Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mar 18 Sep - 21:42


ϟ la répartition



NOM - Chester
PRENOMS - Adam William James
DATE DE NAISSANCE - 10 mai 1961
AGE - 15 ans
VILLE D'ORIGINE - Londres
CLASSE - Cinquième année
SANG - Adam est persuadé d'être né moldu, mais combien de secrets cachait sa mère finalement ...?


ϟ votre caractère
.
.



Adam William James Chester fait partie de la noblesse anglaise. Sa famille, respectée et ancienne, a trouvé grâce aux yeux de la famille royale depuis des centaines d’années et a obtenu ses titres de noblesse grâce aux faits d’arme d’un de leur ancêtre lors des guerres de religion. Son père, le Duc Henry James Philippe Chester, est très connu dans le milieu de l’import-export d’épices et d’étoffes, sa compagnie étant une des trois les plus importantes d’Angleterre et il la dirige d’une main de maître.
Adam a eu une enfance rythmée par sa condition, passant beaucoup de soirées à accompagner ses parents à des soirées mondaines, allant dans une école privée pour garçons nobles, recevant des leçons d’équitation, de tir ou encore d’échecs, étudiant l’étiquette et les différentes familles nobles d’Angleterre… Elevé autant par ses parents que ses précepteurs ou encore que son majordome, Chris, le jeune garçon était fils unique et ressentait grandement la pression découlant de l’héritage du titre ainsi que de l’entreprise de son père. Avant ses six ans, ses parents, bien que peu présents, se débrouillaient toujours pour passer au moins un moment par semaine auprès de lui. Lorsqu’ils rentraient, souvent bien après que Chris ait raccompagné Adam, ils venaient embrasser leur fils dans sa chambre sans jamais le réveiller, ou rarement. Cette douce entente familiale, puisqu’on ne pouvait pas parler non plus d’un cocon tant les parents Chester étaient absents, se brisa un jour d’été. La duchesse, Mary Elizabeth Chester, s’enfuit du jour au lendemain avec son amant dans un pays très lointain mais ayant en son sein beaucoup de ressortissants anglais : l’Inde. Abandonnant son mari, son titre, ses richesses, et surtout son fils, elle ne laissa rien, même pas une lettre. Le duc, fout de chagrin, s’enferma dans son travail, accordant de moins en moins de moments à Adam, qui ressentait la fuite de sa mère comme une vraie trahison. En effet, sa vie entière changea : son père s’enferma dans son travail, les autres enfants nobles le prirent en pitié, ils ne se rendirent plus aux soirées mondaines, et tout cela parce que sa mère l’avait abandonné. Alors qu’il avait besoin de soutient, son monde lui tournait le dos, son père étant incapable de se remettre de cette épreuve et les autres ne sachant pas comment rester polis alors qu’un noble venait de se faire humilier par une femme trop volage pour leurs conventions. Heureusement pour lui, Chris, son majordome personnel, joua à merveille le rôle de père, voire même de mère, consacrant sa vie au petit noble, sacrifiant sa vie privée.
Cette période de sa vie l’a énormément marqué. Etant dans l’incapacité totale d’accorder sa confiance à la moindre jeune fille ou femme, Adam ne s’entoure pratiquement que d’amis du même sexe que lui. Les seuls moments où il discute avec une fille, le jeune héritier Chester s’applique à être charmant, voire manipulateur, pour ensuite détruire toutes les illusions, romantiques ou non, que son interlocutrice pouvait se faire à son égard. Soyons clair, Adam déteste les femmes. Elles sont viles, mauvaises, sans scrupules, séductrices, menteuses, manipulatrices et en plus elles prennent la fuite. C’est pour toutes ces raisons qu’il s’oblige, avec un plaisir presque malsain, à être comme cela avec elles, s’appliquant à mettre en pièce leur petit cœur de pierre, comme sa mère l’a fait avec son père, mais surtout avec lui… Cet événement a également marqué Adam dans le bon sens, puisqu’il est maintenant particulièrement mature pour son âge sur certains sujets et très débrouillard et autonome. Il n’a besoin de compter sur personne et se débrouille toujours pour arriver à ses fins sans l’aide de quiconque.
Loin d’être un jeune homme solitaire, Chester aime s’entourer de nombreux amis de tout horizon. Que vous soyez noble ou pas, si vous être drôles et bienveillants vous êtes sûr d’être apprécié par le jeune garçon, tant que vous restez du sexe masculin évidemment. Très loyal en amitié, Adam est un garçon prenant particulièrement soin de ses amis, considérant qu’ils sont sa seule vraie famille.
Son sang bleu ne le définit pas, du moins pas entièrement. Bien sûr, il prend son rôle d’héritier des Chester très au sérieux, mais sa vie ne tourne pas autour de cela. Il est avant tout un jeune garçon comme les autres, qui joue aux jeux-vidéos, lis des BD et joue au foot, bien qu’il monte également à cheval, parle plusieurs langues et qu’il lise des classiques de la littérature anglaise, française ou encore de la poésie.
En bref, Adam est cultivé, drôle, aventurier, gentil, doux, loyal et légèrement misogyne, mais mettez-le devant une fille et il aura deux sortes de comportement, il sera soit condescendant et blessant, soit dragueur et manipulateur. Mais n’oubliez pas, Chester reste un jeune garçon comme un autre, avec ses faiblesses et ses mauvais jours…

ϟ ce qu'il faut savoir sur vous
.
.



VOTRE PATRONUS - Un renard : rusé et manipulateur
VOTRE EPOUVANTARD - rSa mère, lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
VOTRE PARFUM DE BERTIE CROCHUE PRÉFÉRÉ – La pomme
VOTRE SORTILÈGE PRÉFÉRÉ – Mutismus, surtout à l’encontre des demoiselles, car toutes leurs paroles ne sont que mensonge !
VOTRE POTION PRÉFÉRÉE – Le Veritaserum bien sûr !
VOTRE COURS PRÉFÉRÉ – Astrologie. Même s’il ne se l’avouera jamais, il aime beaucoup regarder les étoiles car, quand il était enfant, sa mère lui répétait que, même si elle n’était pas avec lui, ils verraient toujours le même ciel étoilé…
VOTRE BOUTIQUE PRÉFÉRÉE SUR LE CHEMIN DE TRAVERSE – Fleury et Bott
VOTRE SORCIER CÉLÈBRE PRÉFÉRÉ – Albus Dumbledore
VOTRE CRÉATURE MAGIQUE PRÉFÉRÉE – Les abraxam, ils sont dignes et majestueux
L'ODEUR DE L'AMORTENTIA – Le pluie, l'herbe, la barbe à papa et, étrangement, les fleurs de cerisier

AUTRE CHOSE A AJOUTER ? - Lorsque Adam atteindra l’âge de la majorité moldu, il deviendra duc à son tour…

ϟ sur la route de Poudlard
.
.


Explications : Tu te trouves dans le Poudlard Express, en route vers ta Première Année. Soudain, une élève un peu plus âgée entre dans ton wagon et commence à te poser des questions.

« Salut, je peux m'installer ici ? Moi c'est Penny Clearwater, je suis Préfète, et toi tu t'appelles comment ? Tu vas faire ta première rentrée à Poudlard, on dirait. Faut pas t'inquiéter, ça va aller. Tu sais déjà dans quelle Maison tu voudrais aller ? »

Première mauvaise nouvelle de la journée : une fille vient d’entrer dans le wagon que j’occupe et me demande si elle peut s’asseoir. En plus, elle me raconte sa vie. Un frisson parcourt mon dos et j’ai envie de lui hurler de partir, mais je ne peux pas, parce que c’est ma première journée, que je ne suis même pas encore arrivé au collège et qu’en plus mon père m’a bien précisé que je représentais les Chester dans ce milieu où personne ne nous connaissait… En bref, je dois rester poli. « Je préfère rester seul » dit-je alors en tentant de garder une voix calme. Mais elle ne m’écoute pas. Ou alors elle s’en fiche. Elle ose en plus insinuer que je suis un froussard qui a peur de sa nouvelle école ! « Je suis l’héritier de la famille Chester, et je ne suis absolument pas inquiet ! » je réplique, mon agacement se sentant maintenant dans ma voix. « Quant à cette histoire de maison, je n’en sais strictement rien ». J’ai tenté de me renseigner sur Poudlard, mais je n’ai rien trouvé de probant. Je ne sais absolument pas de quoi cette Penny parle – des maisons ? – mais je fais comme si de rien n’était, ma réputation est en cause. Est-ce qu’il y a une « maison » dans laquelle il n’y a que des garçons ? Si c’est le cas, j’aimerai tellement aller là-bas ! Ou alors une maison où les gens sont cultivés, dans laquelle on peut parler de littérature, d’essais et de science ( Siffle)

« Je vois, je vois. Ben verdict à la cérémonie de Répartition, alors ! C'est le Choixpeau qui décide, après tout. Mais j'espère que tu iras là où tu veux. Au fait, ton nom me dit quelque chose, t'as déjà des frères et soeurs à Poudlard ? Et tes parents, ils font quoi dans la vie ? »

Oh, mais elle ne me semble pas si stupide que ça, cette fille. Elle reconnait mon nom. Etrange, mais presque plaisant. Un fin sourire nait sur mes lèvres. « Tu connais surement ma famille, les Chester. Nous faisons partie de la noblesse anglaise, et nous possédons une grande entreprise. » Quand elle pose la question suivante, je me raidis. Ce que font mes parents, en quoi ça la regarde ? « Mon père est duc, et dirige notre entreprise, quant à ma mère… » je fais une pause, puis continue « Elle prend du bon temps sans nullement se soucier de sa famille quelque part en Inde. Ou alors elle est morte » dis-je en haussant les épaules.

« Ah oui non en fait, j'ai dû confondre avec quelqu'un d'autre. Bref ! Sinon, comment tu vois ton futur, à ta sortie de Poudlard ? Tu dois bien avoir des projets d'avenir, tu sais ce que tu veux faire plus tard ? »

Ah bah non, en fait elle est bel et bien idiote. Tant pis pour elle. Finalement, je suis presque content de savoir qu’elle ne nous connait pas, et donc qu’elle ne connait pas notre histoire. J’en avais marre de voir la tête de mes anciens camarades de l’institut Saint George quand on parlait de nos parents. La pitié ressentie à l’égard d’un garçon abandonné par sa mère, très peu pour moi ! Un sourire narquois étire à présent mes lèvres. « Je viens pourtant de te dire que mon père est duc » je réplique, comprenant qu’elle n’a finalement rien saisi. « Mon avenir est tout tracé, je deviendrais duc à mon tour et reprendrais l’affaire familiale » dis-je en détachant chacun de mes mots..

« Quelle ambition ! Moi je veux devenir joueuse de Bavboules pro, mais apparemment c'est super-compliqué. C'est un peu mon rêve, tu vois. Tu as peut-être entendu parler de ce conte moldu, dans lequel un génie sort d'une lampe et te propose d'exaucer trois de tes vœux. Si un tel génie se présentait à toi, qu'est-ce que tu demanderais, toi ? »

Encore une fois, je ne comprends rien à ce qu’elle raconte. Joueuse professionnelle de quoi ? Mais je n’en ai cure. Ça ne me concerne pas. Je soupire. « Tu parles du conte d’Aladin, retiens au moins son nom » je réplique, choqué de voir qu’elle parle de quelque chose sans en connaître le nom. Trois vœux, seulement trois. C’était difficile de choisir, surtout que je n’avais jamais manqué de rien, sauf peut-être d’une mère capable. Mais pour rien au monde je n’en demanderai une autre, je n’ai pas besoin d’une femme pour m’essuyer la bouche, m’aider à faire mes devoirs ou m’apprendre à me coiffer. Non, je n’ai pas besoin d’une mère. « Rien qui ne te regarde, Penny » dis-je un peu brusquement peut-être. Puis je me lève. « Bon trajet ». Puis je sors. Je ne peux pas rester avec elle, elle m’agace.  


ϟ et la partie hors-jeu
.
.




Avez vous d'autres personnages, si oui dans quelle maison ?  Hehehe oui, mais tentons de garder un peu de mystère !
Où avez vous connu le forum ?  Une copine Coeur
Avez vous lu le règlement et vous engagez vous à le respecter : Oui ! mardi-manticore
Vous avez la possibilité de reserver les droits de votre avatar (personne ne pourra le prendre), rendez-vous dans la galerie des avatars. N'oubliez pas non plus de faire votre biographie RPG.
BIENVENUE PARMI NOUS, ET BON RP !


Dernière édition par Adam W. Chester le Mer 19 Sep - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mar 18 Sep - 21:43

ϟ laissons parler votre imagination
.
.


Vous devez choisir un RP au choix parmi toutes ces propositions (300 mots minimum demandés) :

Sujet DESCRIPTION :  
— La première manifestation de tes pouvoirs magiques et la réception de ta lettre d'admission


Je n’avais pas le droit de sortir, ce jour-là. Mon père me l’avait interdit, pensant que je respecterai sa petite punition de deux semaines. Ce que j’avais fait pour mériter cela ? J’avais été impoli avec petite nobliaune, paraissait-il. En même temps, cette cruche avait osé me dire qu’elle connaissait mon histoire et qu’elle était vraiment désolée pour moi, qu’elle comprenait tout à fait ce que je pouvais ressentir et donc qu’elle me pardonnait mon attitude méprisante envers elle. Oui oui, elle avait osé. Comme réponse, elle avait reçu un verre d’eau fraîche sur le visage, devant tout le monde, en pleine réception. J’avais été gentil, j’aurais pu faire bien pire au vu de ce qu’elle m’avait dit. Personne n’avait rien à me pardonner, et jamais elle ne pourrait comprendre ce que je ressentais vis-à-vis de ma mère. Elle se disait surement que je devais être triste, perturbé, que je me sentais délaissé. Mais il n’en est rien. Je suis bien mieux sans cette femme.
En bref, je n’aurais pas dû être dehors. Mais je l’étais, bien sûr, sinon cette histoire n’aurait aucun intérêt. Mon père n’était pas chez nous, alors sortir avait été un jeu d’enfant, d’autant plus que Chris était bien trop gentil et permissif avec moi, du moins c’est ce que disait mon père, moi je le trouvais parfait. Je me baladais donc dans le parc qui était non loin de chez moi. Il pleuvait, il y avait même des éclairs. Le vent était fort. J’adorais ce temps. Me balader alors que les éclairs fendent le ciel m’a toujours beaucoup plu. La capuche vissée sur la tête, dissimulant mon visage au cas-où mon père aurait eu la mauvaise idée de rentrer par le parc, je me baladais, courant dans le vent quand une bourrasque arrivait par derrière. Chris me surveillait de loin, à l’abri sous le porche de la buvette du parc. C’est à ce moment-là que je l’ai vue. Une petite fille, pas plus grande que moi, était au milieu de l’allée à ma droite. Elle portait une robe – quelle idée stupide, avec ce temps ! – et pleurait. A ce que je comprenais de ses cris entre les sanglots, elle cherchait sa mère. Je m’en fichais bien, moi, qu’elle se soit perdue. Elle avait qu’à faire attention après tout. Ou alors sa mère était partie, comme la mienne. Cette idée, l’espace d’un instant, me serra le cœur, mais cela fut vite remplacé par de la haine. Je m’apprêtais à reprendre ma course effrénée, sentant une courant d’air arrivé derrière moi, mais visiblement le destin ne l’entendait pas de cette oreille. Un grand éclair transperça le ciel et vint s’échouer sur un des grands arbres de ce parc, celui juste à côté de la petite qui braillait. Puis, dans un bruit déchirant, l’arbre commença à tanguer dangereusement. « LOUISA ! » cria une voix féminine, et je reconnus le ton d’une mère inquiète, comme l’avait été la mienne quand je me blessais… Après tout, ce n’était qu’une enfant, elle n’avait encore rien d’une femme manipulatrice et menteuse. Sans réfléchir, je m’élançai vers elle. Je ne savais pas ce que je faisais, ni même pourquoi. Je détestais les filles, les femmes, les vieilles, toutes. Mais mon corps réagit tout seul. Arrivé à sa hauteur, je la poussai loin de l’arbre. « COURS ! » hurlai-je. Et elle le fit. Elle courut dans les bras de sa mère. Je levai les yeux vers le tronc qui tombait sur moi. Il était maintenant à quelques centimètres. Par réflexe, peut-être, je m’allongeai au sol, espérant ne pas prendre le coup directement sur la tête. Ce qu’il y avait de plus effrayant à ce moment-là, ce n’était pas l’impact imminent qui allait surement me faire souffrir plus que je ne pouvais le supporter, c’était mon calme presque olympien face à ma possible mort. Je n’avais pas peur, j’espérais simplement que ce ne soit pas trop douloureux. J’entendais les gens crier et courir, de peur d’en prendre un aussi. Je fermai les yeux, prêt à recevoir ce poids sur moi. Puis j’attendis. Quelques secondes, et une minute. Je rouvrais de nouveau les yeux. Le tronc flottait à quelques centimètres de moi – un ou deux, pas plus – sans tomber. Quelque chose semblait le tenir à distance, et cette chose semblait être moi, car je me vidais doucement de mes forces. Etait-ce vraiment moi ?  Comment était-ce possible ? Le tronc flottait ? IL FLOTTAIT ! Soudain, une voix me tira de mes pensées « Adam, il faut que vous sortiez de là avant qu’il ne tombe vraiment ! Dépêchez-vous ! » dit Chris en tentant de garder une voix calme. Je commençais donc à ramper, mais mes forces continuaient de s’amenuir. Plus elles disparaissaient, plus je sentais une branche s’approcher de moi, jusqu’à ce qu’elle touche mon dos, puis le transperce. Je n’ai pas crié, j’ai simplement arrêté de bouger. Elle s’enfonçait encore, et Chris le remarqua. Son visage, si calme d’habitude, fut empli par la peur et il me tira vers lui d’un coup sec. Cette branche fit comme une sorte de tranchée sur mon dos, aujourd’hui transformée en une grande cicatrice du bas au haut de mon dos. Nous sommes ensuite rentrés chez nous, mon majordome avait alors fait un rapport à mon père, qui ne m’en parla jamais…
Quelques semaines après, le duc de Chester, mon père, me fit appeler dans son bureau. Quoi qu’un peu inquiet, j’étais surtout curieux de ce qu’il allait me dire. Allait-il me punir pour quelque chose ? Qu’avais-je fait, encore ? J’avais pourtant tenté de ne rien faire de stupide ni à l’école ni dans les soirées mondaines. Lorsque j’arrivai dans son bureau, il me regarda de haut en bas et me demanda de s’asseoir en face de lui qui était derrière son grand bureau en bois. Il fit glisser une enveloppe vers moi. « Ouvre-la » ordonna-t-il. En silence, je regardais le destinataire, qui n’était autre que moi-même, et vit qu’elle était ouverte. Il l’avait lu. Après mon père, je lu la lettre m’annonçant que j’étais admis à l’école de Magie Poudlard. Poudlard ? De magie ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire ? J’étais inscrit d’office à l’école Saint George pour toute ma scolarité, de toute façon. Je relevai les yeux vers le visage de mon père, qui semblait fermé. Soudain, je me souvins de son visage quand ma mère était encore là : joyeux, heureux, doux, plaisant, toujours prêts à rire et à sourire… Cela était bien différent aujourd’hui. « C’est surement une mauvaise blague » dis-je en balançant la lettre sur le bureau. Il se leva, fit le tour de son bureau et se poste à ma droite, me surplombant de toute sa hauteur. « Ce n’en est pas une » déclara-t-il calmement. « Mais enfin, père, une école de magie ! C’est n’importe quoi, comment peux-tu croire à ça ?! » dis-je, presque outré de voir qu’il semblait y accorder du crédit. « Tu n’es pas mort, sous cet arbre. Vrai ou faux ? » J’arquai un sourcil. En effet, l’arbre avait flotté au-dessus de moi sans jamais me tomber en pleine face. C’était surement explicable. « Vrai » déclarai-je « Mais… » commençai-je avant qu’il ne me coupe. « Quand tu étais bébé, ton doudou est tombé de ta table à langer, mais il n’a jamais touché le sol » dit-il en regardant par la fenêtre, sans jamais croiser mon regard. Que voulait-il dire par cela ? Il l’avait rattrapé avant ? « Il flottait à quelques centimètres du sol » expliqua-t-il comme s’il lisait dans mes pensées. Il se tourna alors de nouveau vers moi. « Tu vas aller dans ce collège, Adam. Tu as un don, visiblement, et tu vas apprendre à l’exploiter » ordonna-t-il. Il n’y avait pas de discussion à avoir, visiblement. J’haussais les épaules. De toute façon, j’en avais marre de Saint George. Henry James Philippe Chester me tapota doucement la tête, presque tendrement. « J’étais sûr que tu allais faire de grandes choses… » murmura-t-il avant que son majordome à lui, John, entra dans le bureau. « Votre rendez-vous, Monsieur… » déclara-t-il. « Oui, bien sûr, allons-y. A plus tard, Adam. ».


Dernière édition par Adam W. Chester le Mar 18 Sep - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 386
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • STCK
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mar 18 Sep - 21:48

Ouh voilà un perso intéressant ! Je crois que je viendrai te quémander un ou deux liens, Mister Anonymous Hinhin

(re)Bienvenue à la maison ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mar 18 Sep - 21:51

Hihi I think I know who you are Perv
Re-bienvenue, my "royal" lowness Cute sor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 141
| AVATARS / CRÉDITS : Colin O'Donoghue - myself (Elmyr)
| SANG : Sang mêlé | mi moldu - mi sorcier - mi rhum cannelle


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui, invisible au milieu de la foule
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mar 18 Sep - 22:00

Re-bienvevue cher DC mystère lunet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 10:54

Avec plaisir pour les liens Njal ! Very Happy

Ahah je me doutais que tu saurais deviner mon d’identité Perv

Merci à tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 680
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 12:09

Encore toi Hinhin I love you

Rebienvenue avec ce nouveau perso fort prometteur Very Happy

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 19:32

Eh oui, encore moi Ptdr j’ai presque envie de dire... always Perv

Oooh merci ! Et merci de dire ça de mon petit petit Adam! GOSH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 201
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson (Merenwen)
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 19:54

Re Bienvenu Very Happy
Qui es-tu ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland (Eilyam)
| SANG : Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 19:55

Bienvenue Cow Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 21:16

Merci Very Happy

Hehe, à vous de deviner Perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 87
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Arnold (pas le footballer, l'acteur!)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nain de jardin
| PATRONUS : Âne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 21:29

Bon ben re-bienvenue alors, mystérieux (in)connu! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Mer 19 Sep - 22:52

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Jeu 20 Sep - 12:57

Bienvenue Lord Chester king
J'ai également mes doutes à votre égard Perv
Je ferai de ma priorité numéro 1 à mon retour de mener mon enquête avec mon acolite Manoune Cool

Au plaisir de (ne pas?) s'aimer en RP (j'ai pris pour acquis que tant une femme de fort caractère tu ne maimerais pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ Jeu 20 Sep - 13:12

Bienvenuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ

Revenir en haut Aller en bas

Call me your highness, Sir or Lord. (Adam William James Chester, futur duc) TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Les validations :: 
La cérémonie des répartitions
 :: 
Les répartitions terminées
-