Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Mar 9 Oct - 9:02

C’est l’heure de pointe dans la Grande Salle mais bien lointaine est celle du repas. Le mois d’octobre commence à peine mais les devoirs nous tombent dessus au même rythme que les feuilles se détachent des arbres. Des élèves de chaque maison sont installés sur les tables pour travailler durant ce temps d’étude. Mon livre de métamorphoses est ouvert devant moi mais impossible de me concentrer dessus. – Vous pourriez pas la boucler ? Je souffle aux deux premières années qui conversent à haute voix juste à côté de moi. Qu’elles aillent dans la salle commune si c’est pour glousser comme des pouffys. Je rajoute un petit regard noir dans leur direction qui suffit amplement à les calmer. Bon point, je n’ai pas perdu ni mon autorité ni mon influence pendant les vacances, les gamines se taisent.

Fière de moi, je souris, puis, sans que je ne comprenne ni comment ni pourquoi, mon regard se pose sur un garçon de ma maison. Je ne crois pas le connaître et j’en ai honte. Il a l’air plus vieux que moi et je m’étonne qu’il n’ait jamais attiré mon attention jusqu’à aujourd’hui. Il est beau. Assez pour qu’il se passe quelque chose en mon for intérieur. Je suis bizarrement hypnotisé par ce mec et ça me dérange. Je le fixe parce que je ne sais pas quoi faire d’autre. Parce que mon cœur bat plus vite qu’il ne le devrait. Parce que je ne suis pas prête pour ce que ça signifie. Parce qu’il ne fait rien de spécial mais que je me sens charmée. Qu’est-ce qu'il m’arrive ? Je jette un coup d’œil à Adam quelques mètres plus loin mais il ne me regarde pas, il dégage ce truc qui m’énerve tant, il m’insupporte. Lorsque je me concentre de nouveau vers ce serpentard dont je ne connais pas le nom, je réalise que lui aussi regarde dans ma direction. Gênée, je baisse les yeux. Et je réalise trop tard qu’en faisant cela je me condamne, que j’ai perdu, j’ai baissé ma garde. Je sens presque le rouge me monter aux joues. Quand je relève la tête, j’ai récupéré mon assurance et laissé derrière moi ce moment de faiblesse. Pourtant je sais que je suis différente. Je fronce les sourcils. – T’as un problème ? Je lui demande plus agressivement que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Mar 9 Oct - 18:50

Cette nouvelle année s’annonçait un peu plus compliqué que la précédente. D’habitude j’avais beaucoup de facilité, mais à présent je devais passer à un niveau au dessus. Je me baladais toujours dans les cours de sortilèges, mais mon dieu, les leçons d’histoire de la magie m’endormais mieux que le lyrisme d’une harpe. Et vous savez autant bien que moi, que le professeur est le premier responsable. J’abandonnais mon manuel d’histoire pour en apprendre un peu plus sur ma botanique. J’avais l’intention de concocter une petite mixture pour égayer mon esprit. En effet, j’étais tombé l’autre fois sur le bouquin d’un sorcier peintre qui avait créer une potion pour changer sa vision. Il pouvait peindre avec les yeux d’un aigle, fascinant ! Alors pourquoi pas s’inspirer de son travail pour élaborer un produit qui me permettrai de décupler mon inspiration. Enfin, je m’emballais un peu trop car ce n’était encore que les prémices des recherches.

La grande salle était bondée ce jour là, et il est vrai que d’habitude je privilégie la bibliothèque. Et j’aurai sans doute dû suivre ma routine… Deux pintades de première année piaillent pas très loin de moi. S’énerver en publique n’était sans doute pas la solution, mais elles m’empêchant de me concentrer. Elles continuent sans relâche alors je prend les devant, en me levant afin d’aller leur coller une bonne soufflante. Quand une jolie voix entonna d’un ton ferme -Vous pourriez pas la boucler ?! Je ne connais pas cette voix alors elle m’intrigue, je tourne la tête, et j’aperçois une fille plus jeune que moi sûrement. Je ne comprend même pourquoi je ne l’avais pas remarquer les années précédentes, et elle est dans la même maison !  Une fille comme ça, ça ne se découvre pas après quatre an passé ici ! Comment ai-je pu rater ça ?! On s’est forcément déjà croisé dans la salle commune, ou ailleurs je ne sais pas. Non, c’est impossible sinon je l’aurai remarqué.
Le temps est figé, ou alors on ma lancé un sortilège, un stupéfix sans doute. Non je ne rêve pas, c’est moi qui est terriblement troublé par cette fille. Elle est belle, douce, magique… Elle a le teint pâle et une chevelure dorée, courte au carrée, qui laisse entrevoir son cou.  Je suis troublé, anxieux et déstabilisé. Mon cœur s’emballe, il est lourd et rapide. J’ai mal au ventre, comme si on me cognait au rythme de mon cœur. C’est une véritable muse, elle m’intrigue, me passionne et m’abîme. Je ne cligne pas des yeux par peur de la lâcher du regard. Elle est envoûtante. Ce sentiment m’apaise mais il me terrifie en même temps, car je ne sais comment l’expliquer ou même le nommer. Mes lectures me confirmeraient sans doute que c’est un coup de foudre (à prononcer avec l’accent britannique pour plus de romantisme). Mais cette pensée me fit rire, je ne connaissais même pas son prénom, comment pourrais-je avoir un coup de foudre. Pourtant tout les facteurs sont postés (Oups jeu de mot ? Ça va il passe?) : Papillon dans le ventre, rythme cardiaque qui explose le compteur, les yeux éblouis, et aucun son sortant de ma bouche.
Je réussi à m’enfuir de son visage angélique, et sent qu’elle me fixe à son tours. C’est troublant car elle ne me lâche pas  une seconde, alors je lève les yeux et plonge dans l’hypnose la plus totale. Ses yeux de biche m’ensorcellent. Je vois qu’elle bouge ses lèvres mais je n’entends rien du tout à ce qu’elle me raconte. Alors j’imagine une réponse passe partout, et la seule chose que j’arrive à balbutier, sort timidement : « Enchanté moi c’est Alexander. »
Je me sent bête, j’attends sa réaction, je commence déjà a me haïr et à détester ce sentiment ambiguë. Ce sentiment qui me poignarde à chaque battement de cil, mais qui m’apaise et me réchauffe le cœur en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Mer 10 Oct - 22:53

Il ouvre la bouche pour me répondre et au lieu de s'écraser ou de renchérir comme je le pensais, il me prend de court en se présentant. J'ai un mouvement de recul et je sens que mon visage montre clairement que je ne m'y attendais pas. – Qu'es-ce que tu... je commence avant de me demander si j'ai réellement envie que ce garçon me déteste, laisse tomber. Consciente qu'il m'arrive parfois d'être un peu -juste un peu- hautaine, j'ai, cette fois-ci, étrangement envie qu'il m'apprécie. Je note dans un coin de ma tête qu'il s'appelle Alexander, une information qui pourra toujours servir. Je m'étonne une nouvelle fois de ne pas lui avoir porté plus d'intérêt que ça durant mes trois dernières années ici. – Je suis Louisa, je me présente, mais j'imagine que tu le savais déjà. Plus par habitude qu'autre chose, je glisse mes cheveux derrière les oreilles. C'est un réflexe que j'ai pris en première année après avoir vu l'une de mes aînées de serpentard le faire, j'avais trouvé absolument fascinant qu'une assurance pareille se dégage de cet acte. L'une des élèves à qui j'ai gentiment demandé de se taire semble trouver fort passionnant ce début de conversation que j'échange avec MON Alexander. Elle ne manque d'ailleurs pas de le dévorer des yeux. Je ne sais pas pourquoi, enfin si je sais très bien mais je ne veux pas me l'avouer, mon sang commence à bouillir. Il faut que je m'impose immédiatement avant que cette gamine ne se mette à s'imaginer des choses avec lui. – Je te propose de déguerpir sur le champ si tu ne veux pas que tes prochaines années à Poudlard soient un véritable calvaire. Je souris méchamment à l'enfant tandis qu'elle récupère ses affaires et qu'elle fuit. Bon débarras. Alexander me regarde toujours et j'ai un temps d'arrêt quand mes yeux rencontrent les siens. C'est un sentiment horrible qui me traverse puisque je n'ai absolument aucune idée de la manière dont je dois réagir. – C'est marrant qu'on ne se soit pas croisés avant. Je me rends parfaitement compte que je ne suis pas comme d'habitude et j'ai bien l'impression que les serpentards qui jettent des coups d’œil dans notre direction sont aussi étonnés que moi.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Sam 13 Oct - 11:52

Ma vision est troublée, et mon rythme cardiaque m’empêche d’être lucide et maître de mes actions. Je respire lentement et me calme. Sa question m’avait complètement fait perdre les pédales, alors que OUI ce n’était qu’une question. Elle a dû me prendre pour un troll. Évidemment qu’elle ne m’avait pas demandé mon prénom, pourtant avoir avoir été un peu décontenancée par ma réponse elle se présenta à son tours. Louisa. J’avais sans doute déjà croisé son prénom dans une quelconque liste, mais malheureusement jamais son visage.
Nous sommes loin l’un de l’autre, pourtant je me croyais dans un parfait cocon, ne prêtant pas attention au moindre détails extérieur à notre bulle. Elle a un air espiègle mais séducteur, et ça me plaît. Elle passe sa main dans ses cheveux, clairement dans le but que je la dévore un peu plus des yeux. Les femmes tout crachés ça. Et d’un coup, je la vois fusiller du regard une première année. On aurait dit un loup (petite ref qui se glisse) qui hurlait devant d’autres prédateurs. Elle possède un air de guerrière, et la petite prend ses jambes à son coup. Cette action me fait beaucoup rire, car ceci révèle un caractère bien trempé. Une dualité parfaite entre la Louisa calme, les yeux rivés dans son bouquin avec cette aura fragile, et ce visage d’ange ; et la Louisa explosive, téméraire et démonique comme un serpentard aguerri.
Elle repose ses yeux sur les miens et j’acquiesce le fait que se sois bizarre qu’on ne se soit jamais rencontré auparavant : « Nous sommes pourtant de la même maison. Tu viens d’arriver cette année ? Parce que je suis en cinquième année et je ne t’ai jamais vu. C’est triste ! »
Heureux de l’avoir rencontré, je me déplace afin de m’asseoir devant elle, là où la jeune volaille s’était envolé après l’attaque de la louve. Je réfléchis à l’absurdité de cette tardive rencontre, et me demande si c’est bien réel. Peut-être est-ce un coup de personne mal intentionnée, ou celui d’amis à moi qui avait l’humeur farceur aujourd’hui. Mais je regarde autour de moi, et les gens n’ont pas l’air de ce demandé qui est cette élève. Je me retrouve tout petit, à me dire que je ne suis même pas capable de connaître toutes les filles de ma maison, enfin plutôt tout les élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Mer 14 Nov - 11:49

Je me concentre uniquement sur ce garçon qui me fait face. Tout ce qui est autour de nous est assez flou, les élèves qui nous regardent ne m'intéressent pas, mon livre n'est plus qu'un lointain souvenir et l'idée de travailler ne m'effleure plus du tout l'esprit. Au contraire, j'ai la nette impression que je dois apprendre à connaître Alexander. Que j'en ai besoin. Une nouvelle fois, et je m'en étonne encore, je réalise que je manque horriblement d'intérêt et de curiosité pour les autres. C'est un déclic en mon fort intérieur et même si je n'ai jamais caché être particulièrement égoïste, je me sens bizarrement mal à l'aise de mon égocentrisme certain. Sa réplique me prend encore plus de court et m'enfonce dans mon idée. Il ne me connaissait pas. Pire encore, il me demande si je suis arrivée cette année. Tant d'efforts et de travail de visibilité pour si peu de récompense, j'en pleurerai presque. – En fait, je suis en quatrième année. Je parviens tant bien que mal à articuler. Le lourd poids d'une pierre qui prend place dans mon estomac me surprend. Décidément, ce garçon réveille en moi quelques sentiments inattendus. Comme j'ai l'impression que les autres élèves focalisent sur nous, je me braque. Je ne sais ni pourquoi ni comment mais l'idée que l'on sympathise avec Alexander me rend nerveuse, et ce n'est pas uniquement le fait qu'il soit beau. C'est tout l'empire que je m'efforce de bâtir qui en prend un coup. Plutôt que de continuer à lui parler de vive voix, je préfère me taire. Mon attitude peut le surprendre car imprévue mais je suis désormais sur la défensive, trop exposée, trop gentille, trop ouverte aux yeux des autres. – Désolée, je n'aime pas attirer l'attention sur moi. J'écris sur un bout de parchemin avant de le glisser discrètement en direction d'Alexander et de faire semblant de continuer la lecture de mon paragraphe. Bien sûr je mens, l'attention sur moi est tout ce que je demande mais cette situation et surtout mon comportement sont trop douteux et pourraient me causer des tords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Jeu 15 Nov - 16:10

Avec tout ce mélange d’émotion, je me surprend moi même en faisant le premier pas, et un premier pas plutôt concret puisque d’habitude j’aurais débiter quelques vers afin de décrire la situation. Mais là, je questionne directement cette douce blonde qui m’envoûte particulièrement. Je me sent attiré comme un aimant, non loin de moi l’envie de faire un jeu de mot, mais il y a bel et bien une attraction qui se joue entre nous.
Elle avait l’air nerveuse et un peu contrariée par rapport à ma question. Elle était ma camarade Serpentard depuis maintenant trois ans ! Et moi ? Tel un imbécile je ne l’ai même pas remarqué. Tout mon univers de rat de bibliothèque est remis en cause. C’est bien beau de lire des merveilles toute la journée mais les beautés qu’offre la nature me passe comme ça, sous le nez. Louisa, quel prénom magnifique en plus. Je n’arrive toujours pas a décrocher mon regard de cette muse, et tout ce qui se passe autour de nous disparais littéralement. Beaucoup de questions viennent à moi, sur qui elle est et qu’est-ce qu’elle me fait. L’image des sirènes envoûtant le navire d’Ulysse fait surface, et je compare cette douce sorcière aux sirènes qui m’effraient tant. Mais je plongerais volontiers dans les travers de sa ruse même si c’était une sorcière.
Quand une attitude qui me chagrine un peu vient me sortir de mes rêveries. Elle me tend un bout de parchemin déchiré pour éviter de me parler à haute voix. « Désolée, je n’aime pas attirer l’attention sur moi. ». Son discours m’interpelle et me fit intérieurement rire, c’est bien elle qui a littéralement renvoyer une bécasse de première année à grand coup de parole, ce qui lui avait valut d’ailleurs une attention générale et particulière de toute la grande salle. Un peu joueur je lui répond sur son petit parchemin, en respectant son silence. « Tu as réussi à attirer toute l’attention sur toi en renvoyant cette première année tout à l’heure, et tu deviens toute timide lorsque je me présente à toi. Je trouve ça mignon petite Louisa. Et désolé, je n’ai pas voulu de vexer, je trouve ça fort ennuyant de ne pas avoir pu te rencontrer durant ces trois dernières années, je passe sûrement trop de temps à la bibliothèque. »
Je lui glisse le parchemin devant ses yeux et lui affiche mon plus grand sourire, avec une arrière pensée effrayée par la réponse que je lui ai écris quelques secondes auparavant. En espérant la voir sourire à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Jeu 15 Nov - 17:32

C'est étrange ce sentiment qui me prend. J'ai l'impression de jouer un rôle, ou justement de ne plus être la personne que je montre normalement aux élèves et aux professeurs du château. Entre mes mensonges sur mon père, l'image que je renvoie sans arrêt de moi, mon envie d'être parfaite aux yeux de tous, ce besoin d'exister et de faire exister qui je suis, c'est complètement perdue que j'envisage de créer une relation de quelque nature qu'elle soit avec Alexander. Je me demande ce qu'il peut bien penser de moi, ce qu'il peut bien se dire sur mes réactions, sur mes contradictions émotionnelles.

Je glisse mon parchemin en sa direction et une flamme s'allume en mon fort intérieur. Cela me paraît être un jeu et j'accepte volontiers de tomber dans les filets de celui-ci. Je sauve les apparences tout en installant une atmosphère intrigante, je ne peux qu'espérer que nous soyons sur la même longueur d'onde. Et c'est visiblement le cas puisque quelques secondes plus tard, il me tend de nouveau le parchemin. Je note qu'il sourit. Beaucoup. Durant un instant je me demande s'il ne se moque pas de moi mais en croisant son regard je sais qu'il n'en ait rien. – Elle était vraiment agaçante. Je me justifie sur le papier quant à mon petit éclat de voix sur la première année. Il n'est pas obligé de connaître les raisons qui m'ont poussés à la congédier. Il n'a pas besoin de savoir que le but était uniquement qu'il se focalise sur moi. Mes joues ont pris une teinte de rouge en lisant que ma timidité rendait mignon la situation. Il n'y a qu'avec lui que je suis timide. En réalisant cela, je sens la chaleur me monter au visage une nouvelle fois. Si l'on continue, je serai bien vite pivoine. Je ne suis pas vexée simplement déçue de ne pas t'avoir remarqué avant. Une vraie perte de temps... Je saute une ligne. Oh, tu es plutôt du genre Serdaigle alors ? Je ne peux pas m'empêcher de le taquiner mais suis-je réellement amusante ? J'en doute. Associer la bibliothèque aux Serdaigle est même assez stupide. D'autant plus que mentionner les bleus et argent me fait penser à Adam et je ne manque pas de le chercher du regard à sa table alors que je sais pertinemment qu'il ne faudrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Sam 17 Nov - 22:40

J’adore cette situation, je me sens bien,  même si mon corps ne réagis pas vraiment naturellement, comme si j’avais des fourmillements partout. J’ai l’impression qu’un jeu s’installe entre nous, et qu’elle cache ses émotions derrières notre petit parchemin. Elle a quand même l’air d’être un peu perdue, entre ce qu’elle dégageait il y a quelques minutes avec la première année, et là, sa timidité grandissante, magnifiquement illustrée par son teint bientôt écarlate. C’est d’ailleurs fascinant tant d’ambiguïté, c’est même un peu enfantin. Vous voyez cet enfant ne voulant pas admettre la vérité alors qu’il sait qu’il transpire le mensonge. Et bien c’était notre petit jeu. Je vois qu’elle est gênée mais qu’elle désire tout de même me parler.

Sa première réponse est nette et précise, elle a vraiment l’air d’avoir un caractère tranchant : « On dirait bien que tu as un caractère bien trempé, ça me plaît, une vraie serpy. » Jamais je n’aurai haussé la voix de cette façon, j’aurai plutôt été direct avec un regard sérieux et des paroles diplomates.

Mais bref, cette petite Louisa plussoie la tardiveté de notre rencontre, ce qui me fais tout de même un peu de peine. Moi qui étais à la recherche d’inspiration, j’en ai pour toute une vie rien qu’en contemplant son petit air sournois et enfantin à la fois. D’ailleurs je  crois qu’elle essaie d’être drôle avec un petit pic envoyé sur une affiliation à la maison Serdaigle. J’apprécie quand même sa manière de me taquiner, bien que j’aurai accepté y appartenir juste parce qu’Adam, mon chère ami, y était. Je n’abandonnerai pour rien au monde mes couleurs de serpent. Je tente alors un coup de poker sur une blague pour la titiller un peu. « Je t’assure le fait de passer beaucoup de temps à la bibliothèque ne m’enlève en rien la grande fierté que j’ai de porter nos couleurs. En revanche, ton teint porte à croire que tu essaies d’adopter les couleurs de nos rivaux les Gryffondor. Un teint écarlate avec des cheveux dorés. » Je lui affiche encore mon plus grand sourire et lui fait un clin d’œil pour atténuer ma petite attaque joueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Dim 18 Nov - 18:04

Beaucoup de questions me viennent en même temps. C'est la panique dans mon fort intérieur et je m'efforce de ne rien laisser paraître. Je me doute qu'il est facile de déceler en mois plusieurs failles et cela m'inquiète. L'influence qu'exerce Alexander sur moi après seulement quelques secondes d'échange me dérange. C'est une sensation nouvelle qui m'enveloppe et la perte du contrôle m'effraie. Je sens déjà que mes réactions en sa présence vont être imprévisible et je crains pour nous deux que cela engendre des complications. Pour l'heure je me contente de rougir, plus que nécessaire je le sais. C'est à cause de lui.

Mon coeur bat à la chamade quand il répond que je suis une vraie serpy. Il ne sait pas encore à quel point. S'il s'autorise à entrer dans mon cercle, il ne manquera pas d'occasions pour le découvrir. Je lui souris discrètement avant d'hausser les épaules. C'est sûr que je ne vais pas le contredire même si cela pourrait me faire perdre des points. Le moment que je redoute arrive, celui où il comprend - ou non - ma stupide blague sur les Serdaigle et la bibliothèque. Je suis si peu drôle que ça me désole. Pourtant il enchaîne sur une petite touche humoristique et même s'il me tacle gentiment, je suis plus soulagée qu'autre chose qu'il ne me trouve pas idiote. Il conclut ses mots d'un clin d 'oeil qui fait chavirer mon coeur. – Le teint écarlate s'explique tout simplement par la chaleur de la pièce. Je tente désespérément de justifier l'état de mes joues, sans même penser à le remercier d'avoir dit que mes cheveux étaient dorés - je lutte depuis des années pour leur donner un éclat particulier. Ils ont déjà allumés le chauffage pour cet hiver on dirait. En réalité je ne sais même pas comment le château est chauffé, une chose est sûre chez les moldus rien ne vaut un bon gros feu. Evidemment je ne fais pas part au garçon que le choixpeau hésitait à m'envoyer chez les verts ou... chez les jaunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller by Sacha
| SANG : De sang mélé


MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Jeu 6 Déc - 15:50

Je vois qu’elle me répond encore une fois sur le bout de parchemin, je pense déjà qu’il me faudrait des centaines de parchemins pour en apprendre plus sur elle. Ce jeu me plaît, c’est bon enfant et j’ai vraiment l’impression qu’un lien fort se créer. Même si cela est perturbant, beaucoup plus pour elle que pour moi d’ailleurs, je m’y lance a coeur joie. Elle rougie de plus en plus et a l’air timide avec moi. J’ai tout de même un moment d’hésitation. Est-ce que je lui plais vraiment ou est-ce que je l’embête plus que je l’amuse. C’est ce genre de question que je ne m’étais jamais posée avant: est-ce que je plais vraiment à cette fille ?

Je devine une excuse bien trouvée sur le bout de parchemin, la douce Louisa s’appuie sur le chauffage du château pour excuser son teint rouge comme une pivoine. Je souris beaucoup et je pense qu’elle devine pourquoi ce petit ricanement sort naturellement de mon fort intérieur. Sans doute comprend elle que son excuse paraît futile en vue de la situation. « Tu m’as l’air aussi inventive que ravissante, petite pivoine. Je ne suis pas sûr que le chauffage en est la cause, tu m’as l’air gênée. Je te fais autant d’effet qu’un mauvais sortilège ou quoi ? » Je lui tend une nouvelle fois le parchemin, tout en souriant avec un petit air narquois. Toujours en essayant de mettre une certaine complicité dans nôtre jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | werslove
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander Ven 7 Déc - 7:22

C'est d'une toute nouvelle manière que je vais apprendre à connaître Alexander et je trouve ça plutôt amusant. Si certaines personnes ont remarqués que nous échangions à travers des parchemins, ils ne savent pas ce dont il s'agit. Les brides de mots ne peuvent être perçus et donc mal interprétés. Ce n'est pas la même conversation que celle d'un couloir, d'une salle commune ou même de la Grande Salle. Il y a ce petit quelque chose en plus qui fait battre mon coeur à une allure légèrement plus cadencée.

Tandis qu'il griffonne une réponse de sa plume, j'observe les détails de sa personne qui me sont accessibles. Pas besoin d'avoir plus de 14 ans pour capter les potentiels de charme et de beauté de ce garçon. Je ne suis ni stupide ni aveugle. Et c'est justement ce manque de naïveté qui me fait rougir, je suis gênée que des yeux appartenant à ce genre d'individus se soit posés sur moi. Je détourne vivement les yeux lorsque le parchemin revient de mon côté. Il m'a sûrement grillé en train de le mater ce qui ne fait qu'amplifier le rouge de mes joues. La chaleur ne quitte plus mon visage, petite pivoine, je suis foutue. Il semble tellement à l'aise dans cette nouveauté que je décide de me reprendre ! Il ne faut pas trop lui montrer que je suis adoucie par notre récente rencontre. – Pourquoi le sortilège devrait-il être mauvais ? Tu es très très loin du compte. Je ne sais pas quelle est la chose en plus que possède Alexander mais il semblerait qu'en sa présence, c'est une nouvelle moi qui fait surface, une moi au coeur encore plus ramollo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander

Revenir en haut Aller en bas

Fais-moi trébucher dans la constellation de ta romance | Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mack ¤ Ne fais jamais l'amour dans ton jardin, car l'amour est aveugle mais pas ton voisin
» ||END|| Faire tâche dans le paysage? Moi? Tu crois? [Pv No Name].
» " - Mis à part ça, tu fais autre chose dans la vie ? "
» Discussion dans les cieux
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le rez-de-chaussée :: La grande salle-