Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 271
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Lun 3 Sep - 10:22

La reprise, les préparatifs, les élèves. Tout y était. Il n’y avait plus qu’à démarrer. Soyle toujours de très bonne humeur saluait sagement ses élèves lorsqu’ils rentraient. Elle avait sur son bureau quelques accessoires pour accompagner ses propos qui attiraient déjà le regard de certains curieux.

-Bonjour à tous, j’espère que vos vacances ont été agréables. Prenez place et commençons!

Une fois tout le monde en place, il  est temps de se lancer. La rouquine commence alors ses habituels allés et venus devant son bureau pendant qu’elle déroule son cours.

-Aujourd’hui, sujet vaste de la communication. Nous avions déjà vaguement parlé de leur façon de distribuer les courriers. Organisation assez complexe effectuée par des humains et non des volatiles. Déjà relativement efficace comme procédé. Mais cette année, cela fait cent ans qu’une autre invention ingénieuse a été découverte et elle se répand de plus en plus. Une idée de ce que c’est?


Question assez ironique puisque divers modèles de l’objet en question se trouvaient derrière le professeur.

-En 1876 donc, redoublant d’ingéniosité pour pouvoir communiquer encore plus clairement, en trouvant le moyen de transmettre le son de la voix. Petit moment technique… Une plaquette métallique fixée à une membrane est actionnée par la voix  et  vibre  devant  un électro-aimant.  Ces  vibrations  permettent  de produire  un  courant  électrique  variable.  Grâce  à  un câble  électrique, le  courant  électrique  peut  être  transporté  et  la  parole  devient  alors transmissible. A  l’autre  extrémité  du  câble,  au  niveau  du  récepteur,  un  dispositif identique au premier permet de reproduire la voix. C’est le début du téléphone par Alexander Graham Bel!


N’ayant pas trouvé de modèle sous cette forme, Soyle fit un schéma pour illustrer ses explications.

-Est-ce que tous le monde arrive à suivre jusqu’à maintenant? L’un d’entre vous a-t-il déjà eu l’occasion de croiser un téléphone? Voire de s’en servir?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 970
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Lun 3 Sep - 10:56


- Bon, c'est l'heure de ma sieste. J'te laisse prendre des notes à ma place, dit Alexandre à Njal en se rendant en cours d'étude des moldus.
Quand il disait qu'il allait faire la sieste, il ne la faisait pas réellement (enfin pas tout le temps) et restait alerte sur le cours. En arrivant dans la salle, Alexandre s'installa sur le côté contre le mur tandis que Mrs. Hoover saluait les élèves avant de commencer le cours qui portait sur les téléphones. Mot que la professeure essayait de faire deviner aux élèves. Dans ces moments là, le Serpentard avait toujours l'impression de se retrouver dans une classe d'enfants de quatre ans. Il leva les yeux au ciel. Oui, on pouvait dire qu'il était un peu condescendant lors de ces cours depuis quelques temps, tandis qu'avant il se faisait le plus discret possible (il avait un peu honte de suivre ce cours fut une période).
La partie technique et scientifique était la partie du cours préférée d'Alexandre, la seule où il prenait la peine de prendre des notes. Quand elle eut fini ses explications -trop courtes et en surface au goût du jeune homme-, elle demanda si quelqu'un ici avait déjà utilisé un téléphone. Instantanément, l'ancien préfet se remémora les longues et douloureuses discussions téléphoniques avec l'arrière grande-tante moldue du cousin de son père à moitié sourde restée en Allemagne l'appelant pour son anniversaire. Ou les fois ou sa mère l'appelait pour le gronder lui ordonner de rentrer alors qu'il était chez des amis -moldus- parce qu'il était trois heures du matin passé et qu'il était sensé rentrer à vingt-et-une heure. Alexandre leva donc la main.
- Oui, et c'est horrible la plupart du temps.
Il préférait de loin les contacts dans lesquels on voyait la personne avec qui on était en train de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 330
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Florian Macek
| SANG : ϟ Mêlé • Ce qui devrait n'avoir aucune importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une armée de rats
| PATRONUS : Un lièvre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Lun 3 Sep - 15:18


S'il y avait un cours qui remportait plus que les autres l'attention d'Abe, c'était bien celui d'étude des moldus. Chose étrange puisque, pour la plupart des élèves, la société de l'autre monde semblait aussi étrange que peu attirante. Toutefois, les grands-parents d'Abraham étaient tous deux moldus et le fait qu'il ne les ait jamais connus jouait beaucoup dans son envie de connaître et comprendre le fonctionnement de leur monde. C'était comme un moyen détourner d'apprendre à les connaître eux-mêmes. Toutefois, il ne fallait pas croire qu'Abe était, de fait, l'élève le plus attentif de Mrs. Hoover, loin de là. Et le speech d'introduction de la professeur suffit à faire soupirer le préfet de serdaigle. "]Mais cette année, cela fait cent ans qu’une autre invention ingénieuse a été découverte et elle se répand de plus en plus. Une idée de ce que c’est ?"Si le fond pouvait sembler intéressant, la forme -et notamment la question que venait de poser Hoover- ne l'était clairement pas.
Le télégraphe ? Le téléphone ? Abe avait pleins d'idées mais aucune envie de les exprimer aussi se contenta-t-il, le menton enfoui dans la paume d'une de ses mains, d'écouter ses camarades proposer toute sorte d'engins au nom saugrenu. Finalement, la professeur leur révéla qu'ils allaient discuter du téléphone aujourd'hui et se lança dans des explications techniques pour lesquelles Abe prit la peine de tremper un peu sa plume dans l'encrier et de noter quelques mots sur son parchemin.
Lorsqu'elle demanda si quelqu'un avait déjà vu ou utiliser un tel objet, Rozen eut la bonne idée de commenter de son expérience, critiquant la qualité affreuse d'une liaison téléphonique. Abe n'en savait rien. Il n'avait jamais franchement eu de téléphone en main. Tout ce qu'il savait c'était que, sur le bureau de son Ministre de Père, trônait un téléphone fixe dans les cas d'urgences où il devrait prévenir le 10. Downing Street.
Blasé par ce début de cours, il commença à griffonner quelques petits dessins sur son morceau de parchemin. Ah ce qu'il aimait la rentrée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 286
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | praimfaya
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Lun 3 Sep - 16:41


Ah, le cours d'études des moldus. Ce n'était pas un cours que Jyn détestait, loin de là, c'était disons plutôt, un cours qui l'ennuyait profondément, et qu'elle ne suivait que pour obtenir de bonnes notes. Ayant été élevée par des moldus, elle connaissait la plupart des inventions modernes comme sa mère se sentait dans le besoin d'essayer toutes les nouveautés possibles et imaginables. Ce jour-là, la petite adolescente arriva parmi les derniers, et constata malheureusement qu'il ne restait pas beaucoup de places vides dans le fond de la salle. Elle resta plantée pendant quelques secondes, comme si attendre ainsi telle une statue romaine allait faire comprendre à quelques malotrus que leur place l'intéressait. Malheureusement, ce n'est pas ce qui arriva, et elle dû se résoudre à se mettre au deuxième rang, à côté d'un Gryffondor. Elle sortit ses affaires de manière paisible et regarda la rouquine s'activer dans son cours comme si cela intéressait réellement quelqu'un. La plupart des élèves présents avaient au moins un parent moldus, voire les deux. De fait, c'était vraiment inutile pour eux.
L'explication complexe concernant le téléphone eu le mérite de faire bâiller la Poufsouffle, qui bien entendu, se fit remarquer à force de remuer : sa chaise était bancale et commençait à l'agacer. Jyn croisa les bras sur le bureau et s'affaissa en jouant avec sa plume. Elle avait en effet déjà téléphoné, heureusement pour une petite moldue ! Mais la pire expérience, restait avec sa grand-mère, qui pensait qu'hurler allait rendre la compréhension plus facile. Douce utopie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1204
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Mar 4 Sep - 15:24

James avait laissé tomber plusieurs matières après les BUSES, mais le cours d'étude des moldus lui avait semblé assez intéressant et important pour continuer à le suivre. En plus, il n'avait pas eu de trop mauvais résultats à l'épreuve de l'année dernière (un petit Acceptable qui lui permettait de valider sa BUSE !).
Il avait évité de s’installer à côté d’Abe, peu désireux de revivre un cours comme celui de potions, et avait choisi une table vide où Jyn, une fille de Poufsouffle qu’il ne connaissait que de vue, l’avait ensuite rejoint.
Déjà le cours commençait et James avait du mal à suivre. Au retour des vacances, il n'était pas forcément prêt à ingurgiter des notions si techniques. Il devait déjà se remettre dans le bain pour se rappeler comment l'électricité était sensée fonctionner. De fait, il zappa une petite partie de ce que disait la prof pour ne retenir que les éléments les plus importants. Il nota le nom du gars dont parlait Hoover mais n'eut pas la force d'essayer de recopier son schéma. Même avec, il ne parvenait pas à comprendre comment ça fonctionnait.
Plusieurs élèves semblaient avoir déjà utilisé un téléphone, mais pour l’instant, seul Rozen fit part de son expérience.  

« Finalement, c’est un peu comme les messages par patronus que certains sorciers savent faire, non ? Mais avec le téléphone à la place, quoi ? » proposa James sans prendre la peine de lever la main.

Certaines pratiques moldues pouvaient paraître si floues à James qui n’avait jamais fréquenté de moldus dans un contexte lui-aussi moldu, que la simplification par la comparaison était la chose la plus pratique pour lui permettre d’assimiler ce cours.

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Ella Purnell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un boa constrictor
| PATRONUS : une souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Ven 7 Sep - 12:10

Proserpine était bien là physiquement. Mais mentalement elle était complétement ailleurs. C'est à peine si elle écoutait le Professeur Hoover expliquer l'objet du cours d'aujourd'hui. Pourtant c'était l'un de ses cours favoris, toujours très curieuse et intéressée par le monde moldu. Assise au fond, murée dans son silence le regard dans le vide en direction du tableau noir qui se blanchissait sans qu'elle n'en comprenne le sens, la poufsouffle se jura de se venger de son frère, qui que soit son meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : KJ APA, castamere
| SANG : MÊLÉ


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grande tante Jocelyn.
| PATRONUS : Un castor.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Mer 12 Sep - 21:42

C'était marrant à voir, comme la salle de classe du cours d'étude des moldus se remplissait... A l'envers ; saluant leur Professeur, les élèves partaient d'emblée s'installer dans le fond de la pièce, avant de revenir par petite vague vers le devant, à mesure que les bancs de derrière étaient pris d'assaut. Cassy, lui, s'en fichait.
Certes, il avait des connaissances de base, car sa mère était moldue, et que leur univers ne lui étaient par conséquent pas étranger. Pour autant, il préférait de loin la Métamorphose où le cours de DCFM, qui le passionnaient plus que l'étude des enveloppes postales ou des voitures. Il n'aurait cependant pas renoncé aux menus plaisirs que la découverte de certains objets moldus du quotidien, aussi anodins puissent-ils être, redécouverts sous un autre jour, lui procuraient, pas plus que les points additionnels qu'il grappillait tout au long de l'année.
Cassy s'installa au bureau derrière Jyn et James, dont il claqua amicalement l'épaule en passant, et croisa ses bras sur son pupitre, se calant bien, à moitié couché dessus, écoutant attentivement Miss Hoover. Et l'objet du jour n'était autre que : le téléphone. Parfait, les Cassidy en avait un à la maison, il n'allait donc pas passer complètement à côté du sujet.
Plusieurs élèves prirent la parole lorsque leur Professeur leur demanda s'ils étaient familiers avec, dont Rozen qui s'en plaint — mais de quoi ne se plaignait-il pas, celui-là ? —, ou encore James, qui compara le téléphone aux Patronus. Pas bête, fallait y penser.
— Ouais, c'est un peu pareil, intervint-il à la suite de Potter, Sauf qu'il faut pas te tromper dans le numéro que tu composes sur ton téléphone, parce que sinon tu peux vite envoyer ton message à un inconnu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 271
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone Mer 31 Oct - 19:39

Après avoir donné une description d’un objet assez complexe, Soyle espérait qu’elle n’avait perdu personne dans ses explications qu’elle tentait de rendre claires. Illustrant comme elle le pouvait avec des dessins, elle faisait de son mieux pour leur faire comprendre ce concept de téléphone. Un objet que la plupart des sorcier trouveraient inutiles. Sans doute à raison.

-- Oui, et c'est horrible la plupart du temps.

Le jeune Rozen (sans grande surprise de Soyle finalement) savait visiblement de quoi il s’agissait. Demander l parole pour une telle intervention? C’était ou trop ou pas assez…

-Merci pour ces grandes précisions Mr Rozen!

Sur un ton qui s’approchait assez du rire, Soyle lui avait répondu avant de vite passer à un autre élève. Ce fut au tour de Mr Potter, suivant parmi les courageux.

-Finalement, c’est un peu comme les messages par patronus que certains sorciers savent faire, non ? Mais avec le téléphone à la place, quoi ?

Un rapprochement que Soyle aurait fait si aucun n’en avait pris la peine.

-Très bonne remarque Mr Potter!


Soyle allait poursuivre quand un élève prit la parole, visiblement pour compléter cette remarque.

-Ouais, c'est un peu pareil. Sauf qu'il faut pas te tromper dans le numéro que tu composes sur ton téléphone, parce que sinon tu peux vite envoyer ton message à un inconnu !

Le jeune Cassidy avait visiblement déjà connu un moment de solitude au bout du fil. Après un petit rire, notre rouquine repris son cours.

-Effectivement, il vaut mieux être attentif à ce que l’on fait. Mais le téléphone peut servir pour passer un message isolé, comme certains de nos patronus effectivement, mais pour certains c’est une façon plus simple que les lettres de garder une forme de contact.


La professeure retourna vers son bureau pour continuer son cours avec les objets qu’elle avait trouvé.

-Sur les premiers modèles, on ne composait pourtant aucun numéro. Une personne était chargée de mettre en relation celui qui appelait et celui que l’on voulait avoir. Les opérateurs prenaient le nom et l’adresse de la personne que l’on voulait joindre et c’était à eux de mettre la liaison en place. Ce n’est qu’en 1922 que l’on peut composer nous-même le numéro de la personne.


Soyle montre ainsi le cadran sur le modèle PTT24.

-Le microphone qui sert à capter le son est également plus sensible, ce qui permet un meilleur son à la sortie! Est-ce que quelqu’un du coup sait comment fonctionne un cadran? A part Mr Cassidy qui semble avoir déjà eu quelques déboires avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Cours d'étude des moldus n°1, rentrée 1976: Le téléphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Inscription au cours d'Etude des Moldus
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs
» [INSCRIPTION] Vous voici en étude des moldus !
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le deuxième étage :: Les cours :: 
Les cours optionnels
 :: 
Le cours d'étude des moldus
-