GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 87 pts | SERDAIGLE : 236 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Félicitations aux Serpentard qui remportent la victoire de ce deuxième match de l'année ! Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Poufsouffle VS Gryffondor et Serdaigle VS Serpentard !

Partagez|

Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bertha Jorkins



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 299
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 14 Nov 2018 - 11:32

C'était donc cela, un complot ? Bertha se demanda vraiment ce qu'elle fichait encore dans la salle commune avec les membres de sa maison. Ils lui voulaient tant de mal alors qu'elle ne souhaitait qu'ouvrir les yeux de sa chère Marlène. Elle haussa les épaules à la question de Sirius, elle cherchait simplement à aider une amie, n'était-ce pas suffisant ? Blablablabla, elle écoutait d'une oreille discrète les manifestations des autres personnes présentes. – Euh, Mary ? Bertha fit mine de capturer sa voix dans la main pour qu'elle se taise. Merci. Elle n'avait que faire des recommandations de ces gens.

Marlène semblait avoir à dire et Bertha ne fut pas peu fière de voir quelle zizanie elle venait de semer. Elle rit presque devant la rage de sa meilleure ennemie. Elle se tourna ensuite vers Peter qui mentionna quelques cartes explosives après la prétendue bonne idée de la préfète qui rejoignait Mary dans ses conseils inutiles. – Non non Peter, on a envie de jouer aux bavboules. Elle lança à son petit ami un regard à faire froid dans le dos. Ils n'étaient à la merci de personne. Mais l'ancienne préfète des rouges et or, que Bertha pensait disparue pour la soirée, ne prit que peu de pincettes pour lâcher sa bombe du haut des escaliers. Gabin et Bertha. La bouche de cette dernière s'ouvrit de surprise.  – Je... Elle pointa Marlène du doigt, désespérée. Tu... Argh ! On en a pas fini toutes les deux, je te le promets ! Hurla-t-elle. Elles empruntaient une bien mauvaise voie et si pour l'heure Bertha se devait d'expliquer la situation à Peter, elle ne manquerait pas de déposer quelques rats crevés dans le lit de Marlène dès que possible. – Pete-pete, je... Bertha prit une grande inspiration, elle ne savait que dire. J'ai... C'est que... on avait beaucoup bu et... Elle se pinça l'arrête du nez. Vraiment c'est pas ce que tu crois... Sentant qu'elle offrait à toute la salle commune un beau spectacle, elle saisit Peter par le bras pour l'emmener dans un endroit où ils seraient un peu moins exposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pettigrow



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 440
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 14 Nov 2018 - 12:55

Cette histoire de bavboules paraissait plus compliquée qu’une simple histoire de bavboules, devina enfin Peter derrière ses petits yeux plissés quand Bertha insista encore. Ce n’était pas la première fois - et sûrement pas la dernière - que la fière maison des gryffondors s’emparait d’un prétexte pour concourir au plus gros orgueil. Et ce soir ne serait pas celui où le plus blond des maraudeurs changerait ses salutaires habitudes. Plutôt que de prendre le parti de quiconque il observa assidument les motifs du tapis en conservant secrète sa petite idée de qui, entre sa petite amie ou son meilleur ami, s’épuiserait le premier. Mais le débat prit un nouveau tour - un bien méchant tour même - quand Marlene lâcha une corne d’éruptif dans le chaudron. Peter releva derechef une tête stupéfaite vers elle. Bertha et Gabin s’étaient embrassés ?

La bousculade de Sirius, occupé à se glisser un passage vers l’éconduite, ne lui rendit pas l’usage de la parole. Et plutôt que de se tourner vers sa petite-amie concernée, Peter regarda tour à tour James et Remus. Il comprit que le sujet n’était pour une fois pas prétexte à se cacher derrière ses meilleurs amis et déglutit alors douloureusement. L’humiliation, compagne trop tôt oubliée, se dessina un passage insidieux jusqu’au fard de ses joues. Et le regard de Mary - qu’il devinait sans oser l’affronter - finit de lui enflammer le visage. Humilié devant Mary MacDonald, son enfer sur terre ! Mais ce fut la voix de Bertha - plus aigüe encore que d’habitude - qui le sortit enfin de sa cruelle torpeur. La culpabilité était inscrite sur son visage et dans ses excuses. Elle avait bien embrassé un autre garçon. Et alors qu’il commençait à la suivre dans un coin de la salle - aussi penaud que d’habitude - il se ravisa après quelques pas et récupéra son bras. « Non, non, je … je crois que … - Il ne savait pas encore très clairement ce qu’il croyait hormis que - … que je ne veux plus jouer aux bavboules avec toi » couina-t-il sur un ton plus désolé que fâché. « Pas ce soir » voulut-il adoucir ses propos diablement confus en se massant encore sa nuque brûlante. Il se sentait triste idiot d’avoir pensé que la jolie brune l’avait sincèrement apprécié. Il se laissa mollement tomber à la place vacante de Sirius, entre James et Remus, et fixa de nouveau son regard - plus humide que de coutume - vers les détails du tapis. Avec un peu de chance, ses meilleurs amis régleraient leur compte aux deux pestes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 151
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (havana.)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mar 20 Nov 2018 - 21:33


La situation dérapa très rapidement. Mary fut outrée du geste de Betha à son égard qui transpirait de mesquinerie.
« Non mais je rêve ! » commenta-t-elle avec un rire affligé.
Comme la dispute autour des bavboules n'était pas suffisante, Marlene rajouta une couche en lâchant le scoop qui n'était pas dans le Poudlard Mag. Bertha avait embrassé Gabin Ollivander ! En étant en couple avec Peter ! Les maraudeurs se retrouvaient bien dans l'embarras. Bien que Mary put déceler un léger rire de la part de Sirius avant qu'il n'aille tenter de s'expliquer auprès de Marlene pour les norvégienne. Quant à Bertha, elle se perdait à essayer de s'expliquer... Et la mine attristée de Peter... Cela déchirait le cœur de le voir ainsi trahi... Mary ressentit de la peine pour lui. Elle trouvait la situation à la fois très malaisante et affligeante. Elle aurait voulu battre en retraite dans son dortoir avant d'être prise à partie dans une éventuelle dispute qui ne la concernait pas. Elle estimait qu'elle n'avait pas à se mettre entre Sirius et Marlene par rapport à cette histoire de norvégienne. Et elle n'avait pas vraiment envie de se confronter à Bertha. Elle commença alors sagement à ranger ses affaires après s'être levée.
« Je crois que je vais rapidement m'éclipser... » dit-elle en s'adressant principalement aux deux préfets.
Elle lança un regard appuyé à Remus. Est-ce que lui allait vouloir rester pour ses potes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1248
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mar 20 Nov 2018 - 22:01

James était bien content de ne pas être une fille. Entre Bertha la pire langue de vipère du monde et Marlene qui lâchait une bombe aussi blessante dans le seul but de se venger, James était bien heureux de ne pas être à la place de Peter. Ses histoires avec Lily lui semblaient soudainement bien plus simples.
Sirius sembla écouter son conseil – pour une fois assez avisé – en essayant de rattraper Marlene, tandis que Bertha tentait de s’expliquer comme elle le pouvait. James était déchiré entre prendre la défense de Peter ou le laisser se débrouiller comme il le pouvait avec sa petite copine. A sa place, il n’aurait pas voulu de la première solution, qui aurait rajouté une petite couche d’humiliation, mais le caractère de Peter n’était pas le sien. A sa grande surprise, Peter refusa de suivre Bertha et revint s’installer près de ses amis, à la place laissée libre de Sirius. Compatissant, James donna une tape amicale dans le dos de son ami.

Un silence malaisant s’installa quelques secondes dans la salle commune, durant lequel Mary rangea ses affaires et annonça qu’elle allait partir. James, les yeux toujours fixés sur Peter, ne fit pas attention au regard qu’elle lança pour les deux préfets et déclara sans sommation :

« Oui, profite-en donc pour essayer de calmer ta pote complètement hystérique ! » s’exclama-t-il en insistant sur les deux derniers mots : peut-être Marlene avait-elle entendu, peut-être pas, mais il n’en pensait pas moins !

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marlene McKinnon



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : © Lemon.Incest
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 21 Nov 2018 - 0:20

Sirius la rejoignit en haut des escaliers et une partie d’elle, une bien naïve partie, aurait sincèrement aimé qu’il trouve les bons mots pour chasser le désagréable sentiment qu’elle ressentait. Mais celui des maraudeurs qui semblait savoir se sortir de toutes les situations d’un simple sourire échoua bien lamentablement. « Tu veux que je te facilite les choses ? Je me fiche des détails de ta folle vie amoureuse ! ». Le chaos qu’elle avait semé entre ses deux autres camarades lui passa tout à fait au-dessus des boucles blondes. Tout comme la tentative de fuite de Mary et la première mise en garde de James. Mais pas sa seconde (hystérique, il osait la traiter d’hystérique ?) et sa réponse se trouva foudroyante. « OH LA FERME POTTER ! » s’entendait-elle lui répéter depuis déjà six années de futiles engueulades. Il était bien plus facile de crier contre lui que contre son meilleur ami. Il prendrait donc pour lui, parfait ! « Maudis sois tu ! J’espère que tu seras touché de calvitie en vieillissant et que tu seras chauve à trente ans ! - incanta-t-elle gravement comme s’il s’agissait d’une formule magique - Encore que ça te rapprocherait du calmar géant et que ça augmenterait peut-être tes chances de conclure avec Lily ! ». Et elle leva dans sa direction le moins élégant de ses doigts au cas où le message ne se trouve pas suffisamment évoquant.

Il l’avait maintenant chauffée à bloc et hystérique, elle l’était complètement. « Puisque clairement vous ne voyez que les filles comme un moyen de répandre vos gènes de crétins ! ». Elle avait beau avoir balancé les badges de son club de vierges, elle n’en restait pas moins farouche. « Est-ce que tu as seulement réfléchi à la possibilité que tu aies pu mettre cette fille enceinte ?! » se tourna-t-elle de nouveau vers l’intéressé pour lui adresser publiquement cette terrible question en resserrant son livre contre sa poitrine comme si la fertilité se trouvait contagieuse. Mais il avait voulu en parler le premier, n’est-ce pas ? Du coin de l’oeil, elle vit Mary ranger ses affaires et son sixième sens de dictatrice des mœurs sonna immédiatement l’alerte. « Tu ne vas nulle part seule avec lui Mary ! » parla-t-elle du préfet comme du diable incarné.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 299
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Ven 23 Nov 2018 - 22:10

– Oh ? S'exclama Bertha de surprise lorsque son petit ami - l'était-il encore ? - retira le bras de son emprise. Elle qui pensait avoir la chance et le droit de se justifier tomba des nues face à une telle réaction. Que... quoi ? S'entendit-elle bégayer, mais non tu... Elle avait complètement perdu sa prestance habituelle. Tu ne veux pas qu'on en parle ? Elle insistait, car connaisseuse du monde des ragots à Poudlard, elle préférait que les choses soient faites autrement. Elle n'y échapperait pas. Maudite soit Marlène de l'humilier ainsi, elle ne payait rien pour attendre. Très bien. Conclut-elle, abattue. Elle regarda Peter rejoindre ses copains puis, se rappelant que l'affreuse McKinnon était partie vers le dortoir, dut se résoudre à quitter la salle commune. Elle aurait bien aimé être une petite souris pour entendre les conversations à la suite de son départ mais bizarrement elle n'était pas sûre d'apprécier de se faire juger par quelques deuxièmes ou troisièmes années témoins de la scène. Elle battit en retraite avec de nombreuses questions en tête, la première étant de savoir si elle voulait ou non récupérer Peter ou si, au contraire, elle n'était pas finalement soulagée de s'en être débarrassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 151
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (havana.)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Sam 24 Nov 2018 - 21:52


Mary fusilla James du regard quand il insulta Marlene d'hystérique. Mais pour qui il se prenait, celui-là ? La brune n'eut même pas le temps de répliquer que son aînée cria après le maraudeur, la faisant sursauter. La blonde tint des propos horribles au jeune homme. Et il l'avait bien mérité !
« Franchement, si vous pensiez avec votre cerveau pour une fois, peut-être qu'on ne deviendrait pas hystérique ! » dit-elle pour manifester son accord avec son amie. « C'est toujours comme ça avec vous, les garçons ! C'est pas de notre faute si ton pote et toi êtes aussi stupides que des trolls des montagnes ! »
Bien qu'elle commençait à s'énerver elle aussi -elle ne supportait pas qu'on puisse s'en prendre à ses amies- cela ne retirait pas son envie de se sauver -à l'image de Bertha-. Elle n'aimait pas les conflits. Elle trouvait ce qu'elle avait appris assez malaisant. La vie sentimentale de Peter Pettigrow ne l'intéressait pas ! Et la vie sexuelle de Sirius Black encore moins, bon sang ! C'était leurs affaires personnelles privées et elle voulait s'en tenir le plus éloignée possible. Surtout qu'elle n'avait rien à faire là, on n'avait pas à l'inclure dans l'embrouille. Ce que James Potter avait fait ! Mary lança un dernier regard à Remus avant que Marlene ne lui crie dessus. Elle lui défendit d'aller où que ce soit avec "lui". Elle rougit légèrement.
« Qui ça, lui ? » demanda-t-elle, faisant mine de ne pas comprendre de qui son aînée parlait.  « Je comptais retourner à mon dortoir de toute façon. »
Pourquoi elle aurait voulu aller où que ce soit avec Remus, de toute façon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 12 Déc 2018 - 21:37

Plus personne ne semblait gérer la situation. Même Bertha devait se démener avec sa propre bombabouse. Bien fait, aurait songé Sirius si seulement sa prise de bec avec Marlene lui en avait laissé le temps. La Gryffondor était en train de rabattre le clapet de James. Cela arrivait souvent, mais le jeune Black comprenait vraiment qu'elle était hors d'elle et, lâchement, il fut content qu'elle l'oublie un peu pour s'échiner sur quelqu'un d'autre.
Le cessez le feu fut de courte durée, car elle se tourna vers Sirius.
Est-ce que tu as seulement réfléchi à la possibilité que tu aies pu mettre cette fille enceinte ?!

Il n'y avait pas que le groupe de Gryffondor qui suivait leur dispute. D'autres élèves, plus jeunes, avaient rivé leur attention sur le soap-opera qui se déroulait sur les escaliers séparant les deux dortoirs, tel une scène de balcon renversée...
Bien-sûr, répliqua Sirius, essayant de paraître sûr et naturel. Il faut être deux pour faire un môme !
Il voulut dire que Olga n'était pas à son coup d'essai et qu'elle maîtrisait la contraception magique, mais il se dit que ce n'était peut-être pas la bonne chose à faire. Heureusement, Mary passa par là, avec la manifeste envie de fuir le terrain miné, et fut apostrophée par Marlene. Le ton fut si violent que même Sirius fronça les sourcils. Il décida d'attaquer, décidé à ne pas se laisser démolir par la flamboyante Marlene.

En fait, t'es jalouse, c'est ça ?, lança-t-il avec un sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 377
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by cess/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Ven 14 Déc 2018 - 19:39

La situation dégénérait complètement. Lily se demandait encore comment d'une simple partie de bavboule ils en étaient arrivés à cette joute verbale un peu surréaliste. Bon, d'accord le fait qu'il y ait le combo Bertha-Marlène rendait le tout moins surprenant.
Mary tenta de filer à l'anglaise, aussitôt arrêtée par Marlène qui ne semblait vouloir laisser filer personne. Elle était partie. La rouquine soupira légèrement, la soirée calme était définitivement finie. Marlène avait l'art de prendre les choses à la "drama queen". C'est ce qui faisait son charme mais parfois, c'était ce qui pêchait. Du moins pour son entourage.
Lily se mordit la lèvre lorsque son attaque se tourna vers Potter, avec des malédiction pour le moins originale...enfin jusqu'à ce que son nom rejoigne le lot des délires de son amie.

- Laisse-moi en-dehors de ça Marlène, protesta-t-elle ne voulant surtout pas se retrouver mêlée à toutes ces histoires de couples. Surtout pour lui rappeler les avances de Potter tout aussi ridicules les unes que les autres.

Son amie était furieuse contre tout et tout le monde. Lily ne put s'empêcher de lancer un regard noir à Black et Potter. Pourquoi les ennuis venaient-ils toujours d'eux ?
Son regard tomba alors sur leur troisième comparse, qui se faisait encore plus silencieux que d'habitude. Sa mine défaite lui fit mal au coeur.
Son regard passa de Pettigrew à Marlène. Ils avaient une façon différente de gérer cela mais au fond ils étaient tout deux profondément blessé. Lily fit un pas vers Peter mais ne sachant pas trop quoi dire, elle retourna s'asseoir du côté de Marlène. Son amie avait besoin de sentir sa présence à ses côtés mais elle se sentait plutôt inutile ce soir.
- Marlène…commença-t-elle doucement, ne sachant trop comment désamorcer la bombe. C'est à ce moment que ce crétin de Black choisir pour venir sauter les pieds dans le plat. Et à pieds joints s'il vous plait ! A croire qu'il demandait vraiment à se faire étriper.

- Et si tu commençais pas avaler ta langue au lieu de dire des bêtises pour voir ? asséna-t-elle


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1248
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Dim 16 Déc 2018 - 18:53

C’était surréaliste. Les piques fusaient en tout sens dans la salle commune et nombreux étaient les élèves qui avaient arrêté leurs activités pour se concentrer sur le groupe des plus âgés en train de s’engueuler. James et Sirius s’en prenaient plein la figure alors qu’ils n’avaient rien demandé à l’origine ! Bon, James n’avait pas arrangé son cas en traitant Marlene d’hystérique, mais après tout il ne voulait que défendre Peter qu’elle avait blessé sans se préoccuper de la situation dans laquelle elle le mettait. Evidemment Marlene fit amèrement payer son insulte à James en maudissant ses cheveux. En plus de ça, elle continua sur sa lancée en interdisant à Mary de traîner avec Remus… Comme s’il était dangereux pour elle !
Alors sans plus aucune compassion qu’il pouvait avoir eu jusque là pour Marlene, il félicita intérieurement Sirius de la mettre au pied du mur. Après tout, il était assez grand pour faire ce qu’il voulait de son corps ! Dans la bouche de Marlene, on aurait dit que Sirius avait obligé cette norvégienne ! Voilà, elle n’avait qu’à se débrouiller pour répondre à Sirius maintenant.
Bien décidé à ne plus mettre son grain de sel dans leurs histoires – une malédiction lui suffisait – il se tourna un instant le regard vers les autres filles et put croiser le regard noir que Lily lui portait. C’était un comble : alors qu’il avait pris pour bonne résolution de ne plus énerver la rouquine (ou le moins possible…), c’était l’action des autres qui lui retombait sur le dos.

« Ha Evans, c’est bon, ne me regarde pas comme ça, comme si tous les malheurs du monde m’incombaient ! Je te rappelle que je n’ai rien demandé à l’origine, ces deux folles furieuses n’ont eu besoin d’aucune aide ! » fit-il, franchement énervé, en désignant d'un geste Marlene et la porte par laquelle Bertha était partie.

Sirius, dire des bêtises ? Il n’avait sûrement jamais touché plus juste. C’est Marlene qui les enchaînait, insultant tous les garçons du monde au passage, juste parce qu’elle était vexée que Sirius ait perdu sa virginité avec une autre !

« Mais bouse, quoi, Sirius a raison, il fait bien ce qu’il veut, il n’a pas besoin de votre autorisation ! »

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marlene McKinnon



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : © Lemon.Incest
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 19 Déc 2018 - 19:23

Mary et Lily qui avaient la tête mieux vissée sur les épaules que Marlene intervinrent à point nommé pour soulager leur amie à deux doigts de l’explosion. Bertha était partie et James avait momentanément refermé son grand clapet. La situation aurait pu lui permettre de respirer de nouveau si Sirius ne s'était pas mis en tête de lui expliquer une règle basique de la procréation. « Je sais comment ça fonctionne, je te remercie ! » fronça-t-elle les sourcils en serrant plus fort son grimoire contre elle. Elle n’était peut-être pas douée de sa propre expérience mais le magazine qu’elle dissimulait répondait à toute question qu’une adolescente était en âge de se poser. Sirius la prenait-il vraiment pour la dernière des idiotes ? Marlene ne put s’empêcher de penser que c’était parce que sa norvégienne devait, elle, l’être au moins un peu. La dragonne forte de cette pensée s’apprêtait donc à retourner la tête encore haute dans son dortoir … jusqu’à ce que le maraudeur ne la chatouille. Ne connaissait-il pas la devise de Poudlard ? « Qu’est-ce que tu viens de dire ? » ne déconna-t-elle plus du tout en le foudroyant du regard. Même son amie préfète ne l’empêcherait plus de le massacrer et elle commença à descendre les marches pour obliger celui qui avait osé la provoquer à reculer. « Toutes les filles ne rêvent pas de se faire presser le bubobulb sous une tente à deux pas du tout-monde-magique ! - et la façon peu attrayante qu’elle avait de parler de sexualité arracha un cri écœuré à l’un des premières années - Mes standards sont plus élevés que ceux de cette fille et assurément vertigineux par rapport aux tiens ! Le Professeur Flitwick arrive plus haut que tes foutus standards ! » débita-t-elle froidement avant de perdre le contrôle et de lui asséner un grand coup de son grimoire sur son crâne vide de neurones. VLAM !

L’assommante distraction lui permit au moins de lui passer devant en descendant les dernières marches deux par deux pour rejoindre ses amies. Leur présence était beaucoup moins étouffante que celle du garçon ! « Mary a raison de dire que vous ne pensez pas avec votre cerveau ! - puis pointant plus particulièrement James Potter du bout de sa baguette, elle oublia complètement la protestation de celle de ses amies qu’il courtisait si farouchement - Et Lily a raison de vouloir sortir avec ce garçon de poufsouffle plutôt qu’avec toi ! » s’égosilla-t-elle d’une voix aigüe à en faire trembler les carreaux. « ET TOI ! » tourna-t-elle sa baguette qui se mit à crépiter dès que Sirius Black se trouva dans son champ de tir - TU N’ES QU’UN ADOLESCENT LIBIDINEUX PLUS PROCHE D’UN ÉRUPTIF EN RUT QUE D’UN HOMME ! ALORS NON JE NE SUIS PAS JALOUSE ! » explosa-t-elle enfin contre lui. Et sans doute n’était-ce que miracle que sa baguette ne l’envoie pas contre un mur. Elle la rangea tout de même d’une main tremblante dans sa poche par mesure de précaution. « Mais je te jure que toi tu vas être désolé ! » se mit-elle à moitié à pleurer en arrivant au bout de ses nerfs.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Mer 19 Déc 2018 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pettigrow



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 440
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 19 Déc 2018 - 19:58

En dépit de son plus morose abattement, Peter ne put s’empêcher de lever un regard noir vers Marlene lorsque James la traita d’hystérique. Il aurait préféré ne jamais savoir que Bertha avait embrassé un autre garçon et en voulait à sa camarade d'avoir lâché l'information de cette drôle de façon. Son attention se trouva néanmoins vite distraite par le départ de sa petite-amie ... ou ancienne petite-amie ? Ce n’était pas dans les habitudes de la commère de quitter une telle scène de drame ! Allait-elle rejoindre Gabin ? Son coeur se serra un peu plus à cette pensée et sa lèvre inférieure se mit à trembloter comme de la gelée. Il contempla quelques secondes la porte close de la salle comme un chien abandonné qui guette le retour de sa maîtresse. Mais une autre éleva bientôt la voix et avec suffisamment d’autorité pour lui faire relever la tête. « Moi je pense avec mon cerveau ! » s’entendit-il marmonner à Mary MacDonald sans avoir pourtant pris une seconde pour réfléchir à son assertion. Le court silence qui suivit son intervention aurait pu se trouver gênant sans la remarque, presque aussi peu pertinente, de son camarade bouclé. Et Peter de se pincer les lèvres en observant Sirius d’un oeil interdit. Est-ce qu'il était complétement fou ? Il s’offusqua de le voir recevoir en réponse à son interrogation un coup de grimoire épais comme un volume d’histoire de la magie sur le crâne et enfonça lui-même sa tête entre ses deux épaules par mimétisme. « Ouch ! ». Son cou refit néanmoins une soudaine apparition lorsque Marlene se mit à raconter que Lily en pinçait pour un élève de Poufsouffle. Et il y vit l’occasion rêvé d’obtenir sa vengeance. « Poufsouffle ? Gabin ? - son cerveau fit-il un dangereux raccourci tandis qu’il agrippait le bras de James - Oh si c’est lui James, il faut vraiment que tu lui donnes une bonne leçon !!! ». Pensez bien que jamais Peter Pettigrow n’aurait lui-même osé régler son compte au garçon. Il avisa également Sirius. Ne pouvaient-ils pas le suspendre par la cheville comme Servilus ? semblait-il les interroger de son regard avide de représailles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 377
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by cess/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 19 Déc 2018 - 23:13

Tout partait en vrille chez les rouges et or ! Et pourtant, en y réfléchissant bien tout gardait une certaine logique. C'étaient les mêmes personnes qui se retrouvaient encore une fois à se taper dessus. Cette énième dispute entre Marlène et Bertha avait toutefois eu un effet boule de neige auprès de leur ami. Surtout parce qu'une Marlène blessée était une Marlène qui s'en prenait à tout le monde, amis et ennemis confondus.

Potter surprit le regard noir de la rousse ce qui l'agaça aussitôt.
- oh fiche-moi la paix Potter ! Je n'ai pas dit que tout était de ta faute ! protesta la jeune fille de plus en plus agacée. Si tu évitais ce genre de propos..."les deux folles furieuses" peut-être qu'elles auraient tendance à s'énerver moins vite, argua-t-elle.

Pour sa part, Black pouvait bien faire ce qu'il voulait du moment qu'elle n'avait pas à en subir les conséquences, à savoir la tranquillité de sa salle commune.

La voix de Marlène montait dans les aiguës à mesure que la tension augmentait. Lily s'abstint de commentaire, jetant un regard inquiet à Mary. N'était-il pas le moment de s’éclipser pour de bon ? Elle avait tout de même un peu peur à l'idée de laisser son amie seule avec eux et dans cette état.

Et Lily a raison de vouloir sortir avec ce garçon de poufsouffle plutôt qu’avec toi !

La préfète releva la tête, surprise d'entendre son nom à nouveau au milieu de tout ces cris. Quoi ? Non ! Quelques regards dans sa direction lui confirmèrent ce qu'il lui avait semblé entendre.
- Marlène ! s'exclama-t-elle d'une voix blanche, ne croyant toujours pas que son amie ai lâché devant tout le monde.
- Certainement pas ! ajouta-t-elle sèchement alors que le plus couard des maraudeurs essayait de l'associer à Gabin, celui là même embrassé par sa petite amie.
Lily lui jeta un regard noir.
- Il n'y a personne…à Poufsouffle ou ailleurs ! déclara-t-elle à Pettigrew, omettant délibérément de regarder les autres.

Qu'avait dont elle fait pour mériter ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertha Jorkins



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 299
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 19 Déc 2018 - 23:23

Bertha, à peine eut-elle franchie la porte de la salle commune, se sentit fort bête d'avoir fui ainsi et, par conséquent, rater la suite de la bataille. Elle se retrouvait maintenant seule dans les couloirs sans vraiment savoir où aller, elle aurait eu mieux fait que de rejoindre le dortoir et se blottir sous sa couette plutôt que de subir les courants d'air froid et l'ambiance glauque du château à cette heure. Elle n'avait même pas eu le temps d'attraper son pull, en plus. Elle se frotta les bras, plus par automatisme que par utilité - cette technique fonctionnait-elle vraiment ? Puis, une panique l'envahit d'un coup et elle s'empressa de tapoter ses poches avec l'espoir de ne pas avoir commis CETTE bêtise. Elle se frappa le front du plat de la main, sa baguette avait du resté sur le canapé où elle était installé plus tôt. Il ne lui en fallait pas plus - l'excuse était assez correcte - pour retourner en vitesse sur le champ de bataille.

Le spectacle qu'elle y trouva dépassait ses espérances. Les filles et garçons de 6ème et 7ème années se livraient un combat sans merci et Bertha, dont le retour passa inaperçu à travers tout ce raffut, en profita pour récupérer son bien. Mais, alors que Marlène s'époumonait et lui laissait l'accès au dortoir libre, la commère ne put se résoudre à la laisser s'en tirer comme ça. Elle ignora soigneusement Peter - il n'avait même pas cherché à lui courir après alors qu'elle avait fui, quel homme ! - et, le coeur battant à la chamade jusqu'à sa veine du cou, elle se dirigea vers celle qu'elle ne comptait pas considérer comme une amie de sitôt. – Moi en tout cas, je ne suis pas désolée de ça !

1,2,3 – Bim ! Un grand coup de poing dans le nez de Marlène, voilà que son sang se mêle à ses larmes. Bertha n'est que joie.
4,5,6 – Elle se ravise au dernier moment et, au lieu de ça, lui administre une gifle magistrale. Plus humiliant !

La dernière fois que les deux gryffondors s'étaient battues sans l'aide de la magie, Bertha avait failli perdre la vie et avait hérité d'une énorme bosse sur le front pendant au moins deux grosses semaines. Elle était assez stupide pour remettre les pieds dans le plat et proposer à toute la salle commune un remake de leur première bagarre version moldue.


Dernière édition par Bertha Jorkins le Mer 19 Déc 2018 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5576
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS Mer 19 Déc 2018 - 23:23

Le membre 'Bertha Jorkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS

Revenir en haut Aller en bas

Tu veux jouer aux bavboules ? | BERTHA, LILY, MARY, MARLENE, SIRIUS, JAMES, REMUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Tu veux jouer au docteur ? - Sofia & Edward
» Qui veux jouer avec moi?
» Toi aussi, tu veux jouer? (pv Ana)
» Veux-tu jouer avec moi ? [PV Momoshi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: La tour sud :: La salle commune de Gryffondor-