GRYFFONDOR : 620 pts | POUFSOUFFLE : 283 pts | SERDAIGLE : 612 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez

stole the show | NJAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 363
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, PHILTATOS.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyLun 22 Oct - 16:08

Paraissait que le Tsarducks Coffee était l'endroit idéal pour boire un coup, un genre de lieu sympa et branché sur le Chemin de Traverse, là où il faisait bon de se faire voir. C'est ce qu'avait entendu dire Kyrre, depuis son arrivée à Londres, et foi de Bjørnassen, il était prêt à tout pour remonter l'échelle sociale et se faire de nouveau une place et un nom dans la communauté.
A plus forte raison qu'à l'heure actuelle, il occupait une petite piaule au Chaudron Baveur, et que bien que la cuisine y était correcte et la clientèle plus ou moins respectueuse, il avait besoin... De sang neuf.
De changement.
Oui, voilà, c'était bien, le changement. Nouvelle vie, nouveaux objectifs, nouveaux buts à atteindre. Fraîchement débarqué dans la pluvieuse capitale anglaise, Kyrre était un homme neuf, bourré de bonnes intentions, déterminé à se racheter une réputation et un avenir prometteur.
Cependant, tout bardé de beaux projets qu'il était, il n'avait pas pensé à jeter un œil au calendrier et s'était pointé audit café, la fleur au fusil... En pleine période de vacances scolaires. L'établissement était bondé, les tables prises d'assaut, les serveurs en branle-bas de combat à slalomer dans tous les sens, et la queue pour accéder au comptoir... N'en parlons même pas.
En comptant bien, Kyrre distingua dix personnes devant lui, pour passer commande. Alors certes, il n'était pas pressé. Il ne travaillait pas, n'avait malheureusement aucun rendez-vous de planifiés dans son agenda, ni professionnels, ni galants, et n'était attendu nulle part, ni par personne. Perspectives plus que réjouissantes... Mais lorsque l'on s'appelait Kyrre Bjørnassen, et que l'on possédait, comme lui, un seuil de patience proche du 2% — et encore, c'était en comptant large ! —, poireauter sagement les mains dans les poches en file indienne, c'était pas trop le genre de la maison. Lui qui était bien décidé à faire peau neuve et à devenir meilleur qu'il ne l'avait jamais été de toute sa vie, voyait s'échapper toutes ses bonnes volontés au fur et à mesure que les minutes s'égrenaient. Ah, impétuosité juvénile, quand tu nous tiens ! L'ex-vedette nationale n'y tenait plus et, tapant du pied, s'exclama dans un anglais parfait mais teinté d'un lourd accent norvégien ;
— Par les cou*lles d'Odin, il faut venir la veille pour réussir à commander un latte, ici ? Deux petites sorcières âgées un peu plus loin devant lui se retournèrent et lui lancèrent des regards outrés. Bah, il n'avait pas pensé parler si fort, mais il était quasiment sûr de verbaliser tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. Aux deux sorcières, il adressa un grand sourire lumineux de gendre idéal, qu'il n'était franchement pas, et s'apprêtait à en lancer un identique à la tête qui venait de se tourner vers lui, avant de reconnaître le visage qui le regardait fixement, faisant vaciller son beau sourire...

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Njal H. Lænsen



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyLun 22 Oct - 18:34


Rentrer à la maison pour les vacances était une chose.
Profiter de l’ambiance fourmillante du Chemin de Traverse à l’approche d’Halloween en était une autre bien plus épanouissante et revitalisante.

Les allées du chemin grouillaient de sorciers s’affairant là à acheter quelques dragées pour jouer des tours aux enfants, ici à se fournir en citrouille pour faire le meilleur jus qui soit le jour j ou encore à faire la queue chez Mrs. Guippure pour changer leur garde-robe en vue des fêtes de fin d’années. Et bien sûr, puisque c’était les vacances, bon nombre de jeunes sorciers s’ajoutait à la troupe pour piailler et rire de bon cœur loin des murs austères du château de Poudlard. Tu ne dérogeais pas à la règle. Ayant quitté le domicile familial quelques dizaines de minutes après le repas de midi, tu arpentais à présent l’artère principale avec un objectif précis. Un retour à la maison n’était pas un retour à la maison tant que tu n’allais rendre visite à ton oncle Baldr et en profiter pour déguster un délicieux café frappé aromatisé au potiron.
Toutefois, et comme souvent en période de vacances, le Tsarduck’s était bondé. L’intégralité des places était prise et une queue interminable s’étendait jusqu’à l’entrée de la boutique. Prenant ton mal en patience -et surtout parce que tu ne voulais pas revenir bredouille chez toi-, tu t’inséras dans la file qui avançait lentement malgré l’armée de serveurs que Tonton Baldr avait mis sur pied. Finalement, après une bonne demi-heure d’un combat acharné avec ces gens qui essayaient sans cesse de s’infiltrer en plein milieu de la queue, tu eus le droit de commander ta boisson et, une fois que tu l’eus en main, tu entrepris de quitter l’échoppe, plutôt éprouvé par cette longue attente.

Ce fut alors que, sirotant ton café en remontant la file de clients d’un air triomphant, tu entendis quelqu’un à ton niveau vociférer à la manière d’un troll qui venait tout juste d’émigrer de Scandinavie. « Par les cou*lles d'Odin, il faut venir la veille pour réussir à commander un latte, ici ? » Interloqué par cet accent à couper au couteau que tu ne connaissais que trop bien, tu te stoppas net, ta paille encore en bouche, et levas des yeux vers le viking excédé. Tu n’étais pas le seul à lever des yeux surpris vers l’intéressé mais personne, pas même les deux vieilles peaux qui faisaient la queue loin devant, n’eut des yeux aussi exorbités que les tiens.
Ton regard croisa celui du beau viking et son sourire disparut aussitôt, laissant place à la consternation. Et quelle consternation ! Comment était-il possible de croiser son cousin norvégien au beau milieu de Londres et du Chemin de Traverse ? Tu n’en revenais pas. Le doute n’était pas possible, c’était Kyrre ! Sans son balai et son sourire ravageur mais c’était bel et bien lui. « Qu’est-ce que tu fais là ? » lui demandas-tu en lâchant finalement ta paille et si rapidement que cela ressemblait plus à késketuféla ? Pourquoi lui avoir parlé en anglais ? Tu n’en avais aucune idée.
Et pourquoi le joueur vedette de la Norvège se trouvait-il à Londres, seul et apparemment véritablement dépité de te croiser ici, au juste ?

Citation :
Oups, j'ai pas pu résister Cute

  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 363
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, PHILTATOS.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyLun 22 Oct - 22:30

Voilà, venir à Londres n'était pas tant le problème. Non, le problème, c'était qu'il n'avait informé personne en Norvège qu'il y allait, et qu'il n'avait prévenu personne sur place qu'il débarquait. Encore moins son oncle Torvald, le frère de sa mère, et toute sa famille... C'est-à-dire, entre autre et précisément, son cousin Njal sur lequel il venait inopinément de tomber. Quelles étaient ses chances de tomber sur lui, en cet endroit, et à ce moment-là ? Le hasard était facétieux, mais faisait bien les choses, car de tous, il rencontrait celui qu'il estimait le plus et dont il était à peu près certain de ne pas subir le courroux ou le jugement.
Une fois la surprise passée de se retrouver nez à nez avec son cousin qu'il, fallait-il le souligner, n'avait plus vu depuis sa propre scolarité à Dumstrang, ou bien à de très rares occasions et fêtes familiales, son sourire revint. Ses yeux se firent malicieux, et, s'écartant légèrement de la queue tout en tenant toujours sa place, répondit ;
Du hilser meg på engelsk, nå ? * Puis en riant, il le prit dans ses bras lors d'une brève accolade pour le saluer. C'est que depuis le temps, il le trouvait changé, métamorphosé même ! Adieu l'enfant avec lequel il jouait lorsqu'ils étaient petits, Njal était devenu un jeune homme, tout comme lui. Le temps passait si vite... Il n'osait même pas imaginer à quel point Sven et Nina devaient avoir changé aussi. Un sentiment de nostalgie le saisi, en même temps qu'un sorcier impatient derrière lui le poussait à avancer. Tu as quelque chose de prévu, ou... ? Je veux dire, t'as le temps pour qu'on discute un peu ? Je crois qu'on a... Pas mal de choses à se dire ! Il se frotta la nuque en souriant. Effectivement, ils avaient du temps à rattraper ! Venter du på meg ? * Juste le temps de me commander un truc à boire, et... Eh, oh, on s'calme derrière, okay ? Il lança un regard dédaigneux au type derrière qui le pressait, car son tour venait d'arriver.

Quelques minutes plus tard, Kyrre, muni de son Iced Pumpkin Spice Lattelui, l'homme du Nord, ne buvait toujours que froid et apparement c'était la boisson du moment —, rejoignait en quelques grandes enjambées son cousin, qui l'attendait un peu plus loin dans l'établissement. Sa boisson dans une main, il posa l'autre sur l'épaule de Njal, et lui sourit sincèrement ;
Jeg kan ikke tro på å møte deg her ! * Il désigna d'un geste du menton une table dans un coin un peu à l'écart qui, justement, offrait deux chaises de libre. On s'assoit ? Il se rendit compte qu'il n'avait toujours pas répondu à la question de son cousin. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Était-il vraiment sûr de le savoir lui-même, vraiment ?...


~
Tu me salues en anglais, maintenant ?
Tu m'attends ?
Je n'en reviens pas de te voir ici !

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Njal H. Lænsen



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyMar 23 Oct - 19:25


« Naaaah, beklager, » t’excusas-tu en baissant les yeux lorsque Kyrre te fit remarquer, dans un norvégien toujours aussi parfait, qu’il était bien étrange que tu lui adresses la parole en anglais. Il fallait dire que le voir ici te perturbait sacrément ! Et dans le café le plus couru du Londres sorcier, parler scandinave n’était guère chose commune.
Ton cousin quitta alors à moitié la file pour t’attirer à lui en une étreinte chaleureuse qui, au premier abord, te surprit. Cependant, tu la lui rendis finalement de bon cœur, te rappelant avec nostalgie et bonheur l’affection que tu portais à ce cousin exubérant mais terriblement attachant. « Jeg er glad for å se deg, » soufflas-tu avant qu’il de rompre votre bourrade presque fraternelle. Kyrre te demanda alors si tu avais un peu de temps devant toi histoire de partager un jus de citrouille avec lui, ce à quoi tu répondis avec entrain d’un hochement de tête. Même si tu ne comprenais pas encore bien ce qui avait pu l’amener à Londres, tu étais véritablement ravi de voir son sourire de botruc heureux.

Tu l’attendis alors patiemment à côté de la file. Luttant pour ne pas siroter ta boisson et la finir avant qu’il ne revienne, tu préféras te concentrer sur la progression de Kyrre et de sa tignasse bouclée qui dépassait de quelques centimètres tous les autres clients de la queue. Que pouvait-il bien faire ici ? Trop surpris de son apparition, tu n’avais pas remarqué son petit air gêné de te voir ni le sous-entendu qu’il avait glissé. Était-il à Londres pour le travail ? La promotion de son équipe à l’international ? Un match amical contre des britanniques ? Pourquoi n’était-il pas venu sonner à votre porte ? Vous n’aviez pourtant pas changé d’adresse depuis votre arrivée en Grande-Bretagne. Tant de questions se bousculaient déjà dans ta tête mais heureusement, ton cousin revint triomphant du comptoir avant que tu ne puisses t’en poser d’autres.
« Jeg også ! » t’exclamas-tu avant de le suivre jusqu’à une table qui venait miraculeusement de se libérer.  « Tu aurais pu nous envoyer un hibou pour nous dire que tu étais à Londres ! » continuas-tu en norvégien sur un ton léger. Ce n’était en rien un reproche. Simplement une remarque. Mais peut-être avait-il ses raisons ? « Tu ne restes pas longtemps c’est ça ? T’es là pour un match amical ? » Après tout, c’était la seule et unique raison qui pouvait expliquer son comportement. Il savait parfaitement que son cher oncle aurait été ravi de l’inviter à diner chez lui et aux dernières nouvelles, Kyrre s’entendait assez bien avec ton père pour ne pas redouter d’être convié à sa table. « Ça se passe comment depuis la Coupe du Monde ? » demandas-tu innocemment. Il était vrai que la dernière fois que tu l’avais vu, ou plutôt aperçu, ce fut dans l’arène de Quidditch lors de la demi-finale désastreuse qui s’était soldée par la défaite de Norvège face aux outsiders malgaches. Si Magnus, votre grand-père, avait été outré du manque de compétence de son petit-fils pour attraper le vif d’or, tu étais plus modéré. Peut-être parce qu’au fond, sur son balai, la cape des Drakkars d’Odin flottant au vent, Kyrre restait le modèle du petit garçon que tu fus un jour.

Citation :
Beklager - Désolé
Jeg er glad for å se deg - Je suis content de te voir
Jeg også ! - Moi aussi


  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 363
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, PHILTATOS.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyLun 29 Oct - 16:02

Étalant ses longues jambes de grand jeune homme dégingandé sous la table, il se cala bien au fond de sa chaise, observant la décoration du café d'un œil amateur.
— J'ai entendu dire que c'était Baldr, le proprio ? Fit-il d'un ton léger, comme on faisait la conversation, essayant de gagner du temps. Bien évidemment, c'était reculer pour mieux sauter... Fint arbeid ! * Ajouta-t-il en sifflant entre ses dents de façon admirative. Le grand cousin de son cousin avait bon goût, c'était indéniable, et le sens des affaires également, et il le lui aurait bien soufflé de vive voix, s'il ne s'était pas renseigné au préalable, et qu'on ne lui avait pas dit que ce dernier était reparti pour un tour du monde. Impossible de tenir en place, ce Woodcroft...
Il but une longue rasade de son Iced Pumpkin Spice Latte, regardant son cousin par-dessus son verre, tâchant de trouver au mieux les mots. C'était con, il le savait, mais assit face à un membre proche de sa famille, tout ce qu'il ressentait, mise à part l'immense joie de le revoir, était un sentiment malaisant de... Honte. Il savait qu'il en avait déçus, bien des gens, et n'aurait supporté de le lire dans le regard du jeune sorcier assis en face de lui. Il reposa sa boisson en souriant, poursuivant en norvégien, moyen d'être sûr que leur conversation ne serait comprise que d'eux deux ;
— En fait ça s'est fait de façon un peu précipitée... Noya-t-il le poisson, en riant légèrement. Il adressa à son cousin un de ses grands sourires dont il avait le secret, ce genre de sourire qui vous faisait prendre des vessies pour des lanternes. Tu me connais, je suis parti sur un coup de tête ! Garder la face, c'était quelque chose qu'il maîtrisait, depuis le temps. Mais il fallait dire que Njal ne lui rendait pas la tâche simple... Non, non, ft-il en se raclant la gorge, rien de cela, en fait je m'octroie un peu de vacances... Précisa-t-il, faisant tourner son verre entre ses mains, les yeux, certes rieurs, braqués dessus.
Enfin... On lui avait octroyé des vacances. On l'avait carrément foutu à la porte, même. Et la pilule avait toujours autant de mal à passer. Njal, innocent, et sans doute heureux de le revoir, insistait pourtant, et mettait sans le savoir les pieds dans le chaudron.
— Wow, wow, wow ! C'est un interrogatoire, ou quoi ? Fit-il en riant, mais peut-être le ton avait-il été un peu trop mordant, il le vit aux traits du visage de son cousin qui se modifièrent. Je blague, t'inquiète, ajouta-t-il doucement en souriant. Merde, Kyrre, faut te détendre mon gars ! S'enjoint-il mentalement. Ça va, ça se passe... Déclara-t-il doctement. Il reprit une gorgée, et changea de ton du tout au tout. Mais toi, alors ? C'est dingue, ça fait si longtemps que je ne te vois pas, j'aurais presque pu ne pas te reconnaître ! Ça se passe bien, à Poudlard ? T'es... Dans l'équipe de ta maison ?

~
* Bon travail !

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.


Dernière édition par Kyrre Bjørnassen le Sam 3 Nov - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Njal H. Lænsen



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyVen 2 Nov - 15:22


Tu hochas vivement la tête dans un geste d’approbation lorsque Kyrre évoqua le patron du présent café : Baldr Woodcroft, votre grand-oncle ou quelque chose comme ça. Tu avais véritablement été surpris de le savoir à la tête d’une si prospère boutique et si déjà le Tsarduck’s était ton lieu préféré sur le Chemin de Traverse, il l’était devenu plus encore en apprenant à connaître cet oncle plutôt excentrique. « Il a fait un sacré boulot ici, oui ! Et puis quel sens des affaires ! » reconnus-tu alors que ton cousin s’extasiait devant la queue de clients qui ne diminuait pas.  Après tout, on ne pouvait pas en attendre moins du descendant de l’illustre fondateur de Pré-au-Lard !

Une gorgée de jus de citrouille plus tard, tu assaillais Kyrre de tout un tas de questions au sujet de sa venue en catimini à Londres. Plutôt excité de le revoir et de pouvoir discuter un peu avec lui après tant d’années, tu ne remarquais pas à quel point tu te montrais envahissant voire même indiscret. Pourtant ce n’était pas tellement ton genre !
« Non, non, rien de cela, en fait je m'octroie un peu de vacances... » répondit le joueur de Quidditch dans un rire nerveux auquel tu ne prêtas pas attention. Ton cousin avait toujours été un boute-en-train à la gueule et au sourire d’ange. Son rire ne te parut donc pas suspect aussi gobas-tu sans broncher le poisson qu’il était en train d’essayer de noyer. « T’as bien le droit à quelques jours de vacances après la Coupe du Monde, oui. Ça doit être éprouvant la préparation physique, les matchs, la pression … » Sans le savoir, tu donnais encore plus de consistance à son mensonge éhonté. Tout content que tu étais de revoir ton cousin, tu étais bien loin de t’imaginer les péripéties qu’il traversait au moment-même. C’était à se demander comment il faisait pour garder le sourire. Même si ce sourire était forcé …

Tu en profitas pour lui demander comment se passait son retour à la vie normale après un évènement aussi médiatique et toute la pression qui avait reposé sur ses épaules durant la Coupe du Monde. Décidément, tu étais fort pour mettre les pieds dans le plat. Dommage que cette fois, il y ait peu de chances pour que tu rattrapes toi-même le coup. Kyrre dut le sentir puisqu’il se scandalisa -gentiment- de l’interrogatoire que tu lui faisais passer. Cela t’arracha un rire gêné qui fit écho au sien et tu t’excusas pour la seconde fois en quelques minutes.
Ce fut alors que la discussion changea du tout au tout. Kyrre en prit les rênes, chose qui, finalement, n’était pas plus mal. « Et moi donc, » répondis-tu d’un sourire radieux. « Heureusement que ton visage passait en grand pendant les matchs ! T’as vachement changé depuis la dernière fois aussi. Regarde, une grande asperge, un sourire niais. Pas de doute, c’est plus le même Kyrre, » le taquinas-tu avec malice avant qu’il n’aborde, sans grande surprise, le sujet du Quidditch. Un peu gêné et ce sans vraiment savoir pourquoi, tu n’osas pas le regarder dans les yeux en lui répondant, trouvant soudainement un intérêt tout particulier pour un grand-père aux allures de Dumbledore qui patientait dans la file. « Oh non ! Tu sais bien que filer à tout allure à des dizaines de mètres du sol, c’est pas mon truc. Je préfère hurler des encouragements dans les tribunes. » Il était vrai qu’Alexandre n’avait pas connu meilleur supporter que toi depuis les deux dernières années. D’ailleurs, tu avais hâte que Serpentard reprenne les matchs pour que tu puisses apprécier les arrêts précis de ton gardien de petit-ami. « Mais sinon, oui, ça se passe bien à Poudlard. Vu comment les BUSEs se sont passées, j’ai pas de soucis à me faire pour les ASPICs. Heureusement qu’on a pas d’épreuve de vol à passer ! »


Citation :


  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 363
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, PHILTATOS.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyDim 4 Nov - 0:20

« T’as bien le droit à quelques jours de vacances après la Coupe du Monde, oui. Ça doit être éprouvant la préparation physique, les matchs, la pression … »
Éprouvant, oui, c'était le moins que l'on puisse dire !  Et tout cela, pour...? Que LE match de sa jeune et courte vie se solde par un échec. Quand il y repensait... Des larmes de colère et de déception lui montaient aux yeux. Kyrre chassa l'idée d'un geste de la tête, comme un vaudelune chassait une mouche sur sa croupe. Il avala goulûment une bonne rasade de son latte, se concentrant sur le souvenir cuisant des heures et des heures d'entraînement, par tous temps, sous des pluies battantes, comme par des vents que seules les terres du grand Nord savaient faire aussi puissamment souffler. La pression, elle, n'était pas franchement un souvenir, puisqu'il avait la sensation de toujours la subir, plus encore ces dernières semaines...
— J'te le fais pas dire, et j'en viens à penser que j'aurais dû choisir les Bahamas, plutôt que Londres, au moins je serais en train de me faire dorer la pilule à l'heure qu'il est, plutôt que sous la pluie ! Blagua-t-il pour faire bonne figure, bien qu'à vrai dire, s'il avait choisi Londres, c'était peut-être inconsciemment pour se rapprocher de sa famille...
Njal rit et s'excusa, ce qui arracha un sourire à son cousin, incapable de lui en vouloir plus de deux secondes. Après tout, comment lui reprocher d'être curieux de savoir ce que devenait son cousin, quand les dernières nouvelles qu'il avait eues de lui, il les avait lues dans la presse ?
L'allusion à son visage qui passait en grand sur les écrans de retranscription le fit sourire jaune et avaler son latte de travers, mais se faire appeler asperge le fit franchement rire. Ah, la famille ! Il n'y avait que les siens pour vous dégonfler la citrouille, quand votre tête en prenait la taille !
— Comment ? On m'a toujours dit que j'avais le sourire qui respirait l'intelligence ! Il fit un grand sourire exagéré, et offrit son profil à Njal, comme une star offrait le sien à un photographe. Cela dit, heureusement que tu t'es retourné et m'as dévisagé, cela m'a permis de tout de suite reconnaître tes yeux de strangulot frit ! Se moqua-t-il gentiment, continuant sur la lancée de son cousin. Il ne s'en rendait vraiment compte qu'en l'instant, mais cela lui avait beaucoup manqué. La magie d'un instant passé en toute simplicité, avec un proche. Pas un entraîneur, pas un joueur, pas un journaliste, pas un supporter. Juste quelqu'un de son cercle proche, et intimiste. Sans chichis.
Kyrre offrit à son cousin une petite moue taquine lorsque celui-ci lui indiqua qu'il n'était pas à l'aise sur un balai, ce à quoi il répondit en souriant malicieusement ;
— C'est vrai, en fait, si ma mémoire est bonne, et je sais qu'elle l'est... T'es plus à l'aise dans un fjord ou un bassin, plutôt que dans les airs ! Et puisque Njal confirma préférer crier dans les tribunes, le sourire de Bjørnassen se fit plus mutin encore, et ses yeux se plissèrent avec malice ; Ah vraiment, tu préfères encourager les joueurs... Peut-être une joueuse en particulier, d'ailleurs ? Sans le savoir, Kyrre mettait à son tour les pieds dans le chaudron... Mais comment savoir ? Lourdaud, il lui envoya un clin d’œil plein de sous-entendus grivois. Tu sais qu'à moi, tu peux tout me dire ! Mais déjà Njal enchaînait sur les cours et sur ses bons résultats. Pour cela, le joueur de Quidditch ne se faisait pas de soucis. Tu as toujours été le cerveau de la famille, je suis sûr que tu vas les avoir haut la main ! Cela dit, pour le vol... Il laissa planer un instant la fin de sa phrase, avant de reprendre ; Ce n'est peut-être pas Nina que j'aurais dû entraîner d'arrache-pied, j'aurais peut-être plus dû me pencher sur ton cas, Lænsen !

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Njal H. Lænsen



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptySam 17 Nov - 12:10


C’était un véritable plaisir de retrouver, totalement par hasard, ton cousin aussi n’étais-tu pas gêné comme tu l’étais généralement lorsque l’on t’assaillait de questions. Et puis, dans ce cas précis, c’était tout à fait de bonne guerre. Tu l’avais toi-même enseveli d’interrogations, ne lui laissant pas même le temps de se défendre. Après tout, depuis tout le temps où tu ne l’avais pas vu, tout ce que tu savais de Kyrre était ce que la presse voulait bien rapporter alors il était normal de vouloir en savoir plus et de retrouver ton cousin, loin de ses exploits sportifs et de ses frasques.

« C'est vrai, en fait, si ma mémoire est bonne, et je sais qu'elle l'est... T'es plus à l'aise dans un fjord ou un bassin, plutôt que dans les airs ! » se rappela avec justesse le joueur de Quidditch à ton sujet. Tu hochas la tête d’approbation. « Difficile de s’entraîner à Poudlard mais je fais de mon mieux. Dumbledore devrait un peu diversifier les activités sportives au Château. Du Quidditch et toujours du Quidditch, c’en serait presque lassant … » lâchas-tu en faisant mine de soupirer, sachant très bien que ton cousin ne te laisserait pas dire une telle chose impunément. Certainement que si tu étais plus doué sur un balai, tu ne dirais pas une telle chose et serais comme la plupart des élèves de l’école à se précipiter pour les sélections des équipes pour ensuite suivre un entrainement quasi-militaire dans l’espoir ténu de couvrir sa Maison de gloire et de renommée. Non, à la réflexion, tu étais très bien dans les tribunes à supporter non pas l’équipe de Serpentard mais son talentueux gardien. Sur un ton léger, tu tendis une perche bien involontaire que ton cousin ne manqua pas d’attraper. « Ah vraiment, tu préfères encourager les joueurs... Peut-être une joueuse en particulier, d'ailleurs ? » Heureusement que tu n’étais pas en train de siroter ta boisson sinon Kyrre en aurait été recouvert en un instant. Le regard fuyant, tu te raclas la gorge de gêne. Celle-ci s’accentua plus encore lorsque tu t’aperçus que ta réaction allait lui indiquer que quelque chose clochait. Tu essayas alors de paraître le plus naturel possible, ce qui, il fallait le dire, n’était pas un franc succès. « Heu … non. Pourquoi tu dis ça ? » Puis de tenter une justification pathétique. « Tu sais, y’a pas beaucoup de filles dans l’équipe et tu sais comment sont les serpentards … » Non, Kyrre ne le savait. Il n’avait jamais mis les pieds à Poudlard. Bien mal-à-l’aise, tu changeas brusquement de sujet pour en revenir aux cours et aux examens de fin de cycle qui approchaient à grand-pas, sachant toutefois au fond de toi que Kyrre ne manquerait pas une occasion de revenir aux amourettes adolescentes.
« Tu as toujours été le cerveau de la famille, je suis sûr que tu vas les avoir haut la main ! Cela dit, pour le vol... Ce n'est peut-être pas Nina que j'aurais dû entraîner d'arrache-pied, j'aurais peut-être plus dû me pencher sur ton cas, Lænsen ! » te railla-t-il gentiment, ce à quoi tu répondis en secouant la tête de déni. « Je suis pas certain que ça aurait changé grand-chose. Je suis loin d’être le grand Kyrre Bjørnassen, moi ! »

Citation :
Désolé, c'est vraiment nul No

  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 363
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, PHILTATOS.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyDim 10 Fév - 18:50

Kyrre ouvrit grand la bouche comme une truite hors de l'eau, à la pique de son cousin. Il fit mine de frapper du plat de la main sur la table, et feinta l'offuscation.
— Lassant ? Le Quidditch ? Tu te fous de moi ? Si j'avais pas autant peur que tu me noies dedans, j'te ferais boire l'eau du lac de Poudlard, snørret * !
Il rit, puis baissa les yeux sur son Latte, qu'il manqua de finir en une seule gorgée. Pour autant, il voulait faire durer le plaisir et en garda un fond. Le truc, c'est qu'il était un peu fauché en ce moment aussi, le pauvre.
En y réfléchissant bien, lui aussi était lassé, ces derniers temps. Lassé du Quidditch. Pas du sport en lui-même, non, cela, c'était impossible. Le Quidd, c'était sa passion, sa vie. Mais toute la médiatisation autour, cela, ça le polluait. Son sourire se ternit un peu, et il le cacha derrière sa main, appuyant son menton dedans et posant le coude sur la table. Il put ainsi constater la gêne que sa petite question indiscrète avait provoqué chez Njal, et cela l'amusait beaucoup. Il l'écouta ainsi se débattre dans ses explications très embrouillées, hochant la tête avec un air ironiquement très convaincu, qu'il ponctuait de temps en temps de « han, han » tout aussi convaincus.
— Pas beaucoup de filles dans l’équipe, hein ? Répéta-t-il, goguenard. Pourquoi... Une seule ne te suffit pas ? Le taquina-t-il.
Il l'observa avec un sourire vague aux lèvres, s'imaginant quel type de scolarité son petit cousin avait pu avoir jusqu'à présent, tout comme le reste de sa fratrie, comparée à la sienne. Durmstrang n'avait rien de terrible en soi, mais manquait cruellement de chaleur en comparaison de Poudlard, d'après ce que les Lænsen décrivaient.
Kyrre brûlait d'en savoir plus sur l'identité de celle qui faisait chavirer son cœur, mais son cousin lui coupa l'herbe sous le pied avec une phrase vraisemblablement anodine, mais qui le sécha pendant quelques minutes. Ce fut désormais son tour d'être mal à l'aise.
— Le grand Kyrre Bjørnassen, wow, comme tu y vas... Fit-il, au comble de la gêne. Il se passa une main sur la nuque, qu'il remonta dans ses cheveux ébouriffés. Ce n'était pas ce que titraient les journaux nationaux norvégiens, en ce moment, ni la Gazette. Même les radios locales l'avaient lâché... Non, au contraire, ce que les médias titraient plutôt, c'était des synonymes de déception, honte, ou fausse-joie... Tout cela, Kyrre en était bien trop conscient, pourtant, il était incapable de tout à fait s'en laisser atteindre. Aussi, comme toujours, décida-t-il de prendre cela par-dessus la jambe, et d'afficher son sempiternel petit sourire moqueur. Remarque... T'as pas tord, mate-moi ces jambes ! Deux mètres de long de muscles ! Fit-il en étirant sous le nez de Njal ses longues guibolles. S'il comptait noyer le poisson et ne pas trop dévoiler de la récente décrépitude de sa réputation, il fallait coûte que coûte qu'il détourne l'attention de lui. Et pour cela, il fallait qu'il se focalise sur son cousin.
— Bon alors... C'est qui ? Demanda-t-il avec un grand sourire. Il pouvait bien lui dire, à lui, non ?


* morveux (jotem Redface)

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Njal H. Lænsen



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL EmptyMer 13 Fév - 18:16


Retrouver Kyrre était véritablement plaisant mais cela te rappelait aussi à quel point ton cousin était taquin, notamment lorsqu’il s’agissait de te faire mijoter au sujet des amours. Ah ça ! s’il savait ! Il tomberait de haut, de plus haut que s’il avait été sur son clinquant balai. Tu n’étais donc guère disposé à lui faire l’étalage de toute ta vie sentimentale. Aussi tentas-tu de détourner son attention de cette question ô combien sensible et t’en sortis plutôt admirablement, fier de vanter les mérites de ton cousin, car, il ne fallait pas l’oublier, Kyrre avait beau être ton cousin, il n’en restait pas moins un sportif qui appréciait entendre chanter ses louanges et ses exploits athlétiques. Et un peu de flatterie ne faisait jamais de mal, de temps en temps.
Fier de ton coup, tu regardas ton grand cousin avec un fin sourire sur le visage. Lui semblait gêné. Il y avait de quoi, après tout, consentis-tu. Depuis quelques mois, c’était la débâcle pour lui. Après la défaite de la Norvège en demi-finale de la Coupe du Monde de Quidditch, dont on le tenait pour responsable, tout le monde l’avait lâché : l’équipe nationale, les Einherjahr de Trondheim, le peuple sorcier scandinave et même votre grand-père qui avait été le premier à maugréer sur le manque de rigueur de son petit-fils ! Que ta tante Astrid et Øle, son mari, ne l’ait pas encore mis à la porte était remarquable, si on en croyait tout le désamour dont il faisait preuve depuis son échec. Alors entendre quelqu’un vous flatter devait produire un effet étrange, expliquant la gêne de Kyrre. Et cependant, même si tu te servais de ces louanges pour l’éloigner du sujet sensible des amours, celles-ci étaient sincères. Tu n’avais jamais été un mordu de Quidditch et peu t’importait que ton cousin ait, ou non, attrapé le vif d’or au moment où il le devait. Il restait quelqu’un d’extraordinaire qui ne méritait pas ce qui lui arrivait.
« Remarque... T'as pas tort, mate-moi ces jambes ! Deux mètres de long de muscles ! »  finit-il par se convaincre, tout sourire, en t’exposant bien en vue, ses deux longues perches galbées.
« Si j’avais les mêmes, j’irai certainement encore plus vite dans l’eau, » notas-tu en hochant la tête d’approbation, passant une nouvelle couche de baume sur les blessures de Kyrre.

Néanmoins, cela ne semblait pas suffisant pour lui faire oublier l’épineuse conversation que vous aviez entamée et que, jusqu’à présent, tu avais remarquablement su éviter.
« Bon alors... C'est qui ? »  revint-il à la charge comme s’il avait repéré à nouveau le vif d’or et qu’il plongeait en piquet pour s’en saisir.
Tu sentis ton cœur sans un bon et devenir toute chose. Surpris qu’il soit si insistant, tu déglutis avant de prendre ton gobelet et de le porter à la bouche, ce qui t’offrit un moment supplémentaire, ultime répit, pour savoir quoi lui répondre. Devais-tu lui parler d’Alexandre ? Non, il ne comprendrait pas. Et même si tu avais confiance en lui, il y avait une chance infime mais non nulle que le secret fuite et ne se répande comme une trainée de doxies dans toute la famille. Alors c’en serait fini de toi. Mieux valait donc paraître confiant et lui mentir éhontément.
« Je te dis qu’il n’y a personne, » lâchas-tu en fronçant les sourcils comme si tu ne comprenais pas -et c’était vrai- la raison d’un tel acharnement. « Je suis toujours aussi seul que toi. Les conquêtes en moins, ceci dit. Enfin, sauf si je ne suis pas au courant de quelque chose d’important, » rétorquas-tu d’un air satisfait en insinuant que ton cousin ait pu mettre la main sur une jolie sorcière et la convoiter comme le vif d’or. S’il ne voulait pas lâcher prise, tu allais retourner la situation à ton avantage !

Citation :


  • Faire un post où le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




stole the show | NJAL Empty
MessageSujet: Re: stole the show | NJAL stole the show | NJAL Empty

Revenir en haut Aller en bas

stole the show | NJAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retro Taco Show.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show
» The Uchuu Show e Youkoso
» SHOW ME YOUR TEETH.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Le chemin de traverse :: 
Tsarducks Coffee
-