Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Lun 1 Oct - 20:06

Ce jour-là, Chris et mon père m'avaient tout deux accompagné à la gare. Je ne savais pas vraiment comment agir devant le duc de Chester. D'un côté, j'avais envie de serrer mon majordome dans mes bras, pour qu'il puisse me murmurer des mots rassurant à l'oreille. Mais, de l'autre, je sais que ça ne se fait pas, surtout pas devant mon père. Déjà parce que Chris n'est qu'un majordome, mais surtout parce que c'est avec mon paternel que je devrais faire ça. Mais ce n'est pas vraiment lui qui m'a élevé, c'est Chris. Il a pris soin de moi quand j'étais malade, quand j'étais en colère, quand je pleurais, quand je criai, quand j'étais blessé ou encore apeuré. Je l'aimais comme un aimait un père. Le duc aussi, bien sûr, avait mon amour, mais c'étai très différent. Arrivée à la gare, je décidé d'étreindre les deux hommes de manière égale. Chris me promit que tout allait bien se passer, que l'école serait surement super et que devenir un sorcier devait être comme un rêve pour moi. Mon père, lui, insista sur le fait que je devais faire bonne impression, que je représentai les Chester et que notre réputation était en jeu. Il me conseilla aussi de faire attention à moi et m'ordonna presque de lui écrire souvent. J'aurai presque pu croire qu'il était triste de me quitter dans un monde qu'il ne connaissait pas non plus. Puis je montai dans le train. Ils restèrent jusqu'au départ du train, secouant leur main pour me saluer une dernière fois.
J'allais entrer à Poudlard. Dans une école que je connais pas. Etudier une chose que je ne connais pas. Avec des gens que je ne connais pas. J'étais dans le train direction Poudlard. J'avais beau chercher un wagon tranquille, sans fille donc, je peinais à en trouver. Elles étaient partout. Dans chaque cabine. Dans les couloirs. Bref, aucun endroit paisible pour s'asseoir.
Pourtant, au bout de dix minutes de grandes recherches, j'ai enfin trouvé un wagon où il ne se trouve qu'un garçon. Il a l'air d'avoir mon âge, son visage était doux, gentil. J'entrai puis, après avoir fermé la porte, m'avançai vers lui. "Bonjour, je suis Adam William James Chester, futur Duc de Chester", me présentai-je comme mon père me l'avait appris, en souriant. "Je peux m'asseoir ici ?" demandai-je en montrant du doigt la banquette en face de lui ?

EDIT:
 


Dernière édition par Adam W. Chester le Jeu 4 Oct - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 47
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Mer 3 Oct - 13:04

C’est le grand jour Alexander, ta mère serait fière de toi, c’est certain.
Les mots de mon père raisonnaient dans mon cœur, j’aurai préféré faire ma rentrée dans d’autres conditions, mais le destin en avait fait ainsi. Je suis en quelque sorte devenu sorcier grâce à cet incident. Grâce au meurtre de ma mère. Mais mon père avait raison, elle voudrait que je donne le meilleur de moi même et que j’utilise cette chance d’aller à Poudlard. Si elle avait su que je recevrai la lettre cette année là, elle en aurait été folle de joie. La moldue la plus passionnée par le monde magique, croyez-moi.

Nous avions préparé cette rentrée comme le grand départ : le fils qui quittait son foyer pour un long périple. Cela amusait mon paternel, il se revoyait enfant et préparer ses affaires de sorcier avec ses parents. Il était fort car je ne percevais pas sa tristesse, pourtant il avait parler un millier de fois de cette rentrée accompagnée de sa femme. Enfin, nous avions laisser la tristesse derrière nous comme nous l’avait ordonné ma mère avant de partir.
On aurait dit que tous les élèves vivaient la même journée : baguette, livres, cape, balais, animal de compagnie et plein de petit gadget pour la parfaite panoplie de sorcier. Mais mon père, lui, avait fait une mention spéciale pour ma rentrée. Il m’avait acheter un tout nouveau lot de plumes pour mes futurs écrits. Lui qui aimait tant le fait que je partage sa passion,  il avait fait graver quelques citations sur la boite qui contenaient les ustensiles, pour qu’à chaque fois que je les utilise, je me souvienne de là où je viens. D’ailleurs, c’est de mes origines que j’ai choisi mon animal de compagnie, ma chouette chevêche, Athéna. Une énième référence à la Grèce antique, c’est vrai ce n’est pas très originale, mais ma mère l’aurait fait à ma place de toute façon. Allégorie de sagesse, d’intelligence et d’Art, mais aussi de la guerre défensive, ce qui relaterai parfaitement mon ambivalence sournoise.

Une accolade entre père et fils, je m’enivrai de son parfum une dernière fois et j’entrai dans un nouveau monde par la voie neuf trois-quarts. J’étais sûrement l’un des premiers à faire le grand pas alors je me retrouvai seul dans un wagon. J’avais aimé cette solitude puisque de toute manière j’allais vivre mes futurs années accompagné d’un tas de nouveau sorcière tel que moi. Je pris une de mes nouvelles plumes et commença à rédiger un journal, c’est là que je notais mes anecdotes préférées. Et c’est justement à ce moment là, où je préparai mon carnet pour y noter mes futurs souvenirs qu’un jeune homme, sûrement de la même année que moi ouvrit la porte de mon wagon.
Au premiers abord, il avait l’air fière mais à la fois mal à l’aise de cette tenue. Son visage me paraissait amical et je m’étais réjouis d’avoir à faire à une personne chaleureuse. Mais quand il se mit à parler on se serait cru à la cours de la reine : "Bonjour, je suis Adam William James Chester, futur ducde Chester". C’était drôle mais après tout, chacun de nous devait plaire, pour se faire des amis, mais je priais pour que ce ne soit pas une sorte de sang pur super fière et arrogant.
Il me demanda la permission de s’asseoir, mon ressenti était partagé mais je pris les devants dans le but de faire bonne impression : « Salut, moi c’est Alexander Aaron Major, je viens du quartier de Soho à Londres et je ne pense pas être futur duc de quelque chose, disais-je en souriant, ça consiste en quoi d’ailleurs ? Tu ne veux pas devenir un grand sorcier ? »
Je pensais inutile de faire des présentations lambda, mais plutôt de lancer une discussion naturelle pour en apprendre plus sur lui. Il m’intriguait et je manquait cruellement d’amis sorciers, il faut le dire. Qu’est ce que tu me réserves Adam Chester... pensais-je doucement


Dernière édition par Alexander A. Major le Ven 5 Oct - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Jeu 4 Oct - 11:34

Le garçon en face de moi semblait totalement perdu dans ses pensées que j'étais entré dans le wagon. Il avait ensuite relevé ses yeux vers moi, avec un regard un petit peu méfiant. Cet air s'intensifia lorsque je me présentai, et je remarquai qu'il hésitait à me dire de m'asseoir ou non. Etait-il impressionné parce mon rang ? Honnêtement, il n'y avait pas besoin de l'être. Après tout, j'étais un garçon tout à fait normal, en dehors de mon nom. Je lisais des BD, je courais dans les parcs pour jouer à chat... Bref, j'étais un garçon de onze ans normal, j'avais simplement appris des choses supplémentaires, comme l'étiquette, le nom et le rang de chaque famille noble d'Angleterre, comment monter à cheval, comme bien jouer aux échecs... Ce genre chose parfaitement inutiles pour les autres mais qui, un jour allaient me servir. En effet, le jour où je prendrai la succession de mon père et deviendrai le duc de Chester à mon tour, tous ces enseignements me seront utiles pour briller en société. Est-ce que cela m'intéressait vraiment ? Non, bien sûr que non. Mais je le faisais pour mon père, pour ma famille et pour mon nom. J'avais hâte d'entrer à Poudlard pour pouvoir vivre une vie d'écolier presque normal...
Malgré sa méfiance, le garçon se présenta à son tour, me demandant en quoi consistait le fait d'être duc et si je ne voulais pas devenir un grand sorcier. "Enchanté, Alexander" dis-je doucement avec un léger sourire avant de m'asseoir en face de lui. C'était quoi, être duc ? Comment pouvais-je l'expliquer ? Je devais avouer que je ne saisissais pas très bien moi-même... "Etre duc, c'est avoir un titre, des terres, des richesses. Je crois qu'on doit obéissance à la famille royale aussi... Enfin, je sais pas trop mais je sais que je le serai, c'est déjà ça" dis-je en lui lançant un petit clin d’œil et en riant. Son autre question me désarma un peu plus encore. Est-ce que devenir un grand sorcier n'était pas dans mes projets ? Devenir simplement un sorcier avait été quelque chose d'énorme pour moi. Alors que je pensais que la magie et les pouvoirs n'étaient présents que dans les contes et les histoires fantastiques, j'avais reçu ma lettre d'entrée à Poudlard. Évidemment, l'immense cicatrice qui parcourait mon dos de bas en haut prouvait qu'il s'était passé des événements étranges dans ma vie et que mes pouvoirs s'étaient manifestés, mais passer de simple fils Chester à futur sorcier avait été un grand bouleversement dans ma vie. "Etre un sorcier déjà me semble pas mal" répondis-je en réfléchissant à ça. Et si je n'étais pas bon ? Et si finalement mes pouvoirs n'étaient pas assez puissants ? Est-ce qu'on me virerait de Poudlard ? Mon père m'en voudrait jusqu'à le fin de ma vie... Je ne pouvais pas échouer, pas maintenant, et cette vérité me stressa d'un coup.

Spoiler:
 

HORS RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 47
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Ven 5 Oct - 21:52

Finalement, mon air soucieux s’envolait, Adam n’avait pas l’air d’être orgueilleux par rapport à son rang. Je commençais même à ressentir un peu de jalousie. La richesse ça doit être quelque chose tout de même ! Puis je me rendis compte que j’avais sans doute été un peu dur avec mes premières questions… comme si ce n’était déjà pas assez compliqué de faire sa rentrée dans un endroit aussi prestigieux, sans connaître personne. Alors, je décidais d’être amical, il avait l’air gentil ce petit bourge. On aurait même dit l’une de ces histoires de familles, le fils déchiré par le devoir de sa famille et ses désirs, un véritable choix cornélien. J’essayais de le rassurer comme je pouvais : « C’est super tu sais déjà ce que tu feras plus tard ! Et puis ce n’est pas plus mal d’être riche et puissant aha ! Tu sais j’aimerai bien moi, c’est pas donné à tout le monde. »
Adam avait l’air d’être d’accord avec moi, par devoir, comme s’il était obligé de devenir duc. Je ne comprenais pas… A onze ans, être promis à un avenir de richesse et de pouvoir, c’est un rêve ! Après tout, il n’avait vraiment pas l’air d’être enjoué de cet avenir et de s’en servir comme une force. Et j’appréciais beaucoup ça, c’était même une preuve de maturité. Depuis la mort de ma mère, j’avais beaucoup grandi et ce genre de détails avec autrui me marquaient. Il avait maintenant l’air de faire l’ami parfait pour notre rentrée à Poudlard. Mais attention, ça ne faisait que quelques minutes que nous échangions.
« Désolé, si je t’ai mis une quelconque pression avec mes questions. Après tout c’est notre première année, il faut se serrer les coudes ! Et puis, tu as le temps de devenir un grand duc et un grand sorcier. » J’espérais que mes mots le réconforte un peu , il avait l’air stressé mais à la fois fier, alors j’avais encore du mal à le cerné.
C’est après cette réflexion que je comprenais à quel point nous étions différents. Mon père n’était qu’un écrivain, il avait une petite notoriété certes, mais nous avions jamais parlé d’héritage, de richesse et de pouvoir. Nos éducations ont été drastiquement différentes, la culture était le maître mot chez moi, accompagné de la passion et du bonheur personnel. Mon père voulait que je sois heureux et que je fasse ce dont je rêve. Et non ce qu’il veut que je devienne. C’est là que je compris le stresse d’un avenir comme celui d’Adam. Mais tout de même, il n’y avait pas de quoi déprimé, enfin je pensais ça du haut de mes onze ans, et sans connaître tout les détails de sa vie. Alors je me réservais de lui reprocher.
« Moi aussi je débute ne t’inquiète pas, je ne serai pas Duc, loin de là, mais on peut s’entraider pour cette rentrée. Je suis un peu stressé mais à la fois excité ! » lui dis-je pour détendre encore un peu plus l’atmosphère.

HORS RP:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Sam 6 Oct - 16:10

L’innocence d’Alexander par rapport à ma vie toute tracée, à ma richesse et à mon rang me fit quelque peu sourire. Pour lui, devenir duc et savoir déjà ce que je ferai toute ma vie était une bonne chose, un rêve même. Alors que pour moi, c’était une contrainte, un étau qui ne faisait que se resserrer autour de moi, m’empêchant de rêver à autre chose, de laisser cours à mes envies, de décider de ma propre vie. Depuis que j’étais apparu dans le ventre dans le ventre de ma mère, tout le monde savait ce que je deviendrai. Personne ne m’avait jamais demandé ce que je voulais faire, ce que je voulais devenir, ce qui me plaisait ou non. Personne ne s’intéressait à moi, à mes envies, à mes rêves et à mes espérances, alors j’avais appris à les mettre de côté, à ne pas écouter les désirs qui apparaissaient en moi… En effet, ce n’était pas donné à tout le monde, mais c’était peut-être un mal pour un bien. Si on échangeait nos vies, Alexander serait-il vraiment heureux ? Dirait-il encore que c’est super d’avoir déjà sa vie toute tracée quand elle ne fait pourtant que démarrer ? Peut-être, peut-être pas. Surement pas, en fait. Le jeune garçon ne se rendait pas compte de ce que c’était, peut-être que même moi je ne savais pas encore tout ce que cela représentait… « Si tu le dis… » murmurai-je, perdu dans mes pensées.
Malgré ces affirmations quelque peu hasardeuses puisqu’il ne connaissait pas ma vie, Alexander se reprit, disant qu’il fallait que l’on se serre les coudes, entre premières années, et que j’avais le temps de devenir autant un grand-duc qu’un grand sorcier. Il n’avait pas tort, d’une certaine manière. Une fois à Poudlard, mon père ne serait plus là pour me surveiller, pour décider quelle matière je devrai étudier ou non, quel costume mettre ou non… En bref, j’étais libre. Je pouvais enfin faire ce que je voulais, et je devais avouer que j’avais déjà très envie de devenir un vrai et bon sorcier. J’avais hâte d’utiliser la baguette que j’avais acheté, de faire des potions…. Pour la première fois de ma vie, j’allais devenir quelque chose pour moi-même et pas pour faire plaisir à mon père, même si lui aussi espérait que je devienne un bon sorcier. « Tu as raison, Alexander, on doit se serrer les coudes ! » déclarai-je en souriant. « Si tu veux, je t’apprendrai l’étiquette, et toi tu m’aideras pour les sorts ? » proposai-je, espérant que lui, contrairement à moi, soit déjà un peu connaisseur de ce monde dans lequel j’entrai sans rien connaître. Moi aussi, j’étais excité par cette rentrée. J’allais pouvoir m’épanouir auprès de personnes qui ne connaissaient pas mon histoire et qui n’allaient donc pas me parler avec de la pitié dans le regard.
« Tu as déjà des frères et sœurs à Poudlard ? Et tes parents, ils sont sorciers ? » demandai-je sans me rendre compte que je devenais aussi fouine que Penny, celle qui n’avait cessé de me poser des questions alors que j’étais tranquillement assis dans un wagon…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 47
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Dim 7 Oct - 23:11

Après avoir entendu les réponses d’Adam,  je m’étais bien rendu compte que j’avais touché mon nouvel ami. Le jeune bourgeois avait l’air outré de ma réaction par rapport au futur tout tracé de celui-ci. C’est là que je me mis à la place du jeune homme. Je n’avais pas encore totalement saisi le futur d’un duc, mais compris que mes rêves ne seraient pas possible si j’étais  destiné à ce futur. Et puis, avec l’éducation que  j’avais reçu, la noblesse et le pouvoir n’étaient pas tellement mon truc. Mes projets d’aventures, ma carrière d’écrivain et mes exploits de sorcier, seraient plus difficiles, si mon père me poussait à apprendre tout un tas de truc pour devenir Duc. Mais bon d’un côté Adam ne connaissait pas la difficulté financière, le fait de ne pas pouvoir se payer des petits plaisirs et tout les problèmes d’une famille moyenne ou pauvre en faite. C’est pour ça que je ne comprenais pas. Le fait que je sois soit jeune appuyait aussi cette idée. Et puis, peut-être que je comprendrais un peu plus en connaissant d’avantage Adam. J’hésitais à m’excuser pour mes remarques, mais à quoi bon, je n’allais quand même pas m’excuser parce qu’Adam était riche…
Alors, je décidais d’être amical et que je ferais d’Adam mon premier ami ! En revanche, les questions d’Adam étaient déjà très intrusives. Déjà, le fait qu’il parlait de sort, me mis mal à l’aise. Je pensais encore à maman et à mes pouvoirs qui s’étaient manifesté à cause de sa mort. Mais c’était plus le fait qu’Adam pose une questions concernant mes parents. J’étais bloqué entre honnêteté et mensonge. L’honnêteté parce que je voulais me faire un ami digne de confiance ; et mensonge, pour me protéger et puis parce qu’ils ne se connaissaient pas vraiment. Enfin bon de toute façon je ne connaissais que lui alors pour une fois, j’allais choisir d’être honnête.
« Je pense que nous devons nous entraider, un monde nouveau s’offre à nous, explorons le tout les deux, sans ce qui nous retiens habituellement à l’extérieur. Je peux t’aider pour les sortilèges, mon père est un sorcier et j’ai déjà appris beaucoup de chose concernant le monde magique et les sorts. Je suis fils unique, alors j’ai pu bénéficier de l’aide de mon père, comme un professeur particulié aha !  Et... pour être sincère, je n’ai pas vraiment envie de parler de ma mère…, balbutiai-je, c’est encore  un sujet sensible, elle s’est envolé il y a peu. »
C’était la première fois que je parlais de ma mère à quelqu’un d’autres que papa, et ça m’avait fait du bien, rien que dire qu’elle nous avait quitter. En faite se confier à quelqu’un qui ne nous connaît pas, c’était apaisant. Adam ne me connaissait pas vraiment alors il ne pouvait pas trop me juger. Et puis, j’avais remarquer un air de compassion, même d’empathie quand je lui avait annoncé cette nouvelle tragique. Ceci me conforta dans le fait, de rester amical avec lui. Peut-être que nous pourrions affronter cette nouvelle vie tout les deux après tout. Ma carapace s’était doucement ouverte au fil de notre rencontre. Ce qui était pourtant rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Jeu 11 Oct - 14:59

J'avais peur de ce nouveau monde qui s'offrait à moi. Peur de ne pas m'intégrer. Peur de ne pas savoir gérer mes pouvoirs, de ne pas les apprivoiser. Peur de blesser ceux que j'aime. La magie était pour moi un monde flou, inconnu et très éloigné de mon quotidien. Pourtant, j'avais aussi hâte d'apprendre des choses que je ne connaissais pas, hâte de découvrir ce monde, hâte de rencontrer des sorciers... Ce mélange de deux sentiments très contradictoires était assez étrange, et je ne savais pas à quelle émotion donner le plus d'importance. Faire des rencontres, amicales bien sûr, m'aiderait surement à faire un tri dans ce tas d'émotions diverses et variées. J'étais donc heureux de rencontrer un garçon comme Alexander, qui avait l'air vraiment sympa ! La discussion commençait bien, j'étais à l'aise et je maîtrisais mon image, ce qui était positif. J'avais hâte d'en savoir plus sur lui, sur ses pouvoirs, sur son monde, celui des sorciers donc. J’espérai qu'il pourrait m'apprendre plein de trucs.
J'écoutai les réponse d'Alexander avec beaucoup d'intérêt. Avait-il déjà des connaissances sur ce milieu ? Pourrait-il m'aider à m'intégrer ? "Ça me va" dis-je en souriant quand il confirma qu'on allait s'entraider. Son père était un sorcier. Quelle chance. Le mien n'était rien d'autre qu'un duc, qu'un chef d'entreprise gérant son business d'une main de maître et qui était tout le temps à son bureau. Rien de plus, rien de moins, mais surtout rien de très intéressant. "Moi aussi je suis fils unique !" m'exclamai-je, m'accrochant à chaque point commun que l'on pouvait trouver entre nous. La phrase sur sa mère me décontenança. Même si je détestais les femmes, je ne pouvais pas lui dire que c'était bien fait. Déjà parce qu'il semblait très malheureux, et en plus que je n'en avais pas vraiment l'envie. "Tu n'es pas obligé d'en parler tu sais !" dis-je avec beaucoup de douceur. Perdre sa mère, d'une façon ou d'une autre, c'était douloureux, même si je ne l'avouerai surement jamais, enfin pas à tout le monde. "Ma mère est partie quand j'avais cinq ans" confiai-je à voix basse, en regardant pas la fenêtre du wagon. "Alors, en quelque sorte, moi aussi je l'ai perdu" ajoutai-je avec un sourire triste. Est-ce qu'elle me manquait ? Surement pas ! J'étais bien mieux sans cette harpie ! C'est ce que je disais, c'est ce dont j'essayai de me convaincre depuis des années... Alors que je m'efforçais de garder ça pour moi, de tenter de me faire une image de dur à cuire qui s'en fichait totalement de l'abandon de sa mère, je venais de me confier à un gars que je venais de rencontrer. Pourquoi ? Et pourquoi lui ? Alexander Major était-il mon premier ami ici ? Je supposais que oui, en fait. Cela ressemblait beaucoup au début d'une belle amitié, et j'espérai sincèrement que ce serait le cas...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 47
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || Sam 13 Oct - 21:32

Adam avait donc ce point en commun avec moi : nous avons tout les deux « perdu » notre mère. Je ne sais pas pourquoi je m’étais confier à lui mais en tout cas il avait l’air d’être attentif à mes sentiments. Lui parler de maman, avait été instinctif, comme si je savais qu’il allait me comprendre. Il me confia poliment que je n’étais pas obligé de lui en parler, mais en fête j’en crevais d’envie. C’est vrai ! Mon père et moi avions fait notre deuil, mais il me manquait un confident, un ami à qui parler. Alors, le destin me souriait et je ne voulais pas gâcher l’occasion qui m’était donné de me faire un véritable ami. Avec son air fière, Adam était un enfant comme moi finalement. Nous étions de jeune adolescents à qui on demandait de se comporter déjà comme des adultes. Et on apprenait sur le tas. Malgré nos différences j’avais un bon pré-sentiment. Je lui avoua timidement que j’étais content qu’on se soit rencontrer et le remercia pour sa politesse. « Si tu le veux bien, on en parlera une autre fois, je suis sur qu’on aura d’autres occasions de parler de nos péripéties familiales, ajoutais-je. »
L’envie de l’impressionner me dévorait l’esprit, après tout il était riche alors je n’avais que mes talents à lui montrer pour qu’il voit en moi un ami intéressant.. sur qui il pourrait se reposer une fois arrivé à Poudlard. Ma passion pour l’écriture était sûrement la première chose qui me décrivait, mais puisqu’il avait l’air d’être un peu anxieux à propos de la Magie, je réfléchissais à une intervention rassurante. « Tu as l’air de t’inquiéter à propos du monde magique ? Mon père dit toujours que la Magie vient de l’instinct, de la première impression, que ça coule tout seul. Il faut la laisser venir car elle est en nous. Sinon, y a t-il des domaines qui t’intéresses déjà ? Moi j’ai une passion terrible pour la faune magique, j’adore la Nature dans son ensemble, mais les animaux et créatures magiques sont encore plus fascinantes que ceux du monde moldu ! » On me reprochait souvent d’être une pipelette, et c’est vrai que quand je suis lancé, on ne m’arrête pas. Mais ça n’avait pas l’air de déplaire à mon nouvel ami. J’étais heureux de commencer l’année comme ça, Adam était attentif et chaleureux avec moi. Je me voyais déjà écrire une lettre à mon père pour lui raconter ma rentrée avec Adam. Un peu trop idéaliste, je m’imaginais partager beaucoup de chose avec lui, en apprendre plus sur le monde d’où il vient, et lui apporter mes connaissances et mon amitié la plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander ||

Revenir en haut Aller en bas

Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les opposés s'attirent... ou se déchirent [Jason]
» Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]
» On dit que les opposés s'attirent. Dans notre cas ils s'annulent [PV-Nikolaï]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: Le coeur du village :: 
La gare de Pré-au-Lard
-