dans la paume de sa main gauche, le garçon gardait les yeux rivés sur la couverture de son livre fermé devant lui, évitant tout contact visuel avec ses camarades ou son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 260
| AVATARS / CRÉDITS : Alex Lawther (made by me)
| SANG : Sang pur, même si cela n'a pas vraiment d'importance à ses yeux.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le fantôme de Pépé Urias
| PATRONUS : Un sphynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Ven 21 Sep - 10:41

Les joues du Poufsouffle devinrent rouge écarlate lorsque Janice s'installa à côté de lui en commentant le fait que ça sentait le strangulot. Puait-il aussi fort que ça ? se demanda-t-il sans se douter que l'une des potions sur la table avait pour particularité d'amplifier justement les odeurs à proximité. Oh Merlin... ce cours allait être long. Lys Malefoy les rejoignit, il ne manquait plus qu'elle pour parfaire le tableau. Par chance, la soeur d'Ambrosius vint s'installer à ses côtés et il ne savait pas s'il en était heureux ou au contraire un peu honteux que la grande soeur vienne défendre le petit frère. Il adressa un mince sourire à Phoenix puis vint entrelacer ses deux mains entre ses cuisses, sous la table. Il puait et sentait à 10 miles à la ronde, il était gêné comme tout.
Le cours débuta par les explications du Professeur Slughorn et Ambrosius porta alors son attention sur les deux fioles posées devant ses yeux. Une potion noire, une potion blanche. A choisir, bien sûr qu'il prendrait la blanche, sans aucun doute mais à la façon des amanites tue-mouche, n'était-ce pas le but d'un poison d'être alléchant pour être consommé ? Oui mais la noire... Il s'en empara et la passa sous son nez. Aussitôt, son odeur de sueur lui remonta dans les narines, se mélangeant à l'odeur entêtante du parfum de sa soeur assise juste à côté de lui. Avait-elle abusé de l'eau de Cologne, ce matin ? Le Poufsouffle retira la potion de son visage en grimaçant.
— Comment on fait quand aucune des deux ne fait envie ? rigola-t-il doucement en se balançant d'avant en arrière, embarrassé à l'idée que quelqu'un d'autre puisse mettre le nez dans cette potion et sentir l'odeur de poisson pas frais qui se dégageait de la peau du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Florian Macek • Elmyr
| SANG : ϟ Mêlé • Ce qui devrait n'avoir aucune importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une armée de rats
| PATRONUS : Un lièvre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Ven 21 Sep - 16:37


Abe se laissa glisser sur sa chaise aux côtés de Potter d'un air morne. Il déballa à peine ses affaires et lorsque Theo puis Sirius (ce qui était joué d'avance) s'installèrent à leur table, il eut à peine un regard pour eux. Tout au plus, il se contenta de soupirer une réponse à Wadge qui avait l'air dans le même état que lui. "La bonne humeur de Slug me déprime ..." murmura-t-il alors que le professeur annonçait l'objet du cours du jour et le défi qui les attendaient tous. Boire une potion inconnue et aux effets potentiellement incommodants ? Quelle idée saugrenue ! Il ne fallut pas longtemps à Potter pour déclarer son dégoût pour la chose. Abe, qui se sentit visé, rétorqua aussitôt : "Eh ben ! Tu fais le fier quand t'es sur un balai mais t'as peur d'une potion ? Les Gryffondors, c'est plus ce que c'était ..." Minchum n'avait pas plus envie que lui d'avaler le contenu de la fiole et heureusement, il n'eut pas à le faire puisque Theo l'attrapa et avala le breuvage d'une traite, laissant Abe tout à fait pantois par cet acte de courage (ou d'inconscience). Slughorn n'avait-il pas dit d'observer avec attention les potions avant ?
Alors que Sirius s'inquiétait de l'état de leur camarade de paillasse, Abe resta muet, observant la scène d'un air troublé. Si James avait raison et que la potion était bien du polynectar, il ne restait plus qu'à attendre pour voir en quoi Theo aller se changer. Espérons simplement que Slughorn n'avait pas récupéré des poils trainant sur sa robe en tweed !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 201
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson (Merenwen)
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Ven 21 Sep - 20:30


Adrian n'avait reçu aucune réponse de la part de ses camarades de maison Emmeline et Saul, ainsi haussa-t-il les épaules. Ce n'était pas des gens forcément très expansifs, donc ça ne l'étonnait pas. Néanmoins, il salua avec dynamisme le Poufsouffle qui vint s'asseoir à leur paillasse.
- Oui, vas-y, je t'en prie ! On se connaît ? dit-il avec un grand sourire accueillant.
Le cours commença rapidement. Adrian écouta distraitement ce que le Professeur Slughorn expliquait en regardant les fioles des potions de près, reniflant à l'intérieur, intrigué d'en savoir leur contenu. Quand il parla de boire l'une des potions, il leva soudainement le nez vers lui, l'air interpellé. Il réfléchissait d'ors et déjà à quelle potion allait-on pouvoir ingurgiter à cette table. C'était sur le moment tout de même plus important de savoir ça que de répondre à la question du Professeur. De toute façon, plusieurs élèves y répondirent.
- Franchement, mon instinct me dirait de boire celle-là, dit-il en désignant celle dont l'odeur chatouillait les narines. J'peux la boire si vous voulez pas vous lancer.
Le Serdaigle fut interrompu par le professeur qui posa une question, tout particulièrement à Emmeline et lui. Cependant, ce fut Saul qui répondit directement d'une voix monocorde de personne à qui on avait aspiré l'âme.
- Wow, commenta le né-moldu. J'crois qu'il a tout dit.
Il prit la potion bleu à l'odeur chatouilleuse et la regarda longuement.
- Bon... Santé !
Il but la potion cul sec et il attendit les effets avec l'air de l'homme regrettant déjà son geste au visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 756
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Jeu 27 Sep - 18:46

Thomas snoba complètement les deux trolls qui vinrent prendre place à leur table. D'un haussement de regard, il fit comprendre à Cole tout ce qu'il en pensait.
Le cours débuta et avec lui le long speech du Professeur Slughorn que Thomas écouta avec attention, respectant beaucoup trop leur directeur de maison pour venir perturber son monologue. Lorsque le vieil homme attira leur attention sur les deux fioles posées sur chacune des paillasses de la salle, Thomas pivota sur son banc pour les inspecter de plus près.
- Qu'est ce qu'on a là... dit-il en s'emparant de la fiole d'argent qui attirait son attention bien plus que sa consoeur jaunâtre.
Il secoua doucement la potion entre son pouce et son index pour en apprécier les mouvements voluptueux qui témoignaient de l'épaisseur du liquide à l'intérieur. Enfin il la porta à ses narines et l'effet fut immédiat : il éternua si fort qu'il laissa une constellation de postillons sur le devant du chaudron au centre de la table. Le Serpentard jura avant de rigoler, portant la fiole sous le nez de Cole.
- Sens-moi ça ! lui ordonne t'il en agitant la potion argentée devant son visage. En tout cas, hors de question que j'avale ça ! Tu devrais peut être tenter d'avaler l'autre, Jones. Je dis ça pour toi.
Il avait dit ça en lançant un regard en direction de Swann, regard qui ne laissait que peu de place au doute. Thomas avait bien l'intention de laisser leur camarade bleu et bronze servir de cobaye et s'il se défilait, la Weasley prendrait sa place.

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 282
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | praimfaya
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 10:46

Jyn observa d'un oeil médusé les autres élèves avaler leur potion. Elle jeta un regard méfiant aux énergumènes de sa table, sans leur répondre tandis qu'ils se lançaient dans ce qui semblait être une joyeuse discussion. Voyant qu'ils préféraient bavarder plutôt que de se lancer, la jeune fille étira son bras fin pour prendre celle qui avait l'air d'être la moins dangereuse, avec une texture de barbe à papa. Son côté méfiant lui criait qu'elle faisait une grossière erreur en buvant celle-là mais tant pis. Si elle devait convulser sur la table, elle ne doutait pas que ses camarades ne s'en rendent pas compte à part Slug' qui lui seul devait avoir un minimum d'humanité dans cette classe. A la grâce de Merlin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 913
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 11:37

Le préfet ignora royalement le clin d'oeil pleins de sous-entendu de James, ou du moins, s'appliqua à lui répondre par un regard évoquant un éloquant "Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles". Bientôt, Holden compléta leur table, et les salua avec un mensonge éhonté. Bien révisé, c'est cela... Remus lui sourit en levant un sourcil montrant qu'il n'était pas dupe. Le cours commença, et Slughorn annonça le sujet du jour. Remus se mit immédiatement à prendre des notes, et il n'eut pas besoin de glisser un coup d'oeil vers James et Sirius pour savoir qu'elles allaient servir à plus d'un Maraudeur. Pendant que ses camarades tentaient diverses réponses à la question posée, il commença a étudier le contenu des fioles sur leur table.

- L'odeur de celle-ci n'est vraiment pas engageante, mais c'est peut-être une fausse piste ? Le fait qu'elle n'ai aucune couleur est bizarre quand même... Et la texture de l'autre... J'ai aucune idée de ce que ça pourrait être...

Il continua à prendre quelques notes, et ne remarqua pas tout de suite que Jyn s'était emparé de la fiole à la potion filandreuse, non pas pour l'examiner, mais pour la boire ! "Non attend Jyn !" s'exclama Remus, catastrophé. Que ce soit la plus jeune de la table qui se dévoue était déjà plutôt honteux, mais qu'en plus, ce soit trois Gryffondors qui la laisse faire... Mais c'était trop tard, la Poufsouffle avait déjà avalé la mystérieuse potion... Remus guetta l'effet qui allait se déclencher d'un moment à l'autre, et lui reprit la fiole des mains, tentant d'examiner les quelques dernières goutes qui pouvaient rester au fond. Il jeta un coup d'oeil à ses camarades, désolé. "Je pense qu'il fallait analyser la potion avant de la boire... Il nous fallait un maximum d'indice si on voulait être capable de faire un antidote si jamais il s'avère que c'est un poison..."  

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 141
| AVATARS / CRÉDITS : Colin O'Donoghue - myself (Elmyr)
| SANG : Sang mêlé | mi moldu - mi sorcier - mi rhum cannelle


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui, invisible au milieu de la foule
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 14:56

Avoir choisi une paillasse commune à deux serpentards n'était peut-être pas l'idée de l'année. S'il avait fait cela pour prêter main force à Rosalyn Weasley, devenue récemment sa petite amie, il l'avait aussi fait pour agacer par sa présence Avery et Mulciber. Semblable aux deux trolls qui étaient, ils se contentèrent de grimacer en feintant l'ignorance. Swann adressa un petit sourire en coin à Rosa, échangeant un regard complice. Le monologue du professeur Slughorn à propos des antidotes ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd et Swann rédigea attentivement ses notes de cours comme à l'accoutumée.

Il écouta ses camarades répondre l'un après l'autre, grimaçant en observant Svetlana parler de la potion Felix Felicis. Après leur rencontre larmoyante au début de l'été, dans une piscine pleine de strangulots, il n'avait plus réellement de rancœurs envers elle, mais davantage envers les deux stupides descendants consanguins attablés à ses côtés. Lorsque Avery commença à triturer l'une des deux potions distribuées sur leur paillasse, Jones saisi la deuxième et le renifla vaguement, discernant une odeur de légume qui ne lui plaisait guère. Il esquiva de peu un des énormes projectiles sortis du nez de Thomas qu'il fixa d'un mauvais oeil, agacé par son comportement porcin.

D'un geste vif, il attrapa la potion argentée des mains du serpentard et la fixa l'espace d'une seconde avant de l'avaler d'une traite, sans forcément avoir pris le temps d'étudier la question. Mais l'idée de devoir esquiver la morve d'un deuxième troll le débectait plus que de devoir boire une stupide potion. " Aller maintenant c'est fait, on peu passer à autre chose. " Dit-il d'un ton sec, à l'intention de sa tablée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 304
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 22:25

Wilda sortit du dortoir des Serdaigles en bonne dernière. Elle n’en avait rien à battre d’arriver en retard à ses cours : ensorceler ses baldaquins et feindre le sommeil était la seul manière d’éviter la colère harcelante de Lindsay, son ancienne amie proche, et d’arriver à prendre une douche sans anicroche ou sans subir son intimidation abusive. Puis d’ailleurs, Wilda n’en avait rien à faire des cours, elle qui autrefois était si joyeuse et enthousiaste, se promenait maintenant dans les couloirs froids du château avec des énormes cernes sous ses  yeux éternellement humidifiés par les larmes. Ses ASPICs étaient le moindre de ses soucis et les foudres de ses professeurs lui passaient plusieurs mètres au-dessus de la tête. Néamoins, la sorcière se rendait machinalement à ses cours, puisque mijoter dans son lit à pleure s’avérait plus difficile que de faire acte de présence en classe. C’est dans cette humeur morose, à ruminer ses souvenirs parfaits avec le jeune Talbott, que Wilda entra en cours de potion, complètement inconsciente de son retard : dérangeait-elle la classe? Elle n’en avait pas la moindre idée. En faits, elle n’était même pas suffisamment présente pour se rendre compte qu’elle pouvait peut-être déranger la classe. Elle qui aurait adoré s’asseoir seule, loin de ses amis, remarqua que la seule place libre était auprès de Svetlana et Marlene, ainsi que de l’indésirable Wilkes. Elle se laissa donc tomber à leurs côtés, sans un mot, sans un regard.


Dernière édition par Wilda Griffiths le Dim 30 Sep - 1:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (kidd)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 22:37

Janice déglutit à la remarque de Phoenix et se fit toute petite à sa place de l'autre côté de la table. Par chance, le cours commença, ce qui évita un silence gênant de s'installer autour de leur paillasse.
La sorcière regarda Ambrosius s'emparer de l'une des deux fioles et en humer son contenu.
— Alors ? le pressa-t-elle tandis qu'il reposait déjà la potion sur la table sans donner son avis quant à sa possible utilité.
Elle s'empara donc de la fiole à son tour qu'elle passa sous son nez. Par Morgane, c'était donc ça qui sentait le strangulot ? La Gryffondor eut un renvoi qu'elle contrôla comme elle put en reposant la petite bouteille de liquide noir sur la table. Elle attrapa la blanche qui lui semblait beaucoup plus safe et la fit tourner entre son pouce et son index.
— Ok, c'est surement une erreur mais clairement, celle-ci fait beaucoup plus envie que la noire. Et puis... comme il faut bien se lancer et que je n'ai pas du tout envie d'avoir le goût de strangulot dans la bouche... Allez, c'est parti.
Et la petite rouge et or se boucha le nez avant de porter la fiole à ses lèvres, fiole qu'elle vida d'une traite en grimaçant, anxieuse à l'idée de ce qui pourrait lui arriver. Par pitié, qu'il ne lui pousse pas une moustache ou des oreilles d'elfe de maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 170
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 29 Sep - 23:39

Conclusion partie théorique:
 

Le Professeur Slughorn attendit quelques secondes pour laisser le temps aux premières potions ingurgitées avec plus ou moins de réticence de faire effet. Tous les élèves qui s’étaient essayés au jeu se trouvèrent soumis à de drôles d’effets sous les regards curieux, voire franchement amusés, du reste de leurs camarades. Pas un seul n’y échappa comme chaque fiole se trouvait en réalité empoisonnée. « La bonne réponse est qu’il ne faut jamais, ô grand jamais, boire la potion que vous propose un étranger jeunes gens, et surtout quand elle provient d’un maître de potions facétieux ! Amusant, n’est-ce pas ? ». Le Professeur n’était pas peu fier de sa blague et afficha un large sourire. Mais son difficile public resta coi - voire franchement catastrophé pour certains - de la vilaine duperie. Sans doute sa farce se trouvait-elle être de mauvais goût pour un public non averti. « J’accorde deux points pour remercier les insouciants qui m’ont aidé à prouver mon point » annonça-t-il le dédommagement, en remontant les manches de sa robe sur ses avant-bras, comme si la chose avait toujours été convenue. Il ne regrettait néanmoins pas le vilain tour qu’il leur avait joué et espérait bien que chacun réfléchirait à deux fois avant de céder à quelque figure d’autorité la prochaine fois. C’est que la meilleure façon d’être averti d’une grossière erreur était parfois de la commettre une première fois. « Les ingrédients sont nombreux que nous pouvons ajouter aux potions sans en amoindrir les effets pour les rendre trompeuses pour vos yeux et appétantes pour vos papilles. Même une potion aussi caractéristique que l’amortentia, si elle est enrobée dans un gourmand chocolat, saurait vous tromper. Méfiance donc Miss Weasley si Monsieur Jones venait à vous en proposer ! » adressa-t-il aux deux intéressés un clin d’oeil avant de se tourner vers les autres élèves de la classe. « Je vous suggère pour ma part de séduire plus noblement le coeur de vos camarades en les sauvant dès maintenant de leur cocasse situation. Étudiez les effets que subit votre ami, devinez quelle potion celui-ci a malencontreusement avalé et suggérez un antidote adapté ! ».

hors-jeu:
 

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain


Dernière édition par Professeur Slughorn le Dim 30 Sep - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 848
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 0:03

« Personnellement je me sens très bien ! » Marlene adressa-t-elle un sourire rassurant à ses camarades de paillasse. La fille qui était à sa droite avait une grosse touffe de cheveux blonds comme la sienne, une autre les rejoignit encore. Le garçon à sa gauche avait quant à lui de beaux yeux clairs mais un drôle d'air. Ils portaient, comme tous autour d’eux, un bien étrange accoutrement. Quelle ne fut pas sa surprise de constater qu’elle portait le même en baissant les yeux vers ses genoux. « Oh ! ». La jeune fille n’était nullement paniquée mais se demandait dans le même temps ce qu’elle pouvait bien fichtre ici. C’est que personne d’autre autour d’elle ne semblait se trouver perplexe malgré la cocasse situation. Il lui paraissait plus malin de s’intégrer avant de questionner les trois personnes l’entourant sur le fin mot de l’histoire. C’est qu’elle ne savait pas encore si elle se trouvait à un atelier pour apprendre à cuisiner du pot-au-feu dans de grands chaudrons ou à quelque rite satanique impliquant le sacrifice de nouveaux nés. « Je m’appelle Marlene et vous ? » se présenta-t-elle naturellement en se forçant à chasser loin de ses pensées cette dernière idée plus inquiétante que la première.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 107
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 0:57

La réplique de la gryffondor lui arracha un sourire encore plus triomphant qui ne s'estompa que lorsque la jeune fille ingurgita le contenu d'une des deux fioles aveuglement. Cette fille était cinglée ! Le préfet écouta attentivement la totalité des directives du Professeur sans lâcher du regard son ancienne copine. Détaillant ses expressions du visage, son attitude et son air ahuri. Par Merlin ! L’œil amusé, le serpentard s'approcha d'elle, de façon à se trouver à quelques centimètres d'elle en murmurant pour lui même : C'est pas croyable …. Après avoir passé sa main devant ses yeux clairs comme pour s'assurer qu'elle le voyait bien et qu'elle ne se moquait pas d'eux, il la tendit dans sa direction et la lui serra en se présentant : - Moi c'est Joseph enchanté...
Incrédule, il lâcha au Professeur : « La potion d'amnésie est sacrément puissante !!! Elle ne nous reconnaît même pas !! » Tout en la dévisageant, il chercha dans sa tête l'antidote à cette potion, mais de mémoire, il ne s'en souvenait pas. Peut-être n'en avait-il pas très envie non plus.. Pourquoi ne pas laisser Marlene dans cet état d'oubli partiel de la réalité ? Est-ce que l’amnésie jouait également sur le caractère de la personne touchée ? Parce que bon il fallait le dire, si la jeune fille était rendue plus docile et moins vindicative avec tous ses clubs à la bouse de sombral, il ressortirait bien avec, lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 282
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | praimfaya
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 10:31


Les supplications de Remus ne firent pas culpabiliser la jeune fille qui haussa les épaules alors que, catastrophé, il l'observait comme si elle était moitié dinosaure et moitié dragon. Jyn observa le vieux professeur de Potions d'un œil torve. Elle avait en effet - et comme tous ses camarades semblait-il - avalé la potion sans se dire qu'il s'agissait peut-être d'un piège du vieillard. Aussi se tourna-t-elle vers ses camarades en commençant à se demander ce qui allait lui arriver. "Je rêve..." marmonna-t-elle en levant ses mains à la recherche de quelques effets vicieux. Elle découvrit bien vite des tâches brunes sur ses mains qui n'avaient rien à voir avec ses tâches de rousseur et elle commença, cette fois-ci à vraiment s'affoler. "EH MAIS C'EST QUOI CA ?" s'exclama-t-elle en reculant d'un bond lorsque quelqu'un lui pointa ses cheveux en riant, "Ne me touche pas toi !". Elle saisit une de ses mèches de cheveux pour la regarder et faillit tomber à la renverse en la découvrant blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Revenir en haut Aller en bas

CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Duvalier: Je vous donne la garantie formelle ...(1976)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol :: Le cours de potions-