Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

L'amoureux imaginaire (Adam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 39
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas
| SANG : Mêlé mais ça remonte à loin


MessageSujet: L'amoureux imaginaire (Adam) Mar 2 Oct - 22:40

Graham était tranquillement posé sur un des fauteuils de la salle commune, ignorant sciemment les regards de la plupart de ses camarades de maison qui étaient rares à l’apprécier. En effet, en tant que professionnels des bêtises et des points retirés en bleu, tout cela lui apportait beaucoup de joie car ennuyer les autres était un de ces passe-temps favoris, il ne manquait d'ailleurs jamais d'imagination à ce sujet. Dernièrement, Louisa lui avait demandé de se faire passer pour son copain, il se fichait bien de lui rendre service, il était donc bien heureux de lui refuser mais elle lui avait sorti une excuse, qui elle, avait fait écho en lui. Elle voulait sortir avec lui pour énerver Adam, celui-ci était une personne qu'il appréciait un minimum et à voir les premières sorties des "tourteraux" et sa réaction ne l'avait que plus incité à continuer cette comédie. Il était en train de penser à tout ça, le sourire aux lèvres lorsqu'il entendit des pas très proches de lui, s’arrêtant à son niveau ce qui pouvait difficilement être une coïncidence. En levant la tête, il tomba sur… Adam. « Salut, comment vas-tu ? » Adam Chester était à peu près autant apprécié que Graham pour certaines raisons bien à lui. En effet, il était un compte de la noblesse anglaise et avait une certaine manière de parler aux autres qui pouvaient s’apparenter a du dédain ou à une supériorité. Il touchait donc l'ego de ces camarades qui ne supportaient pas de se sentir rabaissés. Lui, avait un avis quelque peu différent sur la question, il avait été élevé ainsi et il était difficile de lui reprocher cela. Il ignorait donc cet aspect de son camarade et lui parlait comme à n’importe qui d'autre, comte, baron ou roi, cela n’était pas son affaire et il s'en fichait bien. Il ne fallait pas penser à cela comme une grande noblesse d'esprit de la part de Graham souhaitant dépasser les préjugés, il se fichait simplement de cela. On pouvait bien lui parler de ceci ou cela, rien n'avait vraiment de l’importance à ses yeux, enfin si, lorsqu'il avait une nouvelle idée de forfait, on le voyait agité d'une joie nouvelle, d'une flamme dans les yeux à la recherche de la perfection de sa tâche à venir. « Je ne t'ai à peine vu depuis la rentrée, qu'as-tu fait de tes vacances ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 67
| AVATARS / CRÉDITS : Finlay MacMillan - Bazzart
| SANG : Bleu, evidemment


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère lui disant que c'est à cause de lui qu'elle est partie
| PATRONUS : Un renard : rusé et manipulateur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'amoureux imaginaire (Adam) Mer 3 Oct - 22:07

Après cette longue journée, j'avais prévu d'aller dans mon lit et de lire un peu avant de m'endormir comme une masse sous ma couette bien chaude. Le temps commençait à devenir frais, et j'avais du mal avec ça. Lorsque l'automne arrivait, j'avais tendance à rapidement attraper un rhume, et celui-ci ne me laissait pas tranquille avant au moins deux semaines... En bref, ça devait être une soirée tranquille. Pourtant, en passant dans la salle commune des aigles bleus, j'aperçue quelqu'un qui m'avait passablement énervé durant les jours derniers, et je ne pus m'empêcher d'aller me poster devant lui. Graham Campbell releva ses grands yeux vers moi et me salua. "Salut" répondis-je simplement en m'affalant dans le fauteuil à côté du sien. Pourquoi il m'avait énervé ? C'était assez simple. Campbell, qui était loin d'être un gars sérieux et porté sur les sentiments, s'était mis à sortir avec Louisa Hurley, la fille que j'adorai embêter, rabaisser et rembarrer. Cette fille là, il y avait que moi qui avait le droit de jouer avec, alors Graham marchait sur mes plates bandes, et il le savait très bien.
Et le voilà qui m'interrogeai sur mes vacances... Je levais les yeux au ciel et lui répondis "Pas grand chose. Les soirées mondaines, les cours d'équitation, de piano, d'échec, de stratégie... La routine quoi" énumérai-je comme si tout cela était tout à fait normal pour le commun des mortel. Mon rang faisait que mes occupations étaient très différents de celle de Graham, et je l'enviais pour cela... "Et toi ?" lui demandai-je, même si je n'étais pas venu parler de vacances, histoire de rester poli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 39
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas
| SANG : Mêlé mais ça remonte à loin


MessageSujet: Re: L'amoureux imaginaire (Adam) Mar 9 Oct - 21:27

La personne qui se trouvait devant Graham semblait être d'une humeur morose ou alors passablement énervé. Mais bon en même temps, rare sont les personnes qui avait eu l’occasion de voir Adam Chester véritablement heureux ou en tout cas sans son sourire de façade qui le caractérisait tant. Après tout, on était conte ou on ne l’était pas et il faisait tout pour faire honneur à son rang ou un machin de ce genre en tout cas. "Mais je t'en prie assieds toi, ne reste pas debout." Il imaginait bien son programme de l’été lorsqu'il lui énonce. Le moins que l’on puisse dire est que tout cela paraissait barbant au possible. "Dis donc, ça a l'air passionnant, tu n'es pas allé saluer le roi de France par la même occasion." dit-il d'un air sarcastique au possible. Il aimait bien titiller le petit côté très précieux d'Adam qui était difficile de ne pas voir malgré le fait que tous les élèves vivent dans un château. "Rien de bien particulier, j'ai assisté à la coupe du monde de quidditch et je suis allé voir certains de mes amis en Irlande, mon emploi était nettement moins rempli que le tien ça c’est une certitude !" Et ça c’est pas lui qui allait s'en plaindre, il avait adoré paresser, ne plus avoir de contraintes d'heures ou d’activités. Le programme de Poudlard devait davantage ressembler à des vacances pour Adam. Il s’imaginait bien le garçon avec un programme millimétré à la minute sans aucun temps à soi. Mais après tout, il ne paraissait pas particulièrement s’en plaindre. "Tu sais si ti n’avais pas envie de me parler , c’est un peu bête de ta part d’être venu me voir." dit-il face au comportement de son camarade qui ne semblait pas vraiment vouloir être la. Graham quant à lui, se fichait royalement ou plutôt duceusement qu'il soit là où non. Et il n’était pas du genre à s'offenser que quelqu’un lui parle ou non en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amoureux imaginaire (Adam)

Revenir en haut Aller en bas

L'amoureux imaginaire (Adam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» pour les amoureux de jardin
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'aile est :: La salle commune de Serdaigle-