Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 913
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 11:55

Remus leva les yeux au plafond lorsque Slughorn leur révéla son hilarante plaisanterie. Il l'avait suspecté, et même si c'était une bonne leçon (avaler une potion sans en connaître les effets pouvait s'avérer incroyablement dangereux), il savait qu'il n'était pas le seul à trouver la méthode un peu perverse. Enfin, le maître des potions n'était pas sadique, et ils pouvaient être sûrs qu'aucune potion ne provoquerait d'effets trop douloureux. Il examina Jyn, et dès que les premiers effets se signalèrent, eut un soupire de soulagement. Il leva la main et dit d'une voix calme "Potion de Vieillissement". Le seul risque avec cette potion était que Jyn ne soit prise d'une crise de panique, et ses premières réactions allaient dans ce sens. Avec un sourire rassurant et un geste d'apaisement, il lui assura :

- Tout va bien Jyn, ce n'est pas une potion dangereuse. Tu en as bu une bonne rasade, il y a des chances que tu ressentes quelques rhumatismes, mais ça ne va pas durer longtemps. Respire à fond, fais-nous confiance, on va vite trouver l'antidote.

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 201
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson (Merenwen)
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 13:33


Mais... Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il n'avait pas fallu longtemps après qu'Adrian eut ingurgité cette maudite potion pour en constater les effets. Il voulut répondre au professeur Slughorn mais il en était purement et simplement incapable. Maudite potion ! Sur toutes les potions du monde, il fallait qu'il ingurgite la pire pour lui ! Avec de grands signes, il désigna à ses camarades de paillasse sa gorge pour leur faire comprendre le problème, si par hasard ils n'auraient pas été assez perspicaces de le deviner au bout de deux minutes sans avoir entendu le son de la voix du né-moldu, chose assez inhabituelle chez lui. Dans ses grands gestes, on pouvait deviner tout son désespoir et sa frustration. Il tapa sur la table de contrariété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 142
| AVATARS / CRÉDITS : Colin O'Donoghue - myself (Elmyr)
| SANG : Sang mêlé | mi moldu - mi sorcier - mi rhum cannelle


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui, invisible au milieu de la foule
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 15:41

Boire une potion sans en connaitre les effets n'était pas forcément la chose à faire, et surtout pas quand deux goules consanguines étaient chargées de votre guérison. Heureusement, Swann pouvait compter sur Rosa, qu'il fixa avec un léger sourire lorsqu'il attendit quelques instants que les premiers symptômes du poison qu'il venait d'avaler n'agissent. Il espérait avoir fait le bon choix, mais connaissait suffisamment son professeur pour savoir qu'il était adepte des surprises et autre farces durant son cours.

Il soupira de désespoir lorsque le professeur Slughorn appuya sa théorie en révélant son plan machiavélique, celui de forcément proposer une boisson piégée. Alors, prenant son mal en patience, Swann se résigna, attendant patiemment ses premiers effets, priant pour ne pas tomber sur une potion le rendait atrocement laid aux yeux de sa copine. Il fut gêné d'entendre la blague de Slughorn à son égard tandis qu'il s'imaginait déjà plein de furoncles au visage ou vieilli de cinquante ans, et se souvint avoir déjà été victime de l'amortantia, versée dans son jus de cannelle matinal en quatrième année.

D'un bond, Jones se leva avec un incroyable élan d'énergie et vint embrasser Rosalyn à pleine bouche, offrant un spectacle pas forcément adapté à un cours donné en publique. Puis il se tourna vers Avery et Mulciber en les fixant avec un grand sourire. " Hey les deux tarés ! Vous êtes inséparables hein ? Pourquoi vous trainez toujours à deux ? C'est parce que vous avez peur de vous faire agresser par un botruc dans les couloirs ou parce que vous vous faites des bisous-bisous en douce ? " vociféra-il en imageant ses propos à l'aide de ses doigts. Il peinait à tenir en place et fini son petit speech en montant sur sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 296
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by punisher)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 21:10

— Oué, tout va bien, répond Theo en piaffant un peu pour retirer le goût terreux qui s'est imprégné sur sa langue.
Il se laisse alors tomber contre le dossier de sa chaise, quand tout à coup, plop, plop, plop... Le Poufsouffle porte la main à son visage qui commence à le chauffer sérieusement. Il passe ses doigts sur sa peau et constate, sans inquiétude aucune, que celle-ci s'est recouverte entièrement de champignons.
— Quelle sensation bizarre, rigole-t-il en plaquant ses deux paumes sur les chapeaux tout mous des champignons qui ont poussés sur ses joues. Quel look ça me donne ? C'est dégueulasse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (kidd)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 30 Sep - 22:03

— Wow, qui a éteint la lumière ? s'inquiéta Janice, les yeux grand ouverts et pourtant incapable de voir quoi que ce soit, plongée qu'elle était dans le noir complet. Qu'est-ce qui se passe ? Quelqu'un pourrait rallumer les torches ?
Dans la panique, elle n'entendit pas les explications du Professeur Slughorn concernant le fait que les deux fioles sur la table étaient des poisons. Alors, à tâtons, elle chercha la deuxième potion sur la paillasse dans l'idée de l'ingurgiter au cas où elle aurait été l'antidote. Lorsqu'enfin elle réussit à mettre la main dessus, elle s'en empara, tremblotante, et la déboucha avant de l'approcher près de ses lèvres, à deux doigts d'en avaler son contenu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Lun 1 Oct - 18:37

Svetlana vit certains membres de la classe réagir différemment. Un véritable capharnaüm. La belle se retint de lever les yeux au ciel face à l'esprit facétieux de leur professeur de potions... mais il fallait avouer que cela changeait des cours habituels. C'était plus ludique. Le tabouret à ses cotés émit un horrible grincement. Wilda venait de les rejoindre. Fini la bonne humeur. Fini ses sourires immortels. Qu'était-il donc arrivé à cette fille qu'elle avait appris à connaitre lors de son anniversaire. Lana n'en avait que peu de souvenirs. Evidemment, les plus honteux étaient gravés dans son esprit. La russe garda le silence. Que s'était-il donc passé pour que la flamme s'éteigne ainsi ? Rapidement, Svetlana griffonna un petit mot sur son parchemin avant de le glisser vers sa camarade. "Là pour toi" Elle la laissait libre de lui répondre, de se confier. En tout cas, elle voulait lui montrer qu'elle était là pour elle, avec son anglais bancal habituel.

En se retournant vers le groupe, elle vit le serpentard proche de Marlène. Trop proche... Ses sourcils se froncèrent. « La potion d'amnésie est sacrément puissante !!! Elle ne nous reconnaît même pas !! » Amnésie ? En voyant le regard de Marlène, cela ne faisait aucun doute. Elle les regardait comme s'ils étaient tous sorti d'un asile. « Combien de temps la potion fait effet, professeur ? Elle a l'air de ne pas savoir où se trouver ! ». La russe se tourna vers Marlène. « Où nous sommes ? Qui es-tu ? » demanda la blonde en plongeant son regard dans celui de Marlène.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 54
| AVATARS / CRÉDITS : Lily Collins / TAG (c)
| SANG : Pardon ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa fraterie brisée.
| PATRONUS : Tigre du Bengal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Jeu 4 Oct - 13:28

Honnêtement, elle espérait que le fait qu'elle est fait tombé son parfum à l'eau de rose sur sa robe camoufle assez l'odeur de son frangin auquel elle ferait une leçon sur le fait de prendre une douche le matin, dès qu'ils seraient tout deux sortis d'ici. Pour l'heure il allait falloir faire avec et tenter de se retenir d'arranger la tête de quelqu'un, comme Avery par exemple. Ou Mulciber. Jane n'était pas méchante et elle savait pertinemment qu'elle avait dit cela en toute innocence et ne pouvait lui en vouloir, c'était la faute de son frère, mais tout de même !

Pendant que son frère s'emparait de la potion noire, elle s'empara de la blanche à l'aspect quelque peu déroutant, mais enchantant. L'odeur n'était si repoussante que cela, et elle ne voulait certainement pas en connaître les effets. « Et bien, tu laisses ton tour à quelqu'un d'autre ! Malfoy me ferait un plaisir d'oublier sa personne ou de finir avec des pustules » dit-elle assez fort pour être entendue par toute sa paillasse. Elle passa la blanche à Jane tandis qu'elle pris la noire avant de la reposer tout aussi vite. Son frère avait de la concurrence... «  Et moi qui espérait, décidéement, tant pis. Bonne chance Jane ! Ne meurs pas tout de suite ! ». Phœnix croisait les doigts pour une potion dont les effets lui permettrait de venger son faire, mais pas trop puisque la Gryffondor était plutôt sympathique. Chose qu'elle n'aurait pas fait pour la Verte. Jamais. Beaucoup trop imbus d'elle-même. Dit-elle.

Et le professeur Slughorn prit la parole, et dire qu'elle avait failli boire la potion blanche. Il n'avait pas tord, ne jamais accepté une potion aussi tentante soit-elle. Elle se tourna donc vers sa camarade. «  Pas de verrues, c'est déjà une bonne nouvelle ! Non ? » dit-elle avant de cogiter sur la potion pouvant faire en sorte que la Gryffonne ne voit plus rien et il n'y en avait qu'une à sa connaissance, même si elle n'y connaissait pas d-grand chose, elle l'avait lu dans le manuel l'an passé. «  Une potion d'Aveuglement, Professeur ! » répondit-elle avant de se réintéresser à Jane et de sourire à son frère. « Reste calme, ne bouge plus ou tu vas tomber, bécasse. On va trouver une solution. » fit-elle avant de la voir s'emparer de la potion noire et que...

Morale : Il semblerait, que la lumière se soit éteinte dans un grand nombre de cerveau, pas seulement chez Jane...

Plan de classe:
 


Dernière édition par Phœnix A. Flint le Jeu 4 Oct - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 375
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Eylika
| SANG : J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Jeu 4 Oct - 13:56

Et... ne jamais parler avant d'avoir une paillasse complète. Il fallait croire que Flint numéro 1 avait décidé de rejoindre son traitre de frère. Mais il fallait avouer que si Lys ne portait en aucun cas la soeur dans son estime, elle était plutôt douée pour faire taire les gens et encore plus pour les faire descendre aux abysses de leur propre estime en une seule phrase. Ce qu'elle fit magnifiquement avec la Bouffondor. « Méfie-toi, Flint. Tu pourrais très vite déchanter en sortant d'ici. Toi qui tiens tant à ton physique, on ne sait pas ce qu'il pourrait t'arriver. » fit-elle nonchalante et à voix basse. Elle ne tenait pas à perdre des points à cause d'une vautour de premier plan.

Elle décida de ne plus réellement s'intérésser à ce que faisait cette bande d'imbécile sur la paillasse, mais aux potions présentes sur la table, qu'elle ne toucha pas puisque les Flints (encore et toujours) lui coupèrent l'herbe sous le pieds. Elle avait beau adorer les potions, elle préférait les poisons qui étaient son domaine de prédilection. Elle se garda d'ailleurs d'indiquer à la rouge qu'elle venait d'en ingurgiter un, pourquoi le ferait-elle ? C'était beaucoup trop drôle à son goût.

Aux dires du professeur, elle ne pu que sourire discrètement et malicieusement, il avait totalement raison et si elle avait pu elle aurait mis quelques ingrédients supplémentaires dans ceux de la paillasse de McKinnon. Sans plus réfléchir, elle s'empara du flacon avant de voir que... « Non mais tu te fous de moi ! On ne boit pas de potion sans en connaître le contenu ! » fit-elle en attrapant le poison et en le rebouchant. « Par Morgane ! Tous des éruptifs en manque... ». En additionnant les symptômes dont se plaignait Jane et l'aspect et l'odeur de la potion, même trompeur, il avait été facile pour Flint de deviner qu'il s'agissait d'une potion d'aveuglement. Ce dont elle ne doutait pas un instant, trop peu était les potions effectuant la vision. Et la seule autre ui venant à l'esprit était : « La potion d'Oculus, permet d'améliorer la vision, je ne sais pas si les effets permettent d'annuler complètement l'aveuglement, mais cela doit pouvoir marcher en fonction du dosage et des paramètres de température de la mandragore lorsque l'on la liquéfie ! » dit-elle au professeur à la suite de la Flint.

Plan de Classe:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 322
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Florian Macek • Elmyr
| SANG : ϟ Mêlé • Ce qui devrait n'avoir aucune importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une armée de rats
| PATRONUS : Un lièvre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Dim 7 Oct - 16:58


Finalement, ce cours de potions allait peut-être être plus divertissant que les autres. Déjà les effets de certains filtres se faisaient ressentir chez les courageux les ayant bus. Entre McKinnon qui ne semblait plus se souvenir de qui que ce soit et Thickey qui avait éteint la lumière, Abe se demandait avec impatience ce qui allait arriver à Theo. Il observa alors son visage se boursouffler d'une manière typique avant de laisser s'épanouir de beaux champignons et leurs chapeaux humides. Theo s'enquit alors de savoir si son nouveau look était seyant. "Ça te va à ravir. Comme ça, tu pourrais séduire un troll !" pouffa-t-il avant de s'adresser à Slughorn d'un ton léger, visiblement de meilleure humeur qu'à l'accoutumée. "Vous mettez de drôles d'ingrédients de votre polynectar, professeur !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1187
| AVATARS / CRÉDITS : DC test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Jeu 11 Oct - 14:21

« Gryffondor, c'est pour le courage. Pas la stupidité, Minchum. » lança James à Abe, quand celui-ci déclara qu'il faisait le fier sur son balai, mais moins quand il s'agissait de goûter une potion inconnue.

Il fut bien content quand Slughorn lui donna raison de ne pas avoir pris cette potion, même si c'était surtout son aspect qui l'avait dégouté de le faire. Dommage que Theo ait été plus rapide et n'est pas laissé à Abe la possibilité de lui-même prendre la potion. James aurait bien aimé se moquer un peu du fils du ministre... En attendant, il observa la réaction de Theo, avec une pointe de respect pour son geste. Les champignons qui apparurent sur les joues du poufsouffle lui firent avoir un mouvement de recul. C'était pas contagieux, au moins ?

« Ouais, c'est dégueu. » répondit James sans hésitation. Mais il doutait sincèrement de la réponse qu'Abe sortit et il ne se priva pas pour lui montrer. « Ca peut pas être du polynectar, c'est super dangereux d'essayer de transformer un sorcier en autre chose qu'un humain... Là ça serait plus de notre niveau, ça serait plutôt du ressort de Sainte-Mangouste ! Je dirais plutôt que c'était une potion fungiface... » conclut-il en se tournant vers Slughorn.
James connaissait assez bien cette potion pour avoir essayé de la réaliser en deuxième année avec Sirius, dans l'espoir de la verser dans le verre de Rogue... Sauf qu'ils n'étaient déjà pas les deux meilleurs potionnistes à cette époque et que ça avait été un échec cuisant quand ils l'avaient fait tester à Peter (sans qu'il connaisse le risque, bien sûr...).

« Ha, c'est plus ce que c'était les serdaigles... » soupira James à l'intention d'Abe, reprenant sa formulation de plus tôt concernant les gryffondors. « J'imagine qu'un baume pourrait faire partir ça facilement. Mais bon, tant qu'à faire, on pourrait te faire une potion de beauté, si ça t'arrange, Wadge ! » fit-il avec un sourire.

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes Sam 13 Oct - 16:09

S'il fallait décrire la figure de Sirius après que le Professeur Slughorn lui eut indiqué que sa réponse ne rapporterait aucun point à Gryffondor du fait qu'il était intervenu sans lever la main, l'on pourrait prendre l'exemple d'un œuf qui s'écrase au fond du saladier et qui s'étale sur la surface en verre. Patmol, renfrogné, n'écouta pas la question suivante et fusillait l'enseignant du regard.
Il ne lui échappa pas le fait que Saul Funestar marmonna une réponse saluée par Slughorn. Écarquillant les yeux, triomphant, Sirius glissa à James, d'une voix peu discrète :
Sérieux ? Il a une main invisible, Saul, que seul Slugh' peut voir ou comment ça se passe ?
L'injustice était flagrante pour le Gryffondor qui se refusa de recopier sur son parchemin en quoi consistait cette loi de Golpalott. Son humeur s'assombrit encore quand Minchum, qui s'était installé à leur table, souligna le manque de courage de James et de Sirius. Ce dernier eut un sourire forcé qui déforma son visage habituellement séduisant. La réplique de Cornedrue, efficace, boucla définitivement Abe et arracha à Sirius un rire goguenard.

Tournant alors les yeux vers Theo, le Maraudeur eut un cri de dégoût.
Pouah, on dirait que t'es devenu une champignonnière !
Il entendit alors le professeur avancer qu'il ne fallait pas boire n'importe quoi. Sirius, levant les yeux au ciel, indiqua à Theo avec mauvaise foi :
Si personne sur la table n'avait bu une potion, il nous aurait enlevé des points, je parie.

À côté de lui, James réfléchissait à la potion. Un baume ? Certes - mais lequel ? Sirius ne se souvenait plus très bien de la fois où ils avaient joué un mauvais tour à Peter... Ils étaient bien trop occupé à rire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Revenir en haut Aller en bas

CLASSE DE SEPTEMBRE 1976 (partie pratique 1/2 jusqu'au 13 octobre) | Antidotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Duvalier: Je vous donne la garantie formelle ...(1976)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol :: Le cours de potions-